Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
ZeSandman
Habitué du forum

La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve... - Page 2 Empty Re: La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve...

par ZeSandman le Mer 11 Déc - 15:35
@LadKlima a écrit:"repenser le métier"
C'est à mon avis le plus inquiétant de tout ce qui a été dit...
.

Ça avait déjà été dit tel quel par Macron à Rodez.
Nihil novi sub sole.
On est cuit.
Nenyim
Nenyim
Niveau 4

La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve... - Page 2 Empty Re: La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve...

par Nenyim le Mer 11 Déc - 15:43
@Celadon a écrit:Il y a mieux : cette refonte des retraites est l'occasion de donner une triple opportunité dont celle du renouvellement du métier d'enseignant et surtout surtout le désir poignant et inextinguible de rendre les enseignants heureux ! Si, si, il l'a dit.
JR Girard a précisé qu'il n'en était pas question et que le chiffrage de la revalo était vraisemblablement de 10 milliards tels qu'annoncés par Macron à la fin du grand débat, alors on est très loin des 400 millions... sur 10 ans c'est envisageable pour le SNALC.
Je me pose tout de même une question : compte tenu de la puissance des syndicats jaunes, si on laisse la valeur du point aux négociations ministère/partenaires sociaux, n'est-ce pas risqué ?
Par ailleurs quelqu'un a-t-il des infos sur la pension de réversion ? 57 ? 62 ans ? (Pension A + Pension B) : 2 ou autre calcul ?

C'est largement pire que cela, 400 millions on n'est pas très loin de l'inflation. Avec 400 millions par ans pendant 10 ans on est en pouvoir d'achat sur quelque chose entre 2010 et 2019 au niveau des rémunérations en fonction de la répartition et de l'inflation, on est très très loin de compenser la retraite. Sur 10 ans c'est 400 millions par ans en plus de 10 ans d'augmentations suivant exactement l'inflation.
Hocam
Hocam
Fidèle du forum

La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve... - Page 2 Empty Re: La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve...

par Hocam le Mer 11 Déc - 15:45
@ZeSandman a écrit:Ça avait déjà été dit tel quel par Macron à Rodez.
Nihil novi sub sole.
On est cuit

Il avait même dit qu'il « n'y aurait pas de réforme des retraites sans une transformation » du métier (d'enseignant et d'autres). Donc, comme la réforme elle-même va quand même bientôt arriver, il faut en conclure qu'on est en train de transformer le métier là, maintenant.

Quand on y pense, ce n'est pas faux, on est en train de se faire entuber là, maintenant, tout de suite. cafe

_________________
Hayat kısa, kuşlar uçuyor
leliseur
leliseur
Niveau 1

La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve... - Page 2 Empty Nés avant 75 : l'ambiguïté

par leliseur le Mer 11 Déc - 15:48
Bonjour,

Non content de tenter la division sur l'âge, ils semblent qu'ils jouent sur les mots.
En effet, d'après le SNES (message reçu il y a quelques minutes par mail), le montant de la pension serait calculé à partir de l'ensemble de la carrière - même pour ceux nés avant 75.
Les moins jeunes ne subiraient pas la retraite à point, mais le mode de calcul, lui, passe à toute la carrière.
Vous avez compris ça aussi ?
Cleroli
Cleroli
Érudit

La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve... - Page 2 Empty Re: La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve...

par Cleroli le Mer 11 Déc - 15:50
@leliseur a écrit:Bonjour,

Non content de tenter la division sur l'âge, ils semblent qu'ils jouent sur les mots.
En effet, d'après le SNES (message reçu il y a quelques minutes par mail), le montant de la pension serait calculé à partir de l'ensemble de la carrière - même pour ceux nés avant 75.
Les moins jeunes ne subiraient pas la retraite à point, mais le mode de calcul, lui, passe à toute la carrière.
Vous avez compris ça aussi ?
Non, je n'ai pas compris cela et d'ailleurs je ne comprends pas, si on calcule sur toute la carrière, en quoi c'est différent de la retraite à points La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve... - Page 2 3795679266


Dernière édition par Cleroli le Mer 11 Déc - 15:53, édité 1 fois
Celadon
Celadon
Demi-dieu

La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve... - Page 2 Empty Re: La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve...

par Celadon le Mer 11 Déc - 15:51
Tu veux dire que les collègues à 2 ans de la retraite se verront appliquer le calcul sur la carrière complète au lieu des 6 dernier mois qui disparaissent du coup ?
Shajar
Shajar
Grand sage

La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve... - Page 2 Empty Re: La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve...

par Shajar le Mer 11 Déc - 15:52
A priori, on ne touche à rien pour toutes les personnes qui sont à moins de 17 ans de la retraite, a dit Philippe.
leliseur
leliseur
Niveau 1

La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve... - Page 2 Empty Re: La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve...

par leliseur le Mer 11 Déc - 15:56
@Shajar a écrit:A priori, on ne touche à rien pour toutes les personnes qui sont à moins de 17 ans de la retraite, a dit Philippe.

Je vous copie-colle la phrase du message :


Quelques adaptations au projet de réforme des retraites par poins ont été annoncées, mais il ne faut pas se leurrer. Nous y perdrons toujours. En effet, même, si les générations nées avant 1975 ne rentrent pas dans ce système, elles subiront quand même le passage du mode de calcul des six derniers mois à toute la carrière.


Ou alors, j'ai mal compris le message ci-dessus ?
Ca me parait en effet étrange et, comme le dire un d'entre nous, dans ce cas, quelle différence avec le système à points.
avatar
Bouboule
Grand sage

La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve... - Page 2 Empty Re: La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve...

par Bouboule le Mer 11 Déc - 15:58
Vu qu'il y aurait des conséquences sur la carrière et la rémunération, tout le monde serait touché plus ou moins directement (ou un truc comme ça).
avatar
XIII
Neoprof expérimenté

La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve... - Page 2 Empty Re: La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve...

par XIII le Mer 11 Déc - 15:59
Quelle com! "Si on vous fait un cadeau c'est bien qu'il y a un loup!" Pourquoi ne pas appliquer cette "merveilleuse" réforme le plus rapidement possible et pour tout le monde? On a tous bien compris que l'on serait TOUS perdants. Sauf les fonds de pension de Delevoy et de Blackrock. Anticor demande d'ailleurs à la Haute Autorité de transparence de saisir un procureur (article 40 de la procédure pénale).
Zagara
Zagara
Guide spirituel

La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve... - Page 2 Empty Re: La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve...

par Zagara le Mer 11 Déc - 16:05
Au final, j'ai l'impression que la situation est encore pire pour le gouvernement après l'intervention de Philippe qu'avant.
avatar
XIII
Neoprof expérimenté

La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve... - Page 2 Empty Re: La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve...

par XIII le Mer 11 Déc - 16:09
@Zagara a écrit:Au final, j'ai l'impression que la situation est encore pire pour le gouvernement après l'intervention de Philippe qu'avant.

C'est sans doute pour cela que des journalistes demandent une trêve pour Noël... Je verrai bien une manif le 24!
Ascagne
Ascagne
Expert

La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve... - Page 2 Empty Re: La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve...

par Ascagne le Mer 11 Déc - 16:13
C'est pour cela qu'il préparait les esprits hier.
On est juste entré dans une nouvelle phase, les choses sont un minimum un peu plus claires et assumées, et je trouve qu'à peu près tout peut arriver d'ici le calendrier évoqué. Il y a déjà des voix dans la majorité qui en coulisses ne sont pas exactement sur la même ligne que le Premier ministre.
avatar
Graisse-Boulons
Niveau 9

La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve... - Page 2 Empty Re: La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve...

par Graisse-Boulons le Mer 11 Déc - 16:14
On parle beaucoup aujourd'hui dans les medias du "cas" des enseignants et les journalistes, même si ça leur fait mal sont contraints de lâcher quelques détails jusque là soigneusement dissimulés. C'EST L'ERREUR DE COM' MAJEURE DU gouvernement. Ils ont soulevé une trappe sans se douter de ce qui allait leur échapper niveau manipulation des repris....les gens en apprennent beaucoup d'un coup sur notre condition...ils sont encore dubitatifs tant les cerveaux ont êtes bourrés, mais ça commence à entrer.
avatar
Graisse-Boulons
Niveau 9

La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve... - Page 2 Empty Re: La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve...

par Graisse-Boulons le Mer 11 Déc - 16:15
"Manipulation des esprits"
avatar
chmarmottine
Expert

La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve... - Page 2 Empty Re: La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve...

par chmarmottine le Mer 11 Déc - 16:16
@Graisse-Boulons a écrit:On parle beaucoup aujourd'hui dans les medias du "cas" des enseignants et les journalistes, même si ça leur fait mal sont contraints de lâcher quelques détails jusque là soigneusement dissimulés. C'EST L'ERREUR DE COM' MAJEURE DU gouvernement. Ils ont soulevé une trappe sans se douter de ce qui allait leur échapper niveau manipulation des repris....les gens en apprennent beaucoup d'un coup sur notre condition...ils sont encore dubitatifs tant les cerveaux ont êtes bourrés, mais ça commence à entrer.

Ah bon ? Un exemple ?

Moi, j'ai juste entendu des "journalistes" s'étonner que les enseignants ne soient pas prêts à accepter une revalorisation avec contrepartie.
avatar
meskiangasher
Niveau 9

La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve... - Page 2 Empty Re: La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve...

par meskiangasher le Mer 11 Déc - 16:17
@leliseur a écrit:
@Shajar a écrit:A priori, on ne touche à rien pour toutes les personnes qui sont à moins de 17 ans de la retraite, a dit Philippe.
Je vous copie-colle la phrase du message :
Quelques adaptations au projet de réforme des retraites par poins ont été annoncées, mais il ne faut pas se leurrer. Nous y perdrons toujours. En effet, même, si les générations nées avant 1975 ne rentrent pas dans ce système, elles subiront quand même le passage du mode de calcul des six derniers mois à toute la carrière.

Ou alors, j'ai mal compris le message ci-dessus ?
Ca me parait en effet étrange et, comme le dire un d'entre nous, dans ce cas, quelle différence avec le système à points.
Pourquoi toute la carrière ?
De ce que j'ai compris : pour ceux nés avant 1975 il n'y a pas de changement, sauf réforme ultérieure éventuelle, donc les 6 derniers mois resteront encore valables.
Pour ceux nés après 1975 et qui ont déjà commencé de travailler : retraite calculée sur les 6 derniers mois de 2036, avec les anciennes règles, 75% et au prorata des années cotisées jusqu'à 2037 sur les 43 d'une carrière pleine, le tout étant à ce moment converti en points, puis système par points à partir de 2037.
Mais il faut attendre le texte.
Et dans tous les cas la valeur de liquidation sera érodée par le gel du point d'indice au fil des années jusqu'en 2037, il n'est pas certain que l'on y gagne en comparaison du rapport Delevoye, il est en effet plus facile politiquement d'appliquer l'austérité sur les fonctionnaires seuls que sur la population entière.


Dernière édition par meskiangasher le Mer 11 Déc - 16:20, édité 1 fois
Zagara
Zagara
Guide spirituel

La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve... - Page 2 Empty Re: La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve...

par Zagara le Mer 11 Déc - 16:18
Le cas des policiers n'est pas réglé non plus. Les syndicats disent que ce qu'a dit Philippe, c'est du vent, et qu'ils vont renforcer la grève du zèle (et fermer des commissariats) :
https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/retraites-des-policiers-ce-sont-des-non-reponses-nous-allons-continuer-a-mettre-la-pression-declare-yves-lefebvre-du-syndicat-sgp-police-fo-1208101.html
https://www.bfmtv.com/societe/reforme-des-retraites-les-policiers-mobilises-1822188.html

De son côté, Fabien Vanhemelryck, secrétaire général délégué du syndicat Alliance Police Nationale, estime, toujours sur BFMTV, "qu'il faut arrêter d'être pris pour des cons." Pour ce dernier, "le gouvernement fait la forte tête et, s'il faut gripper le système, alors on va le gripper. Tant qu'on ne sera pas entendus, on aura un certain pouvoir de nuisance", assure-t-il.

En ce qui concerne le fond de la réforme, ce dernier assure également que "la seule solution, c'est la sauvegarde du statut particulier et on ne veut pas entendre du statut universel."

Imaginez une manif sans maintien de l'ordre. Smile
avatar
chmarmottine
Expert

La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve... - Page 2 Empty Re: La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve...

par chmarmottine le Mer 11 Déc - 16:19
@meskiangasher a écrit:
@leliseur a écrit:
@Shajar a écrit:A priori, on ne touche à rien pour toutes les personnes qui sont à moins de 17 ans de la retraite, a dit Philippe.
Je vous copie-colle la phrase du message :
Quelques adaptations au projet de réforme des retraites par poins ont été annoncées, mais il ne faut pas se leurrer. Nous y perdrons toujours. En effet, même, si les générations nées avant 1975 ne rentrent pas dans ce système, elles subiront quand même le passage du mode de calcul des six derniers mois à toute la carrière.

Ou alors, j'ai mal compris le message ci-dessus ?
Ca me parait en effet étrange et, comme le dire un d'entre nous, dans ce cas, quelle différence avec le système à points.
Pourquoi toute la carrière ?
De ce que j'ai compris : pour ceux nés avant 1975 il n'y a pas de changement, sauf réforme ultérieure éventuelle, donc les 6 derniers mois resteront encore valables.
Pour ceux nés après 1975 et qui ont déjà commencé de travailler : retraite calculée sur les 6 derniers mois de 2036, avec les anciennes règles, et au prorata des années cotisées jusqu'à 2037 sur les 43 d'une carrière pleine, le tout étant à ce moment converti en points, puis système par points à partir de 2037.
Mais il faut attendre le texte.
Et dans tous les cas la valeur de liquidation sera érodée par le gel du point d'indice au fil des années jusqu'en 2037, il n'est pas certain que l'on y gagne en comparaison du rapport Delevoye, il est en effet plus facile politiquement d'appliquer l'austérité sur les fonctionnaires seuls que sur la population entière.
non, sur les 6 derniers mois de 2025  non ?
Cleroli
Cleroli
Érudit

La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve... - Page 2 Empty Re: La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve...

par Cleroli le Mer 11 Déc - 16:20
@leliseur a écrit:
@Shajar a écrit:A priori, on ne touche à rien pour toutes les personnes qui sont à moins de 17 ans de la retraite, a dit Philippe.

Je vous copie-colle la phrase du message :


Quelques adaptations au projet de réforme des retraites par poins ont été annoncées, mais il ne faut pas se leurrer. Nous y perdrons toujours. En effet, même, si les générations nées avant 1975 ne rentrent pas dans ce système, elles subiront quand même le passage du mode de calcul des six derniers mois à toute la carrière.


Ou alors, j'ai mal compris le message ci-dessus ?
Ca me parait en effet étrange et, comme le dire un d'entre nous, dans ce cas, quelle différence avec le système à points.
Si le Snes donne plus d'informations, pourras-tu les transmettre sur le fil ? Du côté du journal le Monde, on trouve  l'info suivante, qui est en contradiction avec celle du Snes "Par ailleurs, les générations nées avant 1975 ne seront pas concernées par la réforme. La pension de ceux qui liquideront leurs droits à 62 ans (c’est-à-dire avant 2037) sera donc calculée intégralement selon les anciennes règles. La bascule se fera en 2037 pour les actifs nés à partir de 1975 et les années suivantes."
Cleroli
Cleroli
Érudit

La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve... - Page 2 Empty Re: La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve...

par Cleroli le Mer 11 Déc - 16:21
@chmarmottine a écrit:
@meskiangasher a écrit:
@leliseur a écrit:
@Shajar a écrit:A priori, on ne touche à rien pour toutes les personnes qui sont à moins de 17 ans de la retraite, a dit Philippe.
Je vous copie-colle la phrase du message :
Quelques adaptations au projet de réforme des retraites par poins ont été annoncées, mais il ne faut pas se leurrer. Nous y perdrons toujours. En effet, même, si les générations nées avant 1975 ne rentrent pas dans ce système, elles subiront quand même le passage du mode de calcul des six derniers mois à toute la carrière.

Ou alors, j'ai mal compris le message ci-dessus ?
Ca me parait en effet étrange et, comme le dire un d'entre nous, dans ce cas, quelle différence avec le système à points.
Pourquoi toute la carrière ?
De ce que j'ai compris : pour ceux nés avant 1975 il n'y a pas de changement, sauf réforme ultérieure éventuelle, donc les 6 derniers mois resteront encore valables.
Pour ceux nés après 1975 et qui ont déjà commencé de travailler : retraite calculée sur les 6 derniers mois de 2036, avec les anciennes règles, et au prorata des années cotisées jusqu'à 2037 sur les 43 d'une carrière pleine, le tout étant à ce moment converti en points, puis système par points à partir de 2037.
Mais il faut attendre le texte.
Et dans tous les cas la valeur de liquidation sera érodée par le gel du point d'indice au fil des années jusqu'en 2037, il n'est pas certain que l'on y gagne en comparaison du rapport Delevoye, il est en effet plus facile politiquement d'appliquer l'austérité sur les fonctionnaires seuls que sur la population entière.
non, sur les 6 derniers mois de 2025  non ?
2025 saute, non ? A la place, c'est 2022 pour les futurs entrants dans le monde du travail (début de l'application du système à points pour eux).
avatar
meskiangasher
Niveau 9

La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve... - Page 2 Empty Re: La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve...

par meskiangasher le Mer 11 Déc - 16:23
@chmarmottine a écrit:
@meskiangasher a écrit:
@leliseur a écrit:
@Shajar a écrit:A priori, on ne touche à rien pour toutes les personnes qui sont à moins de 17 ans de la retraite, a dit Philippe.
Je vous copie-colle la phrase du message :
Quelques adaptations au projet de réforme des retraites par poins ont été annoncées, mais il ne faut pas se leurrer. Nous y perdrons toujours. En effet, même, si les générations nées avant 1975 ne rentrent pas dans ce système, elles subiront quand même le passage du mode de calcul des six derniers mois à toute la carrière.

Ou alors, j'ai mal compris le message ci-dessus ?
Ca me parait en effet étrange et, comme le dire un d'entre nous, dans ce cas, quelle différence avec le système à points.
Pourquoi toute la carrière ?
De ce que j'ai compris : pour ceux nés avant 1975 il n'y a pas de changement, sauf réforme ultérieure éventuelle, donc les 6 derniers mois resteront encore valables.
Pour ceux nés après 1975 et qui ont déjà commencé de travailler : retraite calculée sur les 6 derniers mois de 2036, avec les anciennes règles, et au prorata des années cotisées jusqu'à 2037 sur les 43 d'une carrière pleine, le tout étant à ce moment converti en points, puis système par points à partir de 2037.
Mais il faut attendre le texte.
Et dans tous les cas la valeur de liquidation sera érodée par le gel du point d'indice au fil des années jusqu'en 2037, il n'est pas certain que l'on y gagne en comparaison du rapport Delevoye, il est en effet plus facile politiquement d'appliquer l'austérité sur les fonctionnaires seuls que sur la population entière.
non, sur les 6 derniers mois de 2025  non ?
Ce n'est pas ce que j'ai compris. Mais il faut attendre le texte.
https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/retraites-ne-apres-1975-vous-serez-concerne-1112-1207973.html


Dernière édition par meskiangasher le Mer 11 Déc - 16:25, édité 1 fois
avatar
XIII
Neoprof expérimenté

La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve... - Page 2 Empty Re: La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve...

par XIII le Mer 11 Déc - 16:23
Pour avoir discuté avec des mecs des RG dans la manif de mardi, ils sont bien remontés eux aussi!
Pointàlaligne
Pointàlaligne
Fidèle du forum

La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve... - Page 2 Empty Re: La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve...

par Pointàlaligne le Mer 11 Déc - 16:25
@*Ombre* a écrit:

Bref, dès janvier, présentation de la loi en conseil des ministres, vote en février à l'assemblée : dès lors, on est rassurés, les points négatifs seront garantis par la loi. Les points positifs, encore aussi hypothétiques qu'insuffisants, c'est "à partir de 2021", avec toutes les incertitudes possibles sur 2022 et les nouvelles élections. Bref, une promesse qui n'engage pas à grand chose.

Mais le discours de Philippe, à la fin, c'était : Regardez comme on est sympas, on rouvre le dialogue, on a fait plein plein d'efforts, alors laissez passer cette loi, et vous verrez bien après 2021 si vous vous êtes fait avoir ou pas.

J'ai bon ou un truc m'a échappé ?

Tu as tout bon, comme toujours Ombre.
Cela rappelle d'ailleurs la façon dont on nous a collé les statuts de 2014. D'abord, la chaîne et le boulet ; ensuite on discutera des textes d'application qui détermineront le poids de la chaîne. La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve... - Page 2 1767332709
Eh bien, on a vu.
Pas plus à l'époque que maintenant, je ne suis convaincue par des promesses, qui plus est insatisfaisantes. La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve... - Page 2 992729132 L'idée même que les pré-1975, quand bien même on abandonnerait la réforme rien que pour eux, laisseraient choir les autres, est insultante.
avatar
chmarmottine
Expert

La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve... - Page 2 Empty Re: La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve...

par chmarmottine le Mer 11 Déc - 16:26
@Cleroli a écrit:
@chmarmottine a écrit:
@meskiangasher a écrit:
@leliseur a écrit:
Je vous copie-colle la phrase du message :
Quelques adaptations au projet de réforme des retraites par poins ont été annoncées, mais il ne faut pas se leurrer. Nous y perdrons toujours. En effet, même, si les générations nées avant 1975 ne rentrent pas dans ce système, elles subiront quand même le passage du mode de calcul des six derniers mois à toute la carrière.

Ou alors, j'ai mal compris le message ci-dessus ?
Ca me parait en effet étrange et, comme le dire un d'entre nous, dans ce cas, quelle différence avec le système à points.
Pourquoi toute la carrière ?
De ce que j'ai compris : pour ceux nés avant 1975 il n'y a pas de changement, sauf réforme ultérieure éventuelle, donc les 6 derniers mois resteront encore valables.
Pour ceux nés après 1975 et qui ont déjà commencé de travailler : retraite calculée sur les 6 derniers mois de 2036, avec les anciennes règles, et au prorata des années cotisées jusqu'à 2037 sur les 43 d'une carrière pleine, le tout étant à ce moment converti en points, puis système par points à partir de 2037.
Mais il faut attendre le texte.
Et dans tous les cas la valeur de liquidation sera érodée par le gel du point d'indice au fil des années jusqu'en 2037, il n'est pas certain que l'on y gagne en comparaison du rapport Delevoye, il est en effet plus facile politiquement d'appliquer l'austérité sur les fonctionnaires seuls que sur la population entière.
non, sur les 6 derniers mois de 2025  non ?
2025 saute, non ? A la place, c'est 2022 pour les futurs entrants dans le monde du travail (début de l'application du système à points pour eux).





@Philippe a écrit:"toute la partie de carrière effectuée jusqu'à 2025 donnera lieu à une retraite calculée sur les anciennes règles" et que "seules les années travaillées à partir de 2025 seront régies par le système universel".


Du coup, compteront les 6 derniers mois de 2024.
avatar
gp20
Niveau 7

La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve... - Page 2 Empty Re: La réforme des retraites présentée au parlement : Quand Edouard Philippe vend du rêve...

par gp20 le Mer 11 Déc - 16:27
Non 2025 ne saute pas. Pour ceux en transition (nés entre 1975 et 2004), on aurait droit à un régime mixte (70% ancienne formule / 30% nouvelle formule pour ceux nés en 75 puis 68/32 etc.). Le gros soucis c'est le 70% des 6 derniers mois de salaire de 2024. En gros c'est de l'échelon 11 de certifié si mes calculs sont bons pour ceux de 1975. C'est là que le bat blesse, si d'ici cette date, les traitements ne sont pas fortement revalorisés pour ces personnes là, il y aura obligatoirement une perte de pension. Et comment croire leurs promesses qui ne s'appuient sur rien du tout ? (pensions sanctuarisées, franchement qu'est ce que cela veut dire ??)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum