Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Zoup25
Zoup25
Niveau 1

Protection des élèves majeurs (lycée) Empty Protection des élèves majeurs (lycée)

par Zoup25 le Mer 26 Fév 2020 - 16:30
Bonjour,

Je ne sais pas si je suis au bon endroit pour demander de l'aide...

Une ancienne élève que j'avais l'année dernière est aujourd'hui majeure et selon ses dires, elle se fait violenter par son petit ami (bleu sur le poignet...). Etant jeune professeure, je ne sais pas comment cela se passe avec des élèves majeurs.
Elle est majeure donc à qui dois-je m'adresser ? Au directeur ? Directement à la gendarmerie ? A d'autres autorités compétentes ?
Etant donné qu'elle se confie à moi cela est assez délicat... Je ne veux pas briser cette confiance. Etant très discrète sur sa vie, je doute qu'elle veuille que tous ses professeurs le sachent. Ai-je le droit de l'emmener porter plainte moi-même ? Le dialogue avec ses parents est assez compliqué et j'ai peur que cela se passe mal.
Elle a déjà vu la responsable de niveau à cause de multiples absences mais cette tête de mule ne veut pas lui parler de ses problèmes !
Je suis un peu bloquée... Il s'agit d'une élève intelligente, sensible et à la fois dure et qui ne fait pas confiance facilement... Elle est en terminale, comment faire pour ne pas gâcher son année scolaire ?!
Que me conseillez-vous ? Et que dit la loi à ce sujet ?

Cordialement.
Shajar
Shajar
Doyen

Protection des élèves majeurs (lycée) Empty Re: Protection des élèves majeurs (lycée)

par Shajar le Mer 26 Fév 2020 - 18:22
Tu es dans le public ?
Il faut en parler à l'assistante sociale tout d'abord, je pense. Et lui conseiller évidemment de quitter ce petit-ami et d'aller porter plainte si les faits sont suffisamment graves. Si le petit-ami en question est dans l'établissement, donner l'alarme et voir avec le CPE pour le moins.
Pour l'instant, ce n'est pas son année scolaire l'essentiel : c'est son bien-être mental et physique.


Dernière édition par Shajar le Mer 26 Fév 2020 - 18:25, édité 1 fois
Poupoutch
Poupoutch
Modérateur

Protection des élèves majeurs (lycée) Empty Re: Protection des élèves majeurs (lycée)

par Poupoutch le Mer 26 Fév 2020 - 18:24
Bonjour @Zoup25
Sur ce forum, il est d'usage de se présenter dans la section dédiée : https://www.neoprofs.org/f26-votre-presentation
Merci d'avance !


Comme l'a dit Shajar, tu peux l'orienter vers l'assistante sociale du lycée, et l'inciter à déposer au minimum une main courante (ce qu'elle peut aller faire seule, ou avec une amie ou personne de confiance).

_________________
Lapin Émérite, celle qui Nage en Lisant ou Inversement, Dompteuse du fauve affamé et matutinal.

"Du bist umzingelt von Idioten
Lebendigen Toten
Sie riechen schon ganz schlecht
Du bist umgeben von Schwachmaten
Sie wissen nichts wie raten
Und haben trotzdem Recht ..."
Dadoo33
Dadoo33
Esprit éclairé

Protection des élèves majeurs (lycée) Empty Re: Protection des élèves majeurs (lycée)

par Dadoo33 le Mer 26 Fév 2020 - 18:46
Pas mieux que les autres réponses, j’ajoute également l’infirmière.
Czar
Czar
Niveau 4

Protection des élèves majeurs (lycée) Empty Re: Protection des élèves majeurs (lycée)

par Czar le Mer 26 Fév 2020 - 19:02
Un établissement avec des responsables de niveaux et un directeur, le vocabulaire laisse penser qu'elle est dans l'enseignement sous contrat.

Il est bon que cette jeune fille ait pu se confier à un adulte de confiance. Il se trouve que c'est toi.

Normalement, nous avons une formation initiale et continue sur le domaine de la protection de l'enfance en danger.  Article L542-1 du code de l'éducation.


Dans la réalité, en tant que professeurs nous ne sommes pas formés pour agir seuls dans ce cas de figure.

Tu as des conseils ici: https://eduscol.education.fr/cid50661/enfants-en-danger-comment-les-reperer-que-faire.html

Ce que dit la loi si en croit cet article: L'article L. 226-2-1 du Code de l'action sociale et des familles stipule que «... les personnes qui mettent en oeuvre la politique de protection de l'enfance ... ainsi que celles qui lui apportent leur concours transmettent sans délai au président du conseil général ... toute information préoccupante sur un mineur en danger ou risquant de l'être ...»

Ce que je ferais personnellement:

I. Première étape: Ne pas rester seul.

1/ Informer la jeune fille que ce qui lui arrive est grave et anormal. La remercier de sa confiance, la félicite de ne pas rester seule face à cette situation (et une situation familiale compliquée?) mais que tu ne peux garder uniquement pour toi cette information, et ce pour son bien. Savoir comment bien réagir, savoir exactement ce qu'il faut faire, par contre tu ne le sais pas bien, ce n'est pas ton métier. Cependant tu as à cœur de l'aider et tu penses en parler au directeur/directeur adjoint/ responsable. (La personne qui te semble la plus appropriée). Cette jeune fille à peut être une mauvaise image de la personne que tu vas conseiller, mais l'assurer que la personne que tu proposes derrière une apparence de dureté ou d'indifférence à cœur que chacun des élèves se sente bien et qu'elle gardera également une grande discrétion pour agir au mieux et faire en sorte que la situation s'améliore le plus vie possible.

2/ Contacter un membre de la direction : directeur, directeur adjoint, (responsable de niveau?) concerné. Ils ont peut être des informations confidentielles ou déjà eu un signalement d'une personne de l’établissent sur cette élève. Si tout le monde garde l'information pour soi, on ne s'en sort pas. As-tu une infirmière dans ton établissement? Elle peut être de bon conseil.

3/ Si pour une raison ou pour une autre, tu ne souhaites pas contacter les personnes ci-dessus, contacter le 119. Tu peux également informer la jeune fille de l’existence de ce numéro. (Je pense par contre que "juste" lui donner le numéro sans rien faire d'autre c'est le risque de s'entendre dire "oui  oui j'ai bien appelé" alors que pas du tout.)


II. Agir en concertation avec les autres personnes informées de la situation.
Jenny
Jenny
Modérateur

Protection des élèves majeurs (lycée) Empty Re: Protection des élèves majeurs (lycée)

par Jenny le Mer 26 Fév 2020 - 19:07
@Dadoo33 a écrit:Pas mieux que les autres réponses, j’ajoute également l’infirmière.

+1 et le CDE ou l'adjoint en copie pour les en informer.
Dadoo33
Dadoo33
Esprit éclairé

Protection des élèves majeurs (lycée) Empty Re: Protection des élèves majeurs (lycée)

par Dadoo33 le Mer 26 Fév 2020 - 19:10
@Jenny a écrit:
@Dadoo33 a écrit:Pas mieux que les autres réponses, j’ajoute également l’infirmière.

+1 et le CDE ou l'adjoint en copie pour les en informer.

+1 et cpe.
Zoup25
Zoup25
Niveau 1

Protection des élèves majeurs (lycée) Empty Re: Protection des élèves majeurs (lycée)

par Zoup25 le Mer 26 Fév 2020 - 22:42
Bonsoir,

Je suis dans un établissement privé sous-contrat. Pas d'infirmière...

Je suis allée à la gendarmerie cet après-midi pour me renseigner. Réponse appeler le 119 (ce que j'ai fait, il faut être patient) et dans l'idéal porter plainte. Dès demain je vais lui proposer deux solutions :
- soit en parler directement avec le directeur de l'établissement qui est très à l'écoute et compréhensif.
- ou alors porter plainte avec moi afin d’être sûre qu'elle y aille. C'est une tête de mule !
Par la même occasion, je vais lui donner la brochure concernant les femmes victimes de violences conjugales, j'ai bien peur qu'elle ne se rende pas compte de l'ampleur de la situation... Elle a tendance à atténuer le problème... Syndrome de stockholm ? Je vais voir avec elle pour informer ses parents et lui conseiller d'aller voir un médecin pour son hématome, si plainte il y a, il lui faudra un certificat médical.

Je vais également prévenir la responsable de niveau pour ne plus être seule.

Concernant le petit-ami, il n'est à priori pas dans l'établissement.

S'il s'agissait d'une élève mineure je ne me serais pas posée de questions, mais elle est majeure. Je ne savais plus ce que je devais faire...

Je vous remercie pour vos conseils, je vous tiens au courant !
VicomteDeValmont
VicomteDeValmont
Sage

Protection des élèves majeurs (lycée) Empty Re: Protection des élèves majeurs (lycée)

par VicomteDeValmont le Mer 26 Fév 2020 - 23:08
Tu as le violentomètre qui est fait spécialement pour les jeunes femmes afin qu'elle puisse prendre conscience de cette relation anormale et toxique: https://www.centre-hubertine-auclert.fr/sites/default/files/images/violentometre_maj_10072019_web.pdf


Protection des élèves majeurs (lycée) Captur89

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
skindiver
skindiver
Érudit

Protection des élèves majeurs (lycée) Empty Re: Protection des élèves majeurs (lycée)

par skindiver le Jeu 27 Fév 2020 - 5:12
Elles est majeure, tu lui as présenté ce qu'elle était en droit de faire. Elle est malheureusement libre de ne rien faire.
Je ne suis pas sur que l'accompagner porter plainte soit une très bonne idée, ça va te retomber dessus. Quand son compagnon sera convoqué par la gendarmerie, qu'elle retirera sa plainte et qu'elle t'accusera de l'avoir forcé à porté plainte tu risques d'avoir des ennuis.
colombane
colombane
Habitué du forum

Protection des élèves majeurs (lycée) Empty Re: Protection des élèves majeurs (lycée)

par colombane le Jeu 27 Fév 2020 - 8:40
Majeure ou pas, c'est une élève.
Quand il y a danger, on ne doit pas faire de barrière. Et d'ailleurs, si tu ne le savais pas qu'elle était majeure ? tu n'as pas la date de naissance de tous les élèves en tête ?
Ce qui serait grave, et tu t'en voudrais toute ta vie, c'est d'avoir pu faire avancer la situation et de n'avoir rien fait. Cette jeune fille est en situation de faiblesse, et hors d'état d'agir en toute conscience.
quel danger ? se faire molester par le petit ami ? Là, tu porterais plainte directement en ton propre nom, et sans état d'âme...


_________________

  Le site des cistes
N'allez pas là où le chemin peut mener. Allez là où il n'y a pas de chemin et laissez une trace (R. W. Emerson)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum