Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
mistinguette
Habitué du forum

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 5 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par mistinguette le Dim 10 Nov 2019 - 15:42
Je trouve étrange la dérive vers de ce fil "qui a la plus grosse/ou la plus petite" là ou pour moi ce témoignage montre juste le tiraillement que l'on peu ressentir entre son travail et sa famille, en raison souvent d'un métier prenant, qui peut sans garde fou vous "prendre la tête" au sens propre. Cet aspect est souvent oublié quand on pense au 20h (c'est fini les 18h).
Que ceux qui ne l'éprouve pas, tant mieux, c'est un truc de moins à gérer, ceux qui l'éprouve, tant pis ou tant mieux...Il n'y a là ni notion de sainteté, de glandeur, de sacrifice, d'indifférence, ça relais juste l'humanité et sa diversité.
Je m'amuse toujours de l'ampleur que prenne les choses ici, il faut croire que forum et mesure ne fond pas bon ménage.
Elaïna
Elaïna
Bon génie

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 5 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par Elaïna le Dim 10 Nov 2019 - 15:42
La grande différence étant que les gros branleurs vont rarement s'en plaindre. Alors que le malheureux à 60h par semaine en est rarement content. Moi quand je lis ce témoignage, je vois une grande souffrance, personnelle et familiale. Alors oui j'ai envie de hurler à ces gens "mais qu'est-ce qu'on vous a fait pour que vous en soyez là ???"

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered
SVoronca
SVoronca
Niveau 6

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 5 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par SVoronca le Dim 10 Nov 2019 - 15:45
Il me semble qu'il y avait eu la même "discussion" sur le fil "méthode, organisation de travail" il y a quelques années.
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 5 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par Sphinx le Dim 10 Nov 2019 - 15:49
@dita a écrit:
Pour Henriette et ceux qui pensent que travailler moins = être un branleur

Purée mais il faut vraiment être de mauvaise foi et ne lire que comme ça t'arrange pour écrire un truc pareil.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 5 Livre11
henriette
henriette
Médiateur

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 5 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par henriette le Dim 10 Nov 2019 - 15:56
Sphinx, on est bien d'accord.

SVoronca, c'est un serpent de mer, ce thème, en effet. On tourne clairement en rond.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Ha@_x
Ha@_x
Fidèle du forum

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 5 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par Ha@_x le Dim 10 Nov 2019 - 16:05
Ils sont quand même extraordinaires les profs français...

[fierté imbécile] " - Non mais c'est quand même vachement exagéré ce témoignage, on bosse pas autant que ça, attention à ne pas verser dans le misérabilisme, ça nous dessert, et puis ils sont vachement mal organisés, moi je...........moi je........ "

[fierté outragée] "- Non mais tu sais pas de quoi tu parles, y en a pour lesquels c'est comme ça, on travaille beaucoup quand même, et dans des conditions indignes, et je......et encore je......."

Et tout ça au sujet d'un témoignage posté sur Médiapart qui a quand même l'immense mérite de rappeler qu'un prof' ne se contente pas de faire le guignol 15 à 25h par semaine devant élèves.....

Bises fleurs

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 5 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par Sphinx le Dim 10 Nov 2019 - 16:08
@Ha@_x a écrit:Ils sont quand même extraordinaires les profs français...

[fierté imbécile] " - Non mais c'est quand même vachement exagéré ce témoignage, on bosse pas autant que ça, attention à ne pas verser dans le misérabilisme, ça nous dessert, et puis ils sont vachement mal organisés, moi je...........moi je........ "

[fierté outragée] "- Non mais tu sais pas de quoi tu parles, y en a pour lesquels c'est comme ça, on travaille beaucoup quand même, et dans des conditions indignes, et je......et encore je......."

Et tout ça au sujet d'un témoignage posté sur Médiapart qui a quand même l'immense mérite de rappeler qu'un prof' ne se contente pas de faire le guignol 15 à 25h par semaine devant élèves.....

Bises fleurs

Exactement. Merci.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 5 Livre11
mistinguette
mistinguette
Habitué du forum

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 5 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par mistinguette le Dim 10 Nov 2019 - 16:14
tout pareil

_________________
.'..Texte sur les l'oies' commentaires du prof hg que j’adorais sur ma copie de 6e : loi/ l'oie Vous en êtes une!. J'ai évolué depuis mais mon complexe orthographique m'accompagnera toujours. Il semble qu'aujourd’hui on parle de dyslexie pour l'étourdie éternelle que j'étais...alors si c'est la science des ânes, merci de pas charger la mule.
Amaliah
Amaliah
Empereur

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 5 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par Amaliah le Dim 10 Nov 2019 - 17:03
Je crois que le temps de travail est évidemment très variable, selon le poste occupé et l'ancienneté. Je suis du genre à travailler beaucoup mais de manière efficace et organisée. J'ai passé des années à travailler tous les soirs jusqu'à 23h, mais j'étais disponible de 17h à 20h pour mes enfants. C'était donc au détriment de mes soirées avec mon mari. Mais j'apprécie d'avoir une partie de mon travail à gérer librement comme je l'entends et je n'envie en rien ceux que je connais et qui rentrent à 19h tous les soirs pour embrasser les enfants dont une nounou s'est occupée depuis la sortie de l'école.

Depuis quelques petites années, je travaille un peu moins, j'arrive à avoir mes soirées à partir de 21h30 en général, même si les copies me prennent beaucoup de temps, mais tout autant que la différenciation indispensable dans mon collège (beaucoup d'élèves allophones notamment et de très grands écarts). Je pourrai en effet aller bien plus vite, sans préparer x versions de dictée pour la même classe, sans mettre un conseil personnalisé sur chaque rédaction en plus du barème et de l'appréciation générale (que j'enregistre sur mon ordinateur pour suivre les progrès de chacun), sans noter systématiquement les mots mal orthographiées en 3e, sans tenir un registre des fautes grammaticales et des fiches de remédiation données à chacun etc. Bref, je vois bien que tout ça me prend beaucoup de temps mais je ne conçois pas mon métier autrement.

Je suis pourtant mal à l'aise quand je lis le témoignage de la fille de profs, j'ai l'impression qu'on a copié-collé différentes expériences et l'ensemble me semble sonner faux et être contre-productif. Le titre me semble également quelque peu exagéré.

Par ailleurs, en tant que parent d'élèves, je reste interloquée par le peu de travail en classe, le peu de notes dans certaines matières, en français largement plus qu'en maths où la matière me semble beaucoup mieux enseignée de manière générale. Bref, je digresse mais mon expérience en tant que prof et en tant que parent diverge en partie. Si je n'étais que parent, je crois que j'aurais une image plus que nuancée du corps enseignant alors qu'au quotidien, dans mon collège, je vois bien que quasiment tous mes collègues bossent dur. Mais j'ai parfois l'impression de travailler dans un bastion protégé en termes d'exigences et de cohésion d'équipe.

Enfin, de manière qui peut paraître paradoxale avec ce qui précède, je voudrais dire à quel point le boulot de prof de français en lycée est devenu absolument dingue si on veut le faire correctement. Au nombre d'élèves par classe se sont ajoutés le renouvellement du programme par moitié chaque année, les nouvelles épreuves, les nouvelles sous-matières... C'est un boulot de forçat et particulièrement dans notre matière. Les collègues ont pris cher. Si j'étais en lycée, je n'aurais pas pu écrire le début de mon message.
Maellerp
Maellerp
Neoprof expérimenté

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 5 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par Maellerp le Dim 10 Nov 2019 - 17:17
@dita a écrit:
@Maellerp a écrit:
@dita a écrit:    Très touchant, mais tout à fait invraisemblable. Les copies interminables , en rep ?
Par ailleurs, rester 25 ans en rep, c'est du masochisme hors compet.

Pffffffffff ... et ce genre d'affirmation c'est quoi ?

Le profil psychologique de ceux qui restent longtemps en REP n'est pas le même que celui de ceux qui partent, je l'ai constaté par moi-même.

Oh punaise ! Alors là si on parle d'une étude sérieuse que tu as faite toi-même pour un tel constat, je vais commencer à m'inquiéter pour ma santé mentale et prendre très vite RDV chez un psy. 28 ans de REP+ et pas encore totalement découragée, non, c'est sur, je suis sacrément atteinte ! Et tout ça pour dénoncer les exagérations et généralisations du texte de départ ? Euh...
Amaliah
Amaliah
Empereur

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 5 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par Amaliah le Dim 10 Nov 2019 - 17:31
Je n'ai jamais enseigné en REP+ mais mon travail en REP et maintenant en ex-REP mais avec le même public a du sens, ce qui est important pour moi et je n'envisage pas non plus de demander ma mutation pour un collège bien plus favorisé.
Nadejda
Nadejda
Grand Maître

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 5 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par Nadejda le Dim 10 Nov 2019 - 17:34
@Amaliah a écrit:Par ailleurs, en tant que parent d'élèves, je reste interloquée par le peu de travail en classe, le peu de notes dans certaines matières, en français largement plus qu'en maths où la matière me semble beaucoup mieux enseignée de manière générale.

Pas sûr qu'on puisse dire la même chose en région parisienne. La situation en mathématiques y est catastrophique.

Amaliah
Amaliah
Empereur

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 5 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par Amaliah le Dim 10 Nov 2019 - 17:34
Sur le primaire ou le secondaire?
Nadejda
Nadejda
Grand Maître

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 5 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par Nadejda le Dim 10 Nov 2019 - 17:42
Je connais moins le primaire mais dans le secondaire les classes de 5e/4e sont régulièrement sacrifiées (par manque d'enseignants, ou d'enseignants qualifiés).


Dernière édition par Nadejda le Dim 10 Nov 2019 - 18:28, édité 1 fois
Fires of Pompeii
Fires of Pompeii
Guide spirituel

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 5 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par Fires of Pompeii le Dim 10 Nov 2019 - 17:53
@Ha@_x a écrit:Ils sont quand même extraordinaires les profs français...

[fierté imbécile] " - Non mais c'est quand même vachement exagéré ce témoignage, on bosse pas autant que ça, attention à ne pas verser dans le misérabilisme, ça nous dessert, et puis ils sont vachement mal organisés, moi je...........moi je........ "

[fierté outragée] "- Non mais tu sais pas de quoi tu parles, y en a pour lesquels c'est comme ça, on travaille beaucoup quand même, et dans des conditions indignes, et je......et encore je......."

Et tout ça au sujet d'un témoignage posté sur Médiapart qui a quand même l'immense mérite de rappeler qu'un prof' ne se contente pas de faire le guignol 15 à 25h par semaine devant élèves.....

Bises fleurs

edit : j'avais lu "profs de français" donc ma réponse n'a plus lieu d'être !

Je suis d'accord avec ce que j'ai mis en gras. C'est à mon avis l'intérêt de ce témoignage.


Dernière édition par Fires of Pompeii le Dim 10 Nov 2019 - 18:10, édité 1 fois

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 5 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par Sphinx le Dim 10 Nov 2019 - 18:05
FoP, il a écrit profs français, pas profs de français Wink

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 5 Livre11
Fires of Pompeii
Fires of Pompeii
Guide spirituel

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 5 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par Fires of Pompeii le Dim 10 Nov 2019 - 18:09
Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 5 1427763993 mais je suis complètement à l'ouest (heureusement que c'est férié demain).

Mille excuses Ha@_x Very Happy

Pour la peine j'édite, mais je laisse mes excuses !

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
Ha@_x
Ha@_x
Fidèle du forum

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 5 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par Ha@_x le Dim 10 Nov 2019 - 18:12
@Fires of Pompeii a écrit:(heureusement que c'est férié demain).

Oui c'est heureux, il va faire du bien celui-là. Razz

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Fires of Pompeii
Fires of Pompeii
Guide spirituel

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 5 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par Fires of Pompeii le Dim 10 Nov 2019 - 18:12
En effet Laughing

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
gauvain31
gauvain31
Empereur

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 5 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par gauvain31 le Dim 10 Nov 2019 - 18:15
@Maellerp a écrit:
@dita a écrit:
@Maellerp a écrit:
@dita a écrit:    Très touchant, mais tout à fait invraisemblable. Les copies interminables , en rep ?
Par ailleurs, rester 25 ans en rep, c'est du masochisme hors compet.

Pffffffffff ... et ce genre d'affirmation c'est quoi ?

Le profil psychologique de ceux qui restent longtemps en REP n'est pas le même que celui de ceux qui partent, je l'ai constaté par moi-même.

Oh punaise ! Alors là si on parle d'une étude sérieuse que tu as faite toi-même pour un tel constat, je vais commencer à m'inquiéter pour ma santé mentale et prendre très vite RDV chez un psy. 28 ans de REP+ et pas encore totalement découragée, non, c'est sur, je suis sacrément atteinte ! Et tout ça pour dénoncer les exagérations et généralisations du texte de départ ? Euh...

Ah Ah évidemment tu dois être dans un super établissement. Quand je suis arrivé en ITEP à mon arrivée à Toulouse, l'institutrice spécialisée avait déjà fait 30 ans environ, la collègue d'Arts plastique 25 ans ... et la collègue de maths 40 ans ! Bref toute sa carrière !

Le secret? Une équipe administrative au top ; tous les problèmes d'élèves étaient réglés le jour J. Et une solidarité entre adultes sans failles
Ha@_x
Ha@_x
Fidèle du forum

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 5 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par Ha@_x le Dim 10 Nov 2019 - 18:23
@gauvain31 a écrit:Ah Ah évidemment tu dois être dans un super établissement. Quand je suis arrivé en ITEP à mon arrivée à Toulouse, l'institutrice spécialisée avait déjà fait 30 ans environ, la collègue d'Arts plastique 25 ans ... et la collègue de maths 40 ans ! Bref toute sa carrière !

Le secret? Une équipe administrative au top ; tous les problèmes d'élèves étaient réglés le jour J. Et une solidarité entre adultes sans failles

Ce que je répète à tous les nouveaux entrants dans mon REP+ ; le secret si tu ne veux pas que ton bahut parte en c...... pardon en sucette Very Happy.

Chez nous des 30 ans et + on en a au moins 5 !(de présence dans l'étab') Sans masochisme aucun d'ailleurs Razz , c'est toujours sympa d'avoir des phrases qui commencent par "ici en 95" au sujet de la prochaine grève... Very Happy

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Maellerp
Maellerp
Neoprof expérimenté

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 5 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par Maellerp le Dim 10 Nov 2019 - 18:40
Merci gauvin31 et Ha@_x, me voilà un peu rassurée ! Oui, les chefs que l'on a depuis des années sont globalement des personnes compétentes et humaines ( avec des hauts, des bas, des coups de gueule hein, ce n'est pas rose tous les jours !), on a 3 CPE réactifs et à nos côtés, on est quelques "anciens" qui essayons d'accueillir au mieux les nouveaux et on se serre les coudes. En plus, quand on commence à être bien connu par les familles et qu'on arrive à travailler ensemble c'est plus simple. C'est sûr, l'article part dans tous les sens, mais j'y reconnais pas mal de points qui sont rarement soulignés. C'est davantage le "ton" qui me gêne, mais cela me gêne aussi que l'on argumente contre en tombant dans les exagérations inverses. Chacun y prendra ce qui l'arrange, de toutes façons l'opinion à notre égard des anti-profs irréductibles ne changera pas.
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 5 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par Balthazaard le Dim 10 Nov 2019 - 18:42
@Amaliah a écrit:
Enfin, de manière qui peut paraître paradoxale avec ce qui précède, je voudrais dire à quel point le boulot de prof de français en lycée est devenu absolument dingue si on veut le faire correctement. Au nombre d'élèves par classe se sont ajoutés le renouvellement du programme par moitié chaque année, les nouvelles épreuves, les nouvelles sous-matières... C'est un boulot de forçat et particulièrement dans notre matière. Les collègues ont pris cher. Si j'étais en lycée, je n'aurais pas pu écrire le début de mon message.

Eh bien la c'est moi qui dit stop...je me garde totalement de juger le travail de mes collègues dans une autre matière, mais crois tu vraiment que nous sommes épargnés?
je pourrais te citer une liste interminable
Flou invraisemblable sur l'organisation des épreuves en 1ère avec un découpage du programme entre ceux qui "gardent" et ceux qui "abandonnent" quasi impossible
Programme de seconde infaisable en longueur et en profondeur
Valse hésitation sur les calculatrices et l'info en général....(pour nous stage obligatoire sans dispense quelles que soient les qualification passées des auditeurs (anciens ingénieurs, docteurs pour certains)...qui sera abandonné sans explication une fois le déroulement et le but fixé...il y en avait un qui parlait de respect je crois...)
La déclaration qu'il pourrait y a voir du Python (langage de prog) au bac S alors que pour cette génération d'élèves il n'a jamais été obligatoire avant....
Les TP d'infos à 35 non dédoublés dans certaines sections...
etc...
etc...
non vraiment..
Amaliah
Amaliah
Empereur

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 5 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par Amaliah le Dim 10 Nov 2019 - 18:56
Je n'ai jamais dit que certaines matières étaient épargnées, je dis juste qu'en français, les collègues de lycée ont un boulot de malade en termes de correction et de préparation puisque le programme va changer de moitié tous les ans. Ce sont les seuls, il me semble, à voir leur programme changer de moitié tous les ans, non?
Amaliah
Amaliah
Empereur

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 5 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par Amaliah le Dim 10 Nov 2019 - 19:02
@Nadejda a écrit:Je connais moins le primaire mais dans le secondaire les classes de 5e/4e sont régulièrement sacrifiées (par manque d'enseignants, ou d'enseignants qualifiés).

C'est vrai que d'une académie sur l'autre, cette réalité diffère. humhum
zigmag17
zigmag17
Expert

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 5 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par zigmag17 le Dim 10 Nov 2019 - 19:16
@pseudo-intello a écrit:
@zigmag17 a écrit:
@pseudo-intello a écrit:... et corriger les copies horribles pendant la réunion Alakhôn ?  Very Happy

Alors ça, ça m'a toujours paru le summum de l'indélicatesse vis-à-vis des formateurs. C'est le syndrome de l'élève qui ne veut pas être puni pour absentéisme mais qui n'en a rien à faire de ce qu'on lui dit. Soit on est à 100% à ce que l'on fait, soit on fait savoir que cela ne nous intéresse pas et l'on s'en va. Cela m'est arrivé une fois, j'ai été dénoncée (! ) par de bons camarades qui n'avaient pas apprécié que je quitte une journée de formation à la mi-journée et l'avaient fait savoir au Rectorat, alors que j'avais été claire avec les intervenants.

Où ai-je parlé de formateur ? Il n'y aura pas de formateurs. Il y aura mon CDE.

Oups j'ai transformé "réunion" en "formation"! Ce qui n'empêche nullement le fait qu'il me semble plus constructif de partir ou de ne pas se présenter si l'on n'adhère pas au contenu de la réunion que d'ostensiblement corriger des copies sous le nez de la personne qui la mène. Je ne suis ni formatrice ni animatrice de rien du tout avec des adultes mais si c'était le cas je ne le prendrais pas bien. En tant qu'adultes on peut assumer ce que l'on fait Wink
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum