Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Cléopatra2
Grand sage

Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs... - Page 2 Empty Re: Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs...

par Cléopatra2 le Lun 1 Juil 2019 - 20:56
J'hallucine sur l'ensemble : le climat, l'article incompréhensible... Et je me dis qu'en fait dans mon bahut, on pourrait reprocher la même chose à la liste dont je fais partie (pas les dérapages sur les élèves mais le fait d'être contre les autres), car ces reproches remontent à la direction.
Ergo
Ergo
Devin

Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs... - Page 2 Empty Re: Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs...

par Ergo le Lun 1 Juil 2019 - 21:05
Oui mais là, Libé a enquêté. Diantre.
Kimberlite
Kimberlite
Expert

Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs... - Page 2 Empty Re: Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs...

par Kimberlite le Lun 1 Juil 2019 - 21:13
Mais quel est le but d'un tel article? Franchement, c'est étrange...
Je ne voyais pas le journalisme de cette manière.
Un mot me vient à l'esprit, pas très joli: fouille-m...e.
K

_________________
Spoiler:
Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs... - Page 2 2657c714168f3529c89f9703ec00c658
avatar
User26836
Niveau 10

Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs... - Page 2 Empty Re: Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs...

par User26836 le Lun 1 Juil 2019 - 21:14
Aaaah donc je ne suis pas la seule à n'avoir rien compris à la teneur de l'article ? D'habitude les articles sur l'EN dans les grands journaux français sont très clairs sur leurs intentions et leur sujet ; là ben c'est juste que tout est mélangé, pas clair, pas expliqué, avec des témoignages de qui sur quoi ? On ne sait pas, des idées reçues sans preuves, des accusations on ne sait trop contre qui ou quoi... Ce qui ressort par contre c'est que encore une fois si l'EN va mal clairement, cela semble être encore et toujours de notre faute, nouléprofs (syndiqués ou non gréviste ou non, jeune, vieux, titulaire, contractuel, femme, homme. Et aussi adepte des méthodes à l'ancienne ou non (super le portrait d'ailleurs : les profs sont tous soit des tortionnaires qui n'hésitent pas à frapper leurs élèves en toute illégalité, protégés qu'ils sont par la mafia syndicale et enfermés dans leur principe éducatifs datant de la Comtesse de Ségur, ou des ex 68ards largués, soit encore des gens depassés par les évènements et donc incapables de s'occuper des chéris (! Oui tout est exagéré !) ... Bref je n'ai ni compris ni apprécié cet article : quel message voulait-il faire passer ? Là on a juste compris que c'était le b***el dans tel établissement du 93, yay !! Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs... - Page 2 1665347707


Dernière édition par Lisak35 le Mar 2 Juil 2019 - 7:27, édité 1 fois
pseudo-intello
pseudo-intello
Expert

Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs... - Page 2 Empty Re: Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs...

par pseudo-intello le Lun 1 Juil 2019 - 21:55
des professeurs se déchirent depuis des années, divisés en deux camps qui s’affrontent avec une rare violence. Pour les élèves, ce sont des centaines d’heures de cours perdues à cause d’un absentéisme anormalement élevé.
Je ne vois pas le rapport.

61 % de boursiers
Ça me paraît pas tant que ça ; on en a un bon tiers chez nous, et parmi les boursiers, certains élèves ont des parents qui travaillent.
Ceci étant, peut-être que le taux est plus bas qu'il ne devrait  si certaines familles éligibles ne complètent pas le dossier.

Au fait, la comparaison pas du tout hyperbolique avec les Capulet et les Montaigu me fait frémir d'horreur. Manifestement, là-bas, on risque sa vie rien qu'en traversant la cour.

«Leurs projets pédagogiques étaient intéressants, mais pas menés de la bonne manière : ils n’étaient pas dans l’intérêt de l’élève mais pour le confort de l’enseignant.»
Je pense qu'un enseignant qui effectue à Bobigny est tout à fait fondé à chercher à optimiser son confort de travail, qui ne doit pas être mirobolant au quotidien.
Peut-être que le collègue qui livre ce témoignage fait parti du groupe des Culpabilisés devant l'Eternel, dont notre profession (et peut-être d'autres professions liées à l'humain sauf DRH) a le secret.

Un père de famille, furieux : «C’est pitoyable, car ils instrumentalisent les enfants. Vous vous rendez compte que le collège, c’est une rampe de lancement pour nos enfants, et voyez ce qu’ils en font.»

A notre demande, il a épluché les tableaux de l’année qui s’achève. Bilan : pas un seul jour avec l’équipe des 70 profs au complet (exception faite de la prérentrée). En moyenne, 7 profs ont été absents chaque jour !
C'est beaucoup
Et j’imagine, si c'est dès la rentrée, qu'il y a eu de postes non-pourvus dès le début (les élèves non plus, manifestement, ne donnent pas envie aux personnels de l'EN de se précipiter sur leur collège). Après, entre les non-remplacements de congés mat et autres dépressions dans une académie qui n'attire pas, les absences syndicales donc de droit, fort logiques dans un collège où les personnels en ont manifestement gros sur la patate, ça peut vite chiffrer, effectivement.

Je serais prof là-bas (en vrai, jamais de la vie, ou alors il faudrait me payer très cher), je prendrais un petit chronomètre pour comptabiliser le nombre d'heures perdues en disciplines sur une année scolaire, histoire qu'on compare un peu.

On a demandé à Awa ce qu’elle souhaite faire plus tard. Elle a répondu : «J’aurais aimé être avocate. J’étais intelligente au primaire. Mais dans ce collège, je n’ai pas évolué. Maintenant, c’est trop tard.»
Oh, mais que c'est triiiiste ! Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs... - Page 2 810795018

... et que c'est forcément fondé. Bien sûr, le "j'étais intelligente en primaire" de notre adolescente suffit à napper de crédibilité l'intégralité de son raisonnement. Bien sûr, elle avait forcément les capacités pour être avocate (et la notation bienveillante d'un PE de primaire obligé de noter avec des gommettes, ça ne saurait exister ; la tromperie de l'évaluation pasdevaguestes ? une fable). Bien sûr, si les enseignants étaient moins syndiquée, elle pourrait réaliser son rêve. Bien sûr, elle est irréprochable (alors que même si l'enseignant est en tort, il n'en est probablement pas venu à lui coller une claque -si tant est qu'il l'ait collée - juste pour le plaisir. En fait, soit elle a bien bien passé les bornes, soit elle mythonne.
ZeSandman
ZeSandman
Fidèle du forum

Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs... - Page 2 Empty Re: Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs...

par ZeSandman le Lun 1 Juil 2019 - 23:18
Beaucoup ici dénoncent ici les confusions de l'auteur de cet article, alors que moi cette histoire m'apparaît très claire et me parle profondément dans ma chair.

Ces deux clans qui s'opposent, avec pour l'un des deux une prédominance de certains discours syndicaux et politiques, très éloignée de ce que l'on rencontre habituellement dans les établissements.
Avec interdiction tacite d'exprimer un avis différent du leur, sous peine d'être ignoré, méprisé, considéré comme stupide.

Car s'exprimer au sein de cet établissement n’est pas facile si on le fait à contre-courant. On se sent vite pris en étau entre des élèves compliqués et des collègues mal positionnés, un petit groupe de personnes, une minorité importante, qui détermine les limites de ce qui est acceptable, qui se livre clairement à du harcèlement pour poser son autorité. Jusqu'à empêcher les élèves de troisième de partir en stage, en opposition totale avec l’éthique et l’humanisme qui devraient prévaloir dans nos métiers !
Si vous ne me croyez pas (ou si ses membres affirment une fois de plus que je cherche à victimiser), cherchez les adhérents à l'UNSA ou les militants du SGEN dans ce collège, combien en reste-t-il ?

J’espère de tout cœur que la majorité discrète de ce collège parviendra à conserver le minimum d’optimisme et d’espoir qui sont indispensables dans nos métiers.

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
Salammb0
Salammb0
Expert

Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs... - Page 2 Empty Re: Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs...

par Salammb0 le Lun 1 Juil 2019 - 23:20
Libération a écrit:J’aurais aimé être avocate. J’étais intelligente au primaire. Mais dans ce collège, je n’ai pas évolué. Maintenant, c’est trop tard.

J'ai versé une petite larme.

_________________
"Avant les Dieux, les ténèbres étaient seules, et un souffle flottait, lourd et indistinct comme la conscience d’un homme dans un rêve. Il se contracta, créant le Désir et la Nue, et du Désir et de la Nue sortit la Matière primitive. C’était une eau bourbeuse, noire, glacée, profonde."

Spoiler:
Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs... - Page 2 708944698_894653
avatar
jeromebr
Niveau 6

Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs... - Page 2 Empty Re: Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs...

par jeromebr le Lun 1 Juil 2019 - 23:38
@Salammb0 a écrit:
Libération a écrit:J’aurais aimé être avocate. J’étais intelligente au primaire. Mais dans ce collège, je n’ai pas évolué. Maintenant, c’est trop tard.

J'ai versé une petite larme.

Quel est l intérêt de ce commentaire au mieux déplacé au pire [modéré] ?


Dernière édition par Danska le Mar 2 Juil 2019 - 11:57, édité 1 fois (Raison : Si on peut éviter les grossièretés...)
Dalva
Dalva
Vénérable

Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs... - Page 2 Empty Re: Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs...

par Dalva le Lun 1 Juil 2019 - 23:40
@ZeSandman a écrit:Beaucoup ici dénoncent ici les confusions de l'auteur de cet article, alors que moi cette histoire m'apparaît très claire et me parle profondément dans ma chair.

Ces deux clans qui s'opposent, avec pour l'un des deux une prédominance de certains discours syndicaux et politiques, très éloignée de ce que l'on rencontre habituellement dans les établissements.
Avec interdiction tacite d'exprimer un avis différent du leur, sous peine d'être ignoré, méprisé, considéré comme stupide.

Car s'exprimer au sein de cet établissement n’est pas facile si on le fait à contre-courant. On se sent vite pris en étau entre des élèves compliqués et des collègues mal positionnés, un petit groupe de personnes, une minorité importante, qui détermine les limites de ce qui est acceptable, qui se livre clairement à du harcèlement pour poser son autorité. Jusqu'à empêcher les élèves de troisième de partir en stage, en opposition totale avec l’éthique et l’humanisme qui devraient prévaloir dans nos métiers !
Si vous ne me croyez pas (ou si ses membres affirment une fois de plus que je cherche à victimiser), cherchez les adhérents à l'UNSA ou les militants du SGEN dans ce collège, combien en reste-t-il ?

J’espère de tout cœur que la majorité discrète de ce collège parviendra à conserver le minimum d’optimisme et d’espoir qui sont indispensables dans nos métiers.
Laughing Wink
Lefteris
Lefteris
Empereur

Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs... - Page 2 Empty Re: Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs...

par Lefteris le Lun 1 Juil 2019 - 23:41
@ZeSandman a écrit:Beaucoup ici dénoncent ici les confusions de l'auteur de cet article, alors que moi cette histoire m'apparaît très claire et me parle profondément dans ma chair.

Ces deux clans qui s'opposent, avec pour l'un des deux une prédominance de certains discours syndicaux et politiques, très éloignée de ce que l'on rencontre habituellement dans les établissements.
Avec interdiction tacite d'exprimer un avis différent du leur, sous peine d'être ignoré, méprisé, considéré comme stupide.

Car s'exprimer au sein de cet établissement n’est pas facile si on le fait à contre-courant. On se sent vite pris en étau entre des élèves compliqués et des collègues mal positionnés, un petit groupe de personnes, une minorité importante, qui détermine les limites de ce qui est acceptable, qui se livre clairement à du harcèlement pour poser son autorité. Jusqu'à empêcher les élèves de troisième de partir en stage, en opposition totale avec l’éthique et l’humanisme qui devraient prévaloir dans nos métiers !
Si vous ne me croyez pas (ou si ses membres affirment une fois de plus que je cherche à victimiser), cherchez les adhérents à l'UNSA ou les militants du SGEN dans ce collège, combien en reste-t-il ?

J’espère de tout cœur que la majorité discrète de ce collège parviendra à conserver le minimum d’optimisme et d’espoir qui sont indispensables dans nos métiers.
Bon travail de réécriture.
Very Happy
Parodie ou pastiche ?

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, utilisée pour toutes les démolitions, expliquée sans fard par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
ZeSandman
ZeSandman
Fidèle du forum

Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs... - Page 2 Empty Re: Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs...

par ZeSandman le Lun 1 Juil 2019 - 23:50
@Lefteris a écrit:
Bon travail de réécriture. 
Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs... - Page 2 Icon_biggrin 
Parodie ou pastiche ?

Ça dépend où tu places le Ctrl+C Ctrl+V  Razz
J'irais plutôt vers la parodie, car le but était un peu de me moquer de deux textes un peu fourre-tout et ne contenant pas vraiment la moindre analyse sérieuse.

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
ben2510
ben2510
Expert

Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs... - Page 2 Empty Re: Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs...

par ben2510 le Lun 1 Juil 2019 - 23:53
@ZeSandman a écrit:Beaucoup ici dénoncent ici les confusions de l'auteur de cet article, alors que moi cette histoire m'apparaît très claire et me parle profondément dans ma chair.

Ces deux clans qui s'opposent, avec pour l'un des deux une prédominance de certains discours syndicaux et politiques, très éloignée de ce que l'on rencontre habituellement dans les établissements.
Avec interdiction tacite d'exprimer un avis différent du leur, sous peine d'être ignoré, méprisé, considéré comme stupide.

Car s'exprimer au sein de cet établissement n’est pas facile si on le fait à contre-courant. On se sent vite pris en étau entre des élèves compliqués et des collègues mal positionnés, un petit groupe de personnes, une minorité importante, qui détermine les limites de ce qui est acceptable, qui se livre clairement à du harcèlement pour poser son autorité. Jusqu'à empêcher les élèves de troisième de partir en stage, en opposition totale avec l’éthique et l’humanisme qui devraient prévaloir dans nos métiers !
Si vous ne me croyez pas (ou si ses membres affirment une fois de plus que je cherche à victimiser), cherchez les adhérents à l'UNSA ou les militants du SGEN dans ce collège, combien en reste-t-il ?

J’espère de tout cœur que la majorité discrète de ce collège parviendra à conserver le minimum d’optimisme et d’espoir qui sont indispensables dans nos métiers.

Sans doute à peu près la même quantité que dans d'autres établissements. Personnellement je n'en ai que rarement croisé, et jamais dans le 93.

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
Sylvain de Saint-Sylvain
Sylvain de Saint-Sylvain
Sage

Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs... - Page 2 Empty Re: Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs...

par Sylvain de Saint-Sylvain le Mar 2 Juil 2019 - 0:00
@ZeSandman a écrit:Beaucoup ici dénoncent ici les confusions de l'auteur de cet article, alors que moi cette histoire m'apparaît très claire et me parle profondément dans ma chair.

Ces deux clans qui s'opposent, avec pour l'un des deux une prédominance de certains discours syndicaux et politiques, très éloignée de ce que l'on rencontre habituellement dans les établissements.
Avec interdiction tacite d'exprimer un avis différent du leur, sous peine d'être ignoré, méprisé, considéré comme stupide.

Car s'exprimer au sein de cet établissement n’est pas facile si on le fait à contre-courant. On se sent vite pris en étau entre des élèves compliqués et des collègues mal positionnés, un petit groupe de personnes, une minorité importante, qui détermine les limites de ce qui est acceptable, qui se livre clairement à du harcèlement pour poser son autorité. Jusqu'à empêcher les élèves de troisième de partir en stage, en opposition totale avec l’éthique et l’humanisme qui devraient prévaloir dans nos métiers !
Si vous ne me croyez pas (ou si ses membres affirment une fois de plus que je cherche à victimiser), cherchez les adhérents à l'UNSA ou les militants du SGEN dans ce collège, combien en reste-t-il ?

J’espère de tout cœur que la majorité discrète de ce collège parviendra à conserver le minimum d’optimisme et d’espoir qui sont indispensables dans nos métiers.

veneration

_________________
« Les hommes en vinrent, pour qualifier les actes, à modifier arbitrairement le sens habituel des mots. » (Thucydide)
avatar
Cath
Bon génie

Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs... - Page 2 Empty Re: Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs...

par Cath le Mar 2 Juil 2019 - 0:36
Est-ce que la section Sud de Bobigny ne pourrait pas faire quelque chose pour nos salaires et nos conditions de travail ? Parce que quand même, elle est visiblement vachement puissante... Ce serait dommage de passer à côté...
Rendash
Rendash
Enchanteur

Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs... - Page 2 Empty Re: Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs...

par Rendash le Mar 2 Juil 2019 - 6:18
@ZeSandman a écrit:Beaucoup ici dénoncent ici les confusions de l'auteur de cet article, alors que moi cette histoire m'apparaît très claire et me parle profondément dans ma chair.

Ces deux clans qui s'opposent, avec pour l'un des deux une prédominance de certains discours syndicaux et politiques, très éloignée de ce que l'on rencontre habituellement dans les établissements.
Avec interdiction tacite d'exprimer un avis différent du leur, sous peine d'être ignoré, méprisé, considéré comme stupide.

Car s'exprimer au sein de cet établissement n’est pas facile si on le fait à contre-courant. On se sent vite pris en étau entre des élèves compliqués et des collègues mal positionnés, un petit groupe de personnes, une minorité importante, qui détermine les limites de ce qui est acceptable, qui se livre clairement à du harcèlement pour poser son autorité. Jusqu'à empêcher les élèves de troisième de partir en stage, en opposition totale avec l’éthique et l’humanisme qui devraient prévaloir dans nos métiers !
Si vous ne me croyez pas (ou si ses membres affirment une fois de plus que je cherche à victimiser), cherchez les adhérents à l'UNSA ou les militants du SGEN dans ce collège, combien en reste-t-il ?

J’espère de tout cœur que la majorité discrète de ce collège parviendra à conserver le minimum d’optimisme et d’espoir qui sont indispensables dans nos métiers.



veneration

_________________
Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs... - Page 2 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Cléopatra2
Cléopatra2
Grand sage

Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs... - Page 2 Empty Re: Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs...

par Cléopatra2 le Mar 2 Juil 2019 - 6:59
Oh la la j'y ai cru! Je sors...
ipomee
ipomee
Grand Maître

Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs... - Page 2 Empty Re: Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs...

par ipomee le Mar 2 Juil 2019 - 7:12
Moi aussi j'ai failli y croire, mais ayant déjà lu ZeSandman j'ai Razz
Olympias
Olympias
Prophète

Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs... - Page 2 Empty Re: Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs...

par Olympias le Mar 2 Juil 2019 - 7:45
Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs... - Page 2 D-yw-i10

Réponse sur la page Facebook du comité de soutien 

https://m.facebook.com/repressionrepubliquebobigny/posts/349880275684101
Fires of Pompeii
Fires of Pompeii
Guide spirituel

Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs... - Page 2 Empty Re: Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs...

par Fires of Pompeii le Mar 2 Juil 2019 - 7:47
Zesandman veneration

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
avatar
jeromebr
Niveau 6

Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs... - Page 2 Empty Re: Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs...

par jeromebr le Mar 2 Juil 2019 - 9:50
@Olympias a écrit:Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs... - Page 2 D-yw-i10

Réponse sur la page Facebook du comité de soutien 

https://m.facebook.com/repressionrepubliquebobigny/posts/349880275684101

Tout comme l article , réaction qu il faut prendre avec des pincettes....
Elyas
Elyas
Empereur

Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs... - Page 2 Empty Re: Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs...

par Elyas le Mar 2 Juil 2019 - 10:15
@jeromebr a écrit:
@Olympias a écrit:Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs... - Page 2 D-yw-i10

Réponse sur la page Facebook du comité de soutien 

https://m.facebook.com/repressionrepubliquebobigny/posts/349880275684101

Tout comme l article , réaction qu il faut prendre avec des pincettes....

Ah bon ? C'est bizarre parce que j'y reconnais des pratiques de perdirs que je vois quotidiennement ou dont on me parle quotidiennement. Le truc le plus énorme étant la sortie de documents façon kinder surprise datés et souvent inconnus des accusés. Cela a un nom : des actes de déloyauté. C'est l'une des fautes les plus graves pour un perdir. Or, cette faute devient un instrument de gestion des enseignants. On marche sur la tête.

A me lire, on pourrait dire que je n'aime pas les perdirs. Mon expérience personnelle a sans doute dû ne me faire croiser la route que des tordu-e-s de ce corps. J'attends de rencontrer le perdir qui me réconciliera avec ce corps de cadres de l'EN. Pour tout dire, j'ai peu d'espoir pour l'année prochaine.
avatar
jeromebr
Niveau 6

Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs... - Page 2 Empty Re: Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs...

par jeromebr le Mar 2 Juil 2019 - 10:47
Je n'ai pas dit que c était faux mais ton expérience de perdirs est l inverse de la mienne.
Dans tous les cas se méfier des témoignages des uns et des autres .
DesolationRow
DesolationRow
Monarque

Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs... - Page 2 Empty Re: Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs...

par DesolationRow le Mar 2 Juil 2019 - 11:19
Zesandman : veneration :p

Honnêtement, je ne suis toujours pas sûr de comprendre quoi que ce soit à cette histoire.
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs... - Page 2 Empty Re: Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs...

par Sphinx le Mar 2 Juil 2019 - 11:51
Moi non plus et d'autant plus que je trouve le communiqué rectificatif sur Facebook pas bien clair et très lapidaire lui aussi.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs... - Page 2 Livre11
Sylvain de Saint-Sylvain
Sylvain de Saint-Sylvain
Sage

Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs... - Page 2 Empty Re: Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs...

par Sylvain de Saint-Sylvain le Mar 2 Juil 2019 - 11:54
Je propose qu'on se répartisse en îlots pour tenter une explication de texte. Une approche par îlot :
- sémiologique
- poétique
- rhétorique
- impressionniste
- narratologique
- philologique
- psychanalytique
- tératologique

_________________
« Les hommes en vinrent, pour qualifier les actes, à modifier arbitrairement le sens habituel des mots. » (Thucydide)
pseudo-intello
pseudo-intello
Expert

Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs... - Page 2 Empty Re: Collège République de Bobigny (93) : ambiance de guerre civile en salle des profs...

par pseudo-intello le Mar 2 Juil 2019 - 12:48
A ce que j'ai compris, il s'agit d'un lycée si difficile que tout le monde pète un peu un câble, pas grand chose ne fonctionne, il manque des personnels car personne ne veut y exercer, et ceux qui sont HS ne sont pas remplacés (pour les mêmes raison), mais c'est évidemment la faute des profs, parce que ce sont leurs absences ou leurs pétages de plombs qui sont le plus immédiatement visibles par les familles, et qu'ils sont les coupables les plus pratiques pour la hiérarchie.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum