Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Cléopatra2
Grand sage

Tribune dans Le Monde du 27/01/20 : Plus de 50 chefs d’établissements scolaires parisiens demandent que « cessent les blocages » - Page 4 Empty Re: Tribune dans Le Monde du 27/01/20 : Plus de 50 chefs d’établissements scolaires parisiens demandent que « cessent les blocages »

par Cléopatra2 le Ven 31 Jan 2020 - 6:50
@Seifer a écrit:Pour ma part aucunement mal à l'aise avec les blocages que je soutiens par ailleurs.

Nous dans le 77 ce qui s'est passé concrètement c'est qu'il y avait des similis de blocages, mais les élèves ne sont simplement pas rentrés dans leur établissement. On peut difficilement dire que ce soit en dehors de la loi.

Edit : Ah oui, c'est chez nous que ça a fait le buzz, le proviseur "giflé par une lycéenne". Le type était fou furieux, a bousculé plusieurs élèves, a été ultra violent avec l'élève qui s'est simplement débattue pour se libérer et en faisant cela, elle a en effet touché son visage. C'est beau, le journalisme.

Chez nous, pour éviter tout blocage, tout débordement, hop, report à la rentrée quand les esprits seront calmés!
Seifer
Seifer
Érudit

Tribune dans Le Monde du 27/01/20 : Plus de 50 chefs d’établissements scolaires parisiens demandent que « cessent les blocages » - Page 4 Empty Re: Tribune dans Le Monde du 27/01/20 : Plus de 50 chefs d’établissements scolaires parisiens demandent que « cessent les blocages »

par Seifer le Ven 31 Jan 2020 - 7:29
@Ramanujan974 a écrit:
@Seifer a écrit:
Edit : Ah oui, c'est chez nous que ça a fait le buzz, le proviseur "giflé par une lycéenne". Le type était fou furieux, a bousculé plusieurs élèves, a été ultra violent avec l'élève qui s'est simplement débattue pour se libérer et en faisant cela, elle a en effet touché son visage. C'est beau, le journalisme.

Aucune plainte n'a été déposée contre le proviseur ?

Cela devrait être fait. Au niveau de notre AG et des syndicats nous sommes en train de rédiger des communiqués à ce sujet.

_________________
De tout cimetière naît un champ de fleurs.
Lefteris
Lefteris
Empereur

Tribune dans Le Monde du 27/01/20 : Plus de 50 chefs d’établissements scolaires parisiens demandent que « cessent les blocages » - Page 4 Empty Re: Tribune dans Le Monde du 27/01/20 : Plus de 50 chefs d’établissements scolaires parisiens demandent que « cessent les blocages »

par Lefteris le Ven 31 Jan 2020 - 15:11
@mamieprof a écrit:Chez nous la PA est à bout ..Elle nous dit il faut que tout ce bazar d Ec3 cesse...pas nos actions, la passation des épreuves...
Voilà. Il faut s'attaquer à la cause, pas à l'éruption de boutons qui en découle. La population française, et dans le cas présent l'EN se battent dos au mur contre un gouvernement qui fait avec brutalité ce pour quoi il est mandaté par la finance,  mais pas élu par le peuple (même par une partie des  16% du corps électoral qui a porté le banquier au pouvoir)   : casser définitivement le modèle français, dont son EN.  Faire une tribune, c'est s'attaquer aux effets et non aux causes, présenter ceux qui résistent comme des méchants, et contribuer à faire croire implicitement que ça nuit aux élèves (ce qui voudrait dire que le nouveau bac vaut finalement quelque chose, donc défendre le gouvernement), donner une leçon de morale ou des injonctions par  voie de presse.  C'est être du côté du manche, bien lâchement, et le montrer ( je serais d'ailleurs curieux de confronter parmi ces braves gens ceux qui ont approuvé, voire fait  du zèle, lors du saccage du collège, et ont consciencieusement tiré dans le dos des enseignants).
Le résultat de cette tribune est d'ailleurs édifiant : des collègues  habituellement indifférents sont fous de rage, j'ai même eu la surprise de voir les articles affichés dans notre SDP, ce qui est rarissime. Des salariés de l'EN  sont désespérés,  et l'important, ce sont les E3C, le calme, la souffrance en silence. On rêve... Ca me fait penser aux gens qui pleurnichent sur le réveillon où ils ne peuvent pas aller à cause des grèves.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, utilisée pour toutes les démolitions, expliquée sans fard par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
Halybel
Halybel
Habitué du forum

Tribune dans Le Monde du 27/01/20 : Plus de 50 chefs d’établissements scolaires parisiens demandent que « cessent les blocages » - Page 4 Empty Re: Tribune dans Le Monde du 27/01/20 : Plus de 50 chefs d’établissements scolaires parisiens demandent que « cessent les blocages »

par Halybel le Ven 31 Jan 2020 - 18:12
@Orlanda a écrit:Je n'entends que cela, ces derniers temps, des gens qui déclarent qu'un fond, la colère est juste, mais que la forme qu'elle prend n'est pas la bonne.
Vous crevez,  c'est bien triste, au fond vous avez raison de vous plaindre, mais crevez en silence, sans gicler de partout s'il-vous-plaît, il y en a qui veulent servir.
Les CDE sont pourtant les premiers à savoir que nous n'avons à notre disposition aucun autre moyen de nous faire entendre. Ils connaissent très bien notre degré de muselage. C'est perfide, littéralement.

Oui je commence en avoir aussi marre d'entendre qu'il faut respecter la forme républicaine et, vous comprendrez pourquoi j'emploie républicain et non démocratique n'est ce pas, car cet état ne l'est plus.
Les méthodes traditionnelles ne fonctionnent plus, ce gouvernement a bien montré avec la récente réforme qu'il n'écoute pas !
Osez dire à ceux qui passent le plus de temps avec les élèves dans des conditions parfois infâmes, qu'ils œuvrent à leur mal, je trouve cela malhonnête. Le lexique de la prise d'otage me fait doucement rire quand on prends en otage 35 parfois plus, élèves dans des salles petites, mal équipées, avec du matériel obsolètes, des injonctions ridicules, des programmes incohérents et j'en passe, ça 7h par jour avec obligations de présence s'apparentent plus à de la prise d'otage que le blocage des E3C mais bon, continuons de nous cacher derrière la forme républicaine.

Quand la manifestation deviendra illégale, ça arrive bientôt, vous direz "manifester c'est pas bien car cela est illégale" ? Henriette a raison on peut ne pas être d'accord avec le blocage, mais il faut comprendre comment on en arrive là...

_________________
Je soigne ma dyslexie pardon si elle ressort trop parfois.

On ne fait pas bouger les choses en dressant seulement des constats.
Subir ou agir, la vie est une question de choix.
avatar
User17095
Érudit

Tribune dans Le Monde du 27/01/20 : Plus de 50 chefs d’établissements scolaires parisiens demandent que « cessent les blocages » - Page 4 Empty Re: Tribune dans Le Monde du 27/01/20 : Plus de 50 chefs d’établissements scolaires parisiens demandent que « cessent les blocages »

par User17095 le Ven 31 Jan 2020 - 19:19
Je le répète : cette tribune a été rédigée et est parue avant que la contestation des e3c ne prenne cette forme. A ce moment là, les lycéens parisiens (parce que c'est de cette situation que ça parle) évoquaient la précarité étudiante ou la réforme des retraites, pas celle du bac.
Délibérément, nous ne parlons pas des motifs, parce que le sujet n'était pas le fait que les lycéens se mobilisent, mais cette forme spécifique de mobilisation.
Dire "critiquer les blocages, c'est défendre la réforme du bac" est donc non seulement inepte, c'est aussi malhonnête.

Maintenant si vous tenez vraiment à parler des e3c, perso je n'ai pas d'avis très tranché dessus parce que je travaille en collège.
En revanche, tous mes collègues de lycée trouvent ça mal fichu et mal engagé, et rappellent que c'était un compromis qui répondait aux demandes des syndicats enseignants, compromis qui finalement parvient à ne convenir à personne. La mémoire et la cohérence, ça ne fait de mal à personne.

Quoi qu'il en soit, personne n'est dupe : la dureté de la contestation des e3c, alors que ce n'est qu'une partie de la réforme et certainement pas son coeur, et les formes violentes qu'elle prend, traduisent une colère globale. Le fait qu'elle soit parfaitement légitime ne doit pas empêcher d'être interrogé par certains actes entre :
- les plus stupides, comme les blocages des collèges dont se vantent ces zorchartes : https://twitter.com/ParBlocage
- les plus violents, comme le fait de perturber les élèves alors même qu'ils bossent, ou de tenter de mettre le feu aux établissements
Le fait que le gouvernement soit sourd et joue le pourrissement, ne justifie pas de se comporter soi-même en pourriture.
Clecle78
Clecle78
Neoprof expérimenté

Tribune dans Le Monde du 27/01/20 : Plus de 50 chefs d’établissements scolaires parisiens demandent que « cessent les blocages » - Page 4 Empty Re: Tribune dans Le Monde du 27/01/20 : Plus de 50 chefs d’établissements scolaires parisiens demandent que « cessent les blocages »

par Clecle78 le Ven 31 Jan 2020 - 19:27
En pourriture? Franchement Pogonophile après les facistes dans un précédent message ... Tu manies l'hyperbole à merveille mais je préfèrerais pour ma part un langage plus nuancé et pour tout dire plus respectueux .
avatar
User17095
Érudit

Tribune dans Le Monde du 27/01/20 : Plus de 50 chefs d’établissements scolaires parisiens demandent que « cessent les blocages » - Page 4 Empty Re: Tribune dans Le Monde du 27/01/20 : Plus de 50 chefs d’établissements scolaires parisiens demandent que « cessent les blocages »

par User17095 le Ven 31 Jan 2020 - 19:29
Comment qualifier le fait d'empêcher ses propres élèves de travailler à coup de casseroles ? Comment qualifier le fait de mettre le feu à un lycée ?
JEMS
JEMS
Grand Maître

Tribune dans Le Monde du 27/01/20 : Plus de 50 chefs d’établissements scolaires parisiens demandent que « cessent les blocages » - Page 4 Empty Re: Tribune dans Le Monde du 27/01/20 : Plus de 50 chefs d’établissements scolaires parisiens demandent que « cessent les blocages »

par JEMS le Ven 31 Jan 2020 - 19:32
Sujet verrouillé pour l'heure en attente de modération.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum