Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
slynop
Habitué du forum

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 17 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par slynop le Sam 21 Déc 2019 - 11:46
Qui souhaite revenir dans le débat public.
Marxou
Marxou
Niveau 9

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 17 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Marxou le Sam 21 Déc 2019 - 11:53
De NVB, je retiendrai qu'elle m'a sucré la bi-admissibilité (obtenue pile-poil au mauvais moment): rupture de contrat là aussi et concession ô combien mesquine au calamiteux PPCR, défendu par le SNES. Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 17 992729132
Marxou
Marxou
Niveau 9

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 17 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Marxou le Sam 21 Déc 2019 - 11:55
J'oubliais: une autre mesquinerie-radinerie de NVB et Hollande: la diminution de presque moitié de l'indemnité de tuteur.
..... Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 17 1665347707 Evil or Very Mad
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 17 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Celadon le Sam 21 Déc 2019 - 11:57
@slynop a écrit:Qui souhaite revenir dans le débat public.
D E G A G E !
Et oui, je hurle !
avatar
gp20
Niveau 7

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 17 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par gp20 le Sam 21 Déc 2019 - 12:33
NVB était en plus dans un gouvernement de gauche, c'est pour moi la pire ministre de l'En du 21 e siècle, c'est elle qui a ouvert la boîte de Pandore avec le ppcr, le gel du point d'indice et la réforme du collège menée au pas de charge en un an , avec les bases de celle du lycée en plus ! Un sinistre personnage vraiment.
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Neoprof expérimenté

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 17 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par epekeina.tes.ousias le Sam 21 Déc 2019 - 12:39
Le gel du point d'indice, de mémoire, c'est depuis 2011…

_________________
Cdlt Wink
henriette
henriette
Médiateur

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 17 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par henriette le Sam 21 Déc 2019 - 12:39
@gp20 a écrit:NVB était en plus dans un gouvernement de gauche, c'est pour moi la pire ministre de l'En du 21 e siècle, c'est elle qui a ouvert la boîte de Pandore avec le ppcr, le gel du point d'indice et la réforme du collège menée au pas de charge en un an , avec les bases de celle du lycée en plus ! Un sinistre personnage vraiment.
Vérifie tes sources : le gel du point d'indice, c'est 2010.
https://www.publicsenat.fr/article/politique/gel-du-point-d-indice-les-syndicats-decus-et-insatisfaits-142218

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Neoprof expérimenté

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 17 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par epekeina.tes.ousias le Sam 21 Déc 2019 - 12:45
C'est ça, 2010 — avec juste un “petit coup de pouce” avant les précédentes élections présidentielles pour dire de… Au total, dans mon calcul, ça m'a coûté 9,7% de pouvoir d'achat, soit plus que les derniers échelons parcourus pendant ces années!
Cela étant dit, ça signifie tout simplement que Chatel, Peillon, Hamon, NVB ou Blanquer, tout ça, c'est la même engeance — et encore: à supposer que Allègre, Darcos ou les autres vaillent mieux, ce qui resterait à démontrer.

_________________
Cdlt Wink
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 17 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Thalia de G le Sam 21 Déc 2019 - 12:47
@Marxou a écrit:Quelqu'un abonné au figaro pourrait-il nous envoyer l'article complet?
Ce n'est pas possible, même si c'est frustrant.

La charte a écrit:I - Textes et liens extérieurs au forum : Si vous citez un texte présent sur un autre site que Neoprofs, pensez à en indiquer la source (habituellement en donnant le lien du site dont le texte est tiré). Il est demandé de ne pas recopier de texte in extenso, mais d'en citer un ou plusieurs extraits représentatifs. Sauf exception, le volume total de la citation ne doit pas excéder environ 15% du texte initial si le texte n'est pas sous licence libre. De même, il est demandé de ne pas poster de message constitué uniquement d'un lien internet (redirigeant vers un article ou une page internet). Le(s) texte(s) et/ou lien(s) cités doi(ven)t donc être résumé(s) et/ou commenté(s) par le membre qui les diffuse sur le forum. Si vous voulez indiquer un lien intéressant, il faut donc citer, au-dessus du lien concerné, l'extrait ou les extraits le(s) plus représentatif(s) du texte, dans des limites assez raisonnables pour respecter les droits d'auteur, et commenter ce texte, même brièvement.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
gp20
Niveau 7

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 17 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par gp20 le Sam 21 Déc 2019 - 13:09
Le gel du point d'indice, le gvt Hollande aurait dû le débloquer même s'ils n'en étaient pas les instigateurs. ! Ils ont poursuivi l'asphyxie de notre profession sans aucun remords.
Marxou
Marxou
Niveau 9

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 17 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Marxou le Sam 21 Déc 2019 - 13:10
OK Thalia! Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 17 1482308650

Un excellent article de Barbara Stiegler dans libé (en accès libre) sur l'horreur de la vision néo-libérale (macroniste pur-jus), et ce à tous les niveaux, moments de notre vie.

"Pour le néolibéralisme, c’est l’idée même que l’on puisse se retirer du jeu, c’est la notion même de retraite au sens le plus général du mot - d’un retrait pour se soigner, pour s’éduquer, pour chercher, pour travailler autrement, pour se reposer, ou pour faire tout cela à la fois et à sa guise - qui est un archaïsme. Pour tous ceux qui se mobilisent aujourd’hui, c’est ce grand récit sur la fin de nos vies et le sens de l’évolution qui est désormais archaïque. Car avec la souffrance au travail qui monte un peu partout, avec l’épuisement des ressources physiques et psychiques que produit le rythme de la compétition, sorte de redoublement intime de l’épuisement planétaire des ressources produit par la surchauffe de l’économie mondialisée, le sentiment grandit que cette vision du monde menace à la fois nos propres vies et toute forme de vie sur terre."

https://www.liberation.fr/debats/2019/12/20/barbara-stiegler-pour-le-neoliberalisme-l-idee-que-l-on-puisse-se-retirer-est-un-archaisme_1770504
henriette
henriette
Médiateur

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 17 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par henriette le Sam 21 Déc 2019 - 13:56
@gp20 a écrit:Le gel du point d'indice, le gvt Hollande aurait dû le débloquer même s'ils n'en étaient pas les instigateurs. ! Ils ont poursuivi l'asphyxie de notre profession sans aucun remords.
Certes. Mais il est faux de dire qu'ils l'ont instauré.


Dernière édition par henriette le Dim 22 Déc 2019 - 15:52, édité 1 fois

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Mathador
Mathador
Grand sage

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 17 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Mathador le Sam 21 Déc 2019 - 13:58
@pg73 a écrit:Je n'ai même pas honte de dire, qu'à titre personnel, je trouve que Jean Michel Blanquer est un bien meilleur ministre que NVB. L'égalitarisme forcené qui nous tue à petit feu depuis 30 a fait bien plus de mal que tout le reste,  et à défaut d'approuver sa réforme du lycée très merdique et mal conçue, l'idée qu'il faille remettre des exigences en premier lieu dans notre système scolaire ne me déplait pas !
Comme dans l'innommable réforme du CAPES qui prévoit de le rendre plus pédagol que jamais ?

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
avatar
Cath
Bon génie

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 17 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Cath le Sam 21 Déc 2019 - 14:54
@pg73 a écrit:Enterré nos espoirs j'en sais rien, mais ce qui me semble plus sûr c'est que nos problèmes de sous-rémunérations ne viennent pas exclusivement de ce gouvernement.

Le gel du point d'indice a commencé en 2010 sous le ministère Chatel, s'est poursuivi l'intégralité du quinquennat Hollande où nous avons bénéficié de 2 augmentations royales de 0.6% juste avt les élections de 2017 par pur clientélisme électoral de leur électorat captif naturel (ce qui est de moins en moins vrai avec les horribles mal pensants comme moi dans la place...)

Gel remaintenu au début de ce quinquennat, mais je crois que c'est la première fois qu'on reconnait notre sous-rémunération par rapport à nos qualifications et qu'on nous dit qu'on va y remédier...

Cela dit, il a fallu les aider un peu pour qu'on y vienne, je pense que si personne n'avait soulevé le lièvre de la réforme des retraites qui nous fait perdre plus que d'autres il ne se serait rien passé...

Personnellement, j'attends de voir avant de hurler avec la meute.

Je n'ai même pas honte de dire, qu'à titre personnel, je trouve que Jean Michel Blanquer est un bien meilleur ministre que NVB. L'égalitarisme forcené qui nous tue à petit feu depuis 30 a fait bien plus de mal que tout le reste,  et à défaut d'approuver sa réforme du lycée très merdique et mal conçue, l'idée qu'il faille remettre des exigences en premier lieu dans notre système scolaire ne me déplait pas !

Tu parles bien du ministre qui vient de diviser par 2 les horaires d'enseignement général au LP ? Celui qui fait que maintenant les élèves de CAP ont 45 minutes de français par semaine ? Celui-là ?
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Neoprof expérimenté

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 17 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par epekeina.tes.ousias le Sam 21 Déc 2019 - 14:59
Il a trouvé le truc, le ministre Blanquer: il dit qu'il va restaurer des exigences, et il renforce la destruction de l'enseignement (approche par les compétences, massacre des programmes du lycée, renforcement des inégalités dans l'accès au supérieur, j'en passe et des meilleures). Ça doit encore être une variation du fameux “en même temps”!

_________________
Cdlt Wink
Lefteris
Lefteris
Empereur

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 17 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Lefteris le Sam 21 Déc 2019 - 15:22
@gp20 a écrit:NVB était en plus dans un gouvernement de gauche, c'est pour moi la pire ministre de l'En du 21 e siècle, c'est elle qui a ouvert la boîte de Pandore avec le ppcr, le gel du point d'indice et la réforme du collège menée au pas de charge en un an , avec les bases de celle du lycée en plus ! Un sinistre personnage vraiment.
NVB est une des pires en ce sens qu'elle a profité de l'endormissement de la profession, et que les mesures prises sous ce gouvernement de magouilleurs, qui ont conchié le vocable socialisme ,ont permis Blanquer et sa politique de destruction. Lequel ne renie d'ailleurs pas grand chose de ses brillants prédécesseurs. Au passif de ces crapules, dont 68  députés se sont précipités, faut-il le rappeler,  à la  nouvelle gamelle (dont Dussopt, fossoyeur de la fonction publique), pour ne parler que de l'EN et pas du code du travail et autres menus détails, on peut quand même citer, en vrac  : acte III de la territorialisation, déguisée en "refondation", selon la phraséologie orwellienne désormais habituelle, rythmes scolaires, réforme du collège, saccage des humanités, des langues étrangères autre que l'anglais, écroulement des DHG. Contre le statut des enseignants, le bilan est tout aussi lourd : fin de la bi-admissibilité, PPCR et son évaluation abjecte,  fin de la prime pour  3 HSA, indemnité de tutorat passant de 2000 à 1250€, fin de la 1ère chaire pour un calcul d'épicier désavantageux... et je suppose que j'en oublie, complétez la liste. NVB, c'est Allègre en jupons, les kilos en moins et le sourire en plus.
En fait la tétralogie   Chatel- Peillon-NVB- Blanquer participe de la même accélération de la destruction de l'école au service de la même idéologie. L'une se cache, l'autre moins .

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, utilisée pour toutes les démolitions, expliquée sans fard par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
pg73
pg73
Niveau 8

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 17 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par pg73 le Sam 21 Déc 2019 - 18:31
@Cath a écrit:

Tu parles bien du ministre qui vient de diviser par 2 les horaires d'enseignement général au LP ? Celui qui fait que maintenant les élèves de CAP ont 45 minutes de français par semaine ? Celui-là ?

Je pense que la reconstruction du système vérolé de toute part prendra bien 4 ou 5 ministres, et encore, seulement s'ils voulaient bien tous ramer dans le même sens...

J'ai pas dit qu'il était tout beau tout propre, j'ai juste dit que le ton au départ m'a plu, et qu'il n'est probablement pas pire que ses prédécesseurs (surtout NVB).

Et puis on fait avec l'administration qu'on a, je n'y suis pas mais vu les c******* qu'on entend toi et moi ou qu'on nous demande de faire depuis 30 ans, je l'imagine aisément vérolée de l'intérieur dans chaque bureau ou sous bureau, ou le pédagogisme roi et triomphant est absolument partout. Je vois pas pourquoi ça changerait, les ministres passent, les fonctionnaires restent !

Et puis il y a toujours cette l'année de formation dont les stagiaires 1ère année de mon lycée me racontent l'enfer pédago ubuesque où rien n'a fondamentalement changé depuis le temps où j'ai fait l'IUFM...

Je n'ai absolument aucune illusion sur rien de toute façon... Je suis devenu complétement noir à l'intérieur, je suis dégoûté de ce qu'on fait de la cervelle de nos ados qui ont les mêmes neurones que nous, et maintenant je ne pense plus qu'à me sauver moi même.

L'idée de monter une boîte de cours particulier et utiliser la possibilité de démissionner commence à germer, il y a du cash à se faire... Voilà où on fini au bout de la désillusion Cath !

_________________
In tartiflette i trust...
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Neoprof expérimenté

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 17 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par epekeina.tes.ousias le Dim 22 Déc 2019 - 12:53
En tout cas, Macron vient d'annoncer qu'il renonce a sa retraite… Cela veut-il dire qu'il compte rester à l'Elysée jusqu'à l'âge de 130 ans?……

_________________
Cdlt Wink
Lokomazout
Lokomazout
Niveau 7

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 17 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Lokomazout le Dim 22 Déc 2019 - 13:08
Quelle honte ! Il fait feu de tout bois...
leliseur
leliseur
Niveau 3

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 17 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par leliseur le Dim 22 Déc 2019 - 13:26
@epekeina.tes.ousias a écrit:En tout cas, Macron vient d'annoncer qu'il renonce a sa retraite… Cela veut-il dire qu'il compte rester à l'Elysée jusqu'à l'âge de 130 ans?……

6000 euros par mois qu'il n'aurait, de toute façon, pas perçu avant ses 60 ans.
Il lui reste les plus de 10000 euros - mensuels - pour siéger au conseil constitutionnel.
Et surtout les centaines de milliers d'euros qu'il gagnera dans ses futures fonctions et que la Finance lui versera en remerciement des services rendus.
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 17 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par Balthazaard le Dim 22 Déc 2019 - 13:29
Non..il renonce aussi à sieger au Conseil
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Neoprof expérimenté

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 17 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par epekeina.tes.ousias le Dim 22 Déc 2019 - 13:30
Il ne prendra jamais sa retraite: il restera en première ligne, fidèle au poste, fera don de sa personne et sauvera la France! Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 17 437980826


Dernière édition par epekeina.tes.ousias le Dim 22 Déc 2019 - 13:30, édité 1 fois

_________________
Cdlt Wink
kroutu
kroutu
Niveau 6

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 17 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par kroutu le Dim 22 Déc 2019 - 13:30
Oui s'il le fait, c'est purement de la comm'. Et encore, d'ici là, il a le temps d'"oublier".
ysabel
ysabel
Enchanteur

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 17 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par ysabel le Dim 22 Déc 2019 - 13:33
De toute manière il aura sa retraite de ministre et il fera des conférences payées 200 000€ les 2 heures.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Neoprof expérimenté

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 17 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par epekeina.tes.ousias le Dim 22 Déc 2019 - 13:34
C'est long 2 heures! Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 17 346737548

_________________
Cdlt Wink
leliseur
leliseur
Niveau 3

Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 17 Empty Re: Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants

par leliseur le Dim 22 Déc 2019 - 13:34
@epekeina.tes.ousias a écrit:Il ne prendra jamais sa retraite: il restera en première ligne, fidèle au poste, fera don de sa personne et sauvera la France! Salaires, retraite : le jour où Macron a enterré les espoirs enseignants - Page 17 437980826

cheers

Il ne prendra jamais sa retraite: il restera en première ligne, fidèle au poste, fera don de sa personne et sauvera la Finance!

titanic
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum