Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
mathmax
Érudit

Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites - Page 4 Empty Re: Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites

par mathmax le 2019-12-23, 18:35
Si, dans la retraite macron les primes sont soumises à cotisation donc c'est bien 60% de S+P. C'est pour ça que les fonctionnaires à haut niveau de primes seraient moins pénalisés que nous.
mariemaths
mariemaths
Niveau 3

Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites - Page 4 Empty Re: Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites

par mariemaths le 2019-12-23, 19:38
Pour Balthazaard,

Bien sur que pour moi dans le système Macron les primes sont soumises à cotisations sinon effectivement cela change tout , pour moi il n'y à rien à différencier tout gain de 1000 euros brut participe au système donc on n'a plus à différencier salaire, primes, jobs divers , jobs privés etc....( sinon ce système deviendrait trop compliqué , la RAFP disparaîtra)

Donc en gros 1000 euros brut gagnés correspondent à 250 euros de cotisations soit 25 points qui rentreront dans le capital points retraite.

Pour 1000 euros de gain moyen mensuel sur 12 mois et 43 années pleines cela te fait 12900 points en fin de carrière ( pas encore réévalués pour l'inflation)
donc 12900 x 0,55 = 7095 euros de retraite annuelle soit 7095:12 =591 euros de retraite brute mensuelle ( valeur actuelle hors inflation)

cela fait un taux de remplacement des 1000 euros moyens brut gagnés de 591/1000 = environ 60% ( TAUX EXACT 59,8 % calculé sur rapport Delevoye)

On n'a plus rien à différencier et cela fait bien sur un taux de remplacement de 60% sur le salaire moyen ( sur 43 ans sinon le taux  baisse) et rien à voir avec les salaires de fin de carrière !


Dernière édition par mariemaths le 2019-12-28, 14:51, édité 1 fois
mariemaths
mariemaths
Niveau 3

Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites - Page 4 Empty Re: Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites

par mariemaths le 2019-12-24, 14:29
@mariemaths a écrit:Pour Balthazaard,

Bien sur que pour moi dans le système Macron les primes sont soumises à cotisations sinon effectivement cela change tout , pour moi il n'y à rien à différencier tout gain de 1000 euros brut participe au système donc on n'a plus à différencier salaire, primes, jobs divers , jobs privés etc....( sinon ce système deviendrait trop compliqué , la RAFP disparaîtra)

Donc en gros 1000 euros brut gagnés correspondent à 250 euros de cotisations soit 25 points qui rentreront dans le capital points retraite.

Pour 1000 euros de gain moyen mensuel sur 12 mois et 43 années pleines cela te fait 12900 points en fin de carrière ( pas encore réévalués pour l'inflation)
donc 12900 x 0,55 = 7095 euros de retraite annuelle soit 7095:12 =591 euros de retraite brute mensuelle ( valeur actuelle hors inflation)

cela fait un taux de remplacement des 1000 euros moyens brut gagnés de 591/1000 = environ 60%

On n'a plus rien à différencier et cela fait bien sur un taux de remplacement de 60% sur le salaire moyen ( sur 43 ans sinon le taux  baisse) et rien à voir avec les salaires de fin de carrière !


PS :
-bien sûr que pour les très bas salaires avec "carrière complète" pas encore précisée !!! puisque les trimestres n'existent plus il y aura une compensation pour soit disant porter ces retraites à 1000 euros nets ....

- MAIS SI VOUS RENTRIEZ EN DEBUT DE CARRIERE DANS UN TEL SYSTEME SUR la BASE de 43 annuités complètes alors il suffirait de multiplier votre salaire brut moyen ( primes comprises) de carrière  par 0,6 ( ou 60%) pour estimer votre retraite brute ce qui bien sur est TRES très loin de 75% de votre salaire de FIN de carrière.
ycombe
ycombe
Monarque

Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites - Page 4 Empty Re: Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites

par ycombe le 2019-12-24, 14:45
@mariemaths a écrit:
@mariemaths a écrit:Pour Balthazaard,

Bien sur que pour moi dans le système Macron les primes sont soumises à cotisations sinon effectivement cela change tout , pour moi il n'y à rien à différencier tout gain de 1000 euros brut participe au système donc on n'a plus à différencier salaire, primes, jobs divers , jobs privés etc....( sinon ce système deviendrait trop compliqué , la RAFP disparaîtra)

Donc en gros 1000 euros brut gagnés correspondent à 250 euros de cotisations soit 25 points qui rentreront dans le capital points retraite.

Pour 1000 euros de gain moyen mensuel sur 12 mois et 43 années pleines cela te fait 12900 points en fin de carrière ( pas encore réévalués pour l'inflation)
donc 12900 x 0,55 = 7095 euros de retraite annuelle soit 7095:12 =591 euros de retraite brute mensuelle ( valeur actuelle hors inflation)

cela fait un taux de remplacement des 1000 euros moyens brut gagnés de 591/1000 = environ 60%

On n'a plus rien à différencier et cela fait bien sur un taux de remplacement de 60% sur le salaire moyen ( sur 43 ans sinon le taux  baisse) et rien à voir avec les salaires de fin de carrière !


PS :
-bien sûr que pour les très bas salaires avec "carrière complète" pas encore précisée !!! puisque les trimestres n'existent plus il y aura une compensation pour soit disant porter ces retraites à 1000 euros nets ....

- MAIS SI VOUS RENTRIEZ EN DEBUT DE CARRIERE DANS UN TEL SYSTEME SUR la BASE de 43 annuités complètes alors il suffirait de multiplier votre salaire brut moyen ( primes comprises) de carrière  par 0,6 ( ou 60%) pour estimer votre retraite brute ce qui bien sur est TRES très loin de 75% de votre salaire de FIN de carrière.

Non. Les 1000 euros c'est la promesse pour une carrière complète au smic. Si la carrière est incomplète ou en moyenne en-dessous du smic, les 1000 € ne sont pas garantis.



_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
mariemaths
mariemaths
Niveau 3

Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites - Page 4 Empty Re: Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites

par mariemaths le 2019-12-24, 16:49
OUi bien sûr il s'agit d'une carrière complète et quotité 100%100 d'un SMIC donc là encore cela ne changera pas grand chose pour les très basses retraites car elles sont souvent incomplètes, et pas à 100%100 , il leur restera comme maintenant les 903 euros à venir de l'aspa , quelle misère...

Et quel manque de transparence dans tout cela.
mariemaths
mariemaths
Niveau 3

Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites - Page 4 Empty Re: Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites

par mariemaths le 2019-12-24, 16:57
@mathmax a écrit:Le calcul qui aboutit à 60% du salaire moyen sur toute la carrière a été détaillé sur plusieurs fils depuis sortie du rapport Delevoye. Pour le privé comme dit juste au-dessus le plus simple est de comparer ce chiffre à 70% du salaire de fin de carrière, qui est une valeur médiane.

bonjour , si on y réfléchit bien la valeur médiane intègre des carrières incomplètes ou à quotité incomplète donc pour carrière complète à quotité complète c'est bien 75% du dernier salaire or pour les 60% du salaire moyen de carrière c'est bien quand on a cumulé des points primes comprises pendant 43 ans et à plein salaire , on ne peut comparer que les mêmes choses... Qu'en pensez vous?
avatar
Bouboule
Grand sage

Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites - Page 4 Empty Re: Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites

par Bouboule le 2019-12-24, 17:26
Quelqu'un a dit ce que devenait le brut d'une prime actuelle dans la réforme ?
On retirera en plus la cotisation retraite ou le brut sera augmenté d'autant pour que le net à payer reste identique (avant impôts) ?
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites - Page 4 Empty Re: Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites

par Balthazaard le 2019-12-24, 17:46
C'est noël, on peut rêver un peu...
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites - Page 4 Empty Re: Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites

par Balthazaard le 2019-12-24, 17:48
@mariemaths a écrit:
@mathmax a écrit:Le calcul qui aboutit à 60% du salaire moyen sur toute la carrière a été détaillé sur plusieurs fils depuis sortie du rapport Delevoye. Pour le privé comme dit juste au-dessus le plus simple est de comparer ce chiffre à 70% du salaire de fin de carrière, qui est une valeur médiane.

bonjour , si on y réfléchit bien la valeur médiane intègre des carrières incomplètes ou à quotité incomplète donc pour carrière complète à quotité complète c'est bien 75% du dernier salaire or pour les 60% du salaire moyen de carrière c'est bien quand on a cumulé des points primes comprises pendant 43 ans et à plein salaire , on ne peut comparer que les mêmes choses... Qu'en pensez vous?
Vu les primes que nous avons nous n'arriverons pas à 60%
avatar
Bouboule
Grand sage

Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites - Page 4 Empty Re: Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites

par Bouboule le 2019-12-24, 17:52
@Balthazaard a écrit:C'est noël, on peut rêver un peu...

Je crois que pas grand monde a réalisé qu'ils allaient perdre aussi là-dessus... Enfin non, ça sera une revalorisation non dévalorisante.
yseult
yseult
Fidèle du forum

Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites - Page 4 Empty Re: Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites

par yseult le 2019-12-24, 23:36
De toute façon, il n'y a pas photo pour les mères de familles, et encore plus si c'est famille nombreuse : entre une retraite basée sur les 6 derniers mois donc enfant ou pas, c'est plutôt une bonne pension. Ensuite, tu es mère de famille, tu as des bonifications, c'est tout bénef on peut dire. En fait, c'est surtout un juste retour des choses. Tu as fait des enfants à la nation!
Donc entre cette retraite là et la retraite basée sur toute une carrière, les mères sont forcément perdantes! Une carrière est ponctuée de temps partiel, de congé maternité. Je serai donc sanctionnée d'avoir procréer. En même temps,c'est peut-être une mesure écologique. :missT2:
HORA
HORA
Niveau 10

Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites - Page 4 Empty Re: Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites

par HORA le 2019-12-25, 10:31
Et la simulation, qu'elle soit honnête ou non, ne dit rien de la maltraitance à faire crever les gens au taf.

https://www.lemonde.fr/idees/article/2019/12/18/une-retraite-tardive-c-est-un-corps-qui-s-abime_6023244_3232.html

Outre le fait que cette réforme percute le principe de solidarité et de protection sociale pour nous mener vers une société où l’individualisme et les systèmes privés inégalitaires et lucratifs de protection sociale seront florissants, il est évidemment légitime de questionner la pertinence de travailler plus longtemps, en particulier du point de vue de la santé.
avatar
demain est un autre jour
Niveau 7

Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites - Page 4 Empty Re: Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites

par demain est un autre jour le 2019-12-25, 12:08
Bonjour à tous
Veuillez excusez "toutes" les décimales, sur mon tableau je peux les supprimer sur le site NEOPROFS IMPOSSIBLE
de les supprimer.
CALCUL RETRAITE PAR POINTS pour CERTIFIE PE, PLP, CPE, PSY EN
I - INFORMATIONS SERVANT DE BASE DE LA PRESENTE ETUDE
* Source : Syndicat UNSA
* Taux et montant valables au 1er janvier 2019
* Montant traitement hors SFT, primes, indemnités, prélèvement à la source et cotisations mutuelles
* Taux des cotisations prélevées  en % du salaire brut :          28,120   %
* Valeur du point de retraite en euros (à confirmer)            0,550   euros
* La monnaie est l'euros valeur  2019 sans tenir compte inflation ou déflation à venir.
* ENSEIGNANT CERTIFIE : CLASSE NORMALE DURANT TOUTE SA CARRIERE sans promotion à la HORS  CLASSE et
CLASSE EXCEPTIONNELLE
* ENSEIGNANT AYANT TRAVAIL 43 ans  sans aucun arrêt et donc 17,5ans à l'échelon 11.
* ENSEIGNANT CELIBATAIRE et SANS ENFANT
II - DETERMINATION MONTANT DE LA PENSION SUIVANT NOUVEAU REGIME PAR POINTS
ECHELON1pendant 1anindice388brut an21818,13Cotisation 6135,258156Points613,5258156
ECHELON2pendant 1anindice441brut an24798,44Cotisation 6973,321328Points697,3321328
ECHELON3pendant 2ansindice445brut an25023,37Cotisation 14073,14329Points1407,314329
ECHELON4pendant 2ansindice458brut an25754,39Cotisation 14484,26894Points1448,426894
ECHELON5pendant 2,5ansindice471brut an26485,41Cotisation 18619,24323Points1861,924323
ECHELON6pendant 3ansindice483brut an27160,2Cotisation 22912,34472Points2291,234472
ECHELON7pendant 3ansindice511brut an28734,71Cotisation 24240,60136Points2424,060136
ECHELON8pendant 3ansindice547brut an30759,07Cotisation 25948,35145Points2594,835145
ECHELON9pendant 4ansindice583brut an32783,43Cotisation 36874,80206Points3687,480206
ECHELON10pendant 4ansindice625brut an35145,19Cotisation 39531,30971Points3953,130971
ECHELON11pendant 17,5ansindice669brut an37619,41Cotisation 185125,1166Points18512,51166
TOTAL NOMBRE ANNEES ACTIVITE43ANS
TOTAL DES COTISATIONS VERSEES394917,7609
TOTAL NOMBRE POINTS COTISES39491,77609
REMARQUE CALCUL DE LA COTISATION (en euros)
La formule est la suivante :
Brut annuel x nombre d'année dans l'échelon x taux de cotisation 
Un exemple  pour l'echelon 5
26485,412,5ans x     28,12     % = 18619,2432 euros 
CALCUL RETRAITE MENSUELLE NOUVEAU REGIME PAR POINTS
a) Nombre de points cotisés :39491,77609
b) valeur d'un point :0,55euros
c) pension annuelle à percevoir :21720,47685euros par an
d) pension mensuelle à parcevoir :21720,47685 :  12   =1810,039737euros par mois
III - CALCUL RETRAITE MENSUELLE SUIVANT REGIME ACTUEL
a) dernier salaire annuel perçu en euros est de :37619,41euros
b) moyenne mensuelle dernier salaire perçu (sur les 6 mois) :3134,95083
c) pension mensuelle à percevoir en euros :3134,950833 x 75 % = 2351,213125
IV - REMARQUES ET CONCLUSIONS
A) PREMIERE REMARQUE
L'ancien calcul donne une retraite mensuelle de2351,213125euros par mois
Le nouveau calcul donne une retraite menseuelle de1810,039737euros par mois
Le nouveau mode de calcul représente par rapport à l'ancien mode de calcul les
1810,0397 :2351,213 =     76,98   % du montant de l'ancienne retraite
B) DEUXIEME REMARQUE
Le nouveau régime de retraite fait apparaître une diminution de
2351,2131-1810,04 =     541,2   euros par mois
ce qui représente un pourcentage de baisse :
     541,17    :     2 351    =     23,02   % du montant de l'ancienne retraite
ET A TITRE DE VERIFICATION on a bien :
       76,98   % +       23,02   %   =     100,0  
3) TROISIEME REMARQUE : VERIFICATION DES CALCULS NOUVEAU REGIME
Rémunération perçue par l'enseignant pendant43ans :1404401,71euros
Taux des cotisations prélevées  en % du salaire brut :          28,120   %
Montant des cotisations versées globalement pendant 43ans :394917,7609euros
(montant égal trouvé dans le tableau, à savoir :394917,7609euros)
Montant du nombre de points acquis :394917,7609 :  10  =39491,77609points
Montant de la retraite annuelle nouveau régime :39491,77609x              0,550    =21720,47685
Montant de la retraite mensuelle nouveau regime :21720,47685 :  12 =1810,039737euros
(montant identique trouvé au paragraphe  II - d) soit1810,039737)
C) CONCLUSIONS
Je laisse au lecteur le soin de conclure cette étude.
bernardo
bernardo
Fidèle du forum

Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites - Page 4 Empty Re: Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites

par bernardo le 2019-12-25, 18:40
Très clair, ce tableau, merci Wink
Mais pourquoi tu prends 28% de cotisation, et non 25,3% comme on le faisait à la page 1 de ce fil ?

_________________
Quand les blés sont sous la grêle
Fou qui fait le délicat
avatar
demain est un autre jour
Niveau 7

Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites - Page 4 Empty Re: Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites

par demain est un autre jour le 2019-12-25, 21:51
Pour BERNARDO avec un taux de cotisations de 25.30 %

           





































































































































































































































































































Bonjour à tous
Veuillez excusez "toutes" les décimales, sur mon tableau je peux les supprimer sur le site NEOPROFS IMPOSSIBLE
de les supprimer.
CALCUL RETRAITE PAR POINTS pour CERTIFIE PE, PLP, CPE, PSY EN
I - INFORMATIONS SERVANT DE BASE DE LA PRESENTE ETUDE
* Source : Syndicat UNSA
* Taux et montant valables au 1er janvier 2019
* Montant traitement hors SFT, primes, indemnités, prélèvement à la source et cotisations mutuelles
* Taux des cotisations prélevées  en % du salaire brut :          25,300   %
* Valeur du point de retraite en euros (à confirmer)            0,550   euros
* La monnaie est l'euros valeur  2019 sans tenir compte inflation ou déflation à venir.
* ENSEIGNANT CERTIFIE : CLASSE NORMALE DURANT TOUTE SA CARRIERE sans promotion à la HORS  CLASSE et
CLASSE EXCEPTIONNELLE
* ENSEIGNANT AYANT TRAVAIL 43 ans  sans aucun arrêt et donc 17,5ans à l'échelon 11.
* ENSEIGNANT CELIBATAIRE et SANS ENFANT
II - DETERMINATION MONTANT DE LA PENSION SUIVANT NOUVEAU REGIME PAR POINTS
ECHELON1pendant 1anindice388brut an21818,13Cotisation 5519,98689Points551,998689
ECHELON2pendant 1anindice441brut an24798,44Cotisation 6274,00532Points627,400532
ECHELON3pendant 2ansindice445brut an25023,37Cotisation 12661,82522Points1266,182522
ECHELON4pendant 2ansindice458brut an25754,39Cotisation 13031,72134Points1303,172134
ECHELON5pendant 2,5ansindice471brut an26485,41Cotisation 16752,02183Points1675,202183
ECHELON6pendant 3ansindice483brut an27160,2Cotisation 20614,5918Points2061,45918
ECHELON7pendant 3ansindice511brut an28734,71Cotisation 21809,64489Points2180,964489
ECHELON8pendant 3ansindice547brut an30759,07Cotisation 23346,13413Points2334,613413
ECHELON9pendant 4ansindice583brut an32783,43Cotisation 33176,83116Points3317,683116
ECHELON10pendant 4ansindice625brut an35145,19Cotisation 35566,93228Points3556,693228
ECHELON11pendant 17,5ansindice669brut an37619,41Cotisation 166559,9378Points16655,99378
TOTAL NOMBRE ANNEES ACTIVITE43ANS
TOTAL DES COTISATIONS VERSEES355313,6326
TOTAL NOMBRE POINTS COTISES35531,36326
REMARQUE CALCUL DE LA COTISATION (en euros)
La formule est la suivante :
Brut annuel x nombre d'année dans l'échelon x taux de cotisation 
Un exemple  pour l'echelon 5
26485,412,5ans x     25,30     % = 16752,0218 euros 
CALCUL RETRAITE MENSUELLE NOUVEAU REGIME PAR POINTS
a) Nombre de points cotisés :35531,36326
b) valeur d'un point :0,55euros
c) pension annuelle à percevoir :19542,24979euros par an
d) pension mensuelle à parcevoir :19542,24979 :  12   =1628,520816euros par mois
III - CALCUL RETRAITE MENSUELLE SUIVANT REGIME ACTUEL
a) dernier salaire annuel perçu en euros est de :37619,41euros
b) moyenne mensuelle dernier salaire perçu (sur les 6 mois) :3134,95083
c) pension mensuelle à percevoir en euros :3134,950833 x 75 % = 2351,213125
IV - REMARQUES ET CONCLUSIONS
A) PREMIERE REMARQUE
L'ancien calcul donne une retraite mensuelle de2351,213125euros par mois
Le nouveau calcul donne une retraite menseuelle de1628,520816euros par mois
Le nouveau mode de calcul représente par rapport à l'ancien mode de calcul les
1628,5208 :2351,213 =     69,26   % du montant de l'ancienne retraite
B) DEUXIEME REMARQUE
Le nouveau régime de retraite fait apparaître une diminution de
2351,2131-1628,52 =     722,7   euros par mois
ce qui représente un pourcentage de baisse :
     722,69    :     2 351    =     30,74   % du montant de l'ancienne retraite
ET A TITRE DE VERIFICATION on a bien :
       69,26   % +       30,74   %   =     100,0  
3) TROISIEME REMARQUE : VERIFICATION DES CALCULS NOUVEAU REGIME
Rémunération perçue par l'enseignant pendant43ans :1404401,71euros
Taux des cotisations prélevées  en % du salaire brut :          25,300   %
Montant des cotisations versées globalement pendant 43ans :355313,6326euros
(montant égal trouvé dans le tableau, à savoir :355313,6326euros)
Montant du nombre de points acquis :355313,6326 :  10  =35531,36326points
Montant de la retraite annuelle nouveau régime :35531,36326x              0,550    =19542,24979
Montant de la retraite mensuelle nouveau regime :19542,24979 :  12 =1628,520816euros
(montant identique trouvé au paragraphe  II - d) soit1628,520816)
C) CONCLUSIONS
Je laisse au lecteur le soin de conclure cette étude.
bernardo
bernardo
Fidèle du forum

Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites - Page 4 Empty Re: Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites

par bernardo le 2019-12-25, 23:57
@demain est un autre jour : merci, je crois que la démonstration est très convaincante Very Happy

_________________
Quand les blés sont sous la grêle
Fou qui fait le délicat
avatar
amalricu
Neoprof expérimenté

Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites - Page 4 Empty Re: Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites

par amalricu le 2019-12-26, 00:10
Merci....on se fait truander comme au fin fond d'un bois...
avatar
amalricu
Neoprof expérimenté

Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites - Page 4 Empty Re: Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites

par amalricu le 2019-12-26, 08:45
Alors que le texte prévoit «une cotisation plafonnée de 25,31 % qui s’appliquerait aux salaires jusqu’à 120 000 € bruts/an, soit une limite correspondant à trois fois le plafond annuel de la sécurité sociale [également connu sous l'acronyme PASS]», plusieurs observateurs s'inquiètent de cet abaissement du plafond de cotisation, qui peut actuellement atteindre jusqu'à huit fois le PASS, soit 324 192 €. Ainsi, à partir de 120 000 € de rémunération annuelle, le rapport Delevoye prévoit la mise en place d'une cotisation déplafonnée minime de 2,81% (soit près de dix fois moins que le taux de cotisation plafonnée), afin de «faire contribuer solidairement les plus hauts revenus au financement du système de retraite». «La différence entre le système actuel et la réforme de Macron réside ici : tous les salaires compris entre 120 000 € et 324 000 € sortiront du régime des retraites à partir de 2025, année de son entrée en vigueur», note ainsi l'équipe de la chaîne YouTube d'actualité politique Osons Causer, dans une vidéo publiée ce 20 décembre. Citant un chiffrage des services de l’AGIRC-ARRCO (le système français de retraite complémentaire des salariés), l'Union générale des ingénieurs, cadres et techniciens CGT (UGICT CGT) évoque alors la perte considérable de ressources qu'une telle réforme pourrait faire peser, selon l'organisation, sur le système de financement des retraites par répartition. «L’étude démontre que le manque à gagner en termes de cotisations serait de près de 4,8 milliards en moyenne annuelle, soit en cumulé de 2025 à 2040 de plus de 71 milliards d’euros», affirme en effet l'UGICT CGT dans un communiqué daté du 18 décembre, grâce auquel la chaîne YouTube Osons Causer explique avoir pu obtenir de précieux chiffres. «En discutant avec le syndicat, nous avons pu avoir accès à l’évaluation – encore non rendue publique – du régime de retraite des cadres – AGIRC-ARRCO», peut-on en effet lire en préambule d'un article d'Osons causer.

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/france/69437-manque-a-gagner-71-milliards-retraite-capitalisation-face-cachee-reforme

Si le fait est avéré, on voit mal l'intérêt de cette réforme censée établir un système viable au niveau financier. A moins de creuser le déficit annuel et la dette cumulée avant d'annoncer une nouvelle réforme nécessaire pour rétablir l'équilibre.
Laotzi
Laotzi
Neoprof expérimenté

Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites - Page 4 Empty Re: Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites

par Laotzi le 2019-12-26, 10:01
Un article des économistes atterrés (Henri Sterdyniak) sur le blog de Médiapart (accès libre je pense) qui démonte le cas type de l'enseignant proposé par le simulateur : https://blogs.mediapart.fr/les-economistes-atterres/blog/261219/la-carriere-de-christelle-vers-une-baisse-de-36-de-la-retraite-des-enseignants

Si les salaires des professeurs certifiés augmentaient à l’avenir normalement, soit comme le salaire moyen de l’économie, Christelle aurait un traitement de fin de carrière de 6113 euros, avec 550 euros de prime. Sa retraite serait de 4628 euros (4585+43), selon les règles actuelles ; de 3102 euros dans le système à points, soit une perte de 33%. C’est le chiffre que le HCRR aurait dû indiquer. Le supplément nécessaire pour maintenir la retraite des professeurs certifiés ne devrait pas être de 97 euros, comme selon le HCRR, mais de 1 527 euros.

La présentation de ce cas-type par le HCRR pose deux questions. Le gouvernement envisage-t-il de baisser de 36% le salaire relatif des enseignants ? Est-il acceptable qu’un ministre, qu’une administration présente des données fallacieuses dans le débat public ?

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
avatar
mgb35
Niveau 9

Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites - Page 4 Empty Re: Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites

par mgb35 le 2019-12-26, 10:25
Je ne suis pas de tout d'accord avec leur analyse. La simulation est biaisée mais elle est annoncé à euros constant. L'entourloupe est dans l'augmentation du pont d'indice plutôt.
mathmax
mathmax
Érudit

Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites - Page 4 Empty Re: Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites

par mathmax le 2019-12-26, 11:04
Je n'ai pas tout compris de l'article, alors j'ai compté en SMIC net.

Aujourd'hui il est de 1170 ( 1520 brut, 23% de cotisations). Avec l'évolution envisagée de 1,3% par an cela donne 1838 en 2055. Ce calcul est confirmé par la simulation du salarié au SMIC, qui obtient en 2055 la pension minimum de 0,85 fois 1838, soit 1562.

La simulation de la certifiée donne, pour 2055, 3000 euros soit 1,6 fois le SMIC net. A comparer avec la pension actuelle d'un certifié partant à l'échelon 800 avec toutes ses annuités : 3800 fois 0,75 soit 2850 euros et environ 2,5 SMIC net.

Note : mes calculs pour la retraite actuelle d'un certifié sont un peu à la louche, si quelqu'un peut préciser ...

EDIT  : de 2,5 SMIC à 1,6 SMIC on retrouve bien la baisse relative de 36% mentionnée par l'article.

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
avatar
mgb35
Niveau 9

Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites - Page 4 Empty Re: Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites

par mgb35 le 2019-12-26, 11:36
Je répète que la simulation se fait à euros constant. Il partent du principe que la hausse des salaires ira au même rythme que l'inflation. Ceci est contestable évidemment mais l'interprétation de l'article est complètement fausse.
mathmax
mathmax
Érudit

Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites - Page 4 Empty Re: Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites

par mathmax le 2019-12-26, 11:47
Alors comment expliques-tu que je retrouve exactement les mêmes résultats en me basant toujours sur les simulations du gouvernement ? En proportion du SMIC, la pension d'un certifié perd 36%.

EDIT : ci-dessous les hypothèses de la simulation.

    Hypothèses macroéconomiques
 La croissance économique de long terme est de 1,3%. Pour la période 2020-
2023, les prévisions du Gouvernement sont utilisées (1,3% en 2020 et 2021, 1,4%
en 2022 et 2023).
 L’inflation est neutralisée dans l’ensemble des simulations (les pensions sont
donc en euros constants 2019). En revanche, la croissance des revenus est
conservée.
 Dans le privé, les salaires comme les revenus des indépendants augmentent au
même rythme que la croissance économique. De manière analogue aux
projections du COR, le SMIC évolue comme les salaires.
 Dans la fonction publique, le point d’indice évolue au même rythme que
l’inflation. La part de prime dans la rémunération des fonctionnaires augmente
chaque année de 0,23 point, conformément aux évolutions passées. Chaque
profil reflète un déroulé de carrière type dans la catégorie.  

L'inflation est neutralisée, mais pas la croissance des revenus. D'où la baisse dénoncée par l'article « comparée au salaire moyen ».


Dernière édition par mathmax le 2019-12-26, 11:58, édité 1 fois

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
avatar
mgb35
Niveau 9

Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites - Page 4 Empty Re: Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites

par mgb35 le 2019-12-26, 11:55
Je n'explique rien. Je précise seulement ce qu'il y a écrit sur la fiche méthodologie du site de la réforme. En appliquant cette méthodologie on retrouve les valeurs données. La méthodologie est bidon, sur l'évolution des primes et du point d'indice notamment, mais elle est à euros constants.
avatar
amalricu
Neoprof expérimenté

Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites - Page 4 Empty Re: Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites

par amalricu le 2019-12-26, 11:59
Le gouvernement n’a jamais caché que la réforme impliquera, en soi, une forte baisse des retraites des enseignants. «Une application mécanique des nouvelles règles [leur] ferait perdre une part significative de leur future pension», déclarait ainsi Edouard Philippe à la fin de son discours du 11 décembre devant le Conseil économique, social et environnemental

https://www.liberation.fr/checknews/2019/12/26/les-enseignants-sont-ils-les-grands-gagnants-de-la-reforme-des-retraites_1770932

OK même si les simulations et les calculs se compliquent (à dessein ?), la tendance globale est très mauvaise : la variable ne joue que sur l'ampleur de la baisse des pensions. O joie ! Nous serons des retraités miséreux.
mathmax
mathmax
Érudit

Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites - Page 4 Empty Re: Contrecarrer les simulations de la réforme des retraites

par mathmax le 2019-12-26, 12:03
Entretemps j'ai édité mon message pour citer les hypothèses de la fiche méthodologie des simulations, et préciser qu'on constate une chute des pensions par rapport au salaire moyen . C'est bien ce qu'explique l'article. Partant, le taux de remplacement sera lui aussi drastiquement diminué.

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum