Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Caspar
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Caspar le Ven 3 Avr 2020 - 23:12
@Bouboule a écrit:On pouvait espérer le 4 mai, le 12 mars mais plus depuis un moment. C'est juste une gestion du confinement, comme plein d'autres choses à des degrés divers de mensonge (les masques, les lits, l'alimentaire, la continuité pédagogique, ...).
Le 4 mai, c'est un mensonge de parents à ses enfants pour les gérer.

C'était une date commode: fin des vacances de la dernière zone, mais n'ayant visiblement aucun lien avec la réalité.
avatar
Bouboule
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Bouboule le Ven 3 Avr 2020 - 23:29
@Caspar a écrit:
@Bouboule a écrit:On pouvait espérer le 4 mai, le 12 mars mais plus depuis un moment. C'est juste une gestion du confinement, comme plein d'autres choses à des degrés divers de mensonge (les masques, les lits, l'alimentaire, la continuité pédagogique, ...).
Le 4 mai, c'est un mensonge de parents à ses enfants pour les gérer.

C'était une date commode: fin des vacances de la dernière zone, mais n'ayant visiblement aucun lien avec la réalité.

Oui, c'était simple et crédible, ça donnait 45 jours (les fameux 3*15). C'est de la gestion (ça m'a permis d'obtenir 3 semaines de travail de plus de la part de la grande majorité de mes élèves).
ProvençalLeGaulois
ProvençalLeGaulois
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par ProvençalLeGaulois le Ven 3 Avr 2020 - 23:34
@Bouboule a écrit:
@Caspar a écrit:
@Bouboule a écrit:On pouvait espérer le 4 mai, le 12 mars mais plus depuis un moment. C'est juste une gestion du confinement, comme plein d'autres choses à des degrés divers de mensonge (les masques, les lits, l'alimentaire, la continuité pédagogique, ...).
Le 4 mai, c'est un mensonge de parents à ses enfants pour les gérer.

C'était une date commode: fin des vacances de la dernière zone, mais n'ayant visiblement aucun lien avec la réalité.

Oui, c'était simple et crédible, ça donnait 45 jours (les fameux 3*15). C'est de la gestion (ça m'a permis d'obtenir 3 semaines de travail de plus de la part de la grande majorité de mes élèves).
Et pour certains, c'était déjà une date bien lointaine (et ça l'est toujours).
Tout le monde n'a pas forcement intégré que le confinement pouvait encore être très long et tout le monde ne le vit pas aussi bien.

_________________
N'empêche que je suis une légende.
Perceval
avatar
Bouboule
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Bouboule le Ven 3 Avr 2020 - 23:39
@ProvençalLeGaulois a écrit:
@Bouboule a écrit:
@Caspar a écrit:
@Bouboule a écrit:On pouvait espérer le 4 mai, le 12 mars mais plus depuis un moment. C'est juste une gestion du confinement, comme plein d'autres choses à des degrés divers de mensonge (les masques, les lits, l'alimentaire, la continuité pédagogique, ...).
Le 4 mai, c'est un mensonge de parents à ses enfants pour les gérer.

C'était une date commode: fin des vacances de la dernière zone, mais n'ayant visiblement aucun lien avec la réalité.

Oui, c'était simple et crédible, ça donnait 45 jours (les fameux 3*15). C'est de la gestion (ça m'a permis d'obtenir 3 semaines de travail de plus de la part de la grande majorité de mes élèves).
Et pour certains, c'était déjà une date bien lointaine (et ça l'est toujours).
Tout le monde n'a pas forcement intégré que le confinement pouvait encore être très long et tout le monde ne le vit pas aussi bien.

C'est sûr que je m'estime (jusqu'ici) très chanceux quand je vois les conditions de confinement de beaucoup.
macriche
macriche
Niveau 1

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par macriche le Ven 3 Avr 2020 - 23:47
Je suis plutôt d'accord avec @J.LO, sur le fond. La façon dont il s'est exprimé est bien entendu inacceptable mais il soulève dans son message des problèmes importants qu'il ne convient pas de vouloir gommer. Personne ici n'est virologue ou spécialiste du virus : il est tout à fait déplacé d'affirmer qu'un retour à la normale début mai est impossible, ce n'est pas à nous de le dire. Ce que je vois néanmoins, c'est qu'un spécialiste mondialement reconnu demande d'avoir recours à une molécule et que les plus minables experts en font fi, exposant fièrement leur sûrement très petit savoir comparativement au Pr.Raoult. Quant à nous, professeurs, nous devons utiliser notre esprit, en prenant le pas sur les passions qui touchent le plus grand nombre, et examiner avec le soin convenable chaque scénario.
Quand on évoque l'idée de déconfinement, on pense tout de suite aux risques que cela pourrait causer. Toutefois, je regrette que l'on ne pense justement jamais aux risques que causerait un confinement trop prolongé : quid de troubles sociaux, psychiques, qu'en sera-t-il de notre économie ? Il ne faut pas négliger les dégâts humains qu'une crise économique engendrerait ; pour ceux ayant la mémoire courte, je conseille la lecture des Raisins de la colère de Steinbeck. Ne nous voilons pas la face, le gouvernement, malgré ses éléments de langage et sa stratégie de communication ne sait pas où il va ! La moindre des choses quand on confine tout une population, c'est de réfléchir aux conséquences ainsi que préétablir différents scénrii répondant à la question essentielle : comment déconfiner ?
Allons, prenons conscience qu'il y a pire que le virus : la folle peur de celui-ci. J'ai bien peur qu'à force d'y penser toute la journée, d'en entendre parler à longueur de temps sur les chaînes d'informations, on se confine soi-même intellectuellement à tel point que l'on n'ose même plus réfléchir sur les mesures les plus sensées dans cette situation inédite. Aérons notre esprit, relisons Le fléau de King !
mafalda16
mafalda16
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par mafalda16 le Ven 3 Avr 2020 - 23:55
Ici aussi il est temps de faire une pause. Bonne nuit à tous.

_________________
"Muchos años después, frente al pelotón de fusilamiento, el coronel Aureliano Buendía había de recordar aquella tarde remota en que su padre lo llevó a conocer el hielo"
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Thalia de G le Sam 4 Avr 2020 - 6:45
Topic déverrouillé.

Merci de vous confiner au débat coronavirus et Éducation nationale. Au-delà, ce n'est plus le sujet et des messages pourront être corbeillés.
Les jugements sur les pratiques des collègues ne sont pas de mise non plus. La situation est suffisamment pénible pour tous pour que vous n'en rajoutiez pas.

Remarque : J.LO n'a pas été banni pour "délit d'opinion", mais pour double compte. Et il est d'usage lorsque qu'un membre a été banni de ne pas citer ni commenter ses messages.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes rêves glacés.
avatar
nigousse
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par nigousse le Sam 4 Avr 2020 - 8:36
Blanquer ne peut pas encore dire la vérité, on rentrera en septembre. Je vis à côté de Mulhouse et la situation sanitaire est catastrophique, dans la presse régionale il y a en moyenne entre 10 et 20 pages d'avis de décès par jour, c'est ça la réalité. On nous annonce chez nous le pic pour le 25 avril donc rentrer le 4 mai, bien sûr que non. J'ai entendu un infectiologue expliquer qu'il était illusoire de penser que les gens pourront aller s’agglutiner sur les plages en juillet ou aux terrasses. la Belgique, la Suisse, le RU et d'autres annoncent une rentrée en septembre, le RU parle d'un retour à la normale dans 4 à 6 mois...la Suède a fermé ses lycées et universités, la majorité des commerces et la majorité des gens sont en télétravail, en plus ils ont une densité de 25 habitants au km2 donc c'est un confinement qui ne dit pas son nom. Et comment imaginer qu'on reprenne comme si de rien n'était. Pour l'instant les examens je m'en fiche. Et je ne me plains pas, mon mari travaille dans la chimie, il est réquisitionné et fait 48h sur 4 jours ( 2 jours 6h/18h et 2 jours 18h/6h) si ça vous tente, sans masque, sans gant, juste une solution hydroalcoolique et des lingettes. J'estime que Blanquer nous a mis sciemment en danger, je ne retournerai pas travailler sans avoir été testée et sans protection. Sa plus grosse erreur pour moi est d'avoir maintenu le zonage pour ces vacances, il aurait du faire partir tout le monde du 20/04 au 4/05, ce qui aurait forcé les gens à respecter le confinement au moment où il est le plus crucial. Au lieu de cela, on doit déployer 160000 policiers ce week-end pour faire des contrôles routiers pour les irresponsables qui veulent partir en vacances et je ne parle même pas du "civisme" de ceux qui sont partis dans la nuit de jeudi pour esquiver les contrôles!
Pico
Pico
Niveau 3

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Pico le Sam 4 Avr 2020 - 8:51
@nigousse a écrit:ils ont une densité de 25 habitants au km2 donc c'est un confinement qui ne dit pas son nom.

Attention avec le concept de moyenne, quand même. Les trois plus grandes agglomérations suédoises concentrent 40% de la population. Et pour eux, le train-train quotidien ne peut pas être qualifié de "confinement qui ne dit pas son nom".
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Thalia de G le Sam 4 Avr 2020 - 8:53
Attention à ne pas dévier.

Edit : topic déverrouillé après nettoyage.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes rêves glacés.
avatar
Cation
Niveau 4

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Baccalauréat - Le contrôle continu - Le 3e trimestre - Les modalités d'évaluation ?

par Cation le Sam 4 Avr 2020 - 9:02
Bonjour,

Je me pose une question qui me tracasse sérieusement depuis l'annonce de notre ministre :
-> Au 3ème trimestre, dans l'optique des notes du  contrôle continu en vu de la délivrance du bac, aura t-on le droit d'évaluer nos élèves sur les notions étudiées durant le confinement ?

Merci d'avance pour ceux qui pourront m'apporter leur lumière...

Cordialement.
Cleroli
Cleroli
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cleroli le Sam 4 Avr 2020 - 9:06
@Cation a écrit:Bonjour,

Je me pose une question qui me tracasse sérieusement depuis l'annonce de notre ministre :
-> Au 3ème trimestre, dans l'optique des notes du  contrôle continu en vu de la délivrance du bac, aura t-on le droit d'évaluer nos élèves sur les notions étudiées durant le confinement ?

Merci d'avance pour ceux qui pourront m'apporter leur lumière...

Cordialement.
Si tu as le temps de les reprendre en cours pour t'assurer de leur maîtrise, tu le pourras je pense. En revanche, si tu pars du principe qu'elles sont acquises, ça me semble plus problématique (on retombe sur les raisons pour lesquelles on ne peut pas noter actuellement).
Prosper de Barante
Prosper de Barante
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Prosper de Barante le Sam 4 Avr 2020 - 10:11
Cela dépendra beaucoup des familles et des résultats...
kiwi
kiwi
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par kiwi le Sam 4 Avr 2020 - 10:21
Je ne vois pas pourquoi. Dès lors que c'est revu en classe... Aucun problème selon-moi.

Pour ma part, j'ai évalué les élèves sur un travail type brevet avec un exercice qui a déjà été travaillé de nombreuses fois, sur un document assez simple d'accès. Je leur avais dit que la note ne compterait que s'ils le voulaient (système que j'utilise souvent avec eux pour les travaux facultatifs d'entrainement à faire à la maison). Je compte bien rester sur ce système : si on reprend les cours d'ici l'été, la note ne comptera que s'ils le veulent, quand bien même ça a été fait durant le confinement. Je ne lèse personne ainsi. Si la note est mauvaise, ils ne voudront pas que je la comptabilise. Aucune incidence sur le dnb. Si la note est bonne, tant mieux pour eux, ça leur facilitera la tâche pour l'obtention du DNB.

Je vais par contre revenir sur un chapitre important qui a été traité durant le confinement. Mais je ne pense pas l'évaluer.
avatar
Cation
Niveau 4

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cation le Sam 4 Avr 2020 - 10:47
Je suis dans l'attente d'une consigne claire car les modalités d'évaluation possibles pour le 3ème trimestre sont déterminantes quand au rythme que je vais adopter ces prochains jours sachant qu'au rythme actuel je risque de boucler le programme fin mai...
L'idée étant, qu'à la reprise, je laisse tout de même une bonne partie du programme à mettre sous les dents des élèves afin de pouvoir au moins les évaluer sur des parties représentatives du niveau de terminale S mais aussi afin de conserver la motivation et le sérieux des élèves jusqu'au 3 juillet...
nc33
nc33
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par nc33 le Sam 4 Avr 2020 - 11:22
@Honchamp a écrit:
Autre sujet, humour oui et non...
Tiens, il y en a qui n'ont encore pas été sur le grill : les profs de  BTS. J'ai un copain qui se vante tous les ans de "finir au 20 mai".... Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 4164172953  Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 3046774911
Dans ma classe de 2BTS, je ne vois pas pourquoi les cours ne finiraient pas mi-mai comme chaque année. Les élèves sont en stage ou en projet et je n'interviens plus. Si on me demande d'intervenir quand même, je ne pourrai pas avancer plus un programme qui sera fini, ni réviser pour une épreuve qui n'aura pas lieu, ni prendre de l'avance sur l'avenir, parce que la suite ce sont des poursuites d'études incertaines ou la vie active tout simplement.

J'aimerais que les médias et ministre(s) parlent d'ailleurs un peu moins du DNB et un peu plus des BTS, ce n'est pas comparable en terme d'enjeux. Pour le moment je ne sais pas avec certitude comment se fera le calcul de moyenne, si ceux qui passeront la session de septembre peuvent rejoindre une autre formation sans soucis, si les CCF de première année sont reportés en septembre (dans ce cas là pas besoin de réviser si tôt comme ils oublient tout).
beaverforever
beaverforever
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par beaverforever le Sam 4 Avr 2020 - 11:22
J'avais pensé à une autre solution.

Préparer les élèves à un exercice : ils ont le cours, la méthode et un exercice.
Leur faire plusieurs boucles sur l'exercice en confinement : amélioration à chaque fois de l'exercice.
Puis, si retour en présentiel, une évaluation du dernier niveau de l'exercice : conseil plus une note virtuelle.
Et enfin, peut-être sur la base du volontariat, rédiger pendant la période en présentiel, une dernière version de l'exercice, avec cette fois une note qui compte dans la moyenne.

Ainsi, la phase de distanciel devient une phase d'entraînement pour le présentiel. (À moduler en fonction des possibilité technique des élèves.)
(Bon, c'est plutôt pour un gros exercice, type composition, qui se prête bien à des phases d'amélioration successives.)
Catalunya
Catalunya
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Catalunya le Sam 4 Avr 2020 - 11:23
@nigousse a écrit:Blanquer ne peut pas encore dire la vérité, on rentrera en septembre.
Tu n'en sais absolument rien. Personne ne sait, comment peut-tu être aussi catégorique? C'est ridicule.
avatar
chmarmottine
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Sam 4 Avr 2020 - 11:27
@Catalunya a écrit:
@nigousse a écrit:Blanquer ne peut pas encore dire la vérité, on rentrera en septembre.
Tu n'en sais absolument rien. Personne ne sait, comment peut-tu être aussi catégorique? C'est ridicule.

Sur ce forum, certains savent toujours plus que tout le monde ce qui va ou ce qui aurait pu ou aurait dû se passer ...
Caspar
Caspar
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Caspar le Sam 4 Avr 2020 - 11:31
Je pense que Nigousse a raison, mais évidemment ce n'est qu'une impression et une opinion, je ne suis pas expert en déconfinement ou épidémiologue cela va sans dire.
Cleroli
Cleroli
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cleroli le Sam 4 Avr 2020 - 11:34
@chmarmottine a écrit:
@Catalunya a écrit:
@nigousse a écrit:Blanquer ne peut pas encore dire la vérité, on rentrera en septembre.
Tu n'en sais absolument rien. Personne ne sait, comment peut-tu être aussi catégorique? C'est ridicule.

Sur ce forum, certains savent toujours plus que tout le monde ce qui va ou ce qui aurait pu ou aurait dû se passer ...
Certains savaient dès début février qu'il ne s'agissait que d'une petite grippe et qu'il ne fallait surtout pas en faire des montagnes Wink Ceci dit, on peut aussi analyser certains indices pour émettre des hypothèses. Par exemple, le fait qu'on ait supprimé les écrits du bac (mais non les oraux de français et de rattrapage) me laisse penser que la reprise, si elle a lieu, ne sera pas avant fin mai, ce qui rend effectivement impossible la tenue de ces examens.
roxanne
roxanne
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par roxanne le Sam 4 Avr 2020 - 11:34
On peut quand même émettre un avis (et pour le coup, je le partage sans prétendre en être sure). On est dans une vision à court terme .
avatar
chmarmottine
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Sam 4 Avr 2020 - 11:37
@Cleroli a écrit:
@chmarmottine a écrit:
@Catalunya a écrit:
@nigousse a écrit:Blanquer ne peut pas encore dire la vérité, on rentrera en septembre.
Tu n'en sais absolument rien. Personne ne sait, comment peut-tu être aussi catégorique? C'est ridicule.

Sur ce forum, certains savent toujours plus que tout le monde ce qui va ou ce qui aurait pu ou aurait dû se passer ...
Certains savaient dès début février qu'il ne s'agissait que d'une petite grippe et qu'il ne fallait surtout pas en faire des montagnes Wink  Ceci dit, on peut aussi analyser certains indices pour émettre des hypothèses. Par exemple, le fait qu'on ait supprimé les écrits du bac (mais non les oraux de français et de rattrapage) me laisse penser que la reprise, si elle a lieu, ne sera pas avant fin mai, ce qui rend effectivement impossible la tenue de ces examens.

On peut effectivement émettre des hypothèses, pas plus.
celitian
celitian
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par celitian le Sam 4 Avr 2020 - 11:38
@nc33 a écrit:
@Honchamp a écrit:
Autre sujet, humour oui et non...
Tiens, il y en a qui n'ont encore pas été sur le grill : les profs de  BTS. J'ai un copain qui se vante tous les ans de "finir au 20 mai".... Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 4164172953  Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 3046774911
Dans ma classe de 2BTS, je ne vois pas pourquoi les cours ne finiraient pas mi-mai comme chaque année. Les élèves sont en stage ou en projet et je n'interviens plus. Si on me demande d'intervenir quand même, je ne pourrai pas avancer plus un programme qui sera fini, ni réviser pour une épreuve qui n'aura pas lieu, ni prendre de l'avance sur l'avenir, parce que la suite ce sont des poursuites d'études incertaines ou la vie active tout simplement.

J'aimerais que les médias et ministre(s) parlent d'ailleurs un peu moins du DNB et un peu plus des BTS, ce n'est pas comparable en terme d'enjeux. Pour le moment je ne sais pas avec certitude comment se fera le calcul de moyenne, si ceux qui passeront la session de septembre peuvent rejoindre une autre formation sans soucis, si les CCF de première année sont reportés en septembre (dans ce cas là pas besoin de réviser si tôt comme ils oublient tout).

Pour le BTS, il y a déjà des pistes sur le site https://www.education.gouv.fr/bac-brevet-2020-les-reponses-vos-questions-303348
Je suis en BTS
Les épreuves terminales auront-elles lieu ?
Les épreuves terminales sont annulées.

Comment seront évalués les candidats ?
Les notes obtenues dans le cadre du CCF demeurent acquises. Pour les autres épreuves, la moyenne des notes de l’année sera retenue. Le jury se fondera sur l’examen bienveillant de l’ensemble des éléments à sa disposition (attestation descriptive du parcours de formation, notes, etc.) pour délivrer le diplôme.  

Nous avons une épreuve en CCF mais elle n'a pas encore été passée donc on attend des précisions. Avec une collègue, on a commencé à regarder un peu ce que ça donnerait, le problème se pose pour les matières où ce ne sont pas les mêmes professeurs sur les différentes classes car les différences de moyenne sont parfois très importantes.
laMiss
laMiss
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par laMiss le Sam 4 Avr 2020 - 11:43
Pourquoi avoir annulé les épreuves du brevet et du bac ? Deux réponses possibles à mon avis :

1) La tenue des examens en elle-même lui semble impossible (trop de contacts : le fait d'avoir des élèves regroupés, travail en amont pour les sujets et distributions etc), auquel cas je ne vois pas pourquoi on reprendrait avant début juillet, voire septembre.
Mais alors, pourquoi cette insistance sur l'assiduité jusqu'au 4 juillet ? Il envisage une reprise début juillet pour le rattrapage du bac et pour l'assiduité ?

2) Les élèves auront manqué trop de cours, autrement dit pas seulement quelques semaines en mars/avril, mais aussi au moins le moins de mai. En effet, si reprise début mai, alors le brevet classique serait possible...
Je ne vois donc pas une reprise avant le mois de juin.
Mais juin, voire mi-juin cela ferait trois mois. C'est énorme, non ?

Reste l'option de la levée progressive du confinement. Quelle sera la logique ? Ouvrir les écoles pour soulager les parents et leur permettre un retour au travail, quitte à laisser les enfants porteurs sains se retrouver ? Le faire par département ?
Que d'incertitudes !

_________________
Si rien n'est décidé, ce sera à chacun d'entre nous de décider en conscience.
nc33
nc33
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par nc33 le Sam 4 Avr 2020 - 11:51
@celitian a écrit:
Nous avons une épreuve en CCF mais elle n'a pas encore été passée donc on attend des précisions. Avec une collègue, on a commencé à regarder un peu ce que ça donnerait, le problème se pose pour les matières où ce ne sont pas les mêmes professeurs sur les différentes classes car les différences de moyenne sont parfois très importantes.
Avec les grèves, beaucoup de moyennes ne valent pas grand chose chez moi en plus. Ce n'est vraiment pas juste, certains auraient pu mieux s'en tirer avec les projets et en révisant bien le reste.

Je vais tabler sur "pas de reprise" pour préparer la suite, vu ceci https://www.zupimages.net/viewer.php?id=20/14/xflo.png
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum