Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant

Une seule revendication, la revalorisation de nos traitements ?

136 - 69%
33 - 17%
28 - 14%
 
Total des votes: 197
 
almuixe
Fidèle du forum

[Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements ! - Page 2 Empty Re: [Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements !

par almuixe Ven 5 Juil 2019 - 21:44
@Lefteris a écrit:Il y a une vraie guerre de la communication , et il faut le dire à l'avantage du gouvernement.
L'inverse serait étonnant, on voit rarement gagner ceux qui n'ont que leurs petits poings serrés face à ceux armés des canons (médiatiques).
Pourquoi 3,14159
Pourquoi 3,14159
Neoprof expérimenté

[Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements ! - Page 2 Empty Re: [Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements !

par Pourquoi 3,14159 Ven 5 Juil 2019 - 21:51
Si nous ne demandons pas une revalorisation significative, nous serons les retraités les plus pauvres de la Fonction Publique. Même Macron l'a reconnu. Alors je persiste à dire que si nous ne demandons rien en effet nous n'aurons rien.

A mon avis, il faut taper fort dès la rentrée scolaire de septembre. Quand j'ai lu sur Néos que les Stylos Rouges qui désiraient mettre 20/20 aux élèves étaient des irresponsables, qu'est notre Ministre avec ce qui c'est passé ces derniers jours ?

Il faut faire des économies ? Mettons 10/20 à tous, ça suffit pour valider un diplôme, cela permettra de faire des économies (le redoublement ça coûte cher !). En plus ça fera plaisir à B. Le Maire qui trouve que les Français ne rentrent pas assez tôt sur le marché du travail, ils n'auront qu'à traverser la route. Les réformes nous les subissons à €uros constants depuis des années, c'est l'heure de l'addition.

_________________
"Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité. " (Albert Einstein).
VicomteDeValmont
VicomteDeValmont
Sage

[Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements ! - Page 2 Empty Re: [Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements !

par VicomteDeValmont Ven 5 Juil 2019 - 21:54
La dernière publication de l'INSEE (01/07/2019) indique: "Le salaire net moyen en EQTP des enseignants de catégorie A est ainsi inférieur de 25,8 % à celui de leurs homologues non enseignants" ( https://www.insee.fr/fr/statistiques/4182122 ).

Et encore, je suppose que les agrégés sont inclus dans ce calcul ce qui minore la revalorisation qu'il faudrait pour les certifiés afin d'être dans la moyenne de la FP.

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.

J'aime le [Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements ! - Page 2 Logo_s11, je m'y syndique !
Pourquoi 3,14159
Pourquoi 3,14159
Neoprof expérimenté

[Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements ! - Page 2 Empty Re: [Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements !

par Pourquoi 3,14159 Ven 5 Juil 2019 - 22:21
Donc une prime mensuelle équivalente à 25% de notre brut est le minimum à atteindre. Sinon à quoi sert l'INSEE !?

_________________
"Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité. " (Albert Einstein).
VinZT
VinZT
Grand sage

[Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements ! - Page 2 Empty Re: [Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements !

par VinZT Ven 5 Juil 2019 - 22:31
C'est 33 % de hausse qui nous mettrait au même niveau Wink

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

[Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements ! - Page 2 Empty Re: [Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements !

par Lefteris Ven 5 Juil 2019 - 22:40
@HORA a écrit:
C'est ici à mon sens qu'il faut rompre avec une certaine tradition syndicale enseignante : dernièrement un collègue m'a fait part de son indignation à propos de la formation imposée sur les vacances scolaires en arguant du fait qu'ils n'ont pas le droit d'y toucher car on est payés 10 mois sur 12 comme chacun sait... Mais d'où elle sort, cette farce qui justifierait un traitement moindre ? Et je m'inclus dans les gogos qui l'ont avalée, alors même que j'étais plutôt du genre à éplucher les docs de mon ancien syndicat (le majoritaire). Pourquoi cette frilosité à rabâcher patiemment mais sûrement les raisons pour lesquelles nous sommes objectivement sous-payés ? Pour s'indigner et revendiquer, il faut déjà avoir une conscience claire de ce qui ne va pas.
Je ne crois pas qu'un syndicat ait avancé cette idiotie, même ceux qui correspondent le moins à cette appellation. C'est plutôt un bruit tenace de SdP , car c'est vrai pour les rares indemnités et les HS, et de là, on en déduit . Il est aussi possible que ça soit dans un coin du crâne des gestionnaires, mais officieusement. Le traitement ce sont des critères objectifs qui englobent un ensemble d’éléments fixés par lois, décret, arrêtés, le plus visible étant la grille indiciaire. Mais il faut ensuite considérer la rapidité d'évolution, la possibilité de sortir du cadre (donc les débouchés en cours de carrière ou en fin ) , les indemnités statutaires et les primes. Voilà, je ne vais pas recommencer à répéter tout cela, ça commence à me fatiguer. D'autant plus que je ne crois pas une minute à la volonté de revaloriser les enseignants. Il faut toujours comprendre l'inverse de l'énoncé chez ces tartuffes. Au contraire, tout va être fait pour faire partir les gens, dissuader les entrants, et rogner sur ceux qui sont piégés. L'objectif est de contractualiser un maximum, changer le statut, régionaliser, et faire des économies d'échelle importantes. CAP 2022. Le reste est littérature.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
Sylvain de Saint-Sylvain
Sylvain de Saint-Sylvain
Sage

[Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements ! - Page 2 Empty Re: [Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements !

par Sylvain de Saint-Sylvain Ven 5 Juil 2019 - 23:59
J'ai voté "Je suis d'accord", parce que si un tel mouvement naissait je le suivrais, mais en réalité je suis très défavorable à un mouvement qui ne demanderait que cela. Ce serait suicidaire, non auprès de l'opinion, qui nous a déjà suicidé, mais auprès de nombre de collègues, avec qui il faut bien composer. Je préférerais un mouvement qui mettrait le traitement parmi ses revendications premières, mais aux côtés d'un vrai projet de reconstruction de l'école (pas trop approfondi pour rassembler autant que possible, mais où figurerait par exemple la restauration des volumes horaires réduits à peau de chagrin, un accès assuré de tous les élèves à l'enseignement des langues anciennes, une réaffirmation de la liberté pédagogique). Il me semble que la défense de la liberté de l'enseignant pourrait unir tout cela. Sa défense est aussi bien celle de notre statut que de nos traitements, de nos conditions de travail et de la nature de notre métier, qui ne peut pas être un métier d'exécutant.

_________________
« Les hommes en vinrent, pour qualifier les actes, à modifier arbitrairement le sens habituel des mots. » (Thucydide)
avatar
XIII
Neoprof expérimenté

[Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements ! - Page 2 Empty Re: [Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements !

par XIII Sam 6 Juil 2019 - 8:52

- La France consacre 5,2% de son PIB aux dépenses d’éducation ; c’est à peine au-dessus de la moyenne des pays de l’OCDE (5,0%), nettement en dessous de pays comme la Finlande (5,8%), la Corée (5,8%), le Canada (6%) qui brillent dans les classements. Cet indicateur « évalue les dépenses à l’aune de la richesse nationale pour montrer la priorité accordée à l’éducation en fonction des ressources du pays ». La priorité accordée par la France à son école est donc très relative.

- Dans le détail, on constate que le primaire est le parent pauvre de l’école française : 1,2% du PIB consacré au primaire, contre 1,5% en moyenne dans l’OCDE, seules l’Italie, la Hongrie, la République Slovaque, la Turquie, la République Tchèque et l’Autriche font moins bien (notons que ces pays sont tous nettement moins bien classés que la France à PISA). A contrario, le Canada et la Norvège dépensent 2,1% de leur PIB pour le primaire, la Corée 1,7%... La France consacre 15% de moins au primaire que la moyenne de l’OCDE, 7 400 USD contre 8 630 USD dans l’OCDE sont dépensés chaque année pour un élève du primaire (la Finlande 9 300 USD, la Corée 11 000 USD, la Norvège 13 200 USD…). Sur l’ensemble de l’école primaire, les dépenses cumulées pour un élève français sont de 36 977 USD contre 51 145 USD en moyenne ; près de 40% d’écart !

- La part des dépenses d’éducation dans les dépenses publiques est en moyenne de 11% dans l’OCDE (13% pour la Corée, 12% pour le Canada, 10% pour la Finlande). En France on est très en deçà puisque les dépenses d’éducation représentent seulement 8% des dépenses publiques. Une nouvelle fois c’est l’école primaire qui trinque : les dépenses d’éducation pour le primaire représentent 2% des dépenses publiques en France alors que la moyenne est de 3,5 % dans l’OCDE, quasiment le double. Si on veut faire des économies budgétaires en France, ce n'est pas à l'école qu’il faut faire des coupes.

- En France, seuls 58% des dépenses d’éducation vont aux enseignants, contre 63% dans l’OCDE. 22% vont aux autres personnels en France, contre 15% en moyenne dans l’OCDE. Si on veut faire des économies à l’EN, ce n’est certainement pas par les profs qu’il faut commencer.

- Entre 2005 et 2017, le salaire des enseignants de l’OCDE ont augmenté de 8% en moyenne dans le primaire. Tous les pays ont augmenté leurs enseignants, sauf trois où leur salaire a diminué sur cette période : l’Angleterre (-4%, mais ils viennent d'être augmentés de 3,5%), la Grèce (-16%) et la France (-10%).

- En France le cout salarial des enseignants par élève dans le primaire (1 827 USD par an) est 60% moins élevé que la moyenne de l’OCDE (2 936 USD). Une nouvelle fois, la France se retrouve dans un groupe de pays tels que la Turquie, la Hongrie, la République Tchèque, le Chili, le Mexique… Des pays tous classés très en-deçà de la France à PISA 2016. En pourcentage du PIB, le cout salarial des enseignants français est de 4,4% pour le primaire, contre 6,9% en moyenne dans l’OCDE.

- Ironie, l’OCDE explique que « les pays où le salaire des enseignants est plus élevé tendent à être ceux où la taille des classes est plus élevée ». La France est la seule à combiner taille de classes plus élevée que la moyenne (23 élèves en primaire contre 21) et salaire des profs nettement en-dessous de la moyenne !

- Le taux d’encadrement, qui « décrit le niveau de ressources pédagogiques disponibles dans un pays », est de 19 élèves par enseignant en France, nettement au-dessus de la moyenne OCDE (15), seuls le Mexique et le Chili font pire. Supprimer des postes d’enseignants comme le fait JM Blanquer ne va pas arranger les choses, contrairement à ce qu'il annonce.

- en début de carrière, un instit touche 29 500 USD contre 32 200 USD en moyenne dans l’OCDE (56 500 USD en Allemagne). Après 15 ans de carrière, c’est 35 900 USD en France, 45 000 USD en moyenne dans l’OCDE (70 000 en Allemagne, 60 000 en Irlande, aux E-U…). Pourtant un instit français travaille 900 heures par an devant élèves, contre 784 en moyenne dans l’OCDE… et travaille statutairement 1607 heures annuelles, soit autant que la moyenne OCDE (1622 h).


Dernière édition par XIII le Sam 6 Juil 2019 - 9:02, édité 1 fois
Pourquoi 3,14159
Pourquoi 3,14159
Neoprof expérimenté

[Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements ! - Page 2 Empty Re: [Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements !

par Pourquoi 3,14159 Sam 6 Juil 2019 - 8:56
@XIII a écrit:D'accord! Mais sans plus d'investissement. Je suis déjà impliqué à 100%! Comme 90% des enseignants. Le sens de la proposition 1 me pose problème...Quant à l'interprétation de la 2... Juste pour résumer:

Implication ou non dans la lutte.

Un grand merci pour cette compilation de chiffres, totalement étrangers à la majorité de mes collègues.

_________________
"Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité. " (Albert Einstein).
avatar
XIII
Neoprof expérimenté

[Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements ! - Page 2 Empty Re: [Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements !

par XIII Sam 6 Juil 2019 - 9:03
@Pourquoi 3,14159 a écrit:
@XIII a écrit:D'accord! Mais sans plus d'investissement. Je suis déjà impliqué à 100%! Comme 90% des enseignants. Le sens de la proposition 1 me pose problème...Quant à l'interprétation de la 2... Juste pour résumer:

Implication ou non dans la lutte.

Oui Embarassed Rectifié...

Un grand merci pour cette compilation de chiffres, totalement étrangers à la majorité de mes collègues.
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

[Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements ! - Page 2 Empty Re: [Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements !

par Iphigénie Sam 6 Juil 2019 - 10:21
Beniamino Massimo a écrit:Certainement pas. Ne revendiquer QUE la revalorisation des traitements serait une immonde absurdité, c'est le meilleur moyen de se manger de grosses réformes structurelles avec en contrepartie des cacahuètes provisoires qui nous seront retirées à la première occasion (à la prochaine crise économico-financière, par exemple). La diminution des horaires pour les élèves, elle, est bien pérenne, tout comme le grignotement du statut, la généralisation des compétences, de l'utilitarisme, de cycles pluri-annuels, la surimposition de tâches annexes et mille autres carabistouilleries. Vu le nombre de collègues prêts à accepter des dispositifs moisis dès qu'on leur fait miroiter quelques piécettes, je ne suis pas très confiant.

Le principe même de n'avoir qu'une seule revendication est à mon sens sans aucun intérêt. Dans l'ordre des priorités, je place les congés et le nombre d'élèves par classe bien plus haut que cette question. Et puis sincèrement, vu le sens que les gouvernements successifs accordent au mot « revalorisation » depuis des années (« je veux revaloriser le métier d'enseignant », « on va revaloriser le Smic », « nous avons revalorisé le pouvoir d'achat enseignant avec une deuxième heure supplémentaire » : [se fait violence pour s'autocensurer] !!!), je préfère encore une stagnation assumée, merci bien.
Je ne suis pas sûre: en refusant depuis toujours de revendiquer sur nos seuls salaires, en mêlant à chaque fois "l'intérêt des élèves", les effectifs, les réformes et tout le reste, j'ai l'impression que nous ne sommes pas vus comme une "profession" mais comme un service, non pas un service public au vrai sens mais comme un service à la personne en quelque sorte, sur lequel chacun a son mot à dire, sa petite idée pour faire des économies tout en réclamant toujours plus de contraintes.
Il me semble qu'au contraire les esprits sont mûrs pour reconnaître la faiblesse inouïe de nos salaires et que ce serait le moment d'enfoncer le clou, en réclamant non pas une revalorisation de pacotille mais une vraie remise à jour de nos salaires: si déjà on reprenait leur niveau relatif il y a quarante ans, ce serait une grosse différence, et un alignement sur les salaires du privé à niveau équivalent une quasi révolution...*
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

[Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements ! - Page 2 Empty Re: [Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements !

par Lefteris Sam 6 Juil 2019 - 10:52
@Iphigénie a écrit:
Je ne suis pas sûre: en refusant depuis toujours de revendiquer sur nos seuls salaires, en mêlant à chaque fois "l'intérêt des élèves", les effectifs, les réformes et tout le reste, j'ai l'impression que nous ne sommes pas vus comme une "profession" mais comme un service, non pas un service public au vrai sens mais comme un service à la personne en quelque sorte, sur lequel chacun a son mot à dire, sa petite idée pour faire des économies tout en réclamant toujours plus de contraintes.
Il me semble qu'au contraire les esprits sont mûrs pour reconnaître la faiblesse inouïe de nos salaires et que ce serait le moment d'enfoncer le clou, en réclamant non pas une revalorisation de pacotille mais une vraie remise à jour de nos salaires: si déjà on reprenait leur niveau relatif il y a quarante ans, ce serait une  grosse différence, et un alignement sur les salaires du privé à niveau équivalent une quasi révolution...
Dans l'état actuel des choses, il n'y a pas 50 solutions pour remettre les enseignants au niveau de la catégorie A . Il faut faire ce qui s'est fait ailleurs , à savoir accélérer la carrière en réduisant le nombre d'échelons ou de grades, et donner un régime indemnitaire statutaire en pourcentage. Si la retraite par points se met en place avec calcul sur 40 années, l'accélération est encore plus urgente, car la carrière n'existera plus de fait, avec la déconnexion du point d'indice et de la pension. Les enseignants, qui patinent dans le vide jusqu'au 11e échelon, entrent tard dans le métier, auront des retraites misérables. Les femmes qui se sont arrêtées et ont eu des temps partiels encore plus , car seules les années cotisées (et non indemnisées) compteront.
Mais je crois que la réalité va être toute autre : on va continuer à vider le corps enseignant par des départs volontaires, des démissions et surtout par la dissuasion de passer les concours, qui va s'accentuer. Et ce sera des contractuels en CDD ou CDI , qui cotiseront au régime général par points. "On ne sera pas enseignant toute sa vie" ont déjà dit plusieurs ministres. Enseignant sera un métier essentiellement temporaire , comme dans certains pays.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος (Kazantzakis).
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

[Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements ! - Page 2 Empty Re: [Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements !

par Iphigénie Sam 6 Juil 2019 - 11:05
Tu as raison sur l’inflexion qui sera prise: c’est sans doute pour ça aussi que c’est maintenant ou jamais qu’il faut se battre sur ce terrain!
Hocam
Hocam
Érudit

[Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements ! - Page 2 Empty Re: [Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements !

par Hocam Sam 6 Juil 2019 - 11:43
@Iphigénie a écrit:
Beniamino Massimo a écrit:Certainement pas. Ne revendiquer QUE la revalorisation des traitements serait une immonde absurdité, c'est le meilleur moyen de se manger de grosses réformes structurelles avec en contrepartie des cacahuètes provisoires qui nous seront retirées à la première occasion (à la prochaine crise économico-financière, par exemple). La diminution des horaires pour les élèves, elle, est bien pérenne, tout comme le grignotement du statut, la généralisation des compétences, de l'utilitarisme, de cycles pluri-annuels, la surimposition de tâches annexes et mille autres carabistouilleries. Vu le nombre de collègues prêts à accepter des dispositifs moisis dès qu'on leur fait miroiter quelques piécettes, je ne suis pas très confiant.

Le principe même de n'avoir qu'une seule revendication est à mon sens sans aucun intérêt. Dans l'ordre des priorités, je place les congés et le nombre d'élèves par classe bien plus haut que cette question. Et puis sincèrement, vu le sens que les gouvernements successifs accordent au mot « revalorisation » depuis des années (« je veux revaloriser le métier d'enseignant », « on va revaloriser le Smic », « nous avons revalorisé le pouvoir d'achat enseignant avec une deuxième heure supplémentaire » : [se fait violence pour s'autocensurer] !!!), je préfère encore une stagnation assumée, merci bien.
Je ne suis pas sûre: en refusant depuis toujours de revendiquer sur nos seuls salaires, en mêlant à chaque fois "l'intérêt des élèves", les effectifs, les réformes et tout le reste, j'ai l'impression que nous ne sommes pas vus comme une "profession" mais comme un service, non pas un service public au vrai sens mais comme un service à la personne en quelque sorte, sur lequel chacun a son mot à dire, sa petite idée pour faire des économies tout en réclamant toujours plus de contraintes.
Il me semble qu'au contraire les esprits sont mûrs pour reconnaître la faiblesse inouïe de nos salaires et que ce serait le moment d'enfoncer le clou, en réclamant non pas une revalorisation de pacotille mais une vraie remise à jour de nos salaires: si déjà on reprenait leur niveau relatif il y a quarante ans, ce serait une  grosse différence, et un alignement sur les salaires du privé à niveau équivalent une quasi révolution...*
Euh, Iphigénie, je suis bien évidemment d'accord avec ce deuxième paragraphe, mais la question de ce fil, si les mots ont un sens, c'est en gros « êtes-vous prêts à laisser tomber toutes vos autres revendications si on vous paie comme vous aimeriez être payés ? » (« une seule revendication », c'est clair, non ?). Eh bien, je suis désolé, mais si vous répondez autre chose que non, je suis sidéré. En clair, si on te remonte ton salaire au « niveau relatif d'il y a 40 ans » ou qu'on l'aligne avec « les salaires du privés », tu es prête à accepter d'annualiser tes services, de te former pendant les vacances, de soumettre le recrutement de tes futurs collègues à l'avis de ton chef, de faire de l'AP à 35 de la 6e à la terminale avec des classes que tu ne connais pas, de faire de la co-animation obligatoire, de remplacer au pied levé un collègue absent sans possibilité de dire non, de faire faire toutes les matières scientifiques par un seul prof en 6e, de faire le travail des COP, de supprimer cette fois purement et simplement le grec et le latin en collège, d'appliquer des programmes de langue avec de moins en moins de grammaire et définis sur 3 ans, de ne plus pouvoir évaluer de connaissances brutes mais obligatoirement des compétences du CP au master 2, ... ? J'arrête là la liste mais je pourrais continuer sur 18 pages. Soit tu n'as pas compris la question posée dans ce fil (une seule revendication et une seule = pas son mot à dire sur le reste), soit tu es prête à te laisser acheter pour accélérer la démolition de l'école républicaine. Très peu pour moi, d'autant qu'aucune « revalorisation » ne sera garantie sur le long terme (mais les réformes àlak, elles, resteront).

_________________
Hayat kısa, kuşlar uçuyor
avatar
wilfried12
Niveau 10

[Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements ! - Page 2 Empty Re: [Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements !

par wilfried12 Sam 6 Juil 2019 - 11:47
C'est marqué où qu'en échange de l'augmentation on accepte tout cela?
Cleroli
Cleroli
Esprit éclairé

[Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements ! - Page 2 Empty Re: [Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements !

par Cleroli Sam 6 Juil 2019 - 11:47
@Lefteris a écrit:
Dans l'état actuel des choses, il n'y a pas 50 solutions pour remettre les enseignants au niveau de la catégorie A . Il faut faire ce qui s'est fait ailleurs , à savoir accélérer la carrière en réduisant le nombre d'échelons ou de grades, et donner un régime indemnitaire statutaire en pourcentage. Si la retraite par points se met en place avec calcul sur 40 années, l'accélération est encore plus urgente, car la carrière n'existera plus de fait, avec la déconnexion du point d'indice et de la pension. Les enseignants, qui patinent dans le vide jusqu'au 11e échelon, entrent tard dans le métier, auront des retraites misérables. Les femmes qui se sont arrêtées et ont eu des temps partiels encore plus , car seules les années cotisées (et non indemnisées) compteront.
Même ainsi, tous ceux qui ont actuellement la quarantaine (donc sont proches de la HC ou viennent d'y accéder) seront laminés. il faut donc augmenter le niveau des rémunérations d'urgence, quel que soit l'échelon puis raccourcir le nombre d'années entre échelons et inclure la CE dans la continuité de la HC.
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

[Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements ! - Page 2 Empty Re: [Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements !

par Iphigénie Sam 6 Juil 2019 - 11:48
à BM:
Bon alors je crois qu’on peut mener un combat après l’autre, parce qu’on risque fort d’avoir à la fois la stagnation des salaires Et toutes les autres cata que tu prédis : je pense même qu’on y va tout droit.
Alors certes la rémunération ne fera pas tout mais c’est un bon début ou plutôt déjà un début nécessaire! Ce qui ne veut pas dire se coucher pour tout le reste. Une seule revendication.......à la fois, donc. Wink


Dernière édition par Iphigénie le Sam 6 Juil 2019 - 11:50, édité 1 fois
Cleroli
Cleroli
Esprit éclairé

[Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements ! - Page 2 Empty Re: [Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements !

par Cleroli Sam 6 Juil 2019 - 11:49
@wilfried12 a écrit:C'est marqué où qu'en échange de l'augmentation on accepte tout cela?
Il me semble que si on se limite à la seule hausse salariale sans évoquer le reste, c'est qu'on accepte implicitement le reste, non ?
Hocam
Hocam
Érudit

[Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements ! - Page 2 Empty Re: [Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements !

par Hocam Sam 6 Juil 2019 - 11:53
@wilfried12 a écrit:C'est marqué où qu'en échange de l'augmentation on accepte tout cela?
C'est la question de ce fil, si tu prends juste cinq secondes pour lire ce qui a été écrit avant.

Premier message de Pourquoi 3,14159 :

@Pourquoi 3,14159 a écrit:Ne devrions nous pas penser un peu plus à nous et tout miser sur la revalorisation substantielle de nos traitements ? Après tout, nos têtes pensantes nous demandent d'appliquer réformes après réformes, c'est beaucoup de travail en plus. Et tout travail mérite salaire !

C'est assez clair. J'ai répondu sur ce point et sur ce point uniquement. Bref.

_________________
Hayat kısa, kuşlar uçuyor
avatar
wilfried12
Niveau 10

[Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements ! - Page 2 Empty Re: [Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements !

par wilfried12 Sam 6 Juil 2019 - 11:54
Des choses qui n'existent pas (encore?), je vois pas bien comment on pourrait dire que nous les acceptons.
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

[Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements ! - Page 2 Empty Re: [Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements !

par Iphigénie Sam 6 Juil 2019 - 11:56
Quand les pilotes font grève pour leur salaire ça ne veut pas dire qu’ils acceptent donc de faire le ménage entre les vols.
Bien sûr que tout est lié mais à force de faire grève pour tout on n’est pas audible: les professeurs ont une telle idée de leur mission qu’ils trouvent indigne de ne parler que d’argent. On n’en n’est plus à ces pudeurs aujourd’hui, du moins il me semble, puisque c’est ce qu’on fait depuis toujours et qu’on en est là, autant changer de méthode, non?
Hocam
Hocam
Érudit

[Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements ! - Page 2 Empty Re: [Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements !

par Hocam Sam 6 Juil 2019 - 12:01
@wilfried12 a écrit:Des choses qui n'existent pas (encore?), je vois pas bien comment on pourrait dire que nous les acceptons.

Ben voyons, et une fois qu'on aura accédé à nos demandes salariales (mais bien sûr), tu crois qu'ils s'arrêteront là dans les réformes ? On nous dira qu'on a eu ce qu'on voulait, et qu'il faut maintenant se calmer, qu'on ne peut pas tout avoir, et l'opinion publique sera d'accord, parce que quand-même-les-profs-maintenant-ils-sont-bien-payés-ils-pourraient-faire-un-effort. Et dans la liste, j'aurais pu inclure des réformes déjà passées qu'on continue de dénoncer (perte des heures en français, jour de carence...).

— Allez les gars, on mise tout sur l'argent du beurre ! Tant pis pour le beurre pour l'instant, on mettra de la margarine !
— Ouais, t'as raison ! Ah mince, ils nous ont pris le beurre et ils veulent pas nous le rendre ! Et le cul de la crémière, bon sang !

_________________
Hayat kısa, kuşlar uçuyor
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

[Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements ! - Page 2 Empty Re: [Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements !

par Iphigénie Sam 6 Juil 2019 - 12:06
Si on part de ce principe il n’y a donc plus rien à faire: on ne croit pas à une amélioration possible , comment pourrions nous l’obtenir? Et ce qui est vrai pour les salaires, l’est aussi pour tout le reste.
C’est bien le problème . On reste donc sans beurre ni argent ni crémière et bientôt sans crémerie, mais notre fierté en bandoulière ...


Dernière édition par Iphigénie le Sam 6 Juil 2019 - 12:08, édité 1 fois
Pofekko
Pofekko
Niveau 6

[Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements ! - Page 2 Empty Re: [Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements !

par Pofekko Sam 6 Juil 2019 - 12:08
@XIII: Votre argumentation est carrée. J'ai beaucoup apprécié votre post.
Hocam
Hocam
Érudit

[Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements ! - Page 2 Empty Re: [Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements !

par Hocam Sam 6 Juil 2019 - 12:11
@Iphigénie a écrit:Si on part de ce principe il n’y a donc plus rien à faire: on ne croit pas à une amélioration possible , comment pourrions nous l’obtenir?
Où ai-je dit cela ? Je dis que ce n'est pas en se battant sur les seuls salaires (« pour l'instant » Rolling Eyes ) qu'on améliorera les choses, parce que le retour de bâton idéologique fera bien plus mal que les oboles ne feront de bien. Mais bref, on ne sera pas d'accord là-dessus. La question du sondage est mal posée de toute façon.

_________________
Hayat kısa, kuşlar uçuyor
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

[Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements ! - Page 2 Empty Re: [Sondage] Une seule revendication ? la revalorisation de nos traitements !

par Iphigénie Sam 6 Juil 2019 - 12:15
@Pofekko a écrit:@XIII: Votre argumentation est carrée. J'ai beaucoup apprécié votre post.
En effet: ces chiffres se suffisent à eux mêmes-dans un premier temps c’est ça déjà qu’il faut corriger. Après on discute du reste, comme on le fait aujourd’hui: car même sans hausse de salaire ces menaces sont déjà là aussi, de toute façon: donc les femmes et les enfants d’abord, ce qui ne signifie pas de noyer les autres.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum