Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
tchanq'
Fidèle du forum

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 9 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par tchanq' le Sam 26 Oct 2019 - 9:47
@lene75 a écrit:
@amalricu a écrit:Marquer les devoirs sur Pronote est la moindre des choses. Je m'étonne que des professeurs en soient outrés. Dans le lycée de mon fils, la moitié des enseignants ne remplissaient RIEN de septembre à juin. C'est utile pourtant pour bien des parents qui suivent la scolarité des mineurs dont ils ont la responsabilité éducative.

En l'occurrence ce n'est pas ce qui est en question, même si ça s'oppose à beaucoup de mes principes, je le fais (bien que bon nombre de mes élèves soient majeurs, mais ce n'est pas la question) et avec un peu de chance, si l'administration ne bidoulle pas les edt entre temps, ça ne disparaît pas. Ce qui me dérange c'est que des élèves se croient autorisés à ne plus noter les devoirs sur leur agenda au moment où je les donne et à ne pas écouter les explications qui vont avec parce qu'il sera bien temps d'aller voir sur Pronote plus tard. Et bien sûr ce sont les mêmes qui reviennent au cours suivant en n'ayant pas fait leurs devoirs parce qu'ils n'ont pas compris ce qu'il fallait faire. Ça encourage juste la paresse et la passivité.
+1
Pronote a beaucoup de bugs. Je donne un mot aux parents en début d'année (et je préviens mes BTS qui sont presque tous majeurs) que Pronote ne remplace pas le cahier de texte et qu'il n'est pas recevable de me reprocher une punition / un zéro pour travail non fait / etc... parce que 1/ je n'ai pas pu avoir accès à Pronote parce que ça ne fonctionnait pas quand j'ai voulu rentrer les éléments 2/ils n'y avaient pas accès quelle qu'en soit la raison (panne internet, bug, autre). Nombreux sont ceux qui vont tenter mais, comme je suis inflexible, tout le monde retrouve son cahier de texte / agenda assez rapidement. Et je refuse que l'on prenne le mémo de son téléphone pour noter les devoirs: "Mais Madame, je lui programme des rappels pour chaque DS" affraid
Je suis très vieille école mais pour moi noter des devoirs et s'en souvenir fait partie du processus d'apprentissage.
Olympias
Olympias
Prophète

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 9 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Olympias le Sam 26 Oct 2019 - 9:50
👍
amalricu
amalricu
Neoprof expérimenté

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 9 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par amalricu le Sam 26 Oct 2019 - 10:02
Pour moi, c'est une obligation depuis un décret d'un certain Blanquer. Ce texte stipule bien que les élèves ne sont pas dispensés de le noter par ailleurs. Mais il est très utile pour les parents. Je ne vois pas en quoi des enseignants perdent leur âme en tapant quelques mots en particulier les devoirs à faire.

A titre personnel, aucun bogue durable sur promote depuis des années.
Ascagne
Ascagne
Expert

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 9 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Ascagne le Sam 26 Oct 2019 - 10:14
Pour moi, le problème c'était aussi les élèves et non pronote. Certains n'apportaient pas d'agenda, ne notaient pas les devoirs à faire, mais disaient en chœur à la fin du cours : Vous le noterez sur Pronote ? Une fois, j'ai oublié de remettre sur Pronote la date d'un devoir, dont je parlais cependant depuis longtemps, ils ont fait les ignorants. Mais ils le faisaient aussi même quand le devoir était indiqué...
@tchanq' Tout à fait.
Jenny
Jenny
Modérateur

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 9 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Jenny le Sam 26 Oct 2019 - 10:18
Je les tape sur pronote sauf quand le réseau plante.
Le problème, c’est que beaucoup d’élèves ne notent pas les devoirs et ne se sont jamais connectés à pronotes. Ils se contentent de dire « ça marche pas ». Pourtant tous les PP ont les codes. Je leur propose de leur montrer et de redonner les codes à une fin de cours, je n’ai jamais personne. Je ne compte pas prendre une heure de cours pour ça.
Cassius
Cassius
Niveau 7

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 9 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Cassius le Sam 26 Oct 2019 - 10:36
@Ascagne a écrit:Pour moi, le problème c'était aussi les élèves et non pronote. Certains n'apportaient pas d'agenda, ne notaient pas les devoirs à faire, mais disaient en chœur à la fin du cours : Vous le noterez sur Pronote ? Une fois, j'ai oublié de remettre sur Pronote la date d'un devoir, dont je parlais cependant depuis longtemps, ils ont fait les ignorants. Mais ils le faisaient aussi même quand le devoir était indiqué...
@tchanq' Tout à fait.

Une telle attitude me surprend toujours: qui ferait un 100 mètres à cloche-pied?
roxanne
roxanne
Prophète

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 9 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par roxanne le Sam 26 Oct 2019 - 10:40
Ah le fameux coup de "c'était pas marqué sur Pronotes" , je le règle en début d'année. En général, je marque les devoirs, mais au cas où il y ait un bug, que j'oublie, j'indique qu'il faut le marquer quand même sur l'agenda (que certains n'ont plus). Bref, ça n'a pas manqué, e,n seconde, une partie n'avait pas fait le boulot "parce que hein, c'est pas marqué sur Pronotes". Bien. C'était une série d'exos de grammaire donnés 5 jours avant. Ok, vous voulez jouer? On joue. Donc, j'allume le rétro, je vais en direct sur Pronotes et pour le lendemain , j'inscris les fameux exos auxquels j'en rajoute deux. Donc, là, plus d'excuses, c'est sur Pronotes. Ceux qui ont fait le boulot n'ont que deux exos à faire puisque le reste est fait, les autres 7. Mais, c'st sur rPonotes.
lene75
lene75
Esprit sacré

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 9 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par lene75 le Sam 26 Oct 2019 - 10:51
Pour répondre à amalricu, je trouve ce type de flicage anti-pédagogique au possible. Je ne suis pas favorable à une société de la surveillance à la place de la confiance et de l'éducation.
Si 1) les élèves ne sont pas assez autonomes pour gérer leur travail, 2) l'institution n'est pas en mesure de nous donner les moyens de les forcer à le faire, 3) les parents n'arrivent à obtenir de leurs enfants ni qu'ils fassent spontanément le travail ni même qu'ils leur disent ce qu'il y a à faire, c'est qu'il y a déjà beaucoup de dysfonctionnements, qu'il faudrait peut-être penser à résoudre en priorité. J'aimerais savoir comment ces parents vont faire pour exiger que le travail soit fait alors qu'ils n'arrivent même pas à exiger que leur enfant leur dise ce qu'il y a à faire.
Si c'est juste pour que les parents s'informent du travail que leur enfant fait, alors on est en plein dans le 1000 des travers du numérique : au lieu de parler avec mes enfants et de leur montrer que je m'intéresse à ce qu'ils font, je vais demander à un logiciel de me donner des infos, comme les amoureux au resto vont sur les réseaux sociaux pour prendre des nouvelles de leur moitié qui est en train de dîner en face d'eux et à qui ils n'adressent pas la parole. Si c'est ça qu'on attend de Pronote, on encourage des relations sociales pathologiques.
Mais peut-être ai-je oublié un autre usage ? (Autre que le gamin n'a pas noté les devoirs et ne sait donc pas ce qu'il y a à faire, dont nous avons déjà parlé)

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Monsieur_Tesla
Monsieur_Tesla
Niveau 9

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 9 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Monsieur_Tesla le Sam 26 Oct 2019 - 12:25
@NLM76 a écrit:
@Jenny a écrit:Beaucoup ne savent plus ce qu'est un quart d'heure aussi. titanic
Voilà.
DS de français, en 1re L, l'an dernier. Trois heures de 14 à 17:
- Monsieur, quelle heure est-il ?
- Quatre heures et quart.
- Non, mais dites-nous l'heure normal !
Alors, vous imaginez quand c'est "cinq heures moins vingt-cinq" ?

Edit : déjà dit plusieurs fois. Mais ça n'est rien à côté de l'histoire incompréhensible dès lors qu'elle est collective. J'en suis tout héberlué.

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 9 558662839 La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 9 558662839

_________________
Ce que j'entends je l'oublie.
Ce que le lis je le retiens.
Ce que je fais, je le comprends !

Tchuang Tseu
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 9 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Lefteris le Sam 26 Oct 2019 - 12:25
@Jenny a écrit:Je les tape sur pronote sauf quand le réseau plante.
Le problème, c’est que beaucoup d’élèves ne notent pas les devoirs et ne se sont jamais connectés à pronotes. Ils se contentent de dire « ça marche pas ». Pourtant tous les PP ont les codes. Je leur propose de leur montrer et de redonner les codes à une fin de cours, je n’ai jamais personne. Je ne compte pas prendre une heure de cours pour ça.
Les élèves partent en courant sans noter les devoirs parce que "ca sera sur pronote". Mais quand on demande le travail : "Pronote marchait pas" ou "j'avais pas d'ordinateur". J'ai trouvé une parade pas mal pour les obliger à noter dans leur cahier de textes ou agenda : j'inscris sur pronote qu'il y a du travail,mais sans donner le détail. Par exemple "faire les exercices de grammaire concernant.../ préparer les questions sur le texte X... aux pages et numéros notés dans les agendas". Ainsi, ils ne peuvent arguer du fait qu'on ne leur a pas dit, les parents qui voudraient jeter un oeil voient qu'il y a du travail, et ceux qui ont vraiment manqué le cours ont tout loisir de se renseigner. Ca fonctionne pas mal dans l'ensemble, sauf avec les irréductibles.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
Monsieur_Tesla
Monsieur_Tesla
Niveau 9

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 9 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Monsieur_Tesla le Sam 26 Oct 2019 - 12:32
@Volubilys a écrit:
@pogonophile a écrit:Sur la capacité de concentration on observe la même chose chez les adultes.
Vous nous (je m'inclus dedans) avez déjà vu en formation ?
Quand les formations parlent à notre intelligence, nous apportent quelque chose, il n'y a en général pas de bruit, mais 95% des "formations" où l'on m'oblige à me rendre sont juste du pure foutage de gueule. On récolte ce que l'on sème...

Tellement vrai, lecture de Powerpoint ennuyeux la plupart du temps La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 9 1106105181

_________________
Ce que j'entends je l'oublie.
Ce que le lis je le retiens.
Ce que je fais, je le comprends !

Tchuang Tseu
Amaury
Amaury
Niveau 2

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 9 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Amaury le Sam 26 Oct 2019 - 12:50
En ce qui concerne Pronote, je suis gênée par le fait de faire deux fois la même chose.
Soit j'indique aux élèves en classe quels sont les devoirs à faire, mais du coup je ne l'indique pas sur Pronote puisque j'ai déjà pris plusieurs minutes en classe pour cela.
Soit je les indique sur Pronote, mais dans ce cas-là j'imagine que nous sommes d'accord sur le fait que je n'ai plus, en cours, à leur parler de leurs devoirs (et cela implique de se passer des explications que je pourrais éventuellement fournir en classe)...
J'aimerais que les élèves et leurs familles effectuent un choix entre ces deux méthodes. J'ai fait voter une de mes classes, mais cela n'a pas été probant car une légère majorité s'est dégagée en faveur du "tout Pronote", sauf que les élèves les plus sérieux ont voté pour le "tout papier"... Donc je ne sais pas dans quel sens trancher. Mais je ne veux pas faire les deux : le beurre et l'argent du beurre, cela suffit.

En tout cas une chose est sûre : en termes de quantité et de qualité de travail fourni, j'ai suffisamment de recul dans le métier pour pouvoir affirmer que Pronote ne représente absolument aucune plus-value : au tout début de ma carrière, quand ni les élèves ni les familles n'y avaient accès, le travail n'était ni plus ni moins bon.
zigmag17
zigmag17
Fidèle du forum

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 9 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par zigmag17 le Sam 26 Oct 2019 - 12:57
Pronote, hormis le fait que cela permet à un CdE ou un IPR de savoir si l'on donne des devoirs et remplit un cahier de textes numérique, ça sert à quoi exactement? Pas aux élèves pour ce que j'en sais, qui pour ceux que je connais, tombent dans tous les travers énoncés précédemment.
Je continue de fonctionner à l'ancienne, l'élève doit noter le travail qu'il aura à faire, ce n'est pas à moi de le faire pour lui. Le monde à l'envers. On est tombé dans un puits d'injonctions sans fin, dont l'effet pervers est de toujours faire croire que le moyen égale la fin: le numérique est un moyen, pas une fin. Je continue de la même façon de remplir abondamment mon cahier de textes en format papier, car non je ne fais pas "rien" en classe; je le remplis sur pronote quand j'ai le temps, car c'est chronohpage et cela ne m'apporte rien (et les élèves ne le regardent pas).
Je vais faire comme une collègue qui note sur Pronote: "le travail à faire a été noté par chaque élève dans son cahier de textes lors du dernier cours". Fi de la passivité et du clientélisme des élèves, que diable! La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 9 558662839
Monsieur_Tesla
Monsieur_Tesla
Niveau 9

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 9 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Monsieur_Tesla le Sam 26 Oct 2019 - 13:12
@Amaury a écrit:En ce qui concerne Pronote, je suis gênée par le fait de faire deux fois la même chose.
Soit j'indique aux élèves en classe quels sont les devoirs à faire, mais du coup je ne l'indique pas sur Pronote puisque j'ai déjà pris plusieurs minutes en classe pour cela.
Soit je les indique sur Pronote, mais dans ce cas-là j'imagine que nous sommes d'accord sur le fait que je n'ai plus, en cours, à leur parler de leurs devoirs (et cela implique de se passer des explications que je pourrais éventuellement fournir en classe)...
J'aimerais que les élèves et leurs familles effectuent un choix entre ces deux méthodes. J'ai fait voter une de mes classes, mais cela n'a pas été probant car une légère majorité s'est dégagée en faveur du "tout Pronote", sauf que les élèves les plus sérieux ont voté pour le "tout papier"... Donc je ne sais pas dans quel sens trancher. Mais je ne veux pas faire les deux : le beurre et l'argent du beurre, cela suffit.

En tout cas une chose est sûre : en termes de quantité et de qualité de travail fourni, j'ai suffisamment de recul dans le métier pour pouvoir affirmer que Pronote ne représente absolument aucune plus-value : au tout début de ma carrière, quand ni les élèves ni les familles n'y avaient accès, le travail n'était ni plus ni moins bon.

Tellement vrai, je garde la version papier. Enseignant de SPC, j'ai 12 classes ... l'ENT est terriblement chronophage !

_________________
Ce que j'entends je l'oublie.
Ce que le lis je le retiens.
Ce que je fais, je le comprends !

Tchuang Tseu
dita
dita
Fidèle du forum

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 9 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par dita le Sam 26 Oct 2019 - 13:14
@Amaury a écrit:

En tout cas une chose est sûre : en termes de quantité et de qualité de travail fourni, j'ai suffisamment de recul dans le métier pour pouvoir affirmer que Pronote ne représente absolument aucune plus-value : au tout début de ma carrière, quand ni les élèves ni les familles n'y avaient accès, le travail n'était ni plus ni moins bon.
Oui, mais combien de temps passons-nous sur le bouzin, en plus de notre travail d'avant, où pronotes n'existait pas ?
5 minutes/ jour ? 12 jours de travail = 1h supplémentaire. Donc, en gros, 2h supplémentaires par moi.
C'est super, car ces heures supplémentaires nous sont payées.


Lol.
Monsieur_Tesla
Monsieur_Tesla
Niveau 9

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 9 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Monsieur_Tesla le Sam 26 Oct 2019 - 13:27
@dita a écrit:
@Amaury a écrit:

En tout cas une chose est sûre : en termes de quantité et de qualité de travail fourni, j'ai suffisamment de recul dans le métier pour pouvoir affirmer que Pronote ne représente absolument aucune plus-value : au tout début de ma carrière, quand ni les élèves ni les familles n'y avaient accès, le travail n'était ni plus ni moins bon.
Oui, mais combien de temps passons-nous sur le bouzin, en plus de notre travail d'avant, où pronotes n'existait pas ?
5 minutes/ jour ? 12 jours de travail = 1h supplémentaire. Donc, en gros, 2h supplémentaires par moi.
C'est super, car ces heures supplémentaires nous sont payées.


Lol.

Les 300 euros par an ?

_________________
Ce que j'entends je l'oublie.
Ce que le lis je le retiens.
Ce que je fais, je le comprends !

Tchuang Tseu
scot69
scot69
Modérateur

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 9 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par scot69 le Sam 26 Oct 2019 - 13:31
J'ai aussi droit à chaque fois à "vous allez le mettre sur le site???"

"ah mais j'ai pas pu le faire, j'avais pas internet, j'ai pas pu voir sur le site"

donc désormais, je note les devoirs EN LIVE sous leurs yeux, ça m'évite de le faire chez moi.
Monsieur_Tesla
Monsieur_Tesla
Niveau 9

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 9 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Monsieur_Tesla le Sam 26 Oct 2019 - 13:33
@scot69 a écrit:J'ai aussi droit à chaque fois à "vous allez le mettre sur le site???"

"ah mais j'ai pas pu le faire, j'avais pas internet, j'ai pas pu voir sur le site"

donc désormais, je note les devoirs EN LIVE sous leurs yeux, ça m'évite de le faire chez moi.

Excellente idée, je n'y avais pas pensé abi abi

Un grand merci Laughing

_________________
Ce que j'entends je l'oublie.
Ce que le lis je le retiens.
Ce que je fais, je le comprends !

Tchuang Tseu
Amaury
Amaury
Niveau 2

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 9 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Amaury le Sam 26 Oct 2019 - 13:47
@zigmag17 a écrit:
Je vais faire comme une collègue qui note sur Pronote: "le travail à faire a été noté par chaque élève dans son cahier de textes lors du dernier cours". Fi de la passivité et du clientélisme des élèves, que diable! La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 9 558662839

Oh c'est une idée super ! Même si cela constitue encore une double tâche...

dita : parfaitement d'accord avec ta remarque.
amalricu
amalricu
Neoprof expérimenté

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 9 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par amalricu le Sam 26 Oct 2019 - 14:02
Et vous venez bosser dans votre établissement en charrettes à boeuf ? Vous vous éclairez à la lanterne ?

Je persiste et je signe : c'est un outil de communication fluide et disponible. Le temps passé est peanuts. C'est très utile pour les parents et les absents.

La parano du flicage : 1984 et Big Brother et le reste, faut arrêter. Alors lâchez votre portable et votre carte bleue pour commencer.

Sinon passer du temps pour noter que cela a été noté dans l'agenda papier, je trouve ça tordu.
mathmax
mathmax
Érudit

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 9 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par mathmax le Sam 26 Oct 2019 - 14:07
@pogonophile a écrit:Sur la capacité de concentration on observe la même chose chez les adultes.
Vous nous (je m'inclus dedans) avez déjà vu en formation ?

En formation disciplinaire de maths, on peut au contraire observer une grande concentration de tout le monde lors d'un exposé magistral ! On serait des exceptions ?

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
Amaury
Amaury
Niveau 2

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 9 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Amaury le Sam 26 Oct 2019 - 14:08
Amalricu : Non, proNote n'a aucune utilité pour les absents et les parents. J'en veux pour preuve le fait qu'un élève absent utilise TOUJOURS son absence pour justifier le fait de ne pas avoir fait un travail. Systématiquement. Que celui-ci ait été noté sur proNote ou pas.
Quant à ton histoire de lanterne, de charrette à boeufs, et d'abandon de la carte bleue et du téléphone, il va effectivement falloir l'envisager vu l'état de dégradation de la planète. Je suis absolument sérieuse en te répondant cela.
zigmag17
zigmag17
Fidèle du forum

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 9 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par zigmag17 le Sam 26 Oct 2019 - 14:10
@amalricu a écrit:Et vous venez bosser dans votre établissement en charrettes à boeuf ? Vous vous éclairez à la lanterne ?

Je persiste et je signe : c'est un outil de communication fluide et disponible. Le temps passé est peanuts. C'est très utile pour les parents et les absents.

La parano du flicage : 1984 et Big Brother et le reste, faut arrêter. Alors lâchez votre portable et votre carte bleue pour commencer.

Sinon passer du temps pour noter que cela a été noté dans l'agenda papier, je trouve ça tordu.

Pour ma part je ne dispose que du mimimum numérique et technologique dans ma vie personnelle, alors merci de ne pas généraliser. Pas de smartphone par exemple, pas de tv, un mobicarte. En ce moment j'écris sur le clavier d'un ordi fixe car je n'en ai pas d'autre. Etc.
Mes élèves sont partisans du moindre effort. La seule chose qui les intéresse sur Pronote sont les notes. Pour le reste, c'est "on n'a pas vu", "on n'a pas lu", "on savait pas", "c'était en panne"... Si les tiens sont rigoureux, savoure ta chance.
Depuis la trentaine d'années que j'enseigne, je ne vois passer que des réformes ou des injonctions qui nous demandent toujours plus de temps, toujours plus d'investissement, alors que paradoxalement on demande aux élèves d'en faire moins. Je regrette, c'est à eux d'écouter et de noter un travail à faire, à eux de le rendre en temps et en heure, à eux de faire leur travail d'élève (mais ça ils l'ont oublié).
On est tellement tombés sur la tête que la pédagogie s'efface devant la paperasserie qui est là pour remplir du vide, il n'est qu'à voir la somme de documents qu'il faut fournir pour les PPCR.
Je suis peut-être réac mais j'assume.
lene75
lene75
Esprit sacré

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 9 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par lene75 le Sam 26 Oct 2019 - 14:15
Amaury, tu ne peux pas supposer que tous les élèves ont facilement accès à internet chez eux. Donc le choix est fait.

Edit : zigmag, concernant la paperasserie générée par le numérique, Graeber en fait une excellente analyse dans Bullshit jobs, illustrée par le cas de l'université. Il montre le travail que représentait un sujet d'examen avant le numérique et ce que c'est devenu après. C'est terrifiant. Et il montre comment en peu d'années le travail des universitaires a été bouffé par le bullshit lié au numérique. Au moment où il écrit, les tâches d'enseignement et de recherche n'occupent plus que 39% du temps de travail des enseignants-chercheurs de son université, TOUT le reste du temps est consacré à l'administratif. Avec une dégradation de la qualité de l'enseignement liée à la standardisation. C'est ce modèle que nous sommes en train de suivre, aussi bien du point de vue numérique que de la standardisation (à laquelle oblige la réforme du lycée).


Dernière édition par lene75 le Sam 26 Oct 2019 - 14:26, édité 1 fois

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Volubilys
Volubilys
Grand sage

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 9 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Volubilys le Sam 26 Oct 2019 - 14:20
Quand j'étais élève, nous avions un cahier de texte papier, où les profs notaient les devoirs, etc. L'ancêtre de Pronote, non? Il y avait un élève de service par semaine qui allait à la vie scolaire le chercher le matin, le promenait toute la journée d'un cours à l'autre et le ramenait le soir (il promenait aussi le cahier d'appel de la classe) ben en tant qu'élève, je ne l'ai jamais ouvert, en 4 ans de collège, où il m'est arrivé comme tout le monde d'être absente.
Pourquoi les élèves de maintenant ferait-il quelque chose que nous ne faisions pas nous même?

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
Mathador
Mathador
Sage

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 9 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Mathador le Sam 26 Oct 2019 - 14:22
J'ai déjà consulté le cahier de textes papier lorsque j'étais collégien.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum