Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Osmie
Grand sage

Blanquer, ministère amer - Page 7 Empty Re: Blanquer, ministère amer

par Osmie le Jeu 13 Fév 2020 - 9:52
Dommage qu'il n'y ait pas écrit "mort de son métier" ou quelque chose de ce genre.
On attend avec impatience une salle Christine Renon, financée avec l'argent que n'ont pas touché les collègues qui sont allés à son enterrement (des grévistes déguisés, pas des collègues fraternels, hein).
ArminG
ArminG
Niveau 4

Blanquer, ministère amer - Page 7 Empty Re: Blanquer, ministère amer

par ArminG le Jeu 13 Fév 2020 - 10:18
“Le bourreau est la pierre angulaire des sociétés.” Joseph de Maistre
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Blanquer, ministère amer - Page 7 Empty Re: Blanquer, ministère amer

par Celadon le Jeu 13 Fév 2020 - 10:25
On n'a jamais été très gâtés par ce ministère, mais là je crois que ça bat tous les records.
Lefteris
Lefteris
Empereur

Blanquer, ministère amer - Page 7 Empty Re: Blanquer, ministère amer

par Lefteris le Jeu 13 Fév 2020 - 10:43
"L'hypocrisie est un hommage que le vice rend à la vertu". Un bon sujet pour ces politiciens et pour la camarilla technocratique et administrative qui les sert avec zèle, moyennant les bouts de (bon) gras distribués.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, utilisée pour toutes les démolitions, expliquée sans fard par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
gauvain31
gauvain31
Empereur

Blanquer, ministère amer - Page 7 Empty Re: Blanquer, ministère amer

par gauvain31 le Jeu 13 Fév 2020 - 10:51
A quand la salle Steve Maia Caniço au ministère de l'Intérieur ?


Quant à la salle Christine Renon , ne t'inquiète pas Osmie, elle ne tardera pas . Je prédis même une "école Christine Renon" inaugurée en septembre 2020 par le ministre en personne et plein de journalistes compatissants autour....
LemmyK
LemmyK
Niveau 9

Blanquer, ministère amer - Page 7 Empty Re: Blanquer, ministère amer

par LemmyK le Jeu 13 Fév 2020 - 11:15
Salle Jérôme Rodrigues à l'hospital service ophtalmologie.
Crèche Sereine Mauborgne.
Kimberlite
Kimberlite
Expert

Blanquer, ministère amer - Page 7 Empty Re: Blanquer, ministère amer

par Kimberlite le Jeu 13 Fév 2020 - 22:10
Pendant qu'on essaie de terroriser la piétaille en leur parlant "devoir de réserve", en haut de la pyramide, la réserve, on s'en tamponne allègrement le coquillard:
https://www.liberation.fr/politiques/2020/02/11/melange-des-genres-au-ministere-de-blanquer_1777984

Oh purée, il n'en manque pas une: https://twitter.com/jmblanquer/status/1227244098387619840
Hommage à Bretécher... Euh... à Bretécher ET SON MARI (lire les commentaires... il ne va pas aimer...) Blanquer, ministère amer - Page 7 437980826

_________________
Spoiler:
Blanquer, ministère amer - Page 7 2657c714168f3529c89f9703ec00c658
beaverforever
beaverforever
Niveau 8

Blanquer, ministère amer - Page 7 Empty Re: Blanquer, ministère amer

par beaverforever le Ven 14 Fév 2020 - 18:19
Attention à ne pas tomber dans la "joie malsaine" à la lecture de l'information suivante.

Le ministère Blanquer n'est pas amer que pour les enseignants, il y en a aussi pour les fonctionnaires de la DGESCO.

La charge de travail pèse sur les employés. " "Les agents font part à la mission ; d’horaires extensibles, de pauses repas devant l’ordinateur, de travail le soir, les week-ends et pendant les congés. Les dépassements d’horaires sont banalisés, connus de l’encadrement et les récupérations sont difficiles à obtenir". D'autant que le travail n'est pas priorisé. Par exemple toutes les demandes des deux cabinets (Blanquer et Attal) passent comme prioritaires en court circuitant la voie hiérarchique. Les questionnaires anonymes montrent à 83% un dépassement des horaires de travail régulier.

La Dgesco est animée par une belle guerre de bureaux avec des chefs interdisant à leurs employés d'échanger avec le bureau voisin. " Les agents font part à la mission des difficultés à travailler avec les collègues des autres bureaux de la DGESCO (voire interdiction), rivalités entre chefs de bureaux de la centrale, des pratiques managériales inappropriées (« vous êtes payés pour obéir, pas pour penser », « management brutal, infantilisant, pinailleur », « dévalorisant voire humiliant »)", note le rapport. Selon les questionnaires, 80% des agents signalent des injonctions contradictoires et 64% une absence d'écoute des managers.
Très très sympa, tout ça...

Une experte CGT du CHSCT rappelle que "les chefs de bureau sont évalués sur ce qu'ils produisent, sur la production qu'ils obtiennent des agents par rapport aux commandes, mais ils ne sont jamais évalués sur les conditions dans lesquelles il l'obtiennent". A propos des cadres elle note "une absence de considération, de respect, de bienveillance, des  humiliations publiques dans les couloirs". Par exemple une chef de bureau qui dit à une de ses agentes "ici vous n'êtes rien". Bonjour l'ambiance !

Y aurait-il comme une culture d'administration un tout petit peu maltraitante sur les bords ?

Bon courage aux collègues qui subissent ces mauvais traitements.
Kimberlite
Kimberlite
Expert

Blanquer, ministère amer - Page 7 Empty Re: Blanquer, ministère amer

par Kimberlite le Ven 14 Fév 2020 - 22:02
A tous les étages, une maison de fous...

_________________
Spoiler:
Blanquer, ministère amer - Page 7 2657c714168f3529c89f9703ec00c658
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

Blanquer, ministère amer - Page 7 Empty Re: Blanquer, ministère amer

par Sphinx le Ven 14 Fév 2020 - 22:27
Par curiosité, ça fait quoi, un agent à la DGESCO ? (En fait je ne sais pas trop à quoi sert la DGESCO à part avoir un directeur ou une directrice qui passe à la télé pour raconter n'imp' Embarassed)

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Blanquer, ministère amer - Page 7 Livre11
beaverforever
beaverforever
Niveau 8

Blanquer, ministère amer - Page 7 Empty Re: Blanquer, ministère amer

par beaverforever le Ven 14 Fév 2020 - 23:20
C'est le coeur du réacteur administratif. Elle met en oeuvre la politique éducative et les programmes; elle détermine le recrutement, la formation initiale et continue des enseignants; elle cadre le fonctionnement des établissements scolaires; elle organise l'inclusion scolaire, elle détient les cordons de la bourse; etc.

Visiblement, elle est, comme beaucoup de directions administratives, pressurée par le cabinet du ministre qui lui donne fréquemment de nouvelles missions.
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

Blanquer, ministère amer - Page 7 Empty Re: Blanquer, ministère amer

par Sphinx le Sam 15 Fév 2020 - 7:31
Merci de ta réponse, mais je ne comprends toujours pas Embarassed concrètement, ça veut dire quoi, "mettre en oeuvre", "cadrer" ? Ça fait vraiment partie des termes que je ne comprends pas. Parce que d'ici par exemple, j'ai l'impression que c'est nous qui mettons en oeuvre la politique éducative et les programmes, que ce sont les rectorats qui cadrent et détiennent les cordons de la bourse, et ainsi de suite.

En fait sachant que beaucoup de textes (les programmes par exemple) ne sont pas rédigés par eux, que ça ne prend pas 600 personnes non plus de rédiger ceux qui restent, et qu'ensuite c'est aux rectorats, DSDEN, ESPE, établissements scolaires de se charger de l'application desdits textes sur le terrain, j'ai du mal à comprendre le job des agents concrètement. (S'il s'agit de passer leur journée à pondre des notes inutiles qui sont ensuite ignorées concernant un terrain qu'ils ne connaissent pas, je comprends qu'ils craquent... D'ailleurs en fait la plupart des rapports sur le métier qu'on voit passer sont rédigés par des personnes externes à la DGESCO et recrutées pour l'occasion non ?)

Et autant je conçois qu'il y ait besoin de quelques personnes à la tête du ministère pour prendre les décisions, autant je ne m'imaginais pas qu'il y ait tant d'agents que ça, et je ne saisis toujours pas quel est leur travail à la lecture de ta réponse, parce que la mise en oeuvre des politiques éducatives se fait dans les établissements scolaires pour qui elles sont conçues et le reste, ce sont des termes managériaux qui ne me semblent pas relever du travail d'un agent (si on me dit "agent" je pense "agent B ou C").

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Blanquer, ministère amer - Page 7 Livre11
beaverforever
beaverforever
Niveau 8

Blanquer, ministère amer - Page 7 Empty Re: Blanquer, ministère amer

par beaverforever le Sam 15 Fév 2020 - 9:35
N'étant pas un expert ni un pratiquant de la centrale, ni un anthropologue des structures administratives, j'aurai du mal à te répondre précisément.
Cependant, je te colle un extrait d'un billet de blog d'un ancien recteur et directeur administratif qui s'est exprimé ses dernières années, depuis qu'il est à la retraite. Il utilise son blog pour faire ses propositions de réformes du système, le texte est donc biaisé, mélange description et propositions, mais permet d'entrevoir ce qu'est la Centrale. Dans cet extrait il propose sa vision des relations entre la Centrale et les Académies.

Aujourd’hui, les services académiques font face à un véritable harcèlement textuel et la situation n’a cessé d’empirer au fil des années. De nombreux correspondants de la centrale relaient en académie les instructions des bureaux. Il conviendrait de programmer l’action ministérielle.

En début de mandature, un programme de travail et un calendrier de mise en œuvre pourraient à cette fin être établis. Ceci donnerait de la visibilité à l’action politique et permettrait de mobiliser de façon organisée toutes les compétences autour de sujets déterminés comme essentiels. Le séquencement des opérations prévues devra se centrer sur leur faisabilité, notamment en termes d’appropriation et de réalisation concrète.

Les questions traitées ressortiraient nécessairement du programme politique des ministres mais le programme de travail devrait aussi intégrer des sujets à l’initiative des Recteurs. Il est en effet des questions qu’il faut régler et qui ne rentrent pas dans le champ du politique parce non visibles, sauf par les professionnels, et non vendables dans un bilan médiatique ministériel.

L’intervention des deux directions chargées des deux premiers cycles d’enseignement se concentrera sur la circulaire de rentrée qui devra paraître en décembre de l’année précédant la rentrée, en même temps que l’allocation des moyens. Il faut proscrire la notification de circulaires trop sectorielles qui segmentent la politique éducative et favorisent de fait l’organisation des services académiques en décalque des structures de l’administration centrale.

L’unité d’action et la cohérence d’ensemble de l’action éducative territoriale doit prévaloir dans les instructions ministérielles, sans qu’il soit nécessaire sans cesse de la reconstituer à partir du puzzle d’instructions envoyé par la centrale. Ce que l’administration centrale perdrait en instructions écrites bouclées, elle devrait le gagner en travaux partagés avec les services académiques : échanges, rencontres, formation, séminaires, visites…

De longue date, « l’expertise » des syndicats a été privilégiée. Historiquement largement pratiquée par les gouvernements de droite comme de gauche, les cabinets ministériels, pas toujours avec l’appui et l’expertise des directions centrales, négocient les réformes avec les syndicats. Au prétexte que « c’est politique », cette pratique place les syndicats en situation de force, bien au-delà de leur vocation principale à défendre les intérêts moraux et matériels de leurs mandants.

Se noue ainsi une sorte d’alliance objective entre des administrations centrales qui sont tentées de tout contrôler et des syndicats qui craignent les marges d’appréciation qui pourraient être laissées localement, y compris les OS les plus « autogestionnaires ».

Et que dire de ces moments pathétiques où en académie un syndicat vous apprend, toujours de façon respectueuse et presque gênée, que tel sujet va évoluer ou que se prépare un nouveau texte dont l’ont informé ses instances nationales.

Les échanges avec les Recteurs ne peuvent plus continuer comme actuellement.

Il faut définitivement acter le principe de la co-élaboration avec les services académiques des instructions. Il n’est que trop temps de mettre fin à ce système où les Recteurs reçoivent des instructions totalement finalisées, à propos desquelles ils se disent que l’on aurait pu faire nettement mieux collectivement. Il ne s’agit pas pour les directions de rentrer en « négociation » avec les Recteurs. Des modalités de travail peuvent être trouvées pour qu’ils soient consultés par panel en amont sur des textes élaborés en centrale ou à l’inverse qu’un besoin de prescrire sur un sujet amène la conférence des Recteurs à proposer un texte aux directions. En tout état de cause, il ne faut plus de textes que les Recteurs découvrent dans leur courrier sur des sujets dont ils ne savaient pas qu’ils posaient problèmes ou qui sont évoqués en quelques minutes lors des réunions de Recteurs, alors que tout est déjà arrêté.

Autour de la table de la réunion des recteurs est réuni l’état-major de l’Éducation Nationale. Il n’y a pas mieux. Toutes ces intelligences, cette expérience, ce savoir-faire… sont mobilisés pour entendre des directeurs « raconter » des circulaires. Les ministres n’y viennent pas régulièrement, sauf bien sûr au début de leur mandat, pour des discours et des interventions souvent trop formelles et toujours très flatteuses. Certains confondent Recteurs et journalistes, réunion de travail avec le haut encadrement et conférence de presse.

Très rares, et de plus en plus si l’on se situe sur les 30 dernières années, sont les moments de débats politiques de fond où un ministre livre ses intentions et surtout prend le temps d’écouter et d’échanger. Nos ministres sont en effet pressés. Ils ne savent que trop que leur mandat ne durera en moyenne que deux années, avec une rentrée qu’ils n’ont pas préparée, une qu’ils ont réglée et qu’ils verront en poste et une troisième arrêtée par leurs soins mais qu’ils ne verront pas.

Rares sont les ministres qui se sentent en confiance les premières fois avec leurs Recteurs, ne comprenant pas que le fait de ne pas les avoir nommés n’enlève rien à leur loyauté. Ou plutôt les meilleurs ministres se sont vu immédiatement à leur capacité à considérer que leur autorité n’était pas contestée et contestable, y compris après une alternance, car ils avaient affaire avant toute chose à des professionnels.
La DGESCO me semble être l'entité qui produit à la fois les notes en direction du cabinet du ministre pour l'informer de ce qui se passe, et celle qui produit les circulaires qui seront imposées aux Recteurs (de façon maltraitante, si l'on en croit ce témoignage/plaidoyer). Cette entité me semble en concurrence avec le cabinet du ministre, tout en lui étant soumis. La DGESCO paraît fonctionner en silo, de façon strictement descendante. Elle semble centraliser toutes les décisions stratégiques du MEN.
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

Blanquer, ministère amer - Page 7 Empty Re: Blanquer, ministère amer

par Sphinx le Sam 15 Fév 2020 - 10:30
Ok merci. Préparation et rédaction des textes qui sortent au BO, en gros.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Blanquer, ministère amer - Page 7 Livre11
Ventre-Saint-Gris
Ventre-Saint-Gris
Niveau 9

Blanquer, ministère amer - Page 7 Empty Re: Blanquer, ministère amer

par Ventre-Saint-Gris le Mer 19 Fév 2020 - 12:43
Quand le ministre de l'EN explique que "la réforme des retraites est encore plus redistributive, va encore plus loin que l'esprit de l'après-guerre".

https://www.francetvinfo.fr/economie/retraite/reforme-des-retraites/video-depart-de-la-cgt-de-la-conference-de-financement-rien-de-surprenant-pour-jean-michel-blanquer-qui-juge-le-syndicat-a-contre-emploi_3832339.html

Y a pas, Jean-Michel Blanquer est vraiment habité par sa mission auprès des enseignants.
VinZT
VinZT
Grand sage

Blanquer, ministère amer - Page 7 Empty Re: Blanquer, ministère amer

par VinZT le Lun 2 Mar 2020 - 12:24



Donc, si l'on résume, la réforme qui devait mieux armer pour le supérieur et rehausser le niveau enverra en post-bac des étudiants (encore) moins bons qu'avant. Et c'est le promoteur de la réforme qui le dit, Mathiot himself (certains l'appelleraient Pierrot le Fou mais ce sont sans doute de mauvaises langues ou alors des usagers qui n'ont pas compris). Chapeau l'artiste !

Demain on nous annoncerait la mise en place d'AP et de remédiation en master recherche et en doctorat que ça ne m'étonnera même pas.

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
William Foster
William Foster
Expert

Blanquer, ministère amer - Page 7 Empty Re: Blanquer, ministère amer

par William Foster le Lun 2 Mar 2020 - 12:33
Ces gens ont raison d'avoir tort puisqu'il existe toujours plein de gens prêts à croire leur vérité, objectivée par leurs mensonges.

Bref : ℚ ∩ {ronces} ≠ ∅

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Opinions are like orgasms : mine matters most and I really don't care if you have one." Sylvia Plath
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Blanquer, ministère amer - Page 7 Empty Re: Blanquer, ministère amer

par Celadon le Lun 2 Mar 2020 - 12:35
Et dire qu'il y a encore des étudiants étrangers pour payer une fortune pour ça...
Ergo
Ergo
Enchanteur

Blanquer, ministère amer - Page 7 Empty Re: Blanquer, ministère amer

par Ergo le Lun 2 Mar 2020 - 15:41
Pierre Mathiot appelle l’enseignement supérieur à faire « sa révolution copernicienne » en se préparant à « accueillir des élèves à qui il manquera certaines compétences ».
Ah parce que ce n'est pas déjà le cas ? Suspect
VinZT
VinZT
Grand sage

Blanquer, ministère amer - Page 7 Empty Re: Blanquer, ministère amer

par VinZT le Lun 2 Mar 2020 - 16:05
Eh bien il annonce benoîtement que, grâce à la réforme qu'il a inspirée, ce sera pire. Blanquer, ministère amer - Page 7 1482308650

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
danses
Niveau 8

Blanquer, ministère amer - Page 7 Empty Re: Blanquer, ministère amer

par danses le Lun 2 Mar 2020 - 18:15
Et bien que ce monsieur les accueille à sciences po, sans sélection aucune, TOUS ces loupiots à qui il manque des compétences. On en reparle 15 jours après la rentrée.
VinZT
VinZT
Grand sage

Blanquer, ministère amer - Page 7 Empty Re: Blanquer, ministère amer

par VinZT le Lun 2 Mar 2020 - 18:41
@danses a écrit:Et bien que ce monsieur les accueille à sciences po, sans sélection aucune, TOUS ces loupiots à qui il manque des compétences. On en reparle 15 jours après la rentrée.

Aucun problème, il les refilera à Cyril Delhaye qui leur apprendra l'Art Oratoire. abi

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
danses
Niveau 8

Blanquer, ministère amer - Page 7 Empty Re: Blanquer, ministère amer

par danses le Lun 2 Mar 2020 - 20:50
Ô pauvre, il est déjà tellement occupé par ses ministres... La valetaille attendra mon bon seigneur ! Blanquer, ministère amer - Page 7 909533791😉
verdurin
verdurin
Habitué du forum

Blanquer, ministère amer - Page 7 Empty Re: Blanquer, ministère amer

par verdurin le Lun 2 Mar 2020 - 21:27
L'esprit « sciences po » c'est tu prends un tas de planches, tu lui explique bien ce que tu veux et tu as une armoire.
Payer un menuisier est totalement inutile.

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.
Lovelace314
Lovelace314
Niveau 3

Blanquer, ministère amer - Page 7 Empty Re: Blanquer, ministère amer

par Lovelace314 le Lun 2 Mar 2020 - 22:23
@William Foster a écrit: Bref : ℚ ∩ {ronces} ≠ ∅
Blanquer, ministère amer - Page 7 3854100262 j'adore cette expression sous cette forme !

_________________
Ada Lovelace I love you
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum