Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
dita
Neoprof expérimenté

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 2 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par dita Lun 30 Sep 2019 - 17:43
Clairlaure, ta question 9, à la fin, évoque une "caractéristique physique". Je suis étonné.
clairlaure
clairlaure
Niveau 9

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 2 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par clairlaure Lun 30 Sep 2019 - 18:06
Oui, le mot a été mal choisi...
Il est employé car certains des collègues que j'ai rencontrés en entretien m'ont dit avoir été gênés par certains aspects avec lesquels ils ont dû composer et qui n'avaient rien à voir avec la mission de tuteur, le cas de vêtements sales, trop courts ou inappropriés.
Bien sûr, je ne remets aucunement en cause la liberté de s'habiller comme on veut. C'est simplement que comme la remarque est apparue plusieurs fois, il m'a semblé que je devais la faire figurer dans le questionnaire.
La formulation est effectivement malheureuse. Je vais la remplacer par "mode vestimentaire"
Je te remercie pour la remarque.
olive-in-oil
olive-in-oil
Sage

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 2 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par olive-in-oil Lun 30 Sep 2019 - 18:22
J'ai rempli le questionnaire "au mieux" mais comme @Anthinéa, les questions (et surtout les réponses proposées) ne correspondaient pas vraiment aux expériences "ratées" des tutorats que j'ai pu mener.
La grande majorité des suivis se sont très bien passés, avec des gens d'origines diverses et des parcours plutôt atypiques d'ailleurs.
Les trois "cas" rencontrés étaient :
- Une stagiaire qui s'est totalement méprise sur le travail et qui a démissionné au bout de 2 mois.
- Une stagiaire vraiment incompétente mais qui croyait que son degré d'excellence dans une autre matière que celle pour laquelle elle avait été recrutée suffirait à pallier ses manques. En outre, elle était parano et en était déjà à deux procédures pour harcèlement dans des académies différentes et s'apprêtait à recommencer avec la tutrice ESPE. Validée tout de même, elle savait faire illusion !
- Une stagiaire complètement mazoutée qui ne participait à rien et arrivait toujours en retard (pour partir en avance) lors de nos réunions. Elle a été validée après son renouvellement et aujourd'hui, parents+élèves+administratifs+collègues se plaignent de son comportement complètement hors cadre.

Mais je doute qu'une "formation" m'aurait aidée si ce n'est à m'épancher ! Les cas rencontrés étaient vraiment particuliers, comme @Audrey l'a vécu aussi, impossibles à cerner pour proposer une formation derrière ça sans que cela ne ressemble à une réunion de "tuteurs anonymes" = "Bonjour, je m'appelle Olive, j'ai un stagiaire abominable, mais j'ai décidé de me soigner..."
clairlaure
clairlaure
Niveau 9

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 2 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par clairlaure Lun 30 Sep 2019 - 18:38
Vous faites bien de souligner cet aspect. Il faudrait que je réfléchisse à ces stagiaires "hors-cadres". Je vous remercie, la rigidité du questionnaire a le mérite de montrer que le tutorat, étant un suivi de l'humain, ne peut entièrement entrer dans des cases.
J'ai aussi été confrontée à une stagiaire qui a démissionné aux vacances de la Toussaint. Il est vrai que son cas était totalement atypique.
LemmyK
LemmyK
Niveau 9

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 2 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par LemmyK Lun 30 Sep 2019 - 18:44
Je ne sais pas si je mets mon message au bon endroit, mais j'ai très bien connu une tutrice qui a tout fait pour pourrir l'année de la stagiaire. Pour couronner le tout, la tutrice était la femme de l'IPR de la matière.
kroutu
kroutu
Niveau 6

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 2 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par kroutu Lun 30 Sep 2019 - 18:57
@anthinéa a écrit:
Si, je mens, j'ai pleuré une fois, quand l'IPR m'a dit qu'elle s'était défendue de sa séance pourrie avec lui en affirmant que c'était moi qui lui avait demandé de faire comme ça.

Bon dieu, il y a des gens qui osent tout... A ma première visite l'an dernier, j'avais changé la manière de mener ma séance après discussion avec mon tuteur, au final pendant le debrief les conseils allaient dans le sens de mes intentions initiales. Mais jamais je ne me serais permis de dire que c'est "la faute" du tuteur. Entre les possibles incompréhensions en amont, le fait que les conseils n'empêchent pas de décider en son âme et conscience ce qu'on veut faire, et simplement les bases les plus élémentaires du travail en équipe, c'est hallucinant...
Lagomorphe
Lagomorphe
Niveau 10

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 2 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par Lagomorphe Lun 30 Sep 2019 - 19:45
@anthinéa a écrit:Qui ici fait au bout de 10 ans des séances institutionnellement parfaites ? Pas moi en tout cas !

Il est peut-être là le principal problème des tuteurs. Ils sont déchirés entre deux obligations:
- faire produire au stagiaire des séances "institutionnellement correctes", c'est-à-dire en accord avec les doctrines de l'INSPE et les lubies de l'IPR, mais - pour être indulgent - pas forcément totalement en adéquation avec la réalité d'une salle de classe;
- faire en sorte que le stagiaire enseigne correctement le programme aux élèves, ce qui - pour être indulgent - peut impliquer d'aller sensiblement à l'encontre du point précédent.

Bipède sans plumes
Bipède sans plumes
Niveau 2

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 2 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par Bipède sans plumes Lun 30 Sep 2019 - 20:02
Bonjour,
Je suis stagiaire et je voulais juste réagir rapidement à quelques témoignages que j'ai pu lire.
J'ai du mal à comprendre qu'un stagiaire puisse critiquer son tuteur (comme si l'évaluation était inversée en fait). Pour moi il est évident que ma tutrice n'est pas mon égal, qu'il y a, même si elle est très sympathique, un rapport vertical qui s'instaure nécessairement entre nous du fait de la nature de notre relation. Même si dans son comportement elle ne me fait sentir aucun rapport hiérarchique il est clairement implicite et je trouve ça normal et évident. Du coup je trouve ça juste dingue d'imaginer que certains stagiaires se sentent dans leur droits en se positionnant contre leur tuteur. Un autre monde quoi.

_________________
Et surtout pas un coq déplumé !
LemmyK
LemmyK
Niveau 9

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 2 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par LemmyK Lun 30 Sep 2019 - 23:33
@Bipède sans plumes a écrit:Bonjour,
Je suis stagiaire et je voulais juste réagir rapidement à quelques témoignages que j'ai pu lire.
J'ai du mal à comprendre qu'un stagiaire puisse critiquer son tuteur (comme si l'évaluation était inversée en fait). Pour moi il est évident que ma tutrice n'est pas mon égal, qu'il y a, même si elle est très sympathique, un rapport vertical qui s'instaure nécessairement entre nous du fait de la nature de notre relation. Même si dans son comportement elle ne me fait sentir aucun rapport hiérarchique il est clairement implicite et je trouve ça normal et évident. Du coup je trouve ça juste dingue d'imaginer que certains stagiaires se sentent dans leur droits en se positionnant contre leur tuteur. Un autre monde quoi.

Heureusement! Un tuteur est un conseiller.

Pour le reste, entièrement d'accord avec ce que dit Lagomorphe: le tuteur est face à une  injonction contradictoire. il doit faire en sorte que le stagiaire fasse des séquences conformes aux élucubrations de l'inspe mais il sait aussi que cela ne fonctionne pas toujours, loin de là.
clairlaure
clairlaure
Niveau 9

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 2 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par clairlaure Mar 1 Oct 2019 - 17:06
up
clairlaure
clairlaure
Niveau 9

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 2 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par clairlaure Mer 2 Oct 2019 - 19:17
dernier up
Tallulah23
Tallulah23
Niveau 7

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 2 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par Tallulah23 Mer 2 Oct 2019 - 19:23
Je n'ai jamais été tutrice, mais j'ai été stagiaire il y a quelques années. Mon tuteur était vraiment bien, on est d'ailleurs toujours amis. Il m'a laissé prendre mes classes en main et n'est venu qu'au bout de 15 jours. J'aurais très mal vécu mes premières semaines s'il était venu me voir dès le premier (l'horreur!) ou le deuxième cours.
Quand j'étais à l'ESPE, j'étais toujours très étonnée de voir des stagiaires au bord de la crise d'angoisse en parlant de leur tuteur/tutrice. Ils se sentaient rabaissés. Les tuteurs ne relevaient que les choses négatives, ce qui n'était peut-être pas fait avec une mauvaise intention, mais qui paralysait complètement les collègues. J'y pense encore parfois quand je corrige des copies et que je rédige l'appréciation globale, on a tendance à lister les défauts sans forcément y voir de problème mais les élèves peuvent penser qu'ils sont nuls (certains élèves, souvent bons, sont de grands angoissés).

Mais j'ai aussi vu des stagiaires au comportement hallucinant. Certains semblaient assez fragiles sur le plan purement disciplinaire, être leur tuteur doit être assez délicat. Je vois aussi régulièrement passer des posts sur facebook du style "je suis stagiaire depuis 8 ans et je vais me faire licencier car je n'ai jamais été titularisé, j'étais toujours en arrêt maladie ou en renouvellement, c'est une honte de me licencier" et je me dis que bon, au bout de 8 ans si on n'a jamais enseigné plus de 4 mois d'affilée et qu'on dit toujours que c'est à cause de l'établissement/ de la tutrice/ des collègues/ des parents/ etc. c'est qu'il doit y avoir un souci.
avatar
poiul
Niveau 1

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 2 Empty Schizophrène !

par poiul Jeu 10 Oct 2019 - 17:59
Bonjour,
l'année d'un stagiaire est très cruelle : 2 jours élève / 3 jours profs !
Pour certains, suivant les intervenants de l'IUFM ou l'ESPE ou l'INSPE, cela peut virer au cauchemar, infantilisant au possible !
Pour d'autres, c'est un cocon où ils s'épanouissent et du coup s'investissent dans la formation et dans l'établissement !

Pour avoir été stagiaire et tuteur à plusieurs reprises, j'ai constaté que l'institution avait des difficultés à ne pas valider le stagiaire. Quand cela arrive, l'ex-stagiaire est tout simplement contractuel de l'EN par la suite ! Alors le rôle du tuteur pour moi se résume à savoir si le stagiaire fait des efforts pour écouter, progresser et si un jour j'imagine l'avoir comme collègue ! Cela m'est arrivé une fois : les collègues de math, de pro... venaient me voir en me racontant les pratiques du stagiaire et me disait (ce que je savais déjà) qu'il faudrait ne pas le valider pour ne pas qu'il obtienne le poste vacant dans l'établissement ! Ambiance, ambiance !

Une contractuelle est intervenue dans notre lycée : unanimité des collègues, des parents, d'une partie des élèves : cette personne ne peut pas enseigner en LP... rapport très favorable sinon élogieux du chef d'établissement qui appréciait particulièrement sa féminité. Résultat contre toute attente : obtention du concours interne et derrière stage en situation qui se passe mal. Si cette personne est validée un jour, on ne peut qu'espérer qu'elle ne reviendra pas sur les lieux du "crime" !
Ha@_x
Ha@_x
Érudit

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 2 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par Ha@_x Jeu 10 Oct 2019 - 19:32
@poiul a écrit:Pour avoir été stagiaire et tuteur à plusieurs reprises, j'ai constaté que l'institution avait des difficultés à ne pas valider le stagiaire. Quand cela arrive, l'ex-stagiaire est tout simplement contractuel de l'EN par la suite ! Alors le rôle du tuteur pour moi se résume à savoir si le stagiaire fait des efforts pour écouter, progresser et si un jour j'imagine l'avoir comme collègue ! Cela m'est arrivé une fois : les collègues de math, de pro... venaient me voir en me racontant les pratiques du stagiaire et me disait (ce que je savais déjà) qu'il faudrait ne pas le valider pour ne pas qu'il obtienne le poste vacant dans l'établissement ! Ambiance, ambiance !

Une contractuelle est intervenue dans notre lycée : unanimité des collègues, des parents, d'une partie des élèves : cette personne ne peut pas enseigner en LP... rapport très favorable sinon élogieux du chef d'établissement qui appréciait particulièrement sa féminité. Résultat contre toute attente : obtention du concours interne et derrière stage en situation qui se passe mal. Si cette personne est validée un jour, on ne peut qu'espérer qu'elle ne reviendra pas sur les lieux du "crime" !

Suspect


_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
avatar
Ernst
Niveau 6

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 2 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par Ernst Lun 21 Oct 2019 - 12:08
.


Dernière édition par Ernst le Jeu 30 Avr 2020 - 1:23, édité 1 fois
Cassius
Cassius
Niveau 6

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 2 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par Cassius Lun 21 Oct 2019 - 12:56
@Ernst a écrit:Ayant eu l'année passée un stagiaire problématique, j'ai rempli votre sondage. J'y perçois quelques lacunes, déjà citées plus haut : l'insistance sur les accompagnements du formateur/tuteur relègue au second plan la nécessité d'encadrer, accompagner le stagiaire ! Alors que c'est bien là l'essentiel.
En vérité, ce garçon a été licencié, pour son bien et celui de tous, élèves comme collègues. Je ne l'ai pas vécu du tout comme un échec, car les problèmes étaient d'origine personnelle et psychologique (et même sociologique, puisque je vois le schéma se répéter chez le même type de personne, mais cela est un autre débat).
Pour être honnête, ce fut une année plutôt tranquille, la situation catastrophique du stagiaire me dispensant de travailler avec lui à autre chose que la gestion de classe, l'attitude de l'enseignant et quelques rudiments de construction de séquences et de séances. Un peu comme ces élèves dont la copie indigente vous produit cette satisfaction coupable de quelques précieuses minutes gagnées sur un paquet qui n'en finit jamais.
J'ai toutefois appris, comme je l'ai écrit, que certains aspects qui pour nous vont de soi, ne sont pas si intuitifs pour d'autres. Une expérience de décentrement donc, somme toute instructive. Les lecteurs de Montaigne, nombreux cette année, y reconnaîtront une expérience de l'altérité...

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 2 2314601941
Manu7
Manu7
Neoprof expérimenté

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 2 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par Manu7 Mar 22 Oct 2019 - 18:46
@clairlaure a écrit: L'un des objectifs de cet accompagnement serait justement d'apprendre aux tuteurs à prendre du recul et à accepter l'échec du stagiaire.

Accepter l'échec d'un stagiaire cela ne me semble pas plus compliqué que d'accepter l'échec de nos élèves voire plus facile car les stagiaires sont des adultes. Mais ce qui est vraiment difficile à accepter c'est quand le stagiaire fait perdre une année à ses élèves. C'était le cas de mon dernier stagiaire, il était irrécupérable. Je l'ai vu faire une séance de cours totalement incompréhensible. S'il ne m'avait pas dit entre deux portes le sujet abordé, je ne l'aurai pas deviné moi-même... C'était au niveau collège et pourtant il multipliait les erreurs fondamentales. Il était incapable de présenter une préparation de cours. Quand il venait m'observer, il ne prenait aucune note, il n'avait rien à dire sur mes cours.

Heureusement que les stagiaires précédents étaient bons, et à chaque fois la formation était réciproque. Ce dernier stagiaire m'a fait passer des nuits blanches. Depuis j'ai fait une pause.




tchanq'
tchanq'
Neoprof expérimenté

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 2 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par tchanq' Mar 22 Oct 2019 - 18:56
Sur l'ensemble des stagiaires que j'ai eu, 1 seule a été dysfonctionnelle. Elle savait tout mieux que quiconque dès le départ et n'avait rien a apprendre. Le jour de la 1e visite formative, l'élève devant moi et la personne de l'ESPE se retourne et dit "On se fait *** hein ?". Voilà, voilà !
Sinon les autres ont été formidables et c'est enrichissant pour soi aussi de devoir confronter ses pratiques dans le cadre d'une formation de stagiaire.

_________________
Failure is not an option
avatar
Ernst
Niveau 6

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 2 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par Ernst Mer 23 Oct 2019 - 11:19
.


Dernière édition par Ernst le Jeu 30 Avr 2020 - 1:28, édité 1 fois
Elle aime
Elle aime
Érudit

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 2 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par Elle aime Mer 23 Oct 2019 - 14:07
@tchanq' a écrit:Sur l'ensemble des stagiaires que j'ai eu, 1 seule a été dysfonctionnelle. Elle savait tout mieux que quiconque dès le départ et n'avait rien a apprendre. Le jour de la 1e visite formative, l'élève devant moi et la personne de l'ESPE se retourne et dit "On se fait *** hein ?". Voilà, voilà !
Sinon les autres ont été formidables et c'est enrichissant pour soi aussi de devoir confronter ses pratiques dans le cadre d'une formation de stagiaire.

J'ignore comment les cours se passaient, ce qui n'allait pas. Mais c'est l'attitude de l'élève, grossière, qui me gêne. Non seulement irrespectueuse envers l'enseignante mais aussi envers vous et le formateur ESPE. J'espère ne pas vous avoir froissée.

_________________
"Moi, je crois que la grammaire, c’est une voie d’accès à la beauté. Quand on parle, quand on lit ou quand on écrit, on sent bien si on a fait une belle phrase ou si on est en train d’en lire une. On est capable de reconnaître une belle tournure ou un beau style. Mais quand on fait de la grammaire, on a accès à une autre dimension de la beauté de la langue. Faire de la grammaire, c’est la décortiquer, regarder comment elle est faite, la voir toute nue, en quelque sorte. Et c’est là que c’est merveilleux : parce qu’on se dit : « Comme c’est bien fait, qu’est-ce que c’est bien fichu ! », « Comme c’est solide, ingénieux, subtil ! ». Moi, rien que savoir qu’il y a plusieurs natures de mots et qu’on doit les connaître pour en conclure à leurs usages et à leurs compatibilités possibles, ça me transporte."
Ha@_x
Ha@_x
Érudit

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 2 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par Ha@_x Mer 23 Oct 2019 - 14:11
@Elle aime a écrit:J'ignore comment les cours se passaient, ce qui n'allait pas. Mais c'est l'attitude de l'élève, grossière, qui me gêne. Non seulement irrespectueuse envers l'enseignante mais aussi envers vous et le formateur ESPE. J'espère ne pas vous avoir froissée.

Et l'élève en question, "visite formative" de stagiaire ou non, je l'aurai sorti illico du cours. [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 2 3622156775

Et je me méfie comme de la peste du discours de certains tuteurs, sur leurs stagiaires "dysfonctionnels" ou "extraordinaires", vu la gueule du système de formation, moi j'ai toujours refusé d'être tuteur, ça tombe bien depuis quelques années, plus personne ne me le propose.


_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Jenny
Jenny
Médiateur

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 2 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par Jenny Mer 23 Oct 2019 - 14:14
@Elle aime a écrit:
@tchanq' a écrit:Sur l'ensemble des stagiaires que j'ai eu, 1 seule a été dysfonctionnelle. Elle savait tout mieux que quiconque dès le départ et n'avait rien a apprendre. Le jour de la 1e visite formative, l'élève devant moi et la personne de l'ESPE se retourne et dit "On se fait *** hein ?". Voilà, voilà !
Sinon les autres ont été formidables et c'est enrichissant pour soi aussi de devoir confronter ses pratiques dans le cadre d'une formation de stagiaire.

J'ignore comment les cours se passaient, ce qui n'allait pas. Mais c'est l'attitude de l'élève, grossière, qui me gêne. Non seulement irrespectueuse envers l'enseignante  mais aussi envers vous et le formateur ESPE. J'espère ne pas vous avoir froissée.
+1.  [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 2 2252222100
tchanq'
tchanq'
Neoprof expérimenté

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 2 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par tchanq' Mer 23 Oct 2019 - 14:39
@Elle aime a écrit:
@tchanq' a écrit:Sur l'ensemble des stagiaires que j'ai eu, 1 seule a été dysfonctionnelle. Elle savait tout mieux que quiconque dès le départ et n'avait rien a apprendre. Le jour de la 1e visite formative, l'élève devant moi et la personne de l'ESPE se retourne et dit "On se fait *** hein ?". Voilà, voilà !
Sinon les autres ont été formidables et c'est enrichissant pour soi aussi de devoir confronter ses pratiques dans le cadre d'une formation de stagiaire.

J'ignore comment les cours se passaient, ce qui n'allait pas. Mais c'est l'attitude de l'élève, grossière, qui me gêne. Non seulement irrespectueuse envers l'enseignante  mais aussi envers vous et le formateur ESPE. J'espère ne pas vous avoir froissée.

Ce n'était pas ma 1e stagiaire, j'avais donc du recul sur les pratiques attendues de sa part et les miennes en tant que tutrice. Et ce n'était pas une classe à problèmes.
Je suis entièrement d'accord qu'une telle remarque n'aurait jamais dû arriver et surtout pas en visite formative. Mais la stagiaire avait une relation compliquée à la classe avec des moments de mépris intense. Pour rester vague (et donc non ou peu identifiable), gros gros problèmes de gestion de classe. Je conçois qu'on puisse s'emporter contre une classe / un groupe / des élèves sur le coup de la colère quand on est poussé à bout mais ça n'avait rien à voir. Il y avait une forte violence verbale envers les élèves par moment pour des éléments qui n'en valaient pas la peine. (On n'insulte pas un élève qui ne donne pas le mot attendu dans une trace écrite de langue vivante par exemple)  L'élève a perçu les enjeux de cette visite et a fait comprendre le problème. Le formateur ESPE était quelqu'un de formidable qui m'a aidé à chercher des solutions.
Mais ma stagiaire ne tenait compte d'aucun conseil. J'ai lancé la procédure d'alerte pour la seule et unique fois de ma carrière de tutrice car je savais que son attitude finirait par lui revenir au visage comme un boomerang. Sur le moment, je pense qu'on n'a pas pris ça comme de la grossièreté mais comme un appel à l'aide des élèves même s'il était inconvenant dans sa forme.

Alors parfois oui le tuteur n'est pas très aidant et demande au stagiaire d'être son clone pédagogique; ce qui ne peut pas fonctionner car on met une part de soi dans son enseignement. On ne peut pas copier totalement quelqu'un d'autre. J'ai vu des tuteurs dans d'autres disciplines forcer le clonage.
Mais il y a malheureusement des moments où malgré tout ce que l'on met en place avec bienveillance ne sera pas efficace (toujours se souvenir qu'on a débuté un jour en étant pas très doué pédagogiquement au départ et qu'on a tâtonné bien plus encore que maintenant).
Je ne culpabilise pas d'avoir échoué avec son entrée dans le métier (ce que le questionnaire semblait mettre en avant si on en revient au sujet d'origine). J'ai fait mon possible mais ça n'a pas suffit. La personne est responsable de son échec. Il m'est difficile d'entendre que les tuteurs soient toujours responsables.

_________________
Failure is not an option
clairlaure
clairlaure
Niveau 9

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 2 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par clairlaure Mer 23 Oct 2019 - 14:48
J'ai désactivé le lien vers le questionnaire en ligne.
Je vous remercie pour vos réponses ainsi que pour vos interventions, riches et variés, qui m'ont permis d'affiner ma réflexion.
Je vous souhaite d'excellentes vacances,
Clairlaure
Cassius
Cassius
Niveau 6

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 2 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par Cassius Mer 23 Oct 2019 - 14:50
Là, ça tient plus du pathologique que du professionnel. Etonnant qu'on ne s'en soit pas aperçu ailleurs qu'en classe.
tchanq'
tchanq'
Neoprof expérimenté

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 2 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par tchanq' Mer 23 Oct 2019 - 14:54
@Ha@_x a écrit:
@Elle aime a écrit:J'ignore comment les cours se passaient, ce qui n'allait pas. Mais c'est l'attitude de l'élève, grossière, qui me gêne. Non seulement irrespectueuse envers l'enseignante mais aussi envers vous et le formateur ESPE. J'espère ne pas vous avoir froissée.

Et l'élève en question, "visite formative" de stagiaire ou non, je l'aurai sorti illico du cours. [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 2 3622156775

Et je me méfie comme de la peste du discours de certains tuteurs, sur leurs stagiaires "dysfonctionnels" ou "extraordinaires", vu la gueule du système de formation, moi j'ai toujours refusé d'être tuteur, ça tombe bien depuis quelques années, plus personne ne me le propose.

Nos avis divergent en effet. J'ai été bien accompagnée au départ par quelqu'un qui a su faire la part des choses entre les attendus IUFM (oui je suis vieille) et la réalité d'une classe. Si on peut rendre la pareille par la suite pour aider les jeunes collègues à démarrer, je prends. On va passer X années dans des classes autant trouver un équilibre et ne pas y aller à reculons. Le rôle du tuteur c'est d'aider à anticiper sur certains points pour que le cours se passe au mieux dans l'urgence de la première année et aider à prendre du recul pour les années futures.
Au garde à vous le petit doigt sur la couture du pantalon ce n'est pas moi du tout. Mais je conçois qu'il y en ait.

_________________
Failure is not an option
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum