Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
tchanq'
Neoprof expérimenté

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 3 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par tchanq' Mer 23 Oct 2019 - 14:54
@Ha@_x a écrit:
@Elle aime a écrit:J'ignore comment les cours se passaient, ce qui n'allait pas. Mais c'est l'attitude de l'élève, grossière, qui me gêne. Non seulement irrespectueuse envers l'enseignante mais aussi envers vous et le formateur ESPE. J'espère ne pas vous avoir froissée.

Et l'élève en question, "visite formative" de stagiaire ou non, je l'aurai sorti illico du cours. [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 3 3622156775

Et je me méfie comme de la peste du discours de certains tuteurs, sur leurs stagiaires "dysfonctionnels" ou "extraordinaires", vu la gueule du système de formation, moi j'ai toujours refusé d'être tuteur, ça tombe bien depuis quelques années, plus personne ne me le propose.

Nos avis divergent en effet. J'ai été bien accompagnée au départ par quelqu'un qui a su faire la part des choses entre les attendus IUFM (oui je suis vieille) et la réalité d'une classe. Si on peut rendre la pareille par la suite pour aider les jeunes collègues à démarrer, je prends. On va passer X années dans des classes autant trouver un équilibre et ne pas y aller à reculons. Le rôle du tuteur c'est d'aider à anticiper sur certains points pour que le cours se passe au mieux dans l'urgence de la première année et aider à prendre du recul pour les années futures.
Au garde à vous le petit doigt sur la couture du pantalon ce n'est pas moi du tout. Mais je conçois qu'il y en ait.
Ha@_x
Ha@_x
Érudit

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 3 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par Ha@_x Mer 23 Oct 2019 - 14:55
@tchanq' a écrit:Ce n'était pas ma 1e stagiaire, j'avais donc du recul sur les pratiques attendues de sa part et les miennes en tant que tutrice. Et ce n'était pas une classe à problèmes.
Je suis entièrement d'accord qu'une telle remarque n'aurait jamais dû arriver et surtout pas en visite formative. Mais la stagiaire avait une relation compliquée à la classe avec des moments de mépris intense. Pour rester vague (et donc non ou peu identifiable), gros gros problèmes de gestion de classe. Je conçois qu'on puisse s'emporter contre une classe / un groupe / des élèves sur le coup de la colère quand on est poussé à bout mais ça n'avait rien à voir. Il y avait une forte violence verbale envers les élèves par moment pour des éléments qui n'en valaient pas la peine. (On n'insulte pas un élève qui ne donne pas le mot attendu dans une trace écrite de langue vivante par exemple)  L'élève a perçu les enjeux de cette visite et a fait comprendre le problème. Le formateur ESPE était quelqu'un de formidable qui m'a aidé à chercher des solutions.
Mais ma stagiaire ne tenait compte d'aucun conseil. J'ai lancé la procédure d'alerte pour la seule et unique fois de ma carrière de tutrice car je savais que son attitude finirait par lui revenir au visage comme un boomerang. Sur le moment, je pense qu'on n'a pas pris ça comme de la grossièreté mais comme un appel à l'aide des élèves même s'il était inconvenant dans sa forme.

Alors parfois oui le tuteur n'est pas très aidant et demande au stagiaire d'être son clone pédagogique; ce qui ne peut pas fonctionner car on met une part de soi dans son enseignement. On ne peut pas copier totalement quelqu'un d'autre. J'ai vu des tuteurs dans d'autres disciplines forcer le clonage.
Mais il y a malheureusement des moments où malgré tout ce que l'on met en place avec bienveillance ne sera pas efficace (toujours se souvenir qu'on a débuté un jour en étant pas très doué pédagogiquement au départ et qu'on a tâtonné bien plus encore que maintenant).
Je ne culpabilise pas d'avoir échoué avec son entrée dans le métier (ce que le questionnaire semblait mettre en avant si on en revient au sujet d'origine). J'ai fait mon possible mais ça n'a pas suffit. La personne est responsable de son échec. Il m'est difficile d'entendre que les tuteurs soient toujours responsables.

Suspect

1- Insulter un élève relève de la faute professionnelle. Si l'insulte est avérée. Et c'est au CDE de prendre des mesures.

2- Inconvenant ? Plutôt totalement hors de propos. Et depuis quand la parole d'un élève a plus d'importance que celle d'un adulte ?  [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 3 1665347707  Laisser passer ce genre d'attitude, c'est effectivement flinguer le stagiaire, pour l'année, auprès de la classe.

Alors je ne connais ni le contexte, ni la personne (le stagiaire) ni ses pratiques, mais ton discours me laisse perplexe.
Au fait il me semble que c'est le CDE ou l'ESPE qui lance les procédures d'alerte, pas les tuteurs.

Edit :
@tchanq' a écrit:Au garde à vous le petit doigt sur la couture du pantalon ce n'est pas moi du tout. Mais je conçois qu'il y en ait.

Je ne jette la pierre et n'accuse personne, tu noteras que je n'ai aucune base pour en juger. Les tuteurs ne sont en rien responsable de la réussite ou de l'échec de leurs stagiaires (même si certains peuvent les aider à réussir, oui), mais j'ai croisé encore beaucoup trop de petits chefs ou de pervers narcissiques dans ce type de fonctions : tuteurs étab', tuteurs/formateurs espe (même s'ils ne constituent bien heureusement pas la majorité du genre), pour ne pas m'en méfier, et ne jamais, jamais tremper les pieds dans ce marigot.


Dernière édition par Ha@_x le Mer 23 Oct 2019 - 15:00, édité 1 fois

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Remi G
Remi G
Niveau 3

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 3 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par Remi G Mer 23 Oct 2019 - 14:59
[quote="Ha@_x"]
@tchanq' a écrit:Au fait il me semble que c'est le CDE ou l'ESPE qui lance les procédures d'alerte, pas les tuteurs.

Non. Un tuteur peut très bien lancer une mise en alerte... et avertir le stagiaire et l'autre tuteur deux mois après!
tchanq'
tchanq'
Neoprof expérimenté

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 3 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par tchanq' Mer 23 Oct 2019 - 15:01
@Cassius a écrit:Là, ça tient plus du pathologique que du professionnel. Etonnant qu'on ne s'en soit pas aperçu ailleurs qu'en classe.

En fait si (de façon concomitante) mais je lave le moins possible mon linge sale en public. Je pense en avoir déjà trop dit sur un forum ouvert.

_________________
Failure is not an option
Ha@_x
Ha@_x
Érudit

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 3 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par Ha@_x Mer 23 Oct 2019 - 15:04
@Remi G a écrit:Non. Un tuteur peut très bien lancer une mise en alerte... et avertir le stagiaire et l'autre tuteur deux mois après!

Sympa.... Suspect , celui-ci doit-être mûr pour le concours d'IPR.

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
tchanq'
tchanq'
Neoprof expérimenté

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 3 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par tchanq' Mer 23 Oct 2019 - 15:07
@Remi G a écrit:
@Ha@_x a écrit:
@tchanq' a écrit:Au fait il me semble que c'est le CDE ou l'ESPE qui lance les procédures d'alerte, pas les tuteurs.

Non. Un tuteur peut très bien lancer une mise en alerte... et avertir le stagiaire et l'autre tuteur deux mois après!

C'est très variable je pense. Dans mon académie, à ce moment-là, un tuteur pouvait lancer l'alerte auprès de l'ESPE. ça prenait 2 jours et l'ESPE appelait pour avoir des détails et voir l'utilité de la procédure ou pas. Et si la procédure était lancée, le stagiaire l'apprenait dans la semaine. Le but n'est pas de casser le stagiaire mais de faire remonter qu'en tant que tuteur, on n'est pas à même d'aider correctement.

_________________
Failure is not an option
Elle aime
Elle aime
Érudit

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 3 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par Elle aime Mer 23 Oct 2019 - 15:38
Tchanq',

J'ai beau ne pas être d'accord avec vous et partager davantage le point de vue de Ha@_x, je vous remercie pour votre réponse.

_________________
"Moi, je crois que la grammaire, c’est une voie d’accès à la beauté. Quand on parle, quand on lit ou quand on écrit, on sent bien si on a fait une belle phrase ou si on est en train d’en lire une. On est capable de reconnaître une belle tournure ou un beau style. Mais quand on fait de la grammaire, on a accès à une autre dimension de la beauté de la langue. Faire de la grammaire, c’est la décortiquer, regarder comment elle est faite, la voir toute nue, en quelque sorte. Et c’est là que c’est merveilleux : parce qu’on se dit : « Comme c’est bien fait, qu’est-ce que c’est bien fichu ! », « Comme c’est solide, ingénieux, subtil ! ». Moi, rien que savoir qu’il y a plusieurs natures de mots et qu’on doit les connaître pour en conclure à leurs usages et à leurs compatibilités possibles, ça me transporte."
tchanq'
tchanq'
Neoprof expérimenté

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 3 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par tchanq' Mer 23 Oct 2019 - 15:47
@Elle aime a écrit:
Tchanq',

J'ai beau ne pas être d'accord avec vous et partager davantage le point de vue de Ha@_x, je vous remercie pour votre réponse.

Une chose est sure, lorsqu'un stagiaire se flingue tout seul, il est très difficile de savoir comment réagir sur le moment. J'ai fait ce que j'ai pu (cru bon ?) pour ne pas couler la collègue davantage, croyez-moi.

_________________
Failure is not an option
Elle aime
Elle aime
Érudit

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 3 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par Elle aime Mer 23 Oct 2019 - 15:52
Je n'en doute pas (et nulle ironie dans mes propos).

_________________
"Moi, je crois que la grammaire, c’est une voie d’accès à la beauté. Quand on parle, quand on lit ou quand on écrit, on sent bien si on a fait une belle phrase ou si on est en train d’en lire une. On est capable de reconnaître une belle tournure ou un beau style. Mais quand on fait de la grammaire, on a accès à une autre dimension de la beauté de la langue. Faire de la grammaire, c’est la décortiquer, regarder comment elle est faite, la voir toute nue, en quelque sorte. Et c’est là que c’est merveilleux : parce qu’on se dit : « Comme c’est bien fait, qu’est-ce que c’est bien fichu ! », « Comme c’est solide, ingénieux, subtil ! ». Moi, rien que savoir qu’il y a plusieurs natures de mots et qu’on doit les connaître pour en conclure à leurs usages et à leurs compatibilités possibles, ça me transporte."
Manu7
Manu7
Neoprof expérimenté

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 3 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par Manu7 Jeu 24 Oct 2019 - 2:10
En formation tuteur, on nous avait expliqué que pendant une observation nous ne devions absolument pas intervenir même pour la discipline. J'avoue qu'une fois, j'ai vraiment failli ne pas respecter cette règle, et j'ai regretté de ne pas avoir remis un élève en place.
Malgré mes multiples rappels, le stagiaire oubliait à chaque fois de me présenter à la classe. Une fois, un élève a demandé qui j'étais. Le stagiaire m'a présenté par mon nom, et un élève insolent a alors ajouté : "Et son prénom ?" Le stagiaire a enchaîné sans faire de remarques, j'ai fusillé l'élève du regard, mais je ne savais vraiment pas comment réagir autrement. Le reste du cours était très déroutant. J'avais envie de sortir pour avertir le CDE, j'avais envie d'exclure des élèves, mais il y avait surtout une personne qui n'était pas à sa place, j'avais l'impression d'être dans une autre dimension. Et pourtant, moi aussi ma première année j'avais eu des problèmes d'autorité, mais comme me l'a fait remarqué mon inspecteur, mes cours était bien construits.
J'ai aussi déclenché la procédure d'alerte, même si c'était justifié, c'est vraiment un moment pénible. Nous avions une communication proche du degré zéro, et pourtant j'aime parler. A la fin, je ne sais même pas, s'il a compris que j'avais lancé une procédure d'alerte. Toute l'année, j'ai toujours été le plus respectueux possible, j'ai toujours essayé de lui donner des conseils pour qu'il s'améliore. A la fin, pendant la réunion faisant suite à la procédure d'alerte, j'ai appris qu'il m'avait menti depuis le début de l'année profitant du fait que je n'étais pas dans le même établissement. Il m'avait fait croire que les cours distribués aux élèves étaient conçus en équipe. Même le chargé de mission qui était venu l'avait cru...
Cassius
Cassius
Niveau 6

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 3 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par Cassius Dim 27 Oct 2019 - 4:13
Les formateurs ne communiquent pas entre eux? Un détail: à chaque anecdote sur un stagiaire défaillant, le cas était, et je suis le premier à en convenir, pathologique. Alors, ou bien la psychiatrie a connu un sacré recul en France, ou bien c'est une bonne excuse pour ne pas aller plus loin dans la justification d'un licenciement, les stagiaires licenciés n'avaient pas tous des profils inquiétants d'un point de vue psychiatrique j'espère.
dita
dita
Neoprof expérimenté

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 3 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par dita Dim 27 Oct 2019 - 10:16
Mais je suppose que de nombreux stagiaires non titularisés seront vacataires.
Manu7
Manu7
Neoprof expérimenté

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 3 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par Manu7 Dim 27 Oct 2019 - 19:06
Dans le cas de mon dernier stagiaire défaillant, j'avais aussi beaucoup de peine pour lui car le système était encore plus défaillant, il avait été vacataire dans le privé et dans le public et à chaque fois licencié, puis il avait changé de rectorat, à chaque changement le dossier ne suivait pas. Puis il a eu le CAPES, et il s'est fait licencié. A ma première rencontre après 15 minutes de discussion, j'ai regretté d'avoir accepté le tutorat avant de le rencontrer. Je n'avais pas l'impression de discuter avec un prof de math, et même avec un prof tout simplement.

Ma femme est aussi tutrice en math, et sa dernière stagiaire n'a validé ni sa première ni sa deuxième année. Elle n'était pas un cas psy, elle était plutôt bien, mais elle fait partie de cette nouvelle génération de stagiaires en math qui ont des lacunes importantes en maths malgré un passage en CPGE.
dita
dita
Neoprof expérimenté

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 3 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par dita Lun 28 Oct 2019 - 23:00
Bof, du moment qu'il ne se bavait pas dessus, il pouvait sûrement faire un prof potable.
Cassius
Cassius
Niveau 6

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 3 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par Cassius Mar 29 Oct 2019 - 7:20
@dita a écrit:   Mais je suppose que de nombreux stagiaires non titularisés seront vacataires.

De toute façon le concours va disparaître!
Mathador
Mathador
Vénérable

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 3 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par Mathador Mar 29 Oct 2019 - 9:53
@Manu7 a écrit:Ma femme est aussi tutrice en math, et sa dernière stagiaire n'a validé ni sa première ni sa deuxième année. Elle n'était pas un cas psy, elle était plutôt bien, mais elle fait partie de cette nouvelle génération de stagiaires en math qui ont des lacunes importantes en maths malgré un passage en CPGE.
Cela me dépasse, étant donné la terrible indigence des programmes du secondaire et l'usage de ne pas attribuer de classe de S à un stagiaire, que l'on puisse être mis en difficulté par son niveau en maths tout en ayant été en prépa. À ma connaissance, tous ceux de ma classe de MPSI qui se sont orientés vers l'enseignement des maths ont obtenu l'agrégation externe…


Dernière édition par Mathador le Mar 29 Oct 2019 - 15:29, édité 1 fois (Raison : coquille)

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
Manu7
Manu7
Neoprof expérimenté

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 3 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par Manu7 Mar 29 Oct 2019 - 13:37
@ Mathador : je suis d'accord avec toi, c'est très dérangeant, mais c'est sans doute rare, sauf qu'avant cela n'existait pas. Je précise que mon stagiaire licencié faisait aussi des erreurs grossières au niveau collège, mais c'était secondaire dans son cas.
Ha@_x
Ha@_x
Érudit

[Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.  - Page 3 Empty Re: [Achevé] Sondage pour les enseignants tuteurs : l'accompagnement d'un stagiaire en difficulté.

par Ha@_x Mar 29 Oct 2019 - 14:00
Chaque fois que je lis les profs de maths, je suis en dépression.... Sad


_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum