Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
DH
DH
Monarque

[lettres] Le collège pour les nuls ou les vieux grands débutants Empty [lettres] Le collège pour les nuls ou les vieux grands débutants

par DH Jeu 13 Juin - 7:50
Bonjour à toutes et tous


Je viens d'avoir ma mutation dans un collège à 15 km de notre domicile. Je suis heureuse!!! J'en ai pleuré de joie tant je ne souhaitais plus faire la route et tant je n'en pouvais plus d'enseigner en lycée. Cependant, j'ai mille questions stupides que je ne vais pas oser poser à mes futurs collègues. J'ai 40 ans donc plus totalement débutante mais j'enseigne depuis mon stage en lycée. Je n'ai jamais mis le pied dans un collège hormis lors d'un stage d'une semaine en 2002.  D'où ce post, le collège pour les vieux débutants.

Si cela ne vous embête pas j'ai mille questions. Merci à celles et ceux qui prendront le temps de me répondre.

- Combien de séquences faites-vous en gros par niveau?
- la grammaire est décrochée? Genre lundi conjugaison, mardi grammaire etc
- Vous faites des dictées , conjugaison, rédaction etc à quelle fréquence?
- les dictées font en moyenne combien de lignes?
- Le mieux c'est cahier ou classeur?

- Quel manuel me conseillez-vous pour travailler cet été?

- quels conseils utiles pour mener un cours en collège par rapport au lycée? au niveau pédagogique il faut tout dire et écrire?


Je suis totalement perdue… ça va aller mais je vous avoue qu'avec un bébé de è semaines qui ne dort pas et trois semaines de vacances en août j'appréhende à mort.

Je parcours différents sujets postés sur néo mais il y en a tant que c'est très éclaté. Je vois ce post comme un manuel de l'enseignement en collège pour grands débutants avec de la bouteille (mais qui ne sert plus à grand chose…).



merciiiiiiiiiiiiiiiii
Mehitabel
Mehitabel
Doyen

[lettres] Le collège pour les nuls ou les vieux grands débutants Empty Re: [lettres] Le collège pour les nuls ou les vieux grands débutants

par Mehitabel Jeu 13 Juin - 9:38
Félicitations DH ! Moi aussi je suis revenue à du 100% collège pendant 3 ans et c'était top !

- Combien de séquences faites-vous en gros par niveau?
6 maximum, je n'arrive pas à faire plus.
- la grammaire est décrochée? Genre lundi conjugaison, mardi grammaire etc
Oui, progression séparée, et cette année j'ai inauguré le jour de langue, jour de littérature, jour de rédaction, je reprends le même système c'est nickel, ça marche au top, surtout avec les petites classes. C'est aussi très bien quand on a un cours qui est mal placé, cela permet de se poser avec de la grammaire (par exemple, dernières deux heures de cours dernier jour de la semaine avec mes 3e, deux heures de langue)
- Vous faites des dictées , conjugaison, rédaction etc à quelle fréquence?
Dictée, une par mois. Je reprends mon ancien système, une dictée par mois accompagnée d'un ou deux exercices sur les leçons déjà traitées. Une note sur 30.
- les dictées font en moyenne combien de lignes?
Cela dépend des niveaux, mais je fais d'assez longues dictées. En 3e, je ne fais que des dictées tirées des anales du monde entier.
- Le mieux c'est cahier ou classeur?
Classeur, ou alors deux cahiers, mais je préfère le classeur, même en 6e.

- Quel manuel me conseillez-vous pour travailler cet été?
Terre des Lettres, j'ai laissé tomber tous les autres manuels. Quand tu es arrivé au bout en langue du TDL, tu peux te dire que tu as abattu un boulot de dingue.

- quels conseils utiles pour mener un cours en collège par rapport au lycée? au niveau pédagogique il faut tout dire et écrire?
Il faut tout écrire, en rouge la trace écrite pour ma part. Une fiche en début d'année avec le programme, l'ordre, le type/coefficient des évaluations. Beaucoup répéter et être patient Very Happy
Mélisande
Mélisande
Neoprof expérimenté

[lettres] Le collège pour les nuls ou les vieux grands débutants Empty Re: [lettres] Le collège pour les nuls ou les vieux grands débutants

par Mélisande Jeu 13 Juin - 11:53
Quelle bonne nouvelle, DH, je suis contente pour toi ! cheers

Combien de séquences faites-vous en gros par niveau?
J'en prévois toujours 6, dans les faits, j'arrive à 5 et il y en a une qui est bâclée voire à peine abordée.

- la grammaire est décrochée? Genre lundi conjugaison, mardi grammaire etc
Je ne fais pas en décroché, mais c'est possible. Néanmoins, je fais largement 2h à 2h30 d'étude de la langue par semaine. D'ailleurs, notre inspectrice, cette année, a insisté sur le fait que l'étude de la langue, selon les textes, c'est 1h30 par semaine et c'est un minimum, il vaut mieux compter 2h.

- Vous faites des dictées , conjugaison, rédaction etc à quelle fréquence?
Par séquence, je fais une évaluation de grammaire, une de conjugaison, une rédaction, un contrôle de littérature, une note d'oral, une dictée préparée et une dictée non préparée+exercice sur une notion précise, au minimum. Quand je peux, j'ajoute une interro de vocabulaire.

- les dictées font en moyenne combien de lignes?
En 6e, mes dictées font 5 lignes (en comic, taille 10, marge étroite). ça augmente au fur et à mesure des niveaux. les cahiers de dictées sont bien pour avoir une idée. Je fais la phrase du jour, et je pioche dans les phrases du jour de la séquence pour faire la dictée préparée, ce qui fait que ce n'est pas un texte suivi, mais une série de citations, donc j'ai du mal à en évaluer la "longueur".

- Le mieux c'est cahier ou classeur?
Je préfère classeur, même s'il faut leur apprendre à le ranger. Mais un classeur ne fait pas l'année, de toute façon.

- Quel manuel me conseillez-vous pour travailler cet été?
Comme Méhitabel, je ne jure plus que par le Terre des Lettres. Les cours de grammaire/conjugaison sont complets et bien expliqués, les exercices sont très intelligemment faits. Les textes sont longs et le questionnaire approfondit bien la réflexion. Je les adore !

- quels conseils utiles pour mener un cours en collège par rapport au lycée? au niveau pédagogique il faut tout dire et écrire?
Il faut tout dire, tout répéter et tout écrire ! Cela me crispe de te donner ce conseil, mais j'en viens même à leur donner le cours déjà tapé, car on a si peu d'heures d'enseignement et tant à faire que prévoir 20min pour que les élèves copient le cours est vraiment trop chronophage. Et pourtant, ils ingurgitent et retiennent bien mieux le cours en recopiant, mais on économise 1/3 de l'heure de cours en donnant un polycopié... c'est un cruel dilemme...


sifi
sifi
Érudit

[lettres] Le collège pour les nuls ou les vieux grands débutants Empty Re: [lettres] Le collège pour les nuls ou les vieux grands débutants

par sifi Jeu 13 Juin - 12:14
Félicitations!!! J'espère que tu seras heureuse en collège.

DH a écrit:Bonjour à toutes et tous

- Combien de séquences faites-vous en gros par niveau?
Entre 6 et 7 de la 6ème à la 4ème, un peu moins en troisième (5/6 + révisions de brevet)
- la grammaire est décrochée? Genre lundi conjugaison, mardi grammaire etc
C'est à toi de choisir. Pour ma part, je n'ai pas de "jour" de grammaire, mais j'ai une progression séparée en grammaire, effectivement.
- Vous faites des dictées , conjugaison, rédaction etc à quelle fréquence?
Dictée tous les 15 jours de la 6ème à la 4ème, un peu moins en 3ème faute de temps. Rédactions en moyenne toutes les 3/4 semaines, selon la longueur de l'exercice: une rédaction longue peut s'étaler sur plusieurs semaines, un travail plus court (un paragraphe descriptif par exemple) sur 2 heures. Conjugaison en fil rouge quasiment toute l'année
- les dictées font en moyenne combien de lignes?
Tout dépend du niveau: 5/6 lignes (tapées sur ordinateur) en début de 6ème, jusqu'à 15/20 lignes (tapées) en fin de 3ème.
- Le mieux c'est cahier ou classeur?
Je préfère de loin le classeur, mais ça dépend du type de public que tu as. Pour ma part, c'est classeur avec 4 intercalaires: séquences, exercices, contrôles, AP/méthodes
- Quel manuel me conseillez-vous pour travailler cet été?
Terre des Lettres. Sans aucun doute. Le Fleurs d'Encre n'est pas mal non plus.

- quels conseils utiles pour mener un cours en collège par rapport au lycée? au niveau pédagogique il faut tout dire et écrire?
En 6ème/5ème tu écris tout au tableau. Tu verras, tu seras surprise au début du peu de choses que tu feras en une heure... ça viendra avec l'expérience. A partir de la 4ème, tu commences à dicter de temps en temps, pour finir par pratiquement tout dicter en fin de 3ème.


Je suis totalement perdue… ça va aller mais je vous avoue qu'avec un bébé de è semaines qui ne dort pas et trois semaines de vacances en août j'appréhende à mort.

Je parcours différents sujets postés sur néo mais il y en a tant que c'est très éclaté. Je vois ce post comme un manuel de l'enseignement en collège pour grands débutants avec de la bouteille (mais qui ne sert plus à grand chose…).



merciiiiiiiiiiiiiiiii
Sylvain de Saint-Sylvain
Sylvain de Saint-Sylvain
Sage

[lettres] Le collège pour les nuls ou les vieux grands débutants Empty Re: [lettres] Le collège pour les nuls ou les vieux grands débutants

par Sylvain de Saint-Sylvain Jeu 13 Juin - 12:51
DH a écrit:- la grammaire est décrochée? Genre lundi conjugaison, mardi grammaire etc

Un jour sur deux était consacré à la grammaire, et en début d'année je les faisais noter à mes élèves dans leur emploi du temps. Mais il n'y avait pas un jour pour la conjugaison etc.. En revanche, les différentes parties de la grammaire étaient séparées dans les classeurs.

DH a écrit:- Le mieux c'est cahier ou classeur?

J'utilisais le classeur, plus pratique pour ranger des photocopies. Mais je pense passer au cahier si je retourne en collège. Le classeur convient peu aux élèves qui ont des problèmes d'organisation, et les histoires d'anneaux cassés ou de trous déchirés sont permanentes.

DH a écrit:- Quel manuel me conseillez-vous pour travailler cet été?

Terre des lettres, et le Précis d'analyse grammaticale de Cécile Revéret.
ernya
ernya
Habitué du forum

[lettres] Le collège pour les nuls ou les vieux grands débutants Empty Re: [lettres] Le collège pour les nuls ou les vieux grands débutants

par ernya Jeu 13 Juin - 16:33
Coucou !

- Je fais 6 séquences, parfois 7.

- Cette année, j'ai décloisonné et j'ai essayé de faire un cours littérature, un cours langue, un cours littérature, etc. Sinon, j'essayais de placer la langue sur les heures les plus compliquées parce c'est ce qui marche le mieux s'ils sont agités. Et je faisais la phrase du jour à chaque fois que je les voyais (une phrase dictée avec relevé des verbes conjugués, des sujets, de fonctions ou de natures). 

- Je fais des exercices d'écriture réguliers et une grosse rédaction par séquence (en plusieurs jets et je fais tout en classe). La conjugaison se fait en fonction des leçons de langue (je pratique surtout des exercices de réécriture avec changement de temps), une dictée notée par séquence et des dictées d'entraînement non notées plus régulières (presque à chaque leçon de langue en fait). 

-Je préfère le cahier parce que mes élèves sont incapables de gérer un classeur. On fait la littérature à l'endroit et la langue à l'envers (je ne pratique même pas le double cahier parce que mes élèves sont vraiment à la masse).

- Le meilleur manuel reste le Terre des Lettres notamment pour la langue. Après moi, je préfère construire en piochant partout (mes chefs ne sont pas regardants sur les photocopies). 

-Il faut écrire toutes les leçons, bien expliquer tes attentes, bien noter les devoirs ("apprendre la leçon"), leur donner un code couleur (sinon ils sont perdus), bien travailler la compréhension littérale pour les textes. 


Après, les meilleurs conseilleurs seront bien sûr tes collègues (notamment pour l'histoire du cahier/classeur).


Dernière édition par ernya le Jeu 13 Juin - 19:36, édité 1 fois
Nadejda
Nadejda
Grand sage

[lettres] Le collège pour les nuls ou les vieux grands débutants Empty Re: [lettres] Le collège pour les nuls ou les vieux grands débutants

par Nadejda Jeu 13 Juin - 16:43
DH a écrit:- Combien de séquences faites-vous en gros par niveau?
- la grammaire est décrochée? Genre lundi conjugaison, mardi grammaire etc
- Vous faites des dictées , conjugaison, rédaction etc à quelle fréquence?
- les dictées font en moyenne combien de lignes?
- Le mieux c'est cahier ou classeur?

- Quel manuel me conseillez-vous pour travailler cet été?

- quels conseils utiles pour mener un cours en collège par rapport au lycée? au niveau pédagogique il faut tout dire et écrire?

- Plutôt 5 que 6 chapitres. Le 6e est souvent un chapitre un peu différent des autres et qui prend moins de temps.
En 3e c'est la course avec 4h de semaine.

- La grammaire est décrochée mais je n'attribue pas de "dominante" à un jour de la semaine. Cela dit, une certaine routine s'installe (alternance littérature / langue).
Dictée préparée une fois par mois (préparée = les mots difficiles doivent être appris + 2-3 exercices faciles à faire à la maison sur les points de langue difficiles de la dictée). Les dictées ne sont pas préparées en 3e sauf au premier trimestre pour les classes qui ont de grosses difficultés. Je prépare aussi un vrai travail de correction ensuite.
Les conjugaisons sont revues régulièrement : mes élèves ont un planning avec les temps/verbes à revoir pour telle date (globalement tous les 15 jours / 3 semaines). Je revois avec eux certains modes et temps plus difficiles, pour les autres je mets sur le cahier de texte des exercices d'entraînement pour ceux qui le souhaitent.
Rédactions très régulièrement, pas forcément de longs textes d'ailleurs. Je recours de moins en moins aux purs questionnaires de lecture : je privilégie les questions plus ouvertes afin de les amener à partir de la 4e à de petits paragraphes argumentés. Cela fait aussi partie de l'apprentissage de l'écriture.
Trois oeuvres intégrales étudiées en classe + des lectures cursives (plus ou moins accompagnées). Mes élèves lisent (en théorie) six lectures cursives. Je les évalue de différentes façons.
A cela s'ajoutent de petits contrôles de connaissances, de vocabulaire (très très important de le réactiver sans cesse !). Ça donne pas mal de notes par trimestre contrairement au lycée, j'imagine.

- Mes dictées tapées font environ 9 lignes. Au-delà je trouve que ça prend trop de temps et qu'ils se relisent moins bien.

- Je préfère le classeur mais mes élèves le tiennent très mal. Alors un cahier 24x32 (pour coller les feuilles) est souvent préférable. Très vite, ils n'ont plus de copies d'ailleurs et ce sont toujours les mêmes qui donnent les leurs à leurs camarades...

- Manuels : Terre des lettres, Le Précis grammatical de C. Revéret (et sans doute celui qui sortira cet été aux éditions du GRIP), les cahiers Apprendre à rédiger chez Nathan. J'aime bien aussi les manuels ORTH (6e-5e / 4e-3e) pour les exercices de préparation des dictées. Les cahiers Le vocabulaire par les exercices sont pratiques parfois.

- Tout dire à tous les niveaux, du moins en début d'année. Il faut être très patient avec les 6e et 5. Tout écrire en 6e et 5e. En 4e je peux encore écrire mais je dicte de plus en plus. En 3e je n'écris quasiment plus. Ah, et une fois un point de langue expliqué au tableau, je distribue souvent la leçon complète de langue afin de gagner du temps. On la lit, on surligne... On a donc plus de temps pour les exercices.

- Comme tu viens du lycée, un conseil : ne te fixe pas des objectifs trop ambitieux en littérature. On passe déjà beaucoup de temps sur la compréhension littérale, le vocabulaire... Ça n'empêche pas, ensuite, de discuter de ce qui fait l'intérêt et la beauté du texte ; on est même souvent surpris par la finesse de certaines de leurs remarques. Mais on peut (on doit) se passer du formalisme.
anthinéa
anthinéa
Guide spirituel

[lettres] Le collège pour les nuls ou les vieux grands débutants Empty Re: [lettres] Le collège pour les nuls ou les vieux grands débutants

par anthinéa Jeu 13 Juin - 16:47
Je fais 6 séquences par niveau mais la dernière est souvent mini mini
Une dictée / une rédaction / une évaluation de langue / une évaluation de lecture par séquence.
Évaluation de révision en 3eme par séquence ( programme donné 15 jours à l’avance sur des notions d’autres niveaux) et un type brevet aussi par séquence.  
Pas de progression séparée en langue mais un rituel d'écriture.

En langue, dans les petits niveaux je fais observation / leçon polycopiée à surligner ou à trous / application.

J’ai toujours  utilisé le classeur mais je passe au cahier en sixième cette année marre de voir des classeurs mal rangés, des deals de feuilles simples  et des questions débiles ( la fiche de grammaire on la met où ?)  

Je ne note pas tout :  je donne des traces écrites à trous pour les 6/5/4 précédées d’une carte mentale
Et prises de notes en troisième précédées aussi d’une carte mentale.
Par contre, j'affiche  au vidéo projecteur mes corrections : exercices, questionnaires sur les textes ( bouh la vilaine !), Évaluations.

En littérature, pareil je procède différemment en 6/5/4 et en 3.
6/5/4 : lecture du texte et premières impressions : carte mentale (mots qui résument et liens avec le texte) puis 2/3 questions pour affiner ou compléter ( bouh la vilaine) à rédiger ( rebouh) puis trace écrite
3: lecture puis 2/3 questions à rédiger et pour correction analyse du texte en 3 axes ( prises de notes)

Je suis pas dans les clous mais je m’en fous 😂😂😂😂😂
Un mini collégien est lent ! Très lent !  Et pose des questions bien bien reloues ( en vert, en rouge, plus de place sur la feuille)
*Ombre*
*Ombre*
Esprit éclairé

[lettres] Le collège pour les nuls ou les vieux grands débutants Empty Re: [lettres] Le collège pour les nuls ou les vieux grands débutants

par *Ombre* Jeu 13 Juin - 18:13
Félicitations, DH. Je suis très contente pour toi.

Pour répondre à tes questions, comme les autres, je dirai que je ne dépasse guère 6 chapitres dans l'année, quel que soit le niveau.

Pour la grammaire, je pense que l'essentiel est d'avoir une progression rigoureuse qui assure en permanence le réinvestissement des acquis. Si tu fais ça, le fait de savoir si tu veux absolument relier ces leçons à tes textes est complètement secondaire. Personnellement, je n'en vois pas l'intérêt, mais ce n'est pas une tare non plus, à condition que cela ne te conduise pas à mettre l'enseignement de la grammaire sens dessus dessous (grave défaut de la séquence telle qu'elle est enseignée, selon moi). Pour des exemples de progression et des exercices type, je te recommande aussi les TDL.

Les dictées, je peine à en faire une par mois, car je pense que l'exercice n'a vraiment d'intérêt que si on prend le temps de bien le préparer - et avec nos horaires en peau de chagrin, il devient difficile de les multiplier. Mais comme d'autres, la pratique rituelle de la "phrase du jour" (en fait, deux fois par semaine en ce qui me concerne, sur les heures de grammaire) permet d'instaurer une habitude de réflexion tant sur l'orthographe que sur la syntaxe. Il y a un nombre de caractères indicatifs pour les dictées en fonction des niveaux, dans les IO. De mémoire, environ 350 signes en 6e et entre 6 et 700 en 3e. À vérifier dans les textes.

Je pense que ce qui te changera le plus, au collège, c'est la lenteur et le peu de moyens des élèves. En 6e, tout est à construire. Certains n'ont jamais lu de textes vraiment littéraires (et leur vocabulaire s'en ressent), beaucoup n'ont jamais pratiqué la rédaction. Certains sont si habitués à écrire exclusivement sur des fichiers à trous qu'ils n'ont même pas le réflexe d'écrire une phrase complète et ponctuée pour formuler une réponse. Tout cela, tu vas devoir le leur apprendre. En particulier, dans les petites classes, il faut faire son deuil des véritables analyses littéraires. L'urgence est ailleurs. Tu verras que nombre d'élèves sont en difficulté de lecture : fluence encore insuffisante, difficulté à élaborer le sens, manque de vocabulaire, mauvaise segmentation qui rend hasardeuse la compréhension d'une phrase simple... Je passe beaucoup de temps sur la lecture proprement dite, la compréhension du texte (en explicitant les moyens de l'élaborer) et le travail du vocabulaire. Quand on a fait tout ça, eh bien l'heure est finie ou presque. En 6e et 5e, je limite l'analyse à un passage précis. Le travail consiste surtout en compréhension du texte et de ses enjeux (à l'oral) et la "trace écrite" à noter, apprendre et mobiliser le vocabulaire rencontré. Je pense qu'il est bien plus important pour nos élèves d'accroître ainsi leurs capacités de lecture que de jouer les singes savants en multipliant les relevés technique sur des textes qu'ils ne comprennent que très mal. J'introduis l'analyse petit à petit, un peu plus en 5e, encore un peu plus en 4e, et des questions plus ouvertes, préparant au commentaire, en 3e.
Le travail de l'écriture aussi est important, mais avec des élèves qui n'ont aucune base, il ne sert de rien de multiplier les rédactions longues (tu vas t'épuiser en pure perte). Mieux vaut donner fréquemment des travaux courts (écriture d'imitation, par exemple) pour travailler des points précis et donner des outils pour apprendre à rédiger petit à petit.
La grammaire, c'est deux heures par semaine, ou tu n'avanceras pas.
En fait, je me rends compte que j'aurais pu contresigner le message de Nadejda ! Razz
avatar
Sallustius
Niveau 7

[lettres] Le collège pour les nuls ou les vieux grands débutants Empty Re: [lettres] Le collège pour les nuls ou les vieux grands débutants

par Sallustius Jeu 13 Juin - 20:19
- Combien de séquences faites-vous en gros par niveau?
- la grammaire est décrochée? Genre lundi conjugaison, mardi grammaire etc
- Vous faites des dictées , conjugaison, rédaction etc à quelle fréquence?
- les dictées font en moyenne combien de lignes?
- Le mieux c'est cahier ou classeur?

- Quel manuel me conseillez-vous pour travailler cet été?

- quels conseils utiles pour mener un cours en collège par rapport au lycée? au niveau pédagogique il faut tout dire et écrire?

Je fais cinq "séquences" que j'appelle périodes et qui correspondent aux périodes de vacances à vacances.

Je n'ai pas de "jours langue, texte..." mais j'alterne globalement une séance texte, une langue, une écriture ou voca avec le nombre d'heures nécessaire suivant les notions

les éval de langue (conj - grammaire...) deux par période, dictées, deux par période,
edt et rédac environ 7 à 8 par an (donc une à deux par période) sans compter les corrections que je revois,
tests de lecture, un par période (une lecture cursive par période)

Pour la longueur des dictées, j'ai généralement des 3emes, donc longueur dnb

on n'utilise que des cahiers ici depuis un bon moment car les élèves ont déjà du mal donc on a renoncé au classeur en lettres.

Pour les manuels, je ne vais pas pouvoir te dire, je fais sans depuis des années. J'écris tout, sauf lorsqu'il s'agit de certaines correction d'exo (et encore, je le fais de plus en plus), ils ne sont plus capables ici de suivre ce qu'on dit.

Bonne chance
DH
DH
Monarque

[lettres] Le collège pour les nuls ou les vieux grands débutants Empty Re: [lettres] Le collège pour les nuls ou les vieux grands débutants

par DH Sam 15 Juin - 17:50
Merci infiniment d'avoir pris le temps de me répondre et de façon aussi précise. Entre deux j'ai appris que je serai sur deux établissements.... c'est un peu la douche froide. Jai 12 heures dans un collège et 5 heures dans un autre. Ils sont à 2km de distance donc ça va. Mais je m'inquiète. J'ai été mutée sur un bmp de 12 heures. Quid de ce poste. J'en suis titulaire? Si un autre poste paraît au mouvement ( ce qui sera le cas sous peu) je peux récupérer ce poste de 18h ou le mien se transforme en 18 heures ou je suis la grande perdante en restant toujours sur ce bmp et tenue de faire des heures à droite à gauche? Je ne comprends rien.
Pour revenir à ma mutation dans ce poste de 12 heures j'aurai deux 4èmes et l ap en 3ème. J'attends pour l'autre collège mais ce sera ou une sixième ou une cinquième.

Mardi j'ai rdv dans le collège où je ferai 12 h. On verra.
Merci encore
Mehitabel
Mehitabel
Doyen

[lettres] Le collège pour les nuls ou les vieux grands débutants Empty Re: [lettres] Le collège pour les nuls ou les vieux grands débutants

par Mehitabel Sam 15 Juin - 18:26
DH a écrit:Merci infiniment d'avoir pris le temps de me répondre et de façon aussi précise.  Entre deux j'ai appris que je serai sur deux établissements.... c'est un peu la douche froide. Jai 12 heures dans un collège et 5 heures dans un autre. Ils sont à 2km de distance donc ça va. Mais je m'inquiète.  J'ai été mutée sur un bmp  de 12 heures. Quid  de ce poste. J'en suis titulaire? Si un autre poste paraît au mouvement ( ce qui sera le cas sous peu) je peux récupérer  ce poste de 18h ou le mien se transforme en 18 heures ou je suis la grande perdante en restant toujours sur ce bmp et tenue de faire des heures à droite à gauche? Je ne comprends rien.
Pour revenir à  ma mutation dans ce poste de 12 heures j'aurai deux 4èmes et l ap  en 3ème. J'attends pour l'autre collège mais ce sera ou une sixième ou une cinquième.

Mardi j'ai rdv dans le collège où  je ferai 12 h. On verra.
Merci encore

Je suis vraiment désolée pour toi, c'est aussi ce qui m'était arrivé lorsque j'avais obtenu mon poste fixe, 14h dans un poste (celui demandé et obtenu) et 4h dans un autre collège, ce n'était mentionné nulle part lors de la parution des postes. Au final, j'avais fini avec 4 5e (une année où je ne me suis pas épuisée Razz ) mais le plus bel emploi du temps de ma vie, depuis je n'ai plus jamais eu ça ! Je faisais deux fois deux heures dans mon établissement 2.
Bon courage, ce n'est pas une situation évidente. Je ne peux pas répondre pour toutes tes questions, j'ai quitté cet établissement l'année suivante.
clélia
clélia
Habitué du forum

[lettres] Le collège pour les nuls ou les vieux grands débutants Empty Re: [lettres] Le collège pour les nuls ou les vieux grands débutants

par clélia Sam 15 Juin - 19:03
Même mauvaise surprise pour moi il y a quelques années : j'ai obtenu un poste fixe et découvert ensuite que j'avais un complément de service de 9h dans le collège voisin, à 15 km. L'année suivante, la répartition a changé , une tzr n'a plus eu d'heures chez nous et j'ai eu 18h dans mon collège.

_________________
Il voyagea.
Il connut la mélancolie des paquebots, les froids réveils sous la tente, l’étourdissement des paysages et des ruines, l’amertume des sympathies interrompues.
Il revint.
Il fréquenta le monde, et il eut d’autres amours, encore.
Oudemia
Oudemia
Esprit sacré

[lettres] Le collège pour les nuls ou les vieux grands débutants Empty Re: [lettres] Le collège pour les nuls ou les vieux grands débutants

par Oudemia Sam 15 Juin - 19:25
Quelques points très, très au ras de la pratique : feuilles du classeur marquées (pas à l'avance, mais dès qu'on en commence une nouvelle) avec un double système  : l'initiale correspondant à l'intercalaire (G/grammaire, C/conjugaison, O/orthographe, T/textes par ex. mais c'est à toi de voir comment tu répartis) et le numéro de chaque feuille : ne pas oublier d'expliquer que c'est à marquer dans le coin supérieur droit et pas ailleurs Rolling Eyes. Avec ce système (G4 après G3, pas de feuille pas rangée, vérification d'un ou deux classeurs à chaque cours), on limite vraiment les dégâts ; expliquer (surtout en 6e mais pas seulement re-Rolling Eyes) que le paquet de 200 feuilles ou de 50 pochettes plastique pèse lourd et reste à la maison...

En fait, beaucoup de choses dépendent du niveau : en 6e il faut marquer tout au tableau (et vérifier qu'ils respectent la présentation dudit, le retour à la ligne, le décrochement etc).
Dès la 4e, selon le cours,  on peut se contenter des titres, sous-titres, expressions importantes en dictant le reste (par étapes).
C'est vraiment à toi de voir comment tu te sens mieux (et si tu projettes, ou pas...).

Visite les salles et repère la disposition des tables : fais-toi d'avance le ou les plans correspondants, et une fois les élèves installés au premier cours, marque leur nom dès l'appel, disposition à garder en principe au cours suivant ; j'en profitais pour repérer les gauchers, surtout dans les petites classes, et les mettre de façon à avoir le bras gauche libre.

Pas de séquences pour moi, mais des études de texte centrées sur les OI, le reste en progression bien réfléchie, mais à adapter selon les événements, encore Rolling Eyes.  
En 6e, selon les écoles,  les points vus en grammaire/conjugaison peuvent être très hétérogènes, donc bases à reprendre pour tous...

Beaucoup d'interrogations ponctuelles, surtout en conjugaison, avec un petit coefficient, pour entretenir les connaissances, et dans ceux de grammaire, toujours réinjecter un ou deux exercices portant sur des points vus auparavant, toujours pour entretenir.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum