Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
MUTIS
Expert

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 6 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par MUTIS Dim 22 Mar 2020, 10:26
Bravo Honchamp : très lucide et très raisonnable.
J'approuve totalement.
UN TEXTE À DIFFUSER .... aux CDE infantilisants et soupçonneux...
Une seule réserve : je ne crois pas qu'on travaillera jusqu'au 15 juillet ! À voir. 😊

Oui, Honchamp, votre texte est tout à fait raisonnable et je ne le trouve pas du tout invasif. En revanche les injonctions à poursuivre comme si de rien n'était et la mauvaise conscience me dérangent davantage.
Soutien total et je trouve certains messages très agressifs à votre encontre avec attaque ad hominem.


Dernière édition par MUTIS le Dim 22 Mar 2020, 10:57, édité 1 fois (Raison : ange)
lalivrophile
lalivrophile
Niveau 6

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 6 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par lalivrophile Dim 22 Mar 2020, 10:28
@Ma'am a écrit:Ben je ne trouve pas tout ça, ni la petite balance, ni la vision élève, ni l'onglet Charge de travail Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 6 3795679266
Sur Pronote :cahier de texte, sélectionner une classe.
A droite, en bas,  sur la ligne «travail à effectuer». Complètement à droite, à côté de la roue, il y a l'icône en question, à côté de la loupe .

(Merci à mon assistant Wink )


Dernière édition par lalivrophile le Dim 22 Mar 2020, 10:31, édité 1 fois
avatar
lagoulue
Niveau 2

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 6 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par lagoulue Dim 22 Mar 2020, 10:29
@Ma'am a écrit:Ben je ne trouve pas tout ça, ni la petite balance, ni la vision élève, ni l'onglet Charge de travail Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 6 3795679266
Tu utilises le client pronote ou tu passes par i-cart?
celitian
celitian
Expert spécialisé

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 6 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par celitian Dim 22 Mar 2020, 10:29
@Ma'am a écrit:Ben je ne trouve pas tout ça, ni la petite balance, ni la vision élève, ni l'onglet Charge de travail Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 6 3795679266
Tu es sur pronote par l'ENT ou pronote client ? parfois il n'y a pas la même chose.
Sphinx
Sphinx
Devin

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 6 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Sphinx Dim 22 Mar 2020, 10:34
Voilà, là, désolée Honchamp mais c'est exactement le genre de message qui me dérange et que je prends mal...

@Honchamp a écrit:
"Chers collègues

On se calme !

Je ne trouve pas ce genre d'injonctions respectueux du tout (ça signifie quoi, qu'on est des excités ?) Et à qui t'adresses-tu ? 100% de tes collègues sont-ils des excités ? Dans cette période où chacun tâtonne et croit faire au mieux, et où personne n'est capable d'estimer ce qu'est une quantité raisonnable, mais chacun pense savoir l'estimer, et personne n'est capable de se situer par rapport à ses collègues, puisqu'on n'a pas de regard sur ce qu'ils font, qui doit prendre ça pour lui au juste ? Penses-tu que ce sont pile poil les bonnes personnes qui vont se sentir concernées ? Chez moi les personnes qui se sont senties concernées (je devrais dire attaquées) sont les plus fragiles et consciencieuses (je le sais parce que j'ai posté un mail pour râler suite à ce genre d'injonctions et j'ai ensuite reçu des coups de téléphone de collègues qui n'osaient pas poster à tous...)

2. Les élèves  ne sont pas physiquement disponibles 8 h par jour (et pensez à leurs conditions matérielles : ordinateur de bureau ou smartphone, ordinateur  partagé ou pas, ordinateur avec un système d'exploitation dépassé, forfait limité si smartphone,etc...)


3. Les élèves ne sont pas forcément disponibles mentalement.
Ils sont inquiets, comme nous. Et déja en temps normal, ils ne lisent pas les consignes, alors là...

Mais sincèrement, tu crois qu'on ne le sait pas ? Je renvoie à mon message plus haut. Comment fait-on alors pour faire le grand écart entre celui qui peut et veut et celui qui ne peut ni ne veut, et tous les cas de figure entre les deux ? Je suis navrée mais on pourrait tenir exactement le même genre de discours en classe (les journées de cours sont trop longues, beaucoup n'ont pas les bonnes conditions pour travailler à la maison) et pourtant si on te disait en classe de t'aligner sur le moins-disant tu serais la première à hurler. Parce que le reste de l'année aussi il y a des collègues qui disent qu'il faut être moins exigeant et moins les faire travailler parce que les conditions blablabla...

5. Mettez des travaux  en facultatif si cela vous démange.

Là aussi je trouve l'ironie déplacée. "Si cela vous démange" ? On dirait que c'est une maladie, qu'on donne du travail aux élèves non pas parce qu'on estime que c'est notre travail mais parce que cela nous démange, qu'on est pris d'une sorte de frénésie et qu'on ferait mieux de se faire soigner.

on ne joue pas l'entrée à Polytechnique au collège

Idem. Le nombre de fois qu'on entend ça dans l'année parce qu'on a eu le malheur de demander d'apprendre trois définitions...

Bref, je ne commente pas tout, mais c'est un exemple parfait du genre de message que je recevrais très, très mal. Et pourtant, comme je l'ai dit plus haut visiblement je donne trois fois moins de travail à mes 4e que l'instit de CE2 de la fille de ma collègue...

Bref, par pitié, les messages un peu hautains de celui qui sait toujours quoi faire, et surtout généralisants et envoyés à tous, par pitié, arrêtez. Si vous savez qui en fait visiblement trop, engagez une conversation respectueuse avec ce collègue précis. Et sinon, abstenez-vous, parce que vous n'avez visiblement pas idée du mal que vous pouvez faire.

Je m'arrête de poster sur ce fil, parce que Pogonophile a compris où je voulais en venir, mais c'est visiblement bien le seul. J'ai déjà eu cette conversation avec mes collègues à moi et j'ai autre chose à faire que de la recommencer ici, comme d'envoyer frénétiquement du travail à mes élèves parce que je suis une grosse frustrée qui cherche à se faire bien voir, ou quelque chose du genre.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 6 Livre11
avatar
Rosanette
Expert spécialisé

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 6 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Rosanette Dim 22 Mar 2020, 10:40
Je suis en lycée Sphinx mais j'avais souscris à ton long message posté plus haut.
J'ai rassuré mes élèves qui se sentaient pressés par des injonctions et des dates-limite en leur disant que pour les profs concernés, c'était aussi une manière de se rassurer, d'assurer leur travail et de se raccrocher à un semblant de normalité. C'est louable, même si ça devient anxiogène pour les élèves, mais les adaptations se feront (et les collègues concernés m'ont déjà dit qu'en réalité il comptait mettre en place l'autoévaluation mais qu'ils tenaient à voir du boulot rendu).
Honchamp
Honchamp
Esprit éclairé

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 6 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Honchamp Dim 22 Mar 2020, 10:42
@celitian a écrit:
@Ma'am a écrit:Ben je ne trouve pas tout ça, ni la petite balance, ni la vision élève, ni l'onglet Charge de travail Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 6 3795679266
Tu es sur pronote par l'ENT ou pronote client ? parfois il n'y a pas la même chose.

Je viens d'aller voir . Chez nous, dans "Pronote", ça donne çà :

Dans "cahier de textes", je clique sur "Vision" élèves.
Je choisis une classe.
Je coche "tout afficher"
On a le choix entre "vision chronologique" et "vision hebdomadaire", on peut changer les dates également.
On voit ce que toutes les matières ont écrit dans le cahier de textes.
On peut voir ce qui a été écrit dans les travaux à faire.

Fin de la presse d'information ! professeur

Passage à la presse d'opinion : Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 6 3485364301

C'est très invasif en fait !!
Une collègue dont je tairai la discipline affiche des objectifs de compétences à recopier dans le cahier ! Comme sur les fiches qu'elle donne habituellement...On n'est pas sortis des ronces...
Une collègue de langues que je pensais sensée et qui m'a approuvée sur Pronote donne une masse de choses ...
En plus d'invasif, c'est édifiant.

D'autres sont plus raisonnables.


Bon, vous allez me dire que je me mêle du travail des autres, que je suis pas leur chef, bla-bla... Ok. je reçois l'argument.
En plus d'invasif, c'est édifiant.

On n'est pas sortis des ronces...

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
Firefly
Firefly
Niveau 9

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 6 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Firefly Dim 22 Mar 2020, 10:48
Personnellement, en langues, je donne l'équivalent d'une heure de travail dans la semaine (c'est-à-dire : un point de grammaire et des exos ou alors une CO + restitution+ quiz ou une image à décrire, etc.), pour certaines classes ils ont deux chapitres d'un livre en anglais à lire (ça tient sur une feuille) en plus.
Je rajoute aussi des liens pour approfondir le point culturel que l'on fait, mais c'est facultatif.
Honchamp
Honchamp
Esprit éclairé

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 6 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Honchamp Dim 22 Mar 2020, 10:53
@Sphinx a écrit:Voilà, là, désolée Honchamp mais c'est exactement le genre de message qui me dérange et que je prends mal...

@Honchamp a écrit:
"Chers collègues

On se calme !

Je ne trouve pas ce genre d'injonctions respectueux du tout (ça signifie quoi, qu'on est des excités ?) Et à qui t'adresses-tu ? 100% de tes collègues sont-ils des excités ? Dans cette période où chacun tâtonne et croit faire au mieux, et où personne n'est capable d'estimer ce qu'est une quantité raisonnable, mais chacun pense savoir l'estimer, et personne n'est capable de se situer par rapport à ses collègues, puisqu'on n'a pas de regard sur ce qu'ils font, qui doit prendre ça pour lui au juste ? Penses-tu que ce sont pile poil les bonnes personnes qui vont se sentir concernées ? Chez moi les personnes qui se sont senties concernées (je devrais dire attaquées) sont les plus fragiles et consciencieuses (je le sais parce que j'ai posté un mail pour râler suite à ce genre d'injonctions et j'ai ensuite reçu des coups de téléphone de collègues qui n'osaient pas poster à tous...)

2. Les élèves  ne sont pas physiquement disponibles 8 h par jour (et pensez à leurs conditions matérielles : ordinateur de bureau ou smartphone, ordinateur  partagé ou pas, ordinateur avec un système d'exploitation dépassé, forfait limité si smartphone,etc...)


3. Les élèves ne sont pas forcément disponibles mentalement.
Ils sont inquiets, comme nous. Et déja en temps normal, ils ne lisent pas les consignes, alors là...

Mais sincèrement, tu crois qu'on ne le sait pas ? Je renvoie à mon message plus haut. Comment fait-on alors pour faire le grand écart entre celui qui peut et veut et celui qui ne peut ni ne veut, et tous les cas de figure entre les deux ? Je suis navrée mais on pourrait tenir exactement le même genre de discours en classe (les journées de cours sont trop longues, beaucoup n'ont pas les bonnes conditions pour travailler à la maison) et pourtant si on te disait en classe de t'aligner sur le moins-disant tu serais la première à hurler. Parce que le reste de l'année aussi il y a des collègues qui disent qu'il faut être moins exigeant et moins les faire travailler parce que les conditions blablabla...

5. Mettez des travaux  en facultatif si cela vous démange.

Là aussi je trouve l'ironie déplacée. "Si cela vous démange" ? On dirait que c'est une maladie, qu'on donne du travail aux élèves non pas parce qu'on estime que c'est notre travail mais parce que cela nous démange, qu'on est pris d'une sorte de frénésie et qu'on ferait mieux de se faire soigner.

on ne joue pas l'entrée à Polytechnique au collège

Idem. Le nombre de fois qu'on entend ça dans l'année parce qu'on a eu le malheur de demander d'apprendre trois définitions...

Bref, je ne commente pas tout, mais c'est un exemple parfait du genre de message que je recevrais très, très mal. Et pourtant, comme je l'ai dit plus haut visiblement je donne trois fois moins de travail à mes 4e que l'instit de CE2 de la fille de ma collègue...

Bref, par pitié, les messages un peu hautains de celui qui sait toujours quoi faire, et surtout généralisants et envoyés à tous, par pitié, arrêtez. Si vous savez qui en fait visiblement trop, engagez une conversation respectueuse avec ce collègue précis. Et sinon, abstenez-vous, parce que vous n'avez visiblement pas idée du mal que vous pouvez faire.

Je m'arrête de poster sur ce fil, parce que Pogonophile a compris où je voulais en venir, mais c'est visiblement bien le seul. J'ai déjà eu cette conversation avec mes collègues à moi et j'ai autre chose à faire que de la recommencer ici, comme d'envoyer frénétiquement du travail à mes élèves parce que je suis une grosse frustrée qui cherche à se faire bien voir, ou quelque chose du genre.


Mais ce n'est pas pour vous (vous, les gens de ce fil) , Sphinx, vous faites bien ce que vous voulez !
Et sur ce fil, les gens réfléchissent à ce qu'ils font.

C'était dans le cadre d'une discussion sur un fil de mon collège. Donc, ici, c'était une citation, j'ai mis des guillemets. J'aurais dû mettre en spoiler ou en pièce jointe.
Si cela dérange la modération, elle ôte ce message, et me laisse le reposter avec une PJ...
Ou pas du tout.

Si je l'ai posté, c'est pour donner un argumentaire à des collègues moins à l'aise pour se défendre des injonctions diverses, ou moins à l'aise pour discourir (modestement , hein, je ne me prends pas pour Jean Jaurès ou Rosa Luxemburg)

On voit bien aussi que vous n'êtes pas habitués à ma personnalité bulldozer au collège.
Sur Néo, je suis généralement policée...

Dommage si tu quittes vraiment ce fil à cause de moi.
Perso, je ne fais jamais "la chaise vide".

Mes excuses si je t'ai heurtée.

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 6 4225284928 fleurs

Je répète, c'était à usage de mon collège dans une discussion qui avait commencé sur un fait précis. Entre gros, c'était entre ceux qui ont ou ont eu des enfants collégiens. Et quelques autres. Pas pour culpabiliser les néos. Liberté pédagogique.



_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
Ma'am
Ma'am
Érudit

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 6 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Ma'am Dim 22 Mar 2020, 11:03
J'ai regardé sur les deux, onglet Internet et client et sur Cahier de textes, je n'ai que deux options : Saisie et Planification
avatar
Kea
Niveau 10

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 6 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Kea Dim 22 Mar 2020, 11:07
@Flo44 a écrit:
@Night Owl a écrit:Autre problème aussi le durcissement du confinement. Ceux qui n'ont pas de connexion étaient censés passer prendre et remettre les devoirs au collège. Cela est-il ou restera-t-il autorisé?
Cela n'est pas autorisé.
Pour contourner ce fait, certains collèges déposent les feuilles au supermarché du coin. Mais il y a le problème de l'afflux de personnes au même endroit.
J'ai vu une photo de collège où les feuilles étaient laissées dehors. Mais il faut un abri contre la pluie... en tout cas chez nous (la photo, c'était en outre-mer).

Je croyais aussi que c'était interdit, mais le ministre a dit le contraire sur France Info mercredi dernier (18 mars) Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 6 3795679266
Jean-Michel Blanquer a écrit:
"Par ailleurs, lorsqu'il y a des problèmes de ce type, vous avez une permanence pédagogique qui est assurée à l’école. Des professeurs peuvent vous transmettre des choses par papier. Vous avez le droit, en tant qu’adultes, d'aller à l'école chercher les éléments, avec les attestations prévues par le ministère de l'Intérieur", a expliqué Jean-Michel Blanquer.
Source : France Info
tchanq'
tchanq'
Neoprof expérimenté

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 6 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par tchanq' Dim 22 Mar 2020, 11:15
@Sphinx a écrit:
Je m'arrête de poster sur ce fil, parce que Pogonophile a compris où je voulais en venir, mais c'est visiblement bien le seul. J'ai déjà eu cette conversation avec mes collègues à moi et j'ai autre chose à faire que de la recommencer ici, comme d'envoyer frénétiquement du travail à mes élèves parce que je suis une grosse frustrée qui cherche à se faire bien voir, ou quelque chose du genre.

fleurs2 fleurs Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 6 4225284928
On en avait parlé sur un autre fil déjà, certain(e)s ne veulent pas comprendre que partager ce que l'on a choisi de faire, tant bien que mal, n'a rien à voir avec le fait de chercher à se mettre en avant mais que c'est le but de l'idée même de partage et la réponse à la question posée par l'auteur du fil.
Laisse passer le sarcasme et bon dimanche.

_________________
Failure is not an option
avatar
lagoulue
Niveau 2

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 6 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par lagoulue Dim 22 Mar 2020, 11:17
@Ma'am a écrit:J'ai regardé sur les deux, onglet Internet et client et sur Cahier de textes, je n'ai que deux options : Saisie et Planification

Dans "planification" (dans le "client") ce n'est pas très pratique mais on peut cliquer sur une discipline après l'autre pour voir ce qui est donné ou fait (après,  y a peut-être plus simple et mieux ; mais je n'utilise pas beaucoup le "client"). Et moi, en passant par l'E.N.T., j'ai donc les autres onglets que tu  n'as pas...
Honchamp
Honchamp
Esprit éclairé

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 6 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Honchamp Dim 22 Mar 2020, 11:22
@tchanq' a écrit:
@Sphinx a écrit:
Je m'arrête de poster sur ce fil, parce que Pogonophile a compris où je voulais en venir, mais c'est visiblement bien le seul. J'ai déjà eu cette conversation avec mes collègues à moi et j'ai autre chose à faire que de la recommencer ici, comme d'envoyer frénétiquement du travail à mes élèves parce que je suis une grosse frustrée qui cherche à se faire bien voir, ou quelque chose du genre.

fleurs2 fleurs Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 6 4225284928
On en avait parlé sur un autre fil déjà, certain(e)s ne veulent pas comprendre que partager ce que l'on a choisi de faire, tant bien que mal, n'a rien à voir avec le fait de chercher à se mettre en avant mais que c'est le but de l'idée même de partage et la réponse à la question posée par l'auteur du fil.
Laisse passer le sarcasme et bon dimanche.

Il n'y avait pas de sarcasme si c'est mon message qui est visé.
Liberté pédagogique. Et là, je ne critique pas ceux qui partagent leur boulot sur Neos.... Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 6 1665347707 heu heu heu heu heu heu heu heu heu


Enfin, je croyais que c'était une liste de discussion.

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
tchanq'
tchanq'
Neoprof expérimenté

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 6 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par tchanq' Dim 22 Mar 2020, 11:39
@Honchamp a écrit:
@tchanq' a écrit:
@Sphinx a écrit:
Je m'arrête de poster sur ce fil, parce que Pogonophile a compris où je voulais en venir, mais c'est visiblement bien le seul. J'ai déjà eu cette conversation avec mes collègues à moi et j'ai autre chose à faire que de la recommencer ici, comme d'envoyer frénétiquement du travail à mes élèves parce que je suis une grosse frustrée qui cherche à se faire bien voir, ou quelque chose du genre.

fleurs2 fleurs Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 6 4225284928
On en avait parlé sur un autre fil déjà, certain(e)s ne veulent pas comprendre que partager ce que l'on a choisi de faire, tant bien que mal, n'a rien à voir avec le fait de chercher à se mettre en avant mais que c'est le but de l'idée même de partage et la réponse à la question posée par l'auteur du fil.
Laisse passer le sarcasme et bon dimanche.

Il n'y avait pas de sarcasme si c'est mon message qui est visé.
Liberté pédagogique. Et là, je ne critique pas ceux qui partagent leur boulot sur Neos.... Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 6 1665347707  heu  heu  heu  heu  heu  heu  heu  heu  heu


Enfin, je croyais que c'était une liste de discussion.

Non, pas visée en particulier. Un ras le bol plus général que je partage avec Sphinx m'étant fait dézinguée sur un autre fil en disant la même chose. Un cumul en quelque sorte.

_________________
Failure is not an option
Ma'am
Ma'am
Érudit

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 6 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Ma'am Dim 22 Mar 2020, 11:41
@lagoulue a écrit:
@Ma'am a écrit:J'ai regardé sur les deux, onglet Internet et client et sur Cahier de textes, je n'ai que deux options : Saisie et Planification

Dans "planification" (dans le "client") ce n'est pas très pratique mais on peut cliquer sur une discipline après l'autre pour voir ce qui est donné ou fait (après,  y a peut-être plus simple et mieux ; mais je n'utilise pas beaucoup le "client"). Et moi, en passant par l'E.N.T., j'ai donc les autres onglets que tu  n'as pas...

Ça doit être des paramètres configurés par la direction je pense.

Sinon, pour répondre au message initial de Pogonophile, ici, on a eu deux communications de la direction qui ont été mal prises, en tout cas par moi.

Premier message en début de semaine nous demandant de remplir deux fois par semaine un document précisant tout ce qu'on donnait à faire pour chaque classe, les modalités de rendu des élèves, qui avait rendu son travail et qui ne l'avait pas rendu.
Je pense qu'ils voulaient aider pour relancer les familles, mais honnêtement, moi je l'ai pris comme un flicage et une intrusion dans mon travail. En plus ça prend un temps fou à faire alors que tout est déjà dans Pronote. J'ai décidé de ne pas le remplir. Je me ferai peut-être tirer les oreilles au retour, mais je préfère utiliser mon énergie pour concevoir des cours pour mes élèves ou corriger leurs travaux que pour faire des copier coller pour des chefs en mal d'occupation. Désolée si je suis brutale.

Résultat, sensibles à la tonalité "au boulot les feignasses, c'est pas les vacances" émanant du ministère, tous les profs se sont un peu lâchés je pense, sans compter que ce n'est pas facile de doser le travail à distance. Contrairement à je ne sais plus quel intervenant au début de la discussion, j'avoue humblement que je ne sais pas bien faire ça. Je suis peut-être une professionnelle, mais ça n'a pas fait partie de ma formation et je tâtonne. Au bout d'une semaine, nouveau message de la direction, en mode "les parents n'arrivent pas suivre, ils sont eux aussi en télétravail, allez-y mollo"... J'avoue que je l'ai mal pris aussi.

Bon, avec tout ça, ça ne t'aide pas beaucoup. Moi ce que j'aurais aimé, c'est un mail collectif du type, "on vous fait confiance" et que les chefs contactent individuellement ceux qui en donnent trop pour en discuter avec eux. J'ai horreur des mails collectifs de reproche. Ce sont toujours ceux qui ne sont pas visés qui se mettent la rate au court-bouillon alors que d'autres pensent que ça ne leur est pas destiné.

Mais une chose est certaine, tant que le ministre n'assumera pas que la continuité pédagogique ne permettra pas de remplacer les cours et qu'il sera impossible de terminer les programmes, on assistera à des choses délirantes. Si on part sur du 6 semaines minimum, il faudrait peut-être songer à annuler les examens de fin d'année ou à les alléger considérablement. En tout cas, le brevet, on peut s'en passer hein !
avatar
Agrippina furiosa
Fidèle du forum

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 6 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Agrippina furiosa Dim 22 Mar 2020, 11:45
Ici, nous avons convenu entre nous (on est une grosse quinzaine !) d'utiliser l'ent, essentiellement parce que c'est l'outil que les élèves et les collègues maîtrisent le mieux (ou le moins mal ! ) Bon, vu le bazar pour se connecter (c'est toujours très aléatoire côté prof comme élèves en Auvergne Rhône Alpes, même si on progresse), ce n'est peut-être pas le meilleur choix, mais on n'en avait pas bien d'autre et le chef nous l'a imposé, donc ...

Pour ma part, voilà ce que j'ai donné àfaire :
- pour les latinistes de 5ème et de 4ème : une fiche Word avec une petite activité (civi ou voc/étymo ou micro point de grammaire avec un exo de manipulation) à me renvoyer. Ils n'ont pas à imprimer obligatoirement : ils peuvent le faire quand je leur ai rendu leur fiche corrigée ou la stocker dans leur clé usb et attendre le retour au collège pour imprimer. Je ne donne rien en latin pour les 3èmes : c'est un choix, je les ai tous en français, je préfère qu'ils consacrent leur temps à cette matière qu'ils retrouveront tous l'an prochain.
- pour les 3ème en français : le vendredi de la sortie, je leur ai distribué en catastrophe l'oeuvre que j'avais prévue pour la fin de l'année (le roman de SF) et la fiche avec les questions de prép à la maison que je donne toujours en début de séquence pour ceux qui veulent s'avancer (coup de pot, tout était prêt !).
Ils ont eu la semaine dernière un fiche de recherches à remplir et me renvoyer (6 questions sur les différents genres). Je ne l'ai pas notée, j'ai juste corrigé chaque fiche et mis une remarque pour conclure.
La semaine prochaine, ils auront deux fiches d'entrainement pour réviser être et avoir (conj dans leur manuel, il répondent sur leur cahier de brouillon, pas besoin d'imprimer, et se corrige, puis garde la 2ème fiche pour se retester après révision plus tard dans la semaine), la correction aux questions sur les romans portant sur les deux premières séances et le cours correspondant, à lire (le lundi et le jeudi) et je pense leur donner un exercice de grammaire sur les fonctions essentiels du verbe en révision de grammaire (avec leçon + l'exo dans leur manuel et j'enverrai l'exo corrigé) pour le mercredi.
Qu'en pensez-vous ? J'ai essayé de limiter les impressions, mais je me sens un peu tenue de fournir à mes 3èmes de quoi avancer un peu ... et j'ai des parents très pointilleux sur la question !
avatar
meevadeborah
Niveau 7

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 6 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par meevadeborah Dim 22 Mar 2020, 11:46
@Kea a écrit:
@Flo44 a écrit:
@Night Owl a écrit:Autre problème aussi le durcissement du confinement. Ceux qui n'ont pas de connexion étaient censés passer prendre et remettre les devoirs au collège. Cela est-il ou restera-t-il autorisé?
Cela n'est pas autorisé.
Pour contourner ce fait, certains collèges déposent les feuilles au supermarché du coin. Mais il y a le problème de l'afflux de personnes au même endroit.
J'ai vu une photo de collège où les feuilles étaient laissées dehors. Mais il faut un abri contre la pluie... en tout cas chez nous (la photo, c'était en outre-mer).

Je croyais aussi que c'était interdit, mais le ministre a dit le contraire sur France Info mercredi dernier (18 mars) Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 6 3795679266
Jean-Michel Blanquer a écrit:
"Par ailleurs, lorsqu'il y a des problèmes de ce type, vous avez une permanence pédagogique qui est assurée à l’école. Des professeurs peuvent vous transmettre des choses par papier. Vous avez le droit, en tant qu’adultes, d'aller à l'école chercher les éléments, avec les attestations prévues par le ministère de l'Intérieur", a expliqué Jean-Michel Blanquer.
Source : France Info

Alors là, je suis sans voix... ou presque. Mais quelle case de l'attestation de déplacement faut-il cocher pour récupérer des feuilles au collège ?
A l'heure où les médecins appellent au confinement total, comment peut-on cautionner ça ?
Dalva
Dalva
Vénérable

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 6 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Dalva Dim 22 Mar 2020, 11:47
On vient de m'envoyer ceci, qui me paraît répondre en partie à la question posée par Pogonophile, et aux interrogations diverses que la situation très particulière suscite chez beaucoup d'entre nous, pour ne pas dire tous.

Cela rejoint ce que je pense : nous devons faire attention à ce que nous proposons aux élèves, et surtout à ce que nous exigeons d'eux. Il y a une énorme différence entre proposer (pour ne pas abandonner, pour maintenir un lien) et exiger (ce qui rajoute au stress et aux inégalités), même si nous savons bien qu'à un certain âge, les enfants et ados ont besoin de la contrainte pour s'obliger. Mais dans la situation actuelle...

Bref. Voici le message reçu, et le texte concerné en pièce jointe (si je peux l'ajouter).
AG Educ Toulouse a écrit:Salut,

Après la sidération des premiers jours, sur le collège Berthelot, on a réussi à se mettre en lien et on a produit le texte en PJ (une version tribune publique avec revendication, une version message aux parents). Une très large majorité des enseignant·e·s l'ont signé en moins de 24h + CPE et psy EN. Mise en contact plus difficile avec les autres personnels.

On fait vite car il nous semble urgent de faire émerger un contre discours à celui de Blanquer et que si ce texte a convenu à la diversité des 30 profs de Berthelot qui l'ont signé, c'est qu'il tapait assez juste et pouvait convenir à un grand nombre. On souhaite que ce sera la cas.

Merci de faire circuler auprès de vos collègues, dans vos réseaux syndicaux, disciplinaires, pédagogiques, connaissances de boulot, parents etc. notre texte en PJ. N'hésitez pas à le reprendre à votre compte avec ou sans modification dans vos collectifs de travail.
Et enfin, on a mis une version de la tribune en pétition sur change.org : http://chng.it/CxrL8tPWMw
On compte sur vous pour signer, faire signer et faire faire signer rapidement le plus grand nombre.
Fichiers joints
Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 6 Attachment
Covid-continuité-pédagogique-riposte-collective.pdf Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(74 Ko) Téléchargé 107 fois
avatar
User10247
Niveau 9

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 6 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par User10247 Dim 22 Mar 2020, 11:53
@Ma'am a écrit:J'ai une question pratique, est-ce qu'on peut voir dans Pronote l'ensemble des devoirs donnés à une classe pour toutes les matières, pour pouvoir éventuellement ajuster le tir ?
Merci !

Oui, on peut !

Faîtes attention à ne pas tomber dans le même écueil que moi : je suis souvent "la dernière" à mettre les devoirs sur Pronote, toutes les concessions à faire pour ne pas surcharger les élèves m'incombent donc malheureusement. Si bien qu'au final, je me retrouve systématiquement à ne rien donner à mes élèves au détriment d'autres professeurs qui ne se gênent pas pour charger la barque...

Idéalement, il faudrait faire un roulement, je pense. Mais ceci impliquerait nécessairement de se coordonner.
kimy
kimy
Grand sage

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 6 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par kimy Dim 22 Mar 2020, 11:56
Jusqu'à mercredi, il était possible de récupérer les feuilles de cours (4-5 par jour) de la classe de ma fille (CP) lors de la permanence de la directrice, soit directement à l'école, pour les parents n'ayant pas l'équipement nécessaire à l'impression.
Je ne sais pas si cela concernait beaucoup de monde …
En tout cas, jeudi, nous avons reçu un mail de la directrice informant de l'arrêt de la permanence, ce qui me semble plus judicieux vu les règles du confinement.
Même ma principale qui nous a imposé une réunion plénière lundi dernier, à tout prix ( à laquelle, j'ai refusé d'assister) a décidé de fermer le collège: l'administration est en télé-travail et nous ne faisons pas les conseils de classe en présentiel contrairement à ce qu'elle avait indiqué lundi dernier encore …
Je ne comprends pas pourquoi Blanquer voudrait nous inciter à sortir. Pfff - C'est comme pour le boulot, il faut rester chez soi, ne pas se promener, ni faire de balade en forêt mais on peut aller travailler. Dans le bureau de ma mère, ils sont 10 collègues … Tout est normal !
Sphinx
Sphinx
Devin

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 6 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Sphinx Dim 22 Mar 2020, 12:27
Honcham, j'ai bien compris que c'était un message destiné à tes collègues que tu avais copié ici. Et pas à nous. Ce que je dis, c'est que j'ai reçu le même genre de message, de mes collègues à moi. Mais si je réagis, ce n'est pas pour m'entendre dire que je ne suis pas visée. J'ai toujours du mal à comprendre ça, à chaque fois que je réagis pour quelque chose, on me dit "mais tu n'étais pas visée". Comme je l'ai dit à mes collègues, je ne me sens pas visée, mais je me sens concernée.

Ma'am le dit peut-être mieux que moi :

@Ma'am a écrit:
Moi ce que j'aurais aimé, c'est un mail collectif du type, "on vous fait confiance" et que les chefs contactent individuellement ceux qui en donnent trop pour en discuter avec eux. J'ai horreur des mails collectifs de reproche. Ce sont toujours ceux qui ne sont pas visés qui se mettent la rate au court-bouillon alors que d'autres pensent que ça ne leur est pas destiné.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 6 Livre11
avatar
Kea
Niveau 10

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 6 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Kea Dim 22 Mar 2020, 12:30
@kimy a écrit:Jusqu'à mercredi, il était possible de récupérer les feuilles de cours (4-5 par jour) de la classe de ma fille (CP) lors de la permanence de la directrice, soit directement à l'école, pour les parents n'ayant pas l'équipement nécessaire à l'impression.
Je ne sais pas si cela concernait beaucoup de monde …
En tout cas, jeudi, nous avons reçu un mail de la directrice informant de l'arrêt de la permanence, ce qui me semble plus judicieux vu les règles du confinement.
Même ma principale qui nous a imposé une réunion plénière lundi dernier, à tout prix ( à laquelle, j'ai refusé d'assister) a décidé de fermer le collège: l'administration est en télé-travail et nous ne faisons pas les conseils de classe en présentiel contrairement à ce qu'elle avait indiqué lundi dernier encore …
Je ne comprends pas pourquoi Blanquer voudrait nous inciter à sortir. Pfff - C'est comme pour le boulot, il faut rester chez soi, ne pas se promener, ni faire de balade en forêt mais on peut aller travailler. Dans le bureau de ma mère, ils sont 10 collègues … Tout est normal !
A ce compte-là, ils auraient mieux fait de confiner les gens au boulot plutôt que chez eux !
MUTIS
MUTIS
Expert

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 6 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par MUTIS Dim 22 Mar 2020, 13:49
@Honchamp a écrit:Hier, j'ai posté à peu près ça dans un fil discussion Pronote de mon collège, suite à échanges.
Bon courage à tous. Et, oui, on tâtonne...

"Chers collègues

On se calme ! Les élèves et les familles sont *** de travail, de consignes, de modalités diverses !

Or :

1. Ce n'est pas une année comme les autres, il faudra bien que notre ministre finisse par le dire.
De toutes façons, si les examens ont lieu, il est impensable que leur taux de réussite chute (c’est comme ça depuis des années ! Pas de baisse des pourcentages globaux ! ). Il y aura des aménagements.

2. Les élèves  ne sont pas physiquement disponibles 8 h par jour (et pensez à leurs conditions matérielles : ordinateur de bureau ou smartphone, ordinateur  partagé ou pas, ordinateur avec un système d'exploitation dépassé, forfait limité si smartphone,etc...)


3. Les élèves ne sont pas forcément disponibles mentalement.
Ils sont inquiets, comme nous. Et déja en temps normal, ils ne lisent pas les consignes, alors là...

4. Vous ne traiterez pas votre programme !!!
Mais un prof doit savoir dominer son programme, savoir aller à l'essentiel, faire  des choix ! Comme m'a dit un jour une  IPR :  un programme se recalcule, comme fait un GPS. Et on est une profession intellectuelle, non ? Alors on adapte...
Et on s'adaptera à la rentrée de septembre...


5. Mettez des travaux  en facultatif si cela vous démange.

6. Et pour ma part, je ne « flique » pas, je ne regarde pas qui se connecte. Je pars du principe qu'ils font ce qu'ils peuvent. Je travaille pour les élèves-braves. Les autres (les bons) s'en tirent dans tous les cas de figure, et on ne joue pas l'entrée à Polytechnique au collège. Vous trouvez normal de mettre "non-rendu" à un 6ème qui n'a pas renvoyé son travail ?


7.  Si on travaille jusqu'au 15 juillet, on aura le temps de voir...

Bises et déstressez !
C'était « Honchamp-Ronchon » parle aux « Profs-à fond »."

Je suis vraiment désolé, je ne vois pas en quoi le message d'Honchamp est dérangeant ou insultant...
Je trouve qu'il est plein de bon sens et de pertinence, beaucoup plus que les consignes données par certains CDE à leurs profs, par exemple, pour qu'ils fassent comme avant, comme si la situation n'était pas exceptionnelle et comme si un môme à la maison pouvait travailler autant et aussi bien qu'au collège accompagné toutes la journée par des profs attentifs et compétents. Impossible, c'est ce que dit Honchamp et il a entièrement raison.
Et pour revenir au sujet initial : on ne peut pas, à mon avis, donner ou demander la même quantité de travail que lorsque les enfants sont accompagnés toute la semaine et qu'ils ne sont pas plongés dans une situation anxiogène et exceptionnelle comme nous la vivons aujourd'hui.
Ce qui ne fait que confirmer ce que dit Honchamp, à sa façon, avec ses collègues.

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)
" Que les dissemblables soient réunis et de leurs différences jaillira la plus belle harmonie ; rien ne se fait sans lutte." Héraclite
avatar
User17095
Érudit

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 6 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par User17095 Dim 22 Mar 2020, 14:06
Ce que dit @Honchamp est à peu près ce que j'aimerais dire aux enseignants de mon collège - enfin, en bonne partie, je ne peux évidemment pas évoquer le ministre ni le spectre du 15 juillet, et bien sûr pas le formuler ainsi, mais c'est l'idée.
MUTIS
MUTIS
Expert

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 6 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par MUTIS Dim 22 Mar 2020, 14:18
@MUTIS a écrit:
@henriette a écrit:
@MUTIS a écrit:Dans notre établissement, nous avons une CDE parfaitement lucide.
Elle a envoyé un message aux parents qui stressaient et réagissaient devant la quantité de travail à gérer soudainement (et ceci dès le lundi !) et aux profs en leur expliquant que l'urgence actuelle était sanitaire non pédagogique. Que leur santé physique et psychique passait avant le reste.
Du coup, nous avons convenu (entre profs) de ne pas exiger de retour de devoirs dans des délais stricts, de ne pas surcharger les enfants et les familles car il leur est impossible d'encadrer les jeunes comme le font les professeurs 6/7 heures par jour. Et c'est une pression qui va vite devenir insupportable pour la plupart des familles.
Nous leur donnons un travail régulier et s'ils n'ont pas de notes sur cette période ce n'est pas si grave. Situation exceptionnelle qui suppose que le cadre habituel change. Il a déjà changé dans les faits. Mais chacun fait avec son expérience, sa sensibilité, son empathie et tout le monde fait ce qu'il peut.
Je crois que justement, le questionnement de pogonophile c'est comment faire lorsque, contrairement à ce qui s'est mis en place spontanément et naturellement entre toi et tes collègues, cette réflexion et cette décision commune n'a pas émané des enseignants eux-mêmes dans certains établissements.
Dans ce cas-là, je pense que le CDE peut envoyer ses recommandations aux profs en les assurant de toute sa confiance, en leur suggérant de ne pas mettre une pression excessive ou particulière sur les familles et sans leur demander de justifier ceci ou cela. Mais à chacun de voir. ET en leur suggérant peut-être de discuter par classe sur la quantité demandée. Ce qui a été fait chez nous et a satisfait tout le monde : parents, professeurs, élèves.
Et les CDE peuvent faire passer ce genre de message : ce qui suppose évidemment qu'ils soient présents (pour répondre à un message précédent) et bienveillants avec leurs profs, ce qui est le cas chez nous car la nouvelle CDE est consciente que l'établissement tourne très bien et a excellente réputation, depuis des années, grâce à l'équipe de profs...
Qu'en pensez-vous pogonophile ?

Pogonophile, que pensez-vous de cet échange ?

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)
" Que les dissemblables soient réunis et de leurs différences jaillira la plus belle harmonie ; rien ne se fait sans lutte." Héraclite
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum