Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
micaschiste
Monarque

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 3 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par micaschiste Sam 21 Mar 2020 - 15:47
Il faudra peut-être une mise au point de l'institution.
Si la majorité des collègues sont compréhensifs et indulgents, certains ont l'air d'être très exigeants sur le volume de travail demandé aux élèves dans des conditions parfois délicates dans les foyers, les délais pour rendre les devoirs, le moment de faire le travail voire menacent de mauvaises notes si l'élève ne rend pas le devoir à temps quelque soit le contexte (problème de connexions, équipement informatique à la maison, présence de frères et soeurs utilisant les mêmes outils..).
Quand un élève cumule plusieurs profs de ce style, c'est l'horreur. Ma fille est noyée sous le boulot et doit rendre un devoir au plus tard demain dimanche à 18 h donné jeudi (son prochain cours de cette matière est mercredi).
frimoussette77
frimoussette77
Monarque

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 3 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par frimoussette77 Sam 21 Mar 2020 - 15:48
@Provence a écrit:
@Praline a écrit:Cette semaine, j’ai donné le travail qu’on aurait fait en classe, pour «ne pas prendre de retard » quand on retournerait au collège.
Le retard est inévitable, de toute façon. Mais tant pis: dans une crise comme celle que nous traversons, il y a plus important que de finir le programme. Entretenons les connaissances de nos élèves, gardons-les intellectuellement en activité, ce ne sera pas si mal.

@Hermiony a écrit:

Sans compter que si ça dure, va se poser la questions des évaluations. Mes élèves devaient me rendre un contrôle de lecture pour le 27/03. Comment le récupérer ? Comment les faire écrire en sachant qu'1/3 de mes élèves ne me renverra rien (même pas un travail de 10 lignes) ?

Ou pas. Les circonstances sont exceptionnelles. Et dans ces circonstances si particulières, est-ce si grave de ne pas avoir de notes? de ne pas récupérer tous les devoirs?
Merci pour ton message Provence plein de bon sens ! Le but n'est pas de décourager les élèves et de les rendre dépressifs.
Faire des activités scolaires, c'est normal, mais ils ne peuvent pas passer des journées entières à travailler seuls.
Là nous venons de recevoir 8 exercices de physiques, jusqu'à 3 ça peut passer mais 8 ça coupe toute envie Smile
Elberta
Elberta
Niveau 9

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 3 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Elberta Sam 21 Mar 2020 - 15:48
Bonjour,
Je ne donne que des exercices de langue, de la lecture et quelques questions. Tout est à faire à partir du manuel. J'envoie la correction le soir ou le lendemain, et je demande aux élèves de la noter dans leur cahier. Hier, mail d'une mère : ils ont trop à copier.
Hermiony
Hermiony
Esprit sacré

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 3 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Hermiony Sam 21 Mar 2020 - 15:50
@Provence a écrit:
@Hermiony a écrit:Sans compter que si ça dure, va se poser la questions des évaluations. Mes élèves devaient me rendre un contrôle de lecture pour le 27/03. Comment le récupérer ? Comment les faire écrire en sachant qu'1/3 de mes élèves ne me renverra rien (même pas un travail de 10 lignes) ?

Ou pas. Les circonstances sont exceptionnelles. Et dans ces circonstances si particulières, est-ce si grave de ne pas avoir de notes? de ne pas récupérer tous les devoirs?

Pour moi, non, mais je doute qu'en haut lieu on pense de la même manière...
Pour le devoir à récupérer, mes élèves ont pour consigne de le faire et je le récupèrerai ...à une date indéterminée.
La seule chose que je vais demander (sans noter ) ce sont des travaux écrits, pour entretenir ce que l'on avait fait en classe.

Garder les élèves en activité intellectuelle, c'est bien ça le plus gros problème à mon avis...

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être
frimoussette77
frimoussette77
Monarque

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 3 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par frimoussette77 Sam 21 Mar 2020 - 15:50
@micaschiste a écrit:Il faudra peut-être une mise au point de l'institution.
Si la majorité des collègues sont compréhensifs et indulgents, certains ont l'air d'être très exigeants sur le volume de travail demandé aux élèves dans des conditions parfois délicates dans les foyers, les délais pour rendre les devoirs, le moment de faire le travail voire menacent de mauvaises notes si l'élève ne rend pas le devoir à temps quelque soit le contexte (problème de connexions, équipement informatique à la maison, présence de frères et soeurs utilisant les mêmes outils..).
Quand un élève cumule plusieurs profs de ce style, c'est l'horreur. Ma fille est noyée sous le boulot et doit rendre un devoir au plus tard demain dimanche à 18 h  donné jeudi (son prochain cours de cette matière est mercredi).

Courage à elle et à toi !
Hocam
Hocam
Érudit

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 3 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Hocam Sam 21 Mar 2020 - 15:54
@celitian a écrit:
J'ai aussi des collègues qui veulent que l'on respecte l'EDT pour les classes virtuelles mais les lever à 8h alors qu'ils n'auront rien après, c'est un peu inutile.
Là, ça me dépasse. Quand on a soi-même des enfants, un conjoint qui travaille ou qu'il faut profiter des heures de creux pour avoir une chance de ne pas faire la queue deux heures au supermarché, c'est vraiment difficile que d'avoir à respecter des horaires pour des classes virtuelles, franchement... Pourquoi les collègues veulent-ils s'attacher ce boulet au pied ? Tout est bouleversé, faire comme si on pouvait respecter les horaires d'avant et les faire respecter aux élèves (dont certains à plusieurs dans des petits appartements, avec risques de conflit entre frères et sœurs pour l'accès à l'ordinateur à certaines heures...), c'est tout de même sidérant.

_________________
Hayat kısa, kuşlar uçuyor
Provence
Provence
Bon génie

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 3 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Provence Sam 21 Mar 2020 - 15:54
@Hermiony a écrit:

Pour moi, non, mais je doute qu'en haut lieu on pense de la même manière...

En haut lieu, on ne nous a fourni ni consignes en ce sens, ni matériel. Qu'on pense ce qu'on veut en haut lieu, nous sommes sur le terrain, face à de l'humain habituellement fragile, encore plus en ce moment. Je ne collerai pas une pression énorme à de pauvres mômes qui font ce qu'ils peuvent, sur la base d'hypothétiques désirs d'on ne sait qui.
Hermiony
Hermiony
Esprit sacré

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 3 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Hermiony Sam 21 Mar 2020 - 15:56
@Provence a écrit:
@Hermiony a écrit:

Pour moi, non, mais je doute qu'en haut lieu on pense de la même manière...

En haut lieu, on ne nous a fourni ni consignes en ce sens, ni matériel. Qu'on pense ce qu'on veut en haut lieu, nous sommes sur le terrain, face à de l'humain habituellement fragile, encore plus en ce moment. Je ne collerai pas une pression énorme à de pauvres mômes qui font ce qu'ils peuvent, sur la base d'hypothétiques désirs d'on ne sait qui.

Moi non plus, quoi qu'il arrive. En revanche, mon CDE avait dès le début posé la question de l'évaluation. Il a d'ailleurs tenu à repousser le brevet blanc, au lieu de carrément l'annuler. Je pense qu'il va devoir revoir sa copie d'ici peu.

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être
Provence
Provence
Bon génie

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 3 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Provence Sam 21 Mar 2020 - 15:59
Je crois aussi. Le mien a réagi de la même façon. Il était complètement à côté de la plaque.
Stered
Stered
Doyen

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 3 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Stered Sam 21 Mar 2020 - 16:01
Nous, on s'organise avec des exercices à faire seul, avec correction mise en ligne le soir et un devoir par semaine ou toutes les deux semaines à rendre, selon les horaires des profs. Possibilité bien sûr de poser des questions via Pronote pour les exercices.
Des parents nous demandent aussi de lisser nos pratiques, notamment quant aux moyens de restitution à utiliser (Pronote, mail, Pidio, etc), mais ça va être plus compliqué : on fait ce qu'on peut avec ce qu'on maîtrise...

_________________
"Il nous faut arracher la joie aux jours qui filent." Maïakovski
MUTIS
MUTIS
Expert

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 3 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par MUTIS Sam 21 Mar 2020 - 16:20
@Hocam a écrit:
@celitian a écrit:
J'ai aussi des collègues qui veulent que l'on respecte l'EDT pour les classes virtuelles mais les lever à 8h alors qu'ils n'auront rien après, c'est un peu inutile.
Là, ça me dépasse. Quand on a soi-même des enfants, un conjoint qui travaille ou qu'il faut profiter des heures de creux pour avoir une chance de ne pas faire la queue deux heures au supermarché, c'est vraiment difficile que d'avoir à respecter des horaires pour des classes virtuelles, franchement... Pourquoi les collègues veulent-ils s'attacher ce boulet au pied ? Tout est bouleversé, faire comme si on pouvait respecter les horaires d'avant et les faire respecter aux élèves (dont certains à plusieurs dans des petits appartements, avec risques de conflit entre frères et sœurs pour l'accès à l'ordinateur à certaines heures...), c'est tout de même sidérant.

Ces collègues sont des fieffés...zélés pour être gentil...Mais le mot qui m'est venu à l'esprit n'était pas celui-là...
Tu as entièrement raison ! C'est sidérant...

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)
" Que les dissemblables soient réunis et de leurs différences jaillira la plus belle harmonie ; rien ne se fait sans lutte." Héraclite
tchanq'
tchanq'
Neoprof expérimenté

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 3 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par tchanq' Sam 21 Mar 2020 - 16:24
@Hocam a écrit:
@celitian a écrit:
J'ai aussi des collègues qui veulent que l'on respecte l'EDT pour les classes virtuelles mais les lever à 8h alors qu'ils n'auront rien après, c'est un peu inutile.
Là, ça me dépasse. Quand on a soi-même des enfants, un conjoint qui travaille ou qu'il faut profiter des heures de creux pour avoir une chance de ne pas faire la queue deux heures au supermarché, c'est vraiment difficile que d'avoir à respecter des horaires pour des classes virtuelles, franchement... Pourquoi les collègues veulent-ils s'attacher ce boulet au pied ? Tout est bouleversé, faire comme si on pouvait respecter les horaires d'avant et les faire respecter aux élèves (dont certains à plusieurs dans des petits appartements, avec risques de conflit entre frères et sœurs pour l'accès à l'ordinateur à certaines heures...), c'est tout de même sidérant.

D'où l’intérêt du planning sur la semaine pour éviter les classes virtuelles en doublon si un enseignant respecte son horaire et un autre pas et pour que les familles s'organisent.

_________________
Failure is not an option
Tamerlan
Tamerlan
Modérateur

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 3 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Tamerlan Sam 21 Mar 2020 - 16:28
@MUTIS a écrit:
@Hocam a écrit:
@celitian a écrit:
J'ai aussi des collègues qui veulent que l'on respecte l'EDT pour les classes virtuelles mais les lever à 8h alors qu'ils n'auront rien après, c'est un peu inutile.
Là, ça me dépasse. Quand on a soi-même des enfants, un conjoint qui travaille ou qu'il faut profiter des heures de creux pour avoir une chance de ne pas faire la queue deux heures au supermarché, c'est vraiment difficile que d'avoir à respecter des horaires pour des classes virtuelles, franchement... Pourquoi les collègues veulent-ils s'attacher ce boulet au pied ? Tout est bouleversé, faire comme si on pouvait respecter les horaires d'avant et les faire respecter aux élèves (dont certains à plusieurs dans des petits appartements, avec risques de conflit entre frères et sœurs pour l'accès à l'ordinateur à certaines heures...), c'est tout de même sidérant.

Ces collègues sont des fieffés...zélés pour être gentil...Mais le mot qui m'est venu à l'esprit n'était pas celui-là...
Tu as entièrement raison ! C'est sidérant...

Merci de ne pas user de ce genre de figure pour injurier sans le faire. Ce serait dommage de se retrouver confiné en dehors de Neo par ces temps difficiles.

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
Sphinx
Sphinx
Devin

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 3 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Sphinx Sam 21 Mar 2020 - 16:32
J'ai reçu le même genre de questionnement mais uniquement de la part des collègues eux-mêmes parents (certains collègues disent avoir reçu énormément de retours de parents paniqués et d'autres n'ont absolument rien eu. Bizarrement ça coïncide avec les classes où les parents délégués sont pénibles et font toujours des histoires en conseil de classe... Personnellement je ne sais quoi dire, apparemment en 4e personne ne s'est plaint de moi mais c'est une classe où les élèves sont plutôt bosseurs à quelques grosses exceptions près, et en 3e je n'ai pas eu de plaintes mais aussi très peu de retours de travail, et c'est une classe où effectivement les parents ne râlent pas et les élèves ne foutent rien). Donc je ne sais pas trop quoi penser.

À vrai dire, si on me dit que JE donne trop de travail ma foi je veux bien l'entendre et réduire la voilure (je bosse comme une malade depuis huit jours pour adapter mes cours et faire des quizz interactifs et des machins comme ça, ce qui fait que pour que ça ne leur prenne pas trop de temps ça m'en prend à moi le triple ou le quadruple, et mon humeur s'en ressent fortement), mais tout ce que je reçois ce sont des maisl très généraux disant que la charge de travail ceci, et les parents cela. Comment voulez-vous que tel professeur se rende compte que c'est trop si on ne va pas lui dire gentiment et personnellement que votre gamin a mis quatre heures à faire le travail qu'il avait prévu pour une ? Je suis quand même assez persuadée que 99% des profs essaient de faire au mieux et ne font pas exprès de surcharger les élèves...

Après, oui, il y a des injonctions contradictoires. L'institution nous dit qu'on doit assurer la continuité, qu'on n'est pas en vacances, que c'est l'école à distance. On essaie de ne pas surcharger les gamins, mais j'estime que là où pour un petit de CP une heure par jour c'est bien suffisant, pour un grand de 3e qui a demandé avec assurance son passage en 2nde GT, il faut bien assurer ses quatre à cinq heures par jour week-end non compris, que ce n'est pas la mort non plus à leur âge où ils sont censés avoir un minimum d'autonomie (j'ai bien dit censés). Et à côté de ça, il y a les parents de CSP-- qui voudraient qu'on fasse l'école à leurs gamins car eux ne peuvent pas (et n'ont pas d'ordi/pas d'internet/un smartphone pour 4/etc), les parents de CSP++ ou de professions intellectuelles comme les profs de ce forum qui pensent que les parents peuvent bien se charger de donner des bouquins et des émissions culturelles à leur gosse et qu'il faut que l'école se calme sur les devoirs. Et nous on fait le grand écart entre les deux.

J'ai mes classes 4h par semaine (en 3e, 4h30 en 4e, 2h en 5e latin, etc), j'ai donné pour 4h de travail (ou 4h30, ou 2h, etc), en comptant large, c'est-à-dire que c'est ce que j'aurais prévu pour une heure de cours, mais l'heure de cours j'en aurai perdu la moitié à les faire asseoir, sortir leurs affaires, demander à Pietro-Gonzalo de se taire, etc. Donc j'estime que là où je leur dit "ça prend 1h" un élève sérieux prend la moitié moins. J'ai donné le travail lundi dernier pour lundi prochain, ils s'organisent comme ils veulent. Je ramasse les exercices pour correction quand il y a un peu de rédaction, le reste j'envoie un corrigé ou bien je prévois un truc interactif (et rien que le peu que je ramasse va me demander pas mal de correction). Je fais effectivement plus de révision que de cours (quasiment pas de nouveaux cours, en fait, à part de la conjugaison ou des trucs comme ça, parce que sans être là our exepliquer ça me semble compliqué). Ma collègue PP de ma classe de 4e a regardé ce que j'ai donné en français pour la semaine (un texte d'une page avec question, un fichier de 3 pages d'exos de grammaire et 1 page d'exos de vocabulaire (et quand je dis une page c'est écrit gros et avec la place de répondre dessus, hein !)) et me dit que celle de ses 3 filles qui est en CE2 a la même chose à faire par jour. Une collègue qui a en français une classe de 4e avec des parents particulièrement relous me dit que des parents se sont plaints qu'elle ne donnait rien à la PP de la classe. Ce sont les parents dont les gamins ne se sont pas connectés... Bref des exemples comme ça j'en ai plein... Et je suis une de celles qui donnent le plus de boulot dans mon établissement. Vraiment très peu de collègues se sont mis à la classe virtuelle à horaires fixes et généralement c'était juste une ou deux fois avec la classe dont ils sont PP, plus pour répondre aux questions et calmer les angoisses que pour faire cours.

Tout ça pour dire que selon moi, c'est impossible de répondre à la question, mais qu'il me semble normal, pour les grandes classes de collège, ou pour le lycée, de donner pour à peu près le nombre d'heures de cours (Maéva-Rita qui est sérieuse fera ça en la moité moins et Khyliane qui est appliqué mais un peu lent dépassera un peu), sachant qu'ils n'auront pas forcément toutes les matières (chez moi juste quelques mouvements de gym ont été conseillés en EPS par exemple et ils n'ont plus de prof de musique depuis longtemps, ça fait déjà des heures en moins...), et qu'on donne moins aux petits qui ont du mal à maintenir autonomie et concentration. Je pense aussi que ça dépend fortement des établissements (chez moi par exemple c'est un collège plutôt facile avec une majorité de parents CSP+ et des ordis et tablettes dans toutes les pièces de la maison, en zone défavorisée c'est moins facile forcément).

Bref il faut aussi faire un peu confiance aux profs et si certains se laissent emporter, conseiller aux parents de contacter l'enseignant ou le contacter soi-même pour dire "vous aviez donné tant de travail correspondant à cette heure de cours, Marie-Odile y a mis trois heures". Ne pas envoyer de mail général pour dire "y a trop de boulot, calmez-vous" parce que je peux vous dire que quand on travaille soi-même comme un chien pour que tout se passe bien et qu'on entend dire en gros qu'on est un tortionnaire d'enfants et qu'on emploierait mieux son temps à aller tailler ses géraniums, eh bien c'est extrêmement blessant (je ne dis pas que c'est ce que tu fais, hein, Pogonophile, c'est mon vécu récent à moi).

Et surtout garder à l'esprit que tout ça est vraiment relatif, que c'est aussi une super occasion pour les plus grands d'apprendre à être un peu autonomes dans leur travail (le manque des 3e en la matière me sidère chaque année davantage et je ne pense pas que les collègues de lycée ou de fac ici présents me démentiront), et que les parents qui auront demandé d'en faire moins pendant le confinement seront exactement les mêmes qui juste à la fin demanderont "et maintenant que vous n'avez rien glandé pendant deux mois, vous prévoyez quoi pour rattraper ?"

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 3 Livre11
livie
livie
Fidèle du forum

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 3 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par livie Sam 21 Mar 2020 - 16:36
@MUTIS a écrit:
@Hocam a écrit:
@celitian a écrit:
J'ai aussi des collègues qui veulent que l'on respecte l'EDT pour les classes virtuelles mais les lever à 8h alors qu'ils n'auront rien après, c'est un peu inutile.
Là, ça me dépasse. Quand on a soi-même des enfants, un conjoint qui travaille ou qu'il faut profiter des heures de creux pour avoir une chance de ne pas faire la queue deux heures au supermarché, c'est vraiment difficile que d'avoir à respecter des horaires pour des classes virtuelles, franchement... Pourquoi les collègues veulent-ils s'attacher ce boulet au pied ? Tout est bouleversé, faire comme si on pouvait respecter les horaires d'avant et les faire respecter aux élèves (dont certains à plusieurs dans des petits appartements, avec risques de conflit entre frères et sœurs pour l'accès à l'ordinateur à certaines heures...), c'est tout de même sidérant.

Ces collègues sont des fieffés...zélés pour être gentil...Mais le mot qui m'est venu à l'esprit n'était pas celui-là...
Tu as entièrement raison ! C'est sidérant...

Moi ce qui me sidère ce sont les collègues qui jugent d'autres collègues en ce moment. On a déjà les mails des parents et maintenant on doit avoir les jugements sarcastiques de nos collègues.

On fait tous au mieux, on a le droit à l'erreur, de ne pas savoir doser, tout cela va se tasser.
Ce n'est pas de l'excès de zèle, c'est l'envie de montrer que nous sommes là, l'envie d'imposer un cadre "malgré tout".
J'ai personnellement reçu des mails de parents disant qu'il n'y avait pas assez alors que dans les mêmes temps d'autres avaient l'impression d'être noyés. Ce n'est pas au bout d'une semaine qu'on trouvera le juste milieu. Pour moi, la panique est venue du fait que les comptes parentaux et les comptes élèves étaient dans les choux en début de semaine alors que certains professeurs avaient déjà posté/envoyé les travaux pour lundi et mardi. Evidemment, découvrir cela mercredi matin a dû être un choc.
Hocam
Hocam
Érudit

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 3 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Hocam Sam 21 Mar 2020 - 16:42
Quand les choix idiots de certains collègues ou chefs d'établissement contraignent le travail des autres, oui, on peut se permettre de commenter. Quand il y a une concertation claire au départ, pas de souci, mais ceux qui imposent à distance et en cours de route des choix comme ceux décrits par celitian ont, me semblent-ils, mis une partie de leur bon sens en confinement strict.

_________________
Hayat kısa, kuşlar uçuyor
Jenny
Jenny
Modérateur

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 3 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Jenny Sam 21 Mar 2020 - 16:49
Ici, la consigne a été donnée d'avancer dans les programmes et de donner du travail pour le nombre d'heures prévues dans la semaine.
J'ai donné un peu moins et je les ai autorisé à coller les cours dans le cahier.
Je poste la correction des exercices quelques jours après.
Prosper de Barante
Prosper de Barante
Niveau 9

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 3 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Prosper de Barante Sam 21 Mar 2020 - 16:55
@ZeSandman a écrit:
@Prosper de Barante a écrit:En tant que PP, j'ai proposé aux collègues un agenda mais chacun est parti dans son fonctionnement propre... donc pas de coordination possible. J'aurai aimé que mon cde prenne les choses en main en imposant un minimum de coordination.

Ahhhh ces collègues et leur fichu libre arbitre, cette "liberté pédagogique" qu'ils aiment tant brandir à toute occasion, une vraie plaie quand cela vient empêcher la mise en place des excellentes initiatives du PP !

Maintenant vous auriez souhaité que votre CDE impose vos bonnes idées, mais lui avez-vous seulement demandé de le faire, en lui glissant au passage dans l'oreille les noms des collègues récalcitrants ?

Pour revenir à la question de ce fil, je dirais que la bonne quantité de travail est a priori celle donnée par l'enseignant, dont on peut sans trop douter se dire qu'il y a réfléchi.

À titre personnel, la bonne quantité est le minimum strict, tant je sais le manque d'efficience de l'enseignement à distance.

Le problème est bien de réfléchir seul alors que l'élève est face à plusieurs professeurs qui seuls savent ce qui est bon pour leur élève. Pour moi, un cde ne se mêle pas de la pédagogie mais permet de bon fonctionnement de l'équipe pédagogique. Il ne s'agit de critiquer les bons ou les mauvais mais bien de ne pas perdre nos élèves, mon propos se voulant un simple témoignage des difficultés face au sujet du fil. Fil lancé par un cde...
livie
livie
Fidèle du forum

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 3 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par livie Sam 21 Mar 2020 - 16:55
@Jenny a écrit:Ici, la consigne a été donnée d'avancer dans les programmes et de donner du travail pour le nombre d'heures prévues dans la semaine.
J'ai donné un peu moins et je les ai autorisé à coller les cours dans le cahier.
Je poste la correction des exercices quelques jours après.

C'est ce que je fais aussi, une activité par heure de cours normalement assurée. J'enseigne la même discipline que toi et c'est bien difficile de faire des révisions. Notre matière ne s'y prête pas, je trouve.

Mes collègues qui ont des 3e sont bien obligés d'avancer dans le programme puisqu'il n'est pas question de reporter/annuler/alléger les épreuves du brevet pour le moment.
MUTIS
MUTIS
Expert

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 3 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par MUTIS Sam 21 Mar 2020 - 16:57
Personnellement je ne pense pas qu'on puisse continuer à donner le même nombre d'heures que celles qu'ils ont dans la semaine AUX MÊMES HEURES surtout...
C'est un peu faire fi des préoccupations d'organisation familiales et des préoccupations annexes.
Je donne un travail qui correspond à peu près aux heures de la semaine, 4 heures d'activités à peu près pour 4 heures de cours. Maintenant, je ne vais pas leur demander d'être à 9h00 tous devant leur ordinateur. Certains doivent le partager avec un membre de leur famille, d'autres n'y ont pas forcément accès, d'autres ont une connexion qui défaille, d'autres n'ont pas forcément le calme attendu à la maison, d'autres doivent s'occuper de leur petit frère ou sont stressés, d'autres n'ont pas de lieu pour s'isoler, d'autres...
Je reviens sur ce que j'ai dit plus haut... Hocam trouvait l'attitude décrite assez sidérante. J'approuve.
Et cela vient surtout de la demande d'une administration peu soucieuse des conditions effectives pour les familles. Une administration qui veut surtout voir que les profs sont au boulot à l'heure précise où ils sont censés être en classe. Personnellement, aucun complexe. Je travaille le week-end, le soir, le matin très tôt pour compenser les défaillances de l'ENT et des systèmes de l'EN. Sii un CDE me disait que je dois être devant mon ordinateur avec classe virtuelle à 9h00 lundi parce que c'est dans mon emploi du temps, je l'envoie balader vertement.


Dernière édition par MUTIS le Sam 21 Mar 2020 - 17:08, édité 1 fois

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)
" Que les dissemblables soient réunis et de leurs différences jaillira la plus belle harmonie ; rien ne se fait sans lutte." Héraclite
avatar
User17095
Érudit

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 3 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par User17095 Sam 21 Mar 2020 - 17:07
@Sphinx a écrit:Bref il faut aussi faire un peu confiance aux profs et si certains se laissent emporter, conseiller aux parents de contacter l'enseignant ou le contacter soi-même pour dire "vous aviez donné tant de travail correspondant à cette heure de cours, Marie-Odile y a mis trois heures". Ne pas envoyer de mail général pour dire "y a trop de boulot, calmez-vous" parce que je peux vous dire que quand on travaille soi-même comme un chien pour que tout se passe bien et qu'on entend dire en gros qu'on est un tortionnaire d'enfants et qu'on emploierait mieux son temps à aller tailler ses géraniums, eh bien c'est extrêmement blessant (je ne dis pas que c'est ce que tu fais, hein, Pogonophile, c'est mon vécu récent à moi).

En fait c'est exactement ça que je veux éviter, parce que ça va énerver tout le monde, qui sera bien avancé ensuite : si on te dit "ça va pas" sans te dire "essaie ça," tu es juste critiqué sans avoir les moyens de faire mieux.
Je me demande comment faire pour encourager une coordination qui n'est pas apparue toute seule (et c'est bien normal, tout le monde essaie de s'adapter, de comprendre de nouveaux outils, échange, la coordination c'est un second temps).

Les retours de parents dans mon établissement, mais aussi ici, convergent tout de même pour dire qu'il y en a un peu trop, il y a donc un besoin de coordonner, et je suis convaincu que plus on cadre, plus on rassure les élèves.
Avant d'émettre une préconisation, il faut définir ce qui est trop et ce qui est approprié, trouver un juste milieu entre les devoirs de vacances, et l'accomplissement du programme.
Et il faut le faire sans renvoyer dans les cordes des enseignants qui suent et s'échinent.

@MUTIS a écrit:Et cela vient surtout de la demande d'une administration peu soucieuse des conditions effectives pour les familles. Une administration qui veut surtout voir que les profs sont au boulot à l'heure précise où ils sont censés être en classe. Personnellement, aucun complexe. Je travaille le week-end, le soir, le matin très tôt pour compenser les défaillances de l'ENT et des systèmes de l'EN. Sii un CDE me disait que je dois être devant mon ordinateur avec classe virtuelle à 9h00 lundi parce que c'est dans mon emploi du temps, je l'envoie balader vertement.
C'est très juste : l'effort important et collectif mérite d'être respecté.
Mais... il faut tout de même ramer ensemble, sans épuiser les élèves ni nous-mêmes.
celitian
celitian
Expert spécialisé

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 3 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par celitian Sam 21 Mar 2020 - 17:11
@livie a écrit:
@MUTIS a écrit:
@Hocam a écrit:
@celitian a écrit:
J'ai aussi des collègues qui veulent que l'on respecte l'EDT pour les classes virtuelles mais les lever à 8h alors qu'ils n'auront rien après, c'est un peu inutile.
Là, ça me dépasse. Quand on a soi-même des enfants, un conjoint qui travaille ou qu'il faut profiter des heures de creux pour avoir une chance de ne pas faire la queue deux heures au supermarché, c'est vraiment difficile que d'avoir à respecter des horaires pour des classes virtuelles, franchement... Pourquoi les collègues veulent-ils s'attacher ce boulet au pied ? Tout est bouleversé, faire comme si on pouvait respecter les horaires d'avant et les faire respecter aux élèves (dont certains à plusieurs dans des petits appartements, avec risques de conflit entre frères et sœurs pour l'accès à l'ordinateur à certaines heures...), c'est tout de même sidérant.

Ces collègues sont des fieffés...zélés pour être gentil...Mais le mot qui m'est venu à l'esprit n'était pas celui-là...
Tu as entièrement raison ! C'est sidérant...

Moi ce qui me sidère ce sont les collègues qui jugent d'autres collègues en ce moment. On a déjà les mails des parents et maintenant on doit avoir les jugements sarcastiques de nos collègues.

On fait tous au mieux, on a le droit à l'erreur, de ne pas savoir doser, tout cela va se tasser.
Ce n'est pas de l'excès de zèle, c'est l'envie de montrer que nous sommes là, l'envie d'imposer un cadre "malgré tout".
J'ai personnellement reçu des mails de parents disant qu'il n'y avait pas assez alors que dans les mêmes temps d'autres avaient l'impression d'être noyés. Ce n'est pas au bout d'une semaine qu'on trouvera le juste milieu. Pour moi, la panique est venue du fait que les comptes parentaux et les comptes élèves étaient dans les choux en début de semaine alors que certains professeurs avaient déjà posté/envoyé les travaux pour lundi et mardi. Evidemment, découvrir cela mercredi matin a dû être un choc.

Je ne juge pas car je pense que nous tentons de faire le mieux possible, et c'est très difficile de se coordonner, de donner du travail dans des quantités correctes.
Le problème est qu'il faut aussi ne blesser personne, et je peux te dire qu'avant d'envoyer un mail avec un lien pour un document partagé, nous avons beaucoup réfléchi à notre texte avec mon collègue car nous ne voulions pas vexer les PP des classes qui ne l'avaient pas fait.
C'est super compliqué de savoir comment agir au mieux !
livie
livie
Fidèle du forum

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 3 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par livie Sam 21 Mar 2020 - 17:12
@Sphinx a écrit:

Bref il faut aussi faire un peu confiance aux profs et si certains se laissent emporter, conseiller aux parents de contacter l'enseignant ou le contacter soi-même pour dire "vous aviez donné tant de travail correspondant à cette heure de cours, Marie-Odile y a mis trois heures". Ne pas envoyer de mail général pour dire "y a trop de boulot, calmez-vous" parce que je peux vous dire que quand on travaille soi-même comme un chien pour que tout se passe bien et qu'on entend dire en gros qu'on est un tortionnaire d'enfants et qu'on emploierait mieux son temps à aller tailler ses géraniums, eh bien c'est extrêmement blessant (je ne dis pas que c'est ce que tu fais, hein, Pogonophile, c'est mon vécu récent à moi).
"

C'est exactement ce qui s'est passé dans mon établissement et certains ont été blessés.
Jenny
Jenny
Modérateur

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 3 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par Jenny Sam 21 Mar 2020 - 17:15
@livie a écrit:
@Jenny a écrit:Ici, la consigne a été donnée d'avancer dans les programmes et de donner du travail pour le nombre d'heures prévues dans la semaine.
J'ai donné un peu moins et je les ai autorisé à coller les cours dans le cahier.
Je poste la correction des exercices quelques jours après.

C'est ce que je fais aussi, une activité par heure de cours normalement assurée. J'enseigne la même discipline que toi et c'est bien difficile de faire des révisions. Notre matière ne s'y prête pas, je trouve.

Mes collègues qui ont des 3e sont bien obligés d'avancer dans le programme puisqu'il n'est pas question de reporter/annuler/alléger les épreuves du brevet pour le moment.

Oui, j’ai fait des révisions sur les chiffres romains et les repères. Mais difficile de faire que des révisions.
celitian
celitian
Expert spécialisé

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 3 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par celitian Sam 21 Mar 2020 - 17:17
pogonophile a écrit:
@Sphinx a écrit:Bref il faut aussi faire un peu confiance aux profs et si certains se laissent emporter, conseiller aux parents de contacter l'enseignant ou le contacter soi-même pour dire "vous aviez donné tant de travail correspondant à cette heure de cours, Marie-Odile y a mis trois heures". Ne pas envoyer de mail général pour dire "y a trop de boulot, calmez-vous" parce que je peux vous dire que quand on travaille soi-même comme un chien pour que tout se passe bien et qu'on entend dire en gros qu'on est un tortionnaire d'enfants et qu'on emploierait mieux son temps à aller tailler ses géraniums, eh bien c'est extrêmement blessant (je ne dis pas que c'est ce que tu fais, hein, Pogonophile, c'est mon vécu récent à moi).

En fait c'est exactement ça que je veux éviter, parce que ça va énerver tout le monde, qui sera bien avancé ensuite : si on te dit "ça va pas" sans te dire "essaie ça," tu es juste critiqué sans avoir les moyens de faire mieux.
Je me demande comment faire pour encourager une coordination qui n'est pas apparue toute seule (et c'est bien normal, tout le monde essaie de s'adapter, de comprendre de nouveaux outils, échange, la coordination c'est un second temps).

Les retours de parents dans mon établissement, mais aussi ici, convergent tout de même pour dire qu'il y en a un peu trop, il y a donc un besoin de coordonner, et je suis convaincu que plus on cadre, plus on rassure les élèves.
Avant d'émettre une préconisation, il faut définir ce qui est trop et ce qui est approprié, trouver un juste milieu entre les devoirs de vacances, et l'accomplissement du programme.
Et il faut le faire sans renvoyer dans les cordes des enseignants qui suent et s'échinent.

@MUTIS a écrit:Et cela vient surtout de la demande d'une administration peu soucieuse des conditions effectives pour les familles. Une administration qui veut surtout voir que les profs sont au boulot à l'heure précise où ils sont censés être en classe. Personnellement, aucun complexe. Je travaille le week-end, le soir, le matin très tôt pour compenser les défaillances de l'ENT et des systèmes de l'EN. Sii un CDE me disait que je dois être devant mon ordinateur avec classe virtuelle à 9h00 lundi parce que c'est dans mon emploi du temps, je l'envoie balader vertement.
C'est très juste : l'effort important et collectif mérite d'être respecté.
Mais... il faut tout de même ramer ensemble, sans épuiser les élèves ni nous-mêmes.

Je dois être très disciplinée mais pourquoi la direction ne pourrait-elle pas recenser pour chaque classe comment les professeurs communiquent avec les élèves, transmettent des documents, donnent des devoirs, font des classes virtuelles...naturellement, il faut avoir confiance (je sais bien que c'est l'élément essentiel) et ne pas avoir l'impression d'un flicage, et sans rien n'imposer juste rétablir un document récapitulatif classe par classe.
MUTIS
MUTIS
Expert

Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ? - Page 3 Empty Re: Confinement : quelle bonne quantité de travail au collège ?

par MUTIS Sam 21 Mar 2020 - 17:19
Dans notre établissement, nous avons une CDE parfaitement lucide.
Elle a envoyé un message aux parents qui stressaient et réagissaient devant la quantité de travail à gérer soudainement (et ceci dès le lundi !) et aux profs en leur expliquant que l'urgence actuelle était sanitaire non pédagogique. Que leur santé physique et psychique passait avant le reste.
Du coup, nous avons convenu (entre profs) de ne pas exiger de retour de devoirs dans des délais stricts, de ne pas surcharger les enfants et les familles car il leur est impossible d'encadrer les jeunes comme le font les professeurs 6/7 heures par jour. Et c'est une pression qui va vite devenir insupportable pour la plupart des familles.
Nous leur donnons un travail régulier et s'ils n'ont pas de notes sur cette période ce n'est pas si grave. Situation exceptionnelle qui suppose que le cadre habituel change. Il a déjà changé dans les faits. Mais chacun fait avec son expérience, sa sensibilité, son empathie et tout le monde fait ce qu'il peut.

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)
" Que les dissemblables soient réunis et de leurs différences jaillira la plus belle harmonie ; rien ne se fait sans lutte." Héraclite
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum