Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant

Quelle est la politique du CDE concernant le choix de la spé physique sans la spé maths ?

10 - 19%
28 - 52%
7 - 13%
9 - 16%
 
Total des votes: 54
 
Mathador
Vénérable

spécialité physique sans spécialité maths - Page 3 Empty Re: spécialité physique sans spécialité maths

par Mathador Lun 02 Mar 2020, 12:39
Prezbo a écrit:
Simeon a écrit:
Non, l'option maths complémentaires est théoriquement accessible à tous les élèves.
C'est stupide, j'en conviens, car en pratique un élève qui la choisit sans avoir fait spé maths sera perdu. Mais il est bien précisé qu'elle reste néanmoins possible pour un élève qui aurait réfléchi à son orientation...

Il est théoriquement possible de faire une MPSI après un bac ES.

Et il me semble d'ailleurs (je n'arrive pas à trouver la confirmation) que le baccalauréat reste le seul diplôme requis pour s'inscrire au concours d'entrée de l'école Polytechnique. Je ne suis même pas sûr que la série soit imposée.

Les concours n'exigent pas tous d'avoir le bac.
Par exemple, dans la notice des CCINP 2020 on peut lire:
Aucune condition d’âge, de diplôme ni de scolarité n’est généralement exigée, à l’exception des filières TSI et TPC
(lien).
Mathador
Mathador
Vénérable

spécialité physique sans spécialité maths - Page 3 Empty Re: spécialité physique sans spécialité maths

par Mathador Lun 02 Mar 2020, 12:44
kroutu a écrit:Un élève de prépa n'a pas d'autre diplôme que le bac et le brevet, donc c'est certain.
Pas forcément. Par exemple, le concours d'attaché statisticien spécialité mathématiques (ENSAI fonctionnaire MP) exige:
Conditions d'inscription pour le concours ENSAI Fonctionnaire :
CONDITIONS D’INSCRIPTION
• Posséder la nationalité française ou être ressortissant de l’un des États
membres de l’Union européenne autres que la France ou d’un État par-
tie à l’accord sur l’Espace économique européen ou être ressortissant
de la Confédération suisse, de la principauté d’Andorre ou de la principauté
de Monaco.
• Jouir de ses droits civiques
• Ne pas avoir de mentions portées au bulletin n°2 du casier judiciaire incom-
patibles avec l’exercice des fonctions
• Être reconu physiquement apte à l’emploi
• Pouvoir justifier au 1 er septembre de l’année au titre de laquelle est organisé
le concours, d’un certificat de scolarité complète dans les classes de se-
conde année de préparation aux concours d’admission aux grandes écoles,
ou d’un titre ou diplôme classé au moins au niveau III (Bac+2), ou d’une
qualification reconnue comme équivalente à l’un de ces titres ou diplômes
dans des conditions fixées par arrêté du ministre chargé de l’économie et
du ministre chargé de la fonction publique.
• Nul ne peut se présenter plus de trois fois aux concours d’attaché statisti-
cien de l’INSEE.

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
avatar
Bouboule
Doyen

spécialité physique sans spécialité maths - Page 3 Empty Re: spécialité physique sans spécialité maths

par Bouboule Lun 02 Mar 2020, 12:52
Comme certains l'ont très bien dit, tout est en théorie possible (on peut même imaginer que les enfants de profs de maths se passent de la spé maths) mais en pratique, il faut effectivement regarder le niveau des élèves de seconde qui décident de ne pas prendre la spé maths et regarder quelques extraits de la spé physique de terminale pour imaginer ce qui va leur arriver :

Capacité mathématique : Résoudre une équation différentielle linéaire du premier ordre à coefficients constants.
Capacité mathématique : Résoudre une équation différentielle linéaire du premier ordre à coefficients constants avec un second membre constant.
Capacité mathématique : Résoudre une équation du second degré.
Capacité mathématique : Dériver une fonction.
Capacités mathématiques : Résoudre une équation différentielle, déterminer la primitive d’une fonction, utiliser la représentation paramétrique d’une courbe.
Capacité mathématique : Utiliser la fonction logarithme décimal et sa fonction réciproque.

Vecteurs position, vitesse et
accélération d’un point.
Définir le vecteur vitesse comme la dérivée du vecteur
position par rapport au temps et le vecteur accélération
comme la dérivée du vecteur vitesse par rapport au temps.
Établir les coordonnées cartésiennes des vecteurs vitesse et
accélération à partir des coordonnées du vecteur position
et/ou du vecteur vitesse.
Coordonnées des vecteurs
vitesse et accélération dans le
repère de Frenet pour un
mouvement circulaire.
Citer et exploiter les expressions des coordonnées des
vecteurs vitesse et accélération dans le repère de Frenet,
dans le cas d’un mouvement circulaire.

avatar
Enaeco
Grand sage

spécialité physique sans spécialité maths - Page 3 Empty Re: spécialité physique sans spécialité maths

par Enaeco Lun 02 Mar 2020, 13:10
Bouboule a écrit:Comme certains l'ont très bien dit, tout est en théorie possible (on peut même imaginer que les enfants de profs de maths se passent de la spé maths) mais en pratique, il faut effectivement regarder le niveau des élèves de seconde qui décident de ne pas prendre la spé maths et regarder quelques extraits de la spé physique de terminale pour imaginer ce qui va leur arriver :

Capacité mathématique : Résoudre une équation différentielle linéaire du premier ordre à coefficients constants.
Capacité mathématique : Résoudre une équation différentielle linéaire du premier ordre à coefficients constants avec un second membre constant.
Capacité mathématique : Résoudre une équation du second degré.
Capacité mathématique : Dériver une fonction.
Capacités mathématiques : Résoudre une équation différentielle, déterminer la primitive d’une fonction, utiliser la représentation paramétrique d’une courbe.
Capacité mathématique : Utiliser la fonction logarithme décimal et sa fonction réciproque.

Vecteurs position, vitesse et
accélération d’un point.
Définir le vecteur vitesse comme la dérivée du vecteur
position par rapport au temps et le vecteur accélération
comme la dérivée du vecteur vitesse par rapport au temps.
Établir les coordonnées cartésiennes des vecteurs vitesse et
accélération à partir des coordonnées du vecteur position
et/ou du vecteur vitesse.
Coordonnées des vecteurs
vitesse et accélération dans le
repère de Frenet pour un
mouvement circulaire.
Citer et exploiter les expressions des coordonnées des
vecteurs vitesse et accélération dans le repère de Frenet,
dans le cas d’un mouvement circulaire.


Dans quels cas les élèves utilisent réellement leur savoir-faire mathématique ?
Dans la grande majorité de ces cas, les élèves se rabattent sur du par cœur.

La mécanique et les équations horaires en sont actuellement le plus bel exemple...
Combien de temps gagne-t-on en classe quand les dérivées et primitives ont déjà été traitées en maths ? Ca donne un peu de sens à notre démonstration pour les plus sceptiques, mais globalement, il faudra du temps pour que les élèves soient capables de refaire, nous pas par compréhension, mais par mimétisme.

Il en était et il en sera de même avec les équa dif...
avatar
Bouboule
Doyen

spécialité physique sans spécialité maths - Page 3 Empty Re: spécialité physique sans spécialité maths

par Bouboule Lun 02 Mar 2020, 13:16
Tu oublies que les élèves qui actuellement arrivent finalement à refaire par mimétisme n'ont pas arrêté les maths en fin de seconde.
Guermantes729
Guermantes729
Neoprof expérimenté

spécialité physique sans spécialité maths - Page 3 Empty Re: spécialité physique sans spécialité maths

par Guermantes729 Lun 02 Mar 2020, 22:31
Prezbo a écrit:
Guermantes729 a écrit:
Mathador a écrit:
Guermantes729 a écrit:je suis tout à fait d'accord qu'il est totalement inutile d'avoir un niveau de médaillé Fields en Maths pour être infirmière, néanmoins, avoir une notion des proportions, des pourcentages me parait...fondamental non?
C'est au programme du collège et de seconde.

Oui je suis au courant Smile
Comme tu as pu le constater ou comme on a du te le raconter, ici même notamment, ce sont des notions très mal comprises, (il suffit de voir la difficulté de calcul au moment des soldes...) , très peu maîtrisées, et il me semble que les oublier pendant au moins 2 ans (1ère et terminale) sera une catastrophe :/

et que des écoles d'infirmières (pour reprendre cet exemple) aurait bien mieux à faire qu'une mise à niveau dans ces notions en 1ère année :/

bien sûr j'ai pris ces 2 exemples évidents, mais il y a bien d'autres notions que des citoyens devraient à mon avis, maîtriser, afin, juste de mieux évoluer dans le monde: savoir interpréter une courbe, des sondages, par exemple...


Mais continuer pendant deux ans les maths de première et de terminale, les maths qui sont au programme en première et en terminale, aidera-t-il vraiment des élèves qui sont de toute façon largués sur des notions bien plus élémentaires en fin de collège et en seconde ?

J'ai eu des TES incapables de résoudre une équation du premier degré simple, du type 2x+21=0. Ce n'est pas qu'ils se trompaient : c'est qu'ils n'avaient aucune idée de comment faire, et qu'ils étaient au bord de la révolte quand j'affirmais qu'on leur avait probablement déjà expliqué avant moi. Ils ne savaient pas ça en fin de collège (comme ycombes, je pense que la notion de "truc connu en fin de collège" est devenue très...hasardeuse), et ils ne le savaient pas plus trois ans plus tard, après trois ans à s'emm... en cours de maths.

Attention à ne pas se survendre : je ne suis pas sûr qu'il soit honnête de prétendre que suivre un cours de maths de première ou de term soit vraiment une aide pour comrendre les maths d'une école d'infirmière, ou du CRPE pour reprendre une autre discussion.




Je n'ai pas la sensation de survendre quoique ce soit, je pense, oui, que à condition d'un programme intelligent et adapté (et j'ai bien conscience que c'est là, la difficulté, mais je pense que ce serait le sujet d'un autre fil; d'ailleurs, je n'avais pas pris la résolution d'équation dans mes exemples Wink ), cela pourrait énormément servir pour le CRPE ou une école d'infirmière. D'ailleurs, il me semble que depuis toujours, les candidats au CRPE , en général, essayaient de garder un peu de maths, en prenant la spé maths de L par exemple...

Là où je te rejoins, encore une fois, c'est sur le programme. Faire des équa diff, de la géométrie dans l'espace et des vecteurs, ma foi, je ne suis pas convaincue en effet,

Rerererefaire des calculs simples, étudier des courbes de fonction, des stats (enfin surtout l'analyse de celles-ci), des pourcentages, des proportions, (liste non exhaustive), si, je pense que ça serait utile

En 1998/1999 (oui je sais, certains ici n'étaient pas nés^^), j'avais une classe de STT secrétaires, avec 2h de maths par semaine, et un programme à faire, très très...light et bien NOUS nous sommes régalés! ces élèves (que des filles^^) étaient fâchées avec les maths, mais elles voulaient bien faire, et le programme, tellement facile, tellement léger est passé "crème", certaines ont eu 20 au bac, là où elles avaient eu 2 jusqu'en 2nde, et logiquement ça les a un peu réconciliées avec les maths!

ça fait très longtemps, donc je ne me rappelle pas bien le programme, mais il y avait oui des fonctions affines, le second degré, des pourcentages, et je crois la dérivée d'une fonction affine...pas d'intégration, pas de ln, pas de fonction exp, vraiment la base.

La même année, j'avais des STT comptabilité; Les élèves étaient aussi faibles que "mes" secrétaires, mais leur programme était quasi digne du niveau ES; ça a été une catastrophe. oh pas pour le bac, vu que c'est l'école des fans, mais pour eux, et pour moi: faire "avaler" la fonction LN à des élèves qui ne savent pas, comme tu le dis, résoudre 2x+1=0, c'était cruel, très cruel pour tous!

Pour résumer, OUI, je suis pour des maths pour tous (en filière générale du moins) jusqu'en terminale, mais NON, pas pour des maths de "compétition" .

Après tout, on continue tous, l'histoire, la philo, l'anglais, je ne vois pas en quoi c'est plus utile pour une infirmière dans son quotidien :/ mais on est tous d'accord, qu'une infirmière a besoin d'avoir un certain niveau d'instruction "globale" sans toutefois être bilingue ou spécialiste du moyen-âge en Nouvelle-Guinée . Et bien je pense , ni plus ni moins, que les mathématiques font partie de ce niveau d'instruction. Sans toutefois être médaillé Fields Wink
avatar
JulienP1985
Niveau 3

spécialité physique sans spécialité maths - Page 3 Empty Re: spécialité physique sans spécialité maths

par JulienP1985 Mar 03 Mar 2020, 00:56
Simeon a écrit:Il est théoriquement possible de faire une MPSI après un bac ES. Pourtant personne n'en parle, à raison puisque c'est absurde et cela risque d'induire en erreur les élèves qui ont du mal à comprendre les réalités de l'orientation.
Bref, il faut arrêter de rappeler cette théorie absurde sur maths complémentaire, cela ne fait que desservir les élèves les plus fragiles.
Bonjour,

Je tenais à dire qu'il était possible, au moins au début des années 2000, de rentrer en fac de mathématiques ET de réussir en ayant fait une ES spé maths. J'en suis la preuve vivante. Il faut dire que oui c'est possible, mais il faut aussi dire aux élèves qu'ils devront quasiment travaillés jours et nuits en ne choisissant pas la bonne filière au début...
Je sais bien qu'en Prépa MPSI ce n'est pas comme être dans une fac de mathématiques, mais quand même… C'est un autre débat, mais je tenais simplement à souligner qu'à l'époque, au moins, c'était possible de ne pas faire S et d'entrer en fac de mathématiques ET de réussir son parcours de Licence...
En étant tout à fait honnête, je ne suis pas entré en fac de maths tout de suite après mon BAC, j'ai fait une "année de remise à niveau scientifique", et croyez moi, c'est durant cette année là que j'ai le plus travailler, et que cela fut le plus dure sur le plan du travail...
A côté de ça, la première année, et la seconde année, c'était beaucoup plus abordable… Mais durant la 3eme année de Licence, je me suis retrouvé à nouveau en train de travailler pratiquement tout le temps… Et j'ai réussi à l'obtenir malgré mon parcours atypique, et j'en suis fier !

La clef est la motivation ! Si on est pas motivé pour travailler durement, on ne pourra jamais y arriver…
Guermantes729
Guermantes729
Neoprof expérimenté

spécialité physique sans spécialité maths - Page 3 Empty Re: spécialité physique sans spécialité maths

par Guermantes729 Mar 03 Mar 2020, 01:01
En effet Julien, nous avons tous des exemples comme le tien: j'avais une amie qui venait de A1 à l'époque (L maintenant spé maths) et qui a réussi l'agrégation externe de mathématiques.
Comme il y a (sur ce forum même je crois!) des reconversions de sciences en agreg de lettres

ce n'est pas le sens de nos propos ici, le sens est que de façon générale, ce n'est pas possible dans des conditions normales d'utilisation (on va dire^^)

Je pense que tu seras d'accord pour dire qu'il serait très dangereux d'encourager les élèves dans cette voie, au prétexte qu'on connait des gens pour qui cela a été possible

On peut sûrement survivre en haut du mont blanc en tongs, il n'empêche que s'armer d'une bonne tenue d'alpiniste , demeure l'option la plus sûre Wink
avatar
JulienP1985
Niveau 3

spécialité physique sans spécialité maths - Page 3 Empty Re: spécialité physique sans spécialité maths

par JulienP1985 Mar 03 Mar 2020, 01:11
Oui je suis d'accord avec toi, Guermantes729.
Si on ne choisit pas les bonnes spécialités au début, on est condamner à devoir tout rattraper et à ne pas compter ses heures de travails si on change de filière POST Bac...
Je voulais juste dire que ce n'était pas impossible, à condition d'être motivé à 200% ET de ne pas avoir peur de travailler pratiquement tout le temps...
Mais il est évident qu'on ne peut pas conseiller, à un élève qui veut devenir ingénieur, à prendre trois spécialités littéraires en Première...
VinZT
VinZT
Doyen

spécialité physique sans spécialité maths - Page 3 Empty Re: spécialité physique sans spécialité maths

par VinZT Mar 03 Mar 2020, 02:54
Rot de Rot égale Grad de Div moins Laplacien

Voilà.

Allez, juste un exemple pour faire plaisir à Claude Allègre :
http://www.gm.univ-montp2.fr/spip/IMG/pdf/mathsTD7.pdf

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
Kirth
Kirth
Niveau 9

spécialité physique sans spécialité maths - Page 3 Empty Re: spécialité physique sans spécialité maths

par Kirth Mar 03 Mar 2020, 10:53
chmarmottine a écrit:
Kirth a écrit:

Non, l'option maths complémentaires est théoriquement accessible à tous les élèves.
C'est stupide, j'en conviens, car en pratique un élève qui la choisit sans avoir fait spé maths sera perdu. Mais il est bien précisé qu'elle reste néanmoins possible pour un élève qui aurait réfléchi à son orientation...

Archi faux. C'est une idée médiatique introduite par Blanquer l'an dernier. La réalité est qu'il est clairement écrit dans les programmes que les maths complémentaires s'appuient sur le programme de maths de la spé de 1ère et qu'un texte (que je rechercherai plus tard) indique qu'un élève peut prendre math complémentaires sans avoir fait la spé 1ere à condition de se remettre à niveau. Chose impossible ou alors il faut qu'on arrête de dire que la spé math de 1ere est difficile.

Comment peux-tu dire "Archi faux" et "un texte indique qu'un élève peut prendre math complémentaires sans avoir fait la spé 1ere à condition de se remettre à niveau" dans le même post ?
Quand je dis que c'est accessible, je veux dire qu'il peut la choisir. Pas qu'il suivra.
Et la comparaison avec MPSI et Polytechnique est bien jolie, mais vous savez tout aussi bien que moi que si une famille décide que choupi prendra maths complémentaires sans avoir fait spé maths, alors choupi prendra maths complémentaires sans avoir fait spé maths.
Ce n'est pas parce qu'on ne veut pas qu'un élève puisse le faire qu'il ne peut pas. Donc je le redis, c'est malheureusement possible.
avatar
lisa81
Niveau 10

spécialité physique sans spécialité maths - Page 3 Empty Re: spécialité physique sans spécialité maths

par lisa81 Mar 03 Mar 2020, 11:10
Kirth a écrit:
chmarmottine a écrit:
Kirth a écrit:

Non, l'option maths complémentaires est théoriquement accessible à tous les élèves.
C'est stupide, j'en conviens, car en pratique un élève qui la choisit sans avoir fait spé maths sera perdu. Mais il est bien précisé qu'elle reste néanmoins possible pour un élève qui aurait réfléchi à son orientation...

Archi faux. C'est une idée médiatique introduite par Blanquer l'an dernier. La réalité est qu'il est clairement écrit dans les programmes que les maths complémentaires s'appuient sur le programme de maths de la spé de 1ère et qu'un texte (que je rechercherai plus tard) indique qu'un élève peut prendre math complémentaires sans avoir fait la spé 1ere à condition de se remettre à niveau. Chose impossible ou alors il faut qu'on arrête de dire que la spé math de 1ere est difficile.

Comment peux-tu dire "Archi faux" et "un texte indique qu'un élève peut prendre math complémentaires sans avoir fait la spé 1ere à condition de se remettre à niveau" dans le même post ?
Quand je dis que c'est accessible, je veux dire qu'il peut la choisir. Pas qu'il suivra.
Et la comparaison avec MPSI et Polytechnique est bien jolie, mais vous savez tout aussi bien que moi que si une famille décide que choupi prendra maths complémentaires sans avoir fait spé maths, alors choupi prendra maths complémentaires sans avoir fait spé maths.
Ce n'est pas parce qu'on ne veut pas qu'un élève puisse le faire qu'il ne peut pas. Donc je le redis, c'est malheureusement possible.

Attention, Maths Complémentaires est une option. Choupi pourra la prendre à condition qu'il y ait de la place...s'il n'y en a pas on pourra lui proposer latin à condition bien sûr qu'il se remette à niveau pendant les vacances spécialité physique sans spécialité maths - Page 3 437980826
avatar
chmarmottine
Monarque

spécialité physique sans spécialité maths - Page 3 Empty Re: spécialité physique sans spécialité maths

par chmarmottine Mar 03 Mar 2020, 11:19
Kirth a écrit:
chmarmottine a écrit:
Kirth a écrit:

Non, l'option maths complémentaires est théoriquement accessible à tous les élèves.
C'est stupide, j'en conviens, car en pratique un élève qui la choisit sans avoir fait spé maths sera perdu. Mais il est bien précisé qu'elle reste néanmoins possible pour un élève qui aurait réfléchi à son orientation...

Archi faux. C'est une idée médiatique introduite par Blanquer l'an dernier. La réalité est qu'il est clairement écrit dans les programmes que les maths complémentaires s'appuient sur le programme de maths de la spé de 1ère et qu'un texte (que je rechercherai plus tard) indique qu'un élève peut prendre math complémentaires sans avoir fait la spé 1ere à condition de se remettre à niveau. Chose impossible ou alors il faut qu'on arrête de dire que la spé math de 1ere est difficile.

Comment peux-tu dire "Archi faux" et "un texte indique qu'un élève peut prendre math complémentaires sans avoir fait la spé 1ere à condition de se remettre à niveau" dans le même post ?
Quand je dis que c'est accessible, je veux dire qu'il peut la choisir. Pas qu'il suivra.
Et la comparaison avec MPSI et Polytechnique est bien jolie, mais vous savez tout aussi bien que moi que si une famille décide que choupi prendra maths complémentaires sans avoir fait spé maths, alors choupi prendra maths complémentaires sans avoir fait spé maths.
Ce n'est pas parce qu'on ne veut pas qu'un élève puisse le faire qu'il ne peut pas. Donc je le redis, c'est malheureusement possible.


Parce que dire "l'option maths complémentaires est théoriquement accessible à tous les élèves." ne revient pas à dire "l'option maths complémentaires est théoriquement accessible à tous les élèves, sous condition d'une remise à niveau."

Prezbo
Prezbo
Esprit éclairé

spécialité physique sans spécialité maths - Page 3 Empty Re: spécialité physique sans spécialité maths

par Prezbo Mar 03 Mar 2020, 11:32
chmarmottine a écrit:
Kirth a écrit:
chmarmottine a écrit:
Kirth a écrit:

Non, l'option maths complémentaires est théoriquement accessible à tous les élèves.
C'est stupide, j'en conviens, car en pratique un élève qui la choisit sans avoir fait spé maths sera perdu. Mais il est bien précisé qu'elle reste néanmoins possible pour un élève qui aurait réfléchi à son orientation...

Archi faux. C'est une idée médiatique introduite par Blanquer l'an dernier. La réalité est qu'il est clairement écrit dans les programmes que les maths complémentaires s'appuient sur le programme de maths de la spé de 1ère et qu'un texte (que je rechercherai plus tard) indique qu'un élève peut prendre math complémentaires sans avoir fait la spé 1ere à condition de se remettre à niveau. Chose impossible ou alors il faut qu'on arrête de dire que la spé math de 1ere est difficile.

Comment peux-tu dire "Archi faux" et "un texte indique qu'un élève peut prendre math complémentaires sans avoir fait la spé 1ere à condition de se remettre à niveau" dans le même post ?
Quand je dis que c'est accessible, je veux dire qu'il peut la choisir. Pas qu'il suivra.
Et la comparaison avec MPSI et Polytechnique est bien jolie, mais vous savez tout aussi bien que moi que si une famille décide que choupi prendra maths complémentaires sans avoir fait spé maths, alors choupi prendra maths complémentaires sans avoir fait spé maths.
Ce n'est pas parce qu'on ne veut pas qu'un élève puisse le faire qu'il ne peut pas. Donc je le redis, c'est malheureusement possible.


Parce que dire "l'option maths complémentaires est théoriquement accessible à tous les élèves." ne revient pas à dire "l'option maths complémentaires est théoriquement accessible à tous les élèves, sous condition d'une remise à niveau."


Chmarmottine, je serais curieux que tu nous donnes la référence de ton texte, parce que je n'ai rien vu passer en ce sens et que je ne vois pas bien ce qu'on pourrait imposer concrètement (hors promesse de principe de l'élève) comme remise à niveau. Dans notre académie, la position des IPR est claire : l'élève peut le faire officiellement, mais il doit être prévenu que les profs ne s'adapteront pas à lui.

Ensuite, nous somme tous d'accord qu'il y a ce qui est administrativement possible et ce qui est réaliste. Et que les collègues qui sous-entendent que l'on peut faire de la physique sans maths en term, ou faire l'option maths complémentaires sans avoir fait de maths en première, s'ils existent, sont complètement irresponsables.
ycombe
ycombe
Monarque

spécialité physique sans spécialité maths - Page 3 Empty Re: spécialité physique sans spécialité maths

par ycombe Mar 03 Mar 2020, 11:43
https://www.education.gouv.fr/l-enseignement-des-mathematiques-dans-la-reforme-du-lycee-en-classe-de-premiere-et-terminale-de-la-4898

L'accès à l'enseignement "mathématiques complémentaires" sera possible pour des élèves n'ayant pas suivi l'enseignement de spécialité en première. Cependant, les deux programmes étant en partie liés, une remise à niveau des élèves concernés sera nécessaire.

Je pense qu'il n'y a pas de texte réglementaire qui impose une remise à niveau parce que ça obligerait les établissements à l'organiser. Autrement dit dans les textes opposables aux élèves, rien ne permet d'interdire à un élève qui n'a pas pris spé math de s'inscrire en maths complémentaire. On peut juste lui donner une copie du programme de première et lui dire de se débrouiller pour bosser ça tout seul avant la rentrée.




_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
Kirth
Kirth
Niveau 9

spécialité physique sans spécialité maths - Page 3 Empty Re: spécialité physique sans spécialité maths

par Kirth Mer 04 Mar 2020, 03:15
chmarmottine a écrit:Parce que dire "l'option maths complémentaires est théoriquement accessible à tous les élèves." ne revient pas à dire "l'option maths complémentaires est théoriquement accessible à tous les élèves, sous condition d'une remise à niveau."


Très bien, je comprends mieux où tu voulais en venir. Cette remise à niveau, en effet, on sait bien ce qu'il en sera...

ycombe a écrit:Je pense qu'il n'y a pas de texte réglementaire qui impose une remise à niveau parce que ça obligerait les établissements à l'organiser. Autrement dit dans les textes opposables aux élèves, rien ne permet d'interdire à un élève qui n'a pas pris spé math de s'inscrire en maths complémentaire. On peut juste lui donner une copie du programme de première et lui dire de se débrouiller pour bosser ça tout seul avant la rentrée.

Il me semble en début d'année, lorsque je cherchais notamment les notes de services pour les E3C en préparant la rentrée, avoir vu passer cet extrait dans un texte un peu plus officiel, mais je me trompe peut-être.
Pèp
Pèp
Niveau 8

spécialité physique sans spécialité maths - Page 3 Empty Re: spécialité physique sans spécialité maths

par Pèp Mer 04 Mar 2020, 08:54
Pour Maths Complementaire, c'est quand même précisé :
L'option "mathématiques complémentaires" est destinée prioritairement aux élèves qui, ayant suivi la spécialité mathématiques en première et ne souhaitant pas poursuivre cet enseignement en terminale, ont cependant besoin de compléter leurs connaissances mathématiques par un enseignement adapté à leur poursuite d'étude dans l'enseignement supérieur.
C'est là : https://www.education.gouv.fr/l-enseignement-des-mathematiques-dans-la-reforme-du-lycee-en-classe-de-premiere-et-terminale-de-la-4898
Le "prioritairement" n'est certes pas exclusif mais tout de même présent.
De plus, le programme commence par (c'est moi qui ai mis en gras) :
L’enseignement optionnel de mathématiques complémentaires est destiné prioritairement aux élèves qui, ayant suivi l’enseignement de spécialité de mathématiques en classe de première et ne souhaitant pas poursuivre cet enseignement en classe terminale, ont cependant besoin de compléter leurs connaissances et compétences mathématiques par un enseignement adapté à leur poursuite d’études dans l’enseignement supérieur, en particulier en médecine, économie ou sciences sociales.
Le programme de mathématiques complémentaires s’appuie sur le programme de spécialité de mathématiques de la classe de première qu’il réinvestit et enrichit de nouvelles connaissances et compétences mathématiques, elles-mêmes reliées à des thèmes d’étude où les notions sont mises en situation dans divers champs disciplinaires.
Alors c'est sûr qu'au fur et à mesure de l'avancement de cette réforme pourrie, l'accès à cette option semble s'ouvrir de plus en plus, les élèves ayant abandonné les maths se retrouvant parfois piégés par leur choix pour leur orientation. Ca n'en reste pas moins de la pure démagogie.

Dans mon établissement, une douzaine d'élèves ont été autorisés à choisir Maths Complémentaires en Term sans avoir suivi Spé Maths en 1ère, sous réserve de se remettre à niveau. par contre : comment se remettre à niveau / qui contôle l'effectivité de la chose, là, il n'y a plus personne...
Après, la direction nous dit que de toutes façons, vu le poids de l'option au bac, ça n'a pas d'importance comptable, au mépris des conditions d'enseignement car se retrouver avec des types qui ne comprennent même pas la 1ère ligne du cours pendant 3h/semaine, ça ne risque pas de tirer vers le haut...
avatar
Badiste75
Habitué du forum

spécialité physique sans spécialité maths - Page 3 Empty Re: spécialité physique sans spécialité maths

par Badiste75 Mer 04 Mar 2020, 09:53
Je pense (et j’espère!) qu’ils pourront arrêter les options si ça se passe mal pour eux!
Ruthven
Ruthven
Guide spirituel

spécialité physique sans spécialité maths - Page 3 Empty Re: spécialité physique sans spécialité maths

par Ruthven Lun 14 Sep 2020, 21:26
J'ai une classe (pénible) dans laquelle la moitié des élèves a pris : spé SVT et spé SPC sans maths complémentaires. Est-ce que vous savez comment cela va se passer pour l'orientation ? Je crains qu'ils ne se ferment toutes les portes des IUT sans en avoir conscience. Je ne leur ai pas posé la question car je ne suis pas PP (heureusement !) mais je trouve cela très étonnant qu'il y en ait autant. (Il y en a un qui fait SPC / SES sans maths complémentaires, un autre SVT / SES , mais à quoi pensent-ils ?).
ben2510
ben2510
Expert spécialisé

spécialité physique sans spécialité maths - Page 3 Empty Re: spécialité physique sans spécialité maths

par ben2510 Lun 14 Sep 2020, 22:54
Nous ne sommes pas responsables des choix des familles.
Clairement, pour des orientations en tension, ces élèves passeront après des profils plus adaptés.
Mais ils ont peut-être des projets d'études qui ne sont pas scientifiques (y compris pas dans les SHS) ?

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
Ruthven
Ruthven
Guide spirituel

spécialité physique sans spécialité maths - Page 3 Empty Re: spécialité physique sans spécialité maths

par Ruthven Lun 14 Sep 2020, 23:11
Certes, mais il devrait quand même y avoir un devoir d'information de la part de l'institution. Sous le prétexte qu'on ne sait pas comment cela va se passer, j'ai l'impression qu'on a laissé passer des cohortes d'élèves pour qui l'orientation va être difficile, et ce sont certainement ceux dont les parents ne disposent pas des codes. Quant à une éventuelle visée des SHS, j'ai des doutes vu le peu d'intérêt et de curiosité (et encore c'est un euphémisme) pour les premiers cours de philo.
avatar
chmarmottine
Monarque

spécialité physique sans spécialité maths - Page 3 Empty Re: spécialité physique sans spécialité maths

par chmarmottine Lun 14 Sep 2020, 23:16
Ruthven a écrit:Certes, mais il devrait quand même y avoir un devoir d'information de la part de l'institution. Sous le prétexte qu'on ne sait pas comment cela va se passer, j'ai l'impression qu'on a laissé passer des cohortes d'élèves pour qui l'orientation va être difficile, et ce sont certainement ceux dont les parents ne disposent pas des codes. Quant à une éventuelle visée des SHS, j'ai des doutes vu le peu d'intérêt et de curiosité (et encore c'est un euphémisme) pour les premiers cours de philo.

Ici, je n'ai cessé d'alerter sur les incohérences des choix des élèves. L'argument est que le principe de la réforme est "libre choix des élèves".

ben2510
ben2510
Expert spécialisé

spécialité physique sans spécialité maths - Page 3 Empty Re: spécialité physique sans spécialité maths

par ben2510 Lun 14 Sep 2020, 23:20
Les gens qui croient le discours ministériel paieront cette crédulité.
C'est dans l'ordre des choses que les pigeons se fassent plumer, même si on peut le déplorer.

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
Ruthven
Ruthven
Guide spirituel

spécialité physique sans spécialité maths - Page 3 Empty Re: spécialité physique sans spécialité maths

par Ruthven Lun 14 Sep 2020, 23:46
Après vérification, c'est que l'option Math complémentaire n'apparaissait pas sur les EDT pour les trois premières semaines ... Ils l'ont quasiment tous prise. C'est moins inquiétant !
ben2510
ben2510
Expert spécialisé

spécialité physique sans spécialité maths - Page 3 Empty Re: spécialité physique sans spécialité maths

par ben2510 Mar 15 Sep 2020, 00:37
Effectivement !

_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
mimile
mimile
Doyen

spécialité physique sans spécialité maths - Page 3 Empty Re: spécialité physique sans spécialité maths

par mimile Mar 15 Sep 2020, 00:55
SVT / SPC / maths complémentaires, c'est ce que je recommande pour des orientations vers les études médicales/paramédicales.

_________________
Mon vide dressing future maman et bébé fille du 6 mois au 4 ans.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum