Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Hirondelle
Hirondelle
Niveau 7

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  Empty Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par Hirondelle Ven 7 Juin 2019 - 8:22
Bonjour

Un article du Monde sur le bavardage
https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/06/03/en-classe-le-silence-est-un-combat_5470866_3224.html?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR3Sw-uHrBsI18dnZ3jVqtXc2uFGhh_IfeJGy0fqJ0Q49Tt5uq7n9tVLRkE#Echobox=1559711463

Spoiler:
Peut-on exiger dix minutes de silence complet dans une salle de classe aujourd’hui ? Rien n’est moins sûr. En tout cas, pas dans toutes les salles de classe de tous les établissements. Omniprésent, le bavardage ne fait pourtant guère parler de lui dans les lieux de formation.

Fluide, volatil, il ne semble pas digne d’intérêt. Et pourtant, il est l’une des manifestations les plus caractéristiques de l’indiscipline scolaire contemporaine. L’indiscipline a certes toujours existé, mais elle a fondamentalement changé de nature ; elle est plus de l’ordre d’une ambiance, d’une atmosphère, que le résultat de transgressions toujours très clairement repérables et identifiables (bousculades, jets de projectiles, interpellations à haute voix…). L’indiscipline contemporaine est un ensemble d’attitudes, de comportements, d’actes, qui tendent moins à renverser l’ordre normatif qu’à l’affaiblir. Si l’on doit chercher des métaphores pour décrire l’indiscipline contemporaine, ce n’est pas du côté de la physique, du choc et de l’affrontement, mais du côté de la chimie, de la dilution et de l’effacement.


Dernière édition par Hirondelle le Ven 7 Juin 2019 - 8:51, édité 1 fois
avatar
Nina85
Niveau 4

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par Nina85 Ven 7 Juin 2019 - 8:50
C'est le système scolaire qui favorise les bavardages et l'insolence. Les élèves les plus perturbateurs sont protégés, vous pouvez faire des rapports, les exclure du cours, le rappeler à l'ordre mille fois ça ne changera rien. Les rapports restent sans suite, les élèves viennent en cours encouragés. Aucun soutien de hiérarchie, ils diront que c'est les profs qui ont des problèmes de gestion de classe. C'est le cas dans l'établissement où j'enseigne. Regardez le sujet qui j'ai posté hier


Dernière édition par Nina85 le Ven 7 Juin 2019 - 9:26, édité 1 fois
Hirondelle
Hirondelle
Niveau 7

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par Hirondelle Ven 7 Juin 2019 - 8:52
Je comprends votre point de vue mais je pense qu'il y a aussi des causes sociétales ("société du zapping"). Mes élèves de REP ne parviennent pas à rester concentrés, même s'ils essaient.
Ascagne
Ascagne
Expert spécialisé

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par Ascagne Ven 7 Juin 2019 - 8:56
Bonjour. On peut aussi subir les deux formes de l'indiscipline. Je vois beaucoup trop d'élèves qui ne se rendent même pas compte qu'ils sont insolents et qui cherchent à justifier leur comportement, parfois avec une certaine sincérité... Quant au silence complet, dans certaines classes, c'est impossible. Je n'ai, je crois, jamais eu le silence complet même pour la lecture des textes avec ma première technologique. Pour les élèves, le silence complet est illégitime. Quant à la répartition de la parole et au respect (envers l'enseignant et envers les camarades), vous imaginez ce que cela donne...

Il y a en effet un problème massif du côté de l'attention et de la concentration.
pseudo-intello
pseudo-intello
Expert spécialisé

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par pseudo-intello Ven 7 Juin 2019 - 9:04
C'est vrai, il y a des causes sociétales.

Mais ça ne fait pas tout. J'ai une classe qui a mis un trimestre à se taire. Depuis, cette classe bavarde dans tous les cours est devenue bien plus calme, dans presque tous les cours. Parce que, par chance, comme il n'y avait pas de gros gros vilain transgressif insolent impoli provocateur dans la classe, on a vraiment pu se focaliser sur ce problème d'incontinence verbale au lieu de devoir parer au plus urgent, à la plus grosse faute, mais également parce que nous étions tous sur la même longueur d'ondes de la tolérance zéro.

A l'ESPE, on parle parfois de bruit pédagogique, on entend pleurnicher sur les pôôôvres élève à qui on demande de rester calmes pendant une heure alors que c'est pas possible, de se taire alors que c'est crôôô difficile pour eux, et que parler un peu, quand même, c’est pas bien grave. Alors effectivement, on ne va pas pendre haut et court un élève parce qu'il a raconté son dernier snap à son voisin.
Mais dans le fond, la règle (méchante vilaine autoritaire) du "tu ne parles pas en classe, point" est nettement plus facile à respecter que "tu peux parler un tout petit peu de temps en temps pas fort pas longtemps, il faut rester mesuré". Un élève est un enfant, il ne sait pas rester mesuré. Trouver la limite du raisonnable, c'est beaucoup plus compliqué que de se taire point barre.
avatar
Nina85
Niveau 4

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par Nina85 Ven 7 Juin 2019 - 9:25
J'ai une classe très difficile, les autres professeurs ont aussi des soucis de discipline avec des élèves de cette classe. J'avais fait plusieurs rapports d'incident, la plupart sont restés sans suite ou sans effet car aucune punition ou sanction n'était prononcée. Par conséquent, les élèves perturbateurs viennent en cours encore plus insolents et provocateurs. C'est le cas avec un élève qui ose régulièrement dire que je suis une mauvaise prof, que les cours son nuls, tout est nul, alors qu'il vient en cours que pour bavarder ou dormir. Mes signalements n'ont jusqu'à présent rien donné, il dénigre sans arrêt mon travail et personne ne réagit.

J'ai appris que cela était aussi le cas avec les rapports des collègues, mais personne ose le dire à la CPE où le signaler. C'est à la limite comme si on la dérange quand on va la voir.

Hier, les mêmes élèves dont j'ai fait un rapport d'incident se sont crus tout permis. C'était notre dernier cours et ils étaient clairement venus pour se défouler une dernière fois, ils me provoquaient, m'insultaient, me répondaient avec insolence, ils imitaient les cris d'animaux, sifflaient, ils disaient des gros mots... Leur but était de me faire craquer. Ils criaient " vous allez faire quoi, un rapport, hein madame, et alors !?" - tout le monde rigolait. De plus, ils étaient avec leur téléphones portables en toute insouciance.

L'apothéose fût atteinte quand ils ont osé actionner la corne de brume. Le bruit était assourdissant, ça m'a éffrayé. J'ai tout de suite arrêté le cours et appelé un surveillant.

J'ai donc exercé mon droit de retrait, j'ai interrompu le cours et je suis allée voir le directeur. Je lui ai expliqué la situation ainsi que le fait d'avoir envoyé encore un rapport la semaine dernière concernant les élèves perturbateurs, qui est resté sans réponse. De tout façon il était en copie du mail, vous savez ce qu'il m'a répondu ?

"Maintenant c'est terminé, il n'y a plus de cours, vous voulez que je fasse quoi ? "

??????????? Je ne suis ni CPE ni CDE , you go figure it out !!!!!!!! C'est à vous de savoir, je me suis dit, mais je n'ai rien dit.

Si au départ la CPE avait fait son travail et avait réagi suite aux multiples rapports d'incident, il y aurait eu moins d'élèves perturbateurs. Ces mêmes élèves se moquent de tout, des rapports et des professeurs.Ils savent qu'il ne se passera rien.

Je trouve inadmissible qu'on les laisse se comporter ainsi. J'ai appris qu'il y a eu beaucoup de soucis les années précédentes avec cette classe, mais avoir le même comportement en classe de terminale c'est désolant.

Cette année j'étais agressée, verbalement et physiquement mais je ne blame pas les élèves. Si tout leur est permis, why not? Ils iront très loin pour tester les limites des professeurs, ensuite ils se marrent.

Je suis outrée et je me pose des questions sur la poursuite du métier.


Dernière édition par Nina85 le Ven 7 Juin 2019 - 9:34, édité 1 fois
Hirondelle
Hirondelle
Niveau 7

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par Hirondelle Ven 7 Juin 2019 - 9:33
Ah le fameux "bruit pédagogique", quel euphémisme hypocrite !
Effectivement, certains personnels d'encadrements se retranchent derrière cela ou le traditionnel "vous ne savez pas gérer votre classe" pour masquer leur inaction, voire leur incompétence.


Dernière édition par Hirondelle le Ven 7 Juin 2019 - 17:27, édité 1 fois
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par Zagara Ven 7 Juin 2019 - 9:40
Moins qu'une incompétence, c'est surtout que les réponses disponibles pour gérer 30 élèves qui bourdonnent sont incompatibles avec les méthodes pédagogiques promues par l'ESPE. Parce que le moyen le plus simple pour ramener le silence est de combiner une approche dite "frontale", "dirigiste" ou "magistrale" à un renforcement des punitions. Bref de recadrer les élèves, à la fois par le style pédagogique et par la coercition. Des idées qui ne font pas partie des priorités de l'ESPE.
avatar
Nina85
Niveau 4

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par Nina85 Ven 7 Juin 2019 - 9:49
@Hirondelle a écrit:Ah le fameux "bruit pédagogique", quel euphémisme hypocrite !
Effectivement, certains personnels d'encadrements se retranchent derrière cela ou le traditioonel "vous ne savez pas gérer votre classe" pour masquer leur inaction, voire leur incompétence.

Exactement, comme j'étais nouvelle dans l'établissement la CPE et le CDE n'ont pas hésité de dire que j'avais un problème de gestion de classe. Le CDE m'a fortement suggéré de faire une formation de gestion de classe, la même que j'ai fait il y a 2 ans. J'applique les conseils que j'ai eu pendant cette formation, mais si les CPE et les CDE ne collaborent étroitement avec les enseignants, rien ne va changer. Ils peuvent nous blâmer de la mauvaise gestion de classe, ils peuvent nous envoyer faire mille formations, mais si on ne peut pas appliquer les conseils et si il n'y a aucun suivi derière, ça servira à rien.

La CPE c'est permise à plusieurs reprises de rentrer au bon milieux de mes cours pour crier aux élèves de se taire car ils faisaient trop de bruit "vous ferez mieux de rester chez vous si vous ne faites rien" elle a dit et a claqué la porte. Mais quel autorité suis-je sensée avoir auprès des élèves si elle fait ça ? Elle devrait tout d'abord faire son travail et réagir aux rapports des professeurs et non pas entrer en cours et ignorer la présence des professeurs.

D'ailleurs, a-t-elle le droit d'agir de cette façon ?
pseudo-intello
pseudo-intello
Expert spécialisé

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par pseudo-intello Ven 7 Juin 2019 - 10:25
@Zagara a écrit:le moyen le plus simple pour ramener le silence est de combiner une approche dite "frontale", "dirigiste" ou "magistrale" à un renforcement des punitions. .

Parfois, on y passe le premier trimestre, mais ça fait du bien aux profs, comme aux élèves.

Certains ont un long historique de "bienveillance" derrière eux qui leur a désappris (si tant ait qu'il aient su le faire à un moment) à se forcer un peu et à avoir le moindre empire sur leur propre petite personne.

Quand ils finissent pas savoir se tenir un peu, ils en retirent généralement une certaine fierté.
henriette
henriette
Médiateur

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par henriette Ven 7 Juin 2019 - 14:23
@Nina85 a écrit:
@Hirondelle a écrit:Ah le fameux "bruit pédagogique", quel euphémisme hypocrite !
Effectivement, certains personnels d'encadrements se retranchent derrière cela ou le traditioonel "vous ne savez pas gérer votre classe" pour masquer leur inaction, voire leur incompétence.

Exactement, comme j'étais nouvelle dans l'établissement la CPE et le CDE n'ont pas hésité de dire que j'avais un problème de gestion de classe. Le CDE m'a fortement suggéré de faire une formation de gestion de classe, la même que j'ai fait il y a 2 ans. J'applique les conseils que j'ai eu pendant cette formation, mais si les CPE et les CDE ne collaborent étroitement avec les enseignants, rien ne va changer. Ils peuvent nous blâmer de la mauvaise gestion de classe, ils peuvent nous envoyer faire mille formations, mais si on ne peut pas appliquer les conseils et si il n'y a aucun suivi derière, ça servira à rien.

La CPE c'est permise à plusieurs reprises de rentrer au bon milieux de mes cours pour crier aux élèves de se taire car ils faisaient trop de bruit "vous ferez mieux de rester chez vous si vous ne faites rien" elle a dit et a claqué la porte. Mais quel autorité suis-je sensée avoir auprès des élèves si elle fait ça ? Elle devrait tout d'abord faire son travail et réagir aux rapports des professeurs et non pas entrer en cours et ignorer la présence des professeurs.

D'ailleurs, a-t-elle le droit d'agir de cette façon ?

Sérieusement ? Ce n'est pas possible, là. Tu es sur un forum professionnel, public. On ne peut pas laisser cela en ligne.

Édite ton message (l'icône en forme de crayon en haut à droite de ton message), corrige tes fautes - il y a écrit Lettres dans ton profil, je te le rappelle.

J'effacerai ce message lorsque tu auras fait les corrections nécessaires (tu peux aussi, d’ailleurs, corriger tes messages précédents par la même occasion).

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
musa
musa
Fidèle du forum

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par musa Ven 7 Juin 2019 - 14:27
Y a aussi "suis-je censée..." professeur
henriette
henriette
Médiateur

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par henriette Ven 7 Juin 2019 - 14:29
@musa a écrit:Y a aussi "suis-je censée..." professeur
Oui, il y en a tant que je ne pense pas les avoir toutes relevées.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
Aiôn
Niveau 8

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par Aiôn Ven 7 Juin 2019 - 15:17
L'article est bien écrit. Ça fait plaisir à lire.

Dans les bonnes classes de terminale j'arrive à faire en sorte qu'ils se répriment les uns les autres et osent demander le silence quand ils sont gênés pour suivre. Je trouve à titre personnel qu'avoir une approche frontale du problème est difficile. Je le fais néanmoins en techno (je sais faire plus de bruit qu'une classe entière et visiblement ça fait peur et mal aux oreilles). J'ai arrêté les menaces, la sanction c'est de subir des arguments solides, hurlés fermement sans s'énerver. Ce que je n'arrive pas à faire, alors que beaucoup de collègues semblent y parvenir, c'est de repérer, isoler et sanctionner les bavards impénitents sans commettre d'injustices. Je le prends donc au maximum comme un problème collectif, invoque le contrat social etc. et ça ne marche pas si mal. Ils trouvent une limite qui leur convient et leur permet d'étudier. Les (grands) élèves que j'ai sont généralement conscients que c'est anormal, et problématique pour la qualité de leurs études, et quand ce n'est pas le cas on peut leur en faire prendre conscience (programme, bac...). Très personnellement je peux parler dans le brouhaha, ça ne me dérange pas moi, mais je sais que cela rend fou beaucoup de collègues. Les classes trop silencieuses m'inquiètent par contre, dans mon expérience ce sont celles qui ont les pires résultats.
Tardis
Tardis
Niveau 8

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par Tardis Ven 7 Juin 2019 - 16:58
Il y a un livre qui s'appelle 'Le bavardage : parlons-en enfin' dans le commerce. Quelqu'un ici l'a lu?
dita
dita
Neoprof expérimenté

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par dita Ven 7 Juin 2019 - 16:59
@Aiôn a écrit:L'article est bien écrit. Ça fait plaisir à lire.

Dans les bonnes classes de terminale j'arrive à faire en sorte qu'ils se répriment les uns les autres et osent demander le silence quand ils sont gênés pour suivre. Je trouve à titre personnel qu'avoir une approche frontale du problème est difficile. Je le fais néanmoins en techno (je sais faire plus de bruit qu'une classe entière et visiblement ça fait peur et mal aux oreilles). J'ai arrêté les menaces, la sanction c'est de subir des arguments solides, hurlés fermement sans s'énerver. Ce que je n'arrive pas à faire, alors que beaucoup de collègues semblent y parvenir, c'est de repérer, isoler et sanctionner les bavards impénitents sans commettre d'injustices. Je le prends donc au maximum comme un problème collectif, invoque le contrat social etc. et ça ne marche pas si mal. Ils trouvent une limite qui leur convient et leur permet d'étudier. Les (grands) élèves que j'ai sont généralement conscients que c'est anormal, et problématique pour la qualité de leurs études, et quand ce n'est pas le cas on peut leur en faire prendre conscience (programme, bac...). Très personnellement je peux parler dans le brouhaha, ça ne me dérange pas moi, mais je sais que cela rend fou beaucoup de collègues. Les classes trop silencieuses m'inquiètent par contre, dans mon expérience ce sont celles qui ont les pires résultats.
N'est-ce pas épuisant ?
Mathador
Mathador
Doyen

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par Mathador Ven 7 Juin 2019 - 17:04
De mon côté je m'interroge plutôt sur ce que ses collègues des salles voisines en pensent.

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
marcou
marcou
Niveau 2

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par marcou Ven 7 Juin 2019 - 17:10
@Tardis a écrit:Il y a un livre qui s'appelle 'Le bavardage : parlons-en enfin' dans le commerce. Quelqu'un ici l'a lu?

Oui je l'ai lu il y a quelques années. C'était très intéressant mais sans solutions , je crois (je vais le reliure)

Quelles sont alors vos méthodes contre le bavardage en lycée?

Les sanctions?

Maintenant, la réforme préconise des travaux de groupes.Donc, nous n'auront plus une seconde de silence dans nos cours.
dita
dita
Neoprof expérimenté

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par dita Ven 7 Juin 2019 - 17:15
@Mathador a écrit:De mon côté je m'interroge plutôt sur ce que ses collègues des salles voisines en pensent.
Oui, aussi.
Je pensais, l'autre jour, que j'avais "sacrifié" ma jeunesse à faire des études. C'était certes l'une des plus belles époques de ma vie, toussa toussa, mais un sacré pari, car quand on étudie les belles lettres, que faire en cas d'échec ? Donc, gros stress, gros sacrifice.
Et je devrais supporter du bruit ? Et puis quoi encore ?
Bon, ceci est valable pour nous tous.

Pas d'exos de groupes au lycée : le bruit peut provoquer du stress, donc, des maladies cardio-vasculaires. Merci.
avatar
Nina85
Niveau 4

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par Nina85 Ven 7 Juin 2019 - 17:44
"Sérieusement ? Ce n'est pas possible, là. Tu es sur un forum professionnel, public. On ne peut pas laisser cela en ligne.

Édite ton message (l'icône en forme de crayon en haut à droite de ton message), corrige tes fautes - il y a écrit Lettres dans ton profil, je te le rappelle.

J'effacerai ce message lorsque tu auras fait les corrections nécessaires (tu peux aussi, d’ailleurs, corriger tes messages précédents par la même occasion)."

Sérieusement ? Je pense que vous avez déjà constaté que je ne suis pas d'origine française. En anglais il n'y a pas de genre. Serais-je obligée de faire partager ici les messages des professeurs français et leurs fautes ? La plus récurrente est le passé composé avec er. Ah tolérance...keep calm and accept the difference.

D'ailleurs les professeurs qui enseignent l'anglais, d'origine française font également énormément de fautes en anglais. On ne les efface pas des forums anglais. Mais c'est un autre débat.

Si les 5 faites vous gênent ne vous gênez pas d'effacer. Unbelievable
Rendash
Rendash
Enchanteur

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par Rendash Ven 7 Juin 2019 - 17:56
Tu enseignes les lettres, Nina85 ?

_________________
Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
henriette
henriette
Médiateur

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par henriette Ven 7 Juin 2019 - 17:58
@Nina85 a écrit:"Sérieusement ? Ce n'est pas possible, là. Tu es sur un forum professionnel, public. On ne peut pas laisser cela en ligne.

Édite ton message (l'icône en forme de crayon en haut à droite de ton message), corrige tes fautes - il y a écrit Lettres dans ton profil, je te le rappelle.

J'effacerai ce message lorsque tu auras fait les corrections nécessaires (tu peux aussi, d’ailleurs, corriger tes messages précédents par la même occasion)."

Sérieusement ? Je pense que vous avez déjà constaté que je ne suis pas d'origine française. En anglais il n'y a pas de genre. Serais-je obligée de faire partager ici les messages des professeurs français et leurs fautes ? La plus récurrente est le passé composé avec er. Ah tolérance...keep calm and accept the difference.

D'ailleurs les professeurs qui enseignent l'anglais, d'origine française font également énormément de fautes en anglais. On ne les efface pas des forums anglais. Mais c'est un autre débat.

Si les 5 faites vous gênent ne vous gênez pas d'effacer. Unbelievable
Je te signale que tu indiques "lettres" dans ton profil, pas "anglais" ni "langue vivante", ce qui indique donc que la discipline que tu enseignes est le Français.
Et donc oui, je trouve alors incroyable qu'un professeur de lettres, censé donc apprendre aux élèves la langue et la littérature françaises, puisse accumuler tant de très grosses fautes dans un même message.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
Nina85
Niveau 4

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par Nina85 Ven 7 Juin 2019 - 18:02
N'en parlons pas des enseignants d'anglais qui sont engagés par l'Académie car ils ont passé 3 mois en Angleterre comme cuisiniers ou serveuses. Leur accent est extrêmement français et n'ont aucune connaissance des règles de grammaire, syntaxe, intonation, etc...Donc, eux ils peuvent enseigner, mais moi je ne peux pas faire quelques fautes sur le forum. C'est bien ça ?
Hirondelle
Hirondelle
Niveau 7

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par Hirondelle Ven 7 Juin 2019 - 18:03
Quand on enseigne les lettres, il faut être irréprochable, comme le rappelle Henriette.
avatar
Nina85
Niveau 4

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par Nina85 Ven 7 Juin 2019 - 18:04
@Henriette, c'est lettres anglais, dois-je le modifier ? Pas de soucis :-)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum