Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
gauvain31
Empereur

Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève - Page 12 Empty Re: Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève

par gauvain31 le Mar 21 Jan 2020 - 1:04
Je crois qu'on va pouvoir faire une nouvelle saisine au CSA: manipulation volontaire de sondage à BFM TV
[img]Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève - Page 12 Bfmtv12[/img]

https://twitter.com/BalanceTonMedia/status/1219295658634383360
micaschiste
micaschiste
Vénérable

Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève - Page 12 Empty Re: Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève

par micaschiste le Mar 21 Jan 2020 - 1:48
@angelxxx a écrit:D'après le président du snalc que j'ai pu voir aujourd'hui le gouvernement a le raisonnement suivant : là revalorisation se fait à condition que la reforme des retraites passe. Sinon niet. On ne peut donc pas vouloir le retrait de la reforme et la revalorisation. Selon le gouvernement hein.
Il n'écoutera donc pas la FSU, même si elle sera présente.
Ces propos du gouvernement devraient être largement diffusés. Nos salaires sont faibles dans l'absolu, pas par rapport à cet odieux projet de retraite. Conditionner l'un par l'autre n'est rien d'autre que de la manipulation, du chantage comme d'autres l'ont déjà dit. Ces propos montrent que le gouvernement n'est ni dans la concertation, ni dans l'écoute. Il laisse les ''gueux'' parler et s'en moque.
Les seuls qui gagneront sous Macron, ce sont les Haut-fonctionnaires, les haut-dirigeants du privé, bref les potes du gouvernement. Dans 2 ans, Macron retournera dans le privé pour se garnir les poches. En ce moment, il prépare toutes les lois pour son propre avenir et celui de ses copains.

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
Condorcet
Condorcet
Oracle

Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève - Page 12 Empty Re: Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève

par Condorcet le Mar 21 Jan 2020 - 3:13
Croire une seule seconde qu'il est possible, en tant que fonctionnaires de l'Education nationale, de négocier avec un tel gouvernement constitue plus qu'une erreur stratégique : c'est de la cécité historique.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
Osmie
Osmie
Grand sage

Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève - Page 12 Empty Re: Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève

par Osmie le Mar 21 Jan 2020 - 6:36
En effet.
Et dire aux troupes qu'il faut s'économiser pour une éventuelle suite d'un mouvement que l'on n'a pas rallié en masse (plus de 40 jours de grève dans certains secteurs, on en est loin dans l'EN), c'est montrer qu'on ne fait pas corps avec le reste de la société, notamment avec les cheminots qui nous ont appelés, début janvier, à prendre leur relève. Même si les collègues ne font pas grève, qu'est-ce que cela coûte d'appeler à la mobilisation ? Le SNALC me fait vraiment penser à Cyril Dion sur la question du climat : je négocie directement avec EM car celui-ci est prêt à négocier et j'y crois, j'aurais tenté quelque chose et après je suis surpris que le même EM ne tienne pas compte de mon avis. En attendant, du temps est gagné, le pays n'est pas bloqué, et la casse sociale avance bien.
Simeon
Simeon
Niveau 9

Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève - Page 12 Empty Re: Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève

par Simeon le Mar 21 Jan 2020 - 8:33
@ZeSandman a écrit:
Être à ces séances de discussion permettra de connaître noir sur blanc les intentions des uns et des autres, et de forcer les gens à ne plus avancer masqué ; cela peut aussi constituer un regain de motivation dans le combat pour les collègues, qui se verront donner des faits tangibles plutôt que des interprétations et avis de syndicalistes dont on sait qu'ils se nourrissent de 1,5 kg de Cassandre tous les matins (j'ironise bien sûr).

JRG a assuré que les collègues seraient informés des contenus de ces reunions après chacune de leurs tenues.

Je ne vois pas ce qui empêchera le gouvernement de continuer à temporiser et reporter à toujours plus tard les annonces concrètes. On ne croira plus en sa parole ? C'est le cas depuis longtemps...
Et quelles sont les bases de la négociation ? On parle de centaines d'euros en moins par mois à la retraite et vous voulez échanger ça contre des dizaines d'euros.

Que cherche le SNALC ? Pouvoir se positionner comme ceux qui ont obtenu une revalorisation qu'ils vendront comme géniale alors que ça ne compense en rien la perte des retraites.
BrindIf
BrindIf
Fidèle du forum

Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève - Page 12 Empty Re: Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève

par BrindIf le Mar 21 Jan 2020 - 8:45
@Osmie a écrit:En effet.
Et dire aux troupes qu'il faut s'économiser pour une éventuelle suite d'un mouvement que l'on n'a pas rallié en masse (plus de 40 jours de grève dans certains secteurs, on en est loin dans l'EN), c'est montrer qu'on ne fait pas corps avec le reste de la société, notamment avec les cheminots qui nous ont appelés, début janvier, à prendre leur relève. Même si les collègues ne font pas grève, qu'est-ce que cela coûte d'appeler à la mobilisation ? Le SNALC me fait vraiment penser à Cyril Dion sur la question du climat : je négocie directement avec EM car celui-ci est prêt à négocier et j'y crois, j'aurais tenté quelque chose et après je suis surpris que le même EM ne tienne pas compte de mon avis. En attendant, du temps est gagné, le pays n'est pas bloqué, et la casse sociale avance bien.
On ne peut pas dire que ce soit de la responsabilité du SNALC si les collègues ne se sont pas mis en grève en masse...
Un appel plus franc du SNALC début janvier n'aurait rien changé dans mon bahut : le SNES, bien plus représenté, a appelé à la reconductible, en donnant des dates (le 9 et le 10 janvier, les 14, 15 et 16), et pourtant les seuls qui l'ont fait n'étaient pas au SNES... la majorité des grévistes se sont concentrés sur les deux grosses journées avec manif régionale, et c'était déjà nettement moins qu'en décembre.
Osmie
Osmie
Grand sage

Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève - Page 12 Empty Re: Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève

par Osmie le Mar 21 Jan 2020 - 11:16
Non, ce n'est pas la responsabilité du SNALC si les collègues décident de ne pas se mettre en grève quand d'autres corps social ont eux conscience de l'urgence. En revanche, c'est la sienne quand il appelle à suspendre "momentanément" (pour reprendre le mot du courriel que l'on a reçu) la grève alors qu'il faut faire front. Les corps les plus mobilisés attendaient la fin de nos vacances scolaires (pendant qu'eux étaient grévistes) pour que l'on prenne leur relève. Et là, que se passe-t-il ? Un syndicat appelle à la suspendre. Ça ne changera peut-être pas grand-chose mais je trouve que c'est une belle erreur par rapport à ceux qui tiennent depuis 45 jours (alors que nous avons eu 7 appels, nous, et que rares sont les collègues à avoir fait plus de 10 jours de grève).
Mathador
Mathador
Grand sage

Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève - Page 12 Empty Re: Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève

par Mathador le Mar 21 Jan 2020 - 13:38
@Osmie a écrit:En revanche, c'est la sienne quand il appelle à suspendre "momentanément" (pour reprendre le mot du courriel que l'on a reçu) la grève alors qu'il faut faire front.
Il n'a pas appelé à suspendre la grève mais suspendu son appel à la grève, tout en laissant les sections locales libres de maintenir le leur (comme l'a fait le S3 de Montpellier).

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
Tristana
Tristana
Vénérable

Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève - Page 12 Empty Re: Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève

par Tristana le Mar 21 Jan 2020 - 19:25
@angelxxx a écrit:D'après le président du snalc que j'ai pu voir aujourd'hui le gouvernement a le raisonnement suivant : là revalorisation se fait à condition que la reforme des retraites passe. Sinon niet. On ne peut donc pas vouloir le retrait de la reforme et la revalorisation. Selon le gouvernement hein.
Il n'écoutera donc pas la FSU, même si elle sera présente.

Donc il vaut mieux croire aux promesses d'un gouvernement qui claironne depuis trois ans qu'il va revaloriser les enseignants, plutôt que de continuer à lutter avec une grosse partie de la population pour la justice sociale et pour empêcher qu'on grignote les droits de tous les Français.

@ZeSandman a écrit:Pas pour rien, puisque enfin un Ministre accepte de discuter rémunérations.

J'ajoute que la suspension temporaire de l'appel à la grève (le temps des négociations, le principe du préavis tout ça) ne fait pas du SNALC le fossoyeur de la lutte engagée depuis un mois, loin s'en faut.

Ça fait bien longtemps que ça parle rémunérations des enseignants, et à chaque fois il s'agit de donner des toutes petites miettes.
Le chantage sur la mobilisation contre les retraites n'a qu'un but : essayer de tuer le mouvement qui continuait à exister grâce à la mise en grève d'autres corps de métier que les transports, qui effectivement ont tenu depuis le 5 décembre, certains sans discontinuer.
On sait très bien qu'une grève qui s'arrête totalement a bien du mal à repartir — crois-moi, le gouvernement le sait, et il compte là-dessus.

_________________
« C’est tout de même épatant, et pour le moins moderne, un dominant qui vient chialer que le dominé n’y met pas assez du sien. »
Virginie Despentes
Marie Laetitia
Marie Laetitia
Bon génie

Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève - Page 12 Empty Re: Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève

par Marie Laetitia le Mar 21 Jan 2020 - 21:28
@Tristana a écrit:
@angelxxx a écrit:D'après le président du snalc que j'ai pu voir aujourd'hui le gouvernement a le raisonnement suivant : là revalorisation se fait à condition que la reforme des retraites passe. Sinon niet. On ne peut donc pas vouloir le retrait de la reforme et la revalorisation. Selon le gouvernement hein.
Il n'écoutera donc pas la FSU, même si elle sera présente.

Donc il vaut mieux croire aux promesses d'un gouvernement qui claironne depuis trois ans qu'il va revaloriser les enseignants, plutôt que de continuer à lutter avec une grosse partie de la population pour la justice sociale et pour empêcher qu'on grignote les droits de tous les Français.

Non, pas de tous les Français. Dans un sens comme dans l'autre.

_________________
 Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève - Page 12 Dlb10
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. [...] Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
Moonchild
Moonchild
Esprit éclairé

Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève - Page 12 Empty Re: Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève

par Moonchild le Mar 21 Jan 2020 - 22:37
@Osmie a écrit:Non, ce n'est pas la responsabilité du SNALC si les collègues décident de ne pas se mettre en grève quand d'autres corps social ont eux conscience de l'urgence. En revanche, c'est la sienne quand il appelle à suspendre "momentanément" (pour reprendre le mot du courriel que l'on a reçu) la grève alors qu'il faut faire front. Les corps les plus mobilisés attendaient la fin de nos vacances scolaires (pendant qu'eux étaient grévistes) pour que l'on prenne leur relève. Et là, que se passe-t-il ? Un syndicat appelle à la suspendre. Ça ne changera peut-être pas grand-chose mais je trouve que c'est une belle erreur par rapport à ceux qui tiennent depuis 45 jours (alors que nous avons eu 7 appels, nous, et que rares sont les collègues à avoir fait plus de 10 jours de grève).

D'un autre côté, ça remonte à quand la dernière fois que la mobilisation des enseignants a joué un rôle décisif dans une lutte sociale ?
Kimberlite
Kimberlite
Expert

Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève - Page 12 Empty Re: Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève

par Kimberlite le Mar 21 Jan 2020 - 23:33
Je pense qu'il faut relativiser: à part nous, sur ce forum, vous croyez qu'il y a beaucoup d'enseignants touchés par ce message du SNALC? Je pense que la grande majorité de mes collègues ne sont même pas au courant (et je parie qu'une bonne part connaît à peine l'existence du SNALC).
Mon côté optimiste me pousse à penser que chacun a son rôle à jouer. Si le SNALC peut relayer ce qui se passe dans ces réunions, et peut éventuellement mettre des bâtons dans les roues aux syndicats prêts à nous vendre pour quelques dizaines d'euros, pourquoi pas...
Mon côté pessimiste me pousse à penser que c'est quand même démoralisant de lire ce non-appel à la grève, alors que je vois la démobilisation des collègues, et la détermination des autres, ceux qui se foutent de nous.

PS: j'écris tout ça en écoutant du Saez, après m'être réécouté Hexagone de Renaud (à cause d'un autre fil de discussion)...

_________________
Spoiler:
Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève - Page 12 2657c714168f3529c89f9703ec00c658
ZeSandman
ZeSandman
Fidèle du forum

Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève - Page 12 Empty Re: Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève

par ZeSandman le Mar 21 Jan 2020 - 23:46
@Simeon a écrit:
Je ne vois pas ce qui empêchera le gouvernement de continuer à temporiser et reporter à toujours plus tard les annonces concrètes. On ne croira plus en sa parole ? C'est le cas depuis longtemps...
Et quelles sont les bases de la négociation ? On parle de centaines d'euros en moins par mois à la retraite et vous voulez échanger ça contre des dizaines d'euros.

Je tiens juste d'abord à préciser que je ne parle pas au nom du SNALC, et que l'ensemble de mes propos n'engage que moi.

Ceci étant dit, je ne vois pas ce qui te permet d'avancer ce que j'ai mis en gras.
Depuis près d'un an, le SNALC a fait le choix, après consultation de ses adhérents, de faire de la revalorisation du salaire des personnels EN, en particulier de celui des enseignants, sa revendication principale. Il demande que chaque catégorie touche autant que les catégories équivalentes des autres ministères.
Et ce sans aucune contrepartie sur le temps de travail, en s'assurant que l'augmentation se fasse sur notre grille indiciaire ou sur la part fixe de nos primes (ou par la création de nouvelles primes, pourvu que chacun en bénéficie).

On parle donc d'une augmentation mensuelle en centaines d'euros, on est loin de ce que tu racontes, il faudrait peut-être cesser de dire n'importe quoi.

@Simeon a écrit:
Que cherche le SNALC ? Pouvoir se positionner comme ceux qui ont obtenu une revalorisation qu'ils vendront comme géniale alors que ça ne compense en rien la perte des retraites.

Je serais le premier surpris que ce que tu décris soit le moteur actuel du SNALC, je ne vois pas ce qui t'amène à le penser.


Si le SNALC décide d'aller à la table des négociations, ce n'est pas pour repartir une vague promesse, mais bien avec des engagements écrits et un calendrier d'application. Je retranscris ici en gros les propos tenus par Jean-Rémi Girard, @angelxxx pourra confirmer puisqu'il me semble que nous étions tous les deux dans la même salle lundi.
Je ne vois aucune raison d'en douter, d'autant plus que c'est exactement ce qu'il s'est passé en novembre dernier.
Le SNALC n'a pas appelé immédiatement à la grève du 5 décembre, puisqu'une réunion portant sur la revendication qu'il porte (nos salaires donc) était prévue au ministère le 07 novembre.
Le but d'un préavis de grève étant l'obtention de négociations, c'était donc ici inutile.
Je cite le communiqué du SNALC à la sortie de cette réunion :

SNALC a écrit:
Le SNALC s'était fixé jusqu'à aujourd'hui pour s'engager ou non dans le mouvement du 5 décembre. Il a porté et continue de porter la revendication majoritaire des agents de l'Éducation nationale et du Supérieur : une revalorisation pour tous les personnels, que ce soit par le dégel du point d'indice, la hausse des indices dans les grilles et/ou l'augmentation de la part fixe des indemnités, sans contreparties.

Le SNALC a transmis en octobre un document sur la question des rémunérations dont les services du ministère ont reconnu le sérieux. Nous avons posé tous les constats et fait de nombreuses propositions chiffrées, le tout avec un projet de calendrier de mise en œuvre. Nous avons joué aussi longtemps que possible la carte du dialogue.

Au sortir de la réunion de ce jour sur les traitements, aucune annonce concrète n'a été faite.

En conséquence, le SNALC appelle les agents à participer à la grève sur les retraites et les traitements à partir du 5 décembre. Nous déposons dès demain un préavis qui couvre la période du 5 au 21 décembre, et appelons les collègues à organiser partout des heures d'information syndicale.

C'est encore ce qu'il se passe aujourd'hui : le Ministre a organisé un calendrier de réunions d'ici fin février, et maintenir l'appel à la grève ne serait pas cohérent avec la la revendication portée par le SNALC (nos salaires, l'ai-je déjà dit ?), puisqu'il a obtenu l'ouverture des négociations à ce sujet (pas à lui tout seul, on est d'accord).

@Tristana a écrit:
Donc il vaut mieux croire aux promesses d'un gouvernement qui claironne depuis trois ans qu'il va revaloriser les enseignants, plutôt que de continuer à lutter avec une grosse partie de la population pour la justice sociale et pour empêcher qu'on grignote les droits de tous les Français.

Il faudrait peut-être arrêter le procès en naïveté du SNALC, ce n'est pas parce que ce dernier croit aux vertus du dialogue qu'il est prêt à avaler n'importe quelle promesse, il veut du concret.
C'est vrai que depuis son arrivée au ministère JMB parle de revalorisations, sans qu'on en voit la couleur. Il s'est même permis, dans toute sa morgue, d'affirmer en juin qu'il s'en était déjà occupé (référence sûrement à la deuxième HSA imposée, ce petit coquin).
Puis il y a eu la mobilisation du 05 décembre principalement, et le mouvement qui a suivi. Et JMB a alors changé son fusil d'épaule et reçoit les orgas au ministère pour discuter salaires.
C'est donc en toute logique que le SNALC suspend son appel à la grève, le temps des négociations ; cela enlèvera de plus une raison au Ministre d'ignorer les propositions de ce syndicat et de ne dialoguer qu'avec le SGUNSA.

J'ai du mal avec le raisonnement, lu plusieurs fois ici, qu'il n'y a rien à attendre de discussions avec ce ministre ou avec ce gouvernement, que l'on ne pourra rien obtenir ou alors des miettes ou alors avec moult contreparties. Et donc on fait grève jusqu'à ce que de lui-même JMB, de manière unilatérale, sans demander l'avis des orgas, fasse publier un décret qui fait pleuvoir des billets sur la profession ? Ah bin non puisque ça n'arrivera pas.
On fait donc grève jusqu'en 2022, en espérant que le nouveau Ministre génère plus d'optimisme ?

On est un peu au niveau des collègues qui m'expliquent qu'il n'y a rien à attendre d'une grève dans l'EN, puisque cela fait trois vingt ans que les orgas claironnent que les grèves vont nous permettre d'obtenir tout plein de belles choses avec le succès que l'on sait. Et donc qui ne la font pas.

Le SNALC s'engage dans les négociations comme on s'engage dans la grève : sans naïveté, sans présager de son issue, mais avec la certitude que si l'on ne s'y engage pas, on a peu de chances d'obtenir quoi que ce soit.

Et la réforme des retraites dans tout ça ?
Si par miracle les négociations prochaines aboutissaient à des propositions du Ministère permettant une revalorisation de nos salaires, cela n'enlève en rien au SNALC la possibilité de continuer la lutte contre ce projet d'ici à son éventuelle adoption.

@Tristana a écrit:
On sait très bien qu'une grève qui s'arrête totalement a bien du mal à repartir — crois-moi, le gouvernement le sait, et il compte là-dessus.

Il ne faut pas écarter la possibilité suivante : le plus probable étant que les propositions du ministère soient ridicules et assorties de toutes sortes d'augmentations de notre charge de travail, il n'est pas impossible que tant de mépris puissent pousser les collègues à se mobiliser en plus grand nombre encore.
Bref il n'y a aucune certitude, mais quoi qu'il en soit ces négociations peuvent avoir le mérite de forcer JMB à sortir du bois.

@Moonchild a écrit:
D'un autre côté, ça remonte à quand la dernière fois que la mobilisation des enseignants a joué un rôle décisif dans une lutte sociale ?

Voilà.
Merci de ne pas reporter colère et frustration sur le seul SNALC.

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
Pourquoi 3,14159
Pourquoi 3,14159
Fidèle du forum

Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève - Page 12 Empty Re: Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève

par Pourquoi 3,14159 le Mer 22 Jan 2020 - 0:37
S’enorgueillir d'une promesse d'une augmentation moyenne d'une centaine d'euros...  Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève - Page 12 1665347707

Au premier janvier l'ajout de points (pas pour tous les échelons), retardé d'un an, ne couvre même pas l'inflation et la cotisation PC augmentée.

Il me manque 1000€ par mois pour revenir à un salaire équivalente d'il y a 30 ans. En attendant j'en fais pour ce que je perçois.

_________________
"Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité. " (Albert Einstein).
Simeon
Simeon
Niveau 9

Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève - Page 12 Empty Re: Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève

par Simeon le Mer 22 Jan 2020 - 11:36
@ZeSandman a écrit:
Ceci étant dit, je ne vois pas ce qui te permet d'avancer ce que j'ai mis en gras.
Depuis près d'un an, le SNALC a fait le choix, après consultation de ses adhérents, de faire de la revalorisation du salaire des personnels EN, en particulier de celui des enseignants, sa revendication principale. Il demande que chaque catégorie touche autant que les catégories équivalentes des autres ministères.
Et ce sans aucune contrepartie sur le temps de travail, en s'assurant que l'augmentation se fasse sur notre grille indiciaire ou sur la part fixe de nos primes (ou par la création de nouvelles primes, pourvu que chacun en bénéficie).

On parle donc d'une augmentation mensuelle en centaines d'euros, on est loin de ce que tu racontes, il faudrait peut-être cesser de dire n'importe quoi.

Le ministre et le gouvernement parlent depuis un moment de ces 400-500 millions cumulés par an et liés à loi sur les retraites sans en démordre, tout indique que les négociations sont sur les modalités de partage de cette somme et les contreparties. Un tel montant ne correspond qu'à des dizaines d'euros.

Là, tu expliques que le SNALC espère que fin février le ministre annonce que:
- l'enveloppe sera bien plus élevé
- il n'y aura pas de contreparties
- en particulier, ce ne sera pas directement lié à réforme des retraites et il n'y aura pas de problème pour continuer à faire grève pour les retraites

Attendre des choses impossibles ne fait que jouer le jeu de la temporisation.

J'ai du mal avec le raisonnement, lu plusieurs fois ici, qu'il n'y a rien à attendre de discussions avec ce ministre ou avec ce gouvernement, que l'on ne pourra rien obtenir ou alors des miettes ou alors avec moult contreparties. Et donc on fait grève jusqu'à ce que de lui-même JMB, de manière unilatérale, sans demander l'avis des orgas, fasse publier un décret qui fait pleuvoir des billets sur la profession ? Ah bin non puisque ça n'arrivera pas.

Le raisonnement, c'est de bloquer la réforme des retraites, on perd beaucoup trop sur les retraites.
La revalorisation nécessaire pour équilibrer la perte sur les retraites est monstrueuse, on ne l'obtiendra surement pas et même si on l'obtient, cette revalorisation bloquera toute revalorisation sur les 20 prochaines années.  Alors que retraite comprise on sera à +0 euros dans le meilleur des cas.
Au mieux, on est sur un jeu à somme nul avec cette stratégie, et surtout, on aura épuisé notre crédibilité sur la revalorisation.

L'autre stratégie est de bloquer la réforme des retraites, on évite de se prendre -500 euros par mois sur les retraites, et en suite, on demande la revalorisation. Le sujet est de plus en plus connu du grand public, on se rapproche du smic pour les certifiés en début de carrière, il y a les enjeux électoraux, etc, tout cela fait qu'on peut s'attendre à pouvoir négocier une revalorisation correcte. Le montant ne sera surement pas extraordinaire mais au moins il sera positif.
ZeSandman
ZeSandman
Fidèle du forum

Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève - Page 12 Empty Re: Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève

par ZeSandman le Mer 22 Jan 2020 - 14:36
@Simeon a écrit:
Le ministre et le gouvernement parlent depuis un moment de ces 400-500 millions cumulés par an et liés à loi sur les retraites sans en démordre, tout indique que les négociations sont sur les modalités de partage de cette somme et les contreparties. Un tel montant ne correspond qu'à des dizaines d'euros.

Là, tu expliques que le SNALC espère que fin février le ministre annonce que:
- l'enveloppe sera bien plus élevé
- il n'y aura pas de contreparties
- en particulier, ce ne sera pas directement lié à réforme des retraites et il n'y aura pas de problème pour continuer à faire grève pour les retraites

Attendre des choses impossibles ne fait que jouer le jeu de la temporisation.

Je te reprenais simplement sur :

@Simeon a écrit:On parle de centaines d'euros en moins par mois à la retraite et vous voulez échanger ça contre des dizaines d'euros.

Je t'ai expliqué ce que veut le SNALC, ce qui n'est pas ce que tu lui avais prêté comme intention ; il semble que tu l'as maintenant compris.

Maintenant décréter que c'est impossible pour dire qu'il faut faire autre chose, pourquoi pas, mais c'est un peu facile.
J'ai lu sur le forum des intervenants qui disaient que le mouvement était mort et que la réforme des retraites était actée ; j'imagine que ces derniers considèrent que demander son retrait est tout autant impossible, et qu'au même titre tu attends donc quelque chose qui ne viendra jamais  Razz
Je ne suis d'accord ni avec toi ni avec eux.



@Simeon a écrit:
Le raisonnement, c'est de bloquer la réforme des retraites, on perd beaucoup trop sur les retraites.
La revalorisation nécessaire pour équilibrer la perte sur les retraites est monstrueuse, on ne l'obtiendra surement pas et même si on l'obtient, cette revalorisation bloquera toute revalorisation sur les 20 prochaines années.  Alors que retraite comprise on sera à +0 euros dans le meilleur des cas.
Au mieux, on est sur un jeu à somme nul avec cette stratégie, et surtout, on aura épuisé notre crédibilité sur la revalorisation.

L'autre stratégie est de bloquer la réforme des retraites, on évite de se prendre -500 euros par mois sur les retraites, et en suite, on demande la revalorisation. Le sujet est de plus en plus connu du grand public, on se rapproche du smic pour les certifiés en début de carrière, il y a les enjeux électoraux, etc, tout cela fait qu'on peut s'attendre à pouvoir négocier une revalorisation correcte. Le montant ne sera surement pas extraordinaire mais au moins il sera positif.

Les revendications salariales du SNALC sont indépendantes de la réforme des retraites, elles sont antérieures à la présentation du projet.
C'est aujourd'hui déjà que l'on perd de l'argent, plutôt proche de 1 000 euros que de 500 par rapport aux autres catégories A et A+.
C'est aujourd'hui que les media enchaînent les articles sur nos bas salaires et nos conditions de travail ; il y a de grandes chances que dans cinq mois ils soient passés à autre chose.
C'est maintenant que s'ouvre une série de discussions sur nos rémunérations, et quoi qu'il se passe sur les retraites, je ne suis pas sûr que de nouvelles discussions pourront s'ouvrir, surtout si celles de février ont déjà eu lieu et que c'est le SGEN qui aura donné le LA (d'autant qu'il me semble que ce dernier est tout à fait favorable à une refonte de nos ORS).
Que le ministre veuille lier ces revalorisations à la réforme des retraites, c'est son jeu, mais les orgas ne sont pas obligées d'aller dans son sens. Le principe des négociations, quoi.
Je ne sais pas ce qu'elles donneront ; j'ai toutefois l'espoir qu'elles amèneront chacun à abattre son jeu, ce qui nous sortira d'un flou artistique qui jusqu'ici favorise plus l'absence de mobilisation des collègues que son contraire.

Après il est tout à fait légitime de questionner la stratégie du SNALC, tu as raison de le faire. Je pense simplement qu'en la matière il n'y a aucune certitude, et je trouve les propos tenus ici parfois un poil trop catégoriques.

Enfin pour l'histoire des enjeux électoraux, cela revient souvent à draguer les retraités, qui sont en majorité pour la réforme des retraites (pour les autres quoi), et peu enclins à ce qu'un gouvernement décide de déployer des moyens dans la Fonction Publique, encore moins si c'est pour augmenter ces feignasses de fonctionnaires.


Dernière édition par ZeSandman le Mer 22 Jan 2020 - 14:47, édité 1 fois (Raison : faute d'accord)

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
avatar
XIII
Neoprof expérimenté

Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève - Page 12 Empty Re: Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève

par XIII le Mer 22 Jan 2020 - 14:39
Le Snalc, l'Unsa ou le Sgen sont en dessous de tout! C'est la pression de la rue, des actions des collègues, des grévistes, des manifestants qui, eux, sont dans la lutte légitime!
Si nous obtenons des miettes au niveau salaire c'est bien grâce à nos actions et non à ces syndicats qui n'ont jamais été dans lutte finalement! Ils me filent la nausée!
ZeSandman
ZeSandman
Fidèle du forum

Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève - Page 12 Empty Re: Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève

par ZeSandman le Mer 22 Jan 2020 - 14:44
@XIII a écrit:Le Snalc, l'Unsa ou le Sgen sont en dessous de tout! C'est la pression de la rue, des actions des collègues, des grévistes, des manifestants qui, eux, sont dans la lutte légitime!
Si nous obtenons des miettes au niveau salaire c'est bien grâce à nos actions et non à ces syndicats qui n'ont jamais été dans lutte finalement! Ils me filent la nausée!

Mais oui, mais oui, rassure-toi, c'est bien toi qui a la plus grosse... orga Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève - Page 12 1479945104

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
henriette
henriette
Médiateur

Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève - Page 12 Empty Re: Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève

par henriette le Mer 22 Jan 2020 - 14:47
Bon quelle que soit sa colère ou son incomprehension, on va garder son calme, et éviter de tomber dans l'invective, ou le sarcasme, qui sont tous deux assez stériles. En ce moment, on n'a pas bedoin de ça, si ? Wink

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
NLM76
NLM76
Grand sage

Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève - Page 12 Empty Re: Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève

par NLM76 le Mer 22 Jan 2020 - 14:50
@angelxxx a écrit:D'après le président du snalc que j'ai pu voir aujourd'hui le gouvernement a le raisonnement suivant : là revalorisation se fait à condition que la reforme des retraites passe. Sinon niet. On ne peut donc pas vouloir le retrait de la reforme et la revalorisation. Selon le gouvernement hein.
Il n'écoutera donc pas la FSU, même si elle sera présente.
Ce qui veut dire que le gouvernement envisage que la réforme des retraites ne passe pas ?
Très bien.
A diffuser partout.

_________________
Pub:

Sites du grip :

  • http://instruire.fr
  • http://slecc.fr/GRIP.htm
  • https://grip-editions.fr

Mes « œuvres » complètes...

  • Bellum Gallicum, I
  • Amphitryon
  • Linguæ Latīnæ Libellus Prīmus
  • Dē amīcitiā
  • Premier cahier d'orthographe française: Homophones grammaticaux
  • Débat de Folie et d'Amour
  • Ab urbe conditā, I
  • www.lettresclassiques.fr

ipomee
ipomee
Grand Maître

Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève - Page 12 Empty Re: Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève

par ipomee le Mer 22 Jan 2020 - 16:46
@NLM76 a écrit:
@angelxxx a écrit:D'après le président du snalc que j'ai pu voir aujourd'hui le gouvernement a le raisonnement suivant : là revalorisation se fait à condition que la reforme des retraites passe. Sinon niet. On ne peut donc pas vouloir le retrait de la reforme et la revalorisation. Selon le gouvernement hein.
Il n'écoutera donc pas la FSU, même si elle sera présente.
Ce qui veut dire que le gouvernement envisage que la réforme des retraites ne passe pas ?
Très bien.
A diffuser partout.

Bien vu ! Very Happy
Mélu
Mélu
Empereur

Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève - Page 12 Empty Re: Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève

par Mélu le Mer 22 Jan 2020 - 17:30
Courrier reçu de la section SNALC de mon académie :
Non à cette réforme des retraites, le SNALC appelle à la grève le 24


Défendons la solidarité intergénérationnelle. Ne laissons pas la France à la finance. Voici notre communiqué pour la grève du 24 janvier: ici



Le SNALC a déposé un préavis de grève jusqu'aux vacances pour laisser la possibilité aux collègues de mener des actions locales et légales.



Mardi dernier le SNALC a été reçu pendant 2h30 par le Ministre de l'éducation nationale. Le SNALC n'a eu de cesse de répéter que nous participerons aux négociations sur les revalorisations à l'unique condition qu'il n'y ait aucune compensation.



Les personnels ont assez donné et sont fatigués par la multiplication des missions. Le SNALC a réclamé un plan de revalorisation significatif et sans compromission.



Nous appelons les personnels à un dernier effort pour le 24 janvier afin de démontrer que nous sommes toujours déterminés. Nous savons que les personnels sont enclins à des difficultés financières et nous ne jetterons pas la pierre à ce qui n'ont pas la capacité financière à descendre dans la rue.



Soutenez les syndicats , ils sont à vos côtés!

_________________
"Pourquoi sommes-nous au monde, sinon pour amuser nos voisins et rire d'eux à notre tour ?"
[ Jane Austen ] - Extrait de Orgueil et préjugés
avatar
Melyne5
Niveau 10

Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève - Page 12 Empty Re: Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève

par Melyne5 le Jeu 30 Jan 2020 - 7:15
On en est où là ? Il s'est passe quoi depuis le 16 janvier ?Aucune info, aucune mise à jour sur le site... Les négociations avancent-elles alors même que la revalorisation est inconstitutionnelle ?
On fait quoi nous ?
*Ombre*
*Ombre*
Neoprof expérimenté

Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève - Page 12 Empty Re: Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève

par *Ombre* le Jeu 30 Jan 2020 - 8:12
Si, si, il y a eu un message du Snalc national déclarant que ces négociations n'étaient pas des négociations mais du foutage de gueule. C'est bien qu'ils s'en rendent compte. Mais après ?????
Rendash
Rendash
Enchanteur

Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève - Page 12 Empty Re: Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève

par Rendash le Jeu 30 Jan 2020 - 8:57
@*Ombre* a écrit:Si, si, il y a eu un message du Snalc national déclarant que ces négociations n'étaient pas des négociations mais du foutage de gueule. C'est bien qu'ils s'en rendent compte. Mais après ?????

C'était le scoop de l'année. Heureusement que j'étais assis en lisant le mail, pour pouvoir encaisser le choc.

_________________
Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève - Page 12 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
*Ombre*
*Ombre*
Neoprof expérimenté

Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève - Page 12 Empty Re: Front syndical contre la réforme des retraites : le SNALC suspend son appel à la grève

par *Ombre* le Jeu 30 Jan 2020 - 9:02
No comment.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum