Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
arsen
Niveau 2

Recherche enseignant (spécialisé ?) pour aide à la formation jeune adulte en difficulté  (Paris) Empty Recherche enseignant (spécialisé ?) pour aide à la formation jeune adulte en difficulté (Paris)

par arsen le Mar 4 Fév 2020 - 18:27
Bonjour, je suis à la recherche pour mon fils adoptif (30 ans) d'un enseignant spécialisé (par exemple), résident à Paris, un ou une retraitée ?, qui accepterait de l'encadrer dans sa préparation à la VAE du Diplôme d'Etat d'Aide-Soignant. Il dispose d'un ensemble de cours écrits qui pourront servir de support aisé à ce travail (même pour quelqu'un d'extérieur au monde médical et des sciences).

Ayant travaillé ces dernières année comme Auxiliaire de Vie en EHPAD, il a validé 4 modules sur les 8 à obtenir, dont 1 lors d'un premier oral de VAE en juin dernier. N'ayant pas été scolarisé avant l'âge de 12 ans et n'ayant rejoint la France qu'en 2012 (il est originaire d'un pays non francophone d'Europe de l'Est), il est encore confronté, malgré des progrès notables, à d'importantes difficultés d'apprentissage (blocage face aux chiffres, face au vocabulaire technique ou abstrait, écoute, lecture, écriture...). A côté de cela, il est débrouillard, communicatif, efficace dans la gestion du quotidien.

Il participe pour la deuxième fois à une formation en école au métier d'Aide-Soignant, et il ne parvient pas à répondre à l'exigence de cours magistraux dispensés de manière très condensée, à un rythme très soutenu, et menace de se faire exclure. Il ne joue pas le jeu de la "pédagogie inversée" (me dit le directeur pédagogique), à prendre des notes, et ne fait pas son travail à la maison. Cela ne m'étonne guère, car il n'a jamais eu de cadre structurant pour tirer profit de ce genre de formation et "sature" très vite. Tout s'embrouille. La journée de cours terminée, je ne le vois pas capable de se replonger dans des exercices.

Je sais, en revanche, que malgré ses 30 ans, il fonctionne beaucoup à l'affectif, qu'il a besoin d'être mis en confiance, qu'il a besoin de quelqu'un qui puisse l'aider à dépasser certains de ses blocages cognitifs (et sûrement émotionnels) pour réussir son examen cette année. Cela devient vital pour lui...

L'oral de VAE est à la fin du mois de juin. Il dispose de temps jusque-là pour se consacrer à cette préparation (plusieurs semaines). Il peut aussi passer les modules manquant à l'écrit dans le cadre de sessions d'examen organisés à l'école au printemps et en juin. Mais l'oral reste pour lui le meilleur moyen de "s'en tirer".

Je suis bien sûr disponible pour discuter en mp des modalités de cet encadrement, et, bien sûr, pour apporter tout éclairage supplémentaire. Tout conseil me sera utile aussi. Merci...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum