Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Rosanette
Expert spécialisé

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 5 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Rosanette le Sam 21 Mar 2020 - 21:40
C'est vrai, les parents de profs n'ont pas l'école à la maison, mais enfin ils ont un cadre, des méthodes, un capital scolaire et culturel.

Si un collègue venait à dire "là Pioupiou a été malade ça va pas être possible, on reprendra comme on peut" ou "vraiment il y en a trop pour lui", je ne me formaliserais pas ni ne m'en inquièterais (ça renvoie à la question de la pertinence de l'évaluation).

A l'inverse il faut aussi se dire que les parents profs chercheront à ce que les devoirs soient tous faits, et bien faits, et même plus que bien faits, et ça peut jouer dans l'appréciation de la charge de boulot.
mafalda16
mafalda16
Modérateur

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 5 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par mafalda16 le Sam 21 Mar 2020 - 21:49
Fin du hors-sujet enfants de profs ou pas. Merci de revenir au sujet initial de ce fil : mesurer la bonne quantité de travail que l’on peut donner en ce moment.

_________________
"Muchos años después, frente al pelotón de fusilamiento, el coronel Aureliano Buendía había de recordar aquella tarde remota en que su padre lo llevó a conocer el hielo"
Honchamp
Honchamp
Expert spécialisé

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 5 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Honchamp le Sam 21 Mar 2020 - 21:58
@Malaga a écrit:En HG, nous avons un grand nombre de chapitres à faire et passer trois semaines (au minimum) à faire des révisions me semble assez inutile. Je préfère, pour ma part, avancer dans des chapitres plutôt simples à comprendre pour les élèves, en faisant du très guidé et en utilisant leur manuel qui est bien fichu.

Moi aussi.

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
Florine98
Florine98
Niveau 8

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 5 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Florine98 le Sam 21 Mar 2020 - 22:38
Le souci avec les Terminales (et plus largement les classes à examen), c'est de jongler subtilement entre les révisions et l'avancée du programme en prévision du baccalauréat. Parce que le programme, il va bien falloir le boucler, bon gré mal gré. Nous sommes tous tentés de mettre à profit cette période de confinement pour des révisions, le problème c'est qu'il va bien falloir avancer et que je me retrouve acculée face à ce dilemme : que faire ? Céder à la tentation des révisions, qui si elle s'avèreront fort utiles, ne permettront pas de boucler ce programme pantagruélique ? Ou passer en force avec l'acquisition de nouvelles notions alors qu'on sait d'avance que ce sera un fiasco total ?

Construire des nouvelles notions à distance, c'est laborieux. Je commence en ce moment même la mécanique avec eux (chapitre le plus imbuvable s'il en est en conditions usuelles, mais à distance c'est une hécatombe). Je ne sais vraiment pas par quel bout le prendre, d'autant que personne n'a la tête à bosser les lois de Newton, ni eux, ni moi.

C'est une période inédite à laquelle nous faisons face et je me retrouve le bec dans l'eau en ce qui concerne les travaux à donner. Comme dit précédemment, je ne donne quasiment rien à rendre et pour cause, quand je vois sur pronotes la masse de devoirs à rendre, je me dis que je ne vais pas les surcharger. Le problème, c'est que c'est toujours moi qui me fait avoir : quand je passe pour donner du travail, il y en a déjà trop sur le cahier de texte en ligne. Et pourtant j'enseigne une matière à coefficient 6 voire 8 pour ceux qui ont choisi la spé...

Il devient important de se coordonner par classe et de revoir ses priorités. Mais je ne sais comment impulser ce mouvement.
avatar
Rosanette
Expert spécialisé

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 5 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Rosanette le Sam 21 Mar 2020 - 22:48
Il va certes falloir "avancer" mais, vu toutes les difficultés rencontrées en ce moment, il faut aussi dire "qu'avancer" n'est pas forcément notre priorité - ce qui nous laisse du temps pour élaborer des plans d'attaque sur les parties nouvelles d'un programme, plus tard. Parce qu'effectivement, rendre accessible un contenu pour une appropriation à distance est chronophage, et peut donner des résultats peu productifs si ça aboutit à une multiplication des consignes.

On sait bien que même si les examens sont modulés, nos élèves en septembre seront quelque part ; pour autant attentions à ne pas sacraliser le bouclage du programme dans la période au détriment des pratiques de travail et d'autonomie, le tout dans un cadre un minimum serein. On a tous les même soucis.
Florine98
Florine98
Niveau 8

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 5 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Florine98 le Sam 21 Mar 2020 - 23:09
J'entends bien, mais le hiatus entre votre théorie et la pratique est bien réel. Concrètement, je suis censée faire quoi avec mes terminales ? Si avancer n'est pas la priorité, quelle est-elle ?

J'ai bien dans l'idée de me lancer dans des révisions à n'en plus finir (mais entre les différents bac blancs qu'ils ont eus, quelque chose me dit que ce sera vain...). Je ne vois rien d'autre à faire, si ce n'est avancer tant bien que mal...

La décision de ne rien donner d'autre à part le cours à lire et à comprendre témoigne bien du fait que je m'adapte aux circonstances et que je cherche à ménager le plus possible mes élèves. Pour le reste, je ne vois pas ce que je pourrais faire d'autre... à part faire cours ? Et c'est pourtant en ayant conscience du caractère périlleux de ma démarche que je continue malgré tout.

D'autant que j'ai abandonné tout espoir de boucler le programme avec les autres classes sans examen, de toute façon ce n'est pas la priorité pour eux. Je veille simplement à traiter les chapitres dont les notions seront essentielles pour les années suivantes : d'ailleurs ça tombe bien, ce sont les premiers chapitres de ma progression que j'ai déjà presque bouclés.

Bien malin celui qui saura trancher ce dilemme, moi j'en suis parfaitement incapable, pour l'instant. Je suis ouverte à toute suggestion. Smile
julilibulle
julilibulle
Niveau 5

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 5 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par julilibulle le Sam 21 Mar 2020 - 23:20
@Florine98 a écrit:

Bien malin celui qui saura trancher ce dilemme, moi j'en suis parfaitement incapable, pour l'instant. Je suis ouverte à toute suggestion. Smile

Je pense que pour les classes à examen, il faut faire remonter en masse aux cde et aux inspecteurs, afin qu'eux-mêmes puissent faire remonter en masse aux hautes instances.
Je ne sais pas si ça sera efficace, mais en tout cas, c'est déjà une solution.
Florine98
Florine98
Niveau 8

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 5 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Florine98 le Sam 21 Mar 2020 - 23:26
On peut toujours tenter le cahier de doléances numérique, on ne sait jamais !

Blague à part, je suis passablement agacée par ce flou artistique qu'entretient volontairement notre ministre. Pourquoi ne pas communiquer clairement sur le fait que cette année particulière, se soldera par des décisions particulières. Tout le monde est prêt à l'entendre, je pense.
Tallulah23
Tallulah23
Niveau 7

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 5 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Tallulah23 le Dim 22 Mar 2020 - 0:15
Ce que j'ai trouvé hallucinant cette semaine, c'est le comportement de certains CDE et proviseurs adjoints. J'ai des retours d'ami(e)s enseignant dans différents lycées de différentes villes, et j'hallucine. Ici un CDE bombarde ses équipes de mails pour leur rappeler qu'ils ne sont pas en vacances, que le cahier de textes doit être rempli, qu'il vérifiera qui travaille et qui en profite pour se la couler douce, etc. ce qui pousse nombre d'enseignants à l'excès de zèle. Là un CDE est aux abonnés absents depuis vendredi, et ne répond à aucun mail des professeurs. Ici encore un CDE compte maintenir un bac blanc, et demande aux enseignants de mettre le sujet en ligne à telle heure et de mettre 0 aux élèves n'ayant rien envoyé à l'heure où l'épreuve se terminerait normalement.
Night Owl
Night Owl
Niveau 10

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 5 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Night Owl le Dim 22 Mar 2020 - 2:40
Autre problème aussi le durcissement du confinement. Ceux qui n'ont pas de connexion étaient censés passer prendre et remettre les devoirs au collège. Cela est-il ou restera-t-il autorisé?
avatar
Flo44
Niveau 8

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 5 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Flo44 le Dim 22 Mar 2020 - 5:29
@Night Owl a écrit:Autre problème aussi le durcissement du confinement. Ceux qui n'ont pas de connexion étaient censés passer prendre et remettre les devoirs au collège. Cela est-il ou restera-t-il autorisé?
Cela n'est pas autorisé.
Pour contourner ce fait, certains collèges déposent les feuilles au supermarché du coin. Mais il y a le problème de l'afflux de personnes au même endroit.
J'ai vu une photo de collège où les feuilles étaient laissées dehors. Mais il faut un abri contre la pluie... en tout cas chez nous (la photo, c'était en outre-mer).
avatar
Flo44
Niveau 8

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 5 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Flo44 le Dim 22 Mar 2020 - 6:20
Discussion intéressante.
J'ai des collègues qui tiennent à faire exactement le même programme que s'ils étaient en classe, avec une heure de travail par heure de cours, et qui ont même prévu des évaluations la semaine prochaine. D'autres (comme moi) qui donnent un peu de travail, des exercices en autocorrection. Sachant qu'on est dans un collège rural avec beaucoup d'enfants de milieu défavorisé, il y a rarement un ordinateur à la maison, encore moins une imprimante.
Pour le programme, j'étais au début d'un chapitre avec les 5ème, je le termine, mais tranquillement. Je leur mets le lien vers des vidéos, des exercices basiques. Je n'imaginent pas qu'ils puissent résoudre des tâches complexes à la maison. En théorie ils ont déjà presque tout vu en 6ème. En théorie, car en fait je vais devoir passer pas mal de temps sur des révisions.
Pour les 6ème c'est de la géométrie, c'est un peu compliqué, mais là aussi ils en ont vu une bonne partie en primaire.


Spoiler:

Le problème, c'est plus moi qui n'arrive pas à fournir. J'ai passé 2 semaines d'insomnies juste avant la fermeture des écoles, et le week-end chaotique qui a suivi, et je n'arrive pas à m'en remettre. Je dors d'ailleurs toujours mal. Du coup, mon cerveau est totalement inefficace, à part autour de 6-7 heures du matin. Ajouté à cela que j'avais des évaluations à corriger, et que les 2 séquences en questions sont nouvelles pour moi, je rame sérieusement...
J'essaie de me ménager du coup...


Autant en faire peu, mais le faire correctement je pense.
avatar
lagoulue
Niveau 2

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 5 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par lagoulue le Dim 22 Mar 2020 - 7:29
Comme souvent, ce fil me panique, ça y est, je ne sais plus où j'en suis, ce que je dois faire.
Depuis le début je mets du travail en fichiers joints pour chaque heure de cours (il nous a été demandé de suivre l'emploi du temps, ce que je ne conteste pas forcément car cela donne un point de repère).
Je donne une durée indicative à chaque travail... Et là c'est compliqué : je suppose que certains vont mettre 2 fois moins de temps (donc parfois 20 mns de travail) alors que d'autres... Je ne sais pas du tout. Par ex. quand j'envoie une correction : celui qui aura fait l'exercice comme il faut n'aura pas grand chose à corriger et ce sera vite fait. Celui qui (comme avant en classe) n'a pas fait grand chose ou pas du tout risque de passer du temps à corriger...
Le problème est que j'ai très peu de retours des élèves, malgré le fait que j'ai ouvert des « discussions » dans pronote avec chacune de mes classes. En milieu de semaine je les ai relancés, leur ai dit que ça avait l'air d'aller puisqu'ils ne me disaient rien, qu'ils ne devaient pas hésiter à me faire part des soucis rencontrés.  Peut-être suis-je finalement très claire dans ce que j'envoie ! Smile  En effet cela dit, je passe un temps fou à préparer mes explications. J'ai mis du temps au début à trouver une organisation.
Pour l'instant j'essaie de continuer un peu de langue et un peu de textes. Dans les deux cas j'ai choisi les notions que je pensais les plus simples : de la conjugaison ; chapitre sur la ruse en 6e, la poésie en 3e ...
Du point de vue du matériel je n'exige pas que tout soit imprimé ; beaucoup de choses peuvent être faites à la main (mais c'est vrai qu'il faut l'ordi sous les yeux).
Après, en fait, j'avoue que je n' « exige » rien du tout. En fait je donne car je me dis que mentalement il faut croire et leur faire croire que tout est maîtrisé, que la vie continue presque « normalement » (et je pense que c'est important de rester dans cette dynamique). Je donne parce que pour certains je pense que c'est important, qu'ils en ont besoin et que, franchement, ça les occupe un peu (je pense que si on ne donnait rien le temps serait beaucoup plus long encore dans les familles, vu qu'on ne peut pas sortir du tout, même le week-end ! ). Mais après  je ne compte pas évaluer, je ne compte pas m'énerver contre les pauvres gamins qui ne sont pas suivis et n'ont rien pu faire. Bref, je m'adapterai à notre retour.
Cependant ne rien donner ou très peu, encore une fois parce qu'on craint les inégalités, là j'avoue que ça me froisse un peu (en tant qu'enseignant et parent).
En tant que parents, eh bien oui, la semaine a été un peu compliquée, on s'y est repris à plusieurs fois, mais on a réussi au final à faire ce qui était demandé.  Là encore il faut pas s'affoler, prendre ses marques, pas s'exciter dès le début contre tel ou tel prof.
Et, enfin, chaque cas est évidemment particulier. Si les gens sont malades, si la famille des professeurs est malade, s'il n'y a pas d'imprimante, si ceci, si cela, … Que chacun fasse ce qu'il peut, c'est tout. On sera tous indulgents et compréhensifs... Enfin moi je le serai.
Myrrha
Myrrha
Niveau 5

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 5 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Myrrha le Dim 22 Mar 2020 - 8:45
@lagoulue a écrit:
Après, en fait, j'avoue que je n' « exige » rien du tout. En fait je donne car je me dis que mentalement il faut croire et leur faire croire que tout est maîtrisé, que la vie continue presque « normalement » (et je pense que c'est important de rester dans cette dynamique). Je donne parce que pour certains je pense que c'est important, qu'ils en ont besoin et que, franchement, ça les occupe un peu (je pense que si on ne donnait rien le temps serait beaucoup plus long encore dans les familles, vu qu'on ne peut pas sortir du tout, même le week-end ! ). Mais après  je ne compte pas évaluer, je ne compte pas m'énerver contre les pauvres gamins qui ne sont pas suivis et n'ont rien pu faire. Bref, je m'adapterai à notre retour.

Pareil. L'idée pour moi est aussi en partie de les occuper et j'assume cet aspect : à cet âge, je me souviens que je m'ennuyais... En plus des devoirs je donne des recommandations culturelles : podcasts, vidéos, lectures audio, numériques... Des petits exercices supplémentaires pour les élèves qui me rendent systématiquement les devoirs en avance, en leur disant que c'est bien sûr "en plus" donc facultatif.

Au-delà de ça, je pense que c'est important de maintenir un certain rythme, pour éviter le décrochage, mais là, je trouve que c'est au-delà de notre portée. On peut bien relancer, demander des nouvelles aux parents, à un parent référent par classe... on ne sait pas toujours ce qui se passe, et certains enfants, quoi qu'en dise notre ministre, seront bel et bien laissés au bord du chemin... En même temps on ne peut pas aller les chercher chez eux et les mettre au travail. Et parfois ils ont de bonnes raison de ne pas travailler, qu'on ne connaît pas forcément.
Hélips
Hélips
Modérateur

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 5 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Hélips le Dim 22 Mar 2020 - 8:51
@lagoulue a écrit:Comme souvent, ce fil me panique, ça y est, je ne sais plus où j'en suis, ce que je dois faire.
Facile : ce que tu peux, sans t'épuiser professeur
Et je ne plaisante pas.

_________________
Un jour, je serai prof, comme ça je serai toujours en vacances.
Honchamp
Honchamp
Expert spécialisé

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 5 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Honchamp le Dim 22 Mar 2020 - 8:54
@Tallulah23 a écrit:Ce que j'ai trouvé hallucinant cette semaine, c'est le comportement de certains CDE et proviseurs adjoints. J'ai des retours d'ami(e)s enseignant dans différents lycées de différentes villes, et j'hallucine. Ici un CDE bombarde ses équipes de mails pour leur rappeler qu'ils ne sont pas en vacances, que le cahier de textes doit être rempli, qu'il vérifiera qui travaille et qui en profite pour se la couler douce, etc. ce qui pousse nombre d'enseignants à l'excès de zèle. Là un CDE est aux abonnés absents depuis vendredi, et ne répond à aucun mail des professeurs. Ici encore un CDE compte maintenir un bac blanc, et demande aux enseignants de mettre le sujet en ligne à telle heure et de mettre 0 aux élèves n'ayant rien envoyé à l'heure où l'épreuve se terminerait normalement.

Faire remonter à un syndicat pour le 1er cas.

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
mistinguette
mistinguette
Habitué du forum

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 5 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par mistinguette le Dim 22 Mar 2020 - 8:56
Je pense qu' il faut être lucide sur notre rôle. On est une activité parmi d'autre qui apporte un semblant de normalité dans une situation totalement anormale. Donc je vais donner une base, du facultatif, peut être une séance en visio pour le côté inter actif. Mais je refuse de mettre une pression ou un stress

_________________
.'..Texte sur les l'oies' commentaires du prof hg que j’adorais sur ma copie de 6e : loi/ l'oie Vous en êtes une!. J'ai évolué depuis mais mon complexe orthographique m'accompagnera toujours. Il semble qu'aujourd’hui on parle de dyslexie pour l'étourdie éternelle que j'étais...alors si c'est la science des ânes, merci de pas charger la mule.
MUTIS
MUTIS
Expert

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 5 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par MUTIS le Dim 22 Mar 2020 - 9:02
@Honchamp a écrit:
@Tallulah23 a écrit:Ce que j'ai trouvé hallucinant cette semaine, c'est le comportement de certains CDE et proviseurs adjoints. J'ai des retours d'ami(e)s enseignant dans différents lycées de différentes villes, et j'hallucine. Ici un CDE bombarde ses équipes de mails pour leur rappeler qu'ils ne sont pas en vacances, que le cahier de textes doit être rempli, qu'il vérifiera qui travaille et qui en profite pour se la couler douce, etc. ce qui pousse nombre d'enseignants à l'excès de zèle. Là un CDE est aux abonnés absents depuis vendredi, et ne répond à aucun mail des professeurs. Ici encore un CDE compte maintenir un bac blanc, et demande aux enseignants de mettre le sujet en ligne à telle heure et de mettre 0 aux élèves n'ayant rien envoyé à l'heure où l'épreuve se terminerait normalement.

Faire remonter à un syndicat pour le 1er cas.

"Être libre, c’est s’émanciper du désir d’obéir, assécher en soi la passion de la docilité, faire taire en soi le petit discours intérieur qui légitime d’avance la puissance qui m’écrase."
Phrase à méditer du philosophe Frédéric Gros dans son livre passionnant ... Désobéir. Très bonne lecture en ces temps de confinement ! Et un texte qui a une très haute valeur "éducative"...

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)
" Que les dissemblables soient réunis et de leurs différences jaillira la plus belle harmonie ; rien ne se fait sans lutte." Héraclite
Ma'am
Ma'am
Érudit

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 5 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Ma'am le Dim 22 Mar 2020 - 9:51
J'ai une question pratique, est-ce qu'on peut voir dans Pronote l'ensemble des devoirs donnés à une classe pour toutes les matières, pour pouvoir éventuellement ajuster le tir ?
Merci !
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 5 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Sphinx le Dim 22 Mar 2020 - 9:52
@Hélips a écrit:
@lagoulue a écrit:Comme souvent, ce fil me panique, ça y est, je ne sais plus où j'en suis, ce que je dois faire.
Facile : ce que tu peux, sans t'épuiser professeur
Et je ne plaisante pas.

C'est pas tellement facile de savoir où mettre la barre. Depuis le premier samedi du confinement je ne fais pas grand chose le matin (le temps de me lever vers 9h30/10h / laver / lire mes mails / faire ce que j'ai à faire en termes de lessive, cuisine, etc) mais je m'y mets vers 13h30/14h tous les jours et à part la petite pause du repas du soir je ne m'arrête plus vers 00h30 ou 1h du matin. Est-ce que je suis épuisée ? Non, je passe ma journée dans mon fauteuil, c'est clair que je peux tenir la charge par rapports aux journées où j'ai les transports + les cinq ou six heures à faire de la discipline. Et je peux faire plus, et clairement je ne me vois pas m'arrêter avant d'avoir terminé ce que je voulais faire, et clairement je n'en vois pas le bout. Est-ce que j'en ai marre ? Oui, profondément, d'autant plus que 1) je m'agite beaucoup pour une efficacité toute relative (par exemple des heures et des heures de perdues à essayer de transformer un diaporama en vidéo, je tâtonne techniquement parce que c'est la première fois que j'essaie de faire une vidéo, j'y ai passé déjà je ne sais combien d'heures - dont toute la journée d'hier - pour me rendre compte que j'ai fait tellement de mauvais choix que le résultat est pourri et que je dois recommencer depuis le début. Pour une vidéo de 5'30.), et 2) je reçois des messages des collègues-parents qui clament qu'"on en donne trop" (sans préciser qui et pourquoi exactement, comme je l'ai dit, et quand je m'insurge on me répond que mais non pas moi) et qu'eux veulent passer du temps en famille, regarder Netflix et faire du jardinage. En attendant, moi, depuis samedi 14 mars, j'ai lu un demi-recueil de nouvelles et je suis sortie une fois faire les courses. Il y a un film de la médiathèque posé là devant moi dont il me reste 40 mn à voir et je n'ai pas encore trouvé le temps...

Donc moi aussi, clairement, je suis paumée et je ne sais plus m'arrêter car en même temps si je m'arrête j'aurai l'impression d'avoir été malhonnête et de n'avoir pas fait mon travail.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 5 Livre11
avatar
lagoulue
Niveau 2

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 5 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par lagoulue le Dim 22 Mar 2020 - 9:58
@Ma'am a écrit:J'ai une question pratique, est-ce qu'on peut voir dans Pronote l'ensemble des devoirs donnés à une classe pour toutes les matières, pour pouvoir éventuellement ajuster le tir ?
Merci !

Il me semble que si l'on va dans "vision élève" du cahier de texte on voit toutes les disciplines.
mel93
mel93
Sage

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 5 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par mel93 le Dim 22 Mar 2020 - 10:07
Dans mon souvenir, il y a à côté de la fenêtre de saisie des devoirs une icône avec un poids représenté (ceux des anciennes balances à plateau), quand tu cliques dessus, tu as un imperçu de ce qui a été donné pour la même date dans les autres matières.
Honchamp
Honchamp
Expert spécialisé

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 5 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Honchamp le Dim 22 Mar 2020 - 10:16
Hier, j'ai posté à peu près ça dans un fil discussion Pronote de mon collège, suite à échanges.
Bon courage à tous. Et, oui, on tâtonne...

"Chers collègues

On se calme ! Les élèves et les familles sont *** de travail, de consignes, de modalités diverses !

Or :

1. Ce n'est pas une année comme les autres, il faudra bien que notre ministre finisse par le dire.
De toutes façons, si les examens ont lieu, il est impensable que leur taux de réussite chute (c’est comme ça depuis des années ! Pas de baisse des pourcentages globaux ! ). Il y aura des aménagements.

2. Les élèves ne sont pas physiquement disponibles 8 h par jour (et pensez à leurs conditions matérielles : ordinateur de bureau ou smartphone, ordinateur partagé ou pas, ordinateur avec un système d'exploitation dépassé, forfait limité si smartphone,etc...)


3. Les élèves ne sont pas forcément disponibles mentalement.
Ils sont inquiets, comme nous. Et déja en temps normal, ils ne lisent pas les consignes, alors là...

4. Vous ne traiterez pas votre programme !!!
Mais un prof doit savoir dominer son programme, savoir aller à l'essentiel, faire  des choix ! Comme m'a dit un jour une IPR : un programme se recalcule, comme fait un GPS. Et on est une profession intellectuelle, non ? Alors on adapte...
Et on s'adaptera à la rentrée de septembre...


5. Mettez des travaux en facultatif si cela vous démange.

6. Et pour ma part, je ne « flique » pas, je ne regarde pas qui se connecte. Je pars du principe qu'ils font ce qu'ils peuvent. Je travaille pour les élèves-braves. Les autres (les bons) s'en tirent dans tous les cas de figure, et on ne joue pas l'entrée à Polytechnique au collège. Vous trouvez normal de mettre "non-rendu" à un 6ème qui n'a pas renvoyé son travail ?


7. Si on travaille jusqu'au 15 juillet, on aura le temps de voir...

Bises et déstressez !
C'était « Honchamp-Ronchon » parle aux « Profs-à fond »."

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
celitian
celitian
Expert spécialisé

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 5 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par celitian le Dim 22 Mar 2020 - 10:16
@Isis39 a répondu à cette question, merci encore !, que je me posais, dans cahier de txt, onglet Charge de travail
Ma'am
Ma'am
Érudit

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 5 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Ma'am le Dim 22 Mar 2020 - 10:22
Ben je ne trouve pas tout ça, ni la petite balance, ni la vision élève, ni l'onglet Charge de travail Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 5 3795679266
MUTIS
MUTIS
Expert

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 5 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par MUTIS le Dim 22 Mar 2020 - 10:26
Bravo Honchamp : très lucide et très raisonnable.
J'approuve totalement.
UN TEXTE À DIFFUSER .... aux CDE infantilisants et soupçonneux...
Une seule réserve : je ne crois pas qu'on travaillera jusqu'au 15 juillet ! À voir. 😊

Oui, Honchamp, votre texte est tout à fait raisonnable et je ne le trouve pas du tout invasif. En revanche les injonctions à poursuivre comme si de rien n'était et la mauvaise conscience me dérangent davantage.
Soutien total et je trouve certains messages très agressifs à votre encontre avec attaque ad hominem.


Dernière édition par MUTIS le Dim 22 Mar 2020 - 10:57, édité 1 fois (Raison : ange)

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)
" Que les dissemblables soient réunis et de leurs différences jaillira la plus belle harmonie ; rien ne se fait sans lutte." Héraclite
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum