Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Selenasam
Selenasam
Niveau 2

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  Empty Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par Selenasam le Sam 18 Mai 2019 - 8:00
Bonjour à tous,
Depuis le temps que je vous lis, que je pioche des infos, des idées, des conseils, je suis aujourd'hui si mal que je ressens le besoin d'avoir vos avis éclairés sur ma situation personnelle.
Voilà, je suis professeure stagiaire dans un collège, après l'obtention du Capes externe, donc stagiaire à mi-temps (10 heures, 4 classes). J'ai été envoyée à 115 km de mon domicile (dans le département voisin) pour effectuer mon stage, 3 fois par semaine. J'ai une petite fille de 3 ans non scolarisée (elle n'en avait que 2 et quelques à la rentrée). Préparer le concours avec un enfant en bas-âge a été sportif mais je l'ai eu du premier coup et j'étais fière de moi. Quand j'ai appris mon affectation, je me suis nettement moins réjouie. Me lever à 5h du matin pour être en poste à 8h30, les frais qui réduisent mon salaire à moins de 1000 euros au final (une des autoroutes les plus chères de France) et le fait de ne plus voir ma fille le matin, d'arriver morte de fatigue et me coucher très tôt alors qu'elle était encore réveillée.etc. Mais bon, j'ai tenu même si cela a été très difficile.
Mais le souci principal est que je n'ai reçu aucune aide de ma tutrice, aucun accompagnement. J'ai démarré mes cours sans qu'elle me contacte. On nous disait qu'il fallait faire un petit speech aux élèves avant de commencer mais leur dire quoi? je n'en avais aucune idée, ne m'étant jamais retrouvée devant une classe. Comment s'y prendre, comment commencer avec des collégiens qui débutent? Quel niveau attendre de ceux qui ont déjà un an de cours derrière eux. Comment préparer des séquences, des évaluations, les devoirs (mis à part les classiques exercices), comment prendre en main une classe, gérer sa classe, les sanctions, les punitions...je ne savais rien de tout cela. En M1, on nous prépare aux épreuves d'un concours (avec des documents de niveau lycée), pas à tout ceci. Je pensais naïvement que ma tutrice m'aiderait. Que nenni.
Durant toute l'année, elle a brillé par son absence et son peu d'engagement (nous ne sommes pas dans le même établissement). Elle a dû m'envoyer trois ou quatre fois des documents (et des fois tellement longtemps après me l'avoir annoncé que je n'en avais plus besoin) sans m'expliquer quoi que ce soit. Elle a dû venir 3 ou 4 fois en début d'année et depuis janvier, mises à part lors de la visite d'une chargée de mission (dont j'ai eu le rapport et qui m'a cassée en deux) et de la deuxième visite conseil, elle n'est plus venue du tout. Bref, je me suis sentie très seule et abandonnée. Lorsque je lui avais fait la remarque en début d'année que mon autre collègue stagiaire était très entourée, elle m'avait dit que je n'avais qu'à demander...
Le rapport de la deuxième visite conseil de la tutrice ESPE n'est pas trop mauvais (pour quelqu'un qui s'est débrouillée toute seule) mais elle a été incapable de me dire quelle note j'avais eue (elle ne s'en rappelait plus!).
Pour la première, elle m'avait appelé la veille pour dire que ça n'allait pas mais que tant pis, il était trop tard pour changer.
Lundi, je suis inspectée et madame m'annonce par texte qu'elle est à Paris tout le week-end et que je peux lui envoyer des sms! (super, merci)
Je suis à bout physiquement (malade depuis quinze jours, toux, laryngite mais obligée d'y aller) et moralement. J'ai envie de tout balancer à l'inspectrice mais je ne sais pas si c'est le moment.
Ce défaut de formation caractérisé serait-il recevable au TA si non titularisation?
Merci de m'avoir lue....


Dernière édition par Selenasam le Sam 18 Mai 2019 - 10:05, édité 1 fois
avatar
User17095
Érudit

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par User17095 le Sam 18 Mai 2019 - 8:21
Je ne crois pas que le TA soit une bonne idée, il faudra une éternité avant que le dossier soit traité, et les obligations des tuteurs ne sont pas quantifiées : elle t'a vue, elle a communiqué avec toi, elle t'a envoyé des documents, donc elle a fait quelque chose. Trop peu de ton point de vue, mais pas rien.

Par ailleurs, si le rapport de l'inspectrice est négatif, c'est qu'elle considère que tu n'es pas encore en mesure d'être lâchée dans le grand bain : quelles que soient les causes de la situation, l'avis qui porte dessus reste à considérer. Un renouvellement peut donc être pertinent, même si c'est dur à avaler. Après tout, ta formation et ton progrès pendant l'année de stage ne sont pas déterminés par l'accompagnement de la tutrice.

Quel avis a émis le CdE ?
Selenasam
Selenasam
Niveau 2

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par Selenasam le Sam 18 Mai 2019 - 8:25
Aucune idée... est-il censé en parler avec moi ? mais hors de question de refaire une année dans ces conditions, ça c’est certain.
avatar
User17095
Érudit

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par User17095 le Sam 18 Mai 2019 - 8:27
Nous sommes en train de rédiger les avis sur les stagiaires et devons leur en faire prendre connaissance. Ce peut être l'occasion de lui en parler ?
Selenasam
Selenasam
Niveau 2

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par Selenasam le Sam 18 Mai 2019 - 8:30
Je suis inspectée lundi matin. Je peux lui en parler après l’inspection ? N’est-ce pas trop tard ? Les dés ne seront-ils pas déjà jetés ?
mafalda16
mafalda16
Modérateur

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par mafalda16 le Sam 18 Mai 2019 - 8:32
Si tu as des questions pour ta séance de lundi, n'hésite pas Wink on est plusieurs profs d'espagnol sur le forum, tu obtiendras des avis différents et complémentaires. 
Bon courage en tout cas.

_________________
"Muchos años después, frente al pelotón de fusilamiento, el coronel Aureliano Buendía había de recordar aquella tarde remota en que su padre lo llevó a conocer el hielo"
Selenasam
Selenasam
Niveau 2

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par Selenasam le Sam 18 Mai 2019 - 8:37
Merci 😊 c’est très gentil !
Caspar
Caspar
Bon génie

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par Caspar le Sam 18 Mai 2019 - 8:53
Sois prudente dans tes entretiens avec la personne qui va t'ibspecter et le cde: tu peux leur dire que tu n'a pas beaucoup vu ta tutrice parce qu'elle est dans un autre établissement mais évite a mon avis d'être trop directe et de l'accabler (même si elle le mérite peut-être).

As-tu apprécié certains aspects du métier tout de même ? Savais-tu motivée pour refaire une année dans un autre établissement avec une autre tutrice ? (Si jamais tu n'es pas validée cette année.)
Oxford
Oxford
Fidèle du forum

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par Oxford le Sam 18 Mai 2019 - 8:55
Selenasam, je me suis trouvée dans la même situation que toi à mes débuts. Avec un concours externe, on n'a par définition aucune expérience donc l'accompagnement d'un tuteur est très important pour progresser. L'inspecteur m'ayant questionnée, je n'ai rien caché. Des faits, rien que des faits.
Je te conseille de garder des mails professionnels comme traces écrites (surtout pas de sms).
Prépare au mieux ta séance de lundi et ne pars pas battue. aal
Pour le T.A. il sera toujours temps de voir après...
Courage trefle

_________________
Tutti i ghjorna si n'impara.
Caspar
Caspar
Bon génie

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par Caspar le Sam 18 Mai 2019 - 9:01
Oui je ne voulais pas dire cacher les faits, mais il faut rester diplomate, pour éviter de braquer la personne qui vient observer la séance, c'est peut-être lui ou elle qui a choisi la tutrice.


Dernière édition par Caspar le Sam 18 Mai 2019 - 10:53, édité 1 fois
avatar
User17095
Érudit

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par User17095 le Sam 18 Mai 2019 - 9:05
Je confirme ce point très important, c'est très maladroit de dézinguer la tutrice qui a très vraisemblablement été désignée par l'inspectrice, et si elle considère qu'il y a une insuffisance de ta part, de lui en attribuer la faute.
Il est préférable qu'elle se rende compte elle-même du peu d'accompagnement dont tu as bénéficié, et que le raisonnement "bon faut dire qu'elle n'a pas été correctement aidée, ça pourrait être mieux si elle l'avait été" se fasse dans sa tête à elle.
EU1
EU1
Fidèle du forum

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par EU1 le Sam 18 Mai 2019 - 9:10
Ne commence pas à imaginer que ça se passera mal Selenasam.

Je n'ai pas lu dans ton premier message que ça se passait mal avec tes élèves, que ta tutrice te faisait des remarques etc. Le deuxième rapport a été meilleur que le premier donc ça aussi c'est encourageant.

Lors d'une inspection, les inspecteurs ou chargés de missions veulent voir : des élèves actifs, qui parlent dès que possible en langue cible, un prof qui s'exprime également le plus souvent en langue cible, qui ne monopolise pas trop la parole en faisant du frontal ou du descendant, qui gère sa classe et prenne en compte l'hétérogénéité des élèves.
Concernant l'aspect pédagogique de la séance en elle-même, c'est un peu toujours pareil :
1/ l'apport du document : les élèves doivent le comprendre, mettre en évidence le lexique/structures/idées que tu auras ciblés.
2/ le réemploi : faire en sorte que les élèves s'approprient ce qu'ils ont identifié dans les documents, qu'ils manipulent la langue
3/ la fixation: qu'ils partent du cours avec quelque chose d'écrit.
4/ la tâche différée : reprendre a posteriori (à la maison) ce qui a été vu en classe pour mémoriser et fixer les apprentissages.
Tu fais tout cela en parlant en espagnol et en mettant tes élèves en activité et on ne te fera pas de gros reproches. N'hésite pas à nous présenter ta séance dans la rubrique "espagnol" surtout.

C'est ta première d'enseignement, dans des conditions difficiles. Si tu as réussir à tenir jusqu'à maintenant, tu peux être fière de toi donc reste positive, dis-toi que la fin de l'année est proche et que tu as tenu bon jusqu'à maintenant !!! donc reste positive surtout Very Happy

Bon courage et tiens-nous au courant !
avatar
User17095
Érudit

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par User17095 le Sam 18 Mai 2019 - 9:16
Et le rapport de l'inspectrice n'a pas besoin de dire "cette professeure est exceptionnelle et merveilleuse et formidable", mais "cette personne est devenue une professeure, elle a montré qu'elle était en mesure de réaliser le potentiel identifié lors du concours."
exvivo
exvivo
Niveau 7

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par exvivo le Sam 18 Mai 2019 - 9:24
pogonophile a écrit:Je confirme ce point très important, c'est très maladroit de dézinguer la tutrice qui a très vraisemblablement été désignée par l'inspectrice, et si elle considère qu'il y a une insuffisance de ta part, de lui en attribuer la faute.
Il est préférable qu'elle se rende compte elle-même du peu d'accompagnement dont tu as bénéficié, et que le raisonnement "bon faut dire qu'elle n'a pas été correctement aidée, ça pourrait être mieux si elle l'avait été" se fasse dans sa tête à elle.

+1

Courage @Selenasam !
Selenasam
Selenasam
Niveau 2

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par Selenasam le Sam 18 Mai 2019 - 10:25
Lâché(e) dans le grand bain, je pense que nous le sommes déjà quand on nous confie 4 classes dès la première année sans formation digne de ce nom au préalable.
L'inspectrice est nouvelle, elle n'a pas choisi les tuteurs qui nous accompagnent...
Quant à refaire une année, aussi loin de chez moi, non je ne le ferai pas. Si on m'attribue un support dans les environs oui, mais sinon je lâche tout. Je suis épuisée, malade, et les élèves en subissent les conséquences car je n'ai plus de patience, (et quasiment plus de voix) ma vie de famille est devenue infernale car je le suis devenue moi-même...
Merci d'avoir pris le temps de me répondre, je vais suivre vos conseils, être soft lundi dans mon entretien (tout en disant à bas-mot que j'aurais souhaité et aurais eu besoin d'être davantage accompagnée, ne serait-ce que pour la préparation d'une ou deux séquences ensemble ce qui sous-entendra que nous n'en avons fait aucune).
Quant aux points négatifs, la chargée de mission venue me voir en janvier m'a dézinguée (il y a carrément des mensonges dans ce rapport qui aurait dû rester confidentiel mais dont j'ai eu connaissance) et cela a alerté l'inspectrice. Toutefois, il n'y a pas eu de procédure d'alerte (enfin je pense )puisque je n'ai bénéficié d'aucun accompagnement renforcé suite à ça, ce qui est, il me semble le cas lorsqu'un stagiaire est en alerte, du moins si j'en crois le guide du tuteur de mon académie.
Merci à vous encore une fois!!
Dadoo33
Dadoo33
Esprit éclairé

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par Dadoo33 le Sam 18 Mai 2019 - 10:31
@Selenasam a écrit:
Lâché(e) dans le grand bain, je pense que nous le sommes déjà quand on nous confie 4 classes dès la première année sans formation digne de ce nom au préalable.
L'inspectrice est nouvelle, elle n'a pas choisi les tuteurs qui nous accompagnent...
Quant à refaire une année, aussi loin de chez moi, non je ne le ferai pas. Si on m'attribue un support dans les environs oui, mais sinon je lâche tout. Je suis épuisée, malade, et les élèves en subissent les conséquences car je n'ai plus de patience, (et quasiment plus de voix) ma vie de famille est devenue infernale car je le suis devenue moi-même...
Merci d'avoir pris le temps de me répondre, je vais suivre vos conseils, être soft lundi dans mon entretien (tout en disant à bas-mot que j'aurais souhaité et aurais eu besoin d'être davantage accompagnée, ne serait-ce que pour la préparation d'une ou deux séquences ensemble ce qui sous-entendra que nous n'en avons fait aucune).
Quant aux points négatifs, la chargée de mission venue me voir en janvier m'a dézinguée (il y a carrément des mensonges dans ce rapport qui aurait dû rester confidentiel mais dont j'ai eu connaissance) et cela a alerté l'inspectrice. Toutefois, il n'y a pas eu de procédure d'alerte       (enfin je pense )puisque je n'ai bénéficié d'aucun accompagnement renforcé suite à ça, ce qui est, il me semble le cas lorsqu'un stagiaire est en alerte, du moins si j'en crois le guide du tuteur de mon académie.
Merci à vous encore une fois!!


Les postes pour les stagiaires en renouvellement sont attribués par les ipr. Sans doute, lors de l’entretien avec ton ipr, tu devrais lui expliquer que les trajets t’ont beaucoup fatigué et lui demander « naïvement » comment se font les affectations des renouvelés car tu ne voudrais pas faire trop de route afin de pouvoir réussir ta 2e année de stage.
Selenasam
Selenasam
Niveau 2

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par Selenasam le Sam 18 Mai 2019 - 10:37
Bonne idée merci! Stagiaire au bord de la crise de nerfs  1482308650
Dadoo33
Dadoo33
Esprit éclairé

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par Dadoo33 le Sam 18 Mai 2019 - 10:42
@Selenasam a écrit:Bonne idée merci! Stagiaire au bord de la crise de nerfs  1482308650

De rien 😉

Bon courage
Catalunya
Catalunya
Expert

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par Catalunya le Sam 18 Mai 2019 - 11:17
Si tu es titularisée, ce n'est pas dans le département voisin que tu risques d’atterrir, mais à l'autre bout de la France. C'est le jeu des mutations.
avatar
User26836
Niveau 10

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par User26836 le Sam 18 Mai 2019 - 11:20
Ben normalement, les résultats des mut' à l'externe sont tombés, donc elle le sait déjà. Par contre, en cas de rénouvellement, elle restera sur son académie de stage, mais avec un autre établissement !
Kilmeny
Kilmeny
Guide spirituel

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par Kilmeny le Sam 18 Mai 2019 - 11:27
D'ailleurs, tu as déjà dû effectuer tes demandes de mutation et recevoir ton académie de l'an prochain si tu es titularisée.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
Laepixia
Laepixia
Niveau 8

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par Laepixia le Sam 18 Mai 2019 - 11:33
Hum accabler la tutrice n'est pas une bonne idée en effet, surtout si tu ne lui as pas fait part de tes griefs.
J'ai été tutrice il y a quelques années. Nous avions eu une réunion des tuteurs et j'ai appris que plusieurs de mes collègues avaient refusé d'être tuteurs et qu'ils y ont été contraints. C'est peut-être le cas de la tienne.
Enfin, la rémunération est ridicule.
Selenasam
Selenasam
Niveau 2

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par Selenasam le Sam 18 Mai 2019 - 11:53
Je sais déjà où je suis susceptible d'être l'année prochaine, en RC et avec enfant j'ai obtenu l'académie voisine en extension (plus que 70 km à faire tous les jours, je suis ravie mais bon le problème n'est pas là).
Je ne crois pas qu'elle ait été contrainte (ils n'ont obligé personne dans ma matière car la prof de mon collège m'a dit qu'elle a refusé ce rôle qui ne lui conviendrait pas et elle ne l'est pas, malgré tous les appels du pied de l'ancien inspecteur ) mais j'ai parlé avec sa propre tutrice (que j'ai comme prof à l'université en m2) et elle m'a confié qu'elle avait été une stagiaire extrêmement stressée, qu'elle l'appelait trois fois par jour, bref la plus stressée de toutes ses stagiaires donc elle devrait comprendre, m...!
La rémunération est peut-être ridicule quand on fait vraiment le job. Quand on ne le fait pas, c'est un bonus sympathique.
Hérodoute
Hérodoute
Grand sage

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par Hérodoute le Sam 18 Mai 2019 - 12:21
Je me permets d'intervenir : lors des visites de stagiaires ou de néotits, les IPR savent très que rien n'est au point. Je pense qu'ils se posent la question si l'adulte qui gère sa classe est assez solide pour tenir devant un public d'adolescents et ce pour les années à venir. Après avoir présenté des aspects positifs, un IPR fera toujours des remarques sur ce qu'il faut améliorer : c'est normal. et cela ne veut pas dire que tu es nulle. Tu es tout à fait en droit de signaler que cette année fut difficile du fait de la distance et d'une enfant en bas âge (et je te conseille de le dire) mais je te déconseille de trop insister là-dessus pour te protéger car cela pourrait se retourner contre toi (tu es responsable de l'endroit où tu vis : rien ne t'oblige à habiter à 100 bornes et patati et patata...). Concernant ta tutrice, tu es loin d'être la seule stagiaire dans cette situation. A toi de montrer que tu as cherché régulièrement à la rencontrer pour échanger, à aller dans ses cours, à la faire venir... mais pas pour l'accabler : sois plus maligne en montrant ta bonne volonté et que tu comprends que ce n'est pas toujours facile pour deux enseignants d'organiser des temps de rencontre et de travail... Si tu as échangé avec d'autres collègues de ta matière, souligne-le lors de l'entretien. Reconnais que tu n'es pas au point dans certains domaines et montre ce que tu as fait avec les élèves en précisant ce qui t'a semblé avoir fonctionné et ce qui a échoué (et, éventuellement, tes réajustements).
Je termine en disant qu'il ne faut pas considérer le fait de devoir refaire une année de stage comme qq chose de honteux : on gère de l'humain et la masse de travail rien que pour préparer les cours est énorme ! SI vraiment tu te trouves dans cette situation à la fin de l'année, accepte cette 2e chance car vaut mieux refaire un démarrage correct et se reconstruire plutôt que revivre des situations de classe similaires pendant des années... Le Capes externe ne prépare pas assez au métier et il est donc normal de subir des situations stressantes très difficiles. Sois honnête avec l'IPR, tu ne pourras qu'en sortir gagnante. Plein de courage à toi.

_________________
"Le réchauffement climatique ? Deux degrés de plus, c'est que dalle, non ?", philosophe anonyme de la télé-réalité.  abi abi abi abi
Mathador
Mathador
Grand sage

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par Mathador le Sam 18 Mai 2019 - 12:36
@Hérodoute a écrit:Le Capes externe ne prépare pas assez au métier et il est donc normal de subir des situations stressantes très difficiles. Sois honnête avec l'IPR, tu ne pourras qu'en sortir gagnante.  Plein de courage à toi.
Je suis en désaccord avec ce qualificatif: il n'y a pas lieu de sélectionner sur des compétences professionnelles lorsque face au vivier de candidats disponible la seule compétence disciplinaire se révèle déjà trop discriminante. Et si l'on regarde les concours externes des finances publiques, ils ne sont pas franchement professionnalisés non plus.
La vraie différence entre les deux structures c'est que là-bas les stagiaires A et B sont en formation à temps plein avant d'être envoyés dans un service. Les enseignants stagiaires, étant envoyés en établissement avec un service (même partiel) de titulaire dès le début, sont donc plus proches des stagiaires C de la DGFiP que des stagiaires A ou B. Ce n'est d'ailleurs pas le seul point commun, la paye des certifiés néo-titulaires et celle des agents C néo-titulaires de la DGFiP étant comparables.

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum