Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
stanleymilgram
Niveau 9

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 2 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par stanleymilgram le Dim 14 Juil 2019 - 21:34
Les syndicats ne sont pas associés à cette modification?
Laotzi
Laotzi
Fidèle du forum

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 2 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par Laotzi le Dim 14 Juil 2019 - 21:41
@Marieke a écrit:Non, la version " trente-six semaines au moins réparties en cinq périodes de travail" date d'avant 2000.

Cependant, la décision du CC ne fait que conforter l'existant, puisque la rédaction de l'article L.521.1 dispose que le "calendrier scolaire national est arrêté par le ministre chargé de l'éducation". Cette décision ne peut avoir qu'un caractère réglementaire.

Je ne suis pas certaine que ce soit un scoop.

Il y a une différence entre réglementer par décret les dates des différentes périodes de vacances scolaires et pouvoir désormais supprimer une période de vacances et donc ne plus avoir 5 périodes de cours entrecoupées de 4 périodes de congés.
Je rappelle que Blanquer a annoncé il y a quelques mois vouloir s'attaquer à la question des vacances scolaires.

Deux citations issues d'entretiens avec Blanquer :
- " Mais pour lui, "le problème n'est pas le rythme hebdomadaire mais le rythme annuel. C'est donc beaucoup plus le sujet des vacances [...] qui est en arrière-plan". (Europe 1, 22 juin 2018)
- Mais à chaque fois qu'on parle du rythme de l'enfant au XXIe siècle, on doit se poser la question des vacances, qu'il s'agisse de l'été ou des vacances intermédiaires. C'est un sujet plus important que celui du rythme hebdomadaire. (JDD, 22 juillet 2017)

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
ycombe
ycombe
Monarque

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 2 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par ycombe le Dim 14 Juil 2019 - 21:44
@stanleymilgram a écrit:Les syndicats ne sont pas associés à cette modification?
L'UNSA et le SGEN ?

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 2 1427763993 [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 2 1427763993

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 2 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par Iphigénie le Lun 15 Juil 2019 - 8:43
Qui disait que la question des salaires n'était pas centrale? On en parle avant la modification du temps de travail, ou bien  après?
Pour moi il serait temps de lancer la discussion sur les vrais sujets, au ministère: ne serait-ce que pour les occuper un peu.
Zagara
Zagara
Guide spirituel

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 2 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par Zagara le Lun 15 Juil 2019 - 8:54
@Iphigénie a écrit:Qui disait que la question des salaires n'était pas centrale? On en parle avant la modification du temps de travail, ou bien  après?
Pour moi il serait temps de lancer la discussion sur les vrais sujets, au ministère: ne serait-ce que pour les occuper un peu.

Pour pouvoir négocier le prix de son travail, il faut être difficilement remplaçable par moins cher que soi.

Le MEN n'en a rien à péter des revendications salariales des enseignants parce qu'il est en train de faire bifurquer le métier vers du contractuel ou des solutions hybrides (étudiants de master devant la classe etc). Alors les fonctionnaires archaïques et pas contents, y'a juste à attendre qu'ils partent à la retraite/démissionnent et le problème est réglé.
Mathador
Mathador
Esprit éclairé

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 2 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par Mathador le Lun 15 Juil 2019 - 9:51
Pour lutter contre cela, il faudrait donc que le population exige l'arrêt de la braderie des diplômes… vaste programme.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
Condorcet
Condorcet
Oracle

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 2 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par Condorcet le Lun 15 Juil 2019 - 9:53
Et que les diplômes débouchassent sur un emploi honorable.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
Mathador
Mathador
Esprit éclairé

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 2 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par Mathador le Lun 15 Juil 2019 - 10:01
@Condorcet a écrit:Et que les diplômes débouchassent sur un emploi honorable.
La braderie aux diplômes fait partie des causes de la non-atteinte de cet objectif.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
marjolie.june
marjolie.june
Expert

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 2 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par marjolie.june le Lun 15 Juil 2019 - 10:14
@Zagara a écrit:
@Iphigénie a écrit:Qui disait que la question des salaires n'était pas centrale? On en parle avant la modification du temps de travail, ou bien  après?
Pour moi il serait temps de lancer la discussion sur les vrais sujets, au ministère: ne serait-ce que pour les occuper un peu.

Pour pouvoir négocier le prix de son travail, il faut être difficilement remplaçable par moins cher que soi.

Le MEN n'en a rien à péter des revendications salariales des enseignants parce qu'il est en train de faire bifurquer le métier vers du contractuel ou des solutions hybrides (étudiants de master devant la classe etc). Alors les fonctionnaires archaïques et pas contents, y'a juste à attendre qu'ils partent à la retraite/démissionnent et le problème est réglé.

Je dois vivre à Bisounoursland dans ma tête, mais je ne comprends qu'on puisse vouloir en arriver là et que certains fassent tout pour qu'on en arrive là.
Mathador
Mathador
Esprit éclairé

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 2 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par Mathador le Lun 15 Juil 2019 - 10:25
Pendant les Trente Glorieuses l'ascenseur social c'était bien parce que cela faisait avancer le pays (il y avait des nouveaux postes qualifiés à pourvoir, et des immigrés pour occuper les postes peu qualifiés), maintenant ce n'est pas bien parce que dans une économie stationnaire cela peut rétrograder les fils à papa.
Si les diplômes ne valent plus rien la sélection pour les recrutements se fera sur autre chose. Le carnet d'adresses de papa, par exemple. Ou encore avoir eu les moyens de faire 8 ans d'études pour atteindre le niveau des anciens bac+pas beaucoup.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
ycombe
ycombe
Monarque

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 2 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par ycombe le Lun 15 Juil 2019 - 10:29
@marjolie.june a écrit:
@Zagara a écrit:
@Iphigénie a écrit:Qui disait que la question des salaires n'était pas centrale? On en parle avant la modification du temps de travail, ou bien  après?
Pour moi il serait temps de lancer la discussion sur les vrais sujets, au ministère: ne serait-ce que pour les occuper un peu.

Pour pouvoir négocier le prix de son travail, il faut être difficilement remplaçable par moins cher que soi.

Le MEN n'en a rien à péter des revendications salariales des enseignants parce qu'il est en train de faire bifurquer le métier vers du contractuel ou des solutions hybrides (étudiants de master devant la classe etc). Alors les fonctionnaires archaïques et pas contents, y'a juste à attendre qu'ils partent à la retraite/démissionnent et le problème est réglé.

Je dois vivre à Bisounoursland dans ma tête, mais je ne comprends qu'on puisse vouloir en arriver là et que certains fassent tout pour qu'on en arrive là.
C'est extrêmement simple à comprendre: le droit à une instruction pour tous est considéré comme inutile. Partant de là, l'éducation nationale coûte beaucoup trop cher.

Supprimer la scolarisation obligatoire est gratuite est impossible. La première étape étant de la transformer en garderie pour rendre évidente son inutilité. C'est déjà à peu près réalisé. Ceux qui voudront une vraie instruction pour les enfants devront payer des écoles privées, les autres se contenteront de la garderie publique. Système à l'américaine. Sauf que les américains ont les moyens de pomper les cerveaux du tiers monde pour compenser, alors que nous…

Au fait, l'Inde envoie cette année un module sur la lune.

L'autre vision possible est que l'éducation de tous n'est pas une dépense, mais un investissement pour l'avenir.

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
fifi51
fifi51
Fidèle du forum

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 2 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par fifi51 le Lun 15 Juil 2019 - 10:50
@Mathador a écrit:Pendant les Trente Glorieuses l'ascenseur social c'était bien parce que cela faisait avancer le pays (il y avait des nouveaux postes qualifiés à pourvoir, et des immigrés pour occuper les postes peu qualifiés), maintenant ce n'est pas bien parce que dans une économie stationnaire cela peut rétrograder les fils à papa.
Si les diplômes ne valent plus rien la sélection pour les recrutements se fera sur autre chose. Le carnet d'adresses de papa, par exemple. Ou encore avoir eu les moyens de faire 8 ans d'études pour atteindre le niveau des anciens bac+pas beaucoup.

Je ne suis pas certain que ce soit si conscient, mais l'analyse est juste.

_________________
Oui, j'ai un clavier Fisher Price pour l'instant !
Leroy86
Leroy86
Niveau 9

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 2 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par Leroy86 le Lun 15 Juil 2019 - 10:57
@fifi51 a écrit:
@Mathador a écrit:Pendant les Trente Glorieuses l'ascenseur social c'était bien parce que cela faisait avancer le pays (il y avait des nouveaux postes qualifiés à pourvoir, et des immigrés pour occuper les postes peu qualifiés), maintenant ce n'est pas bien parce que dans une économie stationnaire cela peut rétrograder les fils à papa.
Si les diplômes ne valent plus rien la sélection pour les recrutements se fera sur autre chose. Le carnet d'adresses de papa, par exemple. Ou encore avoir eu les moyens de faire 8 ans d'études pour atteindre le niveau des anciens bac+pas beaucoup.

Je ne suis pas certain que ce soit si conscient, mais l'analyse est juste.

Ce mouvement est vieux comme le monde, nous sommes dans une période qui favorise le statut quo et le maintien des privilèges et tout ça doit bien se faire au détriment de quelqu'un.

_________________
"On ne peut pas plier la réalité à ses désirs." Thomas A. Anderson
"Ça rapporterait des milliers de milliers de dollars." "Ça s'appelle des millions."
Zagara
Zagara
Guide spirituel

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 2 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par Zagara le Lun 15 Juil 2019 - 11:01
"Vieux comme le monde" je sais pas.
On assiste surtout à une résurgence de valeurs d'Ancien régime qui n'ont jamais totalement disparues mais qui avaient été, pour un temps, mises en sourdine par la mise en œuvre de l'idéal de progrès et d'égalité.
Notre société retrouve des hiérarchies, des systèmes sociaux et des mentalités bien connues et pluriséculaires.
Je suis par exemple fascinée par le retour de la corvée, appelée désormais "bénévolat obligatoire". Laughing
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 2 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par Iphigénie le Lun 15 Juil 2019 - 11:06
Voilà: le marché .
C’est comme le foot féminin: pas très sûre de l’enthousiasme général ni de la victoire du féminisme : un secteur de plus à exploiter.
C’est une gangrène, cet «  idéal » europeen
Leroy86
Leroy86
Niveau 9

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 2 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par Leroy86 le Lun 15 Juil 2019 - 11:10
Aujourd'hui existe-t'il une "classe" qui peut bousculer celle qui phagocyte le haut de la pyramide ?

_________________
"On ne peut pas plier la réalité à ses désirs." Thomas A. Anderson
"Ça rapporterait des milliers de milliers de dollars." "Ça s'appelle des millions."
Zagara
Zagara
Guide spirituel

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 2 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par Zagara le Lun 15 Juil 2019 - 11:21
@Leroy86 a écrit:Aujourd'hui existe-t'il une "classe" qui peut bousculer celle qui phagocyte le haut de la pyramide ?

Non, le propre de notre époque est que toutes les classes sociales ont perdu les institutions qui leur permettaient d'exister, à l'exception des différentes classes dirigeantes.

Une "classe sociale" n'existe que si elle a conscience d'elle-même, et si elle dispose d'espaces et d'institutions pour vivre et se renouveler. Sinon, on n'a que des groupes sociaux, sociologiquement observables, mais déstructurés.

Actuellement on s'oriente vers un système social que j'ai envie de qualifier de "traditionnel" : plusieurs classes sociales minoritaires, dominantes et bien structurées, qui se battent pour accéder au pouvoir, à l'argent et aux gratifications symboliques, et en dessous, une masse de travailleurs atomisés, peu éduqués, qui offrent leur force de travail pour faire fonctionner la grande machine, et tentent tant bien que mal de construire des systèmes familiaux et sociaux à l'échelle d'un voisinage ou de petites communautés.

C'est la fin du mythe de la grande classe moyenne (les "2 Français sur 3"), et avec lui de l'ascenseur social de masse (il y aura toujours des mobilités sociales, mais moins nombreuses).
Leroy86
Leroy86
Niveau 9

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 2 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par Leroy86 le Lun 15 Juil 2019 - 11:43
@Zagara a écrit:Une "classe sociale" n'existe que si elle a conscience d'elle-même.

Alors là c'est sûr, les profs n'en sont pas une! Neutral Au sujet des institutions qui permettent aux classes dirigeantes d'exister, je vois bien les classes préparatoires, les grandes écoles pour le reste, c'est plutôt flou, tu penses à quoi plus précisément?

_________________
"On ne peut pas plier la réalité à ses désirs." Thomas A. Anderson
"Ça rapporterait des milliers de milliers de dollars." "Ça s'appelle des millions."
Pointàlaligne
Pointàlaligne
Fidèle du forum

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 2 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par Pointàlaligne le Lun 15 Juil 2019 - 14:50
@Audrey a écrit:Purée... ils ne pourraient pas nous laisser un peu tranquilles? J'en ai marre, mais marre...
Pareil...
henriette
henriette
Médiateur

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 2 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par henriette le Lun 15 Juil 2019 - 14:56
Je pense que seul le lobby du tourisme sera écouté dans cette histoire - à espérer que nos intérêts convergent.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Zagara
Zagara
Guide spirituel

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 2 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par Zagara le Lun 15 Juil 2019 - 14:58
@Leroy86 a écrit:
@Zagara a écrit:Une "classe sociale" n'existe que si elle a conscience d'elle-même.

Alors là c'est sûr, les profs n'en sont pas une! Neutral Au sujet des institutions qui permettent aux classes dirigeantes d'exister, je vois bien les classes préparatoires, les grandes écoles pour le reste, c'est plutôt flou, tu penses à quoi plus précisément?

"Institution" a un sens bien plus large que les institutions publiques. Au pif : les rallies sont une des institutions de la haute aristocratie, qui leur permet de se reconnaître, de socialiser et de se reproduire. Les dîners et salons parisiens privés sont aussi des institutions des classes dirigeantes (et on n'a pas accès aux mêmes selon qu'on est aristocrate, bourgeois arriviste, financier, éditorialiste, etc). Si tu veux des exemples  d'institutions prolétaires qui ont disparu, encore au pif (yen a plein) : le bal populaire, le bistro, la sociabilité syndicale.
almuixe
almuixe
Habitué du forum

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 2 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par almuixe le Lun 15 Juil 2019 - 15:29
@ycombe Exactement mon opinion résumée en quelques mots. Merci ! (et en passant merci pour les liens sur les sciences cognitives). Cela m'a considérablement enrichie intellectuellement et cela me permet maintenant d'armer mes collègues contre certains délires pédagogiques. Cela a aussi l'avantage fondamental de montrer l'hypocrisie caractéristique de l'éducation nationale. 
En valorisant le ludique, le soupoudrage, les actions sans continuité, en s'entêtant dans des programmes pléthoriques et en multipliant les matières, bref en faisant tout ce qui nuit à l'apprentissage, il devient évident que l'institution ne vise qu'à devenir une garderie et non à élever les élèves qu'on lui confie.
Leroy86
Leroy86
Niveau 9

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 2 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par Leroy86 le Lun 15 Juil 2019 - 19:55
@Zagara a écrit:
@Leroy86 a écrit:
@Zagara a écrit:Une "classe sociale" n'existe que si elle a conscience d'elle-même.

Alors là c'est sûr, les profs n'en sont pas une! Neutral Au sujet des institutions qui permettent aux classes dirigeantes d'exister, je vois bien les classes préparatoires, les grandes écoles pour le reste, c'est plutôt flou, tu penses à quoi plus précisément?

"Institution" a un sens bien plus large que les institutions publiques. Au pif : les rallies sont une des institutions de la haute aristocratie, qui leur permet de se reconnaître, de socialiser et de se reproduire. Les dîners et salons parisiens privés sont aussi des institutions des classes dirigeantes (et on n'a pas accès aux mêmes selon qu'on est aristocrate, bourgeois arriviste, financier, éditorialiste, etc). Si tu veux des exemples  d'institutions prolétaires qui ont disparu, encore au pif (yen a plein) : le bal populaire, le bistro, la sociabilité syndicale.

Merci!

_________________
"On ne peut pas plier la réalité à ses désirs." Thomas A. Anderson
"Ça rapporterait des milliers de milliers de dollars." "Ça s'appelle des millions."
ycombe
ycombe
Monarque

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 2 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par ycombe le Lun 15 Juil 2019 - 20:02
Une refonte du calendrier scolaire devrait absolument tenir compte des épisodes de fortes chaleurs qui risquent de devenir plus nombreux, en particulier dans le sud.

Donc, ce qu'il faut:
- Sur l'Occitanie historique, le Pays basque et le Roussillon: des congés de début avril à fin septembre.
- Sur le reste de la France, de Noël à début février pour les sports d'hiver. Là-haut on ne peut jamais profiter du beau temps puisqu'il n'y en a jamais, de ce fait pas besoin de vacances en été.

En moyenne, ça fait bien 36 semaines de cours, des congés en hiver et en été, la FCPE sera contente.

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
Leroy86
Leroy86
Niveau 9

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 2 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par Leroy86 le Lun 15 Juil 2019 - 20:08
Toi, tu vas avoir des problèmes.

_________________
"On ne peut pas plier la réalité à ses désirs." Thomas A. Anderson
"Ça rapporterait des milliers de milliers de dollars." "Ça s'appelle des millions."
Ponocrates
Ponocrates
Fidèle du forum

[Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation  - Page 2 Empty Re: [Calendrier scolaire] Réponse du Conseil constitutionnel sur la nature juridique de l'article L. 521-1 du code de l'éducation

par Ponocrates le Lun 15 Juil 2019 - 20:26
@henriette a écrit:Je pense que seul le lobby du tourisme sera écouté dans cette histoire - à espérer que nos intérêts convergent.
Avec la baisse de notre pouvoir d'achat je doute que nous soyons des consommateurs importants pour eux.
Pour le reste, tout ce qui compte c'est qu'il reste des périodes de vacances - et qu'elles soient identiques pour tous les niveaux de la maternelle au lycée- afin que les familles puissent partir. Le nombre de semaines de vacances actuellement au calendrier est bien supérieur à la capacité réelle des Français de faire tourner l'industrie touristique. Pour fluidifier tout cela, zoner les grandes vacances serait probablement avantageux pour eux - même si cela débouche sur une diminution globale du nombre de semaines- parce que cela permettrait aussi de dégager de la place pour les meilleurs touristes - les étrangers.

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "/ "As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? Le livre est là sur la hauteur;
Il luit; parce qu'il brille et qu'il les illumine,
Il détruit l'échafaud, la guerre, la famine
Il parle, plus d'esclave et plus de paria"
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum