Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
gauvain31
Empereur

"Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours" - Page 2 Empty Re: "Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours"

par gauvain31 le Mar 15 Oct 2019 - 23:13
@Ha@_x a écrit:Colère uniquement.  furieux

L'émotion on se la garde, même si les larmes viennent aux yeux quand on lit des trucs pareils...

Mourir au travail, quelle honte....

Idem , beaucoup de colère. Et beaucoup de honte . Honte de ces individus qui participent activement à la dégradation du métier d'enseignant.
DaphNenya
DaphNenya
Habitué du forum

"Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours" - Page 2 Empty Re: "Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours"

par DaphNenya le Mar 15 Oct 2019 - 23:57
C'est terrible, à chaque fois on espère que c'est le dernier, mais non, ça continue et ça empire.
Pensées pour cette collègue, j'espère qu'elle va s'en sortir.

_________________
On her finger was Nenya, the ring wrought of mithril, that bore a single white stone flickering like a frosty star.

JRR Tolkien
Nita
Nita
Empereur

"Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours" - Page 2 Empty Re: "Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours"

par Nita le Mer 16 Oct 2019 - 0:16
Comme c'est triste...

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.
avatar
amalricu
Neoprof expérimenté

"Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours" - Page 2 Empty Re: "Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours"

par amalricu le Mer 16 Oct 2019 - 4:32
La difficulté de ce métier est certainement la solitude : tu es la cible idéale de l'administration et du public (parents, élèves et quelquefois professeurs) sans compter qu'à l'occasion le contrôle de ton établissement peut t'échapper : j'ai connu le cas d'un collège où le principal ne sortait plus de son bureau, tandis que les enseignants, qui faisaient front contre lui pour des raisons que j'ignore, auto géraient le collège (avec réunion plénière tous les vendredis à la fin des cours : toute l'équipe était présente...). Et puis on connaît tous des exemples de confrontation butée entre les enseignants et la direction avec un dialogue rompu, une sourde hostilité : et en ce cas, tu dois te sentir bien seul dans ton bureau avec tes dossiers qui s'empilent et l'administration qui te demande des comptes.

Quand je discute avec mon ami cde et qu'il me raconte son boulot, j'ai l'impression d'un couteau suisse en surcharge mentale permanente, avec une amplitude horaire insoupçonnée. De plus, habiter un logement de fonction (quand c'est le cas) ne te permet pas de couper psychologiquement du collège et les ragots du personnel logé sur place sur ton mode de vie ne contribuent pas toujours à la sérénité. Cela ne m'étonne pas que des personnels de direction soient en souffrance. Je compatis.
Patience et raison
Patience et raison
Niveau 9

"Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours" - Page 2 Empty Re: "Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours"

par Patience et raison le Mer 16 Oct 2019 - 9:08
Sur le forum des gestionnaires d'EPLE, il y a un fil "malaise des gestionnaires". Vous seriez estomaqués du nombre de vos gestionnaires en souffrance.

_________________
« Entre le fort et le faible, entre le riche et le pauvre, entre le maître et le serviteur, c'est la liberté qui opprime et la loi qui affranchit » — Henri Lacordaire
« Quand le droit bavarde, le citoyen ne lui prête plus qu'une oreille distraite » — Rapport du Conseil d'État de 1991, De la sécurité juridique.

"Alors n’oubliez pas : si vous voulez vraiment être productifs, apprenez à travailler avec des outils qui font gagner du temps au lieu de tout refaire à la main. Mais si votre passion, c’est de ne surtout pas utiliser de livres déjà complets, et de réécrire votre propre truc à chaque fois parce que « Je préfère utiliser mes propres outils et je n’arrive pas à utiliser ceux des autres« , alors félicitations :
Vous êtes bons pour rejoindre l’Éducation Nationale française." Odieux ***.
Celadon
Celadon
Demi-dieu

"Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours" - Page 2 Empty Re: "Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours"

par Celadon le Mer 16 Oct 2019 - 9:17
Pas tant que ça. On s'en doute. Ce système est pourrave pour tous ceux qui lui sont soumis.
Orlanda
Orlanda
Fidèle du forum

"Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours" - Page 2 Empty Re: "Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours"

par Orlanda le Mer 16 Oct 2019 - 9:59
Ça ne m’étonne pas du tout.

_________________
"Nous vivons à une époque où l'ignorance n'a plus honte d'elle-même". Robert Musil
Daphné
Daphné
Demi-dieu

"Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours" - Page 2 Empty Re: "Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours"

par Daphné le Mer 16 Oct 2019 - 10:57
Sad

Je vous lis sur les fils de la souffrance au travail et de vos burn-out et je compatis sincèrement mais ne suis pas surprise, ça monte ça monte ça monte depuis près de 40 ans alors il ne faut pas s'étonner que ça déborde carrément maintenant.
Lefteris
Lefteris
Empereur

"Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours" - Page 2 Empty Re: "Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours"

par Lefteris le Mer 16 Oct 2019 - 11:10
Il est inadmissible, quel que soit le corps ou le métier, qu'on en vienne à de telles extrémités. Le travail est un moyen de vivre, et ne doit pas amener au désespoir. Les autorités de l'EN, les ministres (idem dans d'autres ministères), sont les coupables. Coupables de nier d'un revers de main l'existence de problèmes, coupables d'exiger toujours plus au nom de la règle d'or (in fine, réduire les moyens), coupables d'opposer les gens entre eux afin de créer sciemment des conflits d'intérêt  et des tensions (public contre enseignants, direction et inspection chargés de "manager"), coupables de créer tout aussi sciemment une atmosphère anxiogène par la dégradation continue des protections statutaires ( retraites, CAP, formations), coupables de transférer LEURS responsabilités sur la "base".

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, utilisée pour toutes les démolitions, expliquée sans fard par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
Lilypims
Lilypims
Grand sage

"Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours" - Page 2 Empty Re: "Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours"

par Lilypims le Mer 16 Oct 2019 - 11:15
Encore et encore. Quelle tristesse.
Et pendant ce temps, notre ministre claironne que nous n'allons pas plus mal qu'ailleurs.

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...
Zagara
Zagara
Guide spirituel

"Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours" - Page 2 Empty Re: "Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours"

par Zagara le Mer 16 Oct 2019 - 11:17
@Lilypims a écrit:Encore et encore. Quelle tristesse.
Et pendant ce temps, notre ministre claironne que nous n'allons pas plus mal qu'ailleurs.
Le fait que tout le monde tire la langue permet d'avoir un argument facile : "oui vous vous suicidez, mais tout le monde se suicide dans notre société, c'est donc que tout va bien." pingouin
William Foster
William Foster
Expert

"Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours" - Page 2 Empty Re: "Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours"

par William Foster le Mer 16 Oct 2019 - 11:29
pogonophile a écrit:
@William Foster a écrit:
pogonophile a écrit:Tous, nous sommes à bout.
Nombreux, oui. Tous, non.
Je faisais ostensiblement référence au thread "les profs sont-ils à bout"
Si, tous les métiers de l'éducation sont à bout. Les CdE, les inspecteurs, les CPE, les profs qui se disent progressistes, ceux qui se disent opposés à eux, tous sont à bout.

Qu'on trouve de la souffrance à tous les niveaux, certes.
Mais que tous les individus soient à bout, du tout : je vois encore des IPR exaltés brailler des contre-vérités ahurissantes, des IEN arriver en Conseil École-Collège les mains dans les poches sans avoir une once d'idée de ce qu'on va y faire pendant 2h, des CdE qui proposent des "projets" chronophages (pas forcément pour eux) et supposés merveilleux pour les élèves, des CPE qui dépensent une énergie incroyable pour transformer des collèges en centres aérés, des enseignants ""progressistes"" qui se font arrêter en CM dès qu'ils font un effort et qui reviennent donner des leçons aux collègues sur comment il faudrait en faire toujours plus, des enseignants ""anti-progressistes"" qui appliquent avec zèle tous les trucs ""progressistes"" tout en râlant après... Et tous ne sont pas à bout, loin s'en faut, semblant tirer leur énergie d'une bêtise inextinguible. Et ceux-là sont épuisants, particulièrement pour ceux et celles qui cherchent du sens et de la rationalité dans leur métier.

Je ne suis pas d'accord avec toi : certains ennemis sont dans la place.
Dire que "les ennemis du système public d'éducation ne sont pas dans les établissements", est aussi faux que de dire qu'ils y sont tous. Ceci dit, leur proportion est très variable d'un corps à l'autre.

Je comprends très bien le geste de désespoir, de cette collègue comme des autres : réaliser dans quel océan de bêtise nous pataugeons est une épreuve pour le mental, et on aurait tôt fait de devenir excessivement pessimiste face à une accumulation particulière.
Chaque message que je reçois du boulot (principal, collègue, gestionnaire, parent d'élève, élève, IA, rectorat, IPR), chaque intervention de Blanquer, chaque article de journal parlant de l'EN, chaque déclaration du Dasen dans la presse locale... je me demande avant de l'ouvrir : "Quelle est la nouvelle embrouille ?"
Combien sommes-nous à n'attendre que des mauvaises nouvelles ? Comment être serein dans une telle ambiance ? Pourquoi continuer à faire semblant ? Pourquoi continuer ?
Et je crois que les gens, quelque soit leur position hiérarchique, qui refusent de se poser ces questions sont "des ennemis du système public d'éducation". Et je leur en veux Neutral

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Opinions are like orgasms : mine matters most and I really don't care if you have one." Sylvia Plath
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
NLM76
NLM76
Grand sage

"Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours" - Page 2 Empty Re: "Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours"

par NLM76 le Mer 16 Oct 2019 - 11:30
Je pense effectivement qu'on peut dire de façon juste et vraie que "nous sommes tous à bout". Nous tenons encore par un je ne sais quoi... en quelque sorte en attendant de trouver autre chose : la retraite, tout le reste sinon le métier, une reconversion, des façons d'être au boulot sans y être... ou d'une façon ou d'une autre, se détruire soi-même. Tout se passe comme si le but était d'obtenir l'auto-destruction de l'éducation nationale.
Je ne développe pas ici; mais c'est un fait, très précis et très réel. Chacun, dans son domaine, professeurs de français, professeurs de sciences, professeurs de..., instituteurs, etc. pourrait l'expliquer très précisément.

_________________
Pub:

Sites du grip :

  • http://instruire.fr
  • http://slecc.fr/GRIP.htm
  • https://grip-editions.fr

Mes « œuvres » complètes...

  • Bellum Gallicum, I
  • Amphitryon
  • Linguæ Latīnæ Libellus Prīmus
  • Dē amīcitiā
  • Premier cahier d'orthographe française: Homophones grammaticaux
  • Grammaire de la négation
  • Débat de Folie et d'Amour
  • Ab urbe conditā, I
  • www.lettresclassiques.fr

Sphinx
Sphinx
Enchanteur

"Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours" - Page 2 Empty Re: "Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours"

par Sphinx le Mer 16 Oct 2019 - 14:00
Topic rouvert après nettoyage. Ce n'est absolument pas le lieu pour se demander qui a des conditions de travail plus ou moins difficiles que les autres. Et sur ce topic en particulier, c'est même indécent.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


"Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours" - Page 2 Livre11
Pourquoi 3,14159
Pourquoi 3,14159
Fidèle du forum

"Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours" - Page 2 Empty Re: "Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours"

par Pourquoi 3,14159 le Mer 16 Oct 2019 - 14:08
Merci.

Nous sommes en effet devenus les "FT" des années 2020. Soyons forts : résistons, informons, hurlons ! Mais ne mourons pas…


Dernière édition par Pourquoi 3,14159 le Mer 16 Oct 2019 - 19:59, édité 1 fois (Raison : Trop d'R (Merci NLM76))

_________________
"Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité. " (Albert Einstein).
Fenrir
Fenrir
Habitué du forum

"Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours" - Page 2 Empty Re: "Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours"

par Fenrir le Mer 16 Oct 2019 - 17:55
Le problème est que ce ne sera pas reconnu avant 15 ans. Combien auront commis l'irréparable d'ici là ?

_________________
À quoi bon mettre son pédigrée, on est partis pour 40 ans. ████
trompettemarine
trompettemarine
Vénérable

"Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours" - Page 2 Empty Re: "Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours"

par trompettemarine le Mer 16 Oct 2019 - 17:55
Je viens de lire la nouvelle.
Je suis triste, mais pas surprise.
C'est un monde de folie que l'EN.
Ha@_x
Ha@_x
Fidèle du forum

"Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours" - Page 2 Empty Re: "Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours"

par Ha@_x le Mer 16 Oct 2019 - 19:14
@Pourquoi 3,14159 a écrit:Nous sommes en effet devenus les "FT" des années 2020. Soyons forts : résistons, informons, hurlons ! Mais ne mourrons pas…

Gréver ? RV le 5 décembre prochain !

Sinon on pourrait imaginer une class action (action collective), en justice contre l'EN pour maltraitance de personnels (oui c'est pas dans nos habitudes, mais depuis 2014 ça existe en droit français), avec des centaines de milliers de collègues qui se rallient ça aurait de la gueule !

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
gauvain31
gauvain31
Empereur

"Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours" - Page 2 Empty Re: "Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours"

par gauvain31 le Mer 16 Oct 2019 - 19:56
@Pourquoi 3,14159 a écrit:Merci.

Nous sommes en effet devenus les "FT" des années 2020. Soyons forts : résistons, informons, hurlons ! Mais ne mourrons pas…

Je prendrai FT pour .... Fauteurs de Troubles ... on emmerde les gouvernements successifs qui nous trouve trop chers. A part la Grèce (à cause de la crise de 2008) , La France est le seul pays à avoir significativement baissé le salaire des enseignants. La classe politique française a un problème majeur avec les enseignants . Et c'est spécifique à la France.

Y aura-t-il un 2ème FT ? Peut-être pas en tant que tel car il y a eu un précédent dans toutes les têtes : ils sont très c**** au MEN , mais pas au point de faire des choses susceptibles de faire l'objet de poursuites... mais il prendra d'autres formes dont on commence à voir les prémisses. Christine Renon a dû mettre un coup d'arrêt (temporaire) à leur plan morbide. Nous sommes gouvernés par des extrémistes. Des libéraux extrémistes très motivés car ils sont pressés. La forte augmentation des inégalités sous Macron présenté sur l'autre fil est révélateur. Tout action qui les ralentira sera la bienvenue
Rendash
Rendash
Enchanteur

"Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours" - Page 2 Empty Re: "Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours"

par Rendash le Mer 16 Oct 2019 - 22:05
Et allez, une de plus ... pale CDE, enseignants, personnels administratifs, agents d'entretien : tous dans la même galère, à ramer tant bien que mal, à écoper, et à payer les pots cassés par une institution aveugle sabotée par des technocrates imbéciles.

Et ce n'est qu'un début. On connaît la suite, on l'a vue chez France Telecom et La Poste.

_________________
"Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours" - Page 2 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
gauvain31
gauvain31
Empereur

"Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours" - Page 2 Empty Re: "Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours"

par gauvain31 le Mer 16 Oct 2019 - 22:25
@Rendash a écrit:Et allez, une de plus ... pale CDE, enseignants, personnels administratifs, agents d'entretien : tous dans la même galère, à ramer tant bien que mal, à écoper, et à payer les pots cassés par une institution aveugle sabotée par des technocrates imbéciles.

Et ce n'est qu'un début. On connaît la suite, on l'a vue chez France Telecom et La Poste.

Oui on rabote, mais il faut penser au bien être de nos députés, tu comprends : l'indemnité de logement des députés passe de 900 à 1 200 euros (par mois)

Le Point a écrit:Alors que l'Assemblée nationale étudie cette semaine le projet de loi de finances 2020, le soutien au pouvoir d'achat figure dans les axes majeurs. Une politique qui semble aussi concerner les députés. En effet, la dotation d'hébergement des députés, qui permet de rembourser leurs dépenses de location à Paris, va être augmentée de 900 à 1 200 euros mensuels au 1er novembre. Une décision prise au grand dam des syndicats de collaborateurs, a-t-on appris mardi de source parlementaire. Le bureau de l'Assemblée, plus haute instance collégiale, a acté mercredi dernier cette hausse « pour tenir compte du niveau élevé des loyers parisiens », peut-on lire dans le rapport des questeurs qui a été validé et qu'a pu consulter l'Agence France-Presse.

https://www.lepoint.fr/societe/l-indemnite-de-logement-des-deputes-passe-de-900-a-1-200-euros-15-10-2019-2341363_23.php
Ha@_x
Ha@_x
Fidèle du forum

"Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours" - Page 2 Empty Re: "Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours"

par Ha@_x le Mer 16 Oct 2019 - 22:35
Non mais !
ça vous étonne que les riches et leurs défenseurs se distribuent des prébendes ?
Nous mais vous n'avez jamais fait d'histoire ? ok ok je sors.... Very Happy

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Verdurette
Verdurette
Modérateur

"Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours" - Page 2 Empty Re: "Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours"

par Verdurette le Mer 16 Oct 2019 - 22:38
Pourquoi ne les loge t-on pas dans le 9-3 avec une carte de bus gratuite ? Ca leur montrerait la vraie vie.
Ha@_x
Ha@_x
Fidèle du forum

"Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours" - Page 2 Empty Re: "Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours"

par Ha@_x le Mer 16 Oct 2019 - 22:42
@Verdurette a écrit:Pourquoi ne les loge t-on pas dans le 9-3 avec une carte de bus gratuite ? Ca leur montrerait la vraie vie.

"Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours" - Page 2 437980826


Non mais arrête, ce n'est pas non plus l'enfer sur terre.

Un pass navigo 5 zones suffirait ! Histoire d'aller s'aérer à Paris ! Very Happy

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Celadon
Celadon
Demi-dieu

"Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours" - Page 2 Empty Re: "Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours"

par Celadon le Mer 16 Oct 2019 - 22:55
Mais... ils ne sont pas plafonnés, les loyers à Paris ?
On se moque de qui, là ?????
300 E d'un coup et par mois ! Les enseignants c'est 300 E bruts par an !
Ca continue de ruisseler. Sans cesse. Quel cauchemar que ce gouvernement !
Ajonc35
Ajonc35
Habitué du forum

"Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours" - Page 2 Empty Re: "Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours"

par Ajonc35 le Mer 16 Oct 2019 - 23:35
@Celadon a écrit:Mais... ils ne sont pas plafonnés, les loyers à Paris ?
On se moque de qui, là ?????
300 E d'un coup et par mois ! Les enseignants c'est 300 E bruts par an !
Ca continue de ruisseler. Sans cesse. Quel cauchemar que ce gouvernement !
Comment ça un cauchemar! Il vient d'augmenter nos frais de vie. "Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours" - Page 2 2253691428 Combien? j'ai oublié : un peu pour le repas et un peu pour la nuit. Il faut leur dire MERCI. Un petit peu pour les pauvres car ils sont trop nombreux et un peu pour eux c'est déjà beaucoup. Et beaucoup pour nous et les copains, car nous sommes peu nombreux et nous le méritons. La vie est dure.
Celadon, tu as peut-être mal lu? c'est peut-être aussi 300 euros par an. "Bondy : La principale d’un collège tente de mettre fin à ses jours" - Page 2 437980826

Quelqu'un a -t-il des nouvelles de cette personne? Comment va-t-elle? Est-elle rentrée chez elle assez vite ou est-elle toujours hospitalisée?
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum