Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
bas-médiéviste
Niveau 8

Conseils sur l'autorité - Page 3 Empty Re: Conseils sur l'autorité

par bas-médiéviste le Dim 18 Aoû 2019 - 23:28
@Ha@_x a écrit:
@bas-médiéviste a écrit:Le diplômé en droit vous répond qu'il a bien lu. Ce que vous citez entre guillemets ne correspond pas à l'article sus-visé.
Il s'agit d'un extrait de circulaire ou d'une extrapolation, que sais-je ?

L'article in extenso est le suivant :
" Les enseignants sont responsables de l'ensemble des activités scolaires des élèves. Ils travaillent au sein d'équipes pédagogiques ; celles-ci sont constituées des enseignants ayant en charge les mêmes classes ou groupes d'élèves ou exerçant dans le même champ disciplinaire et des personnels spécialisés, notamment les psychologues scolaires dans les écoles. Les personnels d'éducation y sont associés.

Les enseignants apportent une aide au travail personnel des élèves et en assurent le suivi. Ils procèdent à leur évaluation. Ils les conseillent dans le choix de leur projet d'orientation en collaboration avec les personnels d'éducation et d'orientation. Ils participent aux actions de formation continue des adultes et aux formations par apprentissage.

Ils contribuent à la continuité de l'enseignement sous l'autorité du chef d'établissement en assurant des enseignements complémentaires.

Leur formation les prépare à l'ensemble de ces missions."

1- Et un argument d'autorité, un Conseils sur l'autorité - Page 3 1665347707

2- Moi aussi je sais lire, donc :

- Je suis responsable de l'activité scolaire des élèves.
- Si cette activité est perturbée ou mise en danger, j'ai le droit de punir l'élève perturbateur.
- L'exclusion ponctuelle de cours fait partie des punitions scolaires, donc l'enseignant est habilité à l'utiliser.

Les collègues qui nous disent qu'exclure c'est mal, ou pire, illégal (OMG , j'ai été dans l'illégalité toute ma carrière Conseils sur l'autorité - Page 3 558662839 , ça me laisse comment dire...... Conseils sur l'autorité - Page 3 3795679266 )

Il vaut mieux exclure en bonne et due forme : élève exclu accompagné/escorté jusqu'au bureau du CPE avec avis d'exclusion et travail à faire (ça m'arrive 20 à 30 fois par an, je suis en prioritaire renforcé) que de faire ce que font de nombreux collègues : ne pas exclure, foutre l'élève dans le couloir, et là c'est pile ou face....

Après je le répète la problématique n'est pas la même quand on est stagiaire.

1) Cath citait la fiche Eduscol : celle-ci n'a pas de caractère obligatoire contrairement à l'article 912-1 du code de l'éducation. La fiche Eduscol contient des préconisations, rien de plus. En tapant l'extrait qu'elle cite sur Goo***, on découvre (miracle de l'intertextualité !) que les R.I. d'un certain nombre d'établissements reprennent le passage de la fiche comme s'il s'agissait de l'article. J'imagine que cela doit entretenir la confusion. Mon intervention avait pour but de démêler les torchons des serviettes.

2) Il s'ensuit que le problème de droit que j'ai posé supra est toujours d'actualité. Un juriste roublard pourrait réussir à remettre en cause la légalité d'une exclusion temporaire de classe.

3) Sur le fond, je suis d'accord avec vous. L'élève pénible qui franchit la ligne rouge, je le vire. Je l'ai fait en tant que stagiaire, je le referai en tant que titulaire. C'est le principe de réalité.

*Je suis navré si j'ai pu vous offenser en usant d'un "argument d'autorité", telle n'était pas mon intention.

Bonne soirée.
Simgajul
Simgajul
Neoprof expérimenté

Conseils sur l'autorité - Page 3 Empty Re: Conseils sur l'autorité

par Simgajul le Dim 18 Aoû 2019 - 23:38
Deja, tout ne se joue pas au debut de l'annee. Si tu sens que tu es en difficultés, tu peux instaurer de nouvelles règles meme en mars. Pour ma part, mon premier trimestre a été difficile et j'ai tout modifie en decembre pour reprendre la main et ca a marche.
Le plus important, c'est de ne pas laisser trop de "Blanc", dans l'inactivité, ils s'agitent. Mes collegues de maths ont toujours un petit problème/calcul au tableau que les élèves font des l'entrée en classe. Ils sont libres de faire l'appel dans le calme.
Mon année de stage, j'ai vire une élève le premier jour a la première heure. Elle refusait d'enlever sa casquette. On a joué à "fais le /non" pendant deux minutes, et je lui ai dit de sortir. Ca a eu son effet, je n'ai plus eu de problème.
Autre conseil, ne fais jamais semblant de ne pas voir ou de ne pas entendre, si tu vois x papoter avec y, dis lui d'arrêter.
Fais aussi le suivi des punitions on a vite fait de perdre le fil, meme chose pour les mots aux Parents et les retenues.

_________________
When you doubt your power, you give power to your doubt.
Ha@_x
Ha@_x
Fidèle du forum

Conseils sur l'autorité - Page 3 Empty Re: Conseils sur l'autorité

par Ha@_x le Dim 18 Aoû 2019 - 23:42
@bas-médiéviste a écrit:2) Il s'ensuit que le problème de droit que j'ai posé supra est toujours d'actualité. Un juriste roublard pourrait réussir à remettre en cause la légalité d'une exclusion temporaire de classe.

Conseils sur l'autorité - Page 3 3284587592

Cher collègue tu connais beaucoup de CDE ou de parents d'élèves qui iront se pourvoir en justice pour contester la légalité de l'exclusion temporaire de la classe par un professeur de monchérimoncoeur parce qu'il était temporairement atteint d'incontinence verbale/ qu'il avait lancé son 4 couleurs sur un camarade/ qu'il avait traité se voisine de sale pu../ qu'il avait refusé son changement de place/de se taire/d'enlever son blouson (rayer la mention inutile) ???

Il faut arrêter de finasser juridiquement sur l'exclusion de la classe. Quand on est titulaire, l'exclusion temporaire de cours est une punition à la disposition et à la discrétion du professeur, à ce dernier de s'en servir le plus intelligemment possible. Et peu importe ce que dira la vie scolaire, d'ailleurs quand on a de bons rapports avec cette dernière l'exclusion est généralement comprise et acceptée.

La question posée en début de fil semble émaner d'un nouveau collègue : si l'on est stagiaire, oui, l'exclusion est à manier avec ....tact.

PS : aucune offense ceci dit au passage, accroche purement rhétorique Razz

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Ha@_x
Ha@_x
Fidèle du forum

Conseils sur l'autorité - Page 3 Empty Re: Conseils sur l'autorité

par Ha@_x le Dim 18 Aoû 2019 - 23:47
@Simgajul a écrit:Deja, tout ne se joue pas au debut de l'annee. Si tu sens que tu es en difficultés, tu peux instaurer de nouvelles règles meme en mars. Pour ma part, mon premier trimestre a été difficile et j'ai tout modifie en decembre pour reprendre la main et ca a marche.

A mon humble avis ce n'est pas le meilleur des conseils, en mars il est souvent trop tard, d'ailleurs tu le dis toi même : reprendre la main en décembre.... Il faut réagir assez vite, même si ça dépend beaucoup de l'établissement.

@Simgajul a écrit:Mon année de stage, j'ai vire une élève le premier jour a la première heure. Elle refusait d'enlever sa casquette. On a joué à "fais le /non" pendant deux minutes, et je lui ai dit de sortir. Ca a eu son effet, je n'ai plus eu de problème.

Voila : ne rien laisser passer, surtout dès la première heure.

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
avatar
Cath
Bon génie

Conseils sur l'autorité - Page 3 Empty Re: Conseils sur l'autorité

par Cath le Lun 19 Aoû 2019 - 0:04
@bas-médiéviste a écrit:
@Cath a écrit:
@bas-médiéviste a écrit:
@Ha@_x a écrit:https://www.neoprofs.org/t39046-exclusion-de-cours-cadre-legal

ben voilà, je viens de retrouver,

Code de l'éducation L 912-1

Article très général qui laisse une certaine liberté d'adaptation au niveau réglementaire.

La première phrase pose un problème de droit :
Attendu qu'il dispose que "les enseignants sont responsables de l'ensemble des activités scolaires des élèves", le fait d'exclure un élève ne constitue-t-il pas une interruption de la continuité normale des activités scolaires pour l'élève exclu ? A moins que la prise en charge de l'élève exclu par la vie scolaire ne rétablisse cette continuité.

Il serait intéressant de voir la jurisprudence à ce sujet.

Lis mieux et tu verras que " une  décision  d'exclusion  de  cours  peut  être  prise  en fonction de l'intérêt général et pour assurer la continuité des activités de la classe" et que Justifiée  par  un  comportement  inadapté  au  bon  déroulement  d'un  cours,  l'exclusion  ponctuelle  doit demeurer  exceptionnelle  et  donner  lieu  systématiquement  à  une  information  écrite  au  conseiller principal  d'éducation  ainsi  qu'au  chef  d'établissement.  Elle  s'accompagne  d'une  prise  en  charge  de l'élève  dans  le  cadre  d'un  dispositif  prévu  à  cet  effet  de  manière  à  assurer  la  continuité  de  la surveillance." car "Il s'agit d'une réponse ponctuelle qui relève de la responsabilité professionnelle de l'enseignant."

Le diplômé en droit vous répond qu'il a bien lu. Ce que vous citez entre guillemets ne correspond pas à l'article sus-visé.
Il s'agit d'un extrait de circulaire ou d'une extrapolation, que sais-je ?

L'article in extenso est le suivant :
" Les enseignants sont responsables de l'ensemble des activités scolaires des élèves. Ils travaillent au sein d'équipes pédagogiques ; celles-ci sont constituées des enseignants ayant en charge les mêmes classes ou groupes d'élèves ou exerçant dans le même champ disciplinaire et des personnels spécialisés, notamment les psychologues scolaires dans les écoles. Les personnels d'éducation y sont associés.

Les enseignants apportent une aide au travail personnel des élèves et en assurent le suivi. Ils procèdent à leur évaluation. Ils les conseillent dans le choix de leur projet d'orientation en collaboration avec les personnels d'éducation et d'orientation. Ils participent aux actions de formation continue des adultes et aux formations par apprentissage.

Ils contribuent à la continuité de l'enseignement sous l'autorité du chef d'établissement en assurant des enseignements complémentaires.

Leur formation les prépare à l'ensemble de ces missions."

Source Legifrance [consulté le 18/08/2019] https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do;jsessionid=2C06B119C3C90C32F3ED54CDB141ECB7.tplgfr42s_1?idArticle=LEGIARTI000027683033&cidTexte=LEGITEXT000006071191&categorieLien=id&dateTexte=

Cela correspond au texte dont j'ai donné la référence.
Édit : j'ajoute que la première phrase, qui dit que les enseignants sont responsables de l'ensemble des activités scolaires de leurs élèves, non seulement ne contredit pas la fiche Eduscol, mais même va dans le même sens.
Mais ce n'est que mon interprétation de diplômée de lettres.


Dernière édition par Cath le Lun 19 Aoû 2019 - 0:12, édité 1 fois
Simgajul
Simgajul
Neoprof expérimenté

Conseils sur l'autorité - Page 3 Empty Re: Conseils sur l'autorité

par Simgajul le Lun 19 Aoû 2019 - 0:07
Ce que je veux dire, c'est qu'a tout moment on peut trouver de nouveaux trucs. Quand j'ai débuté, mes collègues, les profs de l'espe nous mettaient la pression sur les premieres semaine... Si t'as pas réussi a tenir ta classe le 15/09 t'es foutu, tu Vas vivre l'enfer toute l'année. C'est faux, on trouve des trucs toute l'année. Rien n'est définitif.

_________________
When you doubt your power, you give power to your doubt.
bas-médiéviste
bas-médiéviste
Niveau 8

Conseils sur l'autorité - Page 3 Empty Re: Conseils sur l'autorité

par bas-médiéviste le Lun 19 Aoû 2019 - 0:11
@Ha@_x a écrit:
@bas-médiéviste a écrit:2) Il s'ensuit que le problème de droit que j'ai posé supra est toujours d'actualité. Un juriste roublard pourrait réussir à remettre en cause la légalité d'une exclusion temporaire de classe.

Cher collègue tu connais beaucoup de CDE ou de parents d'élèves qui iront se pourvoir en justice pour contester la légalité de l'exclusion temporaire de la classe par un professeur

Vous avez raison. Ils seraient certainement bien peu nombreux à ester en justice pour ça. Mais nul n'est à l'abri de parents procéduriers. Cf : le business des assurances professionnelles pour couvrir les profs juridiquement...

@Ha@_x a écrit:Quand on est titulaire, l'exclusion temporaire de cours est une punition à la disposition et à la discrétion du professeur, à ce dernier de s'en servir le plus intelligemment possible. Et peu importe ce que dira la vie scolaire, d'ailleurs quand on a de bons rapports avec cette dernière l'exclusion est généralement comprise et acceptée.

Tout à fait d'accord. Et d'ailleurs, on ne peut que conseiller au collègue qui a ouvert ce fil de soigner ses contacts avec la vie scolaire qui constitue un précieux allié. Il ne faut pas hésiter, en début d'année, à aller les voir pour se présenter.

@Ha@_x a écrit:La question posée en début de fil semble émaner d'un nouveau collègue : si l'on est stagiaire, oui, l'exclusion est à manier avec ....tact.

Evidemment, et hors présence d'un tuteur ESPE ou d'un IPR... lesquels ont parfois une conception juridiquement restrictive du droit d'exclusion  abi

_________________
"Les instructions émanant des socio-pédagogues infestant les cabinets ministériels depuis plusieurs années sont un charabia dont le pathos infernal mériterait d'être traduit en français afin d'en saisir tout le sel lorsque l'on sait qu'il vise un enseignement destiné, je vous le rappelle, à des enfants." (Goubert, 1984)
avatar
nash06
Niveau 5

Conseils sur l'autorité - Page 3 Empty Re: Conseils sur l'autorité

par nash06 le Lun 19 Aoû 2019 - 4:09
@bas-médiéviste a écrit:

@Ha@_x a écrit:La question posée en début de fil semble émaner d'un nouveau collègue : si l'on est stagiaire, oui, l'exclusion est à manier avec ....tact.

Evidemment, et hors présence d'un tuteur ESPE ou d'un IPR... lesquels ont parfois une conception juridiquement restrictive du droit d'exclusion  abi

Bof... à ma première visite de formation il y a un peu moins de 3 ans, le tuteur ESPE m'a reproché de ne pas avoir exclu une élève qui m'avait mal parlé. Je ne me souviens plus exactement ce qu'elle avait dit, je l'avais simplement reprise et lui avais donné une heure de retenue. Pendant l'échange après la séance, le tuteur m'avait dit que je ne pouvais pas me permettre de garder en classe un élève qui se comportait comme ça.
Marcelle Duchamp
Marcelle Duchamp
Érudit

Conseils sur l'autorité - Page 3 Empty Re: Conseils sur l'autorité

par Marcelle Duchamp le Lun 19 Aoû 2019 - 9:31
Je n’ai pas lu toutes les réponses apportées mais sache que moi, j’ai jamais su faire la « méchante / dure / pas sourire / avec un costume de prof (comme on me l’avait « gentiment » conseillé à l’IUFM) » et mon autorité s’est installée d’elle même car je pars du principe que la gentillesse amène la gentillesse. Étant prof d’arts plastiques, j’ai tous les ans environ 20 classes donc j’ai vu passer des milliers d’eleves en 10 ans et si j’ai mis 15h de colle et 20 rapports c’est un maximum.
J’espere que les collègues du forum auront su t’aider et je te souhaite bon courage.

_________________
Je m’excuse par avance des fautes d’accord, de grammaire, de syntaxe et de conjugaison que je peux laisser passer dans mes écrits. Je suis aphasique et je réapprends à écrire depuis 2 ans.
RaptorWill
RaptorWill
Niveau 9

Conseils sur l'autorité - Page 3 Empty Re: Conseils sur l'autorité

par RaptorWill le Lun 19 Aoû 2019 - 9:43
@Marcelle Duchamp a écrit:Je n’ai pas lu toutes les réponses apportées mais sache que moi, j’ai jamais su faire la « méchante / dure / pas sourire / avec un costume de prof (comme on me l’avait « gentiment » conseillé à l’IUFM) » et mon autorité s’est installée d’elle même car je pars du principe que la gentillesse amène la gentillesse. Étant prof d’arts plastiques, j’ai tous les ans environ 20 classes donc j’ai vu passer des milliers d’eleves en 10 ans et si j’ai mis 15h de colle et 20 rapports c’est un maximum.
J’espere que les collègues du forum auront su t’aider et je te souhaite bon courage.

Merci ! Je sais pas comment tu as fais mais tu dois avoir inconsciemment une autorité naturelle ou alors tu es l'exception qui confirme la règle
Marcelle Duchamp
Marcelle Duchamp
Érudit

Conseils sur l'autorité - Page 3 Empty Re: Conseils sur l'autorité

par Marcelle Duchamp le Lun 19 Aoû 2019 - 11:38
Oh tu sais ça je ne sais pas...
Pour tout te dire, mes parents étaient flippes que je sois prof car j’etais très timide et réservée, ils avaient peur que je me fasse bouffer. Mais dès ma première heure de cours (et je ne mens pas ou n’idéalise pas le truc) je me suis sentie à l’aise et bien. Pense à prendre une petite bouteille d’eau car on n’a pas l’habitude de monologuer au début et on a la pâteuse! 😉😅

_________________
Je m’excuse par avance des fautes d’accord, de grammaire, de syntaxe et de conjugaison que je peux laisser passer dans mes écrits. Je suis aphasique et je réapprends à écrire depuis 2 ans.
ben2510
ben2510
Expert

Conseils sur l'autorité - Page 3 Empty Re: Conseils sur l'autorité

par ben2510 le Lun 19 Aoû 2019 - 13:20
"L'autorité naturelle", pas sûr que ça existe...
Par contre il y a quelques bons conseils qui ont été donnés ci-dessus, que je compléterais ainsi :

L'enseignant possède sur les élèves une autorité qui découle de sa fonction et de sa conviction intime qu'il est nécessaire aux apprentissages que l'ambiance de travail soit calme et sereine,
et de sa conviction intime qu'il fait partie de son rôle d'enseignant de s'assurer qu'une telle ambiance soit maintenue, en particulier en rappelant les élèves à l'ordre, en rappelant pourquoi cette ambiance est nécessaire (et en prenant éventuellement des sanctions envers les élèves mal comprenants).

L'essentiel est d'être soi-même convaincu qu'il faut maintenir une ambiance calme (en ce qui me concerne, j'ai une ouïe excellent dans le calme mais très médiocre dès qu'il y a un peu de fond sonore, aussi je suis incapable de parler en même temps qu'un élève, aussi par nécessité les élèves se taisent quand je parle).

mes deux centimes

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
dita
dita
Neoprof expérimenté

Conseils sur l'autorité - Page 3 Empty Re: Conseils sur l'autorité

par dita le Lun 19 Aoû 2019 - 13:25
Dis toi que c'est toi ou eux qui auront la paix. Choisis toi.
Manu7
Manu7
Habitué du forum

Conseils sur l'autorité - Page 3 Empty Re: Conseils sur l'autorité

par Manu7 le Lun 19 Aoû 2019 - 14:13
C'est très difficile de donner des conseils aux autres. Quand on a des problèmes d'autorité, c'est d'ailleurs très pénible de recevoir des conseils qui ne sont pas toujours sincères... J'ai eu des problèmes d'autorité importants au début, et je pense en avoir encore beaucoup. Pourtant les années où j'étais tuteur, mes stagiaires me demandaient souvent comment je faisais pour obtenir un tel silence en cours. J'ai aussi remarqué que des profs qui déclarent avoir un bon climat de travail sont beaucoup moins exigeants que moi. Je me suis sans doute amélioré, et pourtant de temps en temps certaines situations où on commence à perdre l'autorité se répètent. Il faut tenter d'analyser ce qui engendre ses situations analogues car le point commmun c'est soi-même.

J'ai aussi progressé grâce à une formation sur la communication non-violente. On nous apprend à rappeler les règles sans accuser directement, par exemple au lieu de : "Kevin ! Retourne-toi !" Il est plus efficace de dire simplement et fermement : "Il est interdit de se retourner." On obtient un meilleur résultat sans rentrer en conflit, et cela évite l'escalade. Quand on a quelque chose à dire directement à un élève, on lui demande d'attendre à la fin du cours, ainsi on sort des effets de groupe, et cela ne concerne pas les autres.

Bien connaître la théorie et la pratique des échelles de sanctions de l'établissement. Quand un cours ne s'est pas bien déroulé, alors il faut le signaler dès le début du cours suivant, sans menacer mais on peut rappeler les règles ou les conditions pour avoir un bon esprit de travail. Mais bon, cela dépent beaucoup de chaque classe car cela peut aussi ne pas fonctionner.

Je ne sais pas si c'est un bon conseil, mais j'ai aussi remarqué qu'en début d'année, les élèves pénibles observent les profs nouveaux pour découvrir leur points faibles alors qu'ils testent très vite les limites avec les profs réputés autoritaires. Ces derniers diront souvent que le plus dur ce sont les premières semaines. Et quand ils ont imposer le climat qui leur convient alors les élèves pénibles se lâchent ensuite dans les autres cours.

Ce qui est étonnant entre le collège et le lycée c'est qu'au collège nous pensons que les 4èmes sont plus difficiles que les 3èmes qui sont plus matures. Alors que les collègues de lycée constatent que les élèves de seconde sont difficiles et immatures. C'est très relatif...

N'oublions pas le principal, le plaisir de faire cours. Quand un cours se déroule comme prévu avec l'impression d'avoir transmis un savoir (ou une compétence pour ceux qui préfèrent) à tout le groupe dans une bonne ambiance alors c'est génial.

Pour les sanctions importantes comme les retenues ou les exclusions, l'idéal c'est de ne jamais les utiliser alors que les élèves sont tous conscients qu'on peut parfaitement les utiliser.

L'autorité se partage, il y a l'autorité personnelle, celle de l'établissement, celle du PP, celle des CPE, etc... C'est important de comprendre le fonctionnement et l'efficacité de chacune. Quand on exclut un élève si on constate que c'est l'élève qui sort gagnant alors il faut trouver d'autres solutions. Il faut aussi assumer ses décisions et suivre le protocole, dans le cadre d'une retenue ou d'une exclusion, il y a souvent des suites qu'il faut respecter, une exclusion n'est pas un fin mais un début d'une démarche.
Manu7
Manu7
Habitué du forum

Conseils sur l'autorité - Page 3 Empty Re: Conseils sur l'autorité

par Manu7 le Lun 19 Aoû 2019 - 14:28
Je suis d'accord avec Marcelle Duchamp, je ne pense pas qu'elle parle d'autorité naturelle, je connais aussi une collègue de math, qui est très douce avec les élèves, elle ne parle jamais fort, elle ne fait pas peur au contraire les élèves ont totalement confiance et lui parlent très gentiment aussi. Elle est plutôt timide et réservée, mais elle sait exactement où elle veut emmener le groupe et comment. C'est très instructif car quand on veut imiter un prof "autoritaire" que les élèves craignent et qui nous fait également "peur" quand on discute avec lui en salle des profs alors on risque de passer pour un guignol. Il est préférable de prendre exemple sur des profs qui ont une personnalité proche de la votre.
Rendash
Rendash
Enchanteur

Conseils sur l'autorité - Page 3 Empty Re: Conseils sur l'autorité

par Rendash le Lun 19 Aoû 2019 - 14:33
@dita a écrit:Dis toi que c'est toi ou eux qui auront la paix. Choisis toi.

Non seulement l'un et l'autre ne sont pas incompatibles, mais ils vont de pair. Je constate que les élèves apprécient de pouvoir bosser dans le calme, d'autant plus quand c'est peu courant.

_________________
Conseils sur l'autorité - Page 3 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Ha@_x
Ha@_x
Fidèle du forum

Conseils sur l'autorité - Page 3 Empty Re: Conseils sur l'autorité

par Ha@_x le Lun 19 Aoû 2019 - 14:34
@Manu7 a écrit:C'est très difficile de donner des conseils aux autres. Quand on a des problèmes d'autorité, c'est d'ailleurs très pénible de recevoir des conseils qui ne sont pas toujours sincères...

Le collègue n'a pas encore commencé...faudrait peut-être lui signaler que des conseils en gestion de classe, il y en a une mine sur le forum.Very Happy  

Ce qui est étonnant entre le collège et le lycée c'est qu'au collège nous pensons que les 4èmes sont plus difficiles que les 3èmes qui sont plus matures. Alors que les collègues de lycée constatent que les élèves de seconde sont difficiles et immatures. C'est très relatif...

Rien d'étonnant, c'est l'adolescence en fait. Le prof de collège a barre sur des 3e because brevet, moins sur des 4e. Le prof de lycée ne supporte pas les secondes car il pense à ses terminales......4e, 3e, 2de, c'est le bel âge....ou le pire Conseils sur l'autorité - Page 3 1665347707

@Manu7 a écrit:N'oublions pas le principal, le plaisir de faire cours.

Nous sommes d'accord, Very Happy , avant de penser à faire *** les gosses, pardon à mettre des heures de colle, il faut penser à l'objet de notre métier....

Sans jamais oublier que le métier des élèves est aussi de faire ch... les profs Conseils sur l'autorité - Page 3 437980826

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Elyas
Elyas
Empereur

Conseils sur l'autorité - Page 3 Empty Re: Conseils sur l'autorité

par Elyas le Lun 19 Aoû 2019 - 14:38
@Manu7 a écrit:Je suis d'accord avec Marcelle Duchamp, je ne pense pas qu'elle parle d'autorité naturelle, je connais aussi une collègue de math, qui est très douce avec les élèves, elle ne parle jamais fort, elle ne fait pas peur au contraire les élèves ont totalement confiance et lui parlent très gentiment aussi. Elle est plutôt timide et réservée, mais elle sait exactement où elle veut emmener le groupe et comment. C'est très instructif car quand on veut imiter un prof "autoritaire" que les élèves craignent et qui nous fait également "peur" quand on discute avec lui en salle des profs alors on risque de passer pour un guignol. Il est préférable de prendre exemple sur des profs qui ont une personnalité proche de la votre.

Totalement d'accord. Il faut éviter l'autoritarisme. Un point important est que l'autorité se construit avec les autres. Pas contre les autres. Là, c'est de l'autoritarisme et c'est très épuisant.
roxanne
roxanne
Prophète

Conseils sur l'autorité - Page 3 Empty Re: Conseils sur l'autorité

par roxanne le Lun 19 Aoû 2019 - 15:01
Il y a une phrase que m'avait dite un "vieux " prof (il devait avoir mon âge actuel) à mes débuts et qui m'a parfois aidée aussi bien dans la gestion de classe que dans la pédagogie "Les gamins, il faut les étonner". E fait, ils sont des vieux routards de l'école et des profs, ils savent sur quel bouton appuyer pour provoquer telle réaction "Mais c'est pas moi qui parlais" "C'est toujours moi qui prends"...(euh eux aussi sont très prévisibles).En face, le prof va commencer à réagir comme l'attend l'élève qui a sa réplique prête pour faire monter la sauce. Certains sont spécialistes. C'est là que parfois, une réaction à contre courant peut être bénéfique : iun plan de classe surprise, un travail de groupe, un peu d'ironie (à manier avec précaution et quand on connait bien ses troupes) ou un coup d'éclat unique (et préparé en amont) Exemple, un jour , j'ai téléphoné en plein cours à un père d'élève. Mais je connaissais un peu le père. Ca a tétanisé le gamin et le reste des de sa classe avec même son congénère qui a eu cette réplique très révélatrice : "mais ça se fait pas". Be, non, c'est pas dans les habitudes, du moins les miennes, mais une fois çaa le mérite de montrer que tout est possible avec toi.
beaverforever
beaverforever
Niveau 9

Conseils sur l'autorité - Page 3 Empty Re: Conseils sur l'autorité

par beaverforever le Mar 20 Aoû 2019 - 11:28
L'autorité, c'est aussi que chacun soit à sa place : les élèves travaillent pour apprendre, le professeur enseigne et fait travailler les élèves. Plus le cours sera organisé de façon à ce que la grande majorité des élèves travaillent, plus les conflits se réduisent. Un exemple : si au premier cours de seconde, l'enseignant demande aux élèves de prendre en note un cours complexe, les conflits arriveront immédiatement : qu'est-ce qu'il faut écrire ? ça va trop vite ! On peut pas suivre le cours avec cette méthode. Je comprends rien.
Pour le dire autrement, en demandant un travail juste au-dessus du niveau moyen de la classe, on obtient assez facilement une mise au travail de 80% des élèves, et il ne restera que les élèves difficiles à enseigner à gérer.
Manu7
Manu7
Habitué du forum

Conseils sur l'autorité - Page 3 Empty Re: Conseils sur l'autorité

par Manu7 le Mar 20 Aoû 2019 - 15:13
@Ha@_x a écrit:
@Manu7 a écrit: C'est très difficile de donner des conseils aux autres. Quand on a des problèmes d'autorité, c'est d'ailleurs très pénible de recevoir des conseils qui ne sont pas toujours sincères...

Le collègue n'a pas encore commencé...faudrait peut-être lui signaler que des conseils en gestion de classe, il y en a une mine sur le forum.Very Happy

Je n'ai pas été assez précis c'est vrai, je voulais parler des conseils des collègues à la suite de problèmes d'autorité :

Il y a souvent des collègues qui t'enfoncent inconsciemment et qui proposent des solutions qui ne conviennent pas du tout. Ces profs-là n'ont presque jamais de problèmes d'autorité. Mais il y a un phénomène classique qui renforce l'autorité de cette catégorie de prof. Si jamais un élève franchit la limite avec Mme PETSEC et que cette prof met en branle l'autorité de l'établissement alors l'élève est vite remis à sa place. Si l'élève est une forte de tête et insiste alors il sera certainement exclu de l'établissement. Par contre, un élève "Killian" très pénible qui est malin ne franchira cette même limite qu'avec les profs en manque d'autorité... Il n'aura pas de problèmes, les profs diront même que c'est la faute des profs qui ne savent pas s'y prendre...
Ha@_x
Ha@_x
Fidèle du forum

Conseils sur l'autorité - Page 3 Empty Re: Conseils sur l'autorité

par Ha@_x le Mar 20 Aoû 2019 - 16:46
@Manu7 a écrit:Il y a souvent des collègues qui t'enfoncent inconsciemment et qui proposent des solutions qui ne conviennent pas du tout. Ces profs-là n'ont presque jamais de problèmes d'autorité. Mais il y a un phénomène classique qui renforce l'autorité de cette catégorie de prof. Si jamais un élève franchit la limite avec Mme PETSEC et que cette prof met en branle l'autorité de l'établissement alors l'élève est vite remis à sa place. Si l'élève est une forte de tête et insiste alors il sera certainement exclu de l'établissement. Par contre, un élève "Killian" très pénible qui est malin ne franchira cette même limite qu'avec les profs en manque d'autorité... Il n'aura pas de problèmes, les profs diront même que c'est la faute des profs qui ne savent pas s'y prendre...

Avec des collègues pareils, il vaut mieux changer d'établissement....

Le prof qui n'a jamais de problèmes d'autorité/de gestion de classe/avec lequel tout se passe toujours crème/qui n'est jamais ou n'a jamais été bordélisé/qui n'a jamais été confronté à une fronde..... ça n'existe pas, à 5,10, ou 20 ans de carrière on a tous été confrontés à des classes intenables, et même les profs les plus sévères vous le confirmeront.

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Rendash
Rendash
Enchanteur

Conseils sur l'autorité - Page 3 Empty Re: Conseils sur l'autorité

par Rendash le Mer 21 Aoû 2019 - 11:26
@Ha@_x a écrit:
@Manu7 a écrit:Il y a souvent des collègues qui t'enfoncent inconsciemment et qui proposent des solutions qui ne conviennent pas du tout. Ces profs-là n'ont presque jamais de problèmes d'autorité. Mais il y a un phénomène classique qui renforce l'autorité de cette catégorie de prof. Si jamais un élève franchit la limite avec Mme PETSEC et que cette prof met en branle l'autorité de l'établissement alors l'élève est vite remis à sa place. Si l'élève est une forte de tête et insiste alors il sera certainement exclu de l'établissement. Par contre, un élève "Killian" très pénible qui est malin ne franchira cette même limite qu'avec les profs en manque d'autorité... Il n'aura pas de problèmes, les profs diront même que c'est la faute des profs qui ne savent pas s'y prendre...

Avec des collègues pareils, il vaut mieux changer d'établissement....

Le prof qui n'a jamais de problèmes d'autorité/de gestion de classe/avec lequel tout se passe toujours crème/qui n'est jamais ou n'a jamais été bordélisé/qui n'a jamais été confronté à une fronde..... ça n'existe pas, à 5,10, ou 20 ans de carrière on a tous été confrontés à des classes intenables, et même les profs les plus sévères vous le confirmeront.

C'est vrai, à ceci près que l'expression "problème d'autorité" ou "problème de gestion de classe" a sans doute été inventée par les planqués qui ont prétendu en faire une "science" sans plus guère avoir d'élèves devant eux. C'est une façon plus ou moins subtile d'en faire porter la responsabilité aux enseignants, tandis que le banal terme de "chahut" tend à laisser croire que les apprenants sont en partie responsables du merdier ambiant professeur

_________________
Conseils sur l'autorité - Page 3 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Ha@_x
Ha@_x
Fidèle du forum

Conseils sur l'autorité - Page 3 Empty Re: Conseils sur l'autorité

par Ha@_x le Mer 21 Aoû 2019 - 14:32
@Rendash a écrit:C'est vrai, à ceci près que l'expression "problème d'autorité" ou "problème de gestion de classe" a sans doute été inventée par les planqués qui ont prétendu en faire une "science" sans plus guère avoir d'élèves devant eux. C'est une façon plus ou moins subtile d'en faire porter la responsabilité aux enseignants, tandis que le banal terme de "chahut" tend à laisser croire que les apprenants sont en partie responsables du merdier ambiant professeur

Conseils sur l'autorité - Page 3 2252222100


_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum