Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
zigmag17
Érudit

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 6 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par zigmag17 le Dim 10 Nov 2019 - 19:16
@pseudo-intello a écrit:
@zigmag17 a écrit:
@pseudo-intello a écrit:... et corriger les copies horribles pendant la réunion Alakhôn ?  Very Happy

Alors ça, ça m'a toujours paru le summum de l'indélicatesse vis-à-vis des formateurs. C'est le syndrome de l'élève qui ne veut pas être puni pour absentéisme mais qui n'en a rien à faire de ce qu'on lui dit. Soit on est à 100% à ce que l'on fait, soit on fait savoir que cela ne nous intéresse pas et l'on s'en va. Cela m'est arrivé une fois, j'ai été dénoncée (! ) par de bons camarades qui n'avaient pas apprécié que je quitte une journée de formation à la mi-journée et l'avaient fait savoir au Rectorat, alors que j'avais été claire avec les intervenants.

Où ai-je parlé de formateur ? Il n'y aura pas de formateurs. Il y aura mon CDE.

Oups j'ai transformé "réunion" en "formation"! Ce qui n'empêche nullement le fait qu'il me semble plus constructif de partir ou de ne pas se présenter si l'on n'adhère pas au contenu de la réunion que d'ostensiblement corriger des copies sous le nez de la personne qui la mène. Je ne suis ni formatrice ni animatrice de rien du tout avec des adultes mais si c'était le cas je ne le prendrais pas bien. En tant qu'adultes on peut assumer ce que l'on fait Wink
mathmax
mathmax
Érudit

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 6 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par mathmax le Dim 10 Nov 2019 - 19:23
Si on risque un retrait de salaire je comprends parfaitement qu'on fasse acte de présence à la dite réunion et qu'on s'y occupe de la manière qui nous semble la plus utile. C'est d'ailleurs un service à rendre à tous, y compris à l'organisateur du truc inutile, que de marquer clairement son ennui et son absence d'intérêt.

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
Ha@_x
Ha@_x
Habitué du forum

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 6 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par Ha@_x le Dim 10 Nov 2019 - 19:24
@Amaliah a écrit:Ce sont les seuls, il me semble, à voir leur programme changer de moitié tous les ans, non?

Oh ben tu sais, quand j'ai dit ça à mon IPR, qui me demandait mon avis sur la réforme du lycée,  il m'a regardé avec des yeux de merlan frit, et m'a rétorqué : "si vous voulez bien on va s'occuper de notre matière hein" Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 6 1665347707

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
avatar
pseudo-intello
Expert

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 6 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par pseudo-intello le Dim 10 Nov 2019 - 19:28
Dans le cas précis, on perd effectivement un trentième si on n'y va pas.
zigmag17
zigmag17
Érudit

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 6 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par zigmag17 le Dim 10 Nov 2019 - 19:32
Je sais bien que l'on risque un retrait de salaire et je le déplore car comme tout le monde j'ai besoin de mon salaire si possible entier. Mais j'ai déjà assisté à ces types de réunions, pendant lesquelles untel joue avec son smartphone, untel corrige ses copies, untel chuchote sans discontinuer avec son voisin... Et je trouve que c'est immature et inconvenant, c'est comme ça. Je ne me place pas au-dessus de la mêlée, il m'arrive évidemment de m'ennuyer à cent sous de l'heure parfois mais je m'efforce de rêver dans mon coin ou de glaner des éléments de discours à la volée. Et quand/si c'est trop insupportable, je m'en vais en le signifiant poliment bien sûr. Je l'ai déjà fait, sans aucun dommage pour mes émoluments jusqu'à ce jour, peut-être ai-je eu de la chance. Si tout le monde se levait quand on pense une réunion indigente, ce serait plus frontal certes mais plus franc et tout aussi percutant à mon avis que des attitudes passives-agressives qui ont le tort de n'envoyer qu'un message qui nous dessert : les profs sont des élèves qui vieillissent mal.
avatar
angelxxx
Habitué du forum

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 6 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par angelxxx le Dim 10 Nov 2019 - 19:38
Le fait que tu as eu beaucoup de chance fausse ton jugement. On parle d'un gouvernement qui fausse les notes de bac en menaçant les correcteurs. Le même qui mutile les citoyens qui ne sont pas d'accord. Le même qui demande à l'igpn d'effacer des preuves.

Alors oui, les formateurs étaient sûrement sympa et ce n'est pas remonté, mais outre le trentième de salaire qu'on peut te faire perdre, un inspecteur ou un code qui devient très collant ce n'est pas agréable à vivre.

Quand une formation est obligatoire en général je prend un truc de secours pour m'occuper si je juge que je perd mon temps. Ce n'est pas toujours le cas, mais tout de même bien trop souvent...

_________________
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. Terry Pratchett."
AsarteLilith
AsarteLilith
Empereur

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 6 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par AsarteLilith le Dim 10 Nov 2019 - 19:40
Bon, à force je m'inquiète : ça fera bientôt 10 ans que je bosse en rep sans avoir envie d'en partir encore, je travaille en essayant de préserver du temps pour mon sport et mon conjoint, j'ai un service avec pas mal de latin donc un niveau de français et donc ça me préserve un peu. Ayant un conjoint qui bosse en deux 8 dans le privé, passé une certaine heure j'arrête de bosser. Je ne compte pas en heures, mais si j'ai ou non fait mes tâches de la journée.
A lire certains, je suis donc folle et glandeuse.

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !
Dadoo33
Dadoo33
Esprit éclairé

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 6 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par Dadoo33 le Dim 10 Nov 2019 - 19:47
@AsarteLilith a écrit:Bon,  à force je m'inquiète : ça fera bientôt 10 ans que je bosse en rep sans avoir envie d'en partir encore, je travaille en essayant de préserver du temps pour mon sport et mon conjoint, j'ai un service avec pas mal de latin donc un niveau de français et donc ça me préserve un peu. Ayant un conjoint qui bosse en deux 8 dans le privé, passé une certaine heure j'arrête de bosser. Je ne compte pas en heures, mais si j'ai ou non fait mes tâches de la journée.
A lire certains, je suis donc folle et glandeuse.


Sur ce fil ? Franchement, j’ai beau relire je ne vois pas.
Bien au contraire Henriette, Sphinx et d’autres expliquent que chacun est libre de gérer son temps comme il le peut/veut. Le tout est de ne pas juger les autres. Voilà tout !
Ha@_x
Ha@_x
Habitué du forum

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 6 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par Ha@_x le Dim 10 Nov 2019 - 19:47
@AsarteLilith a écrit:A lire certains, je suis donc folle et glandeuse.

Je reformule, foldingue et branleur c'est pas la définition du prof' selon la société française ??? Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 6 437980826

ok ok Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 6 3631399767

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
zigmag17
zigmag17
Érudit

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 6 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par zigmag17 le Dim 10 Nov 2019 - 19:52
@angelxxx a écrit:Le fait que tu as eu beaucoup de chance fausse ton jugement. On parle d'un gouvernement qui fausse les notes de bac en menaçant les correcteurs. Le même qui mutile les citoyens qui ne sont pas d'accord. Le même qui demande à l'igpn d'effacer des preuves.

Alors oui, les formateurs étaient sûrement sympa et ce n'est pas remonté, mais outre le trentième de salaire qu'on peut te faire perdre, un inspecteur ou un code qui devient très collant ce n'est pas agréable à vivre.

Quand une formation est obligatoire en général je prend un truc de secours pour m'occuper si je juge que je perd mon temps. Ce n'est pas toujours le cas, mais tout de même bien trop souvent...

Mon jugement est sûrement faussé car après trente ans de carrière honnêtement, les réunions pénibles je peux me permettre de les zuter Very Happy
mathmax
mathmax
Érudit

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 6 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par mathmax le Dim 10 Nov 2019 - 19:52
Ceux qui sont fous sont ceux qui acceptent de travailler pour un salaire horaire inférieur au SMIC.

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 6 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par Balthazaard le Dim 10 Nov 2019 - 19:54
@mathmax a écrit:Ceux qui sont fous sont ceux qui acceptent de travailler pour un salaire horaire inférieur au SMIC.
C'est au moins un critère quantifiable...argument de prof de maths (j'approuve..)
henriette
henriette
Médiateur

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 6 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par henriette le Dim 10 Nov 2019 - 19:54
C'est donc reparti pour un tour... Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 6 1665347707

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
AsarteLilith
AsarteLilith
Empereur

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 6 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par AsarteLilith le Dim 10 Nov 2019 - 19:56
@Dadoo33 a écrit:
@AsarteLilith a écrit:Bon,  à force je m'inquiète : ça fera bientôt 10 ans que je bosse en rep sans avoir envie d'en partir encore, je travaille en essayant de préserver du temps pour mon sport et mon conjoint, j'ai un service avec pas mal de latin donc un niveau de français et donc ça me préserve un peu. Ayant un conjoint qui bosse en deux 8 dans le privé, passé une certaine heure j'arrête de bosser. Je ne compte pas en heures, mais si j'ai ou non fait mes tâches de la journée.
A lire certains, je suis donc folle et glandeuse.


Sur ce fil ? Franchement, j’ai beau relire je ne vois pas.
Bien au contraire Henriette, Sphinx et d’autres expliquent que chacun est libre de gérer son temps comme il le peut/veut. Le tout est de ne pas juger les autres. Voilà tout !

Ça, j'ai lu comme toi. Mais parler d'état mental avant et après rep..... à moins que j'ai mal lu.
Pour le reste, je culpabilise beaucoup si je ne travaille pas à fond tous les jours / à chaque heure de trou. C'est donc compliqué à gérer pour moi, qui pense que si je bosse 2-3h en plus de mes cours et le dimanche, je ne suis pas sure d'en faire assez, alors que mes tâches sont faites.

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !
Dadoo33
Dadoo33
Esprit éclairé

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 6 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par Dadoo33 le Dim 10 Nov 2019 - 19:57
@henriette a écrit:C'est donc reparti pour un tour... Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 6 1665347707



C’est un long week-end. Visiblement certains s’ennuient... Rolling Eyes
Ha@_x
Ha@_x
Habitué du forum

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 6 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par Ha@_x le Dim 10 Nov 2019 - 19:58
@mathmax a écrit:Ceux qui sont fous sont ceux qui acceptent de travailler pour un salaire horaire inférieur au SMIC.

Le smic horaire net étant de 7 euros et 72 centimes, ça fait un paquet de jeunes collègues qui sont totalement tarés (sur une base de semaines à 50h, mais en début de carrière c'est le minimum je dirai) woohoo

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Ha@_x
Ha@_x
Habitué du forum

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 6 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par Ha@_x le Dim 10 Nov 2019 - 20:00
@henriette a écrit:C'est donc reparti pour un tour... Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 6 1665347707

Puisqu'on reparle temps de travail, la modération de néoprofs devrait faire passer son temps de travail en HSA, moi je vote pour Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 6 346737548

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
henriette
henriette
Médiateur

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 6 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par henriette le Dim 10 Nov 2019 - 20:03
@Dadoo33 a écrit:
@henriette a écrit:C'est donc reparti pour un tour... Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 6 1665347707



C’est un long week-end. Visiblement certains s’ennuient... Rolling Eyes
C'est qu'ils corrigent trop vite leurs copies idee
Je peux les dépanner !
@Ha@_x a écrit:
@henriette a écrit:C'est donc reparti pour un tour... Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 6 1665347707

Puisqu'on reparle temps de travail, la modération de néoprofs devrait faire passer son temps de travail en HSA, moi je vote pour Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 6 346737548
Béni sois-tu ! Razz


Dernière édition par henriette le Dim 10 Nov 2019 - 20:03, édité 1 fois

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
mathmax
mathmax
Érudit

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 6 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par mathmax le Dim 10 Nov 2019 - 20:03
Mais je ne suis pas loin de penser qu'un jeune qui s'engage aujourd'hui dans cette carrière avec le CAPES est fou ! Surtout dans les disciplines qui permettent de trouver un autre emploi.

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
Elyas
Elyas
Empereur

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 6 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par Elyas le Dim 10 Nov 2019 - 20:07
Je suis formateur depuis sept ans. En sept ans, j'ai dû animer des formations obligatoires. Jamais je n'ai entendu qu'un absent fût signalé pour enlever 1/30 de son salaire. De toute façon, la somme de paperasse à donner à l'administration par le formateur après la formation rend cela quasi impossible sauf volonté délibérée et temps à perdre tout en se faisant des ennemis parmi les petites mains de l'administration.
Lefteris
Lefteris
Empereur

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 6 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par Lefteris le Dim 10 Nov 2019 - 20:45
@zigmag17 a écrit:Je sais bien que l'on risque un retrait de salaire et je le déplore car comme tout le monde j'ai besoin de mon salaire si possible entier. Mais j'ai déjà assisté à ces types de réunions, pendant lesquelles untel joue avec son smartphone, untel corrige ses copies, untel chuchote sans discontinuer avec son voisin... Et je trouve que c'est immature et inconvenant, c'est comme ça. Je ne me place pas au-dessus de la mêlée, il m'arrive évidemment de m'ennuyer à cent sous de l'heure parfois mais je m'efforce de rêver dans mon coin ou de glaner des éléments de discours à la volée. Et quand/si c'est trop insupportable, je m'en vais en le signifiant poliment bien sûr. Je l'ai déjà fait, sans aucun dommage pour mes émoluments jusqu'à ce jour, peut-être ai-je eu de la chance. Si tout le monde se levait quand on pense une réunion indigente, ce serait plus frontal certes mais plus franc et tout aussi percutant à mon avis que des attitudes passives-agressives qui ont le tort de n'envoyer qu'un message qui nous dessert : les profs sont des élèves qui vieillissent mal.
Je  suis à moitié d'accord. Dans l'absolu, il est effectivement très incorrect de bavarder, jouer avec son smartphone ou faire autre chose. Là, c'est effectivement se comporter comme un élève incapable de se maîtriser, un élève  continué ou un éternel étudiant.  Mais certaines  réunions ou formations sont des "punitions" pour nous faire faire des heures, ou  concernent des réformes contre lesquelles on lutte individuellement ou collectivement. Dans ce cas, il n'y a pas de rapport d"élève à maître , mais de salarié  face à employeur, ou à ses représentants. Exemple : la rafale de formations-réunions lors de la réforme du collège, vomie par 80%  des enseignants. Il y a eu des broncas en réunions plénières, mais tous ne voulaient pas perdre le 1/30e (on signait deux fois par jour). Ensuite il y a eu des réunions-formations (on ne sait pas trop quel mot employer) avec les fameuses "mises en ateliers" pour fabriquer soi-même sa réforme. Là , certains ont mis les tables en carré, et on  joué la montre jusqu'à la fin. D'autres sont partis et n'ont pas signé la feuille ( il y avait des préavis  de grève), ce que j'ai fait(il  y a eu des retraits de 1/30e).


Dernière édition par Lefteris le Dim 10 Nov 2019 - 20:50, édité 1 fois (Raison : Coquilles)

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, utilisée pour toutes les démolitions, expliquée sans fard par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
Ha@_x
Ha@_x
Habitué du forum

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 6 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par Ha@_x le Dim 10 Nov 2019 - 20:45
@mathmax a écrit:Mais je ne suis pas loin de penser qu'un jeune qui s'engage aujourd'hui dans cette carrière avec le CAPES est fou ! Surtout dans les disciplines qui permettent de trouver un autre emploi.

Et bien moi je suis fier de faire partie de cette corporation de décérébrés qui s'échine à parler d'imparfait du subjonctif, de Pythagore, et d'organisation sociale féodale à nos piou-pious lobotomisés par la télévision et les réseaux sociaux Razz

(bon ok, j'ai juste pris 3 matières mais ne venez pas me saouler abi )

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Ajonc35
Ajonc35
Habitué du forum

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 6 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par Ajonc35 le Dim 10 Nov 2019 - 21:30
@Lefteris a écrit:
@zigmag17 a écrit:Je sais bien que l'on risque un retrait de salaire et je le déplore car comme tout le monde j'ai besoin de mon salaire si possible entier. Mais j'ai déjà assisté à ces types de réunions, pendant lesquelles untel joue avec son smartphone, untel corrige ses copies, untel chuchote sans discontinuer avec son voisin... Et je trouve que c'est immature et inconvenant, c'est comme ça. Je ne me place pas au-dessus de la mêlée, il m'arrive évidemment de m'ennuyer à cent sous de l'heure parfois mais je m'efforce de rêver dans mon coin ou de glaner des éléments de discours à la volée. Et quand/si c'est trop insupportable, je m'en vais en le signifiant poliment bien sûr. Je l'ai déjà fait, sans aucun dommage pour mes émoluments jusqu'à ce jour, peut-être ai-je eu de la chance. Si tout le monde se levait quand on pense une réunion indigente, ce serait plus frontal certes mais plus franc et tout aussi percutant à mon avis que des attitudes passives-agressives qui ont le tort de n'envoyer qu'un message qui nous dessert : les profs sont des élèves qui vieillissent mal.
Je  suis à moitié d'accord. Dans l'absolu, il est effectivement très incorrect de bavarder, jouer avec son smartphone ou faire autre chose. Là, c'est effectivement se comporter comme un élève incapable de se maîtriser, un élève  continué ou un éternel étudiant.  Mais certaines  réunions ou formations sont des "punitions" pour nous faire faire des heures, ou  concernent des réformes contre lesquelles on lutte individuellement ou collectivement. Dans ce cas, il n'y a pas de rapport d"élève à maître , mais de salarié  face à employeur, ou à ses représentants. Exemple : la rafale de formations-réunions lors de la réforme du collège, vomie par 80%  des enseignants. Il y a eu des broncas en réunions plénières, mais tous ne voulaient pas perdre le 1/30e (on signait deux fois par jour). Ensuite il y a eu des réunions-formations (on ne sait pas trop quel mot employer) avec les fameuses "mises en ateliers" pour fabriquer soi-même sa réforme. Là , certains ont mis les tables en carré, et on  joué la montre jusqu'à la fin. D'autres sont partis et n'ont pas signé la feuille ( il y avait des préavis  de grève), ce que j'ai fait(il  y a eu des retraits de 1/30e).
Et que dire des formations qui n'en ont que le nom? Quand la Direction met en place des journées pédagogiques et que tu as la chance de tomber dans un groupe sans intérêt, non pas les personnes, mais le thème. Donc on fait semblant durant la matinée en ayant tiré au maximum sur la café d'accueil, puis on fait résumé de la matinée en début d'am, autant dire peu de travail. On "désigne un volontaire " pour écrire le compte-rendu, et en de journée ce "volontaire" presente le "travail" à tous. Attention dans ces journées on se mefie toujours de celui qui pourrait en parler à la direction. Qu'est ce qu'on s'ennuie! Heureusement de nombreuses digressions qui nous permettent de soulever la soupape et de rire. Et que reste t- il, rien, mais alors rien, sauf d'avoir perdu une journée et c'est encore pire pour ceux qui n'avaient pas cours. Double peine car soit ils n'avaient rien prévu, soit ils avaient plein de boulot et cette journée est precieuse dans leur organisation, soit il avaient des classes d'examen, etc..... Ah, j'oubliais. Le cde adjoint qui fait le tour des groupes pour voir si on avance, pour vérifier si on est là,... Il faut que j'arrive en fin de carriere pour vivre ça.
Et bien sûr une disposition en carré pour bien vivre l'événement ensemble. Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 6 912711202 😤😠😭
Lefteris
Lefteris
Empereur

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 6 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par Lefteris le Dim 10 Nov 2019 - 21:48
@Ajonc35 a écrit:
Et que dire des formations qui n'en ont que le nom?  Quand la Direction met en place des journées pédagogiques et que tu as la chance de tomber dans un groupe sans intérêt,  non pas les personnes, mais le thème. Donc on fait semblant durant la matinée en ayant tiré au maximum sur la café d'accueil, puis on fait résumé de la matinée en début d'am, autant dire peu de travail. On "désigne un volontaire " pour écrire le compte-rendu, et en de journée ce "volontaire" presente le "travail" à tous. Attention dans ces journées on se mefie toujours de celui qui pourrait en parler à la direction. Qu'est ce qu'on s'ennuie! Heureusement de nombreuses digressions qui nous permettent de soulever la soupape et de rire.  Et que reste t- il, rien, mais alors rien, sauf d'avoir perdu une journée et c'est encore pire pour ceux qui n'avaient pas cours. Double peine car soit ils n'avaient rien prévu, soit ils avaient plein de boulot et cette journée est precieuse dans leur organisation, soit il avaient des classes d'examen, etc..... Ah, j'oubliais. Le cde adjoint qui fait le tour des groupes pour voir si on avance, pour vérifier si on est là,... Il faut que j'arrive en fin de carriere pour vivre ça.
Et bien sûr une disposition en carré pour bien vivre l'événement ensemble. Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 6 912711202 😤😠😭
Razz Excellente description , on sent le vécu. C'est pour ça que je ne sais pas quel terme employer pour désigner ces "machins" (en fait, ce que tu décris vient du management transversal transverse management . Dans la phraséologie du genre ça se dit "impliquer les acteurs", le but étant que des nigauds fasse "émerger" un projet, une usine à gaz, destinée à être reprise en choeur et avec coeur par tout le monde)

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, utilisée pour toutes les démolitions, expliquée sans fard par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
Jenny
Jenny
Modérateur

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 6 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par Jenny le Dim 10 Nov 2019 - 22:07
@Ha@_x a écrit:
@henriette a écrit:C'est donc reparti pour un tour... Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 6 1665347707

Puisqu'on reparle temps de travail, la modération de néoprofs devrait faire passer son temps de travail en HSA, moi je vote pour Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 6 346737548

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 6 966988081
zigmag17
zigmag17
Érudit

Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 6 Empty Re: Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs

par zigmag17 le Dim 10 Nov 2019 - 22:17
@Lefteris a écrit:
@Ajonc35 a écrit:
Et que dire des formations qui n'en ont que le nom?  Quand la Direction met en place des journées pédagogiques et que tu as la chance de tomber dans un groupe sans intérêt,  non pas les personnes, mais le thème. Donc on fait semblant durant la matinée en ayant tiré au maximum sur la café d'accueil, puis on fait résumé de la matinée en début d'am, autant dire peu de travail. On "désigne un volontaire " pour écrire le compte-rendu, et en de journée ce "volontaire" presente le "travail" à tous. Attention dans ces journées on se mefie toujours de celui qui pourrait en parler à la direction. Qu'est ce qu'on s'ennuie! Heureusement de nombreuses digressions qui nous permettent de soulever la soupape et de rire.  Et que reste t- il, rien, mais alors rien, sauf d'avoir perdu une journée et c'est encore pire pour ceux qui n'avaient pas cours. Double peine car soit ils n'avaient rien prévu, soit ils avaient plein de boulot et cette journée est precieuse dans leur organisation, soit il avaient des classes d'examen, etc..... Ah, j'oubliais. Le cde adjoint qui fait le tour des groupes pour voir si on avance, pour vérifier si on est là,... Il faut que j'arrive en fin de carriere pour vivre ça.
Et bien sûr une disposition en carré pour bien vivre l'événement ensemble. Terrible et émouvant témoignage d'une fille de profs - Page 6 912711202 😤😠😭
Razz  Excellente description , on sent le vécu. C'est pour ça que je ne sais pas quel terme employer pour désigner ces "machins" (en fait, ce que tu décris vient du management transversal transverse management . Dans la phraséologie du genre ça se dit "impliquer les acteurs", le but étant que des nigauds fasse "émerger" un projet, une usine à gaz, destinée à être reprise en choeur et avec coeur par tout le monde)

J'avais rectifié le tir plus haut car au tout début je répondais à pseudo-intello qui avait évoqué des réunions internes à l'établissement et pas des formations. En ce qui concerne ces dernières, je me retrouve évidemment dans ce que tu dis Ajonc35 mais je trouve que nous sommes trop passifs encore plus quand on a un peu de "bouteille". Pourquoi subir ce que l'on connaît par coeur et qui ne nous est pas utile? Très bientôt je vais participer à une formation (que j'ai demandée). Elle aura intérêt à être intéressante, sinon je partirai en cours de route, tant pis si on me sucre 1/30e. Ma santé mentale est à ce prix, surtout si je dois tenir jusquà 80 ans devant les élèves Twisted Evil
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum