Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant

Seras-tu en grève et/ou en manifestation le mardi 17 décembre?

320 - 88%
42 - 12%
 
Total des votes: 362
 
Prof75
Niveau 5

Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites - Page 19 Empty Re: Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites

par Prof75 le Jeu 19 Déc 2019 - 0:07
https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-des-matins/retraites-veillee-darmes-avant-la-reforme

Emission du 19 novembre dernier, un universitaire explique très clairement ces questions complexes, et qu'effectivement (vers la 4è ou 5è minute) unr faible augmentation des taux de prélèvements pendant cinq ans suffiraient à pérenniser les pensions par répartitions.

Prenez le temps d'écouter car si vous n'êtes pas encore convaincu de la légitimité des mouvements sociaux actuels, vous le serez sans doute après !
avatar
amalricu
Neoprof expérimenté

Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites - Page 19 Empty Re: Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites

par amalricu le Jeu 19 Déc 2019 - 5:12
57 % des Français.e.s opposé.e.s à la réforme : c'est bon, c'est plié. Le gouvernement est tenu pour responsable du blocage et les gens comprennent enfin qu'ils sont tous concernés.

C'est Jupiterminé.
Hugo78
Hugo78
Niveau 9

Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites - Page 19 Empty Re: Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites

par Hugo78 le Jeu 19 Déc 2019 - 6:09
@amalricu a écrit:57 % des Français.e.s opposé.e.s à la réforme : c'est bon, c'est plié. Le gouvernement est tenu pour responsable du blocage et les gens comprennent enfin qu'ils sont tous concernés.

C'est Jupiterminé.

Les gens sont juste opposés à l'âge pivot, pas au système à points !
Verdurette
Verdurette
Modérateur

Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites - Page 19 Empty Re: Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites

par Verdurette le Jeu 19 Déc 2019 - 6:22
Personnellement, je trouve que l'unification du système pour éviter de se retrouver (comme moi) avec 3 ou 4 caisses différentes en fin de carrière est positive.

Equilibrer les comptes me semble indispensable; On ne peut pas dire à la fois "je me bats contre la réforme pour mes enfants" et "les caisses seront vides quand ils arriveront à la retraite, mais après moi le déluge".

Je trouve qu'on devrait pouvoir moduler le fameux âge-pivot en tenant compte de la durée de travail pour ceux qui ont commencé très jeunes (qui sont aujourd'hui moins nombreux.  Mes beaux-parents ont commencé à travailler à 14 ans, plus personne ne fait ça aujourd'hui). Dès le moment où on a travaillé tant d'années, on peut s'arrêter.
Il y a déjà des tas de gens qui doivent travailler bien au delà des 64 ans s'ils veulent une retraite complète.

Il est impératif de tenir compte de la pénibilité, et pour tout le monde. Prendre sa retraite à 64 ans quand on a exercé une profession physiquement très dure, ça me parait juste impossible.
Je pense d'ailleurs (sérieusement) qu'on pourrait obtenir des points aussi ... vu la pénibilité de notre travail depuis quelques années.

Bref, tout n'est pas à jeter, mais il faut repenser le mode de calcul car la majorité des gens y perdent, et dans le cas des gens qui vont passer du calcul des six derniers mois au calcul sur 25 ans, alors qu'ils sont sous-payés, c'est inacceptable. Et là, clairement, nous faisons partie des dindons de la farce.Mais ils sont malins : quand ils auront déclenché de nouvelles discordes en revalorisant une partie seulement des enseignants (les jeunes) ils pourront faire tout ce qu'ils veulent.

Car je continue à penser qu'il faudrait surtout faire, par ailleurs, une manifestation spécifique de TOUS les enseignants, monstre et unitaire, pas seulement pour la retraite mais pour demander la revalorisation  de nos salaires,  de notre statut, de notre dignité, de nos conditions de travail, la reconnaissance de notre professionnalisme face à des parents revendicateurs et agressifs.  Et ça ... j'ai beaucoup de mal à y croire.
avatar
Bouboule
Grand sage

Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites - Page 19 Empty Re: Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites

par Bouboule le Jeu 19 Déc 2019 - 6:53
Il y a quand même eu plusieurs voix concordantes me semble-t-il, et pas seulement de gauche, pour dire que le déficit annoncé du régime des retraites était organisé par l'Etat lui-même en baissant sa contribution au régime public ; de là à penser que "j'organise le déficit pour justifier la réforme" quand on voit le comportement du haut commissaire... On nous sort quand même "le sauvetage nécessaire des régimes" à quasi chaque gouvernement.

Du point de vue manifestation, 500 000 personnes du corps enseignant en grève ou manif, c'est déjà énorme mais on sait que l'enseignant est par nature très timide (sinon il ne se ferait pas autant marcher dessus) donc seul, effectivement, faut pas rêver.
Mathador
Mathador
Grand sage

Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites - Page 19 Empty Re: Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites

par Mathador le Jeu 19 Déc 2019 - 8:01
@Verdurette a écrit:Equilibrer les comptes me semble indispensable; On ne peut pas dire à la fois "je me bats contre la réforme pour mes enfants" et "les caisses seront vides quand ils arriveront à la retraite, mais après moi le déluge".
Les comptes des retraites de l'État sont fictifs analytiques: l'État paye directement à la fois les traitements et les pensions à partir du Trésor public. Autrement dit, on peut les « équilibrer » en changeant simplement le pourcentage de la contribution employeur qui est purement scripturale.
Autre conséquence: l'uniformisation des retraites entre la FPE et l'armée d'un côté (pensions payées directement par l'État), et la FPH, la FPT et le secteur privé de l'autre côté (présence de caisses de retraite) n'est donc pas justifiée. Elle est même néfaste car l'abandon de la règle des 6 derniers mois permettrait de continuer la casse des statuts en passant d'une logique de carrière à une logique d'emplois.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
Prof75
Prof75
Niveau 5

Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites - Page 19 Empty Re: Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites

par Prof75 le Jeu 19 Déc 2019 - 9:24
@Mathador a écrit:
@Verdurette a écrit:Equilibrer les comptes me semble indispensable; On ne peut pas dire à la fois "je me bats contre la réforme pour mes enfants" et "les caisses seront vides quand ils arriveront à la retraite, mais après moi le déluge".
Les comptes des retraites de l'État sont fictifs analytiques: l'État paye directement à la fois les traitements et les pensions à partir du Trésor public. Autrement dit, on peut les « équilibrer » en changeant simplement le pourcentage de la contribution employeur qui est purement scripturale.
Autre conséquence: l'uniformisation des retraites entre la FPE et l'armée d'un côté (pensions payées directement par l'État), et la FPH, la FPT et le secteur privé de l'autre côté (présence de caisses de retraite) n'est donc pas justifiée. Elle est même néfaste car l'abandon de la règle des 6 derniers mois permettrait de continuer la casse des statuts en passant d'une logique de carrière à une logique d'emplois.


C'est exactement ce que dit Mickaël Zemmour, maître de conférences en économie à l’Université Paris 1 et chercheur associé à Sciences Po au laboratoire interdisciplinaire d’évaluation des politiques publiques (LIEPP).

La réforme est purement idéologique. Encore une fois, pour les puristes de l'équilibre, cinq ans d'augmentation des ressources par une hausse de 0.5% des cotisations suffiraient à y parvenir.
Alors quelle est la légitimité de la casse du système actuel ?
avatar
amalricu
Neoprof expérimenté

Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites - Page 19 Empty Re: Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites

par amalricu le Jeu 19 Déc 2019 - 9:36
La réforme est aussi politique. Macron veut sa réforme pour camper devant l'histoire la figure du novateur qui ne recule devent rien et pour marquer des points dans l'électorat Fillon (procès en 2020....hé, hé....bonjour la trogne du chevalier blanc de la droite quand on va lire les réquisitoires), soit 20 % de citoyen.ne.s retraité.é.s aisée.s et CSP +, ceux qui ne sont pas impactés et qui considérent les autres comme des parasites sociaux.

Mais je crois bien que c'est plié.
ProvençalLeGaulois
ProvençalLeGaulois
Neoprof expérimenté

Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites - Page 19 Empty Re: Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites

par ProvençalLeGaulois le Jeu 19 Déc 2019 - 11:48
@Verdurette a écrit:Personnellement, je trouve que l'unification du système pour éviter de se retrouver (comme moi) avec 3 ou 4 caisses différentes en fin de carrière est positive.

Equilibrer les comptes me semble indispensable; On ne peut pas dire à la fois "je me bats contre la réforme pour mes enfants" et "les caisses seront vides quand ils arriveront à la retraite, mais après moi le déluge".

Je trouve qu'on devrait pouvoir moduler le fameux âge-pivot en tenant compte de la durée de travail pour ceux qui ont commencé très jeunes (qui sont aujourd'hui moins nombreux.  Mes beaux-parents ont commencé à travailler à 14 ans, plus personne ne fait ça aujourd'hui). Dès le moment où on a travaillé tant d'années, on peut s'arrêter.
Il y a déjà des tas de gens qui doivent travailler bien au delà des 64 ans s'ils veulent une retraite complète.

Il est impératif de tenir compte de la pénibilité, et pour tout le monde. Prendre sa retraite à 64 ans quand on a exercé une profession physiquement très dure, ça me parait juste impossible.
Je pense d'ailleurs (sérieusement) qu'on pourrait obtenir des points aussi ... vu la pénibilité de notre travail depuis quelques années.

Bref, tout n'est pas à jeter, mais il faut repenser le mode de calcul car la majorité des gens y perdent, et dans le cas des gens qui vont passer du calcul des six derniers mois au calcul sur 25 ans, alors qu'ils sont sous-payés, c'est inacceptable. Et là, clairement, nous faisons partie des dindons de la farce.Mais ils sont malins : quand ils auront déclenché de nouvelles discordes en revalorisant une partie seulement des enseignants (les jeunes) ils pourront faire tout ce qu'ils veulent.

Car je continue à penser qu'il faudrait surtout faire, par ailleurs, une manifestation spécifique de TOUS les enseignants, monstre et unitaire, pas seulement pour la retraite mais pour demander la revalorisation  de nos salaires,  de notre statut, de notre dignité, de nos conditions de travail, la reconnaissance de notre professionnalisme face à des parents revendicateurs et agressifs.  Et ça ... j'ai beaucoup de mal à y croire.
Mais il n'y a pas de passage des 6 derniers mois au 25 meilleures années... Avec cette reforme, c'est l'ensemble de la carrière qui est prise en compte (donc 43 ans au mieux) pour tout le monde (privé ou public).

_________________
N'empêche que je suis une légende.
Perceval
Sylvain de Saint-Sylvain
Sylvain de Saint-Sylvain
Esprit éclairé

Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites - Page 19 Empty Re: Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites

par Sylvain de Saint-Sylvain le Jeu 19 Déc 2019 - 12:08
@amalricu a écrit:La réforme est aussi politique. Macron veut sa réforme pour camper devant l'histoire la figure du novateur qui ne recule devent rien et pour marquer des points dans l'électorat Fillon (procès en 2020....hé, hé....bonjour la trogne du chevalier blanc de la droite quand on va lire les réquisitoires), soit 20 % de citoyen.ne.s retraité.é.s aisée.s et CSP +, ceux qui ne sont pas impactés et qui considérent les autres comme des parasites sociaux.

Mais je crois bien que c'est plié.

Politique aussi où elle fait du retraité une sorte de pseudo-rentier, alors que la retraite comme salaire continué ouvrait la porte à un changement de regard sur le travail (on travaille en dehors de l'emploi) et concourrait à délier salaire et emploi en le rapprochant de la personne (comme c'est le cas chez les fonctionnaires).

_________________
« Les hommes en vinrent, pour qualifier les actes, à modifier arbitrairement le sens habituel des mots. » (Thucydide)
Kimberlite
Kimberlite
Expert

Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites - Page 19 Empty Re: Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites

par Kimberlite le Jeu 19 Déc 2019 - 15:29
@EU1 a écrit:ce n'est pas forcément cela. Une réforme, il en faut une si on veut maintenir notre système social.

Si le gouvernement avait décidé de baisser les pensions, tout le monde aurait râlé.
S'il avait proposé d'augmenter les cotisations, il en aurait été de même...
S'il n'avait rien fait, cela aurait été clairement dangereux et irresponsable pour la pérennité de notre système social et les générations futures.

bref, la réforme n'est pas parfaite mais quelque chose est fait pour éviter de se prendre une grosse claque un jour...
Tiens, comme quoi, on peut tomber dans le panneau facilement (faut dire que la "pédagogie" du gouvernement tournait autour de ça...).
Désolée, mais l'ancien système permettait tout autant d'adapter à la démographie, et ça a déjà été fait dans le passé.

Comme le disait un économiste hier sur France Culture, on a surtout une réforme qui suit des dogmes, non la réalité du terrain (intéressante émission à réécouter ici: https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-des-matins/la-reforme-a-quel-prix

Comme quoi, le matraquage médiatique de nos politiques ne fonctionne pas si mal (malheureusement).

_________________
Spoiler:
Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites - Page 19 2657c714168f3529c89f9703ec00c658
Kimberlite
Kimberlite
Expert

Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites - Page 19 Empty Re: Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites

par Kimberlite le Jeu 19 Déc 2019 - 15:43
@Verdurette a écrit:Personnellement, je trouve que l'unification du système pour éviter de se retrouver (comme moi) avec 3 ou 4 caisses différentes en fin de carrière est positive.
Je m'étais dit ça pour l'euro: ben oui, c'est plus pratique pour aller d'un pays à l'autre... c'est effectivement plus pratique, mais, globalement, le résultat est-il si positif?
Actuellement, ce n'est pas si compliqué d'avoir des caisses différentes (avec l'informatisation, tout semble vite retrouvé: j'ai vu mon décompte, il n'oublie rien et détaille pour chaque caisse, je dépends de 3 caisses différentes).


Equilibrer les comptes me semble indispensable; On ne peut pas dire à la fois "je me bats contre la réforme pour mes enfants" et "les caisses seront vides quand ils arriveront à la retraite, mais après moi le déluge".
Encore une fois (comme répété par d'autre): l'équilibrage se fait sans avoir besoin de tout unifier!
(En plus, l'unification fait main basse sur les réserves de certaines caisses de pension, et permet que l'Etat verse globalement moins, puisque les "cotisations" des fonctionnaires baissent). C'est une grosse arnaque. Considérer aussi qu'à plus de 120 000 euros par an, les riches ne versent que 2,8% de leurs revenus contre 28% en dessous. C'est justice, ça? C'est pour "équilibrer" les comptes?

Je trouve qu'on devrait pouvoir moduler le fameux âge-pivot en tenant compte de la durée de travail pour ceux qui ont commencé très jeunes (qui sont aujourd'hui moins nombreux.  Mes beaux-parents ont commencé à travailler à 14 ans, plus personne ne fait ça aujourd'hui). Dès le moment où on a travaillé tant d'années, on peut s'arrêter.
Il y a déjà des tas de gens qui doivent travailler bien au delà des 64 ans s'ils veulent une retraite complète.
Je ne sais ce qui est le plus juste en ce qui concerne l'âge. Est-ce normal qu'un médecin hospitalier, car il a fait des études longues, se voie contraint de travailler jusqu'à près de 70 ans?


Il est impératif de tenir compte de la pénibilité, et pour tout le monde. Prendre sa retraite à 64 ans quand on a exercé une profession physiquement très dure, ça me parait juste impossible.
Je pense d'ailleurs (sérieusement) qu'on pourrait obtenir des points aussi ... vu la pénibilité de notre travail depuis quelques années.
Toi, tu n'as pas vu le débat entre enseignants et Blanquer+Philippe. Gérard Philippe s'est bien foutu de la gueule de l'enseignante qui parlait de la pénibilité du métier. Non non non, pour lui, ce n'est pas si pénible.


Bref, tout n'est pas à jeter,
Explique-moi sérieusement quelles sont les choses à ne pas jeter? Je ne vois rien, rien qui justifie cette réforme.


mais il faut repenser le mode de calcul car la majorité des gens y perdent,
Je crois que tu n'as pas compris le but de cette réforme...

_________________
Spoiler:
Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites - Page 19 2657c714168f3529c89f9703ec00c658
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites - Page 19 Empty Re: Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites

par Marie Laetitia le Jeu 19 Déc 2019 - 17:19
D'où sort ton chiffre de 2,8%, Kimberlite ? J'ai comme l'impression qu'il y a une erreur quelque part...

Accessoirement, j'ai l'impression à te lire que les retraites ridicules des agriculteurs et des indépendants ou de ceux qui ont été salariés et à leur compte, ça n'a aucun intérêt... Ils peuvent continuer à se pendre, sans doute.

_________________
 Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites - Page 19 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
avatar
wilfried12
Niveau 10

Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites - Page 19 Empty Re: Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites

par wilfried12 le Jeu 19 Déc 2019 - 17:21
C'est 2,8% au dessus de 120K
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites - Page 19 Empty Re: Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites

par Celadon le Jeu 19 Déc 2019 - 17:28
Kimberlite a écrit :
Toi, tu n'as pas vu le débat entre enseignants et Blanquer+Philippe. Gérard Philippe s'est bien foutu de la gueule de l'enseignante qui parlait de la pénibilité du métier. Non non non, pour lui, ce n'est pas si pénible.
Very Happy Il en est loin...
Guermantes729
Guermantes729
Fidèle du forum

Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites - Page 19 Empty Re: Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites

par Guermantes729 le Jeu 19 Déc 2019 - 18:16
@Marie Laetitia a écrit:D'où sort ton chiffre de 2,8%, Kimberlite ? J'ai comme l'impression qu'il y a une erreur quelque part...

Accessoirement, j'ai l'impression à te lire que les retraites ridicules des agriculteurs et des indépendants ou de ceux qui ont été salariés et à leur compte, ça n'a aucun intérêt... Ils peuvent continuer à se pendre, sans doute.

Pour être très complet et honnête, oui c'est bien 2,8% mais qui n'ouvriront pas de nouveaux droits aux cotisants (à la différence de maintenant). Ceux qui gagnent plus de 10 000 euros par mois ne cotiseront pas pour LEUR retraite au-delà des 10 000 euros mais contribueront à la solidarité nationale à hauteur de 2,8 au-delà de ces 10 000 euros.

Je n'ai pas fait les calculs, est-ce que la société gagne plus en faisant cotiser plus les gros salaires mais en leur rendant ensuite plus aussi en pension? ou est-ce que la société gagne plus en les faisant cotiser moins au-delà d'un certain seuil, mais en économisant sur leur pension puisque ne leur ouvrant pas de droits ?

Ca se mesure comme dit l'autre Wink mais il est inexact de dire qu'ils cotisent 2,8% au-delà de 10 000 pour leurs propres droits Wink


sur ce coup-là, le gouvernement assume parfaitement de pousser les gros salaires vers les fonds de pension pour compléter leur pension au-delà des cotisations reçues jusqu'à 10 000 euros (par mois )


la réforme est assez inique comme ça pas la peine de l'enfoncer davantage Wink
Mathador
Mathador
Grand sage

Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites - Page 19 Empty Re: Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites

par Mathador le Jeu 19 Déc 2019 - 18:28
@Guermantes729 a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:D'où sort ton chiffre de 2,8%, Kimberlite ? J'ai comme l'impression qu'il y a une erreur quelque part...

Accessoirement, j'ai l'impression à te lire que les retraites ridicules des agriculteurs et des indépendants ou de ceux qui ont été salariés et à leur compte, ça n'a aucun intérêt... Ils peuvent continuer à se pendre, sans doute.

Pour être très complet et honnête, oui c'est bien 2,8% mais qui n'ouvriront pas de nouveaux droits aux cotisants (à la différence de maintenant). Ceux qui gagnent plus de 10 000 euros par mois ne cotiseront pas pour LEUR retraite au-delà des 10 000 euros mais contribueront à la solidarité nationale à hauteur de 2,8 au-delà de ces 10 000 euros.

Je n'ai pas fait les calculs, est-ce que la société gagne plus en faisant cotiser plus les gros salaires mais en leur rendant ensuite plus aussi en pension? ou est-ce que la société gagne plus en les faisant cotiser moins au-delà d'un certain seuil, mais en économisant sur leur pension puisque ne leur ouvrant pas de droits ?

Ca se mesure comme dit l'autre Wink mais il est inexact de dire qu'ils cotisent 2,8% au-delà de 10 000 pour leurs propres droits Wink


sur ce coup-là, le gouvernement assume parfaitement de pousser les gros salaires vers les fonds de pension pour compléter leur pension au-delà des cotisations reçues jusqu'à 10 000 euros (par mois )


la réforme est assez inique comme ça pas la peine de l'enfoncer davantage Wink

J'ai plus simple à proposer: 28% sur toute la paye et les droits sont ouverts jusqu'à 10K mensuels.
Ah j'oubliais, en Macronie il ne faut surtout pas prendre l'argent là où il est.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
HORA
HORA
Niveau 10

Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites - Page 19 Empty Re: Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites

par HORA le Jeu 19 Déc 2019 - 18:53
@Marie Laetitia a écrit:D'où sort ton chiffre de 2,8%, Kimberlite ? J'ai comme l'impression qu'il y a une erreur quelque part...

Accessoirement, j'ai l'impression à te lire que les retraites ridicules des agriculteurs et des indépendants ou de ceux qui ont été salariés et à leur compte, ça n'a aucun intérêt... Ils peuvent continuer à se pendre, sans doute.

Concernant les agriculteurs, leurs pensions sont effroyablement basses et le gouvernement Macron a retardé le moment d'améliorer un tant soit peu la situation  pour s'en servir à des fins grossières de comm' sur la dimension sociale (sic) de son projet. (C'est moi qui souligne dans l'extrait).

Alors qu’il était ministre en 2003, Jean-Paul Delevoye avait déjà promis une retraite minimale égale à 85 % du SMIC. Et l’année dernière, le gouvernement a encore bloqué une proposition de loi revalorisant les faibles retraites agricoles. [...]Garantir un niveau de retraite des agriculteurs à 85 % du Smic net a été porté dans le cadre d’une proposition de loi adoptée par l’Assemblée nationale le 2 février 2017. En mai 2018, le nouvel exécutif dépose un amendement pour bloquer le vote ! « L’amélioration des petites pensions agricoles ne peut être envisagée indépendamment des autres évolutions qui affectent notre système de retraites », justifiait le gouvernement, considérant que cette question devait être traitée dans le cadre de la mise en œuvre du système universel de retraites.

https://www.bastamag.net/Delevoye-reforme-retraite-greve-pension-1000-euros-minimum-agriculteurs
Verdurette
Verdurette
Modérateur

Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites - Page 19 Empty Re: Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites

par Verdurette le Jeu 19 Déc 2019 - 19:04
Quand j'ai commencé à travailler, tout en faisant ma thèse, j'ai travaillé comme guide-interprète, à la vacation, et j'ai donc eu une ou deux fiches de paie par JOUR pendant cinq ans. Donc les points, si, ça peut être pratique ....

Je ne pense pas que le principe du système universel et des points, en soi, soit le problème de fond de cette réforme, ce sont plutôt les bases de calcul desdits points.
avatar
Cath
Bon génie

Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites - Page 19 Empty Re: Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites

par Cath le Jeu 19 Déc 2019 - 19:30
@Verdurette, as-tu compris que, contrairement à ce que tu as écrit, c'est l'ensemble de la carrière (et non les 25 meilleures années, comme tu l'as écrit plus haut) qui seront prises en compte ? Y compris les années à temps partiel subi (souvent pour les femmes), les arrêts pour congé parental, les années de chômage ?
avatar
Cath
Bon génie

Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites - Page 19 Empty Re: Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites

par Cath le Jeu 19 Déc 2019 - 19:32
@Guermantes729 a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:D'où sort ton chiffre de 2,8%, Kimberlite ? J'ai comme l'impression qu'il y a une erreur quelque part...

Accessoirement, j'ai l'impression à te lire que les retraites ridicules des agriculteurs et des indépendants ou de ceux qui ont été salariés et à leur compte, ça n'a aucun intérêt... Ils peuvent continuer à se pendre, sans doute.

Pour être très complet et honnête, oui c'est bien 2,8% mais qui n'ouvriront pas de nouveaux droits aux cotisants (à la différence de maintenant). Ceux qui gagnent plus de 10 000 euros par mois ne cotiseront pas pour LEUR retraite au-delà des 10 000 euros mais contribueront à la solidarité nationale à hauteur de 2,8 au-delà de ces 10 000 euros.

Je n'ai pas fait les calculs, est-ce que la société gagne plus en faisant cotiser plus les gros salaires mais en leur rendant ensuite plus aussi en pension? ou est-ce que la société gagne plus en les faisant cotiser moins au-delà d'un certain seuil, mais en économisant sur leur pension puisque ne leur ouvrant pas de droits ?

Ca se mesure comme dit l'autre Wink mais il est inexact de dire qu'ils cotisent 2,8% au-delà de 10 000 pour leurs propres droits Wink


sur ce coup-là, le gouvernement assume parfaitement de pousser les gros salaires vers les fonds de pension pour compléter leur pension au-delà des cotisations reçues jusqu'à 10 000 euros (par mois )


la réforme est assez inique comme ça pas la peine de l'enfoncer davantage Wink

D'après Libération (mais pas pu lire la totalité de l'article), cette mesure fera économiser entre 2 et 4 milliards par an aux entreprises.
https://www.liberation.fr/checknews/2019/12/17/est-il-vrai-que-les-entreprises-vont-economiser-entre-2-et-4-milliards-grace-a-la-reforme-des-retrai_1769328
Guermantes729
Guermantes729
Fidèle du forum

Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites - Page 19 Empty Re: Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites

par Guermantes729 le Jeu 19 Déc 2019 - 19:34
Merci Cath, je n'avais pas d'idée
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites - Page 19 Empty Re: Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites

par Marie Laetitia le Jeu 19 Déc 2019 - 20:54
@HORA a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:D'où sort ton chiffre de 2,8%, Kimberlite ? J'ai comme l'impression qu'il y a une erreur quelque part...

Accessoirement, j'ai l'impression à te lire que les retraites ridicules des agriculteurs et des indépendants ou de ceux qui ont été salariés et à leur compte, ça n'a aucun intérêt... Ils peuvent continuer à se pendre, sans doute.

Concernant les agriculteurs, leurs pensions sont effroyablement basses et le gouvernement Macron a retardé le moment d'améliorer un tant soit peu la situation  pour s'en servir à des fins grossières de comm' sur la dimension sociale (sic) de son projet. (C'est moi qui souligne dans l'extrait).

Alors qu’il était ministre en 2003, Jean-Paul Delevoye avait déjà promis une retraite minimale égale à 85 % du SMIC. Et l’année dernière, le gouvernement a encore bloqué une proposition de loi revalorisant les faibles retraites agricoles. [...]Garantir un niveau de retraite des agriculteurs à 85 % du Smic net a été porté dans le cadre d’une proposition de loi adoptée par l’Assemblée nationale le 2 février 2017. En mai 2018, le nouvel exécutif dépose un amendement pour bloquer le vote ! « L’amélioration des petites pensions agricoles ne peut être envisagée indépendamment des autres évolutions qui affectent notre système de retraites », justifiait le gouvernement, considérant que cette question devait être traitée dans le cadre de la mise en œuvre du système universel de retraites.

https://www.bastamag.net/Delevoye-reforme-retraite-greve-pension-1000-euros-minimum-agriculteurs

Donc refus d'une rustine pour préférer une réforme d'ensemble. Enfin, "d'ensemble", on peut en douter, certains s'en tireront toujours...

_________________
 Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites - Page 19 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites - Page 19 Empty Re: Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites

par Marie Laetitia le Jeu 19 Déc 2019 - 20:57
@Cath a écrit:
@Guermantes729 a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:D'où sort ton chiffre de 2,8%, Kimberlite ? J'ai comme l'impression qu'il y a une erreur quelque part...

Accessoirement, j'ai l'impression à te lire que les retraites ridicules des agriculteurs et des indépendants ou de ceux qui ont été salariés et à leur compte, ça n'a aucun intérêt... Ils peuvent continuer à se pendre, sans doute.

Pour être très complet et honnête, oui c'est bien 2,8% mais qui n'ouvriront pas de nouveaux droits aux cotisants (à la différence de maintenant). Ceux qui gagnent plus de 10 000 euros par mois ne cotiseront pas pour LEUR retraite au-delà des 10 000 euros mais contribueront à la solidarité nationale à hauteur de 2,8 au-delà de ces 10 000 euros.

Je n'ai pas fait les calculs, est-ce que la société gagne plus en faisant cotiser plus les gros salaires mais en leur rendant ensuite plus aussi en pension? ou est-ce que la société gagne plus en les faisant cotiser moins au-delà d'un certain seuil, mais en économisant sur leur pension puisque ne leur ouvrant pas de droits ?

Ca se mesure comme dit l'autre Wink mais il est inexact de dire qu'ils cotisent 2,8% au-delà de 10 000 pour leurs propres droits Wink


sur ce coup-là, le gouvernement assume parfaitement de pousser les gros salaires vers les fonds de pension pour compléter leur pension au-delà des cotisations reçues jusqu'à 10 000 euros (par mois )


la réforme est assez inique comme ça pas la peine de l'enfoncer davantage Wink

D'après Libération (mais pas pu lire la totalité de l'article), cette mesure fera économiser entre 2 et 4 milliards par an aux entreprises.
https://www.liberation.fr/checknews/2019/12/17/est-il-vrai-que-les-entreprises-vont-economiser-entre-2-et-4-milliards-grace-a-la-reforme-des-retrai_1769328

Et combien cette réforme dans l'ensemble fera-t-elle économiser à l'Etat?

_________________
 Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites - Page 19 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
ipomee
ipomee
Grand Maître

Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites - Page 19 Empty Re: Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites

par ipomee le Jeu 19 Déc 2019 - 21:00
Mais sait-on pourquoi les agriculteurs ont une retraite si faible ?
monseigneur
monseigneur
Niveau 10

Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites - Page 19 Empty Re: Grève unitaire du 17 décembre 2019 contre la réforme des retraites

par monseigneur le Jeu 19 Déc 2019 - 21:10
Je crois que c'est plus ou moins un choix de la profession, du moins du syndicat majoritaire la FNSEA : ils cotisent peu pour la retraite, comme ça ils ont plus d'argent pour investir. Lorsqu'ils partent à la retraite, ils ont donc un capital plus conséquent à revendre, ce qui "assure" leur retraite.
A relativiser bien sûr, vu le marasme dans lequel se trouve une grande partie de la profession actuellement...
Il n'en reste pas moins vrai que le niveau des retraites agricoles est proprement scandaleux, tout comme la manipulation du gouvernement à ce sujet.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum