Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
HORA
Niveau 10

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 17 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par HORA le Lun 19 Aoû 2019 - 17:30
@Bouboule a écrit:
@dita a écrit:Pour les médecins : mon pneumologue étant parti en retraite, il a confié ses dossiers à de jeunes confrères. Ils ne travaillent pas le mercredi après-midi et les derniers rdv de l'après-midi sont à 17h. Tranquilles mimiles. Des horaires de profs et des revenus de médecins spécialistes. 3 mois de délai pour avoir un rdv. Super.

Sans doute, sans doute (enfin, non, j'ai un gros doute)... Et s'ils travaillaient plus, ils gagneraient encore plus.

Mais je peux te rejoindre sur un point, les jeunes médecins travaillent globalement moins que leurs aînés, imitant en cela beaucoup de professions (mais pas les enseignants qui eux ont plutôt vu leur temps de travail fortement augmenter depuis le passage aux 35h et autres RTT).

Outre le statut hybride du médical en France (professions libérales donc lieu d'exercice sans trop de contraintes mais financement pour le moment majoritairement public) et les effets des 35 h sur la façon d'envisager la place du travail dans l'existence, il y a aussi la "rationalisation" des dépenses de santé, en fait leur rationnement. Mon opthalmo a dépassé l'âge de la retraite mais continue à exercer car pénurie de praticiens ; j'ai oublié le détail de ses explications mais grosso modo il m'a dit qu'il était contraint de travailler 3 semaines sur 4, sinon il bossait à perte par réglementation aveugle de l'ARS. Idem pour les anciennes générations de généralistes : il y a trente ans, notre médecin de famille commençait ses consultations à 7 du matin, terminait facilement sa tournée vers les 20 h, week end compris, et on savait qu'en cas d'urgence on pouvait le joindre la nuit : aujourd'hui cette amplitude (ahurissante, hein, je conteste pas) n'est plus admise par les ARS.

Mais pour le reste, je suis d'accord : les médecins ont su défendre leurs revenus, eux.
avatar
francois
Niveau 1

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 17 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par francois le Lun 19 Aoû 2019 - 18:55
@Mathador a écrit:
@francois a écrit:
@Bouboule a écrit:
@francois a écrit:


Vous avez raison dans la mesure où les syndicats enseignants se sont laissés tondre la laine sur le dos et n'ont jamais été combatifs pour défendre leurs salaires , préférant évoquer l'intérêt des élèves . Noble discours certes mais les élèves n'ont aucun intérêt à avoir des enseignants mal payés et frustrés de leurs conditions . Je connais quelques collègues qui osent dire que les enseignants sont bien payés et que ceux qui font des heures supp "aiment l'argent " collègues occupant des responsabilités syndicales! ! ! Il est clair qu'avec de tels collègues la messe est dite .
Les médecins , en réclamant  matin midi et soir des augmentations ont aujourd'hui des revenus très élevés si les médecins avaient été revalorises comme les enseignants et plus généralement les fonctionnaires la consultation ne dépasserait pas les 15 € .
D'ailleurs les élèves ne s(y trompent pas ils plébiscitent les études de médecine et délaissent les métiers de l'enseignement .

15 € (100 F), c'était le tarif en 1991.
En 2002 (passage à l'euro) et consultation à 20 €.
23€ en 2011 et 25 € depuis 2017.

Les élèves ne plébiscitent pas tant que ça le métier de médecin généraliste d'ailleurs.



Les chiffres que j'ai indiqués sont basés sur 1982 année où la consultation chez le généraliste coûtait 55 F c'est à dire 8,38 € . A cette époque , les profs étaient bien payés et pourtant la hors classe n'existait pas encore .

La hors-classe des agrégés date de 1978 (décret n°78-219 modifiant le décret n°72-580 régissant le statut des agrégés).

Autant pour moi pour la hors classe des agrégés ! Par contre la hors classe des certifiés a été créée par Jospin en 1989
Phocea
Phocea
Niveau 5

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 17 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par Phocea le Mar 20 Aoû 2019 - 0:38
@Bouboule a écrit:
@Ponocrates a écrit:
@Bouboule a écrit:
@francois a écrit:

Les médecins , en réclamant  matin midi et soir des augmentations ont aujourd'hui des revenus très élevés si les médecins avaient été revalorises comme les enseignants et plus généralement les fonctionnaires la consultation ne dépasserait pas les 15 € .
D'ailleurs les élèves ne s(y trompent pas ils plébiscitent les études de médecine et délaissent les métiers de l'enseignement .

15 € (100 F), c'était le tarif en 1991.
En 2002 (passage à l'euro) et consultation à 20 €.
23€ en 2011 et 25 € depuis 2017.

Les élèves ne plébiscitent pas tant que ça le métier de médecin généraliste d'ailleurs.

Vous donnez le tarif conventionné secteur 1. J'ignore où vous habitez, mais là où je suis les généralistes secteur 1 sont rares. Pour les spécialistes, je paie régulièrement des 60, 75 voire 90 euros en fonction des spécialités en disant " Merci Docteur"...
Le numerus closus, en limitant le nombre de praticiens, leur a permis d'augmenter leurs tarifs- ce qui est rare est cher.
Pendant ce temps, nous avons défilé pour "le bien des élèves", obtenu une augmentation des effectifs enseignants, rendant "impossible" une revalorisation de nos salaires au nom de l'orthodoxie des comptes publics. Cherchez l'erreur...

Je rebondissais sur l'évolution de la consultation secteur 1 décrite par francois, oui, et pas des spécialistes qui font effectivement plus rêver les élèves par leurs revenus.

@francois a écrit:
@Mathador a écrit:
@francois a écrit:
@Bouboule a écrit:

15 € (100 F), c'était le tarif en 1991.
En 2002 (passage à l'euro) et consultation à 20 €.
23€ en 2011 et 25 € depuis 2017.

Les élèves ne plébiscitent pas tant que ça le métier de médecin généraliste d'ailleurs.



Les chiffres que j'ai indiqués sont basés sur 1982 année où la consultation chez le généraliste coûtait 55 F c'est à dire 8,38 € . A cette époque , les profs étaient bien payés et pourtant la hors classe n'existait pas encore .

La hors-classe des agrégés date de 1978 (décret n°78-219 modifiant le décret n°72-580 régissant le statut des agrégés).

Autant pour moi pour la hors classe des agrégés !  Par contre la hors classe des certifiés a été créée par Jospin en 1989

Au temps pour moi
avatar
XIII
Neoprof expérimenté

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 17 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par XIII le Mar 20 Aoû 2019 - 7:55
@PHLA a écrit:
@Cleroli a écrit:
@nigousse a écrit:XIII pouvez-vous développer ce que vous entendez par disparition des échelons? avez-vous des éléments précis? des sources fiables allant dans ce sens? vous balancez une bombe, il serait sympa de préciser, merci d'avance.
Une rapide recherche internet permet de mieux comprendre ce qui est dans les cartons :
L'Express l'entreprise a écrit:La réforme de la fonction publique est le troisième grand chantier du gouvernement pour 2019. L'un de ses volets concerne l'élargissement du recours au contrat.
(...)
Alors que le point d'indice n'a encore une fois pas été relevé cette année, le troisième axe du projet gouvernemental fait grincer des dents les syndicats : la rémunération au mérite. À côté de ce qu'on appelle le traitement de base (80% du revenu), un fonctionnaire fait l'objet d'un régime indemnitaire (20%), dont une toute petite part individuelle est liée à l'évaluation par le chef de service. (...)
Comment dégager des marges de manoeuvre pour accroître la part d'individualisation de la rémunération ? L'une des pistes à l'étude consisterait à ralentir le passage d'échelon de manière généralisée et à réinjecter le gain obtenu de ce fait dans le régime indemnitaire. "Pour l'administration, un allongement de deux mois par année de durée d'échelon représenterait une économie de 400 millions par an en régime de croisière et 550 millions d'euros par an si l'allongement était porté à trois mois", explique Christian Grolier.
La suite est ici et l'article date de janvier de cette année.
Justement, dans l'article, est évoquée une piste consistant à ralentir le passage d'échelon de manière généralisée de 2 à 3 mois par an. Il n'est nullement question de les supprimer. Les menaces de recul social de ce gouvernement sont déjà suffisamment importantes sans qu'il y ait besoin d'en rajouter dans la surenchère. Restons crédibles !



4 chantiers ont été ouverts à la concertation (et non à la négociation...) sur l'année qui ont aboutis à la nouvelle de la Fonction Publique.

1/ Instances représentatives et organismes consultatifs : l'administration préconise d'une part le seul maintien des CAP disciplinaires donc la fin des CAP de promotions ou de mobilités, d'autre part la fin des CAP par catégories hiérarchiques (A, B, C) ce qui signerait la fin des CAP par corps! Les CHSCT sont clairement menacées également...

2/ Le développement du recours aux agents contractuels : augmenter la durée des contrats, créer des contrats de mission, organiser un recrutement des contractuels par concours! (la tâche du gouvernement sera facilitée pour abandonner, externaliser ou privatiser des missions de service public).

3/ Comment faire évoluer la rémunération des agents publics? ("comment développer la rémunération au mérite individuel ou collectif?")

Remise en cause du principe de "carrière" (+ indemnitaire et - d'avancement d'échelon ou de grade). Le but est de redéployer la masse salariale ponctionnée sur l'indiciaire, au profit des outils indemnitaires d'une part et d'autre part d'assurer l'allongement des carrières. Il est sérieusement envisager dans un premier temps de ralentir significativement le temps de passage d'échelon...voir de le supprimer.

4/ Comment promouvoir et favoriser la mobilité et les transitions professionnelles dans le Fonction Publique?

Objectif majeur du gouvernement avec en prime une suppression de 120 000 agents. Plan de départ volontaire en cas de suppression de postes ou de restructuration des services notamment.
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 17 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par Celadon le Mar 20 Aoû 2019 - 8:40
Et pendant ce temps, la haute FP est encouragée aux allers-retours lucratifs public/privé. Magnifique !
Pourquoi 3,14159
Pourquoi 3,14159
Neoprof expérimenté

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 17 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par Pourquoi 3,14159 le Mar 20 Aoû 2019 - 9:58
@XIII a écrit:
4/ Comment promouvoir et favoriser la mobilité et les transitions professionnelles dans le Fonction Publique?

Objectif majeur du gouvernement avec en prime une suppression de 120 000 agents. Plan de départ volontaire en cas de suppression de postes ou de restructuration des services notamment.
Je suis le premier à attendre les conditions de ces départs. Si indemnités, je pars. Si pas d'indemnités, je reste en mode dégradé et parasite.

_________________
"Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité. " (Albert Einstein).
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 17 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par Balthazaard le Mar 20 Aoû 2019 - 10:34
@XIII a écrit:
@PHLA a écrit:
@Cleroli a écrit:
@nigousse a écrit:XIII pouvez-vous développer ce que vous entendez par disparition des échelons? avez-vous des éléments précis? des sources fiables allant dans ce sens? vous balancez une bombe, il serait sympa de préciser, merci d'avance.
Une rapide recherche internet permet de mieux comprendre ce qui est dans les cartons :
L'Express l'entreprise a écrit:La réforme de la fonction publique est le troisième grand chantier du gouvernement pour 2019. L'un de ses volets concerne l'élargissement du recours au contrat.
(...)
Alors que le point d'indice n'a encore une fois pas été relevé cette année, le troisième axe du projet gouvernemental fait grincer des dents les syndicats : la rémunération au mérite. À côté de ce qu'on appelle le traitement de base (80% du revenu), un fonctionnaire fait l'objet d'un régime indemnitaire (20%), dont une toute petite part individuelle est liée à l'évaluation par le chef de service. (...)
Comment dégager des marges de manoeuvre pour accroître la part d'individualisation de la rémunération ? L'une des pistes à l'étude consisterait à ralentir le passage d'échelon de manière généralisée et à réinjecter le gain obtenu de ce fait dans le régime indemnitaire. "Pour l'administration, un allongement de deux mois par année de durée d'échelon représenterait une économie de 400 millions par an en régime de croisière et 550 millions d'euros par an si l'allongement était porté à trois mois", explique Christian Grolier.
La suite est ici et l'article date de janvier de cette année.
Justement, dans l'article, est évoquée une piste consistant à ralentir le passage d'échelon de manière généralisée de 2 à 3 mois par an. Il n'est nullement question de les supprimer. Les menaces de recul social de ce gouvernement sont déjà suffisamment importantes sans qu'il y ait besoin d'en rajouter dans la surenchère. Restons crédibles !



4 chantiers ont été ouverts à la concertation (et non à la négociation...) sur l'année qui ont aboutis à la nouvelle de la Fonction Publique.

1/ Instances représentatives et organismes consultatifs : l'administration préconise d'une part le seul maintien des CAP disciplinaires donc la fin des CAP de promotions ou de mobilités, d'autre part la fin des CAP par catégories hiérarchiques (A, B, C) ce qui signerait la fin des CAP par corps! Les CHSCT sont clairement menacées également...

2/ Le développement du recours aux agents contractuels : augmenter la durée des contrats, créer des contrats de mission, organiser un recrutement des contractuels par concours! (la tâche du gouvernement sera facilitée pour abandonner, externaliser ou privatiser des missions de service public).

3/ Comment faire évoluer la rémunération des agents publics? ("comment développer la rémunération au mérite individuel ou collectif?")

Remise en cause du principe de "carrière" (+  indemnitaire et - d'avancement d'échelon ou de grade). Le but est de redéployer la masse salariale ponctionnée sur l'indiciaire, au profit des outils indemnitaires d'une part et d'autre part d'assurer l'allongement des carrières. Il est sérieusement envisager dans un premier temps de ralentir significativement le temps de passage d'échelon...voir de le supprimer.

4/ Comment promouvoir et favoriser la mobilité et les transitions professionnelles dans le Fonction Publique?

Objectif majeur du gouvernement avec en prime une suppression de 120 000 agents. Plan de départ volontaire en cas de suppression de postes ou de restructuration des services notamment.
Le point 2 est pour moi le pire mais nous ne sommes pas clairs sur ce point, les contractuels (voir autre fil) sont accueillis à bras ouverts en versant parfois une larme sur leur condition misérable. Nous oeuvrons pour notre perte!
Cybele59
Cybele59
Niveau 5

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 17 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par Cybele59 le Mar 20 Aoû 2019 - 11:44
La suppression des 120000 c'est que pour nous? Parce que si on est 800000 ça en fait 1/8 à qui on dit au revoir. Et évidemment ce doit être hors départ à la retraite. Peut-être que le gouvernement compte avec des suicides parce que là je ne vois pas comment en eliminer autant.
avatar
Cath
Bon génie

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 17 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par Cath le Mar 20 Aoû 2019 - 14:50
@Balthazaard a écrit:
@XIII a écrit:
@PHLA a écrit:
@Cleroli a écrit:
Une rapide recherche internet permet de mieux comprendre ce qui est dans les cartons :

La suite est ici et l'article date de janvier de cette année.
Justement, dans l'article, est évoquée une piste consistant à ralentir le passage d'échelon de manière généralisée de 2 à 3 mois par an. Il n'est nullement question de les supprimer. Les menaces de recul social de ce gouvernement sont déjà suffisamment importantes sans qu'il y ait besoin d'en rajouter dans la surenchère. Restons crédibles !



4 chantiers ont été ouverts à la concertation (et non à la négociation...) sur l'année qui ont aboutis à la nouvelle de la Fonction Publique.

1/ Instances représentatives et organismes consultatifs : l'administration préconise d'une part le seul maintien des CAP disciplinaires donc la fin des CAP de promotions ou de mobilités, d'autre part la fin des CAP par catégories hiérarchiques (A, B, C) ce qui signerait la fin des CAP par corps! Les CHSCT sont clairement menacées également...

2/ Le développement du recours aux agents contractuels : augmenter la durée des contrats, créer des contrats de mission, organiser un recrutement des contractuels par concours! (la tâche du gouvernement sera facilitée pour abandonner, externaliser ou privatiser des missions de service public).

3/ Comment faire évoluer la rémunération des agents publics? ("comment développer la rémunération au mérite individuel ou collectif?")

Remise en cause du principe de "carrière" (+  indemnitaire et - d'avancement d'échelon ou de grade). Le but est de redéployer la masse salariale ponctionnée sur l'indiciaire, au profit des outils indemnitaires d'une part et d'autre part d'assurer l'allongement des carrières. Il est sérieusement envisager dans un premier temps de ralentir significativement le temps de passage d'échelon...voir de le supprimer.

4/ Comment promouvoir et favoriser la mobilité et les transitions professionnelles dans le Fonction Publique?

Objectif majeur du gouvernement avec en prime une suppression de 120 000 agents. Plan de départ volontaire en cas de suppression de postes ou de restructuration des services notamment.
Le point 2 est pour moi le pire mais nous ne sommes pas clairs sur ce point, les contractuels (voir autre fil) sont accueillis à bras ouverts en versant parfois une larme sur leur condition misérable. Nous oeuvrons pour notre perte!

Et sur le compte des Stylos Rouges, on élève des monuments aux AVS sans lesquels l'EN ne tournerait pas et le professeur ne serait rien. Il parait qu'il faut de toute urgence les augmenter (avant nous, donc), parce que le smic et un peu plus pour des gens recrutés sans diplôme et avec 1/4 d'heure d'entretien, c'est de l’esclavagisme.
Alors entendons-nous bien, je n'ai rien contre les AVS, mais s'il faut augmenter le smic, on va atteindre le salaire des enseignants débutants.
ProvençalLeGaulois
ProvençalLeGaulois
Érudit

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 17 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par ProvençalLeGaulois le Mar 20 Aoû 2019 - 15:48
Les AVS sont au SMIC mais sont surtout à temps partiel subi, ils ont rarement des contrats de plus de 26h.

_________________
N'empêche que je suis une légende.
Perceval
Ha@_x
Ha@_x
Fidèle du forum

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 17 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par Ha@_x le Mar 20 Aoû 2019 - 16:37
@Cath a écrit:Et sur le compte des Stylos Rouges, on élève des monuments aux AVS sans lesquels l'EN ne tournerait pas et le professeur ne serait rien. Il parait qu'il faut de toute urgence les augmenter (avant nous, donc), parce que le smic et un peu plus pour des gens recrutés sans diplôme et avec 1/4 d'heure d'entretien, c'est de l’esclavagisme.
Alors entendons-nous bien, je n'ai rien contre les AVS, mais s'il faut augmenter le smic, on va atteindre le salaire des enseignants débutants.

Je ne vois pas pourquoi militer pour l'augmentation des AVS et des professeurs serait incompatible..... Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 17 3795679266

Certains sur ce fil et sur ce forum font du corporatisme à deux centimes et ça commence à devenir franchement pénible Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 17 1665347707

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
muon
muon
Niveau 5

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 17 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par muon le Mar 20 Aoû 2019 - 16:55
Il y en a bien qui font du syndicalisme à 2 centimes
avatar
Ramanujan974
Fidèle du forum

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 17 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par Ramanujan974 le Mar 20 Aoû 2019 - 17:32
@Ha@_x a écrit:

Certains sur ce fil et sur ce forum font du corporatisme à deux centimes et ça commence à devenir franchement pénible Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 17 1665347707

Peux tu me citer une profession qui n'est pas corporatiste dans ses revendications ?
Hocam
Hocam
Neoprof expérimenté

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 17 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par Hocam le Mar 20 Aoû 2019 - 17:40
@Cath a écrit:
Et sur le compte des Stylos Rouges, on élève des monuments aux AVS sans lesquels l'EN ne tournerait pas et le professeur ne serait rien. Il parait qu'il faut de toute urgence les augmenter (avant nous, donc), parce que le smic et un peu plus pour des gens recrutés sans diplôme et avec 1/4 d'heure d'entretien, c'est de l’esclavagisme.
Alors entendons-nous bien, je n'ai rien contre les AVS, mais s'il faut augmenter le smic, on va atteindre le salaire des enseignants débutants.
Sur le compte public FB des Stylos Rouges, avec lesquels je n'ai rien à voir, il y a un lien vers un article déplorant la baisse du nombre d'AVS et d'AESH, ces derniers n'étant certainement pas « recrutés sans diplôme ». C'est sûr que si vous préférez voir ces AVS/AESH remplacés par des services civiques qui, eux, auront tendance à être encore moins bien formés et surtout moins rémunérés, vous pouvez vous permettre d'écrire ce que vous venez d'écrire. Aux dernières nouvelles, le manifeste des SR (dont là encore je ne partage pas tous les points de vue) demande un vrai statut, une meilleure rémunération et une meilleure formation pour les AESH, ce qui est effectivement une urgence dans une école qui pousse parfois la logique de l'inclusion à son extrême.

_________________
Hayat kısa, kuşlar uçuyor
Une passante
Une passante
Expert

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 17 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par Une passante le Mar 20 Aoû 2019 - 17:45
@Ramanujan974 a écrit:
@Ha@_x a écrit:

Certains sur ce fil et sur ce forum font du corporatisme à deux centimes et ça commence à devenir franchement pénible Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 17 1665347707

Peux tu me citer une profession qui n'est pas corporatiste dans ses revendications ?

Je crois que l'erreur des enseignants a été de vouloir se battre pour d'autres qu'eux-mêmes. Au lieu de le faire en tant que citoyens, ils l'ont fait en tant qu'enseignants, ce qui a conduit à un brouhaha confus de la profession.
Je partage donc l'idée que les enseignants doivent se défendre eux-mêmes, ce qui ne les empêchent pas ensuite de militer en tant que parents d'élèves ou en tant que citoyens, de s'associer aux autres combats, mais sans s'afficher en tant qu'enseignants.
gauvain31
gauvain31
Empereur

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 17 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par gauvain31 le Mar 20 Aoû 2019 - 17:48
François Ruffin avait essayer d'améliorer les conditions de travail des AVS.... mais sans succès. Le groupe LREM s'y était opposé.

https://www.francetvinfo.fr/sante/handicap/handicap-le-coup-de-gueule-de-francois-ruffin-etait-il-justifie_2987219.html
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 17 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par Zagara le Mar 20 Aoû 2019 - 18:11
Le métier d'enseignant a tendance à recruter des gens un peu plus altruistes, empathiques et/ou de gauche que la moyenne. C'est inhérent aux valeurs qu'il porte : c'est un job de transmission, d'accompagnement social, de contact humain, et même de dialogue intergénérationnel. Bref, il faut aimer quand même un peu son prochain, ou du moins croire en sa capacité à s'améliorer, pour vouloir lui apprendre des trucs et l'amener à s'enrichir intellectuellement. Mais du coup, on se retrouve avec des gens plus prompts à se battre pour autrui que pour eux-mêmes.
slynop
slynop
Habitué du forum

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 17 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par slynop le Mar 20 Aoû 2019 - 18:34
On retrouve cela aussi dans les métiers de la santé et chez les pompiers, notamment.

_________________
"C'est pas moi qu'explique mal, c'est les autres qui sont cons !", Perceval dans Kaamelot.
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 17 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par Celadon le Mar 20 Aoû 2019 - 18:35
Les métiers de la santé semblent se réveiller. Il en aura fallu...
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 17 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par Balthazaard le Mar 20 Aoû 2019 - 18:40
Encore un peu d'altruisme et on sera au fond...on pourra alors penser à nous il n'y aura plus personne derrière...cela manquera à certains.
avatar
may68
Érudit

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 17 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par may68 le Mar 20 Aoû 2019 - 19:12
Bonjour,
y a t-il un fil sur les 5 jours de formation obligatoires pendant les vacances pour le secondaire ?
merci
avatar
Graisse-Boulons
Niveau 9

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 17 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par Graisse-Boulons le Mar 20 Aoû 2019 - 19:44
@Ha@_x a écrit:
@Cath a écrit:Et sur le compte des Stylos Rouges, on élève des monuments aux AVS sans lesquels l'EN ne tournerait pas et le professeur ne serait rien. Il parait qu'il faut de toute urgence les augmenter (avant nous, donc), parce que le smic et un peu plus pour des gens recrutés sans diplôme et avec 1/4 d'heure d'entretien, c'est de l’esclavagisme.
Alors entendons-nous bien, je n'ai rien contre les AVS, mais s'il faut augmenter le smic, on va atteindre le salaire des enseignants débutants.

Je ne vois pas pourquoi militer pour l'augmentation des AVS et des professeurs serait incompatible..... Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 17 3795679266

Certains sur ce fil et sur ce forum font du corporatisme à deux centimes et ça commence à devenir franchement pénible Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 17 1665347707

La question n'est pas de savoir si les deux sont compatibles ou pas. Il s'agit d'en finir avec cette manie qu'avaient les anciens profs (du temps ou ils étaient mieux placés dans les échelles des pouvoir d'achat et des retraites de la société française). Cette manie de toujours revendiquer pour les autres, cette détestable habitude de probablement ressentir une certaine "supériorité" rassurante et valorisante pour eux en disant "non, moi, ça va, donnez donc à d'autres"...
Pour en revenir aux AVS et aux catégories C : ce sont des emploi rémunérés selon le niveau requis pour les exercer, point/barre. Si le smic horaire n'est pas atteint en fin d'année, ils reçoivent une prime de rattrapage, si leur pouvoir d'achat sur 4 ans diminue en raison de l'inflation, ils reçoivent la GIPA "Garantie Individuelle de Pouvoir d'Achat"...le privé n'a pas ça et quand ils le découvrent ils parlent d'"avantages des fonctionnaires" et on ne peut rien répondre. D'une manière générale, si vous fouillez le site de l'INSEE, vous pourrez voir que les cat C sont, en prenant tout en compte (primes, indemnités, volet social...), rémunérés en moyenne 15% de plus que les emplois de niveau équivalent du secteur privé, que les cat B sont entre 5 et 10% au dessus du privé et que les cat A sont entre 10% et 20% de MOINS que les postes équivalent dans le privé, sachant que les profs sont encore 20% en dessous que les autres A du publique...Ce que nos collègues AVS ne semblent pas trouver scandaleux, ni aucun autre fonctionnaire, soit dit en passant...Plus on est diplômé, moins il est valable de travailler pour l'état, c'est comme ça....Maintenant, chacun son combat : si le votre est de vous battre tant qu'existent des salaires inférieurs a celui d'un prof, vous ne faites que poursuivre un travail d'auto-sape inédit dans le monde du travail et qui a déjà démontré son efficacité.
PS : Le cas des AVS est particulier car souvent il ne s'agit pas d'un emploi à 35H mais d'un temps partiel. Avant de s'émouvoir lorsqu'ils annoncent leurs (très) faibles revenus, il faut prendre cela en compte...il s'agit au moins du smic horaire, voir plus...
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 17 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par Balthazaard le Mar 20 Aoû 2019 - 19:55
Bel argumentaire!....bravo!
frimoussette77
frimoussette77
Monarque

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 17 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par frimoussette77 le Mar 20 Aoû 2019 - 20:37
Le travail d'AVS est moins pénible que le travail des aides à domicile (par exemple) qui ne gagnent pas beaucoup, font un travail bien plus difficile physiquement, n'ont pas forcément de temps plein non plus et des horaires décalés ... Là les AVS peuvent être avec leurs enfants le soir, pendant les vacances. D'accord, certains font un travail remarquable, d'autres occupent une chaise, il faut dire aussi ce qui est ! (Le portable à la main, regardant par la fenêtre, attendant la sonnerie pour se sauver...)
avatar
Cath
Bon génie

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 17 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par Cath le Mar 20 Aoû 2019 - 20:47
Et essaie un peu de faire travailler une AVS le mercredi... Tant pis pour mes élèves qui n'ont que 2h30 de français, si ces heures sont mises le mercredi, ils n'auront pas d'AVS car elles peuvent faire leur emploi du temps et choisissent de rester chez elle ce jour-là.
avatar
Cath
Bon génie

Revalorisation salaires enseignants ??? - Page 17 Empty Re: Revalorisation salaires enseignants ???

par Cath le Mar 20 Aoû 2019 - 20:49
Merci à tous ceux qui sont intervenus. Je vois que le syndrome de l'infirmière est encore très présent chez les enseignants. Mais encore un petit effort, les profs seront également au Smic.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum