Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Ils ont tout quitté pour devenir profs. Empty Ils ont tout quitté pour devenir profs.

par Balthazaard le Ven 30 Aoû 2019 - 13:46
https://www.liberation.fr/france/2019/08/29/ils-ont-tout-quitte-pour-devenir-profs_1748178

Pas de problème tout va pour le mieux...les élèves difficiles connait pas....les problèmes de niveau connait pas....juste quelques soucis d'intendance.
De l'info comme on aime sur le plus beau métier du monde.
Qui parle de crise des vocations?
Modulo
Modulo
Habitué du forum

Ils ont tout quitté pour devenir profs. Empty Re: Ils ont tout quitté pour devenir profs.

par Modulo le Ven 30 Aoû 2019 - 13:50
Je te trouve dur. Par exemple, cette phrase résume quand même bien à la fois le salaire et le temps de travail.

Julien de l'article a écrit:«L’essence, les péages… Tout mis bout à bout, cela représentait largement la moitié de mes 1 460 euros de salaire. Je ne sais pas comment on peut faire ce choix professionnel si on n’a pas un conjoint qui gagne bien sa vie ! J’ai continué à travailler à côté. C’est un peu l’ironie de l’histoire. Moi qui voulais une qualité de vie meilleure… Je n’ai jamais travaillé autant.

_________________
Essayons d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Ils ont tout quitté pour devenir profs. Empty Re: Ils ont tout quitté pour devenir profs.

par Zagara le Ven 30 Aoû 2019 - 13:54
Le type qui chougne parce que les concours ne sont pas des entretiens d'embauche m'a fait rigoler.
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Ils ont tout quitté pour devenir profs. Empty Re: Ils ont tout quitté pour devenir profs.

par Balthazaard le Ven 30 Aoû 2019 - 13:55
@Modulo a écrit:Je te trouve dur. Par exemple, cette phrase résume quand même bien à la fois  le salaire et le temps de travail.

Julien de l'article a écrit:«L’essence, les péages… Tout mis bout à bout, cela représentait largement la moitié de mes 1 460 euros de salaire. Je ne sais pas comment on peut faire ce choix professionnel si on n’a pas un conjoint qui gagne bien sa vie ! J’ai continué à travailler à côté. C’est un peu l’ironie de l’histoire. Moi qui voulais une qualité de vie meilleure… Je n’ai jamais travaillé autant.
Soucis d'intendance, c'est ce qui je dis...as tu vu un problème d'élève? ça n'existe qu'ici?
Delia
Delia
Expert spécialisé

Ils ont tout quitté pour devenir profs. Empty Re: Ils ont tout quitté pour devenir profs.

par Delia le Ven 30 Aoû 2019 - 14:59
Et le grand naïf qui choisit l'enseignement pour avoir plus de temps pour lui ! Préparations, copies, jamais entendu parler ?

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
avatar
Ramanujan974
Fidèle du forum

Ils ont tout quitté pour devenir profs. Empty Re: Ils ont tout quitté pour devenir profs.

par Ramanujan974 le Ven 30 Aoû 2019 - 19:12
Candice de l'article a écrit:«J’ai décidé de préparer le concours de professeur de maths. En fait, je déteste cette matière. C’est pour ça que je l’ai choisie, parce que je me suis rendu compte que beaucoup d’élèves étaient comme moi. Il y a un créneau à prendre : je peux leur apporter quelque chose en trouvant des astuces pour donner du sens à des notions qui n’en avaient pas pour moi.

:choc: :choc: :choc: :choc: :choc: :choc: :choc:
Danska
Danska
Modérateur

Ils ont tout quitté pour devenir profs. Empty Re: Ils ont tout quitté pour devenir profs.

par Danska le Ven 30 Aoû 2019 - 19:16
Consacrer sa vie à une discipline qu'on déteste, c'est tout de même une forme raffiné de masochisme Ils ont tout quitté pour devenir profs. 2314601941
muon
muon
Niveau 5

Ils ont tout quitté pour devenir profs. Empty Re: Ils ont tout quitté pour devenir profs.

par muon le Ven 30 Aoû 2019 - 19:20
@Danska a écrit:Consacrer sa vie à une discipline qu'on déteste, c'est tout de même une forme raffiné de masochisme Ils ont tout quitté pour devenir profs. 2314601941
au contraire, c'est très tendance, les IPR doivent adorer.
Plus on est nul dans une matière, plus on est à même de comprendre les élèves en difficulté....parait-il
William Foster
William Foster
Expert

Ils ont tout quitté pour devenir profs. Empty Re: Ils ont tout quitté pour devenir profs.

par William Foster le Ven 30 Aoû 2019 - 19:36
@muon a écrit:
@Danska a écrit:Consacrer sa vie à une discipline qu'on déteste, c'est tout de même une forme raffiné de masochisme Ils ont tout quitté pour devenir profs. 2314601941
au contraire, c'est très tendance, les IPR doivent adorer.
Plus on est nul dans une matière, plus on est à même de comprendre les élèves en difficulté....parait-il

Attention de ne pas confondre "être nul" et "détester".
Y'a des trucs qu'on peut adorer tout en étant très mauvais, et des trucs qu'on déteste dans lesquels on excelle.

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Opinions are like orgasms : mine matters most and I really don't care if you have one." Sylvia Plath
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
Philomène87
Philomène87
Esprit éclairé

Ils ont tout quitté pour devenir profs. Empty Re: Ils ont tout quitté pour devenir profs.

par Philomène87 le Ven 30 Aoû 2019 - 19:50
C'est quand même dommage d'enseigner une matière qu'on déteste. Comment peut-on faire passer l'amour de cette matière ?
scot69
scot69
Modérateur

Ils ont tout quitté pour devenir profs. Empty Re: Ils ont tout quitté pour devenir profs.

par scot69 le Ven 30 Aoû 2019 - 20:19
J'ai lu ce journal dans le train ce soir, j'ai bien rigolé (jaune) moi aussi.
Elaïna
Elaïna
Bon génie

Ils ont tout quitté pour devenir profs. Empty Re: Ils ont tout quitté pour devenir profs.

par Elaïna le Ven 30 Aoû 2019 - 20:21
@Zagara a écrit:Le type qui chougne parce que les concours ne sont pas des entretiens d'embauche m'a fait rigoler.

oui moi aussi c'est le seul qui m'a vraiment agacée... oh ben ça alors, les concours demandent des connaissances, pour pouvoir enseigner, c'est ouf !!

Les autres témoignages sont assez touchants je trouve (même si le coup de vouloir enseigner les maths alors qu'on aime pas ça me fait un peu marrer, mais bon...)

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered
Lucrezia
Lucrezia
Niveau 9

Ils ont tout quitté pour devenir profs. Empty Re: Ils ont tout quitté pour devenir profs.

par Lucrezia le Ven 30 Aoû 2019 - 20:41
Je dois avoir un cœur de pierre, car je suis toujours perplexe quand j'entends des enseignants affirmer avoir choisi ce métier pour "le contact avec les enfants", "créer du lien social" et "se rendre utile". A les entendre, on devient prof quand on veut faire de l'humanitaire ; personnellement, je suis devenue professeur parce que j'aime la littérature et la langue française, et que c'est tant mieux si je peux gagner ma vie (hum, façon de parler Rolling Eyes ) en les faisant étudier par des personnes qui, au contact de tant de beauté et d'intelligence (celles des Lettres, je précise  Laughing ), ne pourront que se bonifier et devenir potentiellement des voisins supportables.
Que les élèves soient mineurs ne participe pas à l'enchantement. Quant à créer du lien social, merci mais je préfère le développer avec des adultes. Se rendre utile ? Je ne sais pas ce que ça veut dire.

_________________
« Ὁ βίος βραχύς, ἡ δὲ τέχνη μακρή, ὁ δὲ καιρὸς ὀξύς, ἡ δὲ πεῖρα σφαλερή, ἡ δὲ κρίσις χαλεπή. »  Hippocrate
Philomène87
Philomène87
Esprit éclairé

Ils ont tout quitté pour devenir profs. Empty Re: Ils ont tout quitté pour devenir profs.

par Philomène87 le Ven 30 Aoû 2019 - 20:50
@Lucrezia

Moi aussi l'expression "se rendre utile" me saute négativement aux oreilles.
Elle sous-entend qu'il y a des métiers qui ne sont pas utiles.
A l'intérieur de la profession, j'ai aussi entendu un camarade de promo dire "j'ai choisi un collège difficile, j'y serai plus utile". Merci pour ceux qui enseignent ailleurs...
Il y a derrière cette expression une forme de prétention et de mépris.
Jenny
Jenny
Modérateur

Ils ont tout quitté pour devenir profs. Empty Re: Ils ont tout quitté pour devenir profs.

par Jenny le Ven 30 Aoû 2019 - 20:53
Je comprends l'idée.
Parfois, on exerce des métiers qui n'ont pas beaucoup de sens... et on cherche autre chose quand on se reconvertit.
Danska
Danska
Modérateur

Ils ont tout quitté pour devenir profs. Empty Re: Ils ont tout quitté pour devenir profs.

par Danska le Ven 30 Aoû 2019 - 21:00
Objectivement, démarcheur téléphonique est un métier bien moins utile que médecin, enseignant ou éboueur ; donc oui, l'idée peut se comprendre.

Dans l'ensemble, je trouve l'article plutôt favorable aux enseignants, malgré quelques propos très naïfs.
Philomène87
Philomène87
Esprit éclairé

Ils ont tout quitté pour devenir profs. Empty Re: Ils ont tout quitté pour devenir profs.

par Philomène87 le Ven 30 Aoû 2019 - 21:34
@Danska a écrit:Objectivement, démarcheur téléphonique est un métier bien moins utile que médecin, enseignant ou éboueur ;

C'est sûr, si on prend les extrêmes !
Jenny
Jenny
Modérateur

Ils ont tout quitté pour devenir profs. Empty Re: Ils ont tout quitté pour devenir profs.

par Jenny le Ven 30 Aoû 2019 - 21:36
Tu as un community manager dans les exemples de Libé. Wink

(Pour avoir pratiqué, tu ne te sens pas toujours hyper utile à la société. Razz )
Lord Steven
Lord Steven
Neoprof expérimenté

Ils ont tout quitté pour devenir profs. Empty Re: Ils ont tout quitté pour devenir profs.

par Lord Steven le Ven 30 Aoû 2019 - 21:50
Cette Marion à part vendre son bouquin elle a vécu sous Zola? Un seul manuel et des crottes de rats, franchement....

_________________
If you play with a cat, you should mind his scratch Ils ont tout quitté pour devenir profs. 929169480
Elaïna
Elaïna
Bon génie

Ils ont tout quitté pour devenir profs. Empty Re: Ils ont tout quitté pour devenir profs.

par Elaïna le Ven 30 Aoû 2019 - 21:51
Comme Danska, je vous trouve un peu durs.
Le mec qui se rend compte qu'il faut travailler beaucoup (surtout au début), qui intègre les joies du tézédariat... il a le mérite de reconnaître qu'il ne s'y attendait pas, et visiblement il s'y est collé de bon coeur.
Après pour la question de l'utilité, d'une part c'est très personnel de vouloir "se sentir utile" dans son boulot (et ça rejoint la fameuse question de la vocation dont il a été longuement question sur d'autres fils), et d'autre part, chacun a une façon très personnelle de se sentir utile. Pour moi ça sera de raconter des trucs d'histoire et de géo, pour d'autres ça sera de faire du social (ou de l'alphabétisation de primo arrivants) dans une REP pourrie.
Je connais un certain nombre de gens qui me disent souvent qu'ils trouvent que j'ai, moi, un travail utile, comparé à eux. Et la plupart sont des gens très brillants, qui ont fait des trucs du genre HEC, Centrale, une fac de droit... La perte de sens touche énormément de monde - ça fait d'ailleurs partie des joies de la société capitaliste à mon sens.

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered
muon
muon
Niveau 5

Ils ont tout quitté pour devenir profs. Empty Re: Ils ont tout quitté pour devenir profs.

par muon le Ven 30 Aoû 2019 - 22:15
Parce qu'être enseignant ça a nécessairement du sens?
Il m'arrive avec certaines classes de ne trouver aucun sens à ce que je fais: élèves pénibles, fainéants, pas à leur place...avec toute la fatigue nerveuse et le sentiment de vacuité qui va avec.
J'envie alors l'éleveur de chèvres, le secrétaire administratif, l'éboueur....dont les jobs me paraissent alors plus utiles ou reposants que le mien
slynop
slynop
Habitué du forum

Ils ont tout quitté pour devenir profs. Empty Re: Ils ont tout quitté pour devenir profs.

par slynop le Ven 30 Aoû 2019 - 23:07
Nous sommes aussi des éleveurs de chèvres.

_________________
"C'est pas moi qu'explique mal, c'est les autres qui sont cons !", Perceval dans Kaamelot.
gauvain31
gauvain31
Empereur

Ils ont tout quitté pour devenir profs. Empty Re: Ils ont tout quitté pour devenir profs.

par gauvain31 le Ven 30 Aoû 2019 - 23:16
@muon a écrit:Parce qu'être enseignant ça a nécessairement du sens?
Il m'arrive avec certaines classes de ne trouver aucun sens à ce que je fais: élèves pénibles, fainéants, pas à leur place...avec toute la fatigue nerveuse et le sentiment de vacuité qui va avec.
J'envie alors l'éleveur de chèvres, le secrétaire administratif, l'éboueur....dont les jobs me paraissent alors plus utiles ou reposants que le mien

Le métier en lui-même a intrinsèquement du sens. Le manque de sens ne vient pas de toi , mais des élèves et de leur manque d'éducation , mais aussi des réformes décidées par des gens de l'ombre qui dénaturent de métier
spagnol85
spagnol85
Niveau 2

Ils ont tout quitté pour devenir profs. Empty Re: Ils ont tout quitté pour devenir profs.

par spagnol85 le Ven 30 Aoû 2019 - 23:19
Moi je me suis reconverti après quelques années comme ingénieur et je comprends la phrase "se sentir utile" comme: "travailler en donnant quelque chose directement à la société et non pour que quelqu'un (propriétaire de la compagnie) devient plus riche". Le temps qui passe dans les préparations, le temps de corrections... bref, tes efforts retournent sur les jeunes (futurs adultes) et pas sur la poche de quelqu'un. C'est dans ce sens que je le comprends.
Ha@_x
Ha@_x
Fidèle du forum

Ils ont tout quitté pour devenir profs. Empty Re: Ils ont tout quitté pour devenir profs.

par Ha@_x le Ven 30 Aoû 2019 - 23:22
@Elaïna a écrit:Après pour la question de l'utilité, d'une part c'est très personnel de vouloir "se sentir utile" dans son boulot (et ça rejoint la fameuse question de la vocation dont il a été longuement question sur d'autres fils), et d'autre part, chacun a une façon très personnelle de se sentir utile. Pour moi ça sera de raconter des trucs d'histoire et de géo, pour d'autres ça sera de faire du social (ou de l'alphabétisation de primo arrivants) dans une REP pourrie.
Je connais un certain nombre de gens qui me disent souvent qu'ils trouvent que j'ai, moi, un travail utile, comparé à eux. Et la plupart sont des gens très brillants, qui ont fait des trucs du genre HEC, Centrale, une fac de droit... La perte de sens touche énormément de monde - ça fait d'ailleurs partie des joies de la société capitaliste à mon sens.

1- Je tiens à te rassurer @Elaïna, nous faisons aussi de l'histoire et de la géographie dans les REP les plus pourries Ils ont tout quitté pour devenir profs. 1665347707 (en plus du social et en plus de l'alphabétisation)

2- Il est sûr qu'avec des cursi pareils, on brille en société....parce que les péquenots de profs mal payés...ben....tout le monde s'en tape.  

@Philomène87 a écrit:A l'intérieur de la profession, j'ai aussi entendu un camarade de promo dire "j'ai choisi un collège difficile, j'y serai plus utile". Merci pour ceux qui enseignent ailleurs...

La formule est très maladroite oui, on est utile (mais pourquoi ce mot ?) partout, mais il faut se rendre à l'évidence que ce n'est pas le même métier.

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum