Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Invité
Invité

Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui... Empty Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui...

par Invité Ven 12 Juil 2019, 06:13

Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Education, revient sur la session très chaotique du bac 2019 et annonce les premiers effets de sa réforme du lycée.À l'heure des résultats définitifs du baccalauréat, rendus publics ce jeudi soir, le ministère de l'Education nationale ne compte pas seulement ses admis et ses recalés. Il passe aussi en revue les dégâts d'une crise sans précédent. L'épreuve reine a été frappée de plein fouet par une grève des correcteurs qui a jeté un doute sur une partie des résultats.

« On a eu 20 164 appels de familles depuis mardi matin », assurait le président de la FCPE, Rodrigo Arenas, ce jeudi, dans une conférence de presse improvisée sur le trottoir devant le ministère. Et de demander « que tous les lycéens de France puissent avoir accès à la moyenne de leurs notes et à la note du jury ».

Pas de quoi entamer la ligne de conduite du ministre, raffermi ces derniers jours par le soutien public d'Emmanuel Macron et d'Edouard Philippe. « Je suis serein », nous assure Jean-Michel Blanquer, déterminé à tenir ensemble les rênes de la fermeté et de l'ouverture pour mener à terme sa réforme du lycée.
▪lire la suite ▪
gauvain31
gauvain31
Empereur

Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui... Empty Re: Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui...

par gauvain31 Ven 12 Juil 2019, 06:49
Quelques  pépites :
LP: Avez-vous été surpris que des enseignants aillent aussi loin dans la contestation ?

JM Blanquer a écrit:J'ai été en partie surpris car il y a quelque chose de sacrilège dans ce qui a été accompli.


LP :Allez vous changer les modalités de correction en 2020 ?

JM Blanquer a écrit:
Nous allons en effet tirer les conséquences de ce qui s'est passé et faire évoluer les modalités d'organisation pour se prémunir.

Je pense entre autre aux corrections dématérialisées: elle ont été testées à Toulouse fin juin pour les copies de Sciences en 1ère L/ES

LP: Qu'en est-il des options, et notamment des langues anciennes ? Seront-elles proposées aussi dans les lycées moins favorisés ?

JM Blanquer a écrit:Le sujet n'est pas entre les établissements plus ou moins favorisés mais entre les petits et les grands établissements. Avant la réforme, moins de 85 % des lycées proposaient trois séries, aujourd'hui plus de 90 % affichent au moins les sept enseignements de spécialité de base. Nous avons réussi à implanter la discipline « sciences informatiques et numérique » dans plus de la moitié des établissements. Et nous restons très attentifs à la présence des langues anciennes.

Ou l'art de tourner autour du pot...

LP: Allez-vous à la rentrée continuer de supprimer des postes dans le secondaire ?

JM Blanquer a écrit:Ça n'est pas défini pour le moment, et le but n'est pas en soi de supprimer des postes. Quand nous le faisons, nous les remplaçons par des heures supplémentaires obligatoires, pour maintenir un taux d'encadrement globalement identique. Notre choix assumé est de créer des postes dans le premier degré, car nous avons un rattrapage à y faire, nécessaire pour consolider les fondamentaux de nos élèves.
Volo'
Volo'
Neoprof expérimenté

Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui... Empty Re: Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui...

par Volo' Ven 12 Juil 2019, 06:53
La critique est facile et l’art est difficile

On devrait lui renvoyer cette phrase ...

J’adore ce passage également.

J'ai été en partie surpris car il y a quelque chose de sacrilège dans ce qui a été accompli. Ceux qui ont fait cela n'avaient pas réussi à perturber le fonctionnement du baccalauréat (NDLR : en faisant la grève des surveillances), et se sont mis dans la situation d'aller toujours plus loin, quitte à franchir le seuil de la légalité. Cependant, je ne suis pas complètement étonné de voir certains contaminés par un état d'esprit de radicalité qu'on trouve dans toute notre société.

Et pour ton dernier passage cité, gauvain31, je trouve qu’il exprime parfaitement ce qui nous vient en pleine face. Supprimer des postes et augmenter les heures, c’est très clair comme message.
gauvain31
gauvain31
Empereur

Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui... Empty Re: Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui...

par gauvain31 Ven 12 Juil 2019, 07:02
Oui il continue très clairement à provoquer en reprochant aux autres ses propres défauts; ou il fait semblant de voir la cause et les effets.C'est presque une façon d'être naturelle ; je ne sais même pas s'il se rends compte de ses provocations ; il apparaît totalement déconnecté, c'est finalement ce qui fait le plus peur
Laotzi
Laotzi
Expert

Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui... Empty Re: Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui...

par Laotzi Ven 12 Juil 2019, 07:03
Au delà des chiffres donnés par le ministre qui sont à prendre avec des pincettes (moins de 100 centres perturbés, 431 élèves au rattrapage qui ont été en fait admis avec leur note définitive - j'en connais plusieurs dans mon seul lycée), la réponse suivante, si elle n'est pas surprenante, n'en reste pas moins terrifiante :

J'ai été en partie surpris car il y a quelque chose de sacrilège dans ce qui a été accompli. Ceux qui ont fait cela n'avaient pas réussi à perturber le fonctionnement du baccalauréat (NDLR : en faisant la grève des surveillances), et se sont mis dans la situation d'aller toujours plus loin, quitte à franchir le seuil de la légalité. Cependant, je ne suis pas complètement étonné de voir certains contaminés par un état d'esprit de radicalité qu'on trouve dans toute notre société.

Dès la session prochaine, on risque d'avoir des surprises : "Nous allons en effet tirer les conséquences de ce qui s'est passé et faire évoluer les modalités d'organisation pour se prémunir."

Une pointe d'humour un peu plus bas : "Les élèves de seconde, d'ores et déjà, voient très bien qu'ils ont bénéficié de plus de choix. Si ce que je disais était faux, ils auraient protesté."

Edit : trop lent, grillé.

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
gauvain31
gauvain31
Empereur

Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui... Empty Re: Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui...

par gauvain31 Ven 12 Juil 2019, 07:04
Ce n'est même pas de l'humour: il pense réellement ce qu'il dit , façon de se rassurer.
avatar
Invité
Invité

Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui... Empty Re: Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui...

par Invité Ven 12 Juil 2019, 07:07
gauvain31 a écrit:Ce n'est même pas de l'humour: il pense réellement ce qu'il dit , façon de se rassurer.
Je ne sais pas si c'est ce qu'il pense. On est dans la "com' ", à ce niveau, on peut très bien dire le contraire de ce qu'on pense...
Christian-HG-TZR67
Christian-HG-TZR67
Niveau 6

Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui... Empty Re: Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui...

par Christian-HG-TZR67 Ven 12 Juil 2019, 07:10
Bonjour,
Cette interview est pour moi, d'une rare violence. L'homme qui a enfreint et fait enfreindre les lois à des fonctionnaires, qui se gargarise des effets de sa réforme ne rencontre aucune contradiction. Il aligne ses éléments de langage sans que le journaliste ne lui demande de se justifier ou de préciser, notamment sur les suppressions de poste.
Quand j'ajoute à cela l'idée que c'est à partir de ce type de document que nos concitoyens se font leur opinion, je suis un brin désespéré. Je me dis que toute résistance est désormais vaine.
Elyas
Elyas
Empereur

Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui... Empty Re: Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui...

par Elyas Ven 12 Juil 2019, 07:15
Ils veulent détruire le corps social des enseignants fonctionnaires, historiquement républicain et défenseur du programme du CNR. Le corps social était déjà laminé par les problèmes de recrutement dus à la paupérisation du métier mais les enseignants des sciences sociales résistaient encore trop. Maintenant, ils vont tout faire pour nous faire rentrer dans le rang ou nous virer.
gauvain31
gauvain31
Empereur

Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui... Empty Re: Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui...

par gauvain31 Ven 12 Juil 2019, 07:16
Christian-HG-TZR67 a écrit:Bonjour,
Cette interview est pour moi, d'une rare violence. L'homme qui a enfreint et fait enfreindre les lois à des fonctionnaires, qui se gargarise des effets de sa réforme ne rencontre aucune contradiction. Il aligne ses éléments de langage sans que le journaliste ne lui demande de se justifier ou de préciser, notamment sur les suppressions de poste.
Quand j'ajoute à cela l'idée que c'est à partir de ce type de document que nos concitoyens se font leur opinion, je suis un brin désespéré. Je me dis que toute résistance est désormais vaine.

D'accord avec l'impression qui se dégage : il n'arrête pas de provoquer et d'insulter. Par contre , non toute résistance n'est pas vaine à condition de ne pas être fataliste et d'être nombreux. Tu sais, beaucoup de collègues qui ont fait la grève des corrections n'ont pas été grévistes pendant l'année. Plus il provoque , plus il choque et plus il mobilise les collègues contre son gré

Je ne sais pas comment va se passer la prochaine année scolaire, mais elle risque d'être plus violente que l'année qui vient de s'écouler à la lecture de cette interview. Il n'y a aucunement l'envie d'apaiser les choses, bien au contraire. Je le soupçonne même de prendre du plaisir à souffler sur les braises comme Jupiter avec les Gilets Jaunes. Simple hypothèse
Sylvain de Saint-Sylvain
Sylvain de Saint-Sylvain
Sage

Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui... Empty Re: Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui...

par Sylvain de Saint-Sylvain Ven 12 Juil 2019, 07:27
Je pense qu'il a eu peur et qu'il s'en venge. Mais il n'a pas peur des prochaines grèves. Le seul danger, c'était une grève lors des examens. Mais les prochaines... il les regardera filer en eau de boudin.

_________________
« Les hommes en vinrent, pour qualifier les actes, à modifier arbitrairement le sens habituel des mots. » (Thucydide)
ysabel
ysabel
Enchanteur

Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui... Empty Re: Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui...

par ysabel Ven 12 Juil 2019, 07:52
gauvain31 a écrit:
LP :Allez vous changer les modalités de correction en 2020 ?

JM Blanquer a écrit:
Nous allons en effet tirer les conséquences de ce qui s'est passé et faire évoluer les modalités d'organisation pour se prémunir.

Je pense entre autre aux corrections dématérialisées: elle ont été testées à Toulouse fin juin pour les copies de Sciences en 1ère L/ES


On va aller peu à peu vers l'interdiction du droit de grève pour les fonctionnaires.

les copies dématérialisées n'empêcheront en rien la rétention des notes : il suffit de ne pas remplir une rubrique dans le barème. La copie est corrigée à 99% pour le logiciel.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
stench
stench
Monarque

Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui... Empty Re: Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui...

par stench Ven 12 Juil 2019, 07:55
Chaque jour une nouvelle nausée à la lecture là d'un ministre, ici d'un sénateur, ailleurs d'un journaliste. J'ai l'impression d'avoir une constante gastro depuis des mois, voire des années (et pas seulement parce qu'ils me font ***, j'ai une réelle envie de vomir).

_________________
"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend." Yannis Youlountas

"Ils veulent dessiner l'apartheid, on dessinera le maquis."
Médée
Médée
Fidèle du forum

Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui... Empty Re: Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui...

par Médée Ven 12 Juil 2019, 07:59
ysabel a écrit:
gauvain31 a écrit:
LP :Allez vous changer les modalités de correction en 2020 ?

JM Blanquer a écrit:
Nous allons en effet tirer les conséquences de ce qui s'est passé et faire évoluer les modalités d'organisation pour se prémunir.

Je pense entre autre aux corrections dématérialisées: elle ont été testées à Toulouse fin juin pour les copies de Sciences en 1ère L/ES


On va aller peu à peu vers l'interdiction du droit de grève pour les fonctionnaires.

les copies dématérialisées n'empêcheront en rien la rétention des notes : il suffit de ne pas remplir une rubrique dans le barème. La copie est corrigée à 99% pour le logiciel.

Pour les corrections, est-ce qu'il n'envisagerait pas plutôt de faire corriger les copies sur place comme pour le DNB ?

C'est écœurant tout ça...

_________________
2021-2022 : T4 - TZR en remplacements courts titanic
2020-2021 : T3 - TZR en AFA : 1 collège  woohoo 6e, 5e + PP 5e
2019-2020 : T2 - TZR en AFA : 2 collèges 6e, 5e, 4e + PP 5e
2018-2019 : T1 - TZR en AFA : 3 collèges  Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui... 2164541516  5e, 4e
2017-2018 : Stagiaire en lycée (2nde x2)
Ergo
Ergo
Enchanteur

Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui... Empty Re: Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui...

par Ergo Ven 12 Juil 2019, 08:05
Cela dit, on ne s'attendait pas tellement à ce qu'il prenne la parole pour dire qu'il avait bien entendu les grévistes, qu'il ouvrait des discussions sur la réforme du lycée et qu'il allait nous augmenter sans contrepartie.
Reprenons donc un peu de:
Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui... Lobster_1f99e

_________________
At some point you stopped working from home and started living at work. -- Mark Bould, SFS #142, Nov.2020
Tout plaquer et partir respirer l'odeur de chocolat à York.
« Cède, cède, cède, je le veux ! » écrivait Ronin, le samouraï.
Ruthven
Ruthven
Guide spirituel

Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui... Empty Re: Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui...

par Ruthven Ven 12 Juil 2019, 08:08
Sherlock a écrit:

Pour les corrections, est-ce qu'il n'envisagerait pas plutôt de faire corriger les copies sur place comme pour le DNB ?

C'est écœurant tout ça...

La dématérialisation ne sera pas encore au point partout l'an prochain ; je sens bien arriver aussi la correction sur site envisagée comme une punition (entre 100 et 170 copies en philo), avec quand même trois problèmes pour les organisateurs : a) les frais de déplacement, b) la possibilité de jour de grève (et d'un blocage de la correction), c) le rassemblement de la profession en un même lieu, qui favorise la mobilisation.
Sylvain de Saint-Sylvain
Sylvain de Saint-Sylvain
Sage

Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui... Empty Re: Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui...

par Sylvain de Saint-Sylvain Ven 12 Juil 2019, 08:15
ysabel a écrit:
gauvain31 a écrit:
LP :Allez vous changer les modalités de correction en 2020 ?

JM Blanquer a écrit:
Nous allons en effet tirer les conséquences de ce qui s'est passé et faire évoluer les modalités d'organisation pour se prémunir.

Je pense entre autre aux corrections dématérialisées: elle ont été testées à Toulouse fin juin pour les copies de Sciences en 1ère L/ES


On va aller peu à peu vers l'interdiction du droit de grève pour les fonctionnaires.


On y retourne. Le droit de grève pour les fonctionnaires n'a été obtenu qu'au cours des dernières décennies (ce n'est même pas dans le statut de 1946). Et j'ai l'impression que ce droit à toujours été fragile : bien des questions demeurent sur la légitimité du droit de grève pour des travailleurs qui ne sont pas au service d'un patron mais de l'intérêt général, et qui ne doivent pas se substituer aux représentants politiques.

Point positif : les fonctionnaires n'ont pas attendu le droit de grève, ni le droit de se syndiquer, pour se mettre en grève ou se syndiquer. Personne, d'ailleurs. C'est avant tout une question de rapport de force.

Bien sûr rien de tout cela ne me réjouit.

_________________
« Les hommes en vinrent, pour qualifier les actes, à modifier arbitrairement le sens habituel des mots. » (Thucydide)
Laotzi
Laotzi
Expert

Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui... Empty Re: Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui...

par Laotzi Ven 12 Juil 2019, 08:22
L’histoire-géographie, la philosophie et les SES ont été à la pointe de la mobilisation et ce sont les disciplines (avec les lettres) les plus longues à corriger. Sur place, ce serait pire qu’une punition et nul doute que ça générerait des grèves de la correction...

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
avatar
Tiberius
Niveau 8

Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui... Empty Re: Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui...

par Tiberius Ven 12 Juil 2019, 08:27
Nous allons entre autres mesures, déployer une gestion des ressources humaines de proximité, de façon à ce que les professeurs aient un interlocuteur à moins de 20 minutes de leur établissement pour parler de leur carrière.
Voilà LA solution
Avec cela, L'EN est sauvée. Tous les problèmes vont disparaitre!!
DesolationRow
DesolationRow
Guide spirituel

Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui... Empty Re: Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui...

par DesolationRow Ven 12 Juil 2019, 08:28
Sacrilège, rien que cela.
Volo'
Volo'
Neoprof expérimenté

Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui... Empty Re: Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui...

par Volo' Ven 12 Juil 2019, 08:33
Tiberius a écrit:
Nous allons entre autres mesures, déployer une gestion des ressources humaines de proximité, de façon à ce que les professeurs aient un interlocuteur à moins de 20 minutes de leur établissement pour parler de leur carrière.
Voilà LA solution
Avec cela, L'EN est sauvée. Tous les problèmes vont disparaitre!!

Il est bien connu que tous les profs font ce métier parce qu'ils sont carriéristes. Laughing
Sylvain de Saint-Sylvain
Sylvain de Saint-Sylvain
Sage

Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui... Empty Re: Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui...

par Sylvain de Saint-Sylvain Ven 12 Juil 2019, 08:40
DesolationRow a écrit:Sacrilège, rien que cela.

Repris par Griveaux. Une "profanation".

_________________
« Les hommes en vinrent, pour qualifier les actes, à modifier arbitrairement le sens habituel des mots. » (Thucydide)
Ergo
Ergo
Enchanteur

Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui... Empty Re: Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui...

par Ergo Ven 12 Juil 2019, 08:49
C'était pas une prise d'otages ? Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui... 3795679266 On va finir par s'y perdre...

_________________
At some point you stopped working from home and started living at work. -- Mark Bould, SFS #142, Nov.2020
Tout plaquer et partir respirer l'odeur de chocolat à York.
« Cède, cède, cède, je le veux ! » écrivait Ronin, le samouraï.
Sylvain de Saint-Sylvain
Sylvain de Saint-Sylvain
Sage

Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui... Empty Re: Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui...

par Sylvain de Saint-Sylvain Ven 12 Juil 2019, 08:55
Une prise d'otage dans un sanctuaire. C'est pourtant simple...

_________________
« Les hommes en vinrent, pour qualifier les actes, à modifier arbitrairement le sens habituel des mots. » (Thucydide)
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui... Empty Re: Notre ministre fait le bilan dans Le parisien : il est content de lui...

par Zagara Ven 12 Juil 2019, 09:01
J'adore la phrase : "Nous allons en effet tirer les conséquences de ce qui s'est passé et faire évoluer les modalités d'organisation pour se prémunir."

C'est d'une sincérité parfaite : ce qui est ennuyeux c'est la capacité des personnels à pouvoir parler et agir, donc on va se donner les moyens réglementaires de leur faire fermer leur bouche.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum