Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Caspar
Bon génie

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  - Page 4 Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par Caspar le Mar 21 Mai 2019 - 12:20
Comment cela se passe-t-il pour ce qu'on appelle pudiquement la "gestion de classe" ? Des reproches t'ont-ils été faits dans ce domaine ?
Selenasam
Selenasam
Niveau 2

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  - Page 4 Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par Selenasam le Mar 21 Mai 2019 - 12:35
Il m'a fallu du temps mais c´était mon objectif numéro 1 (ne pas me faire bordéliser) donc je gère à peu près, c'est pas parfait mais on communique beaucoup entre collègues et je ne suis pas la seule à avoir du mal (ça rassure quand même, merci aux collègues qui ne pratiquent pas la langue de bois). Je sanctionne immédiatement maintenant, plus de cadeau (ou presque plus, bienveillance quand même!!)
Caspar
Caspar
Bon génie

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  - Page 4 Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par Caspar le Mar 21 Mai 2019 - 15:19
Il me semble que c'est déjà beaucoup, cela prouve que les élèves ont pu travailler dans de bonnes conditions même si tu n'étais pas au top de la fameuse "pédagogie actionnelle".
Selenasam
Selenasam
Niveau 2

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  - Page 4 Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par Selenasam le Mar 21 Mai 2019 - 17:23
Ah ah! oui c'est ça. Genre (comme dirait les élèves) elle me dit "on ne demande pas à des élèves de raconter un souvenir de vacances" mais on leur dit : "tu écris une page d'un blog où tu racontes un souvenir de vacances...". Stagiaire au bord de la crise de nerfs  - Page 4 3795679266
Et moi qui étais ravie de voir mes élèves me faire des super phrases bien complètes avec sujet verbe complément (si, si j'vous jure) et tout ça en utilisant le temps étudié (l'imparfait)...grosse naïve que je suis...
scot69
scot69
Modérateur

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  - Page 4 Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par scot69 le Mar 21 Mai 2019 - 17:55
@Selenasam a écrit:Ah ah! oui c'est ça. Genre (comme dirait les élèves) elle me dit "on ne demande pas à des élèves de raconter un souvenir de vacances" mais on leur dit : "tu écris une page d'un blog où tu racontes un souvenir de vacances...". Stagiaire au bord de la crise de nerfs  - Page 4 3795679266
Et moi qui étais ravie de voir mes élèves me faire des super phrases bien complètes avec sujet verbe complément (si, si j'vous jure) et tout ça en utilisant le temps étudié (l'imparfait)...grosse naïve que je suis...

Quelle horreur de lire ça, du grand n'importe quoi. On fait donc passer la forme avant le fond. On incite les jeunes à étaler leur vie sur les blogs... c'est du n'importe quoi!!!
avatar
User26836
Niveau 10

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  - Page 4 Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par User26836 le Mar 21 Mai 2019 - 20:46
pogonophile a écrit:Encore une fois ce n'est pas aux tuteurs d'assurer la réussite du stage. Ils aident, ils conseillent, mais le travail c'est celui de l'enseignant.

Mais quel accompagnement aurait bien pu être utile, quand après seulement un an tu sais mieux que les formateurs et mieux que les inspecteurs ce qui est bon pour les élèves ?

Toi tu cherches à te faire lyncher ! (ouaip on ne se connaît pas, c'est pour ça que je me permets le "tu" alors qu'en vrai je serais incapable de tutoyer un CDE, heureusement tu n'es pas mon CDE, ça aide... Wink ) trève de plaisanterie, je ne suis pas toujours d'accord avec tes opinions (je ne l'exprime pas parce que bon, chaque fois ça vire à la guerre des tranchées, et ça ne m'intéresse pas trop d'entrer en guerre ou de m'opposer à des gens juste pour le principe, bref...).
Pour ce qui est de la personne à l'origine du fil, alors :
- oui on n'apprend pas grand chose d'utile à l'ESPE
- oui les tuteurs c'est un peu la loterie cela peut aller du bof au très bien mais surtout du "absent" au "super envahissant" (un de mes amis avait un tuteur de ce genre lors de sa 1e année de stage : la dame lui envoyait des textos tous les samedis soirs vers 23h30 lui demandant pourquoi mon ami n'avait fait les modifs demandées sur tel document envoyé par mail à 22h ! Mon pote en avait tellement marre que sa tutrice soit sur son dos h24, qu'il m'a dit avoir envisagé de lui repondre (en cas de mail très tardif, surtout un w/e) "je te prie de m'excuser mais je suis avec ma copine là ; on finit de b***er et je te promets que je me mets au travail (par contre je te promets on est des lapins donc c'est pas pour tout de suite !)" Very Happy
- oui lors de son année de stage on n'est pas censé avoir de classe trop difficile / à examen
- oui être affecté dans un établissement loin de chez soi c'est moyen (sachant qu'on y est au pire que 3 jours par semaine, hein en tant que titulaire, on peut y être 5 fois par semaine, et c'est la vie, même si c'est pas sympa)
- oui certains CDE qui pensent que le stagiaire n'est pas prêt s'arrangent qq fois avec la réalité d'où des rapports parfois surréalistes. J'ai fait la g***e quand cela m'est arrivé, mais j'ai fait avec parce que c'est la vie. Par contre si les rapports affichent des problèmes graves et mensongers, là évidemment qu'il faut intervenir !
- etc.

Pour info j'ai fait 2 années de stage ; suis-je d'accord avec les raisons qui ont décidé de mon renouvellement ? Heu non pas tout à fait. Suis-je heureuse d'avoir fait cette 2e année ? Oui, elle m'a été très utile et j'ai rencontré des collègues géniaux !! Est-ce que j'aurais dû être titularisée la première fois ? Avec le recul, sans être tout à fait d'accord avec la commisssion / l'inspecteur / mon CDE et ma tutrice, je comprends très bien les raisons de mon renouvellement. J'aurais été licenciée ok là j'aurais g***lé, mais un renouvellement ne vaut pas la peine selon moi de monter sur ses grands chevaux : rien ne change en 2e année de stage si ce n'est la pression de ne pas de faire licencier.
L'essentiel quand on est stagiaire est aussi de savoir se remettre en question et de ne pas voir toujours tout en noir !
Selenasam
Selenasam
Niveau 2

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  - Page 4 Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par Selenasam le Mar 21 Mai 2019 - 21:20
Je passe mon temps à me remettre en question, à réfléchir comment faire mieux, comment gérer le groupe (euh là, au bout de 2 trimestres, j’ai décidé qu’ils allaient arrêter de m’em... et je pense qu’ils l’ont ressenti). En plus, je serai renouvelée dans le coin vu que des supports stagiaires ont été créés dans mon coin MAIS je perds ma mut et là c’est pas possible. Mon conjoint est enseignant-chercheur (pas possible de bouger) donc non. Je ferai autre chose. Et comme 24 heures après les faits, je deviens philosophe, je pense que c’est sûrement un mal pour un bien.
Je pense qu’on peut clore ce topic.
Merci à tous pour vos réponses :-)
avatar
madinina59
Niveau 5

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  - Page 4 Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par madinina59 le Mar 21 Mai 2019 - 21:24
Bienvenue au club...Moi aussi je viens d'être inspectėe et je n'en peux plus de cette année de stage...De ces exigences démesurées, de cette hypocrisie, de ce manque de soutien depuis le début de l'année. Et après ils vont venir pleurer parce qu'ils manquent de profs...Ils sont incapables de nous former correctement et nous dégoûtent du métier en même pas un an...Moi non plus je ne suis pas sûre d'être capable de supporter une deuxième année. J'en viens presque à me dire qu'ils me rendraient service en me virant !
Selenasam
Selenasam
Niveau 2

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  - Page 4 Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par Selenasam le Mar 21 Mai 2019 - 21:42
Surtout ne pas démissionner en tout cas... ne pas leur rendre ce service !
Je suis renouvelée ok, je vais. Séance pourrie pour l'inspection (apparemment c’ est dans mes cordes) et avec les indemnités je me laisse le temps de préparer un autre concours (comme bibliothécaire à la fac, c’est moins bruyant 😀). Nan mais...
Pour le manque de profs, ça dépend des matières....en espagnol, ils ont le choix avec tous les natifs embauchés en tant que contractuels...

Rendash
Rendash
Enchanteur

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  - Page 4 Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par Rendash le Mar 21 Mai 2019 - 21:53
pogonophile a écrit:
Mais quel accompagnement aurait bien pu être utile, quand après seulement un an tu sais mieux que les formateurs et mieux que les inspecteurs ce qui est bon pour les élèves ?


Selenasam a peut-être vu plus d'élèves du secondaire que la plupart de ses formateurs, cette année Laughing

_________________
Stagiaire au bord de la crise de nerfs  - Page 4 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Caspar
Caspar
Bon génie

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  - Page 4 Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par Caspar le Mar 21 Mai 2019 - 22:04
@Selenasam a écrit:Ah ah! oui c'est ça. Genre (comme dirait les élèves) elle me dit "on ne demande pas à des élèves de raconter un souvenir de vacances" mais on leur dit : "tu écris une page d'un blog où tu racontes un souvenir de vacances...". Stagiaire au bord de la crise de nerfs  - Page 4 3795679266
Et moi qui étais ravie de voir mes élèves me faire des super phrases bien complètes avec sujet verbe complément (si, si j'vous jure) et tout ça en utilisant le temps étudié (l'imparfait)...grosse naïve que je suis...

Oui voilà, il faut "actionnaliser" tes énoncés. Stagiaire au bord de la crise de nerfs  - Page 4 437980826
Selenasam
Selenasam
Niveau 2

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  - Page 4 Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par Selenasam le Mar 21 Mai 2019 - 22:11
Le pire, c’est qu’ils y croient...
Caspar
Caspar
Bon génie

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  - Page 4 Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par Caspar le Mar 21 Mai 2019 - 22:22
@Selenasam a écrit:Le pire, c’est qu’ils y croient...

Ou ils font semblant parce qu'ils y sont obligés.
avatar
User17095
Érudit

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  - Page 4 Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par User17095 le Mar 21 Mai 2019 - 22:24
Comme on dit dans certains slogans : "huit mois d'expérience feront toujours la différence."
Rendash
Rendash
Enchanteur

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  - Page 4 Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par Rendash le Mar 21 Mai 2019 - 22:42
C'est un slogan qui en vaut un autre : "faire moins d'heures, mais mieux d'heures" ou "il faut avoir été mauvais élève pour être un bon enseignant" ne volent pas plus haut.
Et huit mois d'expérience avec de vrais élèves d'un vrai établissement du secondaire, c'est toujours plus que d'aucuns des formateurs que j'ai eus (et pas forcément les plus mauvais, d'ailleurs.) : entre ceux qui n'avaient pas vu d'élèves depuis dix et quinze ans, celle qui avait enseigné deux ans dans le primaire puis quinze ans dans le sup', et le soporifique escogriffe qui passait la moitié de l'heure à se curer le nez tout en expliquant doctement qu'il fallait "constituer un mystère pour les élèves" (sic ... heu ), on a eu de drôles de numéros, mes camarades de promo et moi. Et à chaque témoignage que je lis ici, je mesure un peu plus la chance que j'ai eue de tomber sur la tutrice qui m'a si bien accompagné I love you


Bon, Selenasam aurait sans doute pu demander aide et accompagnement à son chef d'établissement : avec un peu de chance, c'est un ancien CPE ou professeur de macramé, il aurait donc pu l'aider en langues professeur

_________________
Stagiaire au bord de la crise de nerfs  - Page 4 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
DesolationRow
DesolationRow
Monarque

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  - Page 4 Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par DesolationRow le Mar 21 Mai 2019 - 22:48
Et l'accompagner dans ses évaluations.
Rendash
Rendash
Enchanteur

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  - Page 4 Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par Rendash le Mar 21 Mai 2019 - 22:50
Je me demande si les gommettes peuvent passer en notes de frais.

_________________
Stagiaire au bord de la crise de nerfs  - Page 4 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Selenasam
Selenasam
Niveau 2

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  - Page 4 Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par Selenasam le Mar 21 Mai 2019 - 22:55
L’inspectrice m’ a reproché de ne pas lui en avoir parlé dès le début. Pas osé.
avatar
User17095
Érudit

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  - Page 4 Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par User17095 le Mar 21 Mai 2019 - 22:57
Alors je sais bien que par nature, tous ces gens qui osent parler de pédagogie sont des cuistres disqualifiés d'avance, mais il faudra tout de même un jour envisager que, dans la myriade de collègues qui se plaignent ici d'avoir été injustement évalués par eux, il puisse y en avoir un ou deux qui ne soient effectivement pas au point - voire, mais là je fais de doux rêves, que des formateurs sachent vaguement de quoi ils parlent, comme des inspecteurs d'ailleurs, au moins un petit peu plus qu'une débutante qui n'a pas fini sa première année.
L'espoir fait vivre.
Selenasam
Selenasam
Niveau 2

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  - Page 4 Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par Selenasam le Mar 21 Mai 2019 - 23:01
Non mon cde est un juriste (jamais eu d’élèves)
😅 il pourra rien faire
Condorcet
Condorcet
Oracle

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  - Page 4 Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par Condorcet le Mar 21 Mai 2019 - 23:08
pogonophile a écrit:Encore une fois ce n'est pas aux tuteurs d'assurer la réussite du stage. Ils aident, ils conseillent, mais le travail c'est celui de l'enseignant.

Mais quel accompagnement aurait bien pu être utile, quand après seulement un an tu sais mieux que les formateurs et mieux que les inspecteurs ce qui est bon pour les élèves ?

Ah bon ? Le rôle des tuteurs n'est-il pas de mettre le stagiaire dans de bonnes conditions (je n'ose dire dans les meilleures conditions possibles) ?

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
Rendash
Rendash
Enchanteur

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  - Page 4 Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par Rendash le Mar 21 Mai 2019 - 23:09
pogonophile a écrit:Alors je sais bien que par nature, tous ces gens qui osent parler de pédagogie sont des cuistres disqualifiés d'avance, mais il faudra tout de même un jour envisager que, dans la myriade de collègues qui se plaignent ici d'avoir été injustement évalués par eux, il puisse y en avoir un ou deux qui ne soient effectivement pas au point - voire, mais là je fais de doux rêves, que des formateurs sachent vaguement de quoi ils parlent, comme des inspecteurs d'ailleurs, au moins un petit peu plus qu'une débutante qui n'a pas fini sa première année.
L'espoir fait vivre.


Vouivouivoui, tous les formateurs sont de parfaits pédagogues, c'est bien connu. Y compris la débile qui nous expliquait, dans un cours sur la laïcité, que celle-ci signifiait que les signes religieux et l'expression d'opinions religieuses devaient se cantonner à la sphère privée Laughing
Il y a évidemment des formateurs compétents et qui savent de quoi ils causent, et qui sont régulièrement salués ici comme ailleurs. Mais cooptation et réseautage étant les mamelles de l'EN, on ne peut faire mine de s'étonner quand d'aventure certains formateurs, ou certains contenus de formation, ne font pas l'unanimité.

Soit dit en passant, ça fait plusieurs fois que tu es pris en flagrant délit de mensonge, en déformant des propos pour tenter de les disqualifier :

par nature, tous ces gens qui osent parler de pédagogie sont des cuistres disqualifiés d'avance,

Donc, encore une fois, non : pas "par nature", ni "d'avance". Un brin d'honnêteté ne nuit pas, à l'occasion ; le vieux truc de l'homme de paille, ça marche peut-être chez Brunet ou en formation, mais c'est moins efficace à l'écrit.

_________________
Stagiaire au bord de la crise de nerfs  - Page 4 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Rendash
Rendash
Enchanteur

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  - Page 4 Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par Rendash le Mar 21 Mai 2019 - 23:11
@Selenasam a écrit:Non mon cde est un juriste (jamais eu d’élèves)
😅 il pourra rien faire


Mais si, voyons. Un ancien professeur de mathématiques étant compétent pour m'aider et m'accompagner dans l'enseignement de ma discipline, je ne vois pas pourquoi un juriste ne pourrait pas t'aider en langues. Ils sont souvent parfaitement xyloglottes, et ont généralement fait Jargon-EN LV2.
Et puis, en tant que premier pédagogue de l'établissement, le chef est le plus à même de te guider.


(pas efficace à l'écrit, très certes, mais je concède volontiers que ça a un petit côté fun yesyes )

_________________
Stagiaire au bord de la crise de nerfs  - Page 4 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
DesolationRow
DesolationRow
Monarque

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  - Page 4 Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par DesolationRow le Mar 21 Mai 2019 - 23:16
pogonophile a écrit:Alors je sais bien que par nature, tous ces gens qui osent parler de pédagogie sont des cuistres disqualifiés d'avance

pas tous, mais beaucoup quand même.


pogonophile a écrit:, mais il faudra tout de même un jour envisager [...] que des formateurs sachent vaguement de quoi ils parlent, comme des inspecteurs d'ailleurs, au moins un petit peu plus qu'une débutante qui n'a pas fini sa première année.

J'ai vu un tout petit échantillon dans l'ESPE que j'ai brièvement fréquentée, mais cet échantillon était exclusivement composé de guignols écarlates. La tentation de généraliser est grande.
Rendash
Rendash
Enchanteur

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  - Page 4 Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par Rendash le Mar 21 Mai 2019 - 23:17
Écarlates ? Stagiaire au bord de la crise de nerfs  - Page 4 3795679266

_________________
Stagiaire au bord de la crise de nerfs  - Page 4 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
User17095
Érudit

Stagiaire au bord de la crise de nerfs  - Page 4 Empty Re: Stagiaire au bord de la crise de nerfs

par User17095 le Mar 21 Mai 2019 - 23:18
Hormis l'intervention de @Lisak35 plus haut, trouve, en moins de dix minutes, un message qui dise "j'ai eu des commentaires négatifs d'un formateur/inspecteur, mais ils étaient justifiés."
Compte ensuite combien de messages disant "j'ai eu des commentaires négatifs d'un formateur/inspecteur, mais ce dernier est un naze de pédagogiste excessif" il t'aura fallu écarter pour le dénicher.
Après, tu me parleras d'homme de paille.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum