Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Boulghour
Niveau 2

Préparation CAPES Lettres Modernes 3e voie 2020  - Page 3 Empty Re: Préparation CAPES Lettres Modernes 3e voie 2020

par Boulghour Dim 09 Aoû 2020, 00:41
Bonsoir Haworthia,

Je suis d'accord avec toi sur le besoin de connaissances en lettres pour être et faire face aux élèves. J'ai une vieille CPGE parisienne dans mon passé et je peux te dire qu'en lycée général où j'ai enseigné en histoire-géographie, j'ai vu des collègues de lettres ne pas connaître les références, très classiques, que j'avais. Elles étaient jeunes titulaires issues du concours externe. Je pense que les œuvres "classiques" et les figures de style doivent être digérées avant mais je ne suis pas réellement sûre que seules les UFR de lettres soient les meilleurs endroits pour capter les savoirs dont les élèves ou étudiants peuvent être demandeurs.
Les passionnés peuvent avoir leurs chances, à mon avis... avec un minimum de travail. La critique littéraire et la méthodologie de la composition doivent être maîtrisées.
Le 3ème concours a un plus faible pourcentage de reçus. Une épreuve écrite ratée et c'est fini. Il n'y a pas de compensation possible. Pour l’oral, il vaut mieux avoir une expérience à mon sens si on ne veut pas travailler le concours seul(e) avec une invisibilité totale sur le montage d'un cours.
Haworthia
Haworthia
Niveau 5

Préparation CAPES Lettres Modernes 3e voie 2020  - Page 3 Empty Re: Préparation CAPES Lettres Modernes 3e voie 2020

par Haworthia Dim 09 Aoû 2020, 13:07
Bonjour Boulghour,

je te rejoins sur le fait qu'il faut bien évidemment connaître les figures de style et avoir des références classiques (qui ne peuvent d'ailleurs être exhaustives) si l'on prétend devenir professeur de français. Toutefois l'enseignement du français ne se réduit pas à ce savoir : il faut connaître les mouvements littéraires, leur histoire, comprendre s'ils constituent des ruptures ou des prolongements par rapport aux mouvements qui les précèdent ou les suivent ; connaître les genres littéraires, les registres et leur évolution à travers les siècles, les influences éventuelles qu'ils ont subi. Savoir par exemple démonter les mécanismes d'une tragédie, expliquer le passage du réalisme au fantastique dans un texte à l'aide d'indices ...
Il faut donc en savoir suffisamment pour pouvoir proposer une analyse solide de n'importe quel texte aux élèves et ce quel que soit leur niveau puisqu'encore une fois l'obtention du CAPES suppose de pouvoir enseigner dans des classes allant de la 6e à la 2e année de BTS. C'est d'autant plus vrai que les postes fixes se font rares et que les jeunes titulaires sont souvent TZR pendant un certain nombre d'années, et sont envoyés parfois sur deux ou même trois établissements où ils se retrouvent à devoir faire cours à des collégiens et à des lycées durant la même année scolaire. Il faut donc bien maîtriser son sujet. et je ne vois pas par exemple comment faire cours en classe de 5e sans connaître la littérature médiévale, sans savoir lire ou voire traduire l'Ancien français.
Et puis il y a l'apprentissage de la langue qui compte pour moitié du temps au collège et qui est maintenant obligatoire au lycée. Etre "instinctivement bon" en grammaire ou en orthographe ne suffit pas, il faut rendre compte de ce qu'on peut appeler des "phénomènes de langue" que l'on ne comprend soi-même qu'après avoir étudié leur évolution et leurs transformations au fil des siècles, en partant du latin (que j'ai moi-même pratiqué au niveau des étudiants des lettres classiques pour te donner une idée) jusqu'à nos jours, en passant par l'Ancien français, le Moyen français, etc. Cela ne s'improvise pas mais s'apprend grâce à des cours de phonologie ou de sémantique par exemple suivis à la fac . Inconsciemment je me sers encore de ces apprentissages aujourd'hui pour expliquer tel mot de vocabulaire, telle particularité orthographique dans un mot, telle position d'un pronom dans une phrase ou encore telle altération de terminaison dans une conjugaison. personnellement, la mobilisation des connaissances acquises à la fac me semblent donc essentielles pour répondre à certaines questions de mes élèves auxquelles je ne m'attendais pas parfois.
Pour terminer ce très long post, il faut avoir à l'esprit qu'aimer lire ne constitue pas non plus une arme imparable pour être professeur de français; je suis moi-même "passionnée" par la littérature, je cours les salons et lis en moyenne 150 livres par ans mais concrètement cela ne me sert à rien au quotidien dans mes cours. En revanche, avoir appris l'Ancien français , savoir le lire, le traduire me permet d'être solide quand j'étudie des textes de l'époque médiévale en 5e. De manière similaire, avoir été soumise à la pratique de la dissertation et du commentaire pendant des années à la fac m'a permis d'en maîtriser parfaitement les méthodes que j'ai transmises à mes élèves en lycée.
Les études de lettres servent donc à cela : elle donnent accès à des connaissances fondamentales et à entraînement dont on ne peut se passer si l'on veut devenir professeur à son tour dans la discipline.
En conséquence, je réitère ce que j'ai écrit plus haut : obtenir le concours est une chose, enseigner en est une autre. Peut-être peut-on faire illusion un temps auprès des élèves sans avoir suivi un cursus littéraire (ce dont je doute fortement par expérience) mais ce sera plus difficile de maintenir cet effet auprès des collègues, des IPR et des parents dont certains seront peut-être eux-même professeurs de français. J'ai trois enfants et je suis à même de voir si les cours de français qu'on leur propose relèvent de l'amateurisme ou non.
Nous ne travaillons pas pour nous-mêmes dans une classe sans que personne en dehors de nos élèves n'ait jamais accès aux contenus que nous transmettons : il faut garder cela à l'esprit également.
Bonne journée Boulghour et merci à toi si tu as eu la patience de me lire jusqu'au bout ! fleurs
Boulghour
Boulghour
Niveau 2

Préparation CAPES Lettres Modernes 3e voie 2020  - Page 3 Empty Re: Préparation CAPES Lettres Modernes 3e voie 2020

par Boulghour Dim 09 Aoû 2020, 19:17
Bonjour,

C'est curieux, mais pour moi l'analyse, les courants et tout ce qui se rattache à la littérature va de soi. Aimer les lettres, c'est lire un livre sans jamais pouvoir le dévorer sans l'analyser. C'est rattacher l’œuvre à une époque et un mouvement. Je suis bien placée pour savoir que les moments de l’histoire ont leur importance. Tout ceci constitue un réflexe naturel, quelque chose d'instinctif. J'ai ce réflexe et je pense que beaucoup l'ont. Sans, il vaut mieux passer son chemin pour enseigner la matière qui ne serait alors que survolée. Je te rejoins, il doit y avoir une légitimité avec ses dimensions. Mais cela ne vient pas forcément de l'université mais aussi d'un intérêt. En géographie, nos enseignants nous disaient de lire telles ou telles œuvres pour bien comprendre les enjeux de la géographie et de l'histoire dans l'aménagement du territoire par exemple ou dans l'occupation des territoires par les hommes aux différentes époques. On peut découvrir l'architecture dans les romans... J'ai ainsi découvert de merveilleux romans et approfondi certains champs. En philo en terminale et après, je me souviens qu'on analysait la grammaire ; elle avait son importance. Je pense qu'il y a d'autres lieux possibles et d'autres modes plus autodidactes pour les apprentissages mais la finalité est in fine la même : se passionner pour un art. Je ne pense ainsi pas qu'on puisse maîtriser la littérature classique sans connaître ce qui l'englobe et que tu as si bien décrit. J'ai été latiniste jusqu'en prépa... Je crois que l'amour de la littérature englobe tout ça. Lire ne suffit pas ; cela relève après du loisir et non plus de la passion. C'est ainsi que je vois les choses... Je suis issue de la géographie, qui par définition de sciences fourre-tout, ne négligera jamais la synthèse fondamentale de multiples savoirs et domaines. Mais j'espère que tous ceux qui passent le concours ont conscience de tout ce que tu as si justement mentionné.
L'enseignement, de manière général, est un sacerdoce et pas seulement pédagogique. Aurions-nous une légitimité si notre devoir était seulement d'enrichir les élèves sans s'enrichir soi-même pour mieux comprendre et anticiper, sans fin ?

Je te souhaite une bonne soirée. Ravie d'échanger. Ça me rappelle un peu le bon temps... ;-)
Haworthia
Haworthia
Niveau 5

Préparation CAPES Lettres Modernes 3e voie 2020  - Page 3 Empty Re: Préparation CAPES Lettres Modernes 3e voie 2020

par Haworthia Dim 09 Aoû 2020, 20:20
Bonsoir Boulhour,

je pense que si tu as le réflexe d'analyser les textes que tu lis encore aujourd'hui cela te vient de tes années passées en prépa. Donc si pour toi "cela va de soi" comme tu l'écris très justement, ce n'est pas forcément le cas pour deux ou trois personnes qui ont participé à ce fil et qui envisageaient de devenir professeur de lettres parce qu'elles "aimaient lire", ou parce qu'elles disent être "passionnées de grammaire et d'orthographe" (je cite et en citant, je reste dubitative car je me demande bien ce que peut vouloir signifier d'être passionné de grammaire et d'orthographe". Bref).Tu n'as pas le même profil et c'est pour cela que tu es si alerte dans tes lectures ! Wink
Ce que j'ai tenté d'exprimer dans mon précédent post, c'est que savoir percevoir le baroque dans une oeuvre ce n'est pas la même chose que de savoir l'expliquer. Cela fonctionne dans beaucoup de domaines : être bon en grammaire ne suffit pas pour trouver des biais qui permettront aux élèves les plus faibles comme les meilleurs à la maîtriser. Et c''est justement la formation suivie en lettres qui permet à mon sens de puiser dans une sorte de "réservoir " de connaissances qui aident à trouver des solutions et à les exploiter.
Si tout le monde pouvait exercer n'importe quelle profession en autodidacte, je ne vois pas quel serait l'intérêt de l'existence d'une quelconque formation, et donc il n'y aurait aucun intérêt non plus à ce qu'il y ait des professeurs pour transmettre un quelconque savoir. Dans ce cas, pourquoi vouloir devenir professeur si l'on pense que chacun peut faire ce qu'il veut sans suivre aucun cours , juste parce qu'il est "passionné" ?
La contributrice qui écrit ici qu'elle a un BTS n'a finalement dû analyser des textes littéraires que deux ans, en seconde et en première. Est-ce réellement suffisant pour devenir professeur de lettres juste parce qu'elle aime le français ou parce qu'elle est passionnée ? Bien-sûr que non. Je n'ai par exemple pas la prétention d'être médecin ou infirmière parce que j'ai suivi des cours de SVT au lycée (appelés à l' époques sciences naturelles) et parce que j'ai su soigner mes enfants . Ce n'est pas non plus parce que je suis passionnée par les chats que je suis vétérinaire. Et je pourrais multiplier les exemples absurdes autant que je le voudrais : je cuisine mais je ne suis pas "cheffe", je jardine mais je ne suis pas horticultrice, etc... Je sais donc faire quelques trucs mais je ne saurais pas les transmettre parce que je n'ai ni le savoir ni les compétences pour le faire. Je suis réaliste et j'ai conscience de mes limites.
Enfin je n'oppose pas le besoin de formation à l'exercice passionné du métier. Comme je l'ai écrit ici, il ne me reste environ qu'une dizaine à faire, et j'aime toujours autant ce que je fais. Je change mes cours tous les ans pour les rendre les plus attractifs possible, j'adore faire cela pour essayer "d'embarquer" mes élèves avec moi et ça marche plutôt pas mal , voire très bien. Pour autant, je ne transige jamais avec la rigueur du contenu parce que j'estime que c 'est mon rôle, que je le dois aux élèves et que ma formation m'a permis de survoler ma discipline ce qui me laisse le choix des entrées afin de les adapter à tous.
Et bien évidemment, comme rien n'est jamais gravé dans le marbre, je continue à me former (mais hors stages EN qui sont insipides), à m’intéresser à des choses nouvelles parce que être professeur c'est cela également. Cela me permet d'enrichir mes cours, de me renouveler mais cela ne m'apprend rien de neuf sur des notions déjà connues de moi puisque je suis censée avoir déjà un bagage littéraire suffisant grâce au cursus que j'ai suivi.
Au plaisir de te lire car c'est effectivement très plaisant d'échanger avec toi.
Bonne soirée Very Happy

Provence
Provence
Bon génie

Préparation CAPES Lettres Modernes 3e voie 2020  - Page 3 Empty Re: Préparation CAPES Lettres Modernes 3e voie 2020

par Provence Dim 09 Aoû 2020, 20:37
@Haworthia a écrit: (je cite et en citant, je reste dubitative car je me demande bien ce que peut vouloir signifier d'être passionné de grammaire et d'orthographe". Bref).
C'est être passionné par ces sujets comme on peut l'être par n'importe quel autre. Pourquoi ne serait-on pas passionné de grammaire ou d'orthographe? heu
Haworthia
Haworthia
Niveau 5

Préparation CAPES Lettres Modernes 3e voie 2020  - Page 3 Empty Re: Préparation CAPES Lettres Modernes 3e voie 2020

par Haworthia Dim 09 Aoû 2020, 22:48
@Provence a écrit:
@Haworthia a écrit: (je cite et en citant, je reste dubitative car je me demande bien ce que peut vouloir signifier d'être passionné de grammaire et d'orthographe". Bref).
C'est être passionné par ces sujets comme on peut l'être par n'importe quel autre. Pourquoi ne serait-on pas passionné de grammaire ou d'orthographe? heu

Je suis d'accord avec toi Provence, bien évidemment qu'on peut l'être, mais je faisais référence à un post écrit bien plus haut dans lequel cette affirmation était livrée sans que rien ne vienne étayer cette assertion, un peu comme on pourrait dire, "j'étais bonne en français, j'ai eu 17 au bac, je lis, je suis bonne en grammaire et en orthographe donc je voudrais devenir professeure de français sans avoir fait d'études de lettres".
Je me suis sans doute mal exprimée, n'y vois aucune malice de ma part. J'aurais voulu en savoir un peu plus, c'est tout. Wink
Provence
Provence
Bon génie

Préparation CAPES Lettres Modernes 3e voie 2020  - Page 3 Empty Re: Préparation CAPES Lettres Modernes 3e voie 2020

par Provence Dim 09 Aoû 2020, 22:53
@Haworthia a écrit:
@Provence a écrit:
@Haworthia a écrit: (je cite et en citant, je reste dubitative car je me demande bien ce que peut vouloir signifier d'être passionné de grammaire et d'orthographe". Bref).
C'est être passionné par ces sujets comme on peut l'être par n'importe quel autre. Pourquoi ne serait-on pas passionné de grammaire ou d'orthographe? heu

Je suis d'accord avec toi Provence, bien évidemment qu'on peut l'être, mais je faisais référence à un post écrit bien plus haut dans lequel cette affirmation était livrée sans que rien ne vienne étayer cette assertion, un peu comme on pourrait dire, "j'étais bonne en français, j'ai eu 17 au bac, je lis, je suis bonne en grammaire et en orthographe donc je voudrais devenir professeure de français sans avoir fait d'études de lettres".
Je me suis sans doute mal exprimée, n'y vois aucune malice de ma part. J'aurais voulu en savoir un peu plus, c'est tout. Wink

je comprends mieux! Very Happy
Haworthia
Haworthia
Niveau 5

Préparation CAPES Lettres Modernes 3e voie 2020  - Page 3 Empty Re: Préparation CAPES Lettres Modernes 3e voie 2020

par Haworthia Dim 09 Aoû 2020, 23:53
Tant mieux, je suis ravie que tu m'aies permis de préciser ma pensée et de dissiper ainsi un éventuel malentendu. Préparation CAPES Lettres Modernes 3e voie 2020  - Page 3 1482308650
BushBush
BushBush
Je viens de m'inscrire !

Préparation CAPES Lettres Modernes 3e voie 2020  - Page 3 Empty Re: Préparation CAPES Lettres Modernes 3e voie 2020

par BushBush Mar 16 Mar 2021, 18:41
Bonjour à tous,

J'ai le projet de me réorienter professionnellement. Je projette donc de m'inscrire au CAPES de lettres modernes 3e concours en 2022. J'ai fait 2 ans de fac de lettres il y a quelques années et ça fait longtemps que je me tâte à revenir dans le circuit. Finalement, j'opte pour le 3e concours. J'ai un milliard de questions, de doutes, d'appréhension mais je pense préférer les actions imparfaites aux parfaites inactions. Alors j'essaie. Et je vais tout donner.

Je lis vos message et ça me conforte un peu... Beaucoup d'entre vous conseillent du travail et de la motivation. Je pense que je peux y arriver, donc (demain je dirai peut être le contraire).

Mais voilà, je voudrais commencer à travailler au plus vite. Au moins lire +++ et revoir les méthodologies. Avez-vous des conseils à me donner pour que je mette le pied à l'etrier ? Des lectures, exercices, manuels ?
J'ai lu les rapports de jury de l'année dernière.
Mais a priori le CAPES est réformé pour 2022 ? Savez-vous ce qui changera ?
Je recherche aussi un professeur pour m'accompagner dans ce parcours difficile. Si vous en avez à me conseiller ?

Et vous, comment vous êtes-vous préparés ?

Belle soirée
capanas
capanas
Niveau 1

Préparation CAPES Lettres Modernes 3e voie 2020  - Page 3 Empty capes 3e voie temps de préparation

par capanas Dim 07 Nov 2021, 12:39
Bonjour,

Ancienne journaliste, je vais tenter de passer le capes 3e voie. Je viens seulement de commencer à travailler dessus sachant que j'ai tout de même une licence de lettres modernes et une culture littéraire plutôt bonne et que j'ai enseigné cette année durant 4 mois à une classe 3e. Ma question est, à votre avis le laps de temps qui me reste d'ici le concours, prévu vraisemblablement fin mars, est-il suffisant?
Merci d'avance
Capanas
Punky
Punky
Niveau 5

Préparation CAPES Lettres Modernes 3e voie 2020  - Page 3 Empty Re: Préparation CAPES Lettres Modernes 3e voie 2020

par Punky Dim 07 Nov 2021, 12:48
Faisable avec un temps certain accordé à la préparation.
Bon courage !
capanas
capanas
Niveau 1

Préparation CAPES Lettres Modernes 3e voie 2020  - Page 3 Empty Capes troisième voie temps de préparation

par capanas Dim 07 Nov 2021, 15:17
Merci Punky, qu'est-ce que tu veux dire par "certain temps" Smile ?
Punky
Punky
Niveau 5

Préparation CAPES Lettres Modernes 3e voie 2020  - Page 3 Empty Re: Préparation CAPES Lettres Modernes 3e voie 2020

par Punky Dim 07 Nov 2021, 17:21
Cela veut dire un travail régulier. J'ai passé ce concours moi-même mais les épreuves ont changé. Toutes les épreuves de type didactique demandent de l'entraînement. Mais tu peux déjà prendre appui sur ta pratique enseignante, même si elle est succincte . Si ce n'est déjàfait, renseigne -toi sur les sujets zéro. Il doit normalement y en avoir. En revanche, si tu as la même dissertation littéraire qu'en externe, cela suppose de s'y mettre très vite ! Je crois qu'il y a quatre oeuvres. Désolée de ne pouvoir être plus précise.
capanas
capanas
Niveau 1

Préparation CAPES Lettres Modernes 3e voie 2020  - Page 3 Empty Préparation capes lettres modernes 3e voie

par capanas Lun 08 Nov 2021, 11:03
Merci beaucoup pour toutes ces précisions! J'ai téléchargé les sujets zéro et je vais les lire avec attention. Effectivement le concours a changé; la dissertation portera sur une des 4 oeuvres au programme.
Encore merci!
capanas
capanas
Niveau 1

Préparation CAPES Lettres Modernes 3e voie 2020  - Page 3 Empty Capes troisième voie temps de préparation

par capanas Mar 23 Nov 2021, 10:00
Bonjour à toutes et à tous,

Une question pour celles et ceux qui ont déjà passé le capes 3e voie. A quel moment vous a-t-on demandé le dossier justifiant de 5 années d'activité dans le privé?
J'espère que vos révisions se passent bien.

Merci d'avance de vos réponses.

Capanas
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum