Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
MMWC27
Niveau 1

Etudiante archéologue qui rêve de devenir professeur d'Histoire Géographie - Page 2 Empty Re: Etudiante archéologue qui rêve de devenir professeur d'Histoire Géographie

par MMWC27 Dim 23 Fév 2020 - 22:32
@stench a écrit:
@MMWC27 a écrit:@Jenny en réalité il n'y a pas vraiment de débouchés après un master d'archéologie à part une thèse,

En ce moment, il y a pas mal d'embauches (enfin c'est très relatif, disons plus qu'il y a cinq ans) à l'INRAP. Ca ne te tente pas ? Pour la petite histoire, j'ai fait exactement l'inverse : je suis professeur depuis 15 ans et je fuis vers l'archéologie dont j'ai repris les études en parallèle, je passe en M1 l'an prochain Wink

Et bien bon courage à toi parce que sans master pro et sans une expérience solide il n’y a aucune embauche, sauf dans les boites privées d’archéologie et encore... et c’est CDD sur CDD, et puis comme je l’ai expliqué mon sujet de mémoire est plutôt du côté recherche donc rien à voir avec le préventif malheureusement... et la recherche embauche encore moins que le préventif 😆
MMWC27
MMWC27
Niveau 1

Etudiante archéologue qui rêve de devenir professeur d'Histoire Géographie - Page 2 Empty Re: Etudiante archéologue qui rêve de devenir professeur d'Histoire Géographie

par MMWC27 Dim 23 Fév 2020 - 22:36
@Cléopâtre a écrit:Bonjour,

Tu fais ton M1 en septembre si j'ai bien lu (?)

Comme d'autres, pendant ce M1, je ne peux que trop te conseiller de prendre le temps d'aller observer (c'est une chose) et surtout d'enseigner en contractuelle (c'est autre chose) pour voir si lé métier te plaît. Pas à 18 heures bien sûr, je trouve que c'est beaucoup pour voir.

Ce serait dommage de perdre un an, deux ans (voire trois? J'ai déjà vu...Mais il paraît que c'est moins difficile de décrocher le concours aujourd'hui, je n'en sais rien) à passer un concours pour exercer un métier qui ne te plaira pas en réalité.

Je te parle d'expérience. Avant de faire une formation (à X euros), j'avais demandé à un professionnel si je pouvais le suivre dans son travail et l'aider (j'ai vraiment mis la main à la pâte), il a accepté, j'ai constaté que cela ne me plaisait pas et n'était pas pour moi.

Oui je pense faire mon M1 Meef en septembre si possible, enfin il faut que je sois acceptée, j’ai beaucoup de membres de ma famille qui sont profs dans le secondaire, donc je sais comment ils travaillent globalement. Mais je pense en effet faire un peu plus d’observation avant de me lancer
MMWC27
MMWC27
Niveau 1

Etudiante archéologue qui rêve de devenir professeur d'Histoire Géographie - Page 2 Empty Re: Etudiante archéologue qui rêve de devenir professeur d'Histoire Géographie

par MMWC27 Dim 23 Fév 2020 - 22:36
@stench a écrit:
@MMWC27 a écrit:@Jenny en réalité il n'y a pas vraiment de débouchés après un master d'archéologie à part une thèse,

En ce moment, il y a pas mal d'embauches (enfin c'est très relatif, disons plus qu'il y a cinq ans) à l'INRAP. Ca ne te tente pas ? Pour la petite histoire, j'ai fait exactement l'inverse : je suis professeur depuis 15 ans et je fuis vers l'archéologie dont j'ai repris les études en parallèle, je passe en M1 l'an prochain Wink

Et bien bon courage à toi parce que sans master pro et sans une expérience solide il n’y a aucune embauche, sauf dans les boites privées d’archéologie et encore... et c’est CDD sur CDD, et puis comme je l’ai expliqué mon sujet de mémoire est plutôt du côté recherche donc rien à voir avec le préventif malheureusement... et la recherche embauche encore moins que le préventif 😆
MMWC27
MMWC27
Niveau 1

Etudiante archéologue qui rêve de devenir professeur d'Histoire Géographie - Page 2 Empty Re: Etudiante archéologue qui rêve de devenir professeur d'Histoire Géographie

par MMWC27 Dim 23 Fév 2020 - 22:42
@A Tuin a écrit:Autre chose, tu peux peut-être creuser du côté de guide touristique, ou agent dans des musées ou autres, le métier peut-être très intéressant aussi. Pour certaines visites on voit que les intervenants ont créé des contenus explicatifs, des jeux de rôle parfois, ça semble vraiment chouette  et passionnant ! Le truc quand on enseigne maintenant c'est de savoir si on est détaché émotionnellement. On peut préparer des cours très bien et se faire plaisir dans cette activité, mais il faut être conscient que parfois le rendu sera médiocre car les élèves s'en fichent. On ne travaille pas avec des objets, parfois ils n'en ont rien à carrer, parfois ça fonctionne très bien. Et il y a un autre versant gestion de classe, paperasse administrative, copies, qui est très chronophage et peu gratifiant. Si ces aspects là ne sont pas source de stress, c'est bon !

J’aime beaucoup la médiation culturelle mais comme l’archéologie l’embauche est rare et surtout maintenant que je reprends un peu confiance en moi je préfère instruire des élèves plutôt que des passants que je ne reverrai jamais. J’ai conscience que le métier de professeur est difficile mais c’est ce qui me plaît justement 😊
stench
stench
Monarque

Etudiante archéologue qui rêve de devenir professeur d'Histoire Géographie - Page 2 Empty Re: Etudiante archéologue qui rêve de devenir professeur d'Histoire Géographie

par stench Dim 23 Fév 2020 - 22:46
@MMWC27 a écrit:
@stench a écrit:
@MMWC27 a écrit:@Jenny en réalité il n'y a pas vraiment de débouchés après un master d'archéologie à part une thèse,

En ce moment, il y a pas mal d'embauches (enfin c'est très relatif, disons plus qu'il y a cinq ans) à l'INRAP. Ca ne te tente pas ? Pour la petite histoire, j'ai fait exactement l'inverse : je suis professeur depuis 15 ans et je fuis vers l'archéologie dont j'ai repris les études en parallèle, je passe en M1 l'an prochain Wink

Et bien bon courage à toi parce que sans master pro et sans une expérience solide il n’y a aucune embauche, sauf dans les boites privées d’archéologie et encore... et c’est CDD sur CDD, et puis comme je l’ai expliqué mon sujet de mémoire est plutôt du côté recherche donc rien à voir avec le préventif malheureusement... et la recherche embauche encore moins que le préventif 😆

Bien sûr, je sais tout ça, et il n'est pas question que j'arrête avant la fin du master, voire du doctorat. J'ai cet avantage d'avoir déjà un métier. Ensuite, peut-être est-ce lié à des conditions géographiques mais trois camarades de fouilles ont terminé leur master en juin dernier et les trois ont trouvé un poste, à l'INRAP ou dans une boite privée. Après, c'est vrai qu'ils enchaînaient les chantiers pour alimenter leur CV (ce que je fais aussi, ça semble assez logique, en France et à l'étranger). Je pense de fait que de nos jours plus rien n'est facile et je n'envie pas le sort des nouveaux entrant dans l'EN dont les 40 prochaines années me semblent très sombres. Bref, chacun fait de son mieux et je te souhaite bonne chance Wink

_________________
"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend." Yannis Youlountas

"Ils veulent dessiner l'apartheid, on dessinera le maquis."
Cléopâtre
Cléopâtre
Niveau 4

Etudiante archéologue qui rêve de devenir professeur d'Histoire Géographie - Page 2 Empty Re: Etudiante archéologue qui rêve de devenir professeur d'Histoire Géographie

par Cléopâtre Dim 23 Fév 2020 - 23:08
@stench: bon esprit, je suis bien d'accord avec toi: tu as l'avantage d'avoir un métier et rien n'est facile. Pour tout ou presque (sauf concours de recrutement à obtenir), on te dira: ça n'embauche pas, tu as peu de chances, peu d'élus, c'est bouché, bref... Ok, alors autant ne rien essayer. Tu fais ce qui te plaît, tu n'as rien à perdre et tout à gagner.

@MMWC27: bon courage à toi aussi. Tu as l'air motivée à entrer dans l'EN et c'est très bien. Profite du fait d'avoir de la famille dans le milieu pour observer et pour essayer d'enseigner (en M1, c'est tout à fait possible. Longtemps, les professeurs enseignaient dès la licence).

Comme je le disais plus haut: avoir une vision lointaine du travail des profs (tout le monde connaît plein de professeurs)/ les observer est un chose, enseigner devant des classes en est une autre (il y a un monde entre les deux à mon avis).

C'est juste un conseil Wink


Dernière édition par Cléopâtre le Jeu 27 Fév 2020 - 0:39, édité 1 fois
Cléopatra2
Cléopatra2
Vénérable

Etudiante archéologue qui rêve de devenir professeur d'Histoire Géographie - Page 2 Empty Re: Etudiante archéologue qui rêve de devenir professeur d'Histoire Géographie

par Cléopatra2 Lun 24 Fév 2020 - 6:41
Honnêtement en histoire géo le contenu des programmes est assez frustrant. Déjà on a un nombre d'heures indiqué pour le traiter (jamais suffisant) et le fait de faire 3 matières est particulier aussi. Perso cet aspect me lasse de plus en plus. Les programmes sont déprimants aussi. L'année où j'avais deux premières, je passais mon temps à parler de guerres, de massacres, de génocides etc. ça me cassait vraiment le moral. Cette année pas de guerres, c'est un peu mieux, mais je cours après le temps sans arrêt.
Cléopâtre
Cléopâtre
Niveau 4

Etudiante archéologue qui rêve de devenir professeur d'Histoire Géographie - Page 2 Empty Re: Etudiante archéologue qui rêve de devenir professeur d'Histoire Géographie

par Cléopâtre Mer 26 Fév 2020 - 19:57
@Jenny a écrit:
@Cléopâtre a écrit:Ce serait dommage de perdre un an, deux ans (voire trois? J'ai déjà vu...Mais il paraît que c'est moins difficile de décrocher le concours aujourd'hui, je n'en sais rien) à passer un concours pour exercer un métier qui ne te plaira pas en réalité.

Les concours restent sélectifs en histoire/géo.


D'accord, merci pour l'info @Jenny. Je ne sais plus, je n'ai pas regardé depuis longtemps. C'est pourquoi que j'ai écrit "il paraît" et "je n'en sais rien"... Raison de plus pour essayer de voir si on aime au moins un peu avant.
Shajar
Shajar
Vénérable

Etudiante archéologue qui rêve de devenir professeur d'Histoire Géographie - Page 2 Empty Re: Etudiante archéologue qui rêve de devenir professeur d'Histoire Géographie

par Shajar Mer 26 Fév 2020 - 20:56
@stench a écrit:

Bien sûr, je sais tout ça, et il n'est pas question que j'arrête avant la fin du master, voire du doctorat. J'ai cet avantage d'avoir déjà un métier. Ensuite, peut-être est-ce lié à des conditions géographiques mais trois camarades de fouilles ont terminé leur master en juin dernier et les trois ont trouvé un poste, à l'INRAP ou dans une boite privée. Après, c'est vrai qu'ils enchaînaient les chantiers pour alimenter leur CV (ce que je fais aussi, ça semble assez logique, en France et à l'étranger). Je pense de fait que de nos jours plus rien n'est facile et je n'envie pas le sort des nouveaux entrant dans l'EN dont les 40 prochaines années me semblent très sombres. Bref, chacun fait de son mieux et je te souhaite bonne chance Wink
Un truc pour se faire embaucher en archéo, c'est d'avoir une spécialisation "utile", comme topographe par exemple. Ca permet d'enchaîner assez rapidement les chantiers, mais évidemment, ça reste souvent précaire et en CDD.

Oui je pense faire mon M1 Meef en septembre si possible, enfin il faut que je sois acceptée, j’ai beaucoup de membres de ma famille qui sont profs dans le secondaire, donc je sais comment ils travaillent globalement. Mais je pense en effet faire un peu plus d’observation avant de me lancer.
Ôte-toi cette illusion : une bonne partie de ma famille est dans l'enseignement (depuis 5 générations...), j'ai enseigné à la fac, été guide touristique, et pourtant ça a été un grand saut dans l'inconnu de se retrouver devant une classe. C'est une expérience que tu ne peux pas comprendre sans l'avoir vécue. Donc oui, observer et si possible pratiquer un peu, c'est vraiment très utile.

Les concours en histoire-géo sont tout à fait accessibles pour une étudiante qui sort d'histoire de l'art-archéo. Le fait d'avoir l'habitude de partir du matériel, donc du réel, et non de l'abstrait pour construire une réflexion est même un sérieux atout. Par contre, il faut savoir que pour enseigner, il y aura des lacunes à combler, ce qui n'est pas toujours évident. Une grosse partie des programmes de lycée traite d'histoire économique et contemporaine (XIXe-XXe), nécessitant une bonne culture de base. Ca se construit, bien sûr, mais ça demande un peu plus de boulot qu'avec un parcours d'histoire "classique".
Pour la géo, il y a un très bon module de remise à niveau au CNED.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum