Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
epekeina.tes.ousias
Modérateur

punition collective - Page 7 Empty Re: punition collective

par epekeina.tes.ousias Ven 22 Nov 2019 - 21:22
Fesseur Pro a écrit:
vesper a écrit:
epekeina.tes.ousias a écrit: N.B. Bon alors celle-là, je dois dire que JE SUIS JALOUX vu que je ne la connaissais pas!!!! punition collective - Page 7 3284587592 punition collective - Page 7 3284587592

Elle est de Gad Elmaleh, je crois. Il faudrait lui demander à qui il l'a piquée.
"Empruntée" à un humoriste corse.
https://france3-regions.francetvinfo.fr/corse/haute-corse/corse/plagiat-cette-replique-culte-gad-elmaleh-empruntee-humoriste-corse-1614987.html

La Vérité si je mens! Je savais bien que j'avais entendu ça dans l'un des chefs d'œuvres du 7° artè abi
musa
musa
Fidèle du forum

punition collective - Page 7 Empty Re: punition collective

par musa Ven 22 Nov 2019 - 21:28
Des gamins choqués parce qu'on leur demande de recopier un règlement intérieur ou des lignes? Je ne sais pas ce que tu vas me faire dire si je dis que je trouve ça un tantinet disproportionné (et encore plus que la punition infligée c'est dire si je suis fasciste). Mais comme tu as du talent pour extrapoler jusqu'à me traiter quasiment de partisane de Vichy in love with Pétain, je préfère en rester là.
musa
musa
Fidèle du forum

punition collective - Page 7 Empty Re: punition collective

par musa Ven 22 Nov 2019 - 21:37
@ Pseudo Intello . J'ose à peine le dire mais l'instit de mon fils donnait des lignes l'an dernier en CM2 pour des motifs aussi nuls que d'avoir oublié de faire signer un devoir. Je trouvais ça un peu con mais mon fils l'avait pris comme une compét d'écrire de plus en plus vite et trouvait ça plutôt marrant (attention les inquisiteurs, je ne dis pas pour autant que ça justifie la punition). Aucun parent ne s'est plaint à ma connaissance; par ailleurs, l'instit était super et les enfants l'adoraient.
avatar
Matheod
Habitué du forum

punition collective - Page 7 Empty Re: punition collective

par Matheod Ven 22 Nov 2019 - 21:39
musa a écrit:@ Pseudo Intello . J'ose à peine le dire mais l'instit de mon fils donnait  des lignes l'an dernier en CM2 pour des motifs aussi nuls que d'avoir oublié de faire signer un devoir. Je trouvais ça un peu con mais mon fils l'avait pris comme une compét d'écrire de plus en plus vite  et trouvait ça plutôt marrant (attention les inquisiteurs, je ne dis pas pour autant que ça justifie la punition). Aucun parent ne s'est plaint à ma connaissance; par ailleurs, l'instit était super et les enfants l'adoraient.

Ca ne me parait pas si nul. Ca "force" les élèves à bien penser à faire signer les devoirs.
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Modérateur

punition collective - Page 7 Empty Re: punition collective

par epekeina.tes.ousias Ven 22 Nov 2019 - 21:40
musa a écrit:Des gamins choqués parce qu'on leur demande de recopier un règlement intérieur ou des lignes? Je ne sais pas ce que tu vas me faire dire si je dis que je trouve ça un tantinet disproportionné (et encore plus que la punition infligée c'est dire si je suis fasciste). Mais comme tu as du talent pour extrapoler jusqu'à me traiter quasiment de partisane de Vichy in love with Pétain, je préfère en rester là.

Ah tiens…… Mais je ne pense t'avoir citée toi dans mon propos: il me semblait résumer un certain nombre d'arguments employés ici même, et, tout au plus, te demander ton opinion sur ces arguments…… Je n'ai pas du tout inventé les expressions de maintenir l'ordre, d'employer tous les moyens pour mettre au travail, et pas inventé non plus les propos estimant qu'on peut le faire quitte à s'asseoir sur des textes impératifs (et pas non plus inventé les propos estimant que ces textes n'avaient pas vraiment d'importance et qu'ils étaient peut-être rédigés par des gens qui n'avaient aucun sens du “réel”), que les enfants n'ont pas leur mot à dire, etc…
Sinon, ce que j'ai à en dire est assez simple: je suis d'accord avec toi sur le fait que ça soit disproportionné (mais pas seulement un “tantinet”). Et j'ajoute que c'est contraire aux textes qui régissent l'exercice du pouvoir par les profs dans un cadre de fonction publique, vu que c'est une punition collective.

_________________
Si tu vales valeo. Wink
dita
dita
Neoprof expérimenté

punition collective - Page 7 Empty Re: punition collective

par dita Ven 22 Nov 2019 - 21:59
kiwi a écrit:C'est si compliqué aussi de lire les propos des autres? Je reprends en l'occurrence les propos de Dita qui affirme que "peu importent les moyens utilisés en classe, tant que l'ordre est maintenu pour que les élèves travaillent". De ce fait, je m'interroge : les châtiments corporels, et les humiliations font-ils partie de ces moyens?
Bien sûr que non, pas de châtiment corporel ni d'humiliation. Mais c'est grave de faire tout une histoire pour une punition. Il faut apprendre à affronter l'adversité sans sourciller.
.
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Modérateur

punition collective - Page 7 Empty Re: punition collective

par epekeina.tes.ousias Ven 22 Nov 2019 - 22:08
dita a écrit:
Bien sûr que non, pas de châtiment corporel ni d'humiliation. Mais c'est grave de faire tout une histoire pour une punition. Il faut apprendre à affronter l'adversité sans sourciller.

Non, non, ton propos passe à côté d'une bonne partie de la réalité. Les textes disent: pas de châtiments corporel, pas d'humiliations, pas de punitions collectives, des punitions à visée éducative, proportionnées et adaptées aux cas par cas. Car non, le prof ne “punit pas comme il veut”: un prof punit “dans un cadre règlementaire” limitatif et impératif.
Quant à “affronter l'adversité sans sourciller”, je ne sais pas ce que tu veux dire: que des enfants de CM2 doivent affronter sans sourciller des adultes ayant autorité sur eux et agissant contrairement aux textes qui règlementent leurs fonctions? Ça m'étonnerait fort que tu veuilles dire ça, mais si tel était le cas: j'en doute!

_________________
Si tu vales valeo. Wink
dita
dita
Neoprof expérimenté

punition collective - Page 7 Empty Re: punition collective

par dita Ven 22 Nov 2019 - 22:35
Pour dédramatiser, il y a eu une punition excessive. Ce n'est pas la fin des haricots.
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Modérateur

punition collective - Page 7 Empty Re: punition collective

par epekeina.tes.ousias Ven 22 Nov 2019 - 22:45
dita a écrit:Là, c'est toi qui m'inquiète. On met sur le même plan les humiliations, les châtiments corporels et les punitions collectives ? Ça n'est pas la même chose! Les deux premiers sont traumatisants, destructeurs, mais les autres choses, elles, sont de nature à avoir un impact faible, voire nul sur l'équilibre et la construction de soi.

Mais enfin, tu ne lis pas ce que j'ai écrit?…… Ça n'est pas moi qui t'inquiète, figure-toi. J'ai cité des textes qui interdisent non seulement les châtiments corporels et les humiliations, mais aussi les punitions collectives. Les textes en question et les exemples de sanctions disciplinaires appliquées à des profs transgresseurs ne sont évidemment identiques. Ça n'est pas parce que quelque chose est interdit que la transgression et la sanction sont d'égale gravité, et personne ne dit que les conséquences sont les mêmes.
Sur un cas de châtiment corporel (une instit de maternelle qui avait mordu un enfant) dont j'avais eu connaissance, la sanction était de six mois de mise à pied sans traitement avant mutation d'office (inscrite pour raison disciplinaire dans le dossier de fonctionnaire). Sur un cas de défaut de surveillance (une instit qui s'absentait régulièrement de sa classe en laissant ses élèves dans la classe porte fermée), exclusion définitive de l'éducation nationale. Sur un cas d'humiliation (un instit de CM2 qui avait interdit à des enfants de s'asseoir pendant toute la matinée), deux mois de suspensions sans salaire et mutation d'office. Sur un cas de punition excessive (un élève puni tous les lundis devant passer le lundi matin à copier des lignes), un blâme avec mutation d'office. Les sanctions disciplinaires distinguent évidemment les actes, leur gravité, les circonstances etc. etc.
Mais cela n'empêche nullement que, sur le plan formel, les punitions collectives soient interdites, passibles d'éventuelles sanctions disciplinaires. J'ajoute que, contrairement à ce que l'on pourrait croire, j pas mal de réaction ici me font rire, plutôt qu'autre chose, même si je ne devrais pas.

Quant à ce que j'ai pu lire ici: ça n'est pas grave, voire ça n'est rien, pas de quoi en faire un fromage, les enfants ne sont pas en sucre, ils n'ont pas leur mot à dire, décidément ils sont bien fragiles et ils ne tiendraient pas bien longtemps au front en cas de guerre etc. — je serais curieux (et amusé, je le confesse) d'entendre ses arguments employés par un prof qui se retrouverait assigné à un conseil de discipline rectorale et surtout d'observer la réaction des membres du conseil de discipline! Car oui, les textes existent et oui, ça pourrait éventuellement arriver.

Maintenant, si quand je dis cela ça doit “inquiéter”, j'en suis navré. Mais je n'ai nullement inventé ces textes ni les règlements en vigueur dans l'EN (que d'ailleurs je ne dirige pas).

_________________
Si tu vales valeo. Wink
henriette
henriette
Médiateur

punition collective - Page 7 Empty Re: punition collective

par henriette Ven 22 Nov 2019 - 23:46
Bien, le topic a déjà fait au bas mot trois ou quatre tours complets.
Je constate en outre que le membre l'ayant initié, quoi que s'étant reconnecté et ayant posté un message dans un autre fil, ne répond pas aux questions légitimes soulevées par certains sur les conditions exactes de cette histoire.
Ce topic est donc verrouillé en attendant que @0massalia0 nous contacte pour nous indiquer qu'elle se décide à y répondre.
D'ici là, inutile de cultiver la polémique pour rien.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum