Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Pofekko
Pofekko
Niveau 6

Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ? Empty Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ?

par Pofekko Ven 14 Juin 2019 - 7:36
Bonjour,

si vous étiez ministre de l'EN, quelle réforme du bac auriez-vous proposé (si vous en aviez proposé une évidemment)?


Dernière édition par Thalia de G le Ven 14 Juin 2019 - 9:39, édité 2 fois (Raison : une faute ! + typographie dans le titre.)
avatar
Ramanujan974
Fidèle du forum

Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ? Empty Re: Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ?

par Ramanujan974 Ven 14 Juin 2019 - 7:57
Pas de tronc commun.
3 majeures (6h) et 3 mineures (3h) pour 1re-term avec une option de 3h.
Choix libre.
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ? Empty Re: Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ?

par Zagara Ven 14 Juin 2019 - 8:03
@Ramanujan974 a écrit:Pas de tronc commun.
3 majeures (6h) et 3 mineures (3h) pour 1re-term avec une option de 3h.
Choix libre.

C'te Babylone à gérer.
NLM76
NLM76
Grand sage

Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ? Empty Re: Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ?

par NLM76 Ven 14 Juin 2019 - 8:04
Commencer par augmenter les professeurs de 30%, en alignant les grilles des certifiés et des instituteurs sur celle des agrégés.
Après, on peut commencer à discuter sérieusement.

_________________
Pub:

Sites du grip :

  • http://instruire.fr
  • http://slecc.fr/GRIP.htm
  • https://grip-editions.fr

Mes « œuvres » complètes...

  • Bellum Gallicum, I
  • Amphitryon
  • Linguæ Latīnæ Libellus Prīmus
  • Dē amīcitiā
  • Premier cahier d'orthographe française: Homophones grammaticaux
  • Grammaire de la négation
  • Débat de Folie et d'Amour
  • Ab urbe conditā, I
  • www.lettresclassiques.fr

Tontondubled
Tontondubled
Niveau 4

Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ? Empty Re: Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ?

par Tontondubled Ven 14 Juin 2019 - 8:12
S'il me le demande :

Pour commencer, rétablissement des filières et du Bac en contrôle final.

Création de cinq filières générales :

- Filière A : sciences politiques et relations internationales (dont l'enseignement serait assuré par les profs de SES et de HG), avec également 4H00 de LV1 et 3H00 de LV2, de la philo et de l'HG, pour remplacer la filière L en voie de disparition et qui attirait chaque année toujours moins d'élèves. Option maths facultative pour les élèves qui le veulent.
- Filière B : SES et maths (ancienne filière ES, ancien Bac B).
- Filière C : maths et sciences-physiques pour les meilleurs élèves scientifiques (avec 8H00 de maths et 6H00 de sc-physiques hebdo). Il s'agirait en fait de recréer l'ancien Bac C d'avant 1994. Il faut selon moi recréer en France un véritable enseignement scientifique digne de ce nom.
- Filière D : SVT et maths, pour les élèves sortant de 1ère S mais moins bons en maths et en physiques que ceux allant en filière C. Il s'agirait de recréer l'ancien Bac D d'avant 1994.
- Filière E : maths et SI.

Réforme de Parcoursup :

- rétablissement du classement des voeux, ce qui mettrait fin à l'attente interminable et mortifère des élèves.

- pour redonner au Bac son importance, les résultats obtenus au Bac compteraient pour 65% dans Parcoursup : les résultats du Bac seraient automatiquement transmis dans Parcoursup (sans aucune intervention de l'élève) dès l'annonce de leur publication. Ensuite, Parcoursup mouline tout ça et 1 ou 2 jours après, Parcoursup donnerait les résultats des voeux d'orientation des élèves, en trois vagues chacune espacées de 3 jours. Grâce au classement des voeux, tout serait réglé en moins de 10 jours, c'est-à-dire pour la mi-juillet au plus tard.
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ? Empty Re: Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ?

par Iphigénie Ven 14 Juin 2019 - 8:21
Il est pas mal Blanquer finalement...Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ? 3284587592Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ? 3284587592
Hypermnestre
Hypermnestre
Érudit

Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ? Empty Re: Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ?

par Hypermnestre Ven 14 Juin 2019 - 8:39
- augmentation immédiate des salaires (pour enseignants et AVS)
- suppression du contrôle continu dans le nouveau bac
- maintien de 3 spécialités à 4h en terminale
- coeff pour toutes les options
- suppression définitive des restes de la réforme du collège
Il fait une annonce de ce style d'ici lundi et il démine la grève...
Anaxagore
Anaxagore
Guide spirituel

Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ? Empty Re: Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ?

par Anaxagore Ven 14 Juin 2019 - 8:48
Je lui dirais que ça commence par une maternelle et un primaire qui tournent bien et je lui dirais "when you pay peanuts, you get monkeys".

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
*Ombre*
*Ombre*
Érudit

Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ? Empty Re: Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ?

par *Ombre* Ven 14 Juin 2019 - 8:51
J'allais écrire tout comme Anax. Wink
Ce n'est pas l'évaluation à la fin, qu'il faut changer (pour masquer quoi ?) mais ce qu'il y a bien en amont.
J'ajouterai : beaucoup plus d'heures de français, dont certaines en demi-groupes, au collège.
avatar
Ramanujan974
Fidèle du forum

Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ? Empty Re: Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ?

par Ramanujan974 Ven 14 Juin 2019 - 8:57
Au primaire : 10/semaine en Français et Maths (du CP au CM2)
Examen d'entrée en 6e.
avatar
Ramanujan974
Fidèle du forum

Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ? Empty Re: Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ?

par Ramanujan974 Ven 14 Juin 2019 - 8:58
@NLM76 a écrit:Commencer par augmenter les professeurs de 30%, en alignant les grilles des certifiés et des instituteurs sur celle des agrégés.

Et sur quoi on aligne les agrégés ? Parce que bon, hein...

Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ? 4164172953
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ? Empty Re: Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ?

par Iphigénie Ven 14 Juin 2019 - 9:12
@Anaxagore a écrit:Je lui dirais que ça commence par une maternelle et un primaire qui tournent bien et je lui dirais "when you pay peanuts,  you get monkeys".

voilà.
Au point où on en est, les fondamentaux, rien que les fondamentaux...

Pour les filières, comme pour belle marquise, je me demande si: lettres/ sc éco et sociales/ sciences M-Pc/ sciences bio/sciences technologie/ c'était pas trop simple et clair  Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ? 437980826 Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ? 3284587592
Oudemia
Oudemia
Esprit sacré

Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ? Empty Re: Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ?

par Oudemia Ven 14 Juin 2019 - 9:28
@Iphigénie a écrit:
@Anaxagore a écrit:Je lui dirais que ça commence par une maternelle et un primaire qui tournent bien et je lui dirais "when you pay peanuts,  you get monkeys".

voilà.
Au point où on en est, les fondamentaux, rien que les fondamentaux...

Pour les filières, comme pour belle marquise, je me demande si: lettres/ sc éco et sociales/ sciences M-Pc/ sciences bio/sciences technologie/ c'était pas trop simple et clair  Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ? 437980826 Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ? 3284587592

Voilà, tout à fait d'accord. Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ? 2252222100
The Paper
The Paper
Niveau 8

Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ? Empty Re: Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ?

par The Paper Ven 14 Juin 2019 - 9:46
- Changer les objectifs des commissions d'"harmonisation" : repérer des dysfonctionnements dans un paquet de copies, oui ; obtenir artificiellement une moyenne "acceptable", non !
- Programmes moins lourds mais pas de bienveillance : aujourd'hui, on épuise les élèves avec des programmes intenables et des journées lourdes mais finalement on donne le bac à quasiment tout le monde en acceptant la médiocrité. Il faut faire l'inverse. Quitte à étudier une oeuvre intégrale de moins mais que tout ce qui aura été étudié l'ait été correctement.

_________________
Pub:
Mon roman : https://www.amazon.fr/dp/B08GTL776V
Présentation :
Athanaric pense que le manichéisme est une notion obsolète. Et même s'il s’apprête, avec sa horde de plus d'un millier de combattants, à piller un village de la planète Kassiop, il estime que ça ne fait pas de lui un méchant.
Les villageois, eux, ne savent pas trop ce qu'est le manichéisme, mais ils préféreraient que ce bandit aille philosopher ailleurs. Comme ils n'y connaissent rien en art de la guerre, ils engagent sept mercenaires, en espérant que Cassandre, la vieille secrétaire qui les mène, ne se trompe pas quand elle affirme que « Souvent, le sanglier est arrêté par le petit chien »...
Forster
Forster
Neoprof expérimenté

Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ? Empty Re: Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ?

par Forster Ven 14 Juin 2019 - 10:14
Pour ma part, je voudrais:
- qu'on ne bride pas les élèves qui veulent en faire plus (prendre plusieurs options ou conserver des majeurs s'ils en sont capables...) et qu'on reconnaisse cette envie d'apprendre.
- des grilles de correction claires et précises avec une évaluation réelle du niveau des connaissances et de savoir-faire - qu'on cesse les réunions de correction où on nous demande d'accepter tout et n'importe quoi.
- l'acceptation d'un plus grand pourcentage d'échec et pas de quota à atteindre (encore une fois pas de réunion où on nous dit d'atteindre un pourcentage précis de réussite).
- un minimum de prise en compte de la grammaire et l'orthographe dans toutes les matières, même dans les filières technologiques, avec un malus en cas de langue indigente. Je me permets de dire ça même si je ne suis pas francophone (ne me tapez pas!). Pourtant, je suis choqué par le niveau de français de nombreux bons élèves. 
- pas de contrôle continu pour éviter la pression sur les professeurs dans certains établissements.
- la revalorisation des voies professionnelles et technologiques (en leur donnant les moyens de faire cours dans des conditions correctes et avec des contenus adaptés mais exigeants). Je pense en particulier à la filière STMG qui est devenue la poubelle de certains établissements.

Bref moins d'hypocrisie.


Dernière édition par Forster le Ven 14 Juin 2019 - 10:24, édité 1 fois
Parenthèse
Parenthèse
Érudit

Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ? Empty Re: Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ?

par Parenthèse Ven 14 Juin 2019 - 10:19
Que les interventions / sensibilisations ne soient plus mises sur les heures de cours.
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ? Empty Re: Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ?

par Balthazaard Ven 14 Juin 2019 - 10:38
@Ramanujan974 a écrit:
@NLM76 a écrit:Commencer par augmenter les professeurs de 30%, en alignant les grilles des certifiés et des instituteurs sur celle des agrégés.

Et sur quoi on aligne les agrégés ? Parce que bon, hein...

Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ? 4164172953

Donc suppression à terme de l'agrégation puisque je suppose que les ors seraient aussi alignées. moui...je proposerais (et malgré ce que tu penses ce n'est pas de la provoc) d'augmenter les agrégés de 30% en dehors de toute autre chose. En gros rechercher l'attractivité par le haut et non pas par le bas.
menerve
menerve
Prophète

Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ? Empty Re: Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ?

par menerve Ven 14 Juin 2019 - 10:57
Qu'on rende à César ce qui appartient à César....c'est à dire qu'on mette les parents devant leurs responsabilités: sécurité routière---> rôle des parents, alimentation équilibrée, rôle des parents, politesse et respect d'autrui rôle des parents et qu'on rétablisse enfin des conditions de travail sereines en cessant d'écouter toutes les jérémiades et contestations de punitions!

Là on pourra commencer à travailler et qu'on rétablisse un enseignement du français et des maths avec un horaire digne. De mon temps on sortait de primaire en sachant conjuguer tous les temps et tous les modes! Qu'on en revienne à cela. Et qu'on arrête de vouloir plus de 80% de réussite au Bac avec des élèves qui ne savent ni lire ni écrire correctement.
avatar
Ramanujan974
Fidèle du forum

Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ? Empty Re: Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ?

par Ramanujan974 Ven 14 Juin 2019 - 11:02
- Sortir les parents de tout processus décisionnaire, à part celui de scolariser eux-même leur enfant.
- Rétablir un palier d'orientation en fin de 5eme.
zigmag17
zigmag17
Expert spécialisé

Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ? Empty Re: Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ?

par zigmag17 Ven 14 Juin 2019 - 11:39
menerve: aai
Sapotille
Sapotille
Empereur

Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ? Empty Re: Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ?

par Sapotille Ven 14 Juin 2019 - 11:44
@menerve a écrit:Qu'on rende à César ce qui appartient à César....c'est à dire qu'on mette les parents devant leurs responsabilités: sécurité routière---> rôle des parents, alimentation équilibrée, rôle des parents, politesse et respect d'autrui rôle des parents et qu'on rétablisse enfin des conditions de travail sereines en cessant d'écouter toutes les jérémiades et contestations de punitions!

Là on pourra commencer à travailler et qu'on rétablisse un enseignement du français et des maths avec un horaire digne. De mon temps on sortait de primaire en sachant conjuguer tous les temps et tous les modes! Qu'on en revienne à cela. Et qu'on arrête de vouloir plus de 80% de réussite au Bac avec des élèves qui ne savent ni lire ni écrire correctement.

Merci, Menerve !!!

Et qu'on jette au feu toutes ces méthodes d'apprentissage de la lecture au CP qui font tant de dégâts !  diable
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ? Empty Re: Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ?

par Balthazaard Ven 14 Juin 2019 - 11:54
Quelle qu'elle soit, avec un ministre de droite, elle n'aurait aucune chance d'être approuvée...
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ? Empty Re: Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ?

par Iphigénie Ven 14 Juin 2019 - 11:58
Oui Ménerve! et des enseignants qui enseignent, pas qui font semblant de compenser le manque de travail de leurs élèves...
Et par ailleurs qu'on ne donne plus trop la parole aux enseignants non plu, enfin certains::missT2: je m'explique!
Spoiler:
un collègue vient de le montrer les listes pour l'EAF reçues  cette année: je pense que certains vont finir par les faire relier en veau.
Des livrets de plus de cent pages reliés, illustrés, avec page de garde décorée...
hallucinant, et accablant. Que sont nos enseignants devenus.... affraid
ar_angar
ar_angar
Niveau 10

Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ? Empty Re: Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ?

par ar_angar Ven 14 Juin 2019 - 14:12
Des classes,pas des troupeaux.

Des élèves, pas des bovins.

Des bases, qu'ils ne peuvent acquérir que dans un contexte propice (c'est à dire peu nombreux en classe)

En laissant de l'autonomie aux profs : une pédagogie peut-être merveilleuse, si elle est forcée, qu'elle ne plaît pas aux enseignants elle ne marchera pas et d'autres que l'on décrie en haut lieu peuvent très bien marcher, parceque le couple prof/élèves marche bien...

Que les élèves aient une éducation, pour qu' on puisse faire de l'enseignement, et non pas de la garderie.

Des programmes qui soient cohérents, tant dans la logique interdisciplinaire (devoir faire un cours de physique sans une notion de maths indispensable, ça complique singulièrement la démarche...) que dans la logique post bac : devoir faire un choix entre SVT et physique chimie est aujourd'hui une hérésie sans nom : les avancées sont présentes actuellement dans les labos parcequ'on sait faire le lien entre les disciplines, ces cloisons rigides (voire même une opposition frontale : il faut maintenant raccoler pour avoir des élèves) ne sont pas le bon choix pour les futurs ingénieurs/chercheurs que l'on souhaite avoir

Un arrêt du poussage vers le bac : tout le monde ne veut/peut pas faire un bac, et c'est tant mieux ! Malheureusement, en poussant tout le monde à ça, sans distinction, on perd probablement de potientels trésors, juste en ne leur donnant pas les possibilités qui s'offrent à eux.

Rétablir la possibilité de faire redoubler un élève !


Dernière édition par ar_angar le Ven 14 Juin 2019 - 16:32, édité 1 fois

_________________
C'est en forgeant qu'on devient forgeron.. Vous allez rire, j'ai un marteau !
Marc Smith
Marc Smith
Niveau 6

Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ? Empty Re: Si le ministre vous demandait de lui proposer votre réforme idéale (et réaliste hein) du bac, vous lui diriez quoi ?

par Marc Smith Ven 14 Juin 2019 - 14:18
La priorité selon moi est de revaloriser la voie professionnelle d'urgence, mais enseignant dans le général, je ne suis pas spécialiste du sujet.

Conserver un système de filière : pourquoi pas même si l'actuel est perfectible.

Mais surtout, que les familles et les élèves n'aient pas leur mot à dire sur la décision du conseil de classe : l'équipe pédagogique devrait être la seule compétente pour décider si l'élève est en capacité de suivre telle ou telle filière, si elle pense qu'un redoublement pourrait éventuellement être profitable, ou si le projet est totalement irréaliste : si c'est non, c'est non. De là renforcer le rôle des COP.

Beaucoup d'études sociologiques montre que les pays qui ont ce système scolaire sont plus égalitaires car les enseignants ont une objectivité et une connaissance des aptitudes de l'élève beaucoup plus neutre que celles de leur parents ! (je pense notamment à une étude de Raymond Boudon comparant les systèmes scolaires français et suisse démontrais que le système suisse était beaucoup plus égalitaire que celui de la France).

Bien sûr un tel modèle doit s'accompagner de beaucoup plus de système de passerelles dans le supérieur, car rien n'est écrit entre l'âge de 15 ans et de 18 ans...

_________________
"Ce n'est pas de la bienveillance du boucher, du marchand de bière ou du boulanger que nous attendons notre dîner, mais bien du soin qu'ils apportent à leurs intérêts. Nous ne nous adressons pas à leur humanité, mais à leur égoïsme."
A. Smith (1776)

"Moins tu manges, tu bois, tu achètes des livres, moins tu vas au théâtre, au bal, au cabaret, moins tu penses, tu aimes, tu fais de la théorie, moins tu chantes, tu parles, tu fais de l'escrime, etc., et plus tu épargnes, plus tu augmentes ton trésor que ne mangeront ni les mites ni la poussière, ton capital."
K. Marx (1844)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum