Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Niveau 10

[Philo] La lecture de tous les bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés (ou présents) Empty [Philo] La lecture de tous les bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés (ou présents)

par epekeina.tes.ousias le Sam 28 Déc 2019 - 13:07
Je n'ai pas vu de fil consacré à cette question: des idées de lecture de livres récents (ou nettement moins récents). Mais étant un lecteur désordonné et assez compulsif, ayant toujours souci de ne pas manquer de ma ration quotidienne, j'espère que nombreux seront ceux qui m'aideront à ne pas manquer la perle et l'oiseau rare.

Je commence donc en signalant la traduction de la dernière version de l'histoire du scepticisme de Popkin:

Richard Popkin, Histoire du scepticisme. De la fin du Moyen Âge à l'aube du XIXe siècle, Marseille, Agone (coll. Banc d'Essais), 2019 (883p. 35€)

que je suis en train de terminer (après avoir lu l'ouvrage, à peine plus ancien, de Stéphane Marchand sur Le Scepticisme, Paris, Vrin, 2018 [240p. 23€]).


Dernière édition par Danska le Sam 28 Déc 2019 - 16:33, édité 1 fois (Raison : Titre précisé)

_________________
Cdlt Wink
avatar
Melyne5
Niveau 9

[Philo] La lecture de tous les bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés (ou présents) Empty Re: [Philo] La lecture de tous les bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés (ou présents)

par Melyne5 le Sam 28 Déc 2019 - 14:03
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Niveau 10

[Philo] La lecture de tous les bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés (ou présents) Empty Re: [Philo] La lecture de tous les bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés (ou présents)

par epekeina.tes.ousias le Sam 28 Déc 2019 - 14:12
(je comptais plus sur des nouveautés en philo, éventuellement élargies vers les “sciences humaines”)

_________________
Cdlt Wink
avatar
Melyne5
Niveau 9

[Philo] La lecture de tous les bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés (ou présents) Empty Re: [Philo] La lecture de tous les bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés (ou présents)

par Melyne5 le Sam 28 Déc 2019 - 14:30
Ah désolée, je n'avais pas vu que tu avais posté dans la rubrique philo !
Danska
Danska
Modérateur

[Philo] La lecture de tous les bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés (ou présents) Empty Re: [Philo] La lecture de tous les bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés (ou présents)

par Danska le Sam 28 Déc 2019 - 16:34
D'où l'intérêt de préciser la discipline dans le titre, puisque la rubrique n'apparaît pas quand on passe par la page "nouveaux sujets" Wink
Volo'
Volo'
Habitué du forum

[Philo] La lecture de tous les bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés (ou présents) Empty Re: [Philo] La lecture de tous les bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés (ou présents)

par Volo' le Sam 28 Déc 2019 - 16:39
L'essai de Frédéric Gros, Désobéir, est intéressant - je l'ai fini avant hier. Ce n'est pas de la philosophie en tant que telle. C'est un professeur de pensée politique à Sciences Po. Il fonde ses réflexions sur les philosophes antiques comme plus récents (Platon, Socrate, Nietzsche, Kant, Montaigne...).

4e et table:
Politique de la catastrophe (Préface à la deuxième édition)
Nous avons accepté l'inacceptable
1. Le renversement des monstruosités
2. De la soumission à la rébellion
3. Surobéissance
4. De la subordination au droit de résistance
5. Fille d'Oedipe
6. Du conformisme à la transgression
7. L'année 1961
8. Du consentement à la désobéissance civile
9. La promenade de Thoreau
10.. Dissidence civique
11. L'obligation éthique
12. La responsabilité sans limites
13. Penser, désobéir. Sous forme d'envoi : la République
L'humanité nous décale

Le problème, c'est l'obéissance. Ce monde va de travers, à tel point que lui désobéir devrait être une urgence partagée et brûlante : d'où vient donc notre docilité ? Conformisme social, soumission économique, respect des autorités, consentement républicain ? Pour Frédéric Gros, c'est en repérant les styles d'obéissance qu'on se donne les moyens d'inventer de nouvelles formes de désobéissance. Sous sa plume, la pensée philosophique, en même temps qu'elle nous enjoint de ne jamais céder aux évidences, nous fait retrouver le sens de la responsabilité politique. À l'heure où les décisions des experts se présentent comme le résultat de statistiques glacées et de calculs anonymes, désobéir devient une affirmation d'humanité.
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Niveau 10

[Philo] La lecture de tous les bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés (ou présents) Empty Re: [Philo] La lecture de tous les bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés (ou présents)

par epekeina.tes.ousias le Sam 28 Déc 2019 - 16:45
intéressant merci! ça doit être sorti chez Albin Michel si je me souviens bien: je vais essayer de le trouver d'occasion

_________________
Cdlt Wink
Ruthven
Ruthven
Guide spirituel

[Philo] La lecture de tous les bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés (ou présents) Empty Re: [Philo] La lecture de tous les bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés (ou présents)

par Ruthven le Sam 28 Déc 2019 - 17:00
Relativement à ton pseudo, tu as le livre de M. Vlad sur Damascius et l'ineffable. Récit de l'impossible discours, Vrin, 2019, où il est question d'une forme de scepticisme et de son dépassement. Il n'y a pas d'interprétation très novatrice de Damascius, mais c'est une synthèse claire et précise d'une question complexe.
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Niveau 10

[Philo] La lecture de tous les bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés (ou présents) Empty Re: [Philo] La lecture de tous les bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés (ou présents)

par epekeina.tes.ousias le Sam 28 Déc 2019 - 17:21
@Ruthven a écrit:Relativement à ton pseudo, tu as le livre de M. Vlad sur Damascius et l'ineffable. Récit de l'impossible discours, Vrin, 2019, où il est question d'une forme de scepticisme et de son dépassement. Il n'y a pas d'interprétation très novatrice de Damascius, mais c'est une synthèse claire et précise d'une question complexe.

Oui, celui-là, il est déjà dans ma pile, acheté en même temps que le volume de S.Marchand et le nouveau tome des oeuvres de Canguilhem (pour Gilson, en revanche, je vais attendre un peu), car je n'ai pas pu résister — l'un étant tellement ineffable que c'est encore trop dire de lui que de dire qu'il est ineffable, je sens que ça sera plaisant!

_________________
Cdlt Wink
NLM76
NLM76
Sage

[Philo] La lecture de tous les bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés (ou présents) Empty Re: [Philo] La lecture de tous les bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés (ou présents)

par NLM76 le Sam 28 Déc 2019 - 19:31
Je viens de lire d'Alain Séguy-Duclot Platon, L'invention de la philosophie. J'ai l'impression d'avoir tout compris, de mieux comprendre les pré-socratiques, et les sophistes, en particulier parce que j'ai enfin l'impression de comprendre de quoi il retourne.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
https://grip-editions.fr
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Niveau 10

[Philo] La lecture de tous les bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés (ou présents) Empty Re: [Philo] La lecture de tous les bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés (ou présents)

par epekeina.tes.ousias le Sam 28 Déc 2019 - 19:39
Merci beaucoup car j'ignorais tout de ce livre — qui fait très envie!

_________________
Cdlt Wink
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Niveau 10

[Philo] La lecture de tous les bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés (ou présents) Empty Re: [Philo] La lecture de tous les bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés (ou présents)

par epekeina.tes.ousias le Dim 29 Déc 2019 - 16:57
Bon, j'espère que je ne suis pas le seul à parfois acheter des livres que je ne pourrai sans doute jamais lire entièrement: je viens de m'offrir un reprint de l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert… Dont je lis donc des articles depuis hier (armé de mes doubles foyers, car c'est imprimé petit, en attendant de m'offrir une loupe). Totalement inutile, je sais: mais totalement plaisant quand même.

_________________
Cdlt Wink
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Niveau 10

[Philo] La lecture de tous les bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés (ou présents) Empty Re: [Philo] La lecture de tous les bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés (ou présents)

par epekeina.tes.ousias le Mar 31 Déc 2019 - 11:28
Je commence, de Wiktor Stoczkowski: La science sociale comme vision du monde (Gallimard/NRF Essais, sorti ce mois de décembre, et acheté, une fois n'est pas coutume, à sa sortie). Le sous-titre indique clairement la nature de l'opération critique: “Émile Durkheim et le mirage du salut” et, après quelques dizaines de pages, c'est à la fois très clair et très bien écrit. Peut-être un peu trop “à charge”, mais il me semble que Durkheim (et bien d'autres!) mérite bien cela.

_________________
Cdlt Wink
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Niveau 10

[Philo] La lecture de tous les bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés (ou présents) Empty Re: [Philo] La lecture de tous les bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés (ou présents)

par epekeina.tes.ousias le Lun 13 Jan 2020 - 11:20
Pas mal le Stoczkowski — il ne passe aucune des erreurs et aucun des procédés rhétoriques de ce cher Durkheim. Mais un peu fatiguant, justement pas cette volonté de “réfutation systématique”, dont on finit par ne plus bien voir ce qui en procèderait positivement. Ce qui est aussi étonnant, c'est le peu de réflexion proposée sur le concept de “vision du monde”, qui est pourtant central: par ex. rien sur les relations entre ce concept et celui de gnose chez Voegelin, d'idéologie chez Boudon ou de “religion séculière” (chez Aron ou Gauchet). Ce alors qu'il y aurait sans doute un intérêt à proposer le même exercice sur des théories sociologiques plus contemporaines ou actuelles… Stimulant, mais avec un goût d'inachevé.

J'ai reçu le dernier petit livre de Johann Chapoutot: Libres d'obéir. Le management du nazisme à aujourd'hui, Paris, Gallimard/nrf, 2020 — petite lecture rapide à venir.

_________________
Cdlt Wink
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Niveau 10

[Philo] La lecture de tous les bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés (ou présents) Empty Re: [Philo] La lecture de tous les bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés (ou présents)

par epekeina.tes.ousias le Mer 15 Jan 2020 - 11:08
Le livre Johann Chapoutot se lit facilement — et il reprend beaucoup des idées déjà avancées précédemment. Mais sur un sujet différent: celui, non pas d'une “origine nazi” du management (qu'il refuse), mais du devenir dans le nazisme et au-delà de théories de la “conduction” des hommes. Le cas abordé plus spécialement de Reinhard Höhn, “gestionnaire” sous le III° Reich, puis, après guerre, ouvrant une école de management donne lieu à deux chapitres à la fois passionnants et étonnants (cf. ch.5 & 6). Mais surtout, l'analyse de l'“injonction contradictoire” — l'exécutant n'a pas le choix des fins à réaliser, mais doit les réaliser en ayant à prendre des “initiatives” sur le choix des moyens — est tout à fait éclairante: elle éclaire la dimension “darwinienne” (ou “socio-darwinienne”) du management, dont la “version nazi” semble l'une des branches.

Ensuite: Eva Cantarella, Les plus belles histoire d'amour de l'Antiquité. Du ciel à la terre, de Zeus à César, Paris, Fayard, 2018.

_________________
Cdlt Wink
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Niveau 10

[Philo] La lecture de tous les bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés (ou présents) Empty Re: [Philo] La lecture de tous les bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés (ou présents)

par epekeina.tes.ousias Hier à 13:19
Le livre d'Eva Cantarella est un livre “grand public” — qui se lit aisément et veut illustrer la thèse suivant laquelle l'amour, loin d'être une “donnée factuelle” immuable et éternelle, fait l'objet d'élaborations culturelles historiquement situées et changeantes. Nommément ici, c'est de la culture grecque antique, puis romaine antique (les deux étant soigneusement distinguées) qu'il est question, de l'opposition entre éros et philia dans la première partie, puis du statut des différentes formes d'amour (de la maritale à celle des jeunes gens), dans la seconde.

Nouvelle biographie de Marx: Michael Heinrich, Karl Marx et la naissance de la société moderne. Biographie Intellectuelle, tome 1, 1818-1841, Paris, Éditions Sociales, 2019.

_________________
Cdlt Wink
Spaceman Spiff
Spaceman Spiff
Niveau 1

[Philo] La lecture de tous les bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés (ou présents) Empty Re: [Philo] La lecture de tous les bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés (ou présents)

par Spaceman Spiff Hier à 21:43
Merci pour ces conseils.

La biographie intellectuelle de Marx me tente beaucoup. L'avez vous lue ?
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Niveau 10

[Philo] La lecture de tous les bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés (ou présents) Empty Re: [Philo] La lecture de tous les bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés (ou présents)

par epekeina.tes.ousias Hier à 21:56
@Spaceman Spiff a écrit:Merci pour ces conseils.

La biographie intellectuelle de Marx me tente beaucoup. L'avez vous lue ?

Je ne l'ai pas encore finie — j'en suis à la moitié. Pour l'instant j'ai noté le refus de romancer l'enfance de Marx (dont on ne sait quasiment rien), la démonstration de l'influence des Lumières (un spiritualisme déiste) sur sa formation, le soulignement de sa vocation littéraire, un portrait de Hegel et des considérations sur son libéralisme, et quelques autres points qui sortent de l'ordinaire. La description des universités et de la situation intellectuelle des années 1835-1840 est passionnante. Je n'ai pas encore lu les appendices, spécialement celui, méthodologique, sur la biographie, mais le projet est de produire une bio non romancée, critique, qui établit ses sources, qui distingue le certain de l'hypothétique, du faux, du possible etc.
Mais ça n'est que le tome 1 — et il faudra sans doute attendre pour la traduction des autres volumes sorte.

_________________
Cdlt Wink
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum