Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
NLM76
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par NLM76 le Sam 4 Avr 2020 - 23:00
@RogerMartin a écrit:
@Ergo a écrit:Je suis nulle en psychologie, mais ce serait vraiment si grave de dire « Nous sommes dans une situation telle que nous n'en avons pas connu dans nos pays depuis un siècle, nous ne savons pas quoi faire ni comment les choses vont se passer. Soyons patients, soyons solidaires, écoutons les médecins; de notre côté, nous réfléchissons et nous prendrons le temps de trouver des solutions pour tout le reste quand la crise sanitaire sera passée » ? (en substance, hein, et en mieux)
Non, ce serait même l'idéal, mais hélas pour ça il faut un cerveau.
Je ne sais pas si c'est une question de cerveau. Peut-être. En tout cas, toute cette affaire m'interroge vraiment sur la question de la vérité et du mensonge. J'ai découvert la philosophie avec Nietzsche, et sa méfiance à l'égard de la notion de vérité m'a accompagné très longtemps. Mais le cynisme et la haine de la vérité que je découvre décennie après décennie dans le monde qui m'entoure — en particulier celui des administrations françaises, dont l'éducation nationale — tendent à me ramener vers une pinguis Minerva («épaisse sagesse») : la vérité, c'est tout de même un peu mieux que le mensonge. Et l'amour insensé du mensonge et du faux dont est tissée la société humaine me bouleverse.
Il va me falloir vivre dans le monde en cessant d'oublier cela.
LaMaisonQuiRendFou
LaMaisonQuiRendFou
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par LaMaisonQuiRendFou le Sam 4 Avr 2020 - 23:09
@Winmar a écrit:il poursuit dans la droite ligne de ses positions lunaires du début du mois de Mars.

Ces derniers jours, je me suis demandé ce qu'il pouvait bien y avoir sous le crâne de Blanquer. Après une longue réflexion, j'en suis arrivé à la conclusion que ça devait probablement ressembler à quelque chose comme cela :

scot69
scot69
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par scot69 le Sam 4 Avr 2020 - 23:45
Bonne nuit à tous.

Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Thalia de G le Dim 5 Avr 2020 - 5:04
Bonjour à tous. Topic déverrouillé.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes rêves glacés.
nc33
nc33
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par nc33 le Dim 5 Avr 2020 - 8:47
@tchanq' a écrit:
Moi j'ai 2 CCF avec chaque classe 1 en février (c'est fait) et un avril (c'est mort !) sur 2 compétences différentes. Comment faire ? Juste le CCF 1 ? Le CCF1 + la moyenne ?
C'est loin d'être clair encore.
J'ai un CCF de première année et celui de deuxième année n'a pas eu lieu, donc je me pose la même question. Le souci c'est que le ministre ne répondra jamais sur ce genre de détails, il faudra attendre que l'inspecteur qui pilote le BTS se penche sur la question.

En plus dans les matières pros, la correspondance épreuve/matière est loin d'être évidente : les étudiants ont du mal à estimer leur moyenne.
avatar
Cation
Niveau 4

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cation le Dim 5 Avr 2020 - 9:31
Bonjour à tous, en vous souhaitant à tous une agréable matinée et un agréable dimanche,

Je n'ai pas pu donner de réponses à certaines questions d'élèves de la classe de terminale S dont je suis PP...
Parmi celles-ci, j'en oubli certainement :
" Je suis redoublant, pour l'obtention du bac cette année, puis-je conserver certaines notes obtenues à l'examen que j'ai passé l'an dernier comme cela se faisait auparavant ?"
" Monsieur, est-ce que les moyennes du contrôle continu vont être arrondies avant d'apparaître sur la collante du bac comme cela se faisant pour les épreuves classiques ?"

Quelque un aurait-il des éléments de réponses tangibles à ces questions svp ?

Cordialement.

Cleroli
Cleroli
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cleroli le Dim 5 Avr 2020 - 9:47
Je me lance
@Cation a écrit:
" Je suis redoublant, pour l'obtention du bac cette année, puis-je conserver certaines notes obtenues à l'examen que j'ai passé l'an dernier  comme cela se faisait auparavant ?"
Je ne suis pas certaine d'avoir bien compris la question : s'il s'agit d'un doublant, il a déjà dû indiquer le(s) note(s) qu'il gardait pour le bac en octobre dernier (en tout cas, ça se passe ainsi dans mon lycée). S'il pense en revanche redoubler, il devrait pouvoir garder certaines notes. Ces notes, s'il s'agit de spécialités, seront automatiquement attribuées à l'une des spé du nouveau bac (je vais prendre l'exemple d'un élève de ES qui a spé Sciences sociales : sa note deviendra celle de la spé HGGSSP et non de la spé SES).
@Cation a écrit:
" Monsieur, est-ce que les moyennes du contrôle continu vont être arrondies avant d'apparaître sur la collante du bac comme cela se faisant pour les épreuves classiques ?"
J'ai eu la même question et j'ai répondu que logiquement ça devrait être le cas. Vu qu'il convient d'être "bienveillant", je ne pense pas me tromper.
Tiramisufruitrouge
Tiramisufruitrouge
Niveau 1

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tiramisufruitrouge le Dim 5 Avr 2020 - 9:49
J'ai un CCF de première année et celui de deuxième année n'a pas eu lieu, donc je me pose la même question. Le souci c'est que le ministre ne répondra jamais sur ce genre de détails, il faudra attendre que l'inspecteur qui pilote le BTS se penche sur la question.

En plus dans les matières pros, la correspondance épreuve/matière est loin d'être évidente : les étudiants ont du mal à estimer leur moyenne.


Effectivement. Je confirme cette difficulté pour les étudiants de faire cette correspondance.

En lisant la FAQ sur le  bts, nous pouvons lire

Comment seront évalués les candidats ?

Les notes obtenues dans le cadre du CCF demeurent acquises. Pour les autres épreuves, la moyenne des notes de l’année sera retenue. Le jury se fondera sur l’examen bienveillant de l’ensemble des éléments à sa disposition (attestation descriptive du parcours de formation, notes, etc.) pour délivrer le diplôme.

Etonnant de n'avoir mis que la moyenne de l'année (je pense à un mauvais copier/coller). Et de la bienveillance!!!
J'ai posé la question à mon IPR, hier, j'attends la réponse.

Et quid des alternants, qui ne sont pas habilités aux CCF, + le CNED, les candidats libres.

J'espère que nous aurons des réponses plus précises assez vite, car le nombre de mels depuis vendredi de mes étudiants est étonnament en hausse Very Happy  pour rendre le devoir d'il y a deux semaines.
neocdt
neocdt
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par neocdt le Dim 5 Avr 2020 - 9:52
Si je peux me permettre, tant qu'un texte clair, net et précis (ça existe ça dans l'EN ?), ne sera pas sorti, tout ce qui se dira ne sera qu'hypothèse et supputation...

Ensuite, les DEC auront des circulaires plus détaillées qui expliciteront le texte officiel, qu'ils transmettront aux chefs d'établissements.

Enfin, ce seront les IEN/IA-IPR qui trancheront pour des cas particuliers ou autres qui auront été "oubliés" dans le texte officiel et les diverses circulaires... les DEC prenant rarement des décisions, et se reposent légitimement sur les inspecteurs.

Maintenant, bien évidemment on peut jouer à prédire ce que seront ce texte et ces circulaires, mais simplement avec les annonces de M Blanquer... qui, je vous le rappelle, était catégorique le jeudi 12 mars à 11H30 sur la non fermeture des établissements scolaires en France... contredit 8H30 après par M Macron.

Moi, prudemment, je répondrai : "vous avez entendu comme moi le discours de M Blanquer, maintenant attendons les textes qui vont expliciter cette mise en oeuvre concrète."

_________________
“Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait.”
Winmar
Winmar
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Winmar le Dim 5 Avr 2020 - 10:19
@Proton a écrit:Tout à fait d'accord. J'ai le même sentiment que toi Winmar sur la com de Blanquer. Bon rétablissement à toi.

Bonjour Proton,

merci pour tes encouragements.
Je suis en meilleure forme qu'hier, c'est un peu le yoyo permanent et ça fait 24 jours que ça dure.

Sur la situation actuelle, j'attends également un front uni des syndicats pour défendre nos intérêts et le cas échéant s'opposer à une reprise qui aurait lieu dans les mêmes conditions qu'après les vacances de février avec juste des mots de bonimenteurs en guise de totems protecteurs. Sans mobilisation totale de leur part, je serais plus que déçu.
avatar
amalricu
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par amalricu le Dim 5 Avr 2020 - 10:30
@Cation a écrit:
" Monsieur, est-ce que les moyennes du contrôle continu vont être arrondies avant d'apparaître sur la collante du bac comme cela se faisant pour les épreuves classiques ?"


Cette question me tarabuste. Je pense en effet que c'est probable : donc une moyenne de 9.2 sur l'année deviendrait une note 10 éventuellement conservable l'année suivante en cas de doublement ? On est plus à une limite près vu le contexte.

Et quid de la filière technologique STMG avec sa spécialité avec coefficient 12 quand le professeur n'a encore rien lancé du dossier en vue de l'oral qui compte pour moitié ?

Je pense aussi qu'en vue de la réforme du baccalauréat technologique STMG, bon nombre d'établissements (et aussi dans d'autres filières) vont faire passer des charrettes entières de justesse histoire de faire place nette aux cohortes suivantes.

Quant au confinement, j'espère qu'il va durer (et je parie que le retour se fera en septembre : réticences des familles, craintes des personnels)  car une rentrée en désordre totalement dispersé avec des élèves assurés de l'obtention de leurs diplômes et excités de revenir à l'air libre va être de peu de repos. abi
anthinéa
anthinéa
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par anthinéa le Dim 5 Avr 2020 - 10:40
Il est évident qu’une reprise début mai n’est pas envisageable.
Une reprise en juin ?  Avec un vrai mois de juin  comme évoqué par notre ministre ? Il faudrait que le déconfinement  des - de 65 ans de toutes les régions ait été fini en un moi, mi avril/ fin mai.
Déjà !
Et, que ce soit pour les « déjà diplômés » , les « presque diplômés mince il m’en manque un bout », les «  Balec’ je suis trop loin » ou même les plus jeunes, ils ne seraient pas du tout prêt à reprendre frais/dispos comme avant !  C’est illusoire ! C’est Blanquer !

Madame-de-Pierre
Madame-de-Pierre
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Madame-de-Pierre le Dim 5 Avr 2020 - 10:45
@anthinéa a écrit:Il est évident qu’une reprise début mai n’est pas envisageable.
Une reprise en juin ?  Avec un vrai mois de juin  comme évoqué par notre ministre ? Il faudrait que le déconfinement  des - de 65 ans de toutes les régions ait été fini en un moi, mi avril/ fin mai.
Déjà !
Et, que ce soit pour les « déjà diplômés » , les « presque diplômés mince il m’en manque un bout », les «  Balec’ je suis trop loin » ou même les plus jeunes, ils ne seraient pas du tout prêt à reprendre frais/dispos comme avant !  C’est illusoire  ! C’est Blanquer !

Si c'est ça il va falloir sortir les rames et les pagaies pour bouger les élèves parce que se remettre de plusieurs semaines d'absence pour un mois ça va être dur pour mes collégiens.
anthinéa
anthinéa
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par anthinéa le Dim 5 Avr 2020 - 10:49
Et, c’est normal !
En plus, pour les collégiens, la situation est quand même inédite ! Anxiogène !
Les miens ont été sonnés à l’annonce de la fermeture  et sont déjà passés par plusieurs phases : angoisse/excitation/lassitude/stress ...
comment revenir à la «  vraie vie » d’un coup après ça ?
même pour nous, cela ne sera pas évident.
Une reprise en juin serait totalement contre productif  scolairement, à mon avis.
( Voire  peut être dangereux sanitairement mais ça c’est l’asthmatique/hypertendue/en surpoids qui parle pas la prof ).
Madame-de-Pierre
Madame-de-Pierre
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Madame-de-Pierre le Dim 5 Avr 2020 - 10:56
@anthinéa a écrit:Et, c’est normal !
En plus, pour les collégiens, la situation est quand même inédite ! Anxiogène !
Les miens ont été sonnés à l’annonce de la fermeture  et sont déjà passés par plusieurs phases : angoisse/excitation/lassitude/stress ...
comment revenir à la «  vraie vie » d’un coup après ça ?
même pour nous, cela ne sera pas évident.
Une reprise en juin serait totalement contre productif  scolairement, à mon avis.
( Voire  peut être dangereux sanitairement  mais ça c’est l’asthmatique/hypertendue/en surpoids qui parle pas la prof ).
Je suis plutôt d'accord. Autant pour les classes qui passent un diplôme je peux comprendre l'intérêt d'avoir un maximum de cours possibles avant Juillet autant pour les 6è, 5è, 4è et 2nde (il me semble qu'ils n'ont pas d'épreuves) ça va être dur de les motiver à raison (pour nous aussi soit dit en passant) et effectivement ça peut-être dangereux surtout juste avant que tout le monde se dissémine dans la nature pendant les vacances.
anthinéa
anthinéa
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par anthinéa le Dim 5 Avr 2020 - 10:59
@Madame-de-Pierre a écrit:
@anthinéa a écrit:Et, c’est normal !
En plus, pour les collégiens, la situation est quand même inédite ! Anxiogène !
Les miens ont été sonnés à l’annonce de la fermeture  et sont déjà passés par plusieurs phases : angoisse/excitation/lassitude/stress ...
comment revenir à la «  vraie vie » d’un coup après ça ?
même pour nous, cela ne sera pas évident.
Une reprise en juin serait totalement contre productif  scolairement, à mon avis.
( Voire  peut être dangereux sanitairement  mais ça c’est l’asthmatique/hypertendue/en surpoids qui parle pas la prof ).
Je suis plutôt d'accord. Autant pour les classes qui passent un diplôme je peux comprendre l'intérêt d'avoir un maximum de cours possibles avant Juillet autant pour les 6è, 5è, 4è et 2nde (il me semble qu'ils n'ont pas d'épreuves) ça va être dur de les motiver à raison (pour nous aussi soit dit en passant) et effectivement ça peut-être dangereux surtout juste avant que tout le monde se dissémine dans la nature pendant les vacances.

La logique médicale voudrait qu’on ouvre les établissements en dernier.
Ils ferment en premier partout.
La logique économique ?
Ruthven
Ruthven
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Ruthven le Dim 5 Avr 2020 - 11:07
@Winmar a écrit:
Sur la situation actuelle, j'attends également un front uni des syndicats pour défendre nos intérêts et le cas échéant s'opposer à une reprise qui aurait lieu dans les mêmes conditions qu'après les vacances de février avec juste des mots de bonimenteurs en guise de totems protecteurs. Sans mobilisation totale de leur part, je serais plus que déçu.

100% d'accord avec toi ... L'unique et seule question pour nous devrait être celle des conditions sanitaires de la reprise. N'oublions pas que fin février nous avons quand même eu une note de service qui interdisait le droit de retrait sous prétexte que toutes les conditions de protection étaient assurées et qui invitait les chefs d'établissement à refuser que les enseignants portent un masque.

J'ai vu que le Snes avait déjà mis en question l'oral de français sur le plan de la question sanitaire.
Madame-de-Pierre
Madame-de-Pierre
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Madame-de-Pierre le Dim 5 Avr 2020 - 11:10
Moi ce qui m'inquiète c'est que j'entends de plus en plus parler de l'immunité que nous aurions si nous avons déjà rencontré le virus. Hors je n'ai pas trouvé d'articles ou d'interviews de médecins ou scientifiques qui montreraient que c'est bien le cas, au contraire, j'ai plutôt lu/entendu des choses du style "ce que nous croyons savoir sur le covid, nous ne le savons plus le lendemain", "nous n'avons ni la certitude ni le recul nécessaire pour affirmer qu'avoir eu le virus une fois nous immuniserait pour ne pas l'avoir une seconde fois".
Je suis d'accord également avec Ruthen et Winmar le sécurité de l'emploi devrait être le premier critère à prendre en compte pour la réouverture car si c'est pour que ça reparte de plus belle et qu'on perde encore tant des nôtres non merci.
RaptorWill
RaptorWill
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par RaptorWill le Dim 5 Avr 2020 - 11:18
@Madame-de-Pierre a écrit:Moi ce qui m'inquiète c'est que j'entends de plus en plus parler de l'immunité que nous aurions si nous avons déjà rencontré le virus. Hors je n'ai pas trouvé d'articles ou d'interviews de médecins ou scientifiques qui montreraient que c'est bien le cas, au contraire, j'ai plutôt lu/entendu des choses du style "ce que nous croyons savoir sur le covid, nous ne le savons plus le lendemain", "nous n'avons ni la certitude ni le recul nécessaire pour affirmer qu'avoir eu le virus une fois nous immuniserait pour ne pas l'avoir une seconde fois".
Je suis d'accord également avec Ruthen et Winmar le sécurité de l'emploi devrait être le premier critère à prendre en compte pour la réouverture car si c'est pour que ça reparte de plus belle et qu'on perde encore tant des nôtres non merci.

C'est le principe d'un virus: une fois que tu le chopes, si tu en sors guéris c'est fini t'es immunisé. Bye bye les soucis
Honchamp
Honchamp
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Honchamp le Dim 5 Avr 2020 - 11:19
De plus..
Je suis dans un département relativement peu touché.
Je ne sais pas si le pic attendu va arriver plus tard, ou si -hypothèse entendue par ici-, "ça va nous tourner autour, et finalement, ça nous touchera peu".

Mais dans les 2 cas, est-ce que nous avons été touchés préalablement au confinement, et donc immunisés sans le savoir ?
Ou bien sommes-nous du futur gibier qui sera très touché, si on ressort, car pas du tout immunisés ?



_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
laMiss
laMiss
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par laMiss le Dim 5 Avr 2020 - 11:21
@RaptorWill a écrit:
@Madame-de-Pierre a écrit:Moi ce qui m'inquiète c'est que j'entends de plus en plus parler de l'immunité que nous aurions si nous avons déjà rencontré le virus. Hors je n'ai pas trouvé d'articles ou d'interviews de médecins ou scientifiques qui montreraient que c'est bien le cas, au contraire, j'ai plutôt lu/entendu des choses du style "ce que nous croyons savoir sur le covid, nous ne le savons plus le lendemain", "nous n'avons ni la certitude ni le recul nécessaire pour affirmer qu'avoir eu le virus une fois nous immuniserait pour ne pas l'avoir une seconde fois".
Je suis d'accord également avec Ruthen et Winmar le sécurité de l'emploi devrait être le premier critère à prendre en compte pour la réouverture car si c'est pour que ça reparte de plus belle et qu'on perde encore tant des nôtres non merci.

C'est le principe d'un virus: une fois que tu le chopes, si tu en sors guéris c'est fini t'es immunisé. Bye bye les soucis

Je rejoins RaptorWill. J'entends les mêmes incertitudes de toute part depuis le début...
Par ailleurs, si j'ai bien compris, il y a plusieurs souches.

_________________
Si rien n'est décidé, ce sera à chacun d'entre nous de décider en conscience.
Tamerlan
Tamerlan
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tamerlan le Dim 5 Avr 2020 - 11:22
@RaptorWill a écrit:
@Madame-de-Pierre a écrit:Moi ce qui m'inquiète c'est que j'entends de plus en plus parler de l'immunité que nous aurions si nous avons déjà rencontré le virus. Hors je n'ai pas trouvé d'articles ou d'interviews de médecins ou scientifiques qui montreraient que c'est bien le cas, au contraire, j'ai plutôt lu/entendu des choses du style "ce que nous croyons savoir sur le covid, nous ne le savons plus le lendemain", "nous n'avons ni la certitude ni le recul nécessaire pour affirmer qu'avoir eu le virus une fois nous immuniserait pour ne pas l'avoir une seconde fois".
Je suis d'accord également avec Ruthen et Winmar le sécurité de l'emploi devrait être le premier critère à prendre en compte pour la réouverture car si c'est pour que ça reparte de plus belle et qu'on perde encore tant des nôtres non merci.

C'est le principe d'un virus: une fois que tu le chopes, si tu en sors guéris c'est fini t'es immunisé. Bye bye les soucis

Pas tout à fait. Immunisé pour un certain temps. Semble-t-il les coronavirus laissent une immunité assez variable, de quelques mois à quelques années. Je ne pense pas qu'on sache déjà pour celui-là.

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
Cleroli
Cleroli
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cleroli le Dim 5 Avr 2020 - 11:23
@Ruthven a écrit:
J'ai vu que le Snes avait déjà mis en question l'oral de français sur le plan de la question sanitaire.
Ont-ils évoqué également les oraux de rattrapage ? A mon avis, on va avoir un paquet d'élèves.

@Honchamp a écrit:DMais dans les 2 cas, est-ce que nous avons été touchés préalablement au confinement, et donc immunisés sans le savoir ?
Ou bien sommes-nous du futur gibier qui sera très touché, si on ressort,  car pas du tout immunisés ?
Je suis dans une région fortement touchée mais mon département l'est peu pour l'instant et je me pose la même question.


Dernière édition par Cleroli le Dim 5 Avr 2020 - 11:27, édité 1 fois
Madame-de-Pierre
Madame-de-Pierre
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Madame-de-Pierre le Dim 5 Avr 2020 - 11:25
Oui et apparemment il y aurait eu des cas de récidive en Chine et la deuxième fois aurait été bien plus violente, mais là par contre je ne suis pas sûre de ma source donc c'est à vérifier. Et effectivement vu qu'il mute à quoi bon être immunisé contre une forme actuelle si dans 6 mois il y en a une pire qui apparaît. C'est bien gai tout ça non ?
avatar
chmarmottine
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Dim 5 Avr 2020 - 11:26
@RaptorWill a écrit:
@Madame-de-Pierre a écrit:Moi ce qui m'inquiète c'est que j'entends de plus en plus parler de l'immunité que nous aurions si nous avons déjà rencontré le virus. Hors je n'ai pas trouvé d'articles ou d'interviews de médecins ou scientifiques qui montreraient que c'est bien le cas, au contraire, j'ai plutôt lu/entendu des choses du style "ce que nous croyons savoir sur le covid, nous ne le savons plus le lendemain", "nous n'avons ni la certitude ni le recul nécessaire pour affirmer qu'avoir eu le virus une fois nous immuniserait pour ne pas l'avoir une seconde fois".
Je suis d'accord également avec Ruthen et Winmar le sécurité de l'emploi devrait être le premier critère à prendre en compte pour la réouverture car si c'est pour que ça reparte de plus belle et qu'on perde encore tant des nôtres non merci.

C'est le principe d'un virus: une fois que tu le chopes, si tu en sors guéris c'est fini t'es immunisé. Bye bye les soucis

Ben non, ça ne marche pas comme ça.
La preuve en est que de nombreux rhumes bénins sont dus à des virus et qu'on les rattrape souvent.
Même chose pour la grippe.
Hélips
Hélips
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Hélips le Dim 5 Avr 2020 - 11:27
@chmarmottine a écrit:
@RaptorWill a écrit:
@Madame-de-Pierre a écrit:Moi ce qui m'inquiète c'est que j'entends de plus en plus parler de l'immunité que nous aurions si nous avons déjà rencontré le virus. Hors je n'ai pas trouvé d'articles ou d'interviews de médecins ou scientifiques qui montreraient que c'est bien le cas, au contraire, j'ai plutôt lu/entendu des choses du style "ce que nous croyons savoir sur le covid, nous ne le savons plus le lendemain", "nous n'avons ni la certitude ni le recul nécessaire pour affirmer qu'avoir eu le virus une fois nous immuniserait pour ne pas l'avoir une seconde fois".
Je suis d'accord également avec Ruthen et Winmar le sécurité de l'emploi devrait être le premier critère à prendre en compte pour la réouverture car si c'est pour que ça reparte de plus belle et qu'on perde encore tant des nôtres non merci.

C'est le principe d'un virus: une fois que tu le chopes, si tu en sors guéris c'est fini t'es immunisé. Bye bye les soucis

Ben non, ça ne marche pas comme ça.
La preuve en est que de nombreux rhumes bénins sont dus à des virus et qu'on les rattrape souvent.
Même chose pour la grippe.
La grippe mute tous les ans, donc ce n'est jamais exactement le même virus, c'est pour ça qu'on n'est pas immunisé d'une année sur l'autre.

_________________
Un jour, je serai prof, comme ça je serai toujours en vacances.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum