Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
DesolationRow
Monarque

Recul de la compréhension du français : les expressions... - Page 15 Empty Re: Recul de la compréhension du français : les expressions...

par DesolationRow le Lun 16 Déc 2019 - 20:09
Elle est magnifique, cette planche !
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

Recul de la compréhension du français : les expressions... - Page 15 Empty Re: Recul de la compréhension du français : les expressions...

par Sphinx le Lun 16 Déc 2019 - 21:20
C'est parce qu'en réalité c'est du Astérix de la grande époque, c'est un recueil des histoires courtes parues dans Pilote Smile

Mais quand même on a jugé en 2003 au moment de la parution en album que ce devait être lisible par tout public...

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

Recul de la compréhension du français : les expressions... - Page 15 Livre11
sifi
sifi
Neoprof expérimenté

Recul de la compréhension du français : les expressions... - Page 15 Empty Re: Recul de la compréhension du français : les expressions...

par sifi le Mar 17 Déc 2019 - 7:18
J'ai déjà eu cette question aussi "mais madame, ça sert à quoi d'apprendre tous ces mots"? (Pour autant que je me souvienne c'étaient des mots comme "contradiction", "polémique", etc...).
Ils n'ont absolument pas conscience de la pauvreté de leur vocabulaire, et ne comprennent pas pourquoi il faudrait l'enrichir...
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Recul de la compréhension du français : les expressions... - Page 15 Empty Re: Recul de la compréhension du français : les expressions...

par Iphigénie le Mar 17 Déc 2019 - 8:36
Qui les emploie devant eux? Quel est le vocabulaire de la majorité des médias qu’ils fréquentent?
Pour le coup nous ( enfin l’école, qui n’est plus «  nous » depuis des lustres dans ses choix ....) marchons sur la tête depuis longtemps: on simplifie les livres, on voudrait sans cesse ramener les élèves à leur réalité, renvoyer les apprentissages essentiels sur le long terme et les maintenir leur monde bien clos et on finit par s’étonner qu’ils ne connaissent rien en-dehors de leur quotidien...
piesco
piesco
Doyen

Recul de la compréhension du français : les expressions... - Page 15 Empty Re: Recul de la compréhension du français : les expressions...

par piesco le Mar 17 Déc 2019 - 9:28
Recul de la compréhension du français : les expressions... - Page 15 2252222100

De "l'élève au centre des apprentissages", on est vite passé à "l'élève, nombril des apprentissages".
Sylvain de Saint-Sylvain
Sylvain de Saint-Sylvain
Esprit éclairé

Recul de la compréhension du français : les expressions... - Page 15 Empty Re: Recul de la compréhension du français : les expressions...

par Sylvain de Saint-Sylvain le Mar 17 Déc 2019 - 9:51
Tiens, je lis un emploi de "tirer le diable par la queue" sur Twitter. Bon, j'hésite à publier la capture, c'est assez fleuri.

_________________
« Les hommes en vinrent, pour qualifier les actes, à modifier arbitrairement le sens habituel des mots. » (Thucydide)
avatar
Sacapus
Niveau 10

Recul de la compréhension du français : les expressions... - Page 15 Empty Re: Recul de la compréhension du français : les expressions...

par Sacapus le Mar 17 Déc 2019 - 18:45
@Elyas a écrit:J'étais à la messe (oui, bon d'accord) et en discutant avant, j'ai employé l'expression "pas piqué des hannetons". Presque personne ne la connaissait. Pourtant le niveau d'étude est très élevé et ils sont tous issus de familles cossues pour la plupart et de mon âge. C'était rigolo.
Je ne prétends pas très bien m'y connaitre, mais cette expression n'appartient-elle pas à l'origine à des milieux populaires?
Delia
Delia
Expert

Recul de la compréhension du français : les expressions... - Page 15 Empty Re: Recul de la compréhension du français : les expressions...

par Delia le Mar 17 Déc 2019 - 18:51
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:Tiens, je lis un emploi de "tirer le diable par la queue" sur Twitter. Bon, j'hésite à publier la capture, c'est assez fleuri.

Philippe de Broca y a déjà pensé !

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
Philomène87
Philomène87
Expert spécialisé

Recul de la compréhension du français : les expressions... - Page 15 Empty Re: Recul de la compréhension du français : les expressions...

par Philomène87 le Mar 17 Déc 2019 - 18:53
@Sacapus a écrit:
@Elyas a écrit:J'étais à la messe (oui, bon d'accord) et en discutant avant, j'ai employé l'expression "pas piqué des hannetons". Presque personne ne la connaissait. Pourtant le niveau d'étude est très élevé et ils sont tous issus de familles cossues pour la plupart et de mon âge. C'était rigolo.
Je ne prétends pas très bien m'y connaitre, mais cette expression n'appartient-elle pas à l'origine à des milieux populaires?

C'est ce que m'avait dit la collègue qui m'avait expliqué cette expression.
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Recul de la compréhension du français : les expressions... - Page 15 Empty Re: Recul de la compréhension du français : les expressions...

par Thalia de G le Mar 17 Déc 2019 - 18:54
@Sacapus a écrit:
@Elyas a écrit:J'étais à la messe (oui, bon d'accord) et en discutant avant, j'ai employé l'expression "pas piqué des hannetons". Presque personne ne la connaissait. Pourtant le niveau d'étude est très élevé et ils sont tous issus de familles cossues pour la plupart et de mon âge. C'était rigolo.
Je ne prétends pas très bien m'y connaitre, mais cette expression n'appartient-elle pas à l'origine à des milieux populaires?
Par populaires tu entends ruraux ?

Au début des années 60, je vivais dans la bonne ville de Grenoble et quand je rentrais de l'école, début primaire, il m'arrivait d'en attraper que je rangeais dans une boîte d'allumettes. Ces insectes ont disparu de la ville depuis.
Peut-être ai-je ainsi participé à leur éradication. Very Happy

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
Sacapus
Niveau 10

Recul de la compréhension du français : les expressions... - Page 15 Empty Re: Recul de la compréhension du français : les expressions...

par Sacapus le Mar 17 Déc 2019 - 19:00
Populaire citadin ou populaire rural, peu importe. Par "populaire", je veux parler de quelque-chose qui s'oppose à "bourgeois", ou à la population de "familles cossues" dont parle Élyas.
Ça expliquerait.
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Recul de la compréhension du français : les expressions... - Page 15 Empty Re: Recul de la compréhension du français : les expressions...

par Iphigénie le Mar 17 Déc 2019 - 19:45
@Thalia de G a écrit:
@Sacapus a écrit:
@Elyas a écrit:J'étais à la messe (oui, bon d'accord) et en discutant avant, j'ai employé l'expression "pas piqué des hannetons". Presque personne ne la connaissait. Pourtant le niveau d'étude est très élevé et ils sont tous issus de familles cossues pour la plupart et de mon âge. C'était rigolo.
Je ne prétends pas très bien m'y connaitre, mais cette expression n'appartient-elle pas à l'origine à des milieux populaires?
Par populaires tu entends ruraux ?

Au début des années 60, je vivais dans la bonne ville de Grenoble et quand je rentrais de l'école, début primaire, il m'arrivait d'en attraper que je rangeais dans une boîte d'allumettes. Ces insectes ont disparu de la ville depuis.
Peut-être ai-je ainsi participé à leur éradication. Very Happy
C’est une expression qui ne s’employait pas partout. Je l´ai découverte en « montant » géographiquement, avec sa variante plus populaire encore: «  pas piqué des vers » mais ni l’une ni l’autre ne m’était connue.

Après je ne suis sans doute pas une référence: j’ai appris aujourd’hui sur le fil réforme de l’eaf que l’expression « une solution de continuité » voulait dire pour un chirurgien « rupture de continuité. »...
DesolationRow
DesolationRow
Monarque

Recul de la compréhension du français : les expressions... - Page 15 Empty Re: Recul de la compréhension du français : les expressions...

par DesolationRow le Mar 17 Déc 2019 - 19:54
Ça m'étonne que tu ne l'aies jamais entendue ; c'est une expres​sion(très pédante) qui traîne dans tous les ouvrages de critique littéraire ou presque, pour dire simplement rupture, parce que pourquoi dire en un mot que tout le monde comprend ce qu'on peut dire en trois ?
VinZT
VinZT
Grand sage

Recul de la compréhension du français : les expressions... - Page 15 Empty Re: Recul de la compréhension du français : les expressions...

par VinZT le Mar 17 Déc 2019 - 20:26
Voilà ce qui arrive quand les littéraires digèrent mal le vocabulaire mathématique abi

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Recul de la compréhension du français : les expressions... - Page 15 Empty Re: Recul de la compréhension du français : les expressions...

par RogerMartin le Mar 17 Déc 2019 - 20:41
Tu m'étonnes... Je me suis insurgée récemment contre l'usage de "boucle récursive" employé à contresens, mais beaucoup de collègues se jettent avec délices sur ces âneries.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
bas-médiéviste
bas-médiéviste
Niveau 7

Recul de la compréhension du français : les expressions... - Page 15 Empty Re: Recul de la compréhension du français : les expressions...

par bas-médiéviste le Mar 17 Déc 2019 - 20:47
En géographie, on nous colle du "positive/negative feedback" à toutes les sauces. Mais de l'anglicisme ou de sa traduction (entre la peste et le choléra), j'ignore ce qui est le pire.
"Boucle de rétroaction positive/négative", en français ça fait vilainement cuistre...

_________________
Sacrifice des enseignants : l'impossible étant déjà fait, pour les miracles prévoir un délai.
Dalva
Dalva
Vénérable

Recul de la compréhension du français : les expressions... - Page 15 Empty Re: Recul de la compréhension du français : les expressions...

par Dalva le Mar 17 Déc 2019 - 21:22
J'aimerais bien comprendre quand même comment "solution de continuité" peut signifier "rupture" : on cherche à résoudre la continuité et la seule solution est la rupture ? Mais en quoi la continuité devrait-elle être résolue ? ou dissoute ? c'est mal, la continuité ?
Edit : j'ai bien compris pourquoi l'expression signifie ce qu'elle signifie. Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi elle s'est construite ainsi, ou pourquoi elle est utilisée ainsi.

@zigmag17 a écrit:Je me suis entendu dire ce matin par une élève de terminale bac pro: "On comprend rien vous parlez trop français" .
Un grog et au lit  Recul de la compréhension du français : les expressions... - Page 15 1665347707

Tant qu'on ne te le dit pas en salle des profs...

(J'ai dernièrement (et étourdiment) proposé aux collègues de préparer un verbatim de certaines bonnes interventions face à Blanquer et Philippe lors du "débat" de vendredi dernier.)
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Recul de la compréhension du français : les expressions... - Page 15 Empty Re: Recul de la compréhension du français : les expressions...

par RogerMartin le Mar 17 Déc 2019 - 21:28
C'est la même racine que dans un médicament soluble (cassable) dans l'eau. Solution est à prendre au sens de rupture, c'est prétentieux et je ne suis pas certaine que même les matheux l'emploient vraiment dans ce sens (au sens de discontinuité : ils emploient plutôt ce terme-là je dirais, non ?).
Comme on peut "étendre" la continuité d'une fonction pour pouvoir la considérer comme dérivable par ex., le matheux local est même assez certain qu'il a déjà rencontré l'expression dans le sens exactement inverse Very Happy
Joie professeur

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Dalva
Dalva
Vénérable

Recul de la compréhension du français : les expressions... - Page 15 Empty Re: Recul de la compréhension du français : les expressions...

par Dalva le Mar 17 Déc 2019 - 21:41
Ah non mais le "solution", je l'ai bien compris. C'est le "de continuité", que j'ai pas bien compris. Solution comme dissolution, quoi, en gros. Mais pourquoi dissoudre la continuité ? Pourquoi la rupter ?

Il faut être disruptif !

Je m'égare.
Albius
Albius
Niveau 10

Recul de la compréhension du français : les expressions... - Page 15 Empty Re: Recul de la compréhension du français : les expressions...

par Albius le Mar 17 Déc 2019 - 21:45
@Dorine a écrit:Super cette planche, Sphinx ! Je ne connaissais pas. J'adore Astérix mais je me suis arrêtée aux années 90.

Je possède ce recueil. Il y est indiqué que la planche originelle date en fait de mars 1973.

_________________
La littérature, comme toute forme d'art, est l'aveu que la vie ne suffit pas. F. Pessoa
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Recul de la compréhension du français : les expressions... - Page 15 Empty Re: Recul de la compréhension du français : les expressions...

par RogerMartin le Mar 17 Déc 2019 - 22:01
@Dalva a écrit:Ah non mais le "solution", je l'ai bien compris. C'est le "de continuité", que j'ai pas bien compris. Solution comme dissolution, quoi, en gros. Mais pourquoi dissoudre la continuité ? Pourquoi la rupter ?

Il faut être disruptif !

Je m'égare.

Recul de la compréhension du français : les expressions... - Page 15 437980826

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
Sacapus
Niveau 10

Recul de la compréhension du français : les expressions... - Page 15 Empty Re: Recul de la compréhension du français : les expressions...

par Sacapus le Mer 18 Déc 2019 - 13:49
@RogerMartin a écrit:C'est la même racine que dans un médicament soluble (cassable) dans l'eau. Solution est à prendre au sens de rupture, c'est prétentieux et je ne suis pas certaine que même les matheux l'emploient vraiment dans ce sens (au sens de discontinuité : ils emploient plutôt ce terme-là je dirais, non ?).
Comme on peut "étendre" la continuité d'une fonction pour pouvoir la considérer comme dérivable par ex., le matheux local est même assez certain qu'il a déjà rencontré l'expression dans le sens exactement inverse Very Happy
Joie professeur
Je ne crois pas que l'expression ait un quelconque rapport avec les maths. Elle semble dater du XIVe siècle, bien avant les considérations bourbakistes des mathématiques modernes.
Il s'agit probablement d'un calque mot-à-mot d'une phraséologie latine en latin de renaissance.
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Recul de la compréhension du français : les expressions... - Page 15 Empty Re: Recul de la compréhension du français : les expressions...

par Iphigénie le Mer 18 Déc 2019 - 13:51
Moi qui n'ai cheché que sur wiki il y est dit que cela vient du langage chirurgical avec en exemple" la solution de continuité d'un os": une fracture quoi. Peut-être le vocabulaire de Galien? Smile
DesolationRow
DesolationRow
Monarque

Recul de la compréhension du français : les expressions... - Page 15 Empty Re: Recul de la compréhension du français : les expressions...

par DesolationRow le Mer 18 Déc 2019 - 13:59
J'ai une attestation chez Angela de Fulginio, dans les Instructiones. Rien avant.
Mélusine2
Mélusine2
Niveau 4

Recul de la compréhension du français : les expressions... - Page 15 Empty Re: Recul de la compréhension du français : les expressions...

par Mélusine2 le Mer 18 Déc 2019 - 14:03
@RogerMartin a écrit:C'est la même racine que dans un médicament soluble (cassable) dans l'eau. Solution est à prendre au sens de rupture, c'est prétentieux et je ne suis pas certaine que même les matheux l'emploient vraiment dans ce sens (au sens de discontinuité : ils emploient plutôt ce terme-là je dirais, non ?).
Comme on peut "étendre" la continuité d'une fonction pour pouvoir la considérer comme dérivable par ex., le matheux local est même assez certain qu'il a déjà rencontré l'expression dans le sens exactement inverse Very Happy
Joie professeur

A mon humble avis, ce sont plutôt les chimistes que les matheux : tu peux faire une solution de sel dans l'eau pour faire cuire des nouilles, par exemple. C'est bien proche de "soluble", pile poil, mais pas du tout de cassable : le sel, ou la continuité, se dissolvent.
Et je ne vois pas bien pourquoi ce serait prétentieux Smile
avatar
Sacapus
Niveau 10

Recul de la compréhension du français : les expressions... - Page 15 Empty Re: Recul de la compréhension du français : les expressions...

par Sacapus le Mer 18 Déc 2019 - 14:06
Une recherche Google donne quelques extraits intéressants de textes latins qui emploient la locution "solutio continuitatis" dans des usages médicaux.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum