Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
mathmax
Érudit

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 15 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par mathmax le Sam 2 Nov 2019 - 15:36
@Ma'am a écrit:
@VinZT a écrit:Je mets juste la moyenne sur Pronote, peu de temps avant les conseils de classe La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 15 248604097

Une des profs de ma fille faisait ça aussi l'année dernière. Et elle ne rendait pas non plus les copies au fur et à mesure. Et de toute façon, la moyenne ne correspondait pas à la moyenne des devoirs du trimestre. Elle devait ajouter une note d'oral ou je ne sais quoi.

Résultat, quand on veut suivre son gamin, il faut attendre le conseil pour se rendre compte d'un problème éventuel.
Tous les parents ne sont pas des nuisibles qui ont envie de fliquer les profs, il faut arrêter avec la parano !
Moi Pronote je trouve ça très bien, plutôt pour fliquer mes gamins que le travail des profs ! Disons que certains de mes enfants ont une mémoire sélective...

Bref, je ne peux absolument pas comprendre les professeurs qui ne mettent qu'une note par trimestre, la moyenne.
Qu'on ne rentre pas tout à la minute, ça je peux l'entendre, mais faire de la rétention d'informations volontaire, là je ne saisis pas du tout l'enjeu.

Certains ne mettent qu'une note tout court, notre seule obligation est d'évaluer les élèves.
stench
stench
Guide spirituel

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 15 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par stench le Sam 2 Nov 2019 - 15:37
@mathmax a écrit:
@Ma'am a écrit:
@VinZT a écrit:Je mets juste la moyenne sur Pronote, peu de temps avant les conseils de classe La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 15 248604097

Une des profs de ma fille faisait ça aussi l'année dernière. Et elle ne rendait pas non plus les copies au fur et à mesure. Et de toute façon, la moyenne ne correspondait pas à la moyenne des devoirs du trimestre. Elle devait ajouter une note d'oral ou je ne sais quoi.

Résultat, quand on veut suivre son gamin, il faut attendre le conseil pour se rendre compte d'un problème éventuel.
Tous les parents ne sont pas des nuisibles qui ont envie de fliquer les profs, il faut arrêter avec la parano !
Moi Pronote je trouve ça très bien, plutôt pour fliquer mes gamins que le travail des profs ! Disons que certains de mes enfants ont une mémoire sélective...

Bref, je ne peux absolument pas comprendre les professeurs qui ne mettent qu'une note par trimestre, la moyenne.
Qu'on ne rentre pas tout à la minute, ça je peux l'entendre, mais faire de la rétention d'informations volontaire, là je ne saisis pas du tout l'enjeu.

Certains ne mettent qu'une note tout court, notre seule obligation est d'évaluer les élèves.

C'est vrai mais on parle de moyenne par matière, est-ce bien logique s'il n'y a qu'une seule note ?

_________________
"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend." Yannis Youlountas

"Ils veulent dessiner l'apartheid, on dessinera le maquis."
mathmax
mathmax
Érudit

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 15 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par mathmax le Sam 2 Nov 2019 - 15:38
Qui parle de moyenne ?

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
stench
stench
Guide spirituel

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 15 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par stench le Sam 2 Nov 2019 - 15:40
@mathmax a écrit:Qui parle de moyenne ?

Chez nous, les bulletins parlent de moyenne. D'ailleurs, le CDE qui préside les conseils refuse qu'on mette une moyenne s'il n'y a qu'une note : il préfère que la case "moyenne" reste vide, et que la seule note soit précisée dans la remarque.

_________________
"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend." Yannis Youlountas

"Ils veulent dessiner l'apartheid, on dessinera le maquis."
mathmax
mathmax
Érudit

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 15 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par mathmax le Sam 2 Nov 2019 - 15:49
Je trouve que ton CdE se mêle de ce qui ne le regarde pas, quant au libellé des bulletins il peut être modifié si cela dérange, mais personnellement cela ne me gêne pas de parler de moyenne s'il y a une seule note.

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
Mathador
Mathador
Esprit éclairé

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 15 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Mathador le Sam 2 Nov 2019 - 16:31
@Ma'am a écrit:Bref, je ne peux absolument pas comprendre les professeurs qui ne mettent qu'une note par trimestre, la moyenne.
Qu'on ne rentre pas tout à la minute, ça je peux l'entendre, mais faire de la rétention d'informations volontaire, là je ne saisis pas du tout l'enjeu.
Je vois une raison de faire cela, c'est d'éviter l'ingérence d'un cheffaillon qui voudrait par exemple nous empêcher de mettre un 0 pour triche ou pour travail non rendu.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
roxanne
roxanne
Prophète

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 15 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par roxanne le Sam 2 Nov 2019 - 17:00
Mais vos chefs n'ont que ça à faire, regarder toutes les notes en temps réel?
Mathador
Mathador
Esprit éclairé

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 15 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Mathador le Sam 2 Nov 2019 - 17:06
Je n'en ai pas eu, mais il me semble que ce genre de problème a déjà été évoqué sur Neo. Je suppose que dans ce genre de cas l'ingérence du chef fait suite à des réclamations de parents séditieux.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
VinZT
VinZT
Grand sage

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 15 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par VinZT le Sam 2 Nov 2019 - 17:18
Les élèves ont leur copies, une semaine (deux maxi) après le devoir. Dès le début de l'année je leur explique ma façon de fonctionner concernant le calcul de la moyenne : la plus mauvaise note des interro et des DM est enlevée, je fais ensuite la moyenne de ce qui reste, qui compte à égalité avec les autres contrôles. Je ne peux donc pas mettre des coefficients fixes puisque j'ignore le nombre de devoirs que je ferai dans un trimestre (de même que la programmation de « séquences » à la semaine près est un concept inconnu pour moi).
Je saisis donc les notes au fur et à mesure sur mon tableur pour faire ma cuisine à la fin du trimestre. J'ai tout simplement la flemme de faire ça en double sur Pronote, avec lequel je suis moins performant qu'avec mon tableur.
Maintenant je pars également du principe qu'au lycée un élève qui « cacherait » ses notes à ses parents se mentirait surtout à lui-même.
J'ajoute également (je touche du bois) qu'aucun parent ne m'a jamais cherché de pou dans la tête pour ça.

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
Prezbo
Prezbo
Fidèle du forum

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 15 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Prezbo le Sam 2 Nov 2019 - 17:23
@Ma'am a écrit:

Une des profs de ma fille faisait ça aussi l'année dernière. Et elle ne rendait pas non plus les copies au fur et à mesure. Et de toute façon, la moyenne ne correspondait pas à la moyenne des devoirs du trimestre. Elle devait ajouter une note d'oral ou je ne sais quoi.

Résultat, quand on veut suivre son gamin, il faut attendre le conseil pour se rendre compte d'un problème éventuel.
Tous les parents ne sont pas des nuisibles qui ont envie de fliquer les profs, il faut arrêter avec la parano !
Moi Pronote je trouve ça très bien, plutôt pour fliquer mes gamins que le travail des profs ! Disons que certains de mes enfants ont une mémoire sélective...

Bref, je ne peux absolument pas comprendre les professeurs qui ne mettent qu'une note par trimestre, la moyenne.
Qu'on ne rentre pas tout à la minute, ça je peux l'entendre, mais faire de la rétention d'informations volontaire, là je ne saisis pas du tout l'enjeu.

Je ne vais pas défendre la prof qui ne rend pas les copies et donne une moyenne qui ne corrspond pas aux notes données (le cas me semble quand même extrème), mais je ferais remarquer que quand j'étais élève, et même quand j'ai commencé ma carrière, on ne nous demandait qu'une note en fin de trimestre. On a ensuite ajouté, dans mon établissement et pas mal de ceux que je connais, un bulletin de mi-trimestre au premier trimestre de seconde, que je trouve effectivement assez utile pour signaler rapidement les élèves en difficulté, mais qui rajoute déjà une pression sur l'évaluation. Ce n'est pas forcément évident d'avoir déjà une moyenne significative mi-octobre.

Puis vinrent Pronote, et les ENT, et les parents trouvèrent soudain normal d'être informés en temps réels des notes de leurs enfants. A-t-on pour autant observé une meilleure communication avec les parents ou des progrès des élèves ? Pour ma part, pas vraiment.

Si l'élève planque ses notes à ses parents, il me semble qu'il y a un problème qui ne se résoudra pas avec une solution technique.

@stench a écrit:

C'est vrai mais on parle de moyenne par matière, est-ce bien logique s'il n'y a qu'une seule note ?

Mathématiquement (la question revient souvent sur Néo) une moyenne calculée à partir d'une seule note est un moyenne, même si c'est un cas particulier.

Plus sérieusement, dans certaines matières, par exemple celles qui se prètent bien à une évaluation par projet et rendu final, mettre une seule note ne me choque pas.

@roxanne a écrit:Mais vos chefs n'ont que ça à faire, regarder toutes les notes en temps réel?

Disons qu'à partir du moment où ils peuvent le faire...Ils peuvent le faire au besoin. Ca rentre dans une démarche plus générale de formatage du travail des profs. Symboliquement, ça envoie un message.
Himpy
Himpy
Érudit

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 15 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Himpy le Sam 2 Nov 2019 - 18:52
@roxanne a écrit:Mais vos chefs n'ont que ça à faire, regarder toutes les notes en temps réel?

Pas en temps réel non plus, mais régulièrement oui. J'ai découvert ça, éberluée, l'année dernière... Et je ne suis pas sûre que cela vienne des parents...
Ceci dit, je mets les notes au fur et à mesure (on a d’ailleurs régulièrement des messages pronotes nous rappelant de le faire) et s'il a quelque chose à dire, bah, peu importe... mais bon, on n'a pas forcement que ça à faire non plus...
amalricu
amalricu
Neoprof expérimenté

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 15 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par amalricu le Sam 2 Nov 2019 - 19:09
Je mets les notes régulièrement en temps réel de correction. Je ne remplis plus un seul cahier de notes depuis 5 ans. Aucun problème de sauvegarde. Regarde qui veut !

Les professeurs qui crient à Big Brother surjouent l'indignation victimaire à mon humble avis. Un cde peut regarder les notes pour suivre certains élèves dans une classe (ainsi le mien en seconde, la classe qui secoue pas mal, il regarde chaque vendredi soir : on attend le 1er trimestre pour réagir ou la Toussaint ?)

Quant à mettre une seule note correspondant à la moyenne, je trouvera un brin vicieux ou paresseux.


Dernière édition par amalricu le Sam 2 Nov 2019 - 19:16, édité 2 fois
Ma'am
Ma'am
Érudit

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 15 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Ma'am le Sam 2 Nov 2019 - 19:10
Je n'ai pas cherché des poux dans la tête de la prof de français, je ne lui ai rien dit du tout, ni à elle, ni à son chef, ni à personne. Mais je sais que les parents délégués ont râlé en conseil de classe. Des plaintes sont venues d'autres parents.

Ma fille était en collège, pas en lycée et en fait, le problème c'était surtout qu'elle ne risquait pas de me cacher les notes puisqu'elle n'en avait pas. Donc, oui, c'était compliqué pour elle de se situer. Personnellement, je crois à la régularité du travail, donc une note par trimestre, ça me paraît très léger.

Bref, tout ça pour dire que Pronote peut aussi être un outil de communication bien utile, surtout en collège.

Je ne suis jamais tombée sur un chef qui scrute mes notes en temps réel, ou alors s'il le fait, il ne m'en parle pas. Peut-être que je changerais d'avis si c'était le cas un jour. Mais je n'arrêterais pas pour autant de rendre régulièrement les copies aux élèves.
Kimberlite
Kimberlite
Érudit

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 15 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Kimberlite le Dim 3 Nov 2019 - 2:25
Chez nous l'incitation est bien plus à faire signer les copies et contrôler qu'elles ont bien été signées (au départ on a du mal à y penser, puis ça devient une habitude, et les élèves y pensent souvent avant moi: "il faut faire signer?". Pronote est aussi pratique pour indiquer qu'il y a une évaluation à faire signer, et ne pas oublier de vérifier...).

J'ai eu des collègues notant par compétences qui considéraient qu'on ne peut rentrer un niveau de compétence qu'au moment du bilan de fin de chaque trimestre (c'est assez logique si on considère qu'on parle d'acquisition d'une compétence: ce qui compte est le niveau atteint à la fin, pas la "moyenne" des évaluations). Il était donc logique qu'ils n'entrent pas la compétence avant la fin (par contre ils faisaient signer les copies).

_________________
Spoiler:
La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 15 2657c714168f3529c89f9703ec00c658
amalricu
amalricu
Neoprof expérimenté

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 15 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par amalricu le Dim 3 Nov 2019 - 6:59
Dans mon établissement on entre à la fois des notes et des compétences à l'instant T. Pour les compétences, qui varient selon le devoir et l'activité, la logique d'une saisie uniquement en fin de période ne m'apparaît pas évidente puisque le but n'est pas de faire une synthèse justement (ce qui incombe à la note selon moi) mais un examen de points forts et faibles. Vaste débat.
Gilles B.
Gilles B.
Niveau 7

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 15 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Gilles B. le Dim 3 Nov 2019 - 10:23
Perso cette année j'ai le redoutable privilège d'être à 20 heures alors que mon souhait est d'être à 18.
Je suis donc passé en grève du zèle avec une unique note pour le trimestre sur l'ensemble de mes classes.
Que mon chef vienne à mettre son grain de sel et je me ferai une joie de foncer dans son bureau pour avoir une petite explication.

Quant aux jugements des collègues ( "paresseux", "intérêts des élèves", …) je m'en moque royalement. Toutes les reculades au nom de cet intérêt des élèves ont conduit au niveau déplorable que nous constatons tous les jours.

Là j'ai des élèves avec 4 ou 5.
Ils vont chouiner en mode "bouh mais j'ai qu'une note", ben ouai les gars, mais la mauvaise nouvelle c'est surtout que ce sera ce traitement là au bac pour l'ensemble de l'année.
Mieux vaut vous prendre le coup de pied au cul maintenant pendant qu'il est encore (vaguement) possible de rectifier le tir.
Et je ne vois pas pourquoi je me taperais de nouveau 10-12 heures de correction (terminales) alors qu'ils sont en mode loto et attendent juste un meilleur tirage la prochaine fois.
Lire la grille de correction pour identifier les erreurs méthodologiques, les attentes non respectées, améliorer leur orthographe ? Nooon, c'est surfait tout ça. Le seul intérêt de la correction est de savoir combien ont eu marie-kessy et kévin-alexandre. Du coup j'en ai marre et ai décidé de classer leurs copies pour la distribution. Comme ça ils auront directement l'info qui les intéresse.
Pour ceux qui méritent mes efforts ( parce qu'ils en produisent en retour) je propose des sujets via l'ENT, notés comme le jour des épreuves (mais note non prise en compte dans la moyenne pour éviter la triche). Les bosseurs ont de quoi bosser, les glandeurs de quoi chouiner.

edit: orthographe


Dernière édition par Gilles B. le Dim 3 Nov 2019 - 12:24, édité 1 fois
Prezbo
Prezbo
Fidèle du forum

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 15 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Prezbo le Dim 3 Nov 2019 - 11:54
@Gilles B. a écrit:
Mieux vaut vous prendre le coup de pied au cul maintenant pendant qu'il est encore (vaguement) possible de rectifier le tir.
Et je ne vois pas pourquoi je me taperais de nouveau 10-12 heures de correction (terminales) alors qu'ils sont en mode loto et attendent juste un meilleur tirage la prochaine fois.

Quand j'étais un jeune et naïf néotit, j'ai fait un remplacement court dans un lycée où j'ai eu le redoutable honneur d'avoir directement une TS dans mon service.

On était plutôt en fin de trimestre, le collègue que je remplaçais avait déjà deux notes de DS type bac plus quelques notes d'interros de cours. J'ai fait une petite interro.

Une élève qui ne foutait manifestement pas grand chose est venu se plaindre de manière insistante, à la fin d'un cours, pour que je fasse un troisième DS, parce qu'elle avait eu 4/20 et 7/20 aux deux premiers, et que ça lui bousillait sa moyenne.

J'ai hésité parce que je n'étais pas convaincu de sa bonne foi, et malgré les avertissements des collègues sympas qui m'ont prévenu que ça faisait beaucoup de boulot, j'ai fait et corrigé avant la date du conseil un troisième DS.

Elle n'a rien foutu de plus, et eu 6/20. Le mode loto, comme tu dis : je retente ma chance.

C'est là que j'ai compris que quand un élève a des mauvaises notes, le problème est rarement le nombre de DS. L'accident ponctuel arrive, mais lorsque l'élève est bien préparé, il est quand même rare.
Amaury
Amaury
Niveau 1

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 15 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Amaury le Lun 4 Nov 2019 - 19:50
@lene75 a écrit:
@Prezbo a écrit:Mettre toutes les petites notes d'interro au fur et à mesure peut créer une illusion qui tombe lorsqu'arrive les vraies notes de DS.

Deux anecdotes à ce sujet :
- Entretien en septembre d'une gamine très faible avec la conseillère d'orientation, qui consulte les notes, s'aperçoit que les notes en français conviennent et lui dit que oui, elle peut aller en seconde générale puisque les notes en français montrent de vraies capacités.
Sauf que la collègue de français en question, quand elle l'a su, a très mal vécu que de petites notes de tout début d'année destinées à encourager mais ne reflétant pas le niveau réel soient utilisées ainsi...
- Avant-veille de conseil de classe de troisième trimestre d'une classe de troisième. Les gamins sont en révolte : le collègue de physique a modifié ses coeff et les moyennes ont baissé. "Mais il a le droit, madame, de changer ses coeff comme il veut ?" "Mais il a le droit, madame, de les changer pour nous baisser les moyennes ? Normalement, il devrait nous les monter, non ?" Le jour du conseil, les parents délégués protestent : le collègue a osé changer ses coeff au dernier moment, les moyennes ont baissé, ça pénalise les élèves, ce n'est pas normal...
Rubik
Rubik
Niveau 6

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 15 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Rubik le Lun 4 Nov 2019 - 21:24
C'est pour ça que je ne remplis l'ENT qu'après le premier gros DS...
Amaury
Amaury
Niveau 1

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 15 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Amaury le Lun 4 Nov 2019 - 22:06
Ces deux anecdotes me semblent prouver qu'il ne faut pas livrer les notes au fur et à mesure, effectivement, mais par "paquets". Il suffit de mettre une date de publication de la note lointaine. Les rendre visibles à la mi-trimestre, par exemple. Et encore, je ne sais pas si cela suffirait à protéger un collègue qui modifierait ses coeff juste avant de faire ses bulletins (ce qui est encore son droit le plus strict).
Cléopatra2
Cléopatra2
Expert spécialisé

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 15 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Cléopatra2 le Lun 4 Nov 2019 - 22:22
J'entre tout au fur et à mesure avec des petits coeff directement (je laisse les notes sur 10) et je mets directement le DS avec coeff 3. J'hésitais à publier les notes, mais je fais parfois des erreurs de saisie, donc finalement c'est plus simple, les élèves me préviennent lorsque je me suis trompée de note.
Mais effectivement, vu de loin, ça peut être trompeur.
Waterlily
Waterlily
Niveau 6

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 15 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Waterlily le Mer 6 Nov 2019 - 8:41
Comme d’autres ici j’ai aussi abandonné le cahier de notes. Je remplis les notes au fur et à mesure, je pense que c’est plus utile pour informer les parents qui ne sont pas toujours au courant des mauvaises notes. Ce n’est pas parce que certains s’en servent mal qu’il faut pénaliser les parents qui veulent suivre leur progéniture. Ensuite, en tant que parent, j’aime pouvoir savoir le plus vite possible s’il y a des problèmes pour le travail ou la compréhension parce que un ou deux mois plus tard c’est plus difficile pour remettre l’enfant sur les rails (surtout s’il ne veut pas vous en parler).
Elaïna
Elaïna
Esprit sacré

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 15 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Elaïna le Mer 6 Nov 2019 - 9:58
L'anecdote de la conseillère d'orientation montre surtout que ladite conseillère est un peu neuneu ou que pronote a été mal rempli. Je marque toujours l'intitulé du devoir faisant l'objet d'une note, et on peut voir le coefficient et tout le toutim. Et personnellement je préviens les parents que chaque gros contrôle fait l'objet de deux notes : une note sur 10 qui est du crachage de cours, et un commentaire de documents. La note sur 10 permet de voir s'ils ont appris ou pas, la note sur 20 mesure d'autres compétences. Après si les parents ou un conseiller d'orientation font preuve de mauvaise foi et font semblant de ne pas comprendre, ma foi c'est pas mon problème.

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
Himpy
Himpy
Érudit

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 15 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Himpy le Mer 6 Nov 2019 - 10:09
Cela montre aussi qu'une note doit absolument refléter le niveau, car sinon c'est la porte ouverte à toutes les fenêtres.
Il y a d'autres moyens d'encourager ou remédier, voir annuler ou remplacer une note si on veut.
Amaury
Amaury
Niveau 1

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 15 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Amaury le Mer 6 Nov 2019 - 13:18
OK.
Donc c'est de la faute de la prof quoi.
Pourquoi m'attendais-je à cette réponse ?
Volubilys
Volubilys
Grand sage

La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle  - Page 15 Empty Re: La multiplication des écrans entraîne une décérébration à grande échelle

par Volubilys le Mer 6 Nov 2019 - 13:45
Pour en revenir au sujet des écrans...

anecdote de classe.
J'ai un élève avec de gros soucis de comportement, d'attention... que l'on va appeler Khévinn'eu.
Ce matin, mise en place de jeux de construction en autonomie. Je laisse à disposition des élèves mon vieux smartphone qui sert d'appareil photo pour qu'ils photographient leurs réalisations sans avoir à me déranger (il n'y a pas de carte sim, pas de wifi et peu d'appli). Et bien à un moment, le téléphone a disparu, drame chez les constructeurs... Khévinn'eu l'avait pris et l'accaparait (tout en n'en faisant rien vu que pas d'appli qui l'intéresse). Il a été difficile de lui faire lâcher!!!

Vala vala...

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum