Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Nina85
Niveau 5

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  - Page 2 Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par Nina85 le Ven 7 Juin 2019 - 18:04
@Henriette, c'est lettres anglais, dois-je le modifier ? Pas de soucis :-)
Dalva
Dalva
Vénérable

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  - Page 2 Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par Dalva le Ven 7 Juin 2019 - 18:04
Mieux vaut ne pas se gargariser de la façon dont les anglophones acceptent de voir leur langue malmenée et dénaturée, ni de la façon dont elle est enseignée aux petits Anglais.

La précédente langue qui a accepté d'être ainsi torturée pour être parlée par tous, c'est le latin. Alors certes, il en reste des traces dans bien des langues, mais quand on voit ce qu'est devenu son enseignement... Je ne souhaite pas le même avenir à l'anglais, et encore moins au français.
Continuons donc à être unbelievable sur le forum...

L'enseignement de l'anglais étant en plein naufrage en France et chacun en étant conscient, je ne pense pas qu'il constitue un parfait contre-exemple.
henriette
henriette
Médiateur

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  - Page 2 Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par henriette le Ven 7 Juin 2019 - 18:08
@Nina85 a écrit:@Henriette, c'est lettres anglais, dois-je le modifier ? Pas de soucis :-)
Tu enseignes quelle matière exactement ?
L'anglais ou le français ?

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Rendash
Rendash
Enchanteur

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  - Page 2 Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par Rendash le Ven 7 Juin 2019 - 18:09
Lettres/Anglais, sans doute, donc PLP ?

_________________
Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  - Page 2 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Cath
Bon génie

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  - Page 2 Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par Cath le Ven 7 Juin 2019 - 18:16
En LP, les enseignants font souvent exclusivement de l'anglais.
Nina85
Nina85
Niveau 5

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  - Page 2 Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par Nina85 le Ven 7 Juin 2019 - 18:17
Merci pour votre tolérance et votre compréhension. J'espère que nous (les enseignants d'origine étrangère) pourrions toujours faire partie de ce forum, de la même manière que nous sommes enseignants auprès des académies.

Oula, je sens que je serai corrigée ;-)
Nina85
Nina85
Niveau 5

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  - Page 2 Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par Nina85 le Ven 7 Juin 2019 - 18:19
@henriette a écrit:
@Nina85 a écrit:@Henriette, c'est lettres anglais, dois-je le modifier ? Pas de soucis :-)
Tu enseignes quelle matière exactement ?
L'anglais ou le français ?

J'enseigne exclusivement en anglais.
henriette
henriette
Médiateur

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  - Page 2 Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par henriette le Ven 7 Juin 2019 - 18:20
Alors il ne faut pas écrire "lettres" dans ton profil, mais Anglais, ou LV.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
zigmag17
zigmag17
Érudit

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  - Page 2 Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par zigmag17 le Ven 7 Juin 2019 - 18:25
Musa, Henriette: pardon mais "je suis censée" est l'orthographe correcte. A la différence de "je suis sensée" (= j'ai du bon sens). Pas de mauvais procès.
Je reviens sur ce fil très vite pour apporter ma contribution au problème de Nina85, que je trouve grave, nonobstant toute la valeur que je peux donner par ailleurs à l'orthographe. Laughing

Nita
Nita
Empereur

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  - Page 2 Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par Nita le Ven 7 Juin 2019 - 18:25
Je vais te dire clairement ce que je pense, ton orthographe te dessert. Le fait que tu sois étrangère l'explique, mais ne l'excuse pas. Si tes rapports sont du niveau de ce que tu postes ici, j'ai bien peur que tu te sois attirée ainsi une réputation d'incompétence.
En outre, comme tu as omis de te présenter, on ne peut pas deviner que tu es étrangère, ni que tu enseignes l'anglais exclusivement. C'est facile de prendre la mouche, mais, pour moi, bien des choses s'expliquent quand je te lis. Quant à ta remarque "On tolère les professeurs français qui font des fautes sur les forums anglais", c'est extrêmement puéril.

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.
Rendash
Rendash
Enchanteur

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  - Page 2 Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par Rendash le Ven 7 Juin 2019 - 18:31
@zigmag17 a écrit:Musa, Henriette: pardon mais "je suis censée" est l'orthographe correcte. A la différence de "je suis sensée" (= j'ai du bon sens). Pas de mauvais procès.



C'est justement ce que musa et henriette expliquaient : Nina85 a écrit "je suis sensée", d'où correction.

_________________
Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  - Page 2 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Aiôn
Niveau 8

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  - Page 2 Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par Aiôn le Ven 7 Juin 2019 - 18:31
@Mathador a écrit:De mon côté je m'interroge plutôt sur ce que ses collègues des salles voisines en pensent.

Il y a souvent plus de bruit dans leur salle que dans la mienne. On n'est jamais venu rien me dire de toute cette année alors que ma porte est toujours ouverte. Je fais la police dans les couloirs. Et parfois ce sont mes élèves qui me supplient d'aller demander au collègue super sympa d'à côté de bien vouloir calmer ses secondes qui étudient en îlots (et sont des ilotes très peu laconiques). Mon cours magistral dialogué est nettement plus silencieux, et je crie rarement pour demander le silence finalement. Ma conviction personnelle c'est qu'étudier c'est comme la musique, ça fait du bruit, un très beau bruit.
Nina85
Nina85
Niveau 5

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  - Page 2 Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par Nina85 le Ven 7 Juin 2019 - 18:34
@Nita a écrit:Je vais te dire clairement ce que je pense, ton orthographe te dessert. Le fait que tu sois étrangère l'explique,  mais ne l'excuse pas. Si tes rapports sont du niveau de ce que tu postes ici, j'ai bien peur que tu te sois attirée ainsi une réputation d'incompétence.
En outre, comme tu as omis de te présenter, on ne peut pas deviner que tu es étrangère, ni que tu enseignes l'anglais exclusivement. C'est facile de prendre la mouche, mais, pour moi, bien des choses s'expliquent quand je te lis. Quant à ta remarque "On tolère les professeurs français qui font des fautes sur les forums anglais", c'est extrêmement puéril.

Non, je prends un peu plus de temps pour rédiger les rapports. Je suis flattée que vous n'avez pas deviner que je ne sois pas française :-) Votre commentaire condescendant me motive de poster ici les rapports des profs de français afin que vous puissiez voir les FAUTES avec un grand F. Je ne le ferai pas bien évidemment.
avatar
Aiôn
Niveau 8

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  - Page 2 Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par Aiôn le Ven 7 Juin 2019 - 18:42
Vaut-il mieux fauter contre l'orthographe ou contre le sujet ? Je suis persuadé que Nina85 fait de son mieux. Elle a fourni une explication valable il me semble.
Nina85
Nina85
Niveau 5

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  - Page 2 Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par Nina85 le Ven 7 Juin 2019 - 18:55
C'est très intéressant comment la discussion a dévié et au lieu d’échanger sur les bavardages, mon orthographe est maintenant LE sujet de discussion. Soit.

@Nita, voici un de mes rapports, quelles sont les fautes?

" Je porte à votre connaissance les faits suivants :

Le jour de l'évaluation d'expression orale, X est venu en cours non préparé et sans aucune excuse
valable, alors qu'il avait plusieurs semaines de temps de préparation pour ce devoir. Malgré ce manque de travail, il
n'a pas hésité à bavarder sans cesse et à ignorer mes consignes. X est fréquemment inattentif et très bavard en
cours et quand j'essaye de le rappeler à l'ordre il répond de façon inappropriée.
Ce fût le cas aujourd'hui, malgré mes multiples rappels à l'ordre, X n'a pas cessé de bavarder, cela nous
a fait perdre du temps et a perturbé le bon déroulement de l'évaluation. Afin de rétablir les conditions adéquates
pour pouvoir continuer l'évaluation, j'ai été obligée de lui demander de sortir et de se rendre à la Vie scolaire,
accompagné par le délégué. "

J'écoute vos critiques
zigmag17
zigmag17
Érudit

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  - Page 2 Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par zigmag17 le Ven 7 Juin 2019 - 18:56
Rendash: ah euh... bon d'accord... Je suis confuse, j'ai lu trop vite, j'avais mal compris et je trouvais ça un peu dur, oups!! Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  - Page 2 999940070
Nita, Henriette: mea culpa!!
Nina85: je lis tes posts et je pense que si tu peux muter, c'est mieux pour toi sans doute, mais cela n'empêchera pas certains comportements d'élèves de se reproduire, non plus que l'administration parfois de rester passive. Tu dois élaborer des stratégies pour ne pas te laisser dépasser; et si tes élèves sont durs et ingérables, quand tu as tout essayé , ne les gère pas: je veux dire par là que tu peux décider, juste une fois, de ne pas entrer dans ta salle de classe tant que les perturbateurs que tu as désignés ne sont pas partis faire un travail à la vie scolaire. Tu peux , juste une fois, les planter là, tourner les talons et demander un entretien avec ton CDE directement (cela peut être perçu comme de l'abandon de poste, or il s'agit juste de marquer le coup une fois pour que les élèves comprennent que l'on n'a pas à tout supporter), puis tu rédiges des rapports. Je l'ai fait cette année, je t'assure que ça les a rendus disons... prudents ensuite (même si les pénibles restent pénibles, et qu'au jour le jour grosso modo il reste toujours des problèmes à régler). En plus je t'assure que traîner dans les couloirs avec 35 élèves hyper bruyants n'est pas bien vu parce que ça gêne, et tu es très vite reçu(e) en entretien. Il faut que tu sois sûre de ton coup par contre, et dans mon cas j'ai eu la grande chance d'être comprise puis soutenue par mon CDE, mais de toute façon quand on est en mode survie avec certaines classes je crois que l'on peut tenter des choses.
Pour résumer: tiens le coup, essaie de te préserver, ne crois pas non plus forcément que dans d'autres cours ces élèves se comportent mieux, ce n'est pas une Vérité absolue.
Courage!
Nicétas
Nicétas
Niveau 6

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  - Page 2 Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par Nicétas le Ven 7 Juin 2019 - 19:04
J'en reviens pour ma part aux bavardages ; même dans le bon collège où j'enseigne, on a tous ce problème régulièrement, en fonction de l'heure (faut dire aussi que me mettre des 5e deux heures de 15h30 à 17h30 le vendredi n'était peut-être pas... ^^) ou de la période de l'année (les mêmes 5e sont rentrés d'une semaine de voyage, c'est la fin d'année, etc.). J'ai des élèves dans l'ensemble adorables, qui semblent ne pas détester le cours mais certains font preuve d'incontinence verbale, et devoir lutter contre cela pendant que j'essaie d'exposer une leçon de grammaire ou d'expliquer un texte me rend médiocre en cours. Globalement l'année s'est bien passée, mais la fin d'année, un peu moins bien à cause de cela.

_________________
« Quand un discours naturel peint une passion ou un effet, on trouve dans soi-même la vérité de ce qu'on entend, laquelle on ne savait pas qu'elle y fût, en sorte qu'on est porté à aimer celui qui nous le fait sentir ; car il ne nous a pas fait montre de son bien, mais du nôtre ; et ainsi ce bienfait nous le rend aimable, outre que cette communauté d'intelligence que nous avons avec lui incline nécessairement le cœur à l'aimer. »
Pascal, Pensées
musa
musa
Fidèle du forum

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  - Page 2 Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par musa le Ven 7 Juin 2019 - 19:06
@zigmag17 a écrit:Musa, Henriette: pardon mais "je suis censée" est l'orthographe correcte. A la différence de "je suis sensée" (= j'ai du bon sens). Pas de mauvais procès.
Je reviens sur ce fil très vite pour apporter ma contribution au problème de Nina85, que je trouve grave, nonobstant toute la valeur que je peux donner par ailleurs à l'orthographe.  Laughing


Oui ben justement Nina avait écrit "sensée".
Mathador
Mathador
Grand sage

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  - Page 2 Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par Mathador le Ven 7 Juin 2019 - 19:07
@Nina85 a écrit:@Nita, voici un de mes rapports, quelles sont les fautes?
« fût » est l'imparfait du subjonctif du verbe être, alors que là où il apparaît la forme idoine est le passé simple de l'indicatif (« fut »). Le reste me semble correct.
Pour des raisons de clarté j'aurais toutefois utilisé « sans la moindre » plutôt que « sans aucune » pour éviter l'ambiguïté de la double négation.


Dernière édition par Mathador le Ven 7 Juin 2019 - 19:11, édité 1 fois

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
Nina85
Nina85
Niveau 5

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  - Page 2 Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par Nina85 le Ven 7 Juin 2019 - 19:10
@zigmag, c'est exactement ce que j'ai fait. Sauf que l'élève en question ne voulait pas partir. J'ai donc appelé un surveillant et j'ai exercé mon droit de retrait. Je suis allée tout de suite voir le CDE qui m'a dit qu'il ne pouvait rien faire. Tu peux lire le sujet ici.

https://www.neoprofs.org/t124007-classes-difficiles-comportement-inadmissible


Dernière édition par Nina85 le Ven 7 Juin 2019 - 19:26, édité 1 fois
Nina85
Nina85
Niveau 5

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  - Page 2 Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par Nina85 le Ven 7 Juin 2019 - 19:14
@Mathador a écrit:
@Nina85 a écrit:@Nita, voici un de mes rapports, quelles sont les fautes?
« fût » est l'imparfait du subjonctif du verbe être, alors que là où il apparaît la forme idoine est le passé simple de l'indicatif (« fut »). Le reste me semble correct.
Pour des raisons de clarté j'aurais toutefois utilisé « sans la moindre » plutôt que « sans aucune » pour éviter l'ambiguïté de la double négation.


Donc je ne serai pas qualifiée d'incompétente à cause de mes rapports ? Ils ne sont pas "puérils"
avatar
MC311
Niveau 9

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  - Page 2 Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par MC311 le Ven 7 Juin 2019 - 19:16
@Nina85 a écrit: voici un de mes rapports

" Je porte à votre connaissance les faits suivants :

Le jour de l'évaluation d'expression orale, X est venu en cours non préparé et sans aucune excuse
valable, alors qu'il avait plusieurs semaines de temps de préparation pour ce devoir. Malgré ce manque de travail, il
n'a pas hésité à bavarder sans cesse et à ignorer mes consignes. X est fréquemment inattentif et très bavard en
cours et quand j'essaye de le rappeler à l'ordre il répond de façon inappropriée.
Ce fût le cas aujourd'hui, malgré mes multiples rappels à l'ordre, X n'a pas cessé de bavarder, cela nous
a fait perdre du temps et a perturbé le bon déroulement de l'évaluation. Afin de rétablir les conditions adéquates
pour pouvoir continuer l'évaluation, j'ai été obligée de lui demander de sortir et de se rendre à la Vie scolaire,
accompagné par le délégué. "

J'écoute vos critiques
Personnellement, je cite les propos de l'élève pour qu'il n'y ait pas d’ambiguïté sur la nature "inappropriée" de ces propos et je précise le ton employé (désinvolte, insolent, agressif ...).
Je donne aussi le nombre de rappels à l'ordre (au -dessus de 3, j'écris "plus de 3").
"Lui demander de sortir" : on parle bien d'une exclusion ponctuelle de cours et enregistrer comme telle puis notifier aux parents ?
A la fin, j'ajoute "afin d'effectuer le travail ci-joint que je passerai prendre en vie scolaire", pour montrer que j'ai rempli ma mission, contrairement à l'élève.
Ce ne sont pas vraiment des critiques.  Wink
zigmag17
zigmag17
Érudit

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  - Page 2 Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par zigmag17 le Ven 7 Juin 2019 - 19:17
Il n'y a pas de ^ à "fut" mais c'est tout!!! Very Happy
Blague à part, avec tes élèves pénibles tu as un boulevard: le règlement intérieur. Tu rédiges un petit rapport dans lequel tu recenses les articles du règlement intérieur que l'élève ne respecte pas (ex: "doit apporter son matériel/ doit faire le travail demandé par le professeur..."), en le circonstanciant (tu donnes le jour, l'heure, les faits rien que les faits).
Quand tu les as listés, tu fais la même chose avec tes règles de vie de classe dans TES cours: l'élève ne doit pas se lever (par exemple), doit lever la main pour demander la parole...
Ensuite, comme certains ici je crois l'ont déjà mentionné, tu rappelles les lois relatives au respect du fonctionnaire, et les amendes qui vont avec quand elles ne sont pas suivies.
Si tes élèves ont seize ans, tu rappelles gentiment que l'instruction est obligatoire, pas l'école, et que s'ils ne sont pas contents, direction le CNED.
Tu demandes une lettre d'excuses.
Tu convoques les perturbateurs pour leur signifier que tout ce qui est cité plus haut fera l'objet d'un courrier envoyé à leurs parents, fourni en PJ à ton CDE et à ton CPE. Il est mieux que les élèves soient prévenus, les prendre en traîtres même s'ils sont odieux ne ferait qu'empirer la situation. Tu en profites pour les prévenir aussi que tu vas tout de suite appeler leurs parents à qui tu résumeras la situation (tu préviens par mail le CPE que tu le fais, il faut garder des traces écrites et ne pas rester seule) et tu le fais (toujours avoir la liste des numéros sur soi: c'est du vécu). Les élèves pénibles vont te haîr, tu t'en fiches, plus tard ils te remercieront. Peut-être que ce seront eux-mêmes qui décrocheront le téléphone, ce n'est pas grave cela arrive.
C'est toi l'enseignante, tu es légitime dans ce que tu fais.
Et tout ce que tu fais là, c'est pour garder des traces pour des commissions de vie éducative préalables aux conseils de discipline.
Après, tu laisses venir...


Dernière édition par zigmag17 le Ven 7 Juin 2019 - 19:25, édité 1 fois
zigmag17
zigmag17
Érudit

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  - Page 2 Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par zigmag17 le Ven 7 Juin 2019 - 19:19
Musa: j'ai vu j'avais déjà rectifié plus haut.
Nina85
Nina85
Niveau 5

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  - Page 2 Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par Nina85 le Ven 7 Juin 2019 - 19:20
@MC311 a écrit:
@Nina85 a écrit: voici un de mes rapports

" Je porte à votre connaissance les faits suivants :

Le jour de l'évaluation d'expression orale, X est venu en cours non préparé et sans aucune excuse
valable, alors qu'il avait plusieurs semaines de temps de préparation pour ce devoir. Malgré ce manque de travail, il
n'a pas hésité à bavarder sans cesse et à ignorer mes consignes. X est fréquemment inattentif et très bavard en
cours et quand j'essaye de le rappeler à l'ordre il répond de façon inappropriée.
Ce fût le cas aujourd'hui, malgré mes multiples rappels à l'ordre, X n'a pas cessé de bavarder, cela nous
a fait perdre du temps et a perturbé le bon déroulement de l'évaluation. Afin de rétablir les conditions adéquates
pour pouvoir continuer l'évaluation, j'ai été obligée de lui demander de sortir et de se rendre à la Vie scolaire,
accompagné par le délégué. "

J'écoute vos critiques
Personnellement, je cite les propos de l'élève pour qu'il n'y ait pas d’ambiguïté sur la nature "inappropriée" de ces propos et je précise le ton employé (désinvolte, insolent, agressif ...).
Je donne aussi le nombre de rappels à l'ordre (au -dessus de 3, j'écris "plus de 3").
"Lui demander de sortir" : on parle bien d'une exclusion ponctuelle de cours et enregistrer comme telle puis notifier aux parents ?
A la fin, j'ajoute "afin d'effectuer le travail ci-joint que je passerai prendre en vie scolaire", pour montrer que j'ai rempli ma mission, contrairement à l'élève.
Ce ne sont pas vraiment des critiques.  Wink

Je le fais aussi. Je les ai effacé ici pour protéger l'anonymat de l'élève.
Nina85
Nina85
Niveau 5

Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"  - Page 2 Empty Re: Le bavardage : "En classe, le silence est un combat"

par Nina85 le Ven 7 Juin 2019 - 19:25
[quote="zigmag17"]Il n'y a pas de ^ à "fut" mais c'est tout!!! Very Happy
Blague à part, avec tes élèves pénibles tu as un boulevard: le règlement intérieur. Tu rédiges un petit rapport dans lequel tu recenses les articles du règlement intérieur que l'élève ne respecte pas (ex: "doit apporter son matériel/ doit faire le travail demandé par le professeur..."), en le circonstanciant (tu donnes le jour, l'heure, les faits rien que les faits).
Quand tu les as listés, tu fais la même chose avec tes règles de vie de classe dans TES cours: l'élève ne doit pas se lever (par exemple), doit lever la main pour demander la parole...
Ensuite, comme certains ici je crois l'ont déjà mentionné, tu rappelles les lois relatives au respect du fonctionnaire, et les amendes qui vont avec quand elles ne sont pas suivies.
Si tes élèves ont seize ans, tu rappelles gentiment que l'instruction est obligatoire, pas l'école, et que s'ils ne sont pas contents, direction le CNED.
Tu demandes une lettre d'excuses.
Tu convoques les perturbateurs pour leur signifier que tout ce qui est cité plus haut fera l'objet d'un courrier envoyé à leurs parents, fourni en PJ à ton CDE et à ton CPE. Il est mieux que les élèves soient prévenus, les prendre en traîtres même s'ils sont odieux ne ferait qu'empirer la situation. Tu en profites pour les prévenir aussi que tu vas tout de suite appeler leurs parents à qui tu résumeras la situation (tu préviens par mail le CPE que tu le fais, il faut garder des traces écrites et ne pas rester seule) et tu le fais (toujours avoir la liste des numéros sur soi: c'est du vécu). Les élèves pénibles vont te haîr, tu t'en fiches, plus tard ils te remercieront. Peut-être que ce seront eux-mêmes qui décrocheront le téléphone, tu t'en fiches.
C'est toi l'enseignante, tu es légitime dans ce que tu fais.
Et tout ce que tu fais là, c'est pour garder des traces pour des commissions de vie éducative préalables aux conseils de discipline.
Après, tu laisses venir...[/quote

Ils s'en fichent de tout ça. En classe de terminale la plupart sont majeurs. Mes appels aux parents ainsi que les courriers n'ont pas de réponse. Certaines filles sont parties habiter avec leurs copains et ne faisaient plus rien en cours. Elles n'ont même pas récupéré leur convocation à l'examen.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum