Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
scot69
Modérateur

Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ? - Page 8 Empty Re: Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ?

par scot69 le Dim 2 Juin 2019 - 11:43
Curieusement, pour moi, le critère numéro de bien-être dans un établissement, c'est vraiment les collègues, plus que les élèves.
Caspar
Caspar
Bon génie

Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ? - Page 8 Empty Re: Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ?

par Caspar le Dim 2 Juin 2019 - 11:47
@scot69 a écrit:Curieusement, pour moi, le critère numéro de bien-être dans un établissement, c'est vraiment les collègues, plus que les élèves.

Les deux, mais c'est vrai que j'aime beaucoup les moments en salle des profs à parler de tout et de rien (et pas toujours de sujets très intellectuels cf un fil sur le sujet qui date d'il y a quelques mois).
Ludwie
Ludwie
Niveau 1

Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ? - Page 8 Empty Re: Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ?

par Ludwie le Dim 2 Juin 2019 - 12:01
@Caspar a écrit: Il me semble que les réponses ont été dans l'ensemble plutôt nuancées. Il ne faut pas partir la fleur au fusil en se disant qu'on va faire le plus beau métier du monde: il y a de bons moments, d'autres moins bons, des élèves dont on va réussir à éveiller l'intérêt, d'autres qui s'en ficheront et on ne pourra pas y faire grand chose...

Oui c'est ce que je crois. Merci.
J'ai lu un message de Aiôn sur un autre fil qui me laisse penser qu'on peut s'en sortir en tant que prof de philo. Je pense aussi que les premières années sont les plus difficiles, mais si je parviens à les traverser, j'arriverai sans doute à faire quelque chose qui ne me semble pas totalement vain.

Et si j'avais la moindre illusion sur le métier, elles ont été décapées par la traversée de ces réponses. Ce qui est une bonne chose Smile.

Sur ce, bonne dernière(s) semaine(s) de cours à tous. Je repars dans mon internat sans internet.
Caspar
Caspar
Bon génie

Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ? - Page 8 Empty Re: Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ?

par Caspar le Dim 2 Juin 2019 - 12:02
En tout cas, huit pages (et ce n'est sans doute pas fini): tu as fait une entrée remarquée sur le forum. :sphinx2016:
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ? - Page 8 Empty Re: Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ?

par Balthazaard le Dim 2 Juin 2019 - 13:26
@Mara-jade a écrit:Hum, je sais tout ça Zagara et je peux vivre de pas grand-chose (j'ai même fait des économies qui me permettent actuellement de vivre sans bosser), mais je compte pour trois, et pas sur 50 ans (sur 100 plutôt). Donc, 1 million c'est insuffisant pour une famille de trois (par contre, je ne saurais pas faire fructifier, jouer au gestionnaire n'est pas mon truc). Je compte 3000 euros au moins par mois, sur une centaine d'année. Mais bon, on en revient toujours aux sous, alors qu'il me semble que travailler est une nécessité au-delà du salaire. D'ailleurs, c'est un chapitre de philo je crois, le travail et la technique.

A moi ce n'est pas une nécessité et puisqu'on parle de philosophie je me sentirai en très bonne compagnie avec Bertrand Russell et son "Éloge de l'oisiveté".
avatar
Aiôn
Niveau 8

Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ? - Page 8 Empty Re: Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ?

par Aiôn le Dim 2 Juin 2019 - 14:10
Un riche qui enseigne les mathématiques. Que c'est beau !

Je suis assez d'accord avec l'argument de Russell que tu mobilises :

"Whenever a person who already has enough to live on proposes to engage in some everyday kind of job, such as school-teaching or typing, he or she is told that such conduct takes the bread out of other people's mouths, and is therefore wicked. (...) As long as a man spends his income, he puts just as much bread into people's mouths in spending as he takes out of other people's mouths in earning. The real villain, from this point of view, is the man who saves.".

L'inactivité forcée, comme le travail forcé, sont des misères.

Et en ce qui me concerne (en comptant sur le patrimoine familial) il ne serait pas exact de dire que je suis forcé de travailler pour vivre. Mais l'existence même de ce patrimoine ne me semble pas juste quand je regarde les statistiques sur la pauvreté dans le monde. Et on peut chipouiller Russel : toutes les bouches ne sont pas équivalentes. Celles à qui on retire ne sont pas celles à qui l'on rend.


Dernière édition par Aiôn le Dim 2 Juin 2019 - 14:29, édité 1 fois
Mathador
Mathador
Grand sage

Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ? - Page 8 Empty Re: Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ?

par Mathador le Dim 2 Juin 2019 - 14:28
@Aiôn a écrit:"Whenever a person who already has enough to live on proposes to engage in some everyday kind of job, such as school-teaching or typing, he or she is told that such conduct takes the bread out of other people's mouths, and is therefore wicked. (...) As long as a man spends his income, he puts just as much bread into people's mouths in spending as he takes out of other people's mouths in earning. The real villain, from this point of view, is the man who saves.".
L'argument est valable dans un système économique où la monnaie a une contre-valeur concrète (notamment métallique), mais lorsque la monnaie est fiduciaire les politiques économiques du gouvernement et/ou de la banque centrale peuvent compenser l'effet déflationniste de l'épargne massive (à condition d'injecter l'argent chez des acteurs qui le réinjecteront de manière effective dans l'économie).

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
avatar
Aiôn
Niveau 8

Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ? - Page 8 Empty Re: Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ?

par Aiôn le Dim 2 Juin 2019 - 14:33
@Mathador a écrit:à condition d'injecter l'argent chez des acteurs qui le réinjecteront de manière effective dans l'économie

Ce n'est effectivement pas toujours le cas. Et même cet argument reste trop macro-économique, notre problème n'étant pas l'effet de ce comportement sur la croissance de l'économie (qui semble loin d'être un bien en soi), mais son évaluation en termes de justice. Par ailleurs, si l'on suit les définitions du début du Capital, il faut reformuler ce problème de la valeur en termes de quantité de travail, et alors l'éthique du riche qui enseigne est sauvée a priori : il ne possède pas les outils de production, et travaille, c'est donc un chic type (mais attention à comment fonctionne son compte en banque, car la potence n'est pas loin). Je lui conseillerais donc la CASDEN.
avatar
Aiôn
Niveau 8

Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ? - Page 8 Empty Re: Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ?

par Aiôn le Dim 2 Juin 2019 - 15:03
Ah, zut, je me rends compte que j'ai lu ton message trop vite Balthazaard, il faut que je fasse plus attention... Je lis souvent trop vite sur néoprofs, et m'en excuse. La question restait néanmoins intéressante - le riche qui enseigne c'était personnellement le cas de Russel - et elle rejoint ce que tout le monde dit sur ce qu'il ferait s'il gagnait au loto. Pour ma part, je ne garderais pas de l'argent gagné au loto, c'est assimilable à du vol, les joueurs étant des simples d'esprit qui n'en ont pas compris le fonctionnement, ou des désepérés. Il me paraît moralement douteux de tirer profit des handicapés mentaux ou des malades souffrant d'addiction.
Mathador
Mathador
Grand sage

Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ? - Page 8 Empty Re: Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ?

par Mathador le Dim 2 Juin 2019 - 15:18
@Aiôn a écrit:
@Mathador a écrit:à condition d'injecter l'argent chez des acteurs qui le réinjecteront de manière effective dans l'économie

Ce n'est effectivement pas toujours le cas. Et même cet argument reste trop macro-économique, notre problème n'étant pas l'effet de ce comportement sur la croissance de l'économie (qui semble loin d'être un bien en soi), mais son évaluation en termes de justice. Par ailleurs, si l'on suit les définitions du début du Capital, il faut reformuler ce problème de la valeur en termes de quantité de travail, et alors l'éthique du riche qui enseigne est sauvée a priori : il ne possède pas les outils de production, et travaille, c'est donc un chic type (mais attention à comment fonctionne son compte en banque, car la potence n'est pas loin). Je lui conseillerais donc la CASDEN.

Je n'ai pas supposé quoi que ce soit sur un objectif de croissance économique, mais simplement remarqué que le problème soulevé par Russell du riche qui travaille sans nécessité et qui épargne sa paye est qu'il retire ainsi de l'argent de la circulation.
Mais cet argent retiré peut être compensé (au niveau macroéconomique, effectivement) par une expansion de la masse monétaire. Dans l'économie moderne il sera en réalité déjà remis en circulation par le riche dans un dispositif d'investissement, ce qui pour le coup soulève la question de l'usure et des politiques publiques qu'il est nécessaire d'entreprendre afin d'en limiter les effets néfastes.

Et pour le Loto, je n'ai pas réussi à trouver le taux de redistribution sur le site de la FDJ mais pour les jeux d'argent plus simples genre carte à gratter & cie. le taux de redistribution des mises est publié sur le site de la FDJ, donc on peut estimer directement l'espérance de perte à chaque fois que l'on joue.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ? - Page 8 Empty Re: Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ?

par Balthazaard le Dim 2 Juin 2019 - 16:12
Une expansion de la masse monétaire...ce n'est pas tellement à la mode il me semble.
Dans un dispositif d'investissement...si parier sur les produits dérivés est un processus d'investissement.

De toute façon ce débat est vicié à la base...si on me fait c...au boulot ou si un matin je me sens naze au point de vouloir rester  chez moi, je n'ai guère d'autre choix que de courber le dos. Si j'ai derrière un compte en banque à huit chiffres, je crois que la manière d'envisager la hiérarchie n'est pas tout à fait la même.

Genre un élève me manque de respect...je réclame un conseil de discipline....mais M. **** êtes vous sur de ce que vous dites?...la bienveillance...etc...bon d'accord! demain vous chercherez un nouveau prof de maths pour la term S (à 2 mois du bac) et quelqu'un pour faire les sujets de ccf de bts, les faire passer et les corriger, moi je reste chez moi....chiche!!!
Mathador
Mathador
Grand sage

Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ? - Page 8 Empty Re: Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ?

par Mathador le Dim 2 Juin 2019 - 16:29
@Balthazaard a écrit:Une expansion de la masse monétaire...ce n'est pas tellement à la mode il me semble.
Dans un dispositif d'investissement...si parier sur les produits dérivés est un processus d'investissement.
SI, mais sous forme d'un QE qui irrigue le secteur privé tandis que l'on continue de financer a minima les obligations souveraines afin de justifier la casse des services publics.

@Balthazaard a écrit:Si j'ai derrière un compte en banque à huit chiffres, je crois que la manière d'envisager la hiérarchie n'est pas tout à fait la même.

Genre un élève me manque de respect...je réclame un conseil de discipline....mais M. **** êtes vous sur de ce que vous dites?...la bienveillance...etc...bon d'accord! demain vous chercherez un nouveau prof de maths pour la term S (à 2 mois du bac) et quelqu'un pour faire les sujets de ccf de bts, les faire passer et les corriger, moi je reste chez moi....chiche!!!
La loi de l'offre et de la demande en action. Comme quoi les statuts de la fonction publique et la protection fonctionnelle sont rentables, puisqu'ils payent en nature plutôt qu'en devises. Sauf lorsque l'on veut supprimer les services publics: dans ce cas les stratégies de France Télécom deviennent avantageuses.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ? - Page 8 Empty Re: Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ?

par Balthazaard le Dim 2 Juin 2019 - 17:37
Pas forcément offre et demande...aujourd'hui, avec mes revenus a pénurie est telle que, oui, face a un marché de ce genre deux solutions:
1) j'obtiens (probable) satisfaction, à charge de revanche
2) La direction tient bon, la balle est dans mon camp si je mets ma menace à exécution je vais en pâtir me retrouvant sans travail..
Rien n'est sur ni pour moi (va t-il accepter?) ni pour le CE (vais-je le faire?) chacun va au devant de difficultés...

Si j'ai les 8 chiffres quelle que soit l'offre, la demande ou la pénurie il y a 100% de chance que je tienne parole sans que mon quotidien en pâtisse d'un iota...la menace n'est pas du même ordre et sa réalisation ne tient aucun compte de la situation du marché..
Un peut comme si deux petits pays se font la guéguerre entre eux ou si l'un deux, pris de folie, choisit d'attaquer Trump...
Grosse différence!!
Pointàlaligne
Pointàlaligne
Neoprof expérimenté

Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ? - Page 8 Empty Re: Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ?

par Pointàlaligne le Dim 2 Juin 2019 - 21:51
@Aiôn a écrit: Pour ma part, je ne garderais pas de l'argent gagné au loto, c'est assimilable à du vol, les joueurs étant des simples d'esprit qui n'en ont pas compris le fonctionnement, ou des désepérés. Il me paraît moralement douteux de tirer profit des handicapés mentaux ou des malades souffrant d'addiction.
Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ? - Page 8 346737548
Pourquoi 3,14159
Pourquoi 3,14159
Fidèle du forum

Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ? - Page 8 Empty Re: Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ?

par Pourquoi 3,14159 le Dim 2 Juin 2019 - 22:10
@Pointàlaligne a écrit:
@Aiôn a écrit: Pour ma part, je ne garderais pas de l'argent gagné au loto, c'est assimilable à du vol, les joueurs étant des simples d'esprit qui n'en ont pas compris le fonctionnement, ou des désepérés. Il me paraît moralement douteux de tirer profit des handicapés mentaux ou des malades souffrant d'addiction.
Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ? - Page 8 346737548
En effet, pour gagner il faut jouer… Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ? - Page 8 248604097

Perso, je joue mes 2,50€ par semaine. j'ai un petit frisson chaque vendredi en attendant le grand frisson. Mais si je gagne, adieu EN, bonjour le Monde.

_________________
"Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité. " (Albert Einstein).
avatar
Aiôn
Niveau 8

Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ? - Page 8 Empty Re: Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ?

par Aiôn le Dim 2 Juin 2019 - 23:08
@ Mathador : Ok, c'était un simple constat. Mais pourquoi agirait-on de la façon que tu expliques si ce n'était pour conjurer le risque dont je parlais ? Je ne suis pas sûr de parfaitement comprendre. Je ne demande sincèrement qu'à progresser en économie. Je n'ai pas eu la chance d'en faire à l'école, et à étudier en pur autodidacte c'est parfois difficile. D'autant que sorti de Marx et de Proudhon je connais pas trop. Je suis un gamin des rues en économie, moi... Razz
Mathador
Mathador
Grand sage

Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ? - Page 8 Empty Re: Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ?

par Mathador le Lun 3 Juin 2019 - 2:31
@Aiôn a écrit:@ Mathador : Ok, c'était un simple constat. Mais pourquoi agirait-on de la façon que tu expliques si ce n'était pour conjurer le risque dont je parlais ?
Je ne suis pas sûr de comprendre de quel risque il s'agit, mais en ce qui me concerne si j'épargne c'est en bonne partie parce que j'envisage difficilement de travailler jusqu'à 70 ans.

@Aiôn a écrit:Je ne suis pas sûr de parfaitement comprendre. Je ne demande sincèrement qu'à progresser en économie. Je n'ai pas eu la chance d'en faire à l'école, et à étudier en pur autodidacte c'est parfois difficile. D'autant que sorti de Marx et de Proudhon je connais pas trop. Je suis un gamin des rues en économie, moi... Razz
Moi non plus (et je suis moins avancé dans le temps, le dernier auteur que j'ai lu étant Adam Smith Wink).

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
Verdurette
Verdurette
Modérateur

Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ? - Page 8 Empty Re: Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ?

par Verdurette le Lun 3 Juin 2019 - 6:45
Pourquoi, après avoir dormi comme un loir mardi, mercredi, jeudi, vendredi soir,  recommencez-vous à faire des cauchemars et vous réveiller à 3 h 30 du matin la nuit du samedi et celle du dimanche ? 
Je me lève et je vais faire cours pour acheter, entre autres, une grosse boite de Cardiocalm et une autre d'Euphytose. Même une séance d'hypnose n'est pas dans mes moyens. Et comment imaginer faire cela  encore neuf années scolaires ?
Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ? - Page 8 3110333567
lene75
lene75
Esprit sacré

Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ? - Page 8 Empty Re: Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ?

par lene75 le Lun 3 Juin 2019 - 9:35
Pour la philo ça dépend vraiment du public, et même, souvent, des horaires : certaines classes accrochent bien à certaines heures et pas du tout à d'autres.

Dans un lycée lambda, ni trop difficile ni privilégié, les classes technos c'est grosso modo mission impossible. Quelques satisfactions, mais largement contrebalancées. Dans les classes générales, on trouve toujours quelques élèves pour qui le cours a un sens, au point de changer leur vie, même, parfois, mais, comme le disait quelqu'un plus haut, la question n'est pas de savoir si quelques élèves accrochent mais si le reste de la classe nous permet ou non de donner à ceux-là ce qu'ils attendent. Et puis il y a l'usure : faire cours pour 4-5 élèves sur 35, ça va quelques années, mais ce n'est pas vraiment notre job, ou alors il faut se tourner vers les cours particuliers.
Ça c'est pour quelqu'un qui a un poste fixe dans un lycée correct... c'est déjà très très loin d'être gagné. Beaucoup de collègues commencent par pas mal d'années de tzriat.

Je ne parierais pas sur le fait que les premières années sont les plus difficiles, surtout avec la réforme qui arrive : la philo s'y trouve très largement marginalisée et les conditions de travail fortement dégradées. Ça risque d'être la douche froide pour beaucoup.

Indépendamment de ça, si je regarde rétrospectivement, avec 11 ans d'expérience. La première année est très difficile. En revanche, pour la suite, je ne dirais pas que les premières années sont les plus difficiles, même si, encore une fois, ça dépend des conditions de travail. Mais, à conditions équivalentes : poste fixe dans un même établissement, ça va en empirant. Les élèves sont de plus en plus difficiles chaque année (et de ce que disent les collègues on mange encore notre pain blanc par rapport aux générations qui arrivent), de moins en moins intéressés (seule la "rentabilité" immédiate leur importe), et les conditions de travail se dégradent de toutes parts (edt, effectifs, nombre de classes, pressions des parents, multiplication des réunions et des tâches administratives, etc.). Plus ça va plus j'ai le sentiment que le cours, qui était le centre de mon métier, avec quelques petites babioles annexes, devient une partie anecdotique de ma fonction, rapidement expédiée, et noyée sous le flot de tout le reste. On en vient même à nous dire que c'est à nous de gérer l'absentéisme des élèves, de les poursuivre pour leur faire rattraper le rattrapage du rattrapage du rattrapage du DST qu'ils ont séché. Le caractère anecdotique du cours est très bien matérialisé par les absences institutionnelles, convocations diverses (à commencer par la "journée du citoyen" furieux ) ou interruptions du cours pour ceci ou pour cela : les heures de cours durant lesquelles on a tous les élèves en classe se comptent, à l'année, sur les doigts de la main, le summum étant évidemment atteint en fin d'année, où nos cours deviennent de vrais halls de gare, ça rentre, ça sort, ça re-rentre, "t'as eu quoi comme sujet ?", "est-ce que l'élève machin est là, j'ai une convocation pour lui ?", "madame je dois partir à 40", "et moi à 55", "je ne serai pas là cet après-midi", "est-ce que je pourrais avoir le document que vous avez distribué ce matin ?", et toi, au milieu de tout ça, tu essaies de faire ton cours à des élèves qui de toute manière ne peuvent rien y comprendre parce qu'il leur manque, qui l'introduction, qui le I. 2), qui la transition, etc.

Il y a aussi probablement une part de lassitude avec le temps. Au début, on se bat en y croyant, et puis à force de voir qu'on se bat contre des moulins à vent, on laisse tomber : à quoi bon mettre une heure de colle quand on sait qu'elle ne sera pas faite, à quoi bon faire des rapports pour des commissions éducatives qui ne mènent jamais à rien, à quoi bon même signaler une fraude, y passer des heures pour essayer de la prouver, puisqu'on ne fait pas confiance à notre professionnalisme, y perdre des heures en rv, pour que la montagne accouche d'une souris, et qu'on apprenne que peu de temps après le même élève a recommencé dans une autre matière.

Restent les mails des élèves, de moins en moins nombreux, les élèves qui reviennent, de moins en moins souvent, et les bons moments en cours, ceux où on a vraiment l'impression que quelque chose se passe.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Aiôn
Niveau 8

Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ? - Page 8 Empty Re: Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ?

par Aiôn le Lun 3 Juin 2019 - 12:53
@Mathador : Je voulais dire que si notre riche professeur garde son argent pour caler sa bibliothèque ou en faire des origamis alors il fait monter la valeur de la monnaie, ce qui entraîne un risque de spirale déflationniste, dont le principal risque final serait une baisse de la croissance.

@Verdurette : Youtube peut t'aider à résoudre ton problème si tu sais déjà t'auto-hypnotiser. Cela reste néanmoins une solution assez court-termiste. Mais utile.

@lene75 : C'est très intéressant ce que tu dis. Pour moi ce que tu décris est la situation normale. Quand je suis arrivé c'était déjà comme ça... Pour ce qui est de l'absentéisme ça ne pèse pas beaucoup sur mon moral. J'ai tendance à les voir comme des étudiants et j'ai moi-même beaucoup séché à la fac (pour aller lire). Je collabore volontiers avec la vie scolaire, hein, qu'on se comprenne bien. Si on ne se serre pas les coudes le lycée s'effondre. Mais ils ont passé l'âge de l'obligation scolaire après tout... S'ils veulent se tirer une balle dans le pied, ou pensent qu'ils ont mieux à faire, ce n'est pas mon problème mais le leur. Quant à savoir rattraper un cours parce qu'on ne pouvait pas y être c'est la base du travail d'étudiant il me semble. Et j'essaie donc de mon mieux de leur apprendre à le faire, en les incitant à rattraper les uns sur les autres et à travailler en groupe. J'ai par ailleurs toute une organisation des photocopies pour qu'ils finissent par les avoir quand même (je comprends, moi aussi je perds mes papiers) et je note leurs cahiers pour les inciter à avoir un cours en ordre (ils sont petits et ont encore besoin d'un filet de sécurité...). Ils ne sont pas tous capables de s'en sortir avec des notes aussi bordéliques que les miennes quand j'étais lycéen et étudiant  Razz . Et je ne leur enseigne pas mes propres méthodes de travail, mais celles que les autres conseillent, parce que les miennes ressemblent trop à celles de Gaston Lagaffe :

Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ? - Page 8 6a00d8341d16dd53ef01156f760f3f970c-700wi
*Ombre*
*Ombre*
Neoprof expérimenté

Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ? - Page 8 Empty Re: Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ?

par *Ombre* le Lun 3 Juin 2019 - 14:01
Mon mari m'a un jour dit une chose qui m'a fait beaucoup de bien. (Oui, je cite mon mari sur un forum Razz ) Enfin, c'est la citation d'une citation de Winnicott, qui parle des parents. Mon mari la cite souvent aux parents qu'il reçoit, qui culpabilisent de la situation de leur enfant (il travaille en psychiatrie). Il leur explique que personne n'est parfait, que personne ne maîtrise tout, que tout le monde fait des erreurs, parce qu'on est humain, et que personne n'attend des parents qu'ils soient des parents parfaits, seulement des parents "suffisamment bons", c'est-à-dire qui font honnêtement de leur mieux. Lui-même s'efforce d'être un soignant "suffisamment bon", ni plus, ni moins. Quand j'avais tendance à prendre trop à coeur les situations et comportements des élèves, il transposait à l'enseignement "Tu n'es pas Dieu. Tout ce qu'on te demande, c'est d'être un professeur suffisamment bon, pas de faire des miracles." L'air de rien, ça m'a beaucoup aidée à prendre de la distance.
Nous faisons de notre mieux sur le plan pédagogique. Nous faisons le job côté discipline et éducation. Personne ne nous demande d'aller au-delà. Nous ne maîtrisons pas la vie de nos élèves, ne pouvons pas les contraindre à travailler sans un minimum de soutien parental. Parfois, il faut admettre que des problèmes nous échappent. Cela ne veut pas dire que nous ne devons pas nous battre pour améliorer ce qui, sur le plan institutionnel, favorise parfois ces problèmes. Mais nous ne devons pas nous miner avec ça.
avatar
Aiôn
Niveau 8

Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ? - Page 8 Empty Re: Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ?

par Aiôn le Lun 3 Juin 2019 - 14:11
@Ombre : Je plussoie que dis ton mari (et Winnicott) à environ 2000%. Et même Dieu après tout, serait-il vraiment charitable de lui demander d'être parfait Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ? - Page 8 267639959 ?
lene75
lene75
Esprit sacré

Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ? - Page 8 Empty Re: Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ?

par lene75 le Lun 3 Juin 2019 - 14:39
Le problème est qu'ils ne sont justement pas étudiants, et ça change tout, ne serait-ce que le fait que ceux qui refusent de faire le job gênent le travail des autres et vampirisent une part importante du temps et de l'énergie de leurs profs (et de la vie sco, et de l'administration et pèsent lourd dans les orientations des politiques éducatives), ce qui n'est pas le cas des étudiants qui ne viennent plus en cours.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Pourquoi 3,14159
Pourquoi 3,14159
Fidèle du forum

Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ? - Page 8 Empty Re: Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ?

par Pourquoi 3,14159 le Lun 3 Juin 2019 - 14:52
@lene75 a écrit:Le problème est qu'ils ne sont justement pas étudiants, et ça change tout, ne serait-ce que le fait que ceux qui refusent de faire le job gênent le travail des autres et vampirisent une part importante du temps et de l'énergie de leurs profs (et de la vie sco, et de l'administration et pèsent lourd dans les orientations des politiques éducatives), ce qui n'est pas le cas des étudiants qui ne viennent plus en cours.
Et à nouveau la question qui tue, mais que proposez vous pour ces élèves !? Car dans le public on se doit d'accueillir tout le monde.

_________________
"Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité. " (Albert Einstein).
Mathador
Mathador
Grand sage

Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ? - Page 8 Empty Re: Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ?

par Mathador le Lun 3 Juin 2019 - 15:00
@Pourquoi 3,14159 a écrit:
@lene75 a écrit:Le problème est qu'ils ne sont justement pas étudiants, et ça change tout, ne serait-ce que le fait que ceux qui refusent de faire le job gênent le travail des autres et vampirisent une part importante du temps et de l'énergie de leurs profs (et de la vie sco, et de l'administration et pèsent lourd dans les orientations des politiques éducatives), ce qui n'est pas le cas des étudiants qui ne viennent plus en cours.
Et à nouveau la question qui tue, mais que proposez vous pour ces élèves !? Car dans le public on se doit d'accueillir tout le monde.
Non. Cette politique date de 1989 (loi Jospin; désormais codifiée dans l'article L122-2 du Code de l'éducation), et ce qui est fait peut être défait.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ? - Page 8 Empty Re: Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller faire cours ?

par RogerMartin le Lun 3 Juin 2019 - 15:00
@DesolationRow a écrit:Je peux me tromper, mais si on me donnait des millions, je suis à peu près sûr que je n'arrêterais pas de travailler pour autant.

@Oudemia a écrit:Je n'ai pas travaillé jusqu'à l'âge de 41 ans (quand mon vieux mari a vu arriver l'âge de la retraite..) !
Les ressources documentaires étaient limitées (pas d'internet), mais qu'est-ce que j'ai pu lire ! et profiter des enfants !

Edit : certes, DR, mais si tu pouvais faire la même chose en te passant des copies, de l'organisation des cours etc...


@DesolationRow a écrit:Tu frappes un homme à terre, Oudemia, en me parlant de copies Wink
Je crois que je m'ennuierais si je n'avais pas mon travail. Je suis extrêmement paresseux, donc il me faut une occupation relativement contraignante pour me forcer à ne pas devenir un légume.

Si je gagnais au loto (auquel je ne joue pas), je n'arrêterais pas de travailler : j'embaucherais un secrétaire pour toutes les cochonneries administrativo-paperassières qui me saoulent dans ce métier. Et si c'était un très gros lot, je paierais aussi quelqu'un pour corriger certains paquets de copies -- pas tous.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum