Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
EricAU
Niveau 2

Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ? - Page 7 Empty Re: Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ?

par EricAU le Mer 20 Nov 2019 - 3:14
Chez nous, les conseils ont débuté.

Ne sachant pas quels coefficients adoptés, la direction a choisi d'attribuer coefficient 1 à chaque matière apparaissant sur le bulletin. Par exemple, l'enseignement scientifique étant partagé par un professeur de SPC et un professeur de SVT, cela se traduit par deux matières distinctes nommées "sciences" sur le bulletin avec coefficient 1 pour chacune. Du coup cet enseignement scientifique de 2 heures hebdomadaires compte double par rapport à n'importe quel autre enseignement comme par exemple ceux de spécialité avec 4 heures hebdomadaires. Que penser dans ces conditions de la moyenne générale apparaissant sur le bulletin et qui sert à décerner les récompenses éventuelles ?

Par ailleurs, un premier sondage a été fait auprès des élèves pour leur demander la spécialité qu'ils comptent abandonner en fin de première afin de commencer à travailler sur la DGH. "les maths sont les grands perdants" dixit la direction.

Rendash
Rendash
Enchanteur

Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ? - Page 7 Empty Re: Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ?

par Rendash le Mer 20 Nov 2019 - 4:36
@henriette a écrit:
@Ruthven a écrit:

▶le prof principal serait remplacé par un "professeur référent" qui suivrait les mêmes élèves en 1re et en terminale"
:missT2: Ce serait quoi, ce machin ?
(La seule chose que ça m'évoque, c'est la réunion de famille pour décider de mettre sous tutelle pépé qui chante la marseillaise à poil sur la pelouse, et choisir qui sera tuteur).

Parti comme c'est parti, c'est surtout Cédé(heu) qui va se mettre à chanter La Marseillaise à pwâl sur la pelouse Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ? - Page 7 2164541516
Mine de rien, ça va tourner à la méchante usine à gaz pour eux, surtout si, comme le souligne fort justement Prosper, on a la possibilité de refuser la fonction.


@EricAU a écrit:Par exemple, l'enseignement scientifique étant partagé par un professeur de SPC et un professeur de SVT, cela se traduit par deux matières distinctes nommées "sciences" sur le bulletin avec coefficient 1 pour chacune. Du coup cet enseignement scientifique de 2 heures hebdomadaires compte double par rapport à n'importe quel autre enseignement comme par exemple ceux de spécialité avec 4 heures hebdomadaires. Que penser dans ces conditions de la moyenne générale apparaissant sur le bulletin et qui sert à décerner les récompenses éventuelles ?

Le même problème se pose dans mon collège : le nouveau CDE a décidé de rétablir les moyennes G sur le bulletin, mais n'a apparemment pas percuté que les classes qui ont deux professeurs d'EPS voient cette matière compter double par rapport aux autres.
...enfin, "pas percuté" ... c'est ce qu'il prétend, mais ... Rolling Eyes

_________________
Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ? - Page 7 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Cléopatra2
Cléopatra2
Esprit éclairé

Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ? - Page 7 Empty Re: Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ?

par Cléopatra2 le Mer 20 Nov 2019 - 6:27
Pour les coeff c'est très clair, c'est un par matière et non par professeur. Il est tout à fait possible de "fusionner" les lignes des deux profs pour faire une seule matière coeff 1. Vous devez aller demander que ça soit changé en première.
JEMS
JEMS
Grand Maître

Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ? - Page 7 Empty Re: Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ?

par JEMS le Mer 20 Nov 2019 - 6:34
Et puis, pour ma part, c'est l'essence même du conseil de classe. Tout le monde au même coeff, toutes les voix comptent.
Lagomorphe
Lagomorphe
Niveau 9

Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ? - Page 7 Empty Re: Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ?

par Lagomorphe le Mer 20 Nov 2019 - 14:33
@EricAU a écrit:Ne sachant pas quels coefficients adoptés, la direction a choisi d'attribuer coefficient 1 à chaque matière apparaissant sur le bulletin. Par exemple, l'enseignement scientifique étant partagé par un professeur de SPC et un professeur de SVT, cela se traduit par deux matières distinctes nommées "sciences" sur le bulletin avec coefficient 1 pour chacune. Du coup cet enseignement scientifique de 2 heures hebdomadaires compte double par rapport à n'importe quel autre enseignement comme par exemple ceux de spécialité avec 4 heures hebdomadaires.

Problème qui existait déjà avec les sciences en filières ES et L.
Et d'autant plus idiot qu'effectivement chaque professeur n'a qu'une heure par semaine, et par conséquent un nombre de note très faible. Je suis le premier à dire que mes trois pauvres notes (dont un micro DM) d'enseignement scientifique en 1ère sont tout sauf significatives, encore plus quand un élève est absent à un DS, et cela se voit quand on compare les synthèses de classe: des élèves très faibles partout ailleurs se retrouvent avec des notes plus que correctes et vice-versa.

Je comprends l'idée de "un professeur = une voix" au conseil de classe, et j'entend bien que la mienne compte s'il y a vote - ou hésitation pour une récompense ou une mise en garde, mais je ne me sentirais pas humilié par un coefficient faible attribué à ma note dans la moyenne générale, ce sont deux choses différentes.
avatar
Matheod
Habitué du forum

Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ? - Page 7 Empty Re: Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ?

par Matheod le Mer 20 Nov 2019 - 14:36
La logique serait de faire proportionnellement au nombre d'heure élèves.
avatar
chmarmottine
Sage

Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ? - Page 7 Empty Re: Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ?

par chmarmottine le Mer 20 Nov 2019 - 15:01
@Matheod a écrit:La logique serait de faire proportionnellement au nombre d'heure élèves.
Exactement.

Je ne comprends pas le coefficient 1 d'EMC qui est à une demi-heure par élève ... je ne comprends même pas que ce truc soit évalué et encore moins qu'on y comptabilise un unique travail de groupe  ... voire une note de participation ....
Lagomorphe
Lagomorphe
Niveau 9

Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ? - Page 7 Empty Re: Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ?

par Lagomorphe le Mer 20 Nov 2019 - 15:46
@EricAU a écrit:
Par ailleurs, un premier sondage a été fait auprès des élèves pour leur demander la spécialité qu'ils comptent abandonner en fin de première afin de commencer à travailler sur la DGH. "les maths sont les grands perdants" dixit la direction.

Méfiez-vous. Mon CdE a aussi essayé de nous la jouer comme ça: d'après le sondage effectué auprès des élèves, ce sont les maths qui perdraient, et par conséquent il serait inutile que les disciplines où des postes sont menacés (chez nous SES SVT PC) s'inquiètent et revendiquent (du dédoublement par exemple).

Sauf que voilà: entre les goûts des élèves et la décision des parents, il peut y avoir un joli gouffre.

C'est ce que j'ai toujours vu en TS avec les vœux APB/Parcousup: la bio c'est rigolo, en novembre tout le monde veut faire PACES ou BCPST, même les spéMaths, mais au moment de la validation des vœux, c'est MPSI+PCSI+ECS partout, ou du moins les vœux "biologistes" reprennent les proportions habituelles.
avatar
chmarmottine
Sage

Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ? - Page 7 Empty Re: Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ?

par chmarmottine le Mer 20 Nov 2019 - 15:51
@Lagomorphe a écrit:
@EricAU a écrit:
Par ailleurs, un premier sondage a été fait auprès des élèves pour leur demander la spécialité qu'ils comptent abandonner en fin de première afin de commencer à travailler sur la DGH. "les maths sont les grands perdants" dixit la direction.

Méfiez-vous. Mon CdE a aussi essayé de nous la jouer comme ça: d'après le sondage effectué auprès des élèves, ce sont les maths qui perdraient, et par conséquent il serait inutile que les disciplines où des postes sont menacés (chez nous SES SVT PC) s'inquiètent et revendiquent (du dédoublement par exemple).

Sauf que voilà: entre les goûts des élèves et la décision des parents, il peut y avoir un joli gouffre.

C'est ce que j'ai toujours vu en TS avec les vœux APB/Parcousup: la bio c'est rigolo, en novembre tout le monde veut faire PACES ou BCPST, même les spéMaths, mais au moment de la validation des vœux, c'est MPSI+PCSI+ECS partout, ou du moins les vœux "biologistes" reprennent les proportions habituelles.
Avec une grande différence maintenant :
Il faudrait être inconscient pour prendre maths en Tale quand on est fragile et subir une épreuve nationale à coeff important, alors qu'on peut choisir une discipline où on réussit mieux et éventuellement prendre maths complémentaires qui ne compte rien ou presque.

Vus les cartons que je mets, je ne vois pas pourquoi je pousserais mes élèves à garder maths.
ycombe
ycombe
Monarque

Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ? - Page 7 Empty Re: Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ?

par ycombe le Mer 20 Nov 2019 - 16:08
@chmarmottine a écrit:
@Lagomorphe a écrit:
@EricAU a écrit:
Par ailleurs, un premier sondage a été fait auprès des élèves pour leur demander la spécialité qu'ils comptent abandonner en fin de première afin de commencer à travailler sur la DGH. "les maths sont les grands perdants" dixit la direction.

Méfiez-vous. Mon CdE a aussi essayé de nous la jouer comme ça: d'après le sondage effectué auprès des élèves, ce sont les maths qui perdraient, et par conséquent il serait inutile que les disciplines où des postes sont menacés (chez nous SES SVT PC) s'inquiètent et revendiquent (du dédoublement par exemple).

Sauf que voilà: entre les goûts des élèves et la décision des parents, il peut y avoir un joli gouffre.

C'est ce que j'ai toujours vu en TS avec les vœux APB/Parcousup: la bio c'est rigolo, en novembre tout le monde veut faire PACES ou BCPST, même les spéMaths, mais au moment de la validation des vœux, c'est MPSI+PCSI+ECS partout, ou du moins les vœux "biologistes" reprennent les proportions habituelles.
Avec une grande différence maintenant :
Il faudrait être inconscient pour prendre maths en Tale quand on est fragile et subir une épreuve nationale à coeff important, alors qu'on peut choisir une discipline où on réussit mieux et éventuellement prendre maths complémentaires qui ne compte rien ou presque.

Vus les cartons que je mets, je ne vois pas pourquoi je pousserais mes élèves à garder maths.
Le problème est probablement aussi que les élèves croient pouvoir prendre math complémentaires, et pensent que cela suffira dans le supérieur.

Chez moi le CdE a annoncé aux parents de première que ce serait "non" pour la premier point. Il va falloir attendre l'an prochain pour savoir pour le second, mais je ne me fais pas d'illusion: les filières en tension auront là un excellent moyen de sélectionner des éléments travailleurs susceptibles de réussir dans n'importe quelle formation.

Il faudra probablement, comme en 1993, quatre ou cinq ans pour que les choses s'équilibrent et il serait étonnant que le résultat ne soit pas le même.


_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
ycombe
ycombe
Monarque

Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ? - Page 7 Empty Re: Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ?

par ycombe le Mer 20 Nov 2019 - 16:15
@JEMS a écrit:Et puis, pour ma part, c'est l'essence même du conseil de classe. Tout le monde au même coeff, toutes les voix comptent.
Tu es jeune, alors.  :colereage:

Quand j'étais au collège, les matières étaient coefficientées. C'était logique, ça évitait qu'une note en musique compte autant que quatre notes en maths, ou, pour le dire différemment, qu'il soit beaucoup plus rentable (pour la moyenne G) de travailler en arts plastiques qu'en français.

La seule logique, c'est de mettre des coefficients correspondant au nombre d'heures. Si on veut les disciplines à égalité, on leur met le même nombre d'heures et on n'en parle plus. Comme c'est ridicule, on se rend bien compte que les disciplines ne sont pas à égalité et que mettre des coefficients est normal.

Edit: Cela ne veut pas dire qu'au conseil de classe, toutes les voix ne comptent pas.

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
henriette
henriette
Médiateur

Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ? - Page 7 Empty Re: Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ?

par henriette le Mer 20 Nov 2019 - 16:27
A ce compte-là, en 6e, l'EPS sera coeff 4. Combien pour les maths, ou l'histoire-géo, ou la LV1 ?

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
Bouboule
Grand sage

Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ? - Page 7 Empty Re: Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ?

par Bouboule le Mer 20 Nov 2019 - 17:21
@ycombe a écrit:
@chmarmottine a écrit:
@Lagomorphe a écrit:
@EricAU a écrit:
Par ailleurs, un premier sondage a été fait auprès des élèves pour leur demander la spécialité qu'ils comptent abandonner en fin de première afin de commencer à travailler sur la DGH. "les maths sont les grands perdants" dixit la direction.

Méfiez-vous. Mon CdE a aussi essayé de nous la jouer comme ça: d'après le sondage effectué auprès des élèves, ce sont les maths qui perdraient, et par conséquent il serait inutile que les disciplines où des postes sont menacés (chez nous SES SVT PC) s'inquiètent et revendiquent (du dédoublement par exemple).

Sauf que voilà: entre les goûts des élèves et la décision des parents, il peut y avoir un joli gouffre.

C'est ce que j'ai toujours vu en TS avec les vœux APB/Parcousup: la bio c'est rigolo, en novembre tout le monde veut faire PACES ou BCPST, même les spéMaths, mais au moment de la validation des vœux, c'est MPSI+PCSI+ECS partout, ou du moins les vœux "biologistes" reprennent les proportions habituelles.
Avec une grande différence maintenant :
Il faudrait être inconscient pour prendre maths en Tale quand on est fragile et subir une épreuve nationale à coeff important, alors qu'on peut choisir une discipline où on réussit mieux et éventuellement prendre maths complémentaires qui ne compte rien ou presque.

Vus les cartons que je mets, je ne vois pas pourquoi je pousserais mes élèves à garder maths.
Le problème est probablement aussi que les élèves croient pouvoir prendre math complémentaires, et pensent que cela suffira dans le supérieur.

Chez moi le CdE a annoncé aux parents de première que ce serait "non" pour la premier point. Il va falloir attendre l'an prochain pour savoir pour le second, mais je ne me fais pas d'illusion: les filières en tension auront là un excellent moyen de sélectionner des éléments travailleurs susceptibles de réussir dans n'importe quelle formation.

Il faudra probablement, comme en 1993, quatre ou cinq ans pour que les choses s'équilibrent et il serait étonnant que le résultat ne soit pas le même.


A court terme, je pense que pour survivre, certaines formations du supérieur vont devoir s'adapter à la réforme du lycée. Je n'imagine pas vraiment comment un élève ayant suivi maths complémentaires pourra suivre en PCSI, un programme dans les faits pas si loin de MPSI, filière qui remplira avec spé maths + maths expertes. Pourtant si les PCSI veulent continuer à remplir, il faudra bien qu'elles les prennent, et encore, ça suppose qu'il y aura des candidats ayant quasi renoncé aux maths qui aient envie d'en faire 10h par semaine...
Comme dit ycombe, c'est en régime permanent qu'on pourra juger, et pour ce faire, il ne faut pas craquer mais le politique commence à avoir la pression (cf article du monde du jour) et un politique ça craque avant le temps pédagogique.
Ingeborg B.
Ingeborg B.
Sage

Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ? - Page 7 Empty Re: Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ?

par Ingeborg B. le Mer 20 Nov 2019 - 17:23
@Lagomorphe a écrit:
@EricAU a écrit:Ne sachant pas quels coefficients adoptés, la direction a choisi d'attribuer coefficient 1 à chaque matière apparaissant sur le bulletin. Par exemple, l'enseignement scientifique étant partagé par un professeur de SPC et un professeur de SVT, cela se traduit par deux matières distinctes nommées "sciences" sur le bulletin avec coefficient 1 pour chacune. Du coup cet enseignement scientifique de 2 heures hebdomadaires compte double par rapport à n'importe quel autre enseignement comme par exemple ceux de spécialité avec 4 heures hebdomadaires.

Problème qui existait déjà avec les sciences en filières ES et L.
Et d'autant plus idiot qu'effectivement chaque professeur n'a qu'une heure par semaine, et par conséquent un nombre de note très faible. Je suis le premier à dire que mes trois pauvres notes (dont un micro DM) d'enseignement scientifique en 1ère sont tout sauf significatives, encore plus quand un élève est absent à un DS, et cela se voit quand on compare les synthèses de classe: des élèves très faibles partout ailleurs se retrouvent avec des notes plus que correctes et vice-versa.

Je comprends l'idée de "un professeur = une voix" au conseil de classe, et j'entend bien que la mienne compte s'il y a vote - ou hésitation pour une récompense ou une mise en garde, mais je ne me sentirais pas humilié par un coefficient faible attribué à ma note dans la moyenne générale, ce sont deux choses différentes.
Il devra modifier le bulletin puisque sinon cela fausse la moyenne du contrôle continu en fin de première qui comptera dans les % pour le bac.
Hermiony
Hermiony
Esprit sacré

Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ? - Page 7 Empty Re: Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ?

par Hermiony le Mer 20 Nov 2019 - 17:28
@henriette a écrit:A ce compte-là, en 6e, l'EPS sera coeff 4. Combien pour les maths, ou l'histoire-géo, ou la LV1 ?

Ou alors (je pense en 3e), on coefficiente davantage les matières du DNB.

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être
trompettemarine
trompettemarine
Doyen

Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ? - Page 7 Empty Re: Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ?

par trompettemarine le Mer 20 Nov 2019 - 23:35
@Ruthven a écrit:Tiens du nouveau sur l'usine à gaz :

https://twitter.com/ErwinCanard/status/1196708744769474560

"▶le conseil de classe serait composé d’enseignants de tronc commun et d’un nombre minimal de profs de spécialité

▶ création d'un "conseil des familles"

▶le prof principal serait remplacé par un "professeur référent" qui suivrait les mêmes élèves en 1re et en terminale"
Merci Ruthven.

Si l'on fait le bilan, là où il y a aujourd'hui un seul conseil, il y en aura trois demain, avec son cortège de paperasse inutile, sans compter les réunions et les mails pour organiser le schmilblinck.
Réunions et conseils peu utiles puisque c'est l'élève qui choisit ce qu'il abandonne.

Quand est-ce qu'on fait cours ?

Qui a eu cette idée folle un jour de bousiller l'école ?


Dernière édition par trompettemarine le Jeu 21 Nov 2019 - 11:22, édité 1 fois
Cléopatra2
Cléopatra2
Esprit éclairé

Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ? - Page 7 Empty Re: Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ?

par Cléopatra2 le Jeu 21 Nov 2019 - 6:40
@chmarmottine a écrit:
@Matheod a écrit:La logique serait de faire proportionnellement au nombre d'heure élèves.
Exactement.

Je ne comprends pas le coefficient 1 d'EMC qui est à une demi-heure par élève ... je ne comprends même pas que ce truc soit évalué et encore moins qu'on y comptabilise un unique travail de groupe  ... voire une note de participation ....
Oui, c'est lamentable. Certains collègues ne font même pas d'EMC. Avant, on comptait la note en HG et basta, mais là pour la réforme, il faut, s'il y a note, qu'elle soit dans la ligne EMC. Eh bien on ne va pas noter "gentiment" en EMC.
Prosper de Barante
Prosper de Barante
Niveau 8

Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ? - Page 7 Empty Re: Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ?

par Prosper de Barante le Jeu 21 Nov 2019 - 9:07
Le "conseil des familles" : le retour de la Mafia ?
Laotzi
Laotzi
Neoprof expérimenté

Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ? - Page 7 Empty Re: Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ?

par Laotzi le Jeu 21 Nov 2019 - 23:54
Un article dans le Monde sur ce sujet : https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/11/21/au-lycee-le-conseil-de-classe-a-l-epreuve-de-la-reforme_6020023_3224.html

La réforme du lycée n’aura pas seulement fait exploser les filières, elle aura aussi ringardisé les conseils de classe. Alors que se profilent ceux du premier trimestre de 1re – organisés entre fin novembre et mi-décembre –, ce rituel de la vie scolaire est remis en cause. Avec la fin des séries S, ES et L, remplacées par des groupes de spécialités, les élèves de 1re ne passent que la moitié de leur temps en classe entière et les équipes d’enseignants ont parfois doublé de volume. Résultat : de nombreux chefs d’établissement envisagent de repenser leur organisation, voire de les transformer complètement.

Ce qui est extraordinaire, c'est que, plutôt que de s'interroger sur les conséquences néfastes de la destruction du groupe classe, de l'atomisation des parcours des élèves, on blablate seulement sur le caractère obsolète du conseil de classe.

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
gauvain31
gauvain31
Empereur

Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ? - Page 7 Empty Re: Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ?

par gauvain31 le Ven 22 Nov 2019 - 0:12
@Laotzi a écrit:Un article dans le Monde sur ce sujet : https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/11/21/au-lycee-le-conseil-de-classe-a-l-epreuve-de-la-reforme_6020023_3224.html

La réforme du lycée n’aura pas seulement fait exploser les filières, elle aura aussi ringardisé les conseils de classe. Alors que se profilent ceux du premier trimestre de 1re – organisés entre fin novembre et mi-décembre –, ce rituel de la vie scolaire est remis en cause. Avec la fin des séries S, ES et L, remplacées par des groupes de spécialités, les élèves de 1re ne passent que la moitié de leur temps en classe entière et les équipes d’enseignants ont parfois doublé de volume. Résultat : de nombreux chefs d’établissement envisagent de repenser leur organisation, voire de les transformer complètement.

Ce qui est extraordinaire, c'est que, plutôt que de s'interroger sur les conséquences néfastes de la destruction du groupe classe, de l'atomisation des parcours des élèves, on blablate seulement sur le caractère obsolète du conseil de classe.

La réforme, c'est le Bien. Le passé, c'est has-been, c'est le Mal professeur

Plus sérieusement, les journalistes du Monde (propriété de Pigasse et Niel supporters LREM) n'ont plus que pour missions d'expliquer les réformes de Macron. Pas de les contester sur le fond. Je me pose même la question de savoir s'ils en ont encore les capacités intellectuelles,ou estiment-ils que ce qu'ils écrivent est déjà en soir une critique féroce en toute indépendance du président.
Lagomorphe
Lagomorphe
Niveau 9

Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ? - Page 7 Empty Re: Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ?

par Lagomorphe le Ven 22 Nov 2019 - 6:40
@Ruthven a écrit:Tiens du nouveau sur l'usine à gaz :

https://twitter.com/ErwinCanard/status/1196708744769474560

"▶le conseil de classe serait composé d’enseignants de tronc commun et d’un nombre minimal de profs de spécialité

▶ création d'un "conseil des familles"

▶le prof principal serait remplacé par un "professeur référent" qui suivrait les mêmes élèves en 1re et en terminale"

Ce qui aurait pour effet d'enlever une épine du pied de nos chers CdE (trouver un professeur principal par classe devient compliqué, et ils ne peuvent imposer cette mission). Et de nous retirer par là même un de nos derniers contre-pouvoirs. Le suivi des élèves étant déjà rémunéré par l'ISOE, l'EN économiserait les parts variables au passage.
Pat B
Pat B
Fidèle du forum

Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ? - Page 7 Empty Re: Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ?

par Pat B le Lun 17 Fév 2020 - 20:23
@Lagomorphe a écrit:
@Ruthven a écrit:Tiens du nouveau sur l'usine à gaz :

https://twitter.com/ErwinCanard/status/1196708744769474560

"▶le conseil de classe serait composé d’enseignants de tronc commun et d’un nombre minimal de profs de spécialité

▶ création d'un "conseil des familles"

▶le prof principal serait remplacé par un "professeur référent" qui suivrait les mêmes élèves en 1re et en terminale"

Ce qui aurait pour effet d'enlever une épine du pied de nos chers CdE (trouver un professeur principal par classe devient compliqué, et ils ne peuvent imposer cette mission). Et de nous retirer par là même un de nos derniers contre-pouvoirs. Le suivi des élèves étant déjà rémunéré par l'ISOE, l'EN économiserait les parts variables au passage.

Tout cela semble bel et bien confirmé. Le recteur (de Lyon) l'a annoncé aux cde réunis. Plus de PP, et donc plus d'ISOE part variable, en première et terminale. Mais ils veulent imposer que chaque prof suive un certain nombre d'élèves (15? 20 ?) sur les 2 années... sans indemnité supplémentaire, cela va sans dire !
Et bien on ne le fera pas.
Et notre cde cherche des volontaires pour réfléchir à une nouvelle organisation des conseils de classe...
avatar
Bouboule
Grand sage

Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ? - Page 7 Empty Re: Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ?

par Bouboule le Lun 17 Fév 2020 - 20:29
@Pat B a écrit:
@Lagomorphe a écrit:
@Ruthven a écrit:Tiens du nouveau sur l'usine à gaz :

https://twitter.com/ErwinCanard/status/1196708744769474560

"▶le conseil de classe serait composé d’enseignants de tronc commun et d’un nombre minimal de profs de spécialité

▶ création d'un "conseil des familles"

▶le prof principal serait remplacé par un "professeur référent" qui suivrait les mêmes élèves en 1re et en terminale"

Ce qui aurait pour effet d'enlever une épine du pied de nos chers CdE (trouver un professeur principal par classe devient compliqué, et ils ne peuvent imposer cette mission). Et de nous retirer par là même un de nos derniers contre-pouvoirs. Le suivi des élèves étant déjà rémunéré par l'ISOE, l'EN économiserait les parts variables au passage.

Tout cela semble bel et bien confirmé. Le recteur (de Lyon) l'a annoncé aux cde réunis. Plus de PP, et donc plus d'ISOE part variable, en première et terminale. Mais ils veulent imposer que chaque prof suive un certain nombre d'élèves (15? 20 ?) sur les 2 années... sans indemnité supplémentaire, cela va sans dire !
Et bien on ne le fera pas.
Et notre cde cherche des volontaires pour réfléchir à une nouvelle organisation des conseils de classe...

Bien joué, ça !
ysabel
ysabel
Enchanteur

Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ? - Page 7 Empty Re: Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ?

par ysabel le Lun 17 Fév 2020 - 20:57
Encore une super revalorisation à la clé donc !

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
trompettemarine
trompettemarine
Doyen

Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ? - Page 7 Empty Re: Vers la suppression des conseils de classe avec la réforme du lycée ?

par trompettemarine le Mar 18 Fév 2020 - 11:07
Quel dégoût !
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum