Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
epekeina.tes.ousias
Modérateur

Projet de réforme du CAPES - Page 4 Empty Re: Projet de réforme du CAPES

par epekeina.tes.ousias Sam 23 Nov 2019 - 20:03
RogerMartin a écrit:Le seul objectif sera de faire en sorte que les candidats tapent au-dessus de 5/20 pour ne pas être éliminés, nul doute que les INSPE considéreront qu'ils peuvent y arriver tout seuls avec leurs petits bras (voire leurs petites mains, toujours avides d'enseigner Rolling Eyes).

Ça m'étonnerait fort! Je pense que ça a échappé à beaucoup, mais les INSPE: n'ont pas plus été consultées que les ESPE dans la réforme actuelle, sont désormais dirigées par des directeurs et des directrices désignées par le président de l'U.+le recteur d'Académie, sur un oral qui se passe au ministère. Ce qui a une signification à mon avis évidente. D'autre part, les futurs “MEEF” (dont on ne sait pas grand chose sinon rien) s'accompagnent d'un changement de fond: le concours se passant désormais (en deux fois) durant l'année de M2, cela signifie que les étudiants ne seront pas stagiaires durant ces deux années; ils seront stagiaires l'année d'après (et rien ne dit que l'INSPE aura quelque mot à dire que ce soit dans cette année de stagiérat). À mon avis, le plus probable, c'est que cette formation dans l'année de stage se fera sous le contrôle des corps d'inspection (c'était déjà l'intention de Darcos et de Chatel avant la précédente réforme, mais la “résistance” d'une bonne partie des IUFM puis l'alternance politique avait fait échouer cette tentative). Une formation sous le doublement commandement des rectorats et des corps d'inspection sera-t-elle un progrès? Ça reste à voir.

gauvain31 a écrit:Cette réforme du CAPES fait suite à une précédente réforme il y a quelques années : a t-on le bilan en terme d'efficacité de cette dernière ? bounce

À ma connaissance, non… La dernière évaluation d'ESPE dont j'ai entendu parler, c'était vers 2015… Et c'est sans compter qu'il est très difficile d'évaluer les résultats sur le CAPES: dans certaines ESPE, les masters MEEF correspondant aux prépa CAPES n'étaient absolument pas dans les ESPE (inscription des étudiants dans les composantes disciplinaires, qui choisissaient elles-mêmes qui le faisaient), dans d'autres, tout se faisait dans l'ESPE, dans d'autres, les étudiants étaient inscrits en ESPE, mais avec une équipe de préparation composée, massivement, de profs appartenant aux composantes disciplinaires… C'est très variable (c'était déjà le cas dans les IUFM, mais ça l'est devenu encore plus dans les 6 dernières années). Car, depuis 2009-2010, l'un des résultats les plus clairs de la réforme effectuée à cette date, c'est que les IUFM, puis les ESPE, ne sont plus du tout des établissements autonomes, dotés d'un budget indépendant (voire d'une ligne budgétaire clairement assignée, et, avec les INSPE, d'un directeur/ une directrice nommé(e) par le ministre, donc un peu “indépendant”): ce sont des composantes qui n'ont plus du tout la possibilité de décider de tout — on en est très loin! Et qu'on me comprenne bien: je ne dis pas ça pour “défendre l'IUFM”  (j'y suis allé travailler parce que j'étais plutôt contre et je n'ai guère changé d'opinion depuis) ou l'ESPE ou autre INSPE — mais parce que c'est bien moins simple qu'il y paraît. Pour le présent, il se pourrait bien que les INSPE deviennent des prestataires de service chargés de répondre aux demandes de l'Etat employeur (comme ils disent), en tout cas, ça en prend bien le chemin.
e-Wanderer
e-Wanderer
Sage

Projet de réforme du CAPES - Page 4 Empty Re: Projet de réforme du CAPES

par e-Wanderer Dim 24 Nov 2019 - 14:43
On pourrait penser de prime abord que les universitaires n'ont pas à s'inquiéter outre mesure pour leur postes – la réduction des épreuves disciplinaires à l'écrit de deux à une seule étant au moins partiellement compensée par le report du concours en deuxième année de master. Mais quand on y regarde de plus près, c'est évidemment très inquiétant. La prépa CAPES représente actuellement dans mon département l'équivalent de deux postes complets, et même un peu plus : rien ne dit que tout pourra être maintenu. Il y a notamment un risque DIRECT pour une matière comme l'ancien français, dont l'enseignement est traditionnellement lié aux épreuves des concours d'enseignement, et qui fera très probablement les frais de la suppression d'une des deux épreuves disciplinaires. S'il ne subsiste qu'une prépa agreg elle-même menacée (5 à 10 étudiants), ça va commencer à devenir très compliqué de justifier la place de l'enseignement de la langue médiévale dans nos maquettes, surtout face aux appétits de disciplines sans agrégation (sciences du langage, communication…) qui auront un raisonnement purement comptable.

Cette réforme néfaste s'inscrit aussi dans un mouvement général de rapprochement institutionnel des UFR de SHS, d'exigences croissantes du ministère dans le sens de toujours davantage d'interdisciplinarité et de transversalité, sans oublier le passage (imposé) à l'évaluation par blocs de compétences : je ne serais pas étonné qu'avant la fin de ma carrière, il y ait des injonctions pour faire disparaître les lettres en tant que telles et les remplacer par un gloubi-boulga culturel, dont l'enseignement ne serait qu'une voie parmi d'autres de "professionnalisation". Je ne serais pas étonné non plus de voir ressurgir le serpent de mer de la bivalence des professeurs du secondaire.

Le CAPES de lettres était déjà devenu une mascarade, cela va malheureusement encore s'accentuer…

_________________
« Profitons du temps qui nous reste avant la définitive invasion de la grande muflerie du Nouveau Monde » (Huysmans)
avatar
Bouboule
Doyen

Projet de réforme du CAPES - Page 4 Empty Re: Projet de réforme du CAPES

par Bouboule Dim 24 Nov 2019 - 14:49
e-Wanderer a écrit:On pourrait penser de prime abord que les universitaires n'ont pas à s'inquiéter outre mesure pour leur postes – la réduction des épreuves disciplinaires à l'écrit de deux à une seule étant au moins partiellement compensée par le report du concours en deuxième année de master. Mais quand on y regarde de plus près, c'est évidemment très inquiétant. La prépa CAPES représente actuellement dans mon département l'équivalent de deux postes complets, et même un peu plus : rien ne dit que tout pourra être maintenu. Il y a notamment un risque DIRECT pour une matière comme l'ancien français, dont l'enseignement est traditionnellement lié aux épreuves des concours d'enseignement, et qui fera très probablement les frais de la suppression d'une des deux épreuves disciplinaires. S'il ne subsiste qu'une prépa agreg elle-même menacée (5 à 10 étudiants), ça va commencer à devenir très compliqué de justifier la place de l'enseignement de la langue médiévale dans nos maquettes, surtout face aux appétits de disciplines sans agrégation (sciences du langage, communication…) qui auront un raisonnement purement comptable.

Cette réforme néfaste s'inscrit aussi dans un mouvement général de rapprochement institutionnel des UFR de SHS, d'exigences croissantes du ministère dans le sens de toujours davantage d'interdisciplinarité et de transversalité, sans oublier le passage (imposé) à l'évaluation par blocs de compétences :  je ne serais pas étonné qu'avant la fin de ma carrière, il y ait des injonctions pour faire disparaître les lettres en tant que telles et les remplacer par un gloubi-boulga culturel, dont l'enseignement ne serait qu'une voie parmi d'autres de "professionnalisation". Je ne serais pas étonné non plus de voir resurgir le serpent de mer de la bivalence des professeurs du secondaire.

Le CAPES de lettres était déjà devenu une mascarade, cela va malheureusement encore s'accentuer…

C'est bien triste tout ça notamment face à l'appétit des sciences du langage et de la com'.
Pour ce que j'ai graissé, beaucoup d'entre nous sommes déjà tri voire tétravalent (comme l'atome de carbone). Reste plus qu'à l'officialiser à la prochaine réforme du lycée (ou du collège).
RogerMartin
RogerMartin
Bon génie

Projet de réforme du CAPES - Page 4 Empty Re: Projet de réforme du CAPES

par RogerMartin Dim 24 Nov 2019 - 14:50
Oui, avec la disparition de l'oral disciplinaire, la prochaine étape c'est la bivalence automatique (puisque les licences incluent désormais des UE d'ouvertures voire s'articulent en majeures-mineures).
Pour la plupart des facs, l'addition va être lourde, en terme de postes (plus besoin de remplacer x collègues partant à la retraite), et de formations : dans beaucoup d'endroits plus de master recherche, plus d'agrégation...
Le médiéval va en prendre un coup, mais les autres siècles anciens suivront. Bref, bientôt les cultural studies, mais hyper-contemporaines et adossées au moins de livres possibles.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Modérateur

Projet de réforme du CAPES - Page 4 Empty Re: Projet de réforme du CAPES

par epekeina.tes.ousias Dim 24 Nov 2019 - 18:02
e-Wanderer a écrit:On pourrait penser de prime abord que les universitaires n'ont pas à s'inquiéter outre mesure pour leur postes – la réduction des épreuves disciplinaires à l'écrit de deux à une seule étant au moins partiellement compensée par le report du concours en deuxième année de master. Mais quand on y regarde de plus près, c'est évidemment très inquiétant. La prépa CAPES représente actuellement dans mon département l'équivalent de deux postes complets, et même un peu plus : rien ne dit que tout pourra être maintenu.

Tout à fait. Ça et l'effet de “cascade”: moins de poste au CAPES => moins d'étudiants à inscrire (avec remontée vers les licences) => réduction des groupes => réduction de crédits => potentiellement “regroupement” ou “inscription dans un tronc commun” => minorisation du département => potentielle disparition du master => donc des thèses => donc du labo et de ses crédits (qui sont désormais “calculés” par les U.) => et ainsi de suite! C'est déjà en route depuis une dizaine d'années et ça ne peut pas ne pas s'accélérer à mon sens.

_________________
Si tu vales valeo. Wink
e-Wanderer
e-Wanderer
Sage

Projet de réforme du CAPES - Page 4 Empty Re: Projet de réforme du CAPES

par e-Wanderer Dim 24 Nov 2019 - 18:27
Je ne partage pas toutes tes craintes. Pas de conséquences immédiates à craindre sur les licences, à mon avis : le problème est plutôt celui d'un transfert des cours vers l'ESPE pour la prépa concours, donc après la licence. Mais le reste, oui : si on perd des heures de prépa CAPES, ça peut faire sauter des postes à moyen terme (pour l'instant, ça fera surtout des heures de vacations en moins, car on manque de bras). Je parlais de l'ancien français en particulier car c'est une matière très spécifique, qui est très liée à la prépa concours, et ces postes-là sont directement très menacés. C'est moins inquiétant pour d'autres disciplines, lorsque les collègues sont plus polyvalents ou adaptables : un stylisticien peut facilement faire des cours de littérature et a l'habitude d'aborder des textes de tous les genres et de toutes les époques, ou peut faire des heures "alimentaires" de remédiation en langue française, y compris pour des publics non littéraires.

Une autre interrogation porte sur les langues anciennes : comment vont-ils s'y prendre pour évaluer le latin, le grec et le français s'il n'y a plus qu'une seule épreuve disciplinaire dans tout le concours ? D'autant que pour l'élaboration de séquences de langues anciennes, il n'est pas dit qu'il y ait pléthore de spécialistes de didactique des langues anciennes pour siéger au jury… Mais bon, les langues anciennes, c'est la 5e roue du carrosse, on en a une nouvelle fois la démonstration.

_________________
« Profitons du temps qui nous reste avant la définitive invasion de la grande muflerie du Nouveau Monde » (Huysmans)
Oudemia
Oudemia
Esprit sacré

Projet de réforme du CAPES - Page 4 Empty Re: Projet de réforme du CAPES

par Oudemia Dim 24 Nov 2019 - 19:40
Donc les professeurs de lettres, qui sont déjà de plus en plus nombreux à ignorer le latin, vont peut-être ignorer aussi l'ancien français ? titanic


Dernière édition par Oudemia le Dim 24 Nov 2019 - 20:34, édité 1 fois (Raison : c'est mieux si un mot ne manque pas)
RogerMartin
RogerMartin
Bon génie

Projet de réforme du CAPES - Page 4 Empty Re: Projet de réforme du CAPES

par RogerMartin Dim 24 Nov 2019 - 20:14
Ils sauront faire autre chose...

Même analyse que e-Wanderer, sauf pour les matières dont les licences sont déjà en difficulté dans certaines universités : cela ne fera pas de bien à l'allemand ou aux LC.

Le redéploiement des forces vives, on connaît déjà ça, c'est rarement riant. J'ai un ami latiniste qui fait depuis de longues années en fac des cours de français niveau collège aux étudiants de STAPS, par exemple.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Modérateur

Projet de réforme du CAPES - Page 4 Empty Re: Projet de réforme du CAPES

par epekeina.tes.ousias Lun 25 Nov 2019 - 7:54
e-Wanderer a écrit:Je ne partage pas toutes tes craintes. Pas de conséquences immédiates à craindre sur les licences, à mon avis : le problème est plutôt celui d'un transfert des cours vers l'ESPE pour la prépa concours, donc après la licence.

Sur ce point là: les INSPE étant des unités internes des U., sous la dépendance de la présidence de l'U. et du Recteur d'Académie, un pareil transfert ne pourrait se faire que si les rectorats (= les ministères) l'exigeaient — et ça m'étonnerait qu'ils le fassent. En dehors de ça, la question est bien plus locale: est-ce que les équipes présidentielles veulent que la gestion des inscriptions soit faite à l'INSPE ou en composante? Et quoi qu'il en soit, les composantes (via SHS par ex.) peuvent parfaitement faire entendre leur point de vue via un CA, et l'imposer (SHS ou Science pèsent toujours plus qu'une INSPE)… Là où les prépa concours sont inscrites dans l'ESPE (probablement même chose dans les INSPE à venir): l'inscription est gérée en ESPE/INSPE (idem les crédits études afférents), mais ce sont très généralement les composantes qui désignent qui y fait cours (c'était déjà beaucoup le cas dans les anciens IUFM), pour peu que lesdites composantes ne soient pas “fâchées” avec les inspections de leur discipline (ce qui n'est que très rarement le cas). Franchement, ça m'étonnerait que les deux ministères aillent se mêler d'une cuisine interne de ce genre, dans laquelle il n'y a pas d'enjeu, au risque de transgresser la loi LRU (ça, encore…) et surtout d'enquiquiner une CPU qui lui est acquise depuis des années…

_________________
Si tu vales valeo. Wink
avatar
Césarion
Niveau 6

Projet de réforme du CAPES - Page 4 Empty Le rédacteur du texte s'emmêle les pinceaux. C'est tout dire !

par Césarion Lun 25 Nov 2019 - 8:46
Je cite une phrase du document (officiel ?) qui précise les nouvelles modalités de recrutement des professeurs du premier et second degrés session du Capes 2022 ( quid de l'agrégation, au fait, il n'en est pas question. Est-ce forcément bon signe ?) : "Le ministère considère qu'en cible l'équivalent de la population issue des masters MEEF 1 en stage alternant pourra être accueillie majoritairement dans les écoles et EPLE mais également dans d'autres structures".
Je me trompe ou cette phrase ne veut pas dire grand chose ?
Ruthven
Ruthven
Guide spirituel

Projet de réforme du CAPES - Page 4 Empty Re: Projet de réforme du CAPES

par Ruthven Lun 25 Nov 2019 - 9:00
Césarion a écrit:Je cite une phrase du document (officiel ?) qui précise les nouvelles modalités de recrutement des professeurs du premier et second degrés session du Capes 2022 ( quid de l'agrégation, au fait, il n'en est pas question. Est-ce forcément bon signe ?) : "Le ministère considère qu'en cible l'équivalent de la population issue des masters MEEF 1 en stage alternant pourra être accueillie majoritairement dans les écoles et EPLE mais également dans d'autres structures".
Je me trompe ou cette phrase ne veut pas dire grand chose ?

Tentative de traduction : le ministère se fixe pour objectif d'avoir autant de places de stage qu'il y a d'étudiants venant de Master MEEF1 ; ces étudiants pourront faire leur stage prioritairement dans les écoles et les établissements d'enseignement secondaire mais aussi dans d'autres structures.
tchanq'
tchanq'
Neoprof expérimenté

Projet de réforme du CAPES - Page 4 Empty Re: Projet de réforme du CAPES

par tchanq' Lun 25 Nov 2019 - 10:57
Je découvre ce fil et les bras m'en tombent. Comment osent-ils proposer des maquettes de concours avec un disciplinaire réduit à portion congrue ?
Je vais passer pour une vieille ronchon mais quand j'ai eu le CAPES il y a plus de 20 ans, pour l'anglais on avait une note d'accent qui nous classait en 4 catégories (1 natif; 2 modélisant; 3 passable et 4 rédhibitoire) pour l'oral en anglais. Contrairement à ce que le terme indique 3 ça ne passait pas. Une de mes camarades en prépa CAPES en a fait les frais. C'est un minimum quand on veut enseigner une langue étrangère que de la prononcer correctement.

_________________
Failure is not an option
jaybe
jaybe
Niveau 8

Projet de réforme du CAPES - Page 4 Empty Re: Projet de réforme du CAPES

par jaybe Lun 25 Nov 2019 - 11:32
Ruthven a écrit:
Césarion a écrit:Je cite une phrase du document (officiel ?) qui précise les nouvelles modalités de recrutement des professeurs du premier et second degrés session du Capes 2022 ( quid de l'agrégation, au fait, il n'en est pas question. Est-ce forcément bon signe ?) : "Le ministère considère qu'en cible l'équivalent de la population issue des masters MEEF 1 en stage alternant pourra être accueillie majoritairement dans les écoles et EPLE mais également dans d'autres structures".
Je me trompe ou cette phrase ne veut pas dire grand chose ?

Tentative de traduction : le ministère se fixe pour objectif d'avoir autant de places de stage qu'il y a d'étudiants venant de Master MEEF1 ; ces étudiants pourront faire leur stage prioritairement dans les écoles et les établissements d'enseignement secondaire mais aussi dans d'autres structures.

Entendu dans les couloirs de l'administration (à vérifier toutefois) : en perdant le statut de fonctionnaire, la gestion des frais de déplacements va changer et sera moins avantageuse, ou va simplement disparaître, pour les futurs M2 contractuels. Si cela est vrai, les propositions de stage dans les établissements situés à plus d'une heure de route des lieux de formation ne seront probablement pas acceptées, alors que ces propositions sont loin d'être quantité négligeable dans bien des académies (mais je doute que les personnes à l'origine de ce changement aient anticipé ce genre de petit détail...).

_________________
Les mathématiciens ne sont pas des gens qui trouvent les mathématiques faciles ; comme tout le monde, ils savent qu'elles sont difficiles, mais ça ne leur fait pas peur !
VinZT
VinZT
Doyen

Projet de réforme du CAPES - Page 4 Empty Re: Projet de réforme du CAPES

par VinZT Lun 25 Nov 2019 - 11:36
Césarion a écrit:Je cite une phrase du document (officiel ?) qui précise les nouvelles modalités de recrutement des professeurs du premier et second degrés session du Capes 2022 ( quid de l'agrégation, au fait, il n'en est pas question. Est-ce forcément bon signe ?) : "Le ministère considère qu'en cible l'équivalent de la population issue des masters MEEF 1 en stage alternant pourra être accueillie majoritairement dans les écoles et EPLE mais également dans d'autres structures".
Je me trompe ou cette phrase ne veut pas dire grand chose ?

Le mot cible est important professeur
Il résume à lui tout seul la pensée du ministre.

tchanq' a écrit:Je découvre ce fil et les bras m'en tombent. Comment osent-ils proposer des maquettes de concours avec un disciplinaire réduit à portion congrue ?
Je vais passer pour une vieille ronchon mais quand j'ai eu le CAPES il y a plus de 20 ans, pour l'anglais on avait une note d'accent qui nous classait en 4 catégories (1 natif; 2 modélisant; 3 passable et 4 rédhibitoire) pour l'oral en anglais. Contrairement à ce que le terme indique 3 ça ne passait pas. Une de mes camarades en prépa CAPES en a fait les frais. C'est un minimum quand on veut enseigner une langue étrangère que de la prononcer correctement.

Vile rétrograde ! Un coup de duolinguo et de gogoletranslète, un coup de siri pour la prononciation et le tour est joué ! Pourquoi s'embrasser de savoirs inutiles à l'heure du big data ? L'important, sache-le, espèce de réfractaire au changement, c'est la pé-da-go-gie !

Bon, je me souviens aussi d'épreuves et de leçons de Capes en maths portant sur des trucs assez pointus, dont un domaine mystérieux (pour les élèves et les jeunes collègues) appelé géométrie.

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
Ergo
Ergo
Enchanteur

Projet de réforme du CAPES - Page 4 Empty Re: Projet de réforme du CAPES

par Ergo Lun 25 Nov 2019 - 12:28
tchanq' a écrit:Je découvre ce fil et les bras m'en tombent. Comment osent-ils proposer des maquettes de concours avec un disciplinaire réduit à portion congrue ?
Je vais passer pour une vieille ronchon mais quand j'ai eu le CAPES il y a plus de 20 ans, pour l'anglais on avait une note d'accent qui nous classait en 4 catégories (1 natif; 2 modélisant; 3 passable et 4 rédhibitoire) pour l'oral en anglais. Contrairement à ce que le terme indique 3 ça ne passait pas. Une de mes camarades en prépa CAPES en a fait les frais. C'est un minimum quand on veut enseigner une langue étrangère que de la prononcer correctement.
C'est un détail... ce qui compte, c'est les motivations à devenir enseignant et la capacité à travailler en séquences, séquences, séquences... (vu que de toute façon, « tout est sur internet ». professeur)
La composition des jurys d'oraux pourrait être bien désespérante aussi, tiens.

_________________
You went to a long-dead octopus for advice, and you're going to blame me for your problems?
« Cède, cède, cède, je le veux ! » écrivait Ronin, le samouraï.
Tout plaquer et partir respirer l'odeur de chocolat à York.
VinZT
VinZT
Doyen

Projet de réforme du CAPES - Page 4 Empty Re: Projet de réforme du CAPES

par VinZT Lun 25 Nov 2019 - 13:22
Accessoirement ne conserver qu’une épreuve disciplinaire permettrait de regrouper les oraux et donc d’économiser sur le coût des jurys, non ?

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
gauvain31
gauvain31
Empereur

Projet de réforme du CAPES - Page 4 Empty Re: Projet de réforme du CAPES

par gauvain31 Lun 25 Nov 2019 - 13:26
VinZT a écrit:Accessoirement ne conserver qu’une épreuve disciplinaire permettrait de regrouper les oraux et donc d’économiser sur le coût des jurys, non ?

VinZT, tu es un esprit démoniaque... pardon un esprit rationnel qui sait gérer l'argent en bon père de famille
VinZT
VinZT
Doyen

Projet de réforme du CAPES - Page 4 Empty Re: Projet de réforme du CAPES

par VinZT Lun 25 Nov 2019 - 14:41
@Gauvain31, tu veux pas me faire un certificat disant que je gère en bon père de famille ?
C'est pour ma femme, qui trouve que je jette l'argent par les fenêtres
alors que je n'achète pas plus d'un saxophone par an
et parfois un petit clavier de rien du tout

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
William Foster
William Foster
Expert

Projet de réforme du CAPES - Page 4 Empty Re: Projet de réforme du CAPES

par William Foster Lun 25 Nov 2019 - 18:28
VinZT a écrit:
tchanq' a écrit:Je découvre ce fil et les bras m'en tombent. Comment osent-ils proposer des maquettes de concours avec un disciplinaire réduit à portion congrue ?
Je vais passer pour une vieille ronchon mais quand j'ai eu le CAPES il y a plus de 20 ans, pour l'anglais on avait une note d'accent qui nous classait en 4 catégories (1 natif; 2 modélisant; 3 passable et 4 rédhibitoire) pour l'oral en anglais. Contrairement à ce que le terme indique 3 ça ne passait pas. Une de mes camarades en prépa CAPES en a fait les frais. C'est un minimum quand on veut enseigner une langue étrangère que de la prononcer correctement.

Vile rétrograde ! Un coup de duolinguo et de gogoletranslète, un coup de siri pour la prononciation et le tour est joué ! Pourquoi s'embrasser de savoirs inutiles à l'heure du big data ? L'important, sache-le, espèce de réfractaire au changement, c'est la pé-da-go-gie !

On t'a connu moins réservé, grand fou.

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Opinions are like orgasms : mine matters most and I really don't care if you have one." Sylvia Plath
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
VinZT
VinZT
Doyen

Projet de réforme du CAPES - Page 4 Empty Re: Projet de réforme du CAPES

par VinZT Lun 25 Nov 2019 - 18:29
Embarassed

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
gauvain31
gauvain31
Empereur

Projet de réforme du CAPES - Page 4 Empty Re: Projet de réforme du CAPES

par gauvain31 Lun 25 Nov 2019 - 18:31
VinZT a écrit:@Gauvain31, tu veux pas me faire un certificat disant que je gère en bon père de famille ?
C'est pour ma femme, qui trouve que je jette l'argent par les fenêtres
alors que je n'achète pas plus d'un saxophone par an
et parfois un petit clavier de rien du tout

Ah ouais quand même, je peux faire certaines choses, Gauvain a certains pouvoirs...... mais ne me demande pas l'impossible Razz
Hugo78
Hugo78
Niveau 9

Projet de réforme du CAPES - Page 4 Empty Re: Projet de réforme du CAPES

par Hugo78 Ven 6 Déc 2019 - 19:32
Un article intéressant de Kevin Bossuet paru dans Marianne traite le sujet :

"Si Jean-Michel Blanquer souhaite renouer avec ce qui faisait encore il y a quelques années l’honneur et la grandeur de l’école de la République, il doit prendre en compte l’ensemble des contestations et des critiques émanant de la communauté éducative et faire tout ce qui est en son pouvoir pour revaloriser le beau métier d’enseignant qui est intrinsèquement incompatible avec la dévalorisation de la détention et de la maîtrise de savoirs disciplinaires solides."

https://www.marianne.net/debattons/billets/reforme-du-capes-halte-la-destruction-du-metier-d-enseignant
Ruthven
Ruthven
Guide spirituel

Projet de réforme du CAPES - Page 4 Empty Re: Projet de réforme du CAPES

par Ruthven Mar 10 Déc 2019 - 20:59
Réaction des historiens-géographes :

https://www.liberation.fr/debats/2019/12/10/formation-des-enseignants-les-faux-semblants-de-la-professionnalisation_1768132
Ergo
Ergo
Enchanteur

Projet de réforme du CAPES - Page 4 Empty Re: Projet de réforme du CAPES

par Ergo Mar 10 Déc 2019 - 21:02
Ah merci ! Une des collègues d'histoire nous en parlait à la manif ce matin mais je n'avais pas vu passer le texte.

_________________
You went to a long-dead octopus for advice, and you're going to blame me for your problems?
« Cède, cède, cède, je le veux ! » écrivait Ronin, le samouraï.
Tout plaquer et partir respirer l'odeur de chocolat à York.
New Zealand
New Zealand
Niveau 9

Projet de réforme du CAPES - Page 4 Empty Re: Projet de réforme du CAPES

par New Zealand Mar 10 Déc 2019 - 22:35
Hugo78 a écrit:Un article intéressant de Kevin Bossuet paru dans Marianne traite le sujet :

"Si Jean-Michel Blanquer souhaite renouer avec ce qui faisait encore il y a quelques années l’honneur et la grandeur de l’école de la République, il doit prendre en compte l’ensemble des contestations et des critiques émanant de la communauté éducative et faire tout ce qui est en son pouvoir pour revaloriser le beau métier d’enseignant qui est intrinsèquement incompatible avec la dévalorisation de la détention et de la maîtrise de savoirs disciplinaires solides."

https://www.marianne.net/debattons/billets/reforme-du-capes-halte-la-destruction-du-metier-d-enseignant

https://www.lemonde.fr/politique/article/2019/12/09/jean-michel-blanquer-le-debut-d-une-ambition_6022254_823448.html
" Les résistances sont un signe de la qualité de ce qu’on engage"

C'est magnifique ! On dirait du Ionesco !

Ruthven
Ruthven
Guide spirituel

Projet de réforme du CAPES - Page 4 Empty Re: Projet de réforme du CAPES

par Ruthven Mer 11 Déc 2019 - 20:43
Allez, une action plus à destination des enseignants du secondaire, une pétition à faire tourner :

Pétition préserver le CAPES

"On n’écoute pas assez les enseignants lorsqu’ils revendiquent leur liberté, celle d’avoir choisi une matière par passion, ou lorsqu’ils insistent sur la dignité d’une tâche consistant à transmettre à la fois des connaissances et le goût de comprendre.
Conditions de travail dégradées, salaires proches du SMIC en début de carrière, fatigue persistante, comme si cela ne suffisait pas, à l’occasion d’une réforme des concours de recrutement, on s’apprête à toucher aujourd’hui à ce qui fait l’honneur de l’enseignement.
Quiconque a eu un jour un bon professeur en garde un souvenir ému et reconnaissant mais il sait également que l’art d’enseigner consiste à expliquer les choses difficiles de façon simple et intelligible. Certes, tout ou presque est désormais sur internet mais faire comprendre, interroger l’élève, lui expliquer si besoin d’une autre façon, répondre à ses questions, cela n’est pas, à ce jour, à la portée d’une intelligence artificielle. C’est la tâche et la fonction d’un professeur. La condition d’une véritable éducation est le savoir vivant de l’enseignant, c’est-à-dire sa compétence. Et sa dignité aussi.
C’est à cela que s’attaque - de façon idéologique et absurde - une réforme du Capes présentée aux organisations syndicales le 20 novembre par la DGESCO. Il n’y a plus assez de candidats aux concours d’enseignement, en particulier dans les sciences, peut-être faudrait-il alors rendre le métier plus attractif ? Non. Au lieu de cela, on propose un abaissement des exigences académiques, un concours où le candidat pourra « disposer d’une tablette ou d’un ordinateur afin d’accéder à internet pour utiliser toute ressource qu’il juge pertinente », où il s’agira pour le futur professeur « de concevoir, à partir de ressources documentaires en ligne, un plan détaillé de séquence assorti de commentaires pédagogiques destinés à identifier les éléments à transmettre ». Une des deux épreuves, chargées jusque-là d’évaluer le savoir du candidat et sa capacité à l’enseigner de façon satisfaisante serait remplacée par « une épreuve orale d’entretien sur la motivation du candidat ». Au lieu donc d’étudier l’histoire, l’économie ou la philosophie, dorénavant pour se préparer au concours, les candidats devront apprendre à exprimer les motivations attendues d’un bon candidat. Gageons que le jury entendra souvent le même discours et éprouvera certaines difficultés à sélectionner les candidats sur ce type d’exercice.
Il faut donc abandonner ce projet venu d’on ne sait où et suicidaire pour de nombreux départements universitaires.
Les enseignants sont maltraités depuis des années, mais socialement il ne faut pas humilier les vaincus. Ou ceux qui sont trop vite supposés tels car aujourd’hui la colère gronde.
Enfin, des millions de parents d’élèves sont prioritairement intéressés par la qualité de l’enseignement dispensé à leurs enfants, politiquement il serait crucial de faire preuve d’un minimum de discernement."

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum