Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Jacky_43
Jacky_43
Je viens de m'inscrire !

Agrégation dans le privé  Empty Agrégation dans le privé

par Jacky_43 le Dim 5 Jan 2020 - 14:01
Bonjour à tous,

Ayant parcouru plusieurs discussions concernant l'agrégation dans le privé, je n'ai pas trouvé de réponse aux quelques questions que je me pose. Je les pose ainsi ici, je supprimerai le post si jamais c'est un doublon.

Je sais qu'il est possible de passer l'agrégation externe sans le privé à condition de bien cocher la case lors de l'examen. Je souhaiterai savoir si l'agrégation externe dans le privé permet une augmentation de salaire ? Ou si ce n'est le cas uniquement pour l'agrégation interne ?

Concernant la prise de poste, j'ai pu lire que les proviseurs étaient moins friands de professeurs agrégés. Réalité ou mythe ? Pensez vous qu'il est plus judicieux de passer un CAPES OU CAPET et d'enseigner dans un lycée afin de passer par la suite l'agrégation pour s'assurer, d'une part une expérience mais surtout une place dans son lycée ?

N'hésitez pas à témoigner de votre expérience, il n' est pas facile d'avoir des informations.

Je vous remercie par avance
avatar
marx
Niveau 6

Agrégation dans le privé  Empty Re: Agrégation dans le privé

par marx le Dim 5 Jan 2020 - 14:56
Bonjour

Dans les faits il n'y a pas d'agrégation externe pour les enseignants du privé. Il y a l'agrégation interne du privé. Un enseignant titulaire d'un CAFEP qui réussirait l'agrégation externe du public deviendrait un enseignant du public et devrait donc demander un détachement pour avoir le droit de rester dans son établissement privé d'origine. Le bénéfice de l'agrégation donne toujours accès à la grille salariale des agrégés, sinon ça n'aurait pas de sens. Les directeurs des établissements privés acceptent volontiers des agrégés, le contraire n'aurait vraiment pas de sens...

Voilà des impressions personnelles qui ne sont pas pour autant des vérités indiscutables : il y a des étudiants qui réussissent mieux l'agrégation que les capes-cafep, et vice-versa, ce n'est pas juste une question de niveau, c'est aussi une question de compréhension des attentes aux épreuves ; l'agrégation n'est pas simplement plus "difficile", il me semble qu'elle demande aussi d'autres qualités (et inversement, ce qui est la raison pour laquelle on trouve parfois des agrégés totalement nuls devant les classes de lycée... )

En espérant que ça puisse t'éclairer

Mathador
Mathador
Sage

Agrégation dans le privé  Empty Re: Agrégation dans le privé

par Mathador le Dim 5 Jan 2020 - 15:03
@marx a écrit:Un enseignant titulaire d'un CAFEP qui réussirait l'agrégation externe du public deviendrait un enseignant du public et devrait donc demander un détachement pour avoir le droit de rester dans son établissement privé d'origine.
Il me semble que dans ce cas on reste maître contractuel du privé, sans devenir agrégé en détachement ou en délégation rectorale. C'est en tout cas ce que laisse entendre le décret n°51-1423:
Article 7 ter En savoir plus sur cet article...

Créé par Décret 79-1086 1979-12-05 art. 2 JORF 15 décembre 1979
Modifié par Décret 80-109 1980-01-30 art. 1 JORF 5 février 1980

Les maîtres des établissements d'enseignement privés sous contrat qui ont subi avec succès l'un des examens d'aptitude ou concours de recrutement de l'enseignement du second degré, qui ont opté pour leur maintien dans l'enseignement privé en application du deuxième alinéa de l'article 5 du décret susvisé du 10 mars 1964 et qui demandent ultérieurement leur nomination dans le corps enseignant relevant du ministère de l'éducation auquel cet examen d'aptitude ou concours donne accès peuvent y être, dans la limite des emplois vacants, nommés et titularisés. Ils sont classés au jour de leur titularisation dans les conditions prévues à l'article 7 bis ci-dessus.
Cet article ne parlerait pas de titularisation si les maîtres susmentionnés faisaient déjà partie du corps des agrégés.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
malo24
malo24
Niveau 7

Agrégation dans le privé  Empty Re: Agrégation dans le privé

par malo24 le Lun 6 Jan 2020 - 9:24
@Jacky_43 a écrit:

Concernant la prise de poste, j'ai pu lire que les proviseurs étaient moins friands de professeurs agrégés. Réalité ou mythe ? Pensez vous qu'il est plus judicieux de passer un CAPES OU CAPET et d'enseigner dans un lycée afin de passer par la suite l'agrégation pour s'assurer, d'une part une expérience mais surtout une place dans son lycée ?
Je suis dans le privé et c'est vrai qu'il y a peu d'agrégés en lycée et peu de places au concours d'ailleurs. Je pense que ça arrange aussi les chefs d'établissement d'avoir des professeurs qui font 18h avec un capes plutôt que des agrégés à 15h. Soit tu passes l'agrégation et tu peux davantage insister pour avoir un poste en lycée, tu seras de toute façon nommé en lycée pour ton année de stage, soit avec le capes tu demandes de préférence des postes en lycée lors de la parution des postes vacants. Les chefs d'établissement nous reçoivent en entretien et émettent un avis favorable ou défavorable et quand ils souhaitent vraiment une personne et qu'il n'y a pas de prioritaire en perte d'heures, c'est tout à fait possible d'avoir le poste, même sans agrégation.
Pat B
Pat B
Fidèle du forum

Agrégation dans le privé  Empty Re: Agrégation dans le privé

par Pat B le Lun 6 Jan 2020 - 14:52
De mémoire, si les choses n'ont pas changé, il n'est pas possible de passer l'agreg externe dans le privé. Mais si on la passe alors qu'on est déjà en poste dans le privé (ou qu'on vient d'avoir le CAFEP), on peut demander à rester dans le privé, et il me semble qu'on a alors le même statut que si on l'avait passé en interne (donc pas fonctionnaire).
FiatLux
FiatLux
Fidèle du forum

Agrégation dans le privé  Empty Re: Agrégation dans le privé

par FiatLux le Lun 6 Jan 2020 - 16:19
Il n'y a effectivement pas d'agrégation externe dans le privé, c'est la raison pour laquelle j'ai attendu cinq ans pour la passer en interne. Ça se passe comme pour le CAPES : il y a deux cases lors de l'inscription au concours. Pour le CAPES ils proposent CAPES et CAFEP, pour l'agrégation ils proposent Agrégation et CAER (c'est cette dernière option).
Jacky_43
Jacky_43
Je viens de m'inscrire !

Agrégation dans le privé  Empty Re: Agrégation dans le privé

par Jacky_43 le Lun 6 Jan 2020 - 17:33
Merci à tous pour vos réponses.
On peut donc résumer qu’il est possible de passer l’agrégation dans le privé sous ces conditions :

En externe (via le concours public) :
- En demandant un détachement dans le privé

En interne (CAER) :
- au bout de 5 ans d'enseignement

Quelques questions suivent alors :
- Le détachement permet-il uniquement de rester dans l’établissement où nous travaillions auparavant ou bien permet-il de poursuivre son enseignement dans des établissements privés quels qu'ils soient ?
- Exemple, si après l’obtention du CAFEP je prends une année de disponibilité pour passer l’agrégation externe (public avec détachement dans le privé) est-il envisageable d’espérer trouver un poste dans un établissement privé ?
- Le détachement est-il majoritairement accordé ?


nauje
nauje
Niveau 7

Agrégation dans le privé  Empty Re: Agrégation dans le privé

par nauje le Lun 6 Jan 2020 - 18:26
@Jacky_43 a écrit:Merci à tous pour vos réponses.
On peut donc résumer qu’il est possible de passer l’agrégation dans le privé sous ces conditions :

En externe (via le concours public) :
- En demandant un détachement dans le privé
Cela n'est pas automatique et de moins en moins accepté.

En interne (CAER) :
- au bout de 5 ans d'enseignement

Quelques questions suivent alors :
- Le détachement permet-il uniquement de rester dans l’établissement où nous travaillions auparavant ou bien permet-il de poursuivre son enseignement dans des établissements privés quels qu'ils soient ?
- Exemple, si après l’obtention du CAFEP je prends une année de disponibilité pour passer l’agrégation externe (public avec détachement dans le privé) est-il envisageable d’espérer trouver un poste dans un établissement privé ?
- Le détachement est-il majoritairement accordé ?
cela ne me parait pas possible qu'on l'accorde à un enseignant qui a un CAFEP ( un concours pour le privé) et qui souhaite passer l’agrégation externe qui est un concours public ! Le détachement n'est pas un droit.
Il suffit d'attendre 5 ans et de la passer en interne.



Firefly
Firefly
Niveau 7

Agrégation dans le privé  Empty Re: Agrégation dans le privé

par Firefly le Lun 6 Jan 2020 - 18:36
Tous mes collègues qui étaient déjà enseignants dans le privé et qui ont eu l'agrégation externe ont pu rester sur leur poste dans le privé sauf ceux qui avaient eu un congé de formation. Dans ce dernier cas, le détachement n'a pas été autorisé. Apparemment c'est une règle : congé de formation + Agreg = dans le public.

La problématique avec l'agreg interne est le nombre de postes....
avatar
marx
Niveau 6

Agrégation dans le privé  Empty Re: Agrégation dans le privé

par marx le Lun 6 Jan 2020 - 20:02
@Firefly a écrit:Tous mes collègues qui étaient déjà enseignants dans le privé et qui ont eu l'agrégation externe ont pu rester sur leur poste dans le privé sauf ceux qui avaient eu un congé de formation. Dans ce dernier cas, le détachement n'a pas été autorisé. Apparemment c'est une règle : congé de formation + Agreg = dans le public.

La problématique avec l'agreg interne est le nombre de postes....

Ces règles sont appliquées de manière assez aléatoire. Un collègue bénéficiaire de l'agrégation externe, ayant profité d'un congé de formation, a pu rester dans l'établissement privé sous contrat où il enseignait, tout en étant classé parmi les professeurs du public détachés dans le privé. S'agit-il d'une exception, ou d'une règle dans une certaine académie à une certaine époque pas si lointaine quand même, c'est à voir.
On peut aussi tout simplement passer l'agrégation externe comme étudiant et demander à l'issue du stage un détachement dans le privé...
granitza_
granitza_
Niveau 7

Agrégation dans le privé  Empty Re: Agrégation dans le privé

par granitza_ le Lun 6 Jan 2020 - 22:40
@Firefly a écrit:Tous mes collègues qui étaient déjà enseignants dans le privé et qui ont eu l'agrégation externe ont pu rester sur leur poste dans le privé sauf ceux qui avaient eu un congé de formation. Dans ce dernier cas, le détachement n'a pas été autorisé. Apparemment c'est une règle : congé de formation + Agreg = dans le public.

La problématique avec l'agreg interne est le nombre de postes....

C’est vrai ? Vous avez une source ? Parce que c’est ce que je compte faire, personne ne m’a dit cela.

_________________
2016-2017 : HG-EMC-AP 2ndes
2017-2018 : HG 2nde + HG 1ère S
2018-2019 : HG 2nde + HG Term S (PP 2nde)
2019-2020 : HG 2nde + HGGSP 1ère + HG Term S (PP 2nde)
Firefly
Firefly
Niveau 7

Agrégation dans le privé  Empty Re: Agrégation dans le privé

par Firefly le Mar 7 Jan 2020 - 20:15
Non pas de source, mais après en avoir rediscuté avec des collègues aujourd'hui puisque je souhaite aussi passer l'agrégation on m'a indiqué que rien ne garantissait qu'en ayant l'externe (même sans congé de formation) on accepte le détachement dans le privé. C'est un peu la roulette russe. Je vais envoyer un email à mon syndicat pour me renseigner.
malo24
malo24
Niveau 7

Agrégation dans le privé  Empty Re: Agrégation dans le privé

par malo24 le Mar 7 Jan 2020 - 20:39
Si vous êtes dans le privé, je pense que c’est plus sûr d’attendre 5 ans et de le passer en interne. C’est ce que je fais de mon côté même si il y a très peu de postes. En lettres, 21 postes seulement au niveau national... les détachements sont de moins en moins acceptés et cela me semble justifié en même temps... on n’a pas les mêmes avantages que dans le public puisque nous ne sommes pas fonctionnaires.
avatar
marx
Niveau 6

Agrégation dans le privé  Empty Re: Agrégation dans le privé

par marx le Mer 8 Jan 2020 - 9:52
@malo24 a écrit:Si vous êtes dans le privé, je pense que c’est plus sûr d’attendre 5 ans et de le passer en interne. C’est ce que je fais de mon côté même si il y a très peu de postes. En lettres, 21 postes seulement au niveau national... les détachements sont de moins en moins acceptés et cela me semble justifié en même temps... on n’a pas les mêmes avantages que dans le public puisque nous ne sommes pas fonctionnaires.

Même avec peu de postes, il faut le tenter, encore et encore, jusqu'à ce que ça passe ; à force de s'entraîner chaque année, et à condition de comprendre les attentes, on finit par avoir un meilleur niveau que les concurrents novices.
malo24
malo24
Niveau 7

Agrégation dans le privé  Empty Re: Agrégation dans le privé

par malo24 le Mer 8 Jan 2020 - 10:59
@marx a écrit:
@malo24 a écrit:Si vous êtes dans le privé, je pense que c’est plus sûr d’attendre 5 ans et de le passer en interne. C’est ce que je fais de mon côté même si il y a très peu de postes. En lettres, 21 postes seulement au niveau national... les détachements sont de moins en moins acceptés et cela me semble justifié en même temps... on n’a pas les mêmes avantages que dans le public puisque nous ne sommes pas fonctionnaires.

Même avec peu de postes, il faut le tenter, encore et encore, jusqu'à ce que ça passe ; à force de s'entraîner chaque année, et à condition de comprendre les attentes, on finit par avoir un meilleur niveau que les concurrents novices.

Merci pour ce message qui me redonne du courage à quelques jours des épreuves Wink J'essayerai de ne pas lâcher mais c'est vrai que ça décourage parfois car ça reste intense surtout en travaillant à plein temps à côté.
Jacky_43
Jacky_43
Je viens de m'inscrire !

Agrégation dans le privé  Empty Re: Agrégation dans le privé

par Jacky_43 le Mer 8 Jan 2020 - 17:21
Firefly si jamais vous avez un retour de votre syndicat, n'hésitez pas à le partager.

Il serait intéressant de savoir si des personnes ont vu leur détachement refusé, quel en était le motif et les suites..
avatar
gemshorn
Niveau 9

Agrégation dans le privé  Empty Re: Agrégation dans le privé

par gemshorn le Mar 11 Fév 2020 - 9:50
@Firefly a écrit:Tous mes collègues qui étaient déjà enseignants dans le privé et qui ont eu l'agrégation externe ont pu rester sur leur poste dans le privé sauf ceux qui avaient eu un congé de formation. Dans ce dernier cas, le détachement n'a pas été autorisé. Apparemment c'est une règle : congé de formation + Agreg = dans le public.

La problématique avec l'agreg interne est le nombre de postes....

C'est mon cas, détenteur au moment de passer l'agrégation externe, d'un contrat définitif dans mon établissement privé, après réussite au concours, j'ai opté (option 5, à l'époque) pour mon maintien comme maître sous contrat dans mon établissement privé. Je ne suis pas devenu fonctionnaire (ce que j'aurais été de plein droit en faisant mon stage dans le public et en étant titularisé), je suis demeuré maître du privé, agent non titulaire de l'Etat, contractuel de droit public, mais payé sur une échelle de rémunération de professeurs agrégés. Etant lauréat de l'agrégation externe, je pourrais néanmoins, si je le souhaitais, poser ma candidature pour un poste de PRAG à l'Université, sous réserve de l'acceptation de ma titularisation comme fonctionnaire par l'Administration.
Les détachements (ou "nominations") de professeurs du public dans l'enseignement sous contrat, assez courantes il y a encore une vingtaine d'années, sont devenus une exception à l'heure actuelle, en raison de la tension au niveau de l'emploi des maîtres sous contrat.

"https://www.education.gouv.fr/botexte/bo020228/MENP0200389N.htm
TITRE V - MAINTIEN DANS L'ENSEIGNEMENT PRIVÉ

Seuls les maîtres contractuels ou agréés de l'enseignement privé relevant du ministère de l'éducation nationale, lauréats du concours externe de l'agrégation, peuvent demander leur maintien dans l'enseignement privé conformément aux dispositions du décret n° 64-217 du 10 mars 1964 modifié.
Ils doivent obligatoirement détenir au moment de leur inscription au concours un contrat définitif ou provisoire ou un agrément définitif, dans les conditions prévues par le décret précité du 10 mars 1964. Ils devront également exercer à la rentrée scolaire 2002 dans un établissement d'enseignement privé sous contrat d'association avec l'État dans lequel ils pourront subir les épreuves sanctionnant l'année probatoire dans les classes de niveau correspondant au concours de l'agrégation.
Ils saisissent l'option sur SIAL (ou minitel) et font figurer en vœu unique l'académie du lieu d'affectation prévue à la rentrée scolaire 2002.
Parallèlement à la saisie sur SIAL (ou minitel) ils envoient une copie de la lettre qui annonce leur admissibilité au bureau de gestion (DPE C2 ou DPE C3) accompagnée de la lettre par laquelle ils optent pour l'enseignement privé, d'une copie de leur contrat ou de leur agrément établi par la division chargée de l'enseignement privé du rectorat de l'académie dont ils relèvent, ainsi que l'attestation d'emploi dans la discipline ou option du concours, établie par leur chef d'établissement au titre de l'année scolaire 2002-2003. Cet envoi doit impérativement être effectué au plus tard, dans les trois jours après la date de proclamation des résultats d'admission. En l'absence des pièces justificatives, ou d'envoi tardif, l'affectation au titre de l'option 1 ou de l'option 2 sera prononcée dans l'enseignement public.
Sont exclus de cette possibilité d'option :
- les lauréats au concours externe de l'agrégation inscrits également au concours d'accès à l'échelle de rémunération des professeurs agrégés. Conformément à l'article 5 du décret n° 64-217 du 10 mars 1964 modifié, ils ne peuvent pas demander leur maintien dans l'enseignement privé. Ils accompliront le stage en situation -option 2 - dans l'enseignement public ;
- les lauréats du concours externe de l'agrégation exerçant en délégation rectorale dans un établissement d'enseignement privé, c'est-à-dire sans contrat, au moment de leur inscription au concours. Ils accompliront le stage en situation - option 2-dans l'enseignement public.
Avertissement : Les lauréats du concours externe de l'agrégation qui auront opté pour leur maintien dans l'enseignement privé et qui, à l'issue de la première année ou ultérieurement, souhaiteraient intégrer l'enseignement public devront demander leur intégration. Deux conditions devront alors être remplies :
- être dans une position statutaire permettant l'intégration dans l'enseignement public ;
- l'intégration sera subordonnée à l'existence d'emplois vacants au niveau national en application de l'article 7ter du décret n° 51-1423 du 5 décembre 1951.
Il est précisé que l'affectation en tant que titulaire de l'enseignement public est prononcée en fonction des règles du mouvement national à gestion déconcentrée. "
avatar
gemshorn
Niveau 9

Agrégation dans le privé  Empty Re: Agrégation dans le privé

par gemshorn le Mar 11 Fév 2020 - 9:52
@marx a écrit:Bonjour

Dans les faits il n'y a pas d'agrégation externe pour les enseignants du privé. Il y a l'agrégation interne du privé. Un enseignant titulaire d'un CAFEP qui réussirait l'agrégation externe du public deviendrait un enseignant du public et devrait donc demander un détachement pour avoir le droit de rester dans son établissement privé d'origine. Le bénéfice de l'agrégation donne toujours accès à la grille salariale des agrégés, sinon ça n'aurait pas de sens. Les directeurs des établissements privés acceptent volontiers des agrégés, le contraire n'aurait vraiment pas de sens...


NON, voir mon message ci-dessus.
L'échelle de rémunération est distincte du statut.
Jacky_43
Jacky_43
Je viens de m'inscrire !

Agrégation dans le privé  Empty Re: Agrégation dans le privé

par Jacky_43 le Mer 12 Fév 2020 - 9:56
Merci Gemshorn pour votre retour d'expérience,
Vous dites que vous demeurez maître du privé, agent non titulaire de l'Etat, contractuel de droit public, mais payé sur une échelle de rémunération de professeurs agrégés.
Est ce que le volume horaire du service en établissement d'un agrégé est réduit à 15h comme il est mentionné dans le public ?
avatar
gemshorn
Niveau 9

Agrégation dans le privé  Empty Re: Agrégation dans le privé

par gemshorn le Mer 12 Fév 2020 - 10:07
@Jacky_43 a écrit:Merci Gemshorn pour votre retour d'expérience,
Vous dites que vous demeurez maître du privé, agent non titulaire de l'Etat, contractuel de droit public, mais payé sur une échelle de rémunération de professeurs agrégés.
Est ce que le volume horaire du service en établissement d'un agrégé est réduit à 15h comme il est mentionné dans le public ?

Oui, mon obligation réglementaire de service hebdomadaire est bien de 15 heures (même si je suis à temps partiel par choix)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum