Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
pogonophile
Neoprof expérimenté

L'après 5 décembre - Page 2 Empty Re: L'après 5 décembre

par pogonophile le Jeu 5 Déc 2019 - 19:13
@MC311 a écrit:Prezbo : les collègues ne veulent plus d'un conflit long et dur. Les syndicats tentent autre chose : les journées de grève perlées rapprochées. Je ne me souviens pas que ça ait été essayé. Les autres fois c'était, au mieux, un mois après.
Dans mon établissement, c'est la première fois depuis 2003 que mes collègues sont prêts à se mobiliser avec ce type de grève. On a multiplié par 5 le nombre habituel de grévistes. Alors on tente.

Ah si si, ç'a été essayé par les cheminots, 36 journées de grève sur 12 semaines, avec un résultat qu'on connaît.
Monsieur Silence
Monsieur Silence
Niveau 8

L'après 5 décembre - Page 2 Empty Re: L'après 5 décembre

par Monsieur Silence le Jeu 5 Déc 2019 - 19:13
Au moins 50 % de grévistes dans mon établissement, c'est mieux que d'habitude, mais on a déjà fait mieux (notamment quand les revendications sont bien plus locales).
Mais je n'ai pas senti de volonté de reconduction... Je serai gréviste demain, peut-être le seul de mon établissement.
Et j'ai bien envie de poursuivre lundi et mardi.
Christian-HG-TZR67
Christian-HG-TZR67
Niveau 6

L'après 5 décembre - Page 2 Empty Re: L'après 5 décembre

par Christian-HG-TZR67 le Jeu 5 Déc 2019 - 19:14
Dans mon lycée nous avons lancé l'idée de taper là où ça fait mal : les finances.
Mot d'ordre : #blackretraite. Noël frugal pour ceux qui le souhaitent, mais surtout, boycott de la grande distribution et des autres enseignes ne jouant pas le jeu de la contribution, retour chez les commerçants locaux, refus de payer avec la carte bleue (et éviter les coût à nos commerçants).... Mais surtout le faire savoir.
Une journée comme aujourd'hui est belle et importante, mais insuffisante.
Beaucoup de personnels ne peuvent, ne veulent s'engager dans des grèves trop longue. Ce type d'action proposée permet de fédérer un maximum de personnes.
Imaginez 880 000 personnes refusant d'utiliser leur carte bleue pour Noël, imaginez la tête des banquiers face à cela....
C'est une proposition alternative, qui complète les modes d'actions plus "traditionnels".
Trinity
Trinity
Sage

L'après 5 décembre - Page 2 Empty Re: L'après 5 décembre

par Trinity le Jeu 5 Déc 2019 - 19:15
En grève demain comme aujourd'hui. Boulot lundi puis très certainement à nouveau en grève mardi.

_________________
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein

L'après 5 décembre - Page 2 Crayon12
henriette
henriette
Médiateur

L'après 5 décembre - Page 2 Empty Re: L'après 5 décembre

par henriette le Jeu 5 Déc 2019 - 19:15
Pour info : merci de vous en tenir sur ce fil à la discussion sur les suites de la grève, le mouvement dans l'EN, le rapport de force avec le MEN, etc.
Tout ce qui concerne l'aspect politique française plus générale dans les semaines et mois à venir est à discuter dans un autre fil, qu'on a dû précisément basculer dans le restreint car il était parti dans le débat d'ordre politique :
https://www.neoprofs.org/t126639-greve-le-scenario-ideal
Il serait regrettable qu'on doive faire de même avec celui-ci, nous comptons sur vous pour être vigilants et poster vos propos dans le fil approprié à la nature de votre message. Wink

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Zagara
Zagara
Guide spirituel

L'après 5 décembre - Page 2 Empty Re: L'après 5 décembre

par Zagara le Jeu 5 Déc 2019 - 19:16
Le "pouvoir du consommateur" est un mirage créé par la société marchande pour que les travailleurs arrêtent d'utiliser les outils efficaces de la lutte (grève et action directe). On n'a jamais vu un boycott parvenir à quoi que ce soit.

Y'a en fait que deux possibilités : soit reprendre le travail (donc acter l'échec, parce que ce n'est pas en un jour qu'on gagne), soit la vraie reconductible. Faire grève par-ci par-là revient à reprendre le travail en terme d'efficacité.

Pourtant en 2018 je réservais mon avis sur la grève perlée, et au début je trouvais que c'était une belle innovation. Mais avec le recul, non, c'est comme ne rien faire. Ça envoie même le message "vous voyez que ça peut fonctionner normalement avec moins de gens, autant les virer".


Dernière édition par Zagara le Jeu 5 Déc 2019 - 19:19, édité 1 fois
*Ombre*
*Ombre*
Neoprof expérimenté

L'après 5 décembre - Page 2 Empty Re: L'après 5 décembre

par *Ombre* le Jeu 5 Déc 2019 - 19:18
Moi aussi, je trouve que, dans l'état actuel des choses, la grève perlée, c'est déjà pas si mal.
Je serai toujours en grève demain, en cours lundi par précaution, et à nouveau en grève mardi.
Et il y a aussi, chez moi, une nouvelle manif prévue samedi.
avatar
MC311
Niveau 9

L'après 5 décembre - Page 2 Empty Re: L'après 5 décembre

par MC311 le Jeu 5 Déc 2019 - 19:20
@pogonophile a écrit:
@MC311 a écrit:Prezbo : les collègues ne veulent plus d'un conflit long et dur. Les syndicats tentent autre chose : les journées de grève perlées rapprochées. Je ne me souviens pas que ça ait été essayé. Les autres fois c'était, au mieux, un mois après.
Dans mon établissement, c'est la première fois depuis 2003 que mes collègues sont prêts à se mobiliser avec ce type de grève. On a multiplié par 5 le nombre habituel de grévistes. Alors on tente.

Ah si si, ç'a été essayé par les cheminots, 36 journées de grève sur 12 semaines, avec un résultat qu'on connaît.
Je parlais des profs.
Celadon
Celadon
Demi-dieu

L'après 5 décembre - Page 2 Empty Re: L'après 5 décembre

par Celadon le Jeu 5 Déc 2019 - 19:25
Justement, il faut peut-être tirer leçon de la grève perlée des cheminots...
Lorenzo37
Lorenzo37
Niveau 1

L'après 5 décembre - Page 2 Empty Le texte de l'appel de l'AG de Tours

par Lorenzo37 le Jeu 5 Déc 2019 - 19:26
Pour compléter voici le texte complet de l'AG de Tours:
"L’assemblée générale Éducation réunie le 5 décembre avec les syndicats Fnec fp FO, Fsu, Cgt éduc, Sud éducation et les stylos rouges.
- constate une mobilisation sans précèdent dans l’éducation aux côtés des autres salariés du public et du privé, pour le retrait du projet Macron sur les retraites.
- considère qu’une journée ne suffira pas. Avec les cheminots avec les agents de la RATP, avec les hospitaliers, ...nous considérons que seule la grève reconductible est à même de faire céder ce gouvernement.
- appelle les personnels de l’éducation dans les écoles, les collèges, les lycées,  les services, ... à discuter de cet appel et à s’engager dès maintenant dans la grève reconductible.
- invite les personnels grévistes le 6  décembre à se réunir le matin en AG d’établissements et d’écoles ( pour les PE l’AG se tiendra à 10h à la maison des syndicats à Saint Avertin )
- une réunion des délégués de ces AG aura lieu à 15h avec les organisations syndicales à la maison des syndicats à Saint Avertin

Nous appelons d’ores et déjà l’ensemble des personnels de l’éducation à participer :
- à participer au rassemblement devant la gare de Tours vendredi 6 à midi avec les cheminots et les autres salariés
- à  participer à la manifestation samedi 7 à 14h place Jaurès à Tours"

Lecteur régulier du forum je me suis enfin inscrit et c'est donc ... mon premier message Smile
Vivivava
Vivivava
Niveau 9

L'après 5 décembre - Page 2 Empty Re: L'après 5 décembre

par Vivivava le Jeu 5 Déc 2019 - 19:35
On peut aussi se dire que stratégiquement, pour que la grève perlée puisse avoir une chance de fonctionner sur les prochains jours, il ne faudrait pas que tout le monde revienne au boulot dès demain (que ceux qui le peuvent poursuivent donc demain).
Je ne vois pas sinon comment la grève perlée pourrait prendre (il faudra voir ensuite si elle est efficace).


Dernière édition par Vivivava le Ven 6 Déc 2019 - 0:21, édité 2 fois
Audrey
Audrey
Oracle

L'après 5 décembre - Page 2 Empty Re: L'après 5 décembre

par Audrey le Jeu 5 Déc 2019 - 19:37
Bienvenue Lorenzo le Tourangeau (de la part d'une ancienne Tourangelle!)!

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.
Hugo78
Hugo78
Niveau 9

L'après 5 décembre - Page 2 Empty Re: L'après 5 décembre

par Hugo78 le Jeu 5 Déc 2019 - 19:40
La grève perlée, ça ne fonctionne pas ! Je serais davantage pour une grève continue avec des profs qui se succèdent afin d'éviter de trop morfler financièrement !
lucB
lucB
Niveau 8

L'après 5 décembre - Page 2 Empty Re: L'après 5 décembre

par lucB le Jeu 5 Déc 2019 - 19:47
Ah ben moi aussi, te dirais-je. Mais dans mon bahut, c'est clairement foutu.
BrindIf
BrindIf
Fidèle du forum

L'après 5 décembre - Page 2 Empty Re: L'après 5 décembre

par BrindIf le Jeu 5 Déc 2019 - 19:50
On a parlé avec les collègues en fin de manif. Ceux qui étaient là et qui ont cours le vendredi sont en grève demain, c'est venu comme une évidence. Il y aura aussi ceux qui n'ont pas cours aujourd'hui et qui l'avaient annoncé en HMIS.
Pour la suite on en reparle lundi... C'est sûr que s'il y a des temps forts organisés par les syndicats, il devrait y avoir moyen de remobiliser ceux qui sont trop justes financièrement...
Dalva
Dalva
Vénérable

L'après 5 décembre - Page 2 Empty Re: L'après 5 décembre

par Dalva le Jeu 5 Déc 2019 - 19:50
À Epinal, pour les Vosges :
- 5000 manifestants, quelques heurts entre gilets jaunes (qui avaient pris place en début de cortège) et forces de l'ordre mais sans gravité, manif au soleil avec chants et pancartes ;
- AG interpro en fin de manif, en extérieur, devant la Préfecture, avec annonce syndicat par syndicat des résultats de la grève et des AG "internes"
- conclusion : forte mobilisation dans l'EN et le secteur médico social notamment, mais aussi dans les transports et dans certaines boîtes privées ; reconduction de la grève votée partout.

Pour mon établissement (collège de 600 élèves environ) :
- 70 % de grévistes chez les enseignants, 60 % tous personnels confondus (16 élèves présents au collège le matin, 8 l'après-midi) ;
- mini AG en fin de manif avec ceux qui n'étaient pas encore partis : vote de la reconduction pour demain votée à l'unanimité (donc 10 personnes présentes, + 1 qui n'était pas là mais s'était déjà engagé si la décision était prise).

Donc demain, au moins 11 grévistes sur environ 50 profs. Je dois envoyer un message à tout le monde pour prévenir, peut-être que d'autres suivront aussi.

La journée de mardi a aussi été évoquée.

Nous ne savons pas s'il y a une manif demain, et là nous sentons la désorganisation. Je me souviens de 2003, les AG de fin de manif étaient en intérieur avec des décisions claires prises pour concerner tout le monde, pas boîte par boîte et établissement par établissement.
*Ombre*
*Ombre*
Neoprof expérimenté

L'après 5 décembre - Page 2 Empty Re: L'après 5 décembre

par *Ombre* le Jeu 5 Déc 2019 - 19:57
Merci, Lorenzo.
Shajar
Shajar
Doyen

L'après 5 décembre - Page 2 Empty Re: L'après 5 décembre

par Shajar le Jeu 5 Déc 2019 - 20:02
@MC311 a écrit:
@Sherlock a écrit:L'arrêt Omont prévoit que si on fait grève le jeudi, le vendredi et le lundi, on perd 5 jours ? Si on travaille lundi par contre on perd uniquement le jeudi et le vendredi ?
Oui.
Ce n'est pas si clair, il faut pouvoir prouver que tu as travaillé le week end (envoi de mails sur l'ENT, remplissage de bulletins, etc.). C'est en tout cas ce que nous a dit le représentant du SNES par chez nous.

Personnellement, c'est pour cela que je travaille demain : pouvoir reprendre lundi ou mardi sans trop perdre sur le salaire.
freakfeatherfall
freakfeatherfall
Niveau 5

L'après 5 décembre - Page 2 Empty Re: L'après 5 décembre

par freakfeatherfall le Jeu 5 Déc 2019 - 20:15
Voici la motion votée à l'unanimité par l'Assemblée Générale des personnels de Nancy et sa région, avant la manifestation:

"Nous, enseignant·es et personnels administratifs des écoles, collèges, lycées et lycées professionnels de Nancy et sa région, en grève aujourd’hui et réunis en AG, nous appelons l’ensemble de nos collègues et tous les salarié·es à poursuivre et amplifier la mobilisation dès demain et la semaine prochaine jusqu’au retrait du projet de réforme des retraites."
Rubik
Rubik
Niveau 6

L'après 5 décembre - Page 2 Empty Re: L'après 5 décembre

par Rubik le Jeu 5 Déc 2019 - 20:50
Est-ce qu'il vaut mieux reprendre demain et se remettre en grève lundi ou être en grève demain et travailler lundi ? Sachant que dans les 2 cas, je serai probablement la seule de mon collège ...
avatar
gp20
Niveau 7

L'après 5 décembre - Page 2 Empty Re: L'après 5 décembre

par gp20 le Jeu 5 Déc 2019 - 20:54
En grève demain (pas de cours aujourd'hui), et je reprends lundi matin. Puis grève mardi.
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

L'après 5 décembre - Page 2 Empty Re: L'après 5 décembre

par Lefteris le Jeu 5 Déc 2019 - 21:15
@*Ombre* a écrit:Moi aussi, je trouve que, dans l'état actuel des choses, la grève perlée, c'est déjà pas si mal.
Je serai toujours en grève demain, en cours lundi par précaution, et à nouveau en grève mardi.
Et il y a aussi, chez moi, une nouvelle manif prévue samedi.
Tout dépend de ce qu'on appelle grève perlée. Reprendre pour éviter l'arrêt Omont puis se remettre en grève, c'est plus qu'une grève perlée. La cessation du travail, donc sa visibilité,  est supérieure quand on fait grève sur sa ou ses journées de 6 heures de cours à une grève sur celles de 2heures. A ce niveau, c’est un peu particulier dans l'EN, ça ne ressemble pas à ce qu'on peut voir ailleurs.  
Il faut aussi considérer le nombre de collègues en grève au sein d'un même établissement. Quand on est quelques uns , ultra-minoritaires,  à la faire  dans l’établissement, on  donne une prime aux non grévistes  qui voient leurs horaires compactés grâce à nous, et les élèves sont contents aussi, sans que personne n'entende parler des motifs de la grève, à commencer par les parents qui voient une "absence" et rien d'autre. J'ai encore en travers la dernière de l'année scolaire passée, où nous avions eu la bonté de nous déclarer.  Je n'ai donc pas de doctrine fixe, mais je pense qu'il faut tenir un certain temps, gripper la machine et se faire voir , donc avec les moyens les mieux adaptés pour survivre. Là je reprends demain, pour prendre le pouls, j'organise une AG, j'évoque la caisse de grève, la grève par roulement, ou autres idées. Si ça prend , je ne viens pas lundi. Si ça ne prend pas, je laisse tomber pour l'EN, et je ferai grève les jours des actions  interpro.


Dernière édition par Lefteris le Jeu 5 Déc 2019 - 21:25, édité 1 fois (Raison : coquilles)

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, expliquée sans détours par F. Robine.

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celle des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
Siggy
Siggy
Niveau 10

L'après 5 décembre - Page 2 Empty Re: L'après 5 décembre

par Siggy le Jeu 5 Déc 2019 - 21:19
Je serai en grève demain. Beaucoup de monde à la manif mais à l'AG tout est vite retombé, on était peu. Je reprends lundi par contre et on verra ensuite.
F.Lemoine
F.Lemoine
Expert spécialisé

L'après 5 décembre - Page 2 Empty Re: L'après 5 décembre

par F.Lemoine le Jeu 5 Déc 2019 - 21:30
Demain, piquet de grève au lycée jouxtant notre collège + AG.

_________________
"La vie est mêlée de traverses. Il est bon de s'y tenir sans cesse préparé." (Molière, Les Fourberies de Scapin).
Prezbo
Prezbo
Neoprof expérimenté

L'après 5 décembre - Page 2 Empty Re: L'après 5 décembre

par Prezbo le Jeu 5 Déc 2019 - 21:33
@MC311 a écrit:Prezbo : les collègues ne veulent plus d'un conflit long et dur. Les syndicats tentent autre chose : les journées de grève perlées rapprochées. Je ne me souviens pas que ça ait été essayé. Les autres fois c'était, au mieux, un mois après.
Dans mon établissement, c'est la première fois depuis 2003 que mes collègues sont prêts à se mobiliser avec ce type de grève. On a multiplié par 5 le nombre habituel de grévistes. Alors on tente.

Personnellement, ce que j'entends unanimement autour de moi, depuis des années, c'est que les collègues ne veulent plus des journées ponctuelles et autres "temps forts" et "construction de la mobilisation", qui ne construisent rien du tout et n'aboutissent qu'à perdre une journée de salaire.

Ensuite, j'entends bien que la reconductible est une décision lourde qui ne se prend pas à la légère et que tout le monde ne peut pas suivre financièrement. Mais j'ai l'impression que si les syndicats enseignants ne la prennent pas maintenant, après un an de conflit dur des GJ, alors que la possibilité d'une convergence interpro se dessine, et que les retraites ont toujours été le déclencheur des grandes mobilisations, c'est qu'il faudra accepter l'idée que les profs sont désormais la corporation la moins mobilisée pour la défense de sa profession.

Ensuite, je comprends qu'on puisse vouloir être tactique, notamment par rapport à l'arrêt Omont...L'essentiel étant d'être rapidement visible et efficace, c'est-à-dire de gripper réellement la machine.

Pour ma part, c'est un peu particulier car je n'ai pas de cours à mon edt demain. Nous orgnaisons une HIS. Je pense qu'il n'y aura pas une grosse motivation pour se remettre en grève lundi (et si je suis tout seul ou presque, j'admets que je laisserais tomber aussi), mais j'espère un redémarrage mardi. On essaie aussi de se mettre en lien avec les collègues du collège voisin...
avatar
pseudo-intello
Érudit

L'après 5 décembre - Page 2 Empty Re: L'après 5 décembre

par pseudo-intello le Jeu 5 Déc 2019 - 21:40
C'est justement parce qu'on ne peut pas suivre financièrement qu'il faut faire grève jusqu'au bout, afin d'obliger le gouvernement à ne pas nous tirer les jours.

Ça s'est fait par le passé, ça ne s'est pas fait récemment, mais il faut dire qu'une grève qui dure, on n'en a pas vu depuis 2003, je crois, au niveau national.

Au niveau local, Delia a évoqué sur plusieurs topics une grève de 45 jours en 2009 où un seul jour de salaire avait été tiré. Nos retraites valent bien ça !



Edit : en ce qui concerne l'arrêt Omont, tout est dans le rapport de forces : son application est possible, pas automatique. Si on est assez nombreux, le gouvernement aura d'autant moins envie de jouer avec le feu.
Ma mère en retraite depuis 10 ans, et qui a fait 3 semaines de grève en 95 notamment, a halluciné quand je lui ai parlé de ce truc. De son temps, ça n'existait pas, ou ça n'était pas encore appliqué.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum