Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
LemmyK
Niveau 9

Mobiliser encore et encore - Page 25 Empty Re: Mobiliser encore et encore

par LemmyK le Dim 2 Fév 2020 - 22:39
Mathador
Mathador
Sage

Mobiliser encore et encore - Page 25 Empty Re: Mobiliser encore et encore

par Mathador le Dim 2 Fév 2020 - 23:07
@Flo44 a écrit:Je n'ai pas le courage de tout relire : y a-t-il des préavis de grève déposés par un syndicat pour le mois de février?
Au moins jusqu'au 22 février (autrement dit, jusqu'aux vacances).
SNALC a écrit:Le SNALC a toujours fait de la revalorisation légitime de la part fixe des traitements la première de ses revendications et ce, sans contreparties.

Après avoir participé activement à la mobilisation depuis plus d'un mois, le SNALC a momentanément suspendu son appel à la grève. Il a cependant déposé un préavis jusqu'aux vacances d'hiver pour toutes les zones, et laisse celles et ceux qui sont dans la lutte libres de continuer les actions locales et légales, qu'il soutient évidemment.
(lien)

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
henriette
henriette
Médiateur

Mobiliser encore et encore - Page 25 Empty Re: Mobiliser encore et encore

par henriette le Lun 3 Fév 2020 - 1:01
Appel à une grève interprofessionnelle le 6 février.
https://www.francetvinfo.fr/economie/retraite/reforme-des-retraites/reforme-des-retraites-l-intersyndicale-appelle-a-une-nouvelle-journee-de-greve-et-de-manifestations-le-6-fevrier_3804847.html

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Glyptodon
Glyptodon
Niveau 2

Mobiliser encore et encore - Page 25 Empty Re: Mobiliser encore et encore

par Glyptodon le Mar 4 Fév 2020 - 8:43
Tribune des professeurs de Louis-le-Grand : https://www.lemonde.fr/idees/article/2020/02/04/reforme-du-lycee-professeurs-au-lycee-louis-le-grand-nous-sonnons-l-alerte_6028323_3232.html?fbclid=IwAR24_iLz5hoNlETYPVz3tH48UJBKbpk-F7fsBy3C1DR4e-41t0a-2fUR9nQ

Selon nous, les nouvelles modalités d’évaluation compromettent aussi l’enseignement des savoirs. Les programmes, définis en amont de l’élaboration des épreuves, et des acquis auxquels ils doivent mener, ne sont logiquement pas en adéquation avec les évaluations communes proposées et les barèmes mis en place. Cela s’explique en partie parce que les équipes de travail chargées respectivement des programmes, des évaluations et des barèmes n’ont pas pu se concerter sur ces trois aspects à la fois.

Les E3C comprennent, selon les matières, des exercices souvent inadaptés, à traiter en trop peu de temps. En histoire-géographie par exemple, le format de l’épreuve est trop court (deux heures), la difficulté des sujets proposés très inégale, et le temps de préparation des élèves à ces exercices insuffisant au regard du programme chargé.

Ces épreuves précoces en milieu d’année de première ne favorisent guère les apprentissages, la construction sereine d’acquis solides, mélange de connaissances et de réflexion. Partout en France elles sont organisées, depuis quelques semaines, dans la plus grande précipitation et la désorganisation la plus totale. Calées sur le calendrier également précoce de Parcoursup, les épreuves de terminale, prévues dès le mois de mars 2021, mettront encore les élèves sous trop grande pression. Nous avons besoin de temps. Les temps d’enseignement doivent primer sur les temps d’évaluation.

Dans de nombreuses matières, nous avons accueilli très favorablement les nouveaux programmes scolaires exigeants, mais nous constatons qu’ils ne peuvent être enseignés dans le temps imparti, et d’autant moins que les établissements où se concentrent le plus de difficultés scolaires ne sont paradoxalement pas ceux où la dotation en horaires et en postes est la plus élevée. Cette dotation, en outre, est en baisse presque partout.

La réforme du lycée s’inscrit dans un changement radical de cap, de trajectoire, de logique qui s’impose à notre société. Nous sommes témoins de la dévalorisation de notre système scolaire, où priment désormais des mesures managériales et normatives. Sans évolutions rapides, à terme, la réforme du lycée risque d’avoir des conséquences désastreuses sur le parcours éducatif des élèves. Nous sommes en faveur d’une réforme où priment la richesse, l’approfondissement des savoirs, et qui ne mette pas en danger l’équité et l’avenir de nos élèves.
henriette
henriette
Médiateur

Mobiliser encore et encore - Page 25 Empty Re: Mobiliser encore et encore

par henriette le Mar 4 Fév 2020 - 8:58
Belle tribune, merci pour le partage.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Mobiliser encore et encore - Page 25 Empty Re: Mobiliser encore et encore

par Celadon le Mar 4 Fév 2020 - 9:11
Et Honoré de Balzac :
https://blogs.mediapart.fr/balzac-paris-mobilise/blog/030220/lettre-ouverte-emmanuel-macron-cessez-la-destruction-du-bien-commun
(...) Nous refusons enfin, et plus largement, l’inféodation des services publics aux méthodes du management qui organise pressurisation et précarisation des employés dans le seul but de rendre grâce aux actionnaires - ou de les engraisser, si vous préférez. Les décrets du 31 décembre - jour de vos vœux supposés bienveillants à la Nation - statuent sur le recrutement des cadres de l’État et sur la rupture conventionnelle dans la Fonctionpublique. Appartenant à la même logique néo libérale que les réformes des retraites et de l’école, ils sont pourtant « subtilement » d’un autre ordre, moins visible mais tout aussi destructeur des principes fondateurs de notre République sociale, ceux du Conseil National de la Résistance. Avec ces mesures, c’est l’État qui s’autodétruit, réduisant en lambeaux sa dimension sociale et solidaire. On voit bien que c’est à nouveau une façon de fragiliser, d’éliminer des travailleurs jusqu’alors protégés afin de mieux servir l’État, pour les remplacer par des vacataires et contractuels aux statuts plus précaires et aux salaires moins coûteux encore. Quelle conception du lien au cœur d’une entreprise, d’une administration, entre employés et employeurs faut-il avoir pour imposer ainsi un tel changement dans les statuts ? Pour défaire sans prévenir (même si nous ne sommes pas surpris) un contrat de travail censé être pérenne ? Est-ce ainsi que se construit un ordre juste ? La conception d’un État minimal à l’œuvre derrière ces décrets met à mal le sens du bien commun, de l’intérêt général, de la continuité dégagée des impératifs de rentabilité, au profit d’une tyrannie qui placera chacun sous pression constante pour travailler plus (mais pas mieux, quand c’est ce dont nous aurions collectivement besoin). Chacun a pourtant le droit de vivre et de travailler en paix, à distance des impératifs financiers des actionnaires et des banques. Fonction publique et néolibéralisme sont nécessairement incompatibles.
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Mobiliser encore et encore - Page 25 Empty Re: Mobiliser encore et encore

par Celadon le Mar 4 Fév 2020 - 16:00
Todd, la lutte des classes, la baisse générale du niveau de vie, celle du niveau éducatif, les enseignants. Chez Taddei :
https://www.youtube.com/watch?v=4VzBTCM5zNw
Vers la fin de l'entretien, en substance :
A peine élu, Macron tape sur ceux qui l'ont élu. Ex type : les profs et leur future retraite.
Si réélu, il ne restera que les retraités pour voter pour lui. Alors il tapera sur eux et leur actuelle retraite.
Une configuration pychiatrique se dessine : "Macron prend son pied à poignarder ceux qui l'ont élu, de même qu'il a pris son pied à poignarder Hollande."
Condorcet
Condorcet
Oracle

Mobiliser encore et encore - Page 25 Empty Re: Mobiliser encore et encore

par Condorcet le Mar 4 Fév 2020 - 23:10
https://www.liberation.fr/checknews/2020/02/04/des-gilets-jaunes-ont-ils-glisse-un-mot-sous-l-assiette-d-edouard-philippe-et-nicole-belloubet-lors-_1777163?utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1580849332
Des gilets jaunes ont-ils glissé un mot sous l'assiette d'Edouard Philippe et Nicole Belloubet lors d'un repas à Versailles ?
Une maître d'hôtel raconte à «CheckNews» cette action de contestation, le 20 janvier, lors du déjeuner au sommet Choose France. Matignon refuse de confirmer. Mais l'entourage de Nicole Belloubet assure qu'elle a bien reçu un mot.
"Il est grand temps que vous preniez conscience que sans le peuple que vous malmenez, vous n'êtes rien. C'est lui qui vous paie votre repas aujourd'hui, vous le cuisine et vous le sert. Ce peuple à qui vous mentez, que vous volez et battez. Alors symboliquement j'ai décidé de ne pas vous servir. Je serai sûrement seule, car beaucoup ont encore peur de perdre ce qu'ils croient posséder mais n'en pensent pas moins... [...] Perdre mon travail me fait moins peur que de vivre dans le monde que vous nous préparez".

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Mobiliser encore et encore - Page 25 Empty Re: Mobiliser encore et encore

par Celadon le Mar 4 Fév 2020 - 23:13
Ce magnifique billet aura eu un effet boeuf sur ses destinataires.
ZeSandman
ZeSandman
Habitué du forum

Mobiliser encore et encore - Page 25 Empty Re: Mobiliser encore et encore

par ZeSandman le Mar 4 Fév 2020 - 23:16
C'est juste beau.

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
thierry75
thierry75
Niveau 9

Mobiliser encore et encore - Page 25 Empty Re: Mobiliser encore et encore

par thierry75 le Mar 4 Fév 2020 - 23:24
@Celadon a écrit:Todd, la lutte des classes, la baisse générale du niveau de vie, celle du niveau éducatif, les enseignants. Chez Taddei :
https://www.youtube.com/watch?v=4VzBTCM5zNw
Vers la fin de l'entretien, en substance :
A peine élu, Macron tape sur ceux qui l'ont élu. Ex type : les profs et leur future retraite.
Si réélu, il ne restera que les retraités pour voter pour lui. Alors il tapera sur eux et leur actuelle retraite.
Une configuration pychiatrique se dessine : "Macron prend son pied à poignarder ceux qui l'ont élu, de même qu'il a pris son pied à poignarder Hollande."

Il a déjà bien tapé sur les retraités ! C'est même les premiers sur lesquels il a tapé ! Et pas qu'un peu !

_________________
All animals are equal, but some are more equal than others.
ZeSandman
ZeSandman
Habitué du forum

Mobiliser encore et encore - Page 25 Empty Re: Mobiliser encore et encore

par ZeSandman le Mar 4 Fév 2020 - 23:38
Et pourtant ce sont ceux qui soutiennent le plus massivement la réforme.
Va comprendre...

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
gauvain31
gauvain31
Empereur

Mobiliser encore et encore - Page 25 Empty Re: Mobiliser encore et encore

par gauvain31 le Mar 4 Fév 2020 - 23:43
@ZeSandman a écrit:Et pourtant ce sont ceux qui soutiennent le plus massivement la réforme.
Va comprendre...

Ce sont les plus perméables à ce qui se dit à la TV donc....
ArminG
ArminG
Niveau 4

Mobiliser encore et encore - Page 25 Empty Re: Mobiliser encore et encore

par ArminG le Mer 5 Fév 2020 - 4:30
Pour gagner plus, les professeurs s'occupent du SNU

Mobiliser encore et encore - Page 25 EP8_2LmX4AEa5lJ?format=png&name=900x900
henriette
henriette
Médiateur

Mobiliser encore et encore - Page 25 Empty Re: Mobiliser encore et encore

par henriette le Mer 5 Fév 2020 - 8:33
"Vous exercerez cet emploi en étant déchargé de votre service d'enseignement et remplacé sur poste."
Du 22 juin au 3 juillet, donc. Remplacé.
Mobiliser encore et encore - Page 25 1427763993

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Mobiliser encore et encore - Page 25 Empty Re: Mobiliser encore et encore

par Celadon le Mer 5 Fév 2020 - 8:38
@gauvain31 a écrit:
@ZeSandman a écrit:Et pourtant ce sont ceux qui soutiennent le plus massivement la réforme.
Va comprendre...

Ce sont les plus perméables à ce qui se dit à la TV donc....
Sans aucun doute. Ils n'avaient pas de réelle visibilité sur les mauvaises intentions du candidat. (ils auraient dû m'écouter/me lire Mobiliser encore et encore - Page 25 1482308650 )
Mais comme ils ont des enfants et petits-enfants, j'ai comme un doute sur leur vote en 2022.
amethyste
amethyste
Vénérable

Mobiliser encore et encore - Page 25 Empty Re: Mobiliser encore et encore

par amethyste le Mer 5 Fév 2020 - 9:34
Lu sur les SR :
Lettre d'une maman d'un lycéen de Ravel, arrêté vendredi matin devant le lycée, suite à un feu de poubelle (adressée au maire de son arrondissement de résidence) :

Le commissaire du 20ème vous a indiqué que les lycéens avaient été arrêté pour « tentative d’incendie dangereuse » à l’entrée du lycée. Je tiens à vous préciser que ce qui est reproché aux lycéens est le fait d’avoir alimenté le feu d’une poubelle en mettant des cartons dedans, feu d’une poubelle qui n’était pas à l’entrée du lycée mais aux abords du lycée et qu’en aucun cas le feu ne pouvait se propager à autre chose qu’à la dite poubelle. Nous sommes bien d’accord que ce n’est pas une attitude de mettre des bouts de cartons dans une poubelle isolée en feu, mais de là à faire arrêter les gamins par la BAC (il semble qu’il y avait 3 voitures de la BAC présentes + des voitures de la police nationale), il y a de quoi se poser des questions quant aux manières et aux directives qui sont données.
Ils ont ensuite transporté les gamins dans le commissariat du 20ème.

Nous les parents, avons été informés de la garde à vue de nos enfants pour feu d’une poubelle vers 11h30 du matin. Une des mamans qui s’est présenté au commissariat du 20ème s’est vu dire que son fils n’était pas chez eux, elle a ensuite fait tous les commissariats du coin sans succès, pour finalement revenir le soir dans le 20ème et s’entendre dire qu’ils se sont trompés et que son fils est bien là.

Là où je tiens à vous alerter, c’est le traitement qu’ont eu ces mineurs pendant leur présence au commissariat, traitement inacceptable et très préoccupant.

Je vais vous livrer les premiers témoignages de mon fils (j’ai peu échangé avec les autres enfants car hier soir nous voulions tous rentrer chez nous).

Les enfants se sont donc retrouvés à partir de la fin d’après-midi, seuls dans des cellules sans aucune information de ce qui allait se passer. Cellules où l’odeur est insupportable. Ils n’ont pas été informés qu’ils allaient rester la nuit. A chaque fois qu’ils ont demandé l’heure, on leur répondait « après ». Mon fils a demandé du papier toilette, le flic lui a dit « je reviens », il n’est jamais revenu. Lorsqu’on lui a amené son repas le vendredi soir, le flic lui a dit « fais attention c’est brûlant », en fait le plat n’était même pas décongelé. Ils sont réveillés la nuit toutes les deux-trois heures pour être fouillés. Mon fils avait enlevé son tee-shirt et son sous pantalon pour se faire un oreiller et se protéger de la lumière pour essayer de dormir, un flic est venu dans la nuit et lui a demandé s’il avait froid. Il lui a répondu oui, et ce dernier lui a pris son tee-shirt et son pantalon. Mon fils a vomi pendant la nuit à plusieurs reprises, il a sonné longtemps, très longtemps (ce fameux bouton comme à l’hôpital où on appelle quand on a besoin d’aide), personne n’est jamais venu. Il s’est alors mis à taper contre les murs pour que quelqu’un vienne enfin. Un flic est venu et lui a dit d’arrêter et de fermer sa gueule, sans même lui demander ce qu’il se passait. Lorsqu’ils ont été déférés, les enfants n’avaient aucune info d’où ils étaient emmenés

Pouvez-vous me dire quel être humain mérite à ce point de ne plus être considéré ? De quel droit, ces agents de police peuvent ne pas amener du papier toilette à un gardé à vue qui en réclame ?

Quand les enfants ont été déférés au tribunal, ils n’avaient aucune idée d’où ils partaient. Quand l’un d’entre eux a osé demander dans le fourgon où ils allaient, un des agents de police leur a répondu « ferme ta gueule, j’ai envie de taper alors ne me cherche pas ». La situation est TRES préoccupante et là ce ne sont que quelques-unes des premières remarques que mon fils a pu nous faire hier soir. Quelle image donne-t-on aux mineurs de la Police ? C’est le système lui-même qui est en train de braquer les jeunes contre la Police. Quel être humain mérite d’être traité avec autant d’humiliation ? Où est le respect des droits de l’Homme ?

J’espère vraiment que vous pourrez prendre le temps de rencontrer ces jeunes -qui ont bien conscience que ce n’est pas malin d’alimenter un feu de poubelle – afin de leur montrer que la politique n’est pas sourde, qu’en effet la justice est légitime mais que le respect des hommes doit être total et je pense que pour vous il serait très intéressant d’entendre la réalité des gardes à vue.

Je suis vraiment choquée que les agents de police du commissariat du 20ème puissent être aussi brutaux. Comment le Commissaire du 20ème peut-il laisser son équipe traiter les gardés à vue de la sorte ? d’autant plus quand ils sont mineurs ? Je passe sur l’irrégularité de la procédure concernant mon fils où ils n’ont pas voulu attendre l’avocat pour procéder à son audition. Mais cela sera vu dans un autre temps.    

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
Il me convient d’être avec les peuples qui meurent, je vous plains d’être avec les rois qui tuent. Victor Hugo
ArminG
ArminG
Niveau 4

Mobiliser encore et encore - Page 25 Empty Re: Mobiliser encore et encore

par ArminG le Mer 5 Fév 2020 - 9:53
Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants

Article premier
1. Aux fins de la présente Convention, le terme "torture" désigne tout acte par lequel une douleur ou des souffrances aiguës, physiques ou mentales, sont intentionnellement infligées à une personne aux fins notamment d'obtenir d'elle ou d'une tierce personne des renseignements ou des aveux, de la punir d'un acte qu'elle ou une tierce personne a commis ou est soupçonnée d'avoir commis, de l'intimider ou de faire pression sur elle ou d'intimider ou de faire pression sur une tierce personne, ou pour tout autre motif fondé sur une forme de discrimination quelle qu'elle soit, lorsqu'une telle douleur ou de telles souffrances sont infligées par un agent de la fonction publique ou toute autre personne agissant à titre officiel ou à son instigation ou avec son consentement exprès ou tacite.
Hypermnestre
Hypermnestre
Fidèle du forum

Mobiliser encore et encore - Page 25 Empty Re: Mobiliser encore et encore

par Hypermnestre le Mer 5 Fév 2020 - 9:57
@henriette a écrit:"Vous exercerez cet emploi en étant déchargé de votre service d'enseignement et remplacé sur poste."
Du 22 juin au 3 juillet, donc. Remplacé.
Mobiliser encore et encore - Page 25 1427763993
[HS : en lycée, cela veut dire ne pas avoir de copies de bac.]
Swald
Swald
Niveau 9

Mobiliser encore et encore - Page 25 Empty Re: Mobiliser encore et encore

par Swald le Mer 5 Fév 2020 - 10:03
@Hypermnestre a écrit:
@henriette a écrit:"Vous exercerez cet emploi en étant déchargé de votre service d'enseignement et remplacé sur poste."
Du 22 juin au 3 juillet, donc. Remplacé.
Mobiliser encore et encore - Page 25 1427763993
[HS : en lycée, cela veut dire ne pas avoir de copies de bac.]

Chez nous, on a surveillance des épreuves et copies.
Donc pour moi, ça veut seulement dire pas de surveillance.
DesolationRow
DesolationRow
Monarque

Mobiliser encore et encore - Page 25 Empty Re: Mobiliser encore et encore

par DesolationRow le Mer 5 Fév 2020 - 10:30
@amethyste a écrit:Lu sur les SR :
Lettre d'une maman d'un lycéen de Ravel, arrêté vendredi matin devant le lycée, suite à un feu de poubelle (adressée au maire de son arrondissement de résidence) :

Le commissaire du 20ème vous a indiqué que les lycéens avaient été arrêté pour « tentative d’incendie dangereuse » à l’entrée du lycée. Je tiens à vous préciser que ce qui est reproché aux lycéens est le fait d’avoir alimenté le feu d’une poubelle en mettant des cartons dedans, feu d’une poubelle qui n’était pas à l’entrée du lycée mais aux abords du lycée et qu’en aucun cas le feu ne pouvait se propager à autre chose qu’à la dite poubelle. Nous sommes bien d’accord que ce n’est pas une attitude de mettre des bouts de cartons dans une poubelle isolée en feu, mais de là à faire arrêter les gamins par la BAC (il semble qu’il y avait 3 voitures de la BAC présentes + des voitures de la police nationale), il y a de quoi se poser des questions quant aux manières et aux directives qui sont données.
Ils ont ensuite transporté les gamins dans le commissariat du 20ème.

Nous les parents, avons été informés de la garde à vue de nos enfants pour feu d’une poubelle vers 11h30 du matin. Une des mamans qui s’est présenté au commissariat du 20ème s’est vu dire que son fils n’était pas chez eux, elle a ensuite fait tous les commissariats du coin sans succès, pour finalement revenir le soir dans le 20ème et s’entendre dire qu’ils se sont trompés et que son fils est bien là.

Là où je tiens à vous alerter, c’est le traitement qu’ont eu ces mineurs pendant leur présence au commissariat, traitement inacceptable et très préoccupant.

Je vais vous livrer les premiers témoignages de mon fils (j’ai peu échangé avec les autres enfants car hier soir nous voulions tous rentrer chez nous).

Les enfants se sont donc retrouvés à partir de la fin d’après-midi, seuls dans des cellules sans aucune information de ce qui allait se passer. Cellules où l’odeur est insupportable. Ils n’ont pas été informés qu’ils allaient rester la nuit. A chaque fois qu’ils ont demandé l’heure, on leur répondait « après ». Mon fils a demandé du papier toilette, le flic lui a dit « je reviens », il n’est jamais revenu. Lorsqu’on lui a amené son repas le vendredi soir, le flic lui a dit « fais attention c’est brûlant », en fait le plat n’était même pas décongelé. Ils sont réveillés la nuit toutes les deux-trois heures pour être fouillés. Mon fils avait enlevé son tee-shirt et son sous pantalon pour se faire un oreiller et se protéger de la lumière pour essayer de dormir, un flic est venu dans la nuit et lui a demandé s’il avait froid. Il lui a répondu oui, et ce dernier lui a pris son tee-shirt et son pantalon. Mon fils a vomi pendant la nuit à plusieurs reprises, il a sonné longtemps, très longtemps (ce fameux bouton comme à l’hôpital où on appelle quand on a besoin d’aide), personne n’est jamais venu. Il s’est alors mis à taper contre les murs pour que quelqu’un vienne enfin. Un flic est venu et lui a dit d’arrêter et de fermer sa gueule, sans même lui demander ce qu’il se passait. Lorsqu’ils ont été déférés, les enfants n’avaient aucune info d’où ils étaient emmenés

Pouvez-vous me dire quel être humain mérite à ce point de ne plus être considéré ? De quel droit, ces agents de police peuvent ne pas amener du papier toilette à un gardé à vue qui en réclame ?

Quand les enfants ont été déférés au tribunal, ils n’avaient aucune idée d’où ils partaient. Quand l’un d’entre eux a osé demander dans le fourgon où ils allaient, un des agents de police leur a répondu « ferme ta gueule, j’ai envie de taper alors ne me cherche pas ». La situation est TRES préoccupante et là ce ne sont que quelques-unes des premières remarques que mon fils a pu nous faire hier soir. Quelle image donne-t-on aux mineurs de la Police ? C’est le système lui-même qui est en train de braquer les jeunes contre la Police. Quel être humain mérite d’être traité avec autant d’humiliation ? Où est le respect des droits de l’Homme ?

J’espère vraiment que vous pourrez prendre le temps de rencontrer ces jeunes -qui ont bien conscience que ce n’est pas malin d’alimenter un feu de poubelle – afin de leur montrer que la politique n’est pas sourde, qu’en effet la justice est légitime mais que le respect des hommes doit être total et je pense que pour vous il serait très intéressant d’entendre la réalité des gardes à vue.

Je suis vraiment choquée que les agents de police du commissariat du 20ème puissent être aussi brutaux. Comment le Commissaire du 20ème peut-il laisser son équipe traiter les gardés à vue de la sorte ? d’autant plus quand ils sont mineurs ? Je passe sur l’irrégularité de la procédure concernant mon fils où ils n’ont pas voulu attendre l’avocat pour procéder à son audition. Mais cela sera vu dans un autre temps.    

Si tout cela est vrai, c'est véritablement scandaleux...
Hypermnestre
Hypermnestre
Fidèle du forum

Mobiliser encore et encore - Page 25 Empty Re: Mobiliser encore et encore

par Hypermnestre le Mer 5 Fév 2020 - 10:45
Si c'est vrai, je pense aussi aux policiers qui ont une éthique, qui font bien leur travail, et qui sont obligés de travailler avec des collègues de ce genre…
Ema75
Ema75
Niveau 3

Mobiliser encore et encore - Page 25 Empty Re: Mobiliser encore et encore

par Ema75 le Mer 5 Fév 2020 - 10:48
Tous les moyens sont bons pour mater la rebellion,plus aucune retenue puisqu'on est couvert quoi qu'il arrive,l'impunite est totale.
J'espere que les familles vont porter plainte.
Hypermnestre
Hypermnestre
Fidèle du forum

Mobiliser encore et encore - Page 25 Empty Re: Mobiliser encore et encore

par Hypermnestre le Mer 5 Fév 2020 - 10:57
A l'IGPN ?... [rire nerveux]
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Mobiliser encore et encore - Page 25 Empty Re: Mobiliser encore et encore

par Celadon le Mer 5 Fév 2020 - 11:07
Du déjà vu en ce qui me concerne. Ailleurs. Et il y a lurette que je dis qu'on en prend le chemin.
Ceci ne devrait se produire dans AUCUN commissariat. Ni nulle part ailleurs.
Porter plainte est le minimum mais dans un tel régime...
Daphné
Daphné
Dieu de l'Olympe

Mobiliser encore et encore - Page 25 Empty Re: Mobiliser encore et encore

par Daphné le Mer 5 Fév 2020 - 11:08
@ZeSandman a écrit:Et pourtant ce sont ceux qui soutiennent le plus massivement la réforme.
Va comprendre...

Je ne connais pas tous les retraités de France mais enfin ceux que je connais sont vent debout contre lui, furieux comme tout. Que ce soit ceux qui déjà n'ont pas voté pour lui, comme ma pomme, mais aussi ceux qui se sont fait avoir.

Alors les retraités favorables à Macron et LaREM Descartes
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum