Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Foxandcrow
Foxandcrow
Niveau 1

Ne plus se sentir capable d'être prof Empty Ne plus se sentir capable d'être prof

par Foxandcrow Sam 8 Fév 2020 - 23:26
Bonjour.

Je viens à vous pour vous exposer mon problème. J'ai 54 ans, je suis titularisé ("nommé", comme on dit chez nous) depuis pas mal d'années, et pourtant, je ne me sens plus suffisamment les capacités d'être prof (en cause, peut-être l'âge, peut-être des tempêtes que j'ai traversées il y a quelques années, peut-être mon manque d'autorité naturelle ou des soucis de santé, du genre bouche sèche ou tendance à des somnolences d'un quart de seconde...). J'ai surtout une classe particulièrement difficile en milieu professionnel.

J'ai eu hier une entrevue avec mon inspectrice, qui m'a dit que, toutes classes et toutes écoles confondues, j'étais de plus en plus critiqué dans le milieu scolaire, ce qui est bien sûr difficile à entendre. J'ai beaucoup de mal à m'habituer aux nouvelles grilles d'évaluation, à construire des séquences didactiques, etc. Et tout ça me prend tellement de temps que je me sens au bord du burn-out.

Je suis entré autrefois dans l'enseignement plus par les hasards de la vie que par vraie vocation. Pendant des années, j'ai réussi à mener ma barque, mais maintenant, on dirait que le boulot de prof, ça n'est plus pour moi. J'aimerais demander à mon inspection de me diriger vers d'autres postes, plus administratifs, d'autres tâches que celle d'enseignant. Mais sous quel angle devrais-je présenter la chose ?

J'espère que vous pourrez m'apporter des pistes. Un grand merci d'avance.
avatar
poutou
Niveau 7

Ne plus se sentir capable d'être prof Empty Re: Ne plus se sentir capable d'être prof

par poutou Dim 9 Fév 2020 - 8:18
Je ne peux pas vous répondre concrètement mais je vous adresse tout mon soutien.
avatar
User7917
Niveau 9

Ne plus se sentir capable d'être prof Empty Re: Ne plus se sentir capable d'être prof

par User7917 Dim 9 Fév 2020 - 8:25
Tu es dans le public ou dans le privé sous contrat ? Car malheureusement ce n'est pas pareil pour pouvoir s'orienter vers une reconversion...
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Ne plus se sentir capable d'être prof Empty Re: Ne plus se sentir capable d'être prof

par Thalia de G Dim 9 Fév 2020 - 8:29
Foxandcrow poste de Belgique. Le système y est sans doute différent du nôtre. Il faudrait donc qu'il nous explique davantage quelles peuvent être les possibilités de reconversion.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
Delia
Delia
Expert spécialisé

Ne plus se sentir capable d'être prof Empty Re: Ne plus se sentir capable d'être prof

par Delia Dim 9 Fév 2020 - 9:28
Il peut régler aisément sa tendance à la somnolence : c'est un symptôme d'apnée du sommeil. Dormir avec un masque lui changera la vie !

_________________
Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle.
Amadou Hampaté Ba
Foxandcrow
Foxandcrow
Niveau 1

Ne plus se sentir capable d'être prof Empty Re: Ne plus se sentir capable d'être prof

par Foxandcrow Dim 9 Fév 2020 - 9:44
@Delia a écrit:Il peut régler aisément sa tendance à la somnolence : c'est un symptôme d'apnée du sommeil. Dormir avec un masque lui changera la vie !

Oui, c'est envisageable, mais s'il n'y avait que le problème de somnolence, qui est mineur, ce ne serait rien.

En fait, je ne sais pas très bien moi-même comment la question pourrait se régler. Certains de mes collègues ont pu obtenir des heures de tâches de bureau, et ne prestent donc qu'une partie de leur horaire en tant que prof. C'est vers là que j'aimerais me diriger, et peut-être, si c'est possible statutairement, avoir un horaire complet en tant que personnel administratif. Car je sens que comme prof en lycée professionnel, je vais avoir du mal à tenir encore longtemps.
mafalda16
mafalda16
Modérateur

Ne plus se sentir capable d'être prof Empty Re: Ne plus se sentir capable d'être prof

par mafalda16 Dim 9 Fév 2020 - 10:04
@Delia a écrit:Il peut régler aisément sa tendance à la somnolence : c'est un symptôme d'apnée du sommeil. Dormir avec un masque lui changera la vie !

Du haut de ta grande expérience de médecin du sommeil Rolling Eyes D’ailleurs, tu y as raté le cours sur l’empathie !
Le forum n’est pas le lieu pour ce genre de « conseil ».

@Foxandcrow, bon courage pour tes démarches de reconversion ou au moins d’évolution.
avatar
User12838
Niveau 5

Ne plus se sentir capable d'être prof Empty Re: Ne plus se sentir capable d'être prof

par User12838 Dim 9 Fév 2020 - 10:07
@mafalda16 a écrit:
@Delia a écrit:Il peut régler aisément sa tendance à la somnolence : c'est un symptôme d'apnée du sommeil. Dormir avec un masque lui changera la vie !

Du haut de ta grande expérience de médecin du sommeil Rolling Eyes D’ailleurs, tu y as raté le cours sur l’empathie !
Le forum n’est pas le lieu pour ce genre de « conseil ».

@Foxandcrow, bon courage pour tes démarches de reconversion ou au moins d’évolution.

Je ne comprends pas cette méchanceté.
Verdurette
Verdurette
Modérateur

Ne plus se sentir capable d'être prof Empty Re: Ne plus se sentir capable d'être prof

par Verdurette Dim 9 Fév 2020 - 10:17
Ce n'est pas de la méchanceté.  Personne ici n'est médecin, que je sache, les apnées du sommeil, ça demande un diagnostic en milieu hospitalier, répondre cela devant une détresse professionnelle qui dépasse largement un simple problème de sommeil, c'est  typiquement le genre de réponse péremptoire et réductrice qui n'apporte rien.

Genre " Foxandcrow, prends des vitamines et retourne taffer sans te plaindre. ".
Serge
Serge
Médiateur

Ne plus se sentir capable d'être prof Empty Re: Ne plus se sentir capable d'être prof

par Serge Dim 9 Fév 2020 - 10:27
Et toutes les apnées du sommeil ne peuvent se traiter avec une machine. Depuis des années, je me demande certains matins comment je tiens (j'ai aussi un bon moment envisagé une démission), comment je vais réussir à faire encore 2 heures (aller/retour) de routes sinueuses ... et dans mon cas  la machine (pas plus que les somnifères) n'est possible, contrairement à un de mes frères qui l'a. Dans un premier temps, il faut s'assurer que c'est bien de l'apnée du sommeil (ça pourrait être aussi des carences, des problèmes personnels et une fatigue morale qui devient physique, voire une combinaison de tout ça), et ensuite, si l'apnée est bien diagnostiquée, divers facteurs doivent encore être pris en compte pour trouver des pistes adaptées au cas (opérations, orthèses, machine, etc.)

_________________
Ne plus se sentir capable d'être prof 94_10
Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI
Oxford
Oxford
Fidèle du forum

Ne plus se sentir capable d'être prof Empty Re: Ne plus se sentir capable d'être prof

par Oxford Dim 9 Fév 2020 - 11:19
Foxandcrow, as-tu interrogé tes collègues qui ont des heures de tâches de bureau ? Quelles ont été leurs démarches ?
Difficile de te conseiller car ce n'est pas la France.
Sinon, en avoir marre du travail de professeur, surtout en lycée professionnel, c'est bien compréhensible. Ne plus se sentir capable d'être prof 1547453357

_________________
Tutti i ghjorna si n'impara.
zigmag17
zigmag17
Sage

Ne plus se sentir capable d'être prof Empty Re: Ne plus se sentir capable d'être prof

par zigmag17 Dim 9 Fév 2020 - 11:50
@Foxandcrow a écrit:Bonjour.

Je viens à vous pour vous exposer mon problème. J'ai 54 ans, je suis titularisé ("nommé", comme on dit chez nous) depuis pas mal d'années, et pourtant, je ne me sens plus suffisamment les capacités d'être prof (en cause, peut-être l'âge, peut-être des tempêtes que j'ai traversées il y a quelques années, peut-être mon manque d'autorité naturelle ou des soucis de santé, du genre bouche sèche ou tendance à des somnolences d'un quart de seconde...). J'ai surtout une classe particulièrement difficile en milieu professionnel.

J'ai eu hier une entrevue avec mon inspectrice, qui m'a dit que, toutes classes et toutes écoles confondues, j'étais de plus en plus critiqué dans le milieu scolaire, ce qui est bien sûr difficile à entendre. J'ai beaucoup de mal à m'habituer aux nouvelles grilles d'évaluation, à construire des séquences didactiques, etc. Et tout ça me prend tellement de temps que je me sens au bord du burn-out.

Je suis entré autrefois dans l'enseignement plus par les hasards de la vie que par vraie vocation. Pendant des années, j'ai réussi à mener ma barque, mais maintenant, on dirait que le boulot de prof, ça n'est plus pour moi. J'aimerais demander à mon inspection de me diriger vers d'autres postes, plus administratifs, d'autres tâches que celle d'enseignant. Mais sous quel angle devrais-je présenter la chose ?

J'espère que vous pourrez m'apporter des pistes. Un grand merci d'avance.

Le passage qui me heurte le plus quand je lis ton message c'est "l'inspectrice (...) m'a dit que, toutes classes et toutes écoles confondues, j'étais de plus en plus critiqué dans le milieu scolaire"(...) C'est extrèmement blessant je trouve. C'est même honteux, car cela jette l'opprobre sur ton travail, c'est du dénigrement. Cela rentre-t-il bien dans les attributions professionnelles de cette dame? La "bienveillance" est la  notion la mieux partagée dans l'éducation on dirait, qu'elle soit "nationale" française ou belge. Quelle horreur. Cela signifie--t-il que ces gens-là ,non contents de nous juger, colportent des bruits et forgent les réputations des enseignants?
Je te comprends tout à fait. Même âge, mêmes conditions de travail je pense (le lycée pro en France c'est quelque chose aussi, à tel point que je peux affirmer qu'un "professeur", s'il a le même titre que son voisin, n'exerce pas le même métier selon qu'il enseigne dans un lycée calme ou un lycée gangréné par des bandes, dans une classe calme d'un bon niveau ou dans une classe agitée avec des élèves presque illettrés qu'il faut mener aux examens coûte que coûte etc.)
Solution 1: faire front et noter tous, je dis bien tous, les dysfonctionnements, qui apparaissent avec les élèves et avec les adultes de l'établissement. Cela peut s'avérer utile par la suite.
Solution 2: en effet, chercher autre chose. Mais est-ce facile dans ton pays? Il faut du courage. et nous ne savons pas vraiment en effet quelles options s'offrent à toi pour une reconversion.
En tous cas, au bout de trente ans en LP, je te garantis qu'il est normal d'être usé, blasé, vidé parfois. Courage pour toi, j'espère que tu trouveras une solution. fleurs2
scot69
scot69
Modérateur

Ne plus se sentir capable d'être prof Empty Re: Ne plus se sentir capable d'être prof

par scot69 Dim 9 Fév 2020 - 19:56
Tout à fait, et ce "compliment" pourrait être retourné à des nombreux IPR justement...
Verdurette
Verdurette
Modérateur

Ne plus se sentir capable d'être prof Empty Re: Ne plus se sentir capable d'être prof

par Verdurette Dim 9 Fév 2020 - 20:10
Et IEN, et profs d'INSPE ... comme celui qui a dit à une de ses élèves PE stagiaire qui a du mal à gérer cours + classe + nourrisson "vous devriez faire attention à votre hygiène de vie, ça doit être dur pour vos élèves d'avoir une enseignante avec des cernes pareils".

Ma collègue stagiaire nous en raconte chaque semaine .. on voudrait dégoûter définitivement d'enseigner les rares qui s'y risquent encore qu'on ne s'y prendrait pas autrement.
Kiki
Kiki
Habitué du forum

Ne plus se sentir capable d'être prof Empty Re: Ne plus se sentir capable d'être prof

par Kiki Dim 9 Fév 2020 - 20:18
Le propos de ton inspectrice est choquant. T'a-t-elle proposé de t'aider pour "créer des séquences" ? Ne devrait-elle pas te remonter le moral ? Tu dis que tu as fait le nécessaire pour t'adapter. C'est normal d'être fatigué par le boulot. Tu as le moral au plus bas. C'est le moment de consacrer moins de temps à ton boulot (tes élèves n'en mourront pas et ils auront quand même leur diplôme) et C'est le moment de passer plus de temps avec les gens que tu aimes.
Prends le temps de réfléchir avant de de lancer dans une reconversion à laquelle tu n'aurais peut-être pas pensé si ton inspectrice ne t'avais pas miné le moral.
scot69
scot69
Modérateur

Ne plus se sentir capable d'être prof Empty Re: Ne plus se sentir capable d'être prof

par scot69 Dim 9 Fév 2020 - 20:37
Et ce sont les mêmes personnes qui vont nous gonfler avec leur "bienveillance"...
zigmag17
zigmag17
Sage

Ne plus se sentir capable d'être prof Empty Re: Ne plus se sentir capable d'être prof

par zigmag17 Dim 9 Fév 2020 - 20:39
"Bienveillance mon luc" j'ai envie de dire. Mais comme je suis polie je ne le dirai pas Laughing
Pourquoi 3,14159
Pourquoi 3,14159
Neoprof expérimenté

Ne plus se sentir capable d'être prof Empty Re: Ne plus se sentir capable d'être prof

par Pourquoi 3,14159 Dim 9 Fév 2020 - 20:48
850000 professeurs, 1500 IPR, la force est dans notre camp. On réagit quand !?

_________________
"Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C'est ça la relativité. " (Albert Einstein).
zigmag17
zigmag17
Sage

Ne plus se sentir capable d'être prof Empty Re: Ne plus se sentir capable d'être prof

par zigmag17 Dim 9 Fév 2020 - 21:05
@Pourquoi 3,14159 a écrit:850000 professeurs, 1500 IPR, la force est dans notre camp. On réagit quand !?

Eh bien, jamais non? Quand je vois l'inertie en salle des profs lorsque l'on propose des actions comme le boycott des CCF (en LP c'est facile), le refus des inspections justement, et autres, et les regards fuyants que cela génère, les conversations qui dévient, certains collègues qui partent pour ne pas entendre ces scandaleux propos... Je dois dire que j'ai perdu tout espoir dans le collectif. Les grèves et les manifestations montrent le dépit et le mécontentement mais pour la colère on repassera. Nous sommes trop sages, trop obéissants, trop "bons élèves "dans l'âme. C'est ce qui nous perd.
Quant aux propos malsains, outrageants et scandaleux tenus par l'inspectrice du neo qui a ouvert ce fil, ils mériteraient un rappel à la loi (ne serait-ce pas une forme de diffamation?), un courrier au recteur -y en a-t-il en Belgique?- et bien sûr dans la foulée un refus total de se soumettre à la moindre injonction.
Mais cela suppose d'avoir (re)trouvé la combativité.
Kimberlite
Kimberlite
Expert

Ne plus se sentir capable d'être prof Empty Re: Ne plus se sentir capable d'être prof

par Kimberlite Dim 9 Fév 2020 - 23:53
@Verdurette a écrit:Ce n'est pas de la méchanceté.  Personne ici n'est médecin, que je sache, les apnées du sommeil, ça demande un diagnostic en milieu hospitalier, répondre cela devant une détresse professionnelle qui dépasse largement un simple problème de sommeil, c'est  typiquement le genre de réponse péremptoire et réductrice qui n'apporte rien.

Genre " Foxandcrow, prends des vitamines et retourne taffer sans te plaindre. ".
Surtout que la "solution miracle" n'en est pas nécessairement une (j'ai un élève qui a un gros problème d'apnée du sommeil... même avec l'appareil, il est très fatigué, dort mal).

Et, comme dit avant, il n'y a pas que l'apnée du sommeil (une personne de ma famille fait de la narcolepsie, il a eu beaucoup d'examens, a été opéré d'une petite tumeur, mais qui apparemment n'en était pas la cause... il a maintenant des médicaments, mais ça n'a pas un effet monstre...).

Foxandcrow, tous mes encouragements. Concernant une reconversion, est-ce que vous auriez, en Belgique, un système pour faire un bilan de compétences? Ceci permet parfois d'ouvrir des perspectives...

_________________
Spoiler:
Ne plus se sentir capable d'être prof 2657c714168f3529c89f9703ec00c658
Monsieur_Tesla
Monsieur_Tesla
Niveau 10

Ne plus se sentir capable d'être prof Empty Re: Ne plus se sentir capable d'être prof

par Monsieur_Tesla Lun 10 Fév 2020 - 10:09
@Foxandcrow a écrit:Bonjour.

Je viens à vous pour vous exposer mon problème. J'ai 54 ans, je suis titularisé ("nommé", comme on dit chez nous) depuis pas mal d'années, et pourtant, je ne me sens plus suffisamment les capacités d'être prof (en cause, peut-être l'âge, peut-être des tempêtes que j'ai traversées il y a quelques années, peut-être mon manque d'autorité naturelle ou des soucis de santé, du genre bouche sèche ou tendance à des somnolences d'un quart de seconde...). J'ai surtout une classe particulièrement difficile en milieu professionnel.

J'ai eu hier une entrevue avec mon inspectrice, qui m'a dit que, toutes classes et toutes écoles confondues, j'étais de plus en plus critiqué dans le milieu scolaire, ce qui est bien sûr difficile à entendre. J'ai beaucoup de mal à m'habituer aux nouvelles grilles d'évaluation, à construire des séquences didactiques, etc. Et tout ça me prend tellement de temps que je me sens au bord du burn-out.

Je suis entré autrefois dans l'enseignement plus par les hasards de la vie que par vraie vocation. Pendant des années, j'ai réussi à mener ma barque, mais maintenant, on dirait que le boulot de prof, ça n'est plus pour moi. J'aimerais demander à mon inspection de me diriger vers d'autres postes, plus administratifs, d'autres tâches que celle d'enseignant. Mais sous quel angle devrais-je présenter la chose ?

J'espère que vous pourrez m'apporter des pistes. Un grand merci d'avance.

De quelle droit, c'est de la méchanceté, des ouï-dire ! Dire qu'elle ne voit plus d'élèves depuis des temps immémoriaux :decu:

_________________
Ce que j'entends je l'oublie.
Ce que le lis je le retiens.
Ce que je fais, je le comprends !

Tchuang Tseu
HORA
HORA
Niveau 10

Ne plus se sentir capable d'être prof Empty Re: Ne plus se sentir capable d'être prof

par HORA Lun 10 Fév 2020 - 14:43
Foxandcrow, j'ai lu d'abord comme titre de ton post "ne plus se sentir coupable d'être prof"... Ce métier est rendu impossible donc douloureux, et pour peu que des planqués viennent t'annoncer, en toute bienveillance bien sûr, que "oh la la, faites attention, très cher confrère, dans la communauté éducative votre image est problématique, oh la la", eh bien il y a de quoi ressentir beaucoup de découragement et de culpabilisation. J'espère que tu trouveras une sortie à cette impasse qu'est le métier d'enseignant. En attendant, souviens-toi que les donneurs de leçon pédagogique ne sont rien que des indécents qui devraient la boucler.
mariemaths
mariemaths
Niveau 3

Ne plus se sentir capable d'être prof Empty Re: Ne plus se sentir capable d'être prof

par mariemaths Lun 10 Fév 2020 - 15:49
Bonjour,

Comme vous êtes titulaire, le mieux est de se rapprocher du rectorat , il y a des cellules normalement mise en place pour les personnels comme vous au bord du burn out, ils peuvent te soutenir, te faire faire un bilan de compétences pour voir où tu peux te recaser, même si ils ont eux très peu de choses à proposer .
Tu peux aussi envisager une mise en disponibilité et faire n'importe quoi d'autre pour vivre pendant ce temps, te renseigner sur les règles actuelles pour quitter la fonction publique etc mais avant tout faire le point avec une personne compétente car si tu insistes tu risque de tomber malade réellement : on ne peut être à contre courant de son énergie vitale.

Courage, mais il faut bouger les choses.

En tout cas , je ne pense pas que ce soit le rôle de l'inspection de vous conseiller.
egomet
egomet
Doyen

Ne plus se sentir capable d'être prof Empty Re: Ne plus se sentir capable d'être prof

par egomet Mar 11 Fév 2020 - 4:03
@zigmag17 a écrit:
@Pourquoi 3,14159 a écrit:850000 professeurs, 1500 IPR, la force est dans notre camp. On réagit quand !?

Eh bien, jamais non? Quand je vois l'inertie en salle des profs lorsque l'on propose des actions comme le boycott des CCF (en LP c'est facile), le refus des inspections justement, et autres, et les regards fuyants que cela génère, les conversations qui dévient, certains collègues qui partent pour ne pas entendre ces scandaleux propos... Je dois dire que j'ai perdu tout espoir dans le collectif. Les grèves et les manifestations montrent le dépit et le mécontentement mais pour la colère on repassera. Nous sommes trop sages, trop obéissants, trop "bons élèves "dans l'âme. C'est ce qui nous perd.
Quant aux propos malsains, outrageants et scandaleux tenus par l'inspectrice du neo qui a ouvert ce fil, ils mériteraient un rappel à la loi (ne serait-ce pas une forme de diffamation?), un courrier au recteur -y en a-t-il en Belgique?- et bien sûr dans la foulée un refus total de se soumettre à la moindre injonction.
Mais cela suppose d'avoir (re)trouvé la combativité.

Oublie cette idée de diffamation. La diffamation non publique, à supposer que ce soit retenu, est punie d'une amende maximale de 38€ en France (12000 pour la diffamation publique). Apparemment, en Belgique, l'imputation doit être publique. https://www.actualitesdroitbelge.be/droit-penal/droit-penal-abreges-juridiques/la-diffamation/la-diffamation
Il y a d'autres conditions et c'est normal. On ne peut pas condamner tous les propos que les gens trouvent déplaisants, surtout quand ils sont prononcés en privé. Il n'y aurait plus de liberté d'expression et surtout ce serait sans fin.

Cela dit, sur le fond, les propos de l'inspectrice sont clairement malsains, pas du tout professionnels et contre-productifs. Quand on a des critiques à formuler, il faut être précis, circonstancié et donner des éléments de solution. J'ai eu moi-même à subir ce genre de remarques à l'emporte-pièce. C'est dévastateur. Le plus terrible, c'est que Foxandcrow semble parfaitement prêt à accepter les remarques et admet ses difficultés avec honnêteté. Vu son expérience, il y a certainement beaucoup de bonnes choses à souligner dans ses cours. Il y a forcément des bases qu'il peut utiliser pour améliorer la situation.
Je pense malheureusement que le statut même des inspecteurs et l'organisation de leur travail empêchent toute approche constructive. Ils ont comme un don pour fermer la conversation avant même de l'ouvrir ("C'est pas comme ça qu'on enseigne" SIC). Pour pouvoir commencer à travailler sérieusement, il faudraient qu'ils puissent observer les classes l'esprit libre, sans avoir un agenda à imposer. Il faudrait qu'ils soient formés à l'écoute. Il faudrait qu'ils aient le temps de comprendre le contexte, en venant voir les professeur plus d'une heure tous les 5 ou 10 ans.

Bref, @Foxandcrow, ne te laisse pas perturber par une bureaucrate qui ne connaît rien à ta situation. Dis-toi que son attitude est déplacée et n'a rien d'exceptionnel. Il ne faut pas le prendre personnellement. Elle pose son autorité comme elle le ferait pour n'importe qui.
Je ne sais pas bien quoi dire sur la poursuite de ta carrière. Il faudrait être sur place pour donner de vrais conseils. Si tu veux garder quelques missions d'enseignement en plus des tâches administratives que tu demandes, retiens juste une chose, les réformes à répétition peuvent bouffer n'importe qui, si on tente de faire tout ce qui est demandé. Il y a des trucs nouveaux que tu ne sais pas bien faire? La belle affaire! Tu as déjà beaucoup enseigné. Tu sais déjà enseigner... autrement. Tiens-en toi au minimum légal. Remplis tes grilles, mais ne te casse pas la tête avec les séquences didactiques. Utilise tes cours existants sans scrupules. Adapte-les si tu sens que ça peut vraiment améliorer quelque chose ou laisse tomber "l'innovation". N'essaie pas de tout remplacer, et surtout pas tout d'un coup. De toute façon, on matière de pédagogie, on retombe presque toujours sur quelque chose qui a déjà existé.

_________________
Primum non nocere.
Ubi bene, ibi patria.


Mes livres, mes poèmes, réflexions pédagogiques: http://egomet.sanqualis.com/
Foxandcrow
Foxandcrow
Niveau 1

Ne plus se sentir capable d'être prof Empty Re: Ne plus se sentir capable d'être prof

par Foxandcrow Mar 11 Fév 2020 - 13:34
Un très grand merci pour vos retours.

Pour les séquences, grilles, etc., je suis suivi par une conseillère pédagogique.

En attendant, mon médecin m'a donné deux semaines de congé pour surmenage, ce qui me fera au moins trois semaines avec le congé de carnaval qui s'annonce. Je vais aussi en profiter pour me re-syndiquer, aller voir mon syndicat, preuves à l'appui (il y a une trace écrite, un PV de tout ce qui m'a été dit), et demander ce que je peux faire dans ce genre de situation. Je compte également aller voir un psy du travail.


Dernière édition par Foxandcrow le Sam 15 Fév 2020 - 21:09, édité 2 fois
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum