Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Prezbo
Érudit

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 5 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par Prezbo le Sam 11 Avr 2020 - 17:22
@Dame Jouanne a écrit:
Je signale juste en passant que dans d'autres administrations il a été prêté des ordinateurs pour le télétravail sans que les agents aient à remuer ciel et terre pour cela ou même soient obligés d'en faire la demande. J'ai un peu l'impression que c'est comme pour la médecine du travail. En théorie on devrait pouvoir y accéder...

Bien sûr...Dans pas mal d'entreprises/collectivités territoriales/administrations, la première réaction à sans doute été de faire un inventaire des besoins et des moyens pour passer au télétravail, dans des délais certes impossibles. A titre de comparaison, dans mon établissement, il n'y a même pas eu une réunion de concertation le vendredi suivant l'anonce du président.
Provence
Provence
Bon génie

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 5 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par Provence le Sam 11 Avr 2020 - 17:23
@Rosanette a écrit:
Tu penses bien qu'un prof qui ferait le malin en disant "mais je ne pouvais pas travailler de chez moi" mais qui n'a laissé aucune trace écrite de ce souci se ferait recevoir, et ce serait normal.

Faire le malin, quel mépris dans l’expression...

Le collègue n’aurait pas de raison de se faire recevoir, puisque le télétravail ne peut être imposé.
avatar
mgb35
Niveau 9

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 5 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par mgb35 le Sam 11 Avr 2020 - 18:10
@Provence a écrit:
Le collègue n’aurait pas de raison de se faire recevoir, puisque le télétravail ne peut être imposé.  
Ah bon ? D'où tiens tu cela ?
PrCosinus
PrCosinus
Niveau 5

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 5 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par PrCosinus le Sam 11 Avr 2020 - 18:13
@Prezbo a écrit:
De toute façon, je ne vois pas ce que fait cet argument ici : les textes rapellés par Mathador sont clairs, l'employeur doit fournir les matériels nécessaires au télétravail,

pour moi le décret ne s'applique pas à la situation :
Décret n° 2016-151 a écrit:Le télétravail désigne toute forme d'organisation du travail dans laquelle les fonctions qui auraient pu être exercées par un agent dans les locaux de son employeur sont réalisées hors de ces locaux de façon régulière et volontaire

_________________
"Plus j'aime mon métier et moins je supporte ma profession." (J-L Godard).
Provence
Provence
Bon génie

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 5 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par Provence le Sam 11 Avr 2020 - 18:22
@mgb35 a écrit:
@Provence a écrit:
Le collègue n’aurait pas de raison de se faire recevoir, puisque le télétravail ne peut être imposé.  
Ah bon ? D'où tiens tu cela ?

De mon syndicat.
http://www.fo-snfolc.fr/teletravail-vos-droits-decret-n-2016-151/
Not a Panda
Not a Panda
Niveau 10

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 5 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par Not a Panda le Sam 11 Avr 2020 - 18:23
Quelqu'un sur un autre fil a partagé un texte de loi commenté par FO, c'était très clair. Je tente de le remettre ici.
Prezbo
Prezbo
Érudit

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 5 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par Prezbo le Sam 11 Avr 2020 - 18:34
@PrCosinus a écrit:
@Prezbo a écrit:
De toute façon, je ne vois pas ce que fait cet argument ici : les textes rapellés par Mathador sont clairs, l'employeur doit fournir les matériels nécessaires au télétravail,

pour moi le décret ne s'applique pas à la situation :
Décret n° 2016-151 a écrit:Le télétravail désigne toute forme d'organisation du travail dans laquelle les fonctions qui auraient pu être exercées par un agent dans les locaux de son employeur sont réalisées hors de ces locaux de façon régulière et volontaire

Admettons que ce texte ne s'adapte pas exactement à la situation. On peut inverser le point de vue.

Les enseignants se trouvent contraints de travailler à domicile en raison d'un décret pris par l'état, suite à une situation exceptionnelle. Si un enseignant déclare ne pas pouvoir effectuer une des taches demandées parce qu'il n'a pas le matériel à domicile, qu'est-ce que l'EN peut lui répondre, au fond ?

Quand nous avons discuté à distance dans mon établissement de la mise en place des classes virtuelles, plusieurs collègues ont déclaré d'emblée "Je ne peux pas en assurer, ne disposant pas de webcam ni de micro". Peut-être disent-ils la vérité, peut-être que non, je n'en sais rien et je m'en fiche.

Mais si mon CDE faisaient partie de ceux qui essayent d'imposer des créneaux de CV à leurs profs, CDE qui semblent exister d'après les témoignages lus sur néo, que pourrait-il leur répondre ? Allez acheter à la Fnac ? Ca tombe mal, c'est fermé.
A Tuin
A Tuin
Sage

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 5 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par A Tuin le Sam 11 Avr 2020 - 18:47
@Mathador a écrit:

Que qualifies-tu de pas normal ? Le fait que @Prezbo continue de s'occuper des délits de ses « élèves » ou la présence de saboteurs dans les classes ?

A ton avis???? Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 5 1138077204 A la base il n'y aurait pas le souci des élèves, ce serait miraculeux. C'est et cela restera un grand problème. Cela induit tout le reste, perte de temps et d'énergie dont on se passerait.
pseudo-intello
pseudo-intello
Expert

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 5 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par pseudo-intello le Sam 11 Avr 2020 - 18:54
@Rosanette a écrit:Pardon, mais pour le coup ta question ironique est au contraire assez cohérente : si on part du principe que les profs ont un pouvoir d'achat qui a chuté et n'ont pas forcément du matos pour assurer même a minima la continuité pédagogique, il faut le demander.


Je pense que malgré tout la réalité reste encore (tant mieux pour nous) que nous avons un ordi qui fonctionne et notre propre abonnement Internet.


Tu penses bien qu'un prof qui ferait le malin en disant "mais je ne pouvais pas travailler de chez moi" mais qui n'a laissé aucune trace écrite de ce souci se ferait recevoir, et ce serait normal.

Ouais. Certains ont en effet UN ordi, même dans une famille avec 3 enfants, même avec un des parents prof agrégé-donc-mieux-payé-que-moi.
Une prof en télétravail, un conjoint en télétravail, et trois enfants qui doivent récupérer les divers boulot + les classes virtuelles si leurs profs en font.

Ce serait bien d'arrêter d'imaginer que tout le monde est suréquipé. Clairement, on est nombreux à avoir un Internet illimité, donc à qui ça ne coûte pas plus cher d'utiliser Pronote, mais je ne me mettrais pas la main au feu que vraiment tout le monde soit dans ce cas). Idem pour le smartphone et l'abonnement illimité. On nous cause d'appeler les familles d'élèves, dont on n'a généralement que le 06. Ben moi, j'ai deux euros par mois d'appels (qui sont passées à 4 pour me mois d'avril, mais bon), donc non, je n'use pas mon crédit pour le boulot.

@Provence a écrit:
@Rosanette a écrit:
Tu penses bien qu'un prof qui ferait le malin en disant "mais je ne pouvais pas travailler de chez moi" mais qui n'a laissé aucune trace écrite de ce souci se ferait recevoir, et ce serait normal.

Faire le malin, quel mépris dans l’expression...

Le collègue n’aurait pas de raison de se faire recevoir, puisque le télétravail ne peut être imposé.  

Je rajoute qu'on est déjà bien gentils, puisqu'en théorie, nombre d'entre nous pourraient réclamer leur ASA familiale et se défiler. Or, tous mes collègues avec enfants ont fait quelque chose quand même. Parfois, c'est du service minimum, parfois c'est un peu plus élaborés (mais aucun ne fait de vidéo).
A Tuin
A Tuin
Sage

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 5 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par A Tuin le Sam 11 Avr 2020 - 18:55
@Prezbo a écrit:
@A Tuin a écrit:
@Rosanette a écrit:
Non c'est ce que dit la circulaire du MEN sur le confinement, m'enfin ! On est pas dans le cas de fonctionnaires dans un cadre classique de mise en place du télétravail. On n'est normalement pas éligible au télétravail.
Sinon la procédure serait autrement plus contraignante, avec respect strict de l'EDT.


Mais sache que c'est déjà le cas, du fait de certains chefs d'établissement, dans des établissements en France en ce moment.

On peut lire à ce sujet le témoignage ahurissant de mambou dans le fil "Continuité pédagogique en mathématiques". Apparemment, certains CDE ne se sont pas encore calmés.

Après, me concernant il s'agit de commentaires de professeurs dans des fils sur le travail en français et histoire géo que je suis sur les réseaux sociaux. Mais le gars concerné faisait un peu la gueule de devoir envisager d'utiliser la chose, il posait des questions pour voir quel discours il pouvait tenir pour refuser sans se mettre en porte à faux. Et là je me suis dit qu'on avait quand même de la chance à ce que l'on ne nous demande pas de tenir à la maison les horaires de l'EDT.

Déjà pour moi ce serait mort Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 5 437980826 Razz Razz
A 11h je plie les gaules pour aller préparer le repas, à n'importe quel moment j'ai ma petite susceptible de venir faire une demande pour la pate à modeler ou autre, et le grand a des devoirs à n'en plus finir qu'ils ont dû se dire qu'en primaire ils allaient faire tout le programme de l'année et même de la suivante en refilant tout aux parents...
Je n'y arrive pas ! lol.

A côté de ça, je fais le travail, ce qu'il y a à faire, j'ai fait un site (par plaisir à la base parce qu'on va pas se mentir, j'y ai eu goût en le faisant, mais du coup là on part dans le fait de l'initiative personnelle, que chacun peut avoir en fonction de ses affinités).

Mais par contre j'estime que leurs visioconférences, discord, etc, et bien pour moi et mon cadre de vie c'est clairement de trop parce que ça dérange vraiment dans le quotidien. Encore une fois, je n'aurais que cela à faire peut-être que cela ne me dérangerait pas.

Imposer ce système à tous serait un problème je pense.
Provence
Provence
Bon génie

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 5 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par Provence le Sam 11 Avr 2020 - 19:06
@pseudo-intello a écrit:

Je rajoute qu'on est déjà bien gentils, puisqu'en théorie, nombre d'entre nous pourraient réclamer leur ASA familiale et se défiler. Or, tous mes collègues avec enfants ont fait quelque chose quand même. Parfois, c'est du service minimum, parfois c'est un peu plus élaborés (mais aucun ne fait de vidéo).

Oui, nous sommes bien gentils. A la CNAM (de Paris, sauf erreur de ma part), les agents ont quitté leur poste en embarquant leur ordinateur de travail.Leur employeur a fait en sorte de leur fournir le matériel, même dans l'urgence. Un cadre me disait qu'il avait été assez admiratif de la rapidité avec laquelle le télétravail s'était déployé dans l'Education Nationale, alors que ce n'est pas dans la culture de l'institution et que rien n'avait été anticipé. C'est qu'on oublie un peu trop souvent que les professeurs sont, pour beaucoup, des gens consciencieux, investis et bosseurs. Ce n'est pas pour cela que nous devons oublier nos droits.
avatar
Rosanette
Expert spécialisé

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 5 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par Rosanette le Sam 11 Avr 2020 - 20:47
@Provence a écrit:
@mgb35 a écrit:
@Provence a écrit:
Le collègue n’aurait pas de raison de se faire recevoir, puisque le télétravail ne peut être imposé.  
Ah bon ? D'où tiens tu cela ?

De mon syndicat.
http://www.fo-snfolc.fr/teletravail-vos-droits-decret-n-2016-151/

Le cas d'épidémie est déjà prévu par les textes pour rendre le télétravail obligatoire (aménagement de poste).

Je pense qu'il faut commencer à accepter que c'est bien dans ce cadre-là que se situent les choses en ce moment.

Encore une fois nous ne sommes pas habituellement éligibles au télétravail et ce qu'on fait n'a rien à voir avec ce qu'on fait habituellement.

Chez moi, des collègues se sont fait, sinon recevoir, du moins rappeler à l'ordre parce que pendant plus d'une semaine à partir du vendredi ils ont donné zéro signe de vie aux élèves ou à l'administration.

Et ça n'est pas normal ; franchement, on ne nous a rien imposé sauf si on bosse chez les fous, les témoignages le prouvent assez, ni modalités de présence, de travail ou d'évaluation. Chercher à prouver qu'on aurait même pas à bosser tout en touchant un traitement à la fin du mois, c'est pas possible.
Provence
Provence
Bon génie

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 5 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par Provence le Sam 11 Avr 2020 - 20:54
@Rosanette a écrit:

Le cas d'épidémie est déjà prévu par les textes pour rendre le télétravail obligatoire (aménagement de poste).
Lesquels?


Chercher à prouver qu'on aurait même pas à bosser tout en touchant un traitement à la fin du mois, c'est pas possible.
Pourquoi?


avatar
Rosanette
Expert spécialisé

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 5 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par Rosanette le Sam 11 Avr 2020 - 21:12
@Provence a écrit:
@Rosanette a écrit:

Le cas d'épidémie est déjà prévu par les textes pour rendre le télétravail obligatoire (aménagement de poste).
Lesquels?


Chercher à prouver qu'on aurait même pas à bosser tout en touchant un traitement à la fin du mois, c'est pas possible.
Pourquoi?




Ici https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A13720

Et sur ma dernière phrase, on est payé pour faire de la continuité péda, avec une liberté quasi-totale, la moindre des choses c'est au moins de se signaler à son établissement si on pense ne pas être en mesure d'assurer un minimum de cette continuité.
Mathador
Mathador
Grand sage

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 5 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par Mathador le Sam 11 Avr 2020 - 21:18
Le lien que tu cites ne mentionne de possibilité d'imposer le télétravail que dans le secteur privé.
La menace d'une épidémie est une circonstance exceptionnelle permettant d'imposer le télétravail au salarié sans son accord (article L. 1222-11 du code du travail ). Il s'agit alors d'un aménagement du poste de travail rendu nécessaire pour permettre la continuité de l'activité de l'entreprise et garantir la protection des salariés.
L'article L.1222-11 du Code du Travail fait partie du livre II de la première partie du Code du travail nommé « Le contrat de travail », il ne peut pas s'appliquer aux fonctionnaires qui n'ont pas de contrat de travail.
Dans le secteur public, service-public.fr dit (lien):
Recours ponctuel au télétravail

23 mars 2020

L'article 49 de la loi n°2019-828 du 6 août 2019 de transformation de la fonction publique prévoit une modification des conditions réglementaires pour permettre le recours ponctuel au télétravail.

Un décret doit préciser ces conditions.

Dans l'attente de la parution de ce décret, les informations présentées sur cette page restent d'actualité.
Le décret de 2016 reste donc valable pour l'instant.

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
Mathador
Mathador
Grand sage

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 5 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par Mathador le Sam 11 Avr 2020 - 21:21
Le décret non paru concerne cet article de la loi n°2012-347:
Article 133 En savoir plus sur cet article...

Modifié par LOI n°2019-828 du 6 août 2019 - art. 49

Les fonctionnaires relevant de la loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires peuvent exercer leurs fonctions dans le cadre du télétravail tel qu'il est défini au premier alinéa de l'article L. 1222-9 du code du travail. L'exercice des fonctions en télétravail est accordé à la demande du fonctionnaire et après accord du chef de service. Il peut y être mis fin à tout moment, sous réserve d'un délai de prévenance. Les fonctionnaires télétravailleurs bénéficient des droits prévus par la législation et la réglementation applicables aux agents exerçant leurs fonctions dans les locaux de leur employeur public.
Le présent article est applicable aux agents publics non fonctionnaires et aux magistrats.

Un décret en Conseil d'Etat fixe, après concertation avec les organisations syndicales représentatives de la fonction publique, les conditions d'application du présent article, notamment en ce qui concerne les modalités d'organisation du télétravail et les conditions dans lesquelles la commission administrative paritaire compétente peut être saisie par le fonctionnaire intéressé en cas de refus opposé à sa demande de télétravail ainsi que les possibilités de recours ponctuel au télétravail.

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
Provence
Provence
Bon génie

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 5 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par Provence le Sam 11 Avr 2020 - 21:23
@Rosanette a écrit:

Ici https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A13720

La menace d'une épidémie est une circonstance exceptionnelle permettant d'imposer le télétravail au salarié sans son accord (article L. 1222-11 du code du travail ). Il s'agit alors d'un aménagement du poste de travail rendu nécessaire pour permettre la continuité de l'activité de l'entreprise et garantir la protection des salariés.
Justement, nous ne sommes pas salariés d'une entreprise.
Je n'ai rien lu, dans ton texte, indiquant l'obligation d'un quelconque télétravail dans l'Education nationale.
Quels textes, donc, pourraient nous l'imposer?

Et sur ma dernière phrase, on est payé pour faire de la continuité péda, avec une liberté quasi-totale, la moindre des choses c'est au moins de se signaler à son établissement si on pense ne pas être en mesure d'assurer un minimum de cette continuité.
Non, c'est ton interprétation personnelle de la situation. Mais ta vision morale des choses n'est pas un principe réglementaire...
avatar
Rosanette
Expert spécialisé

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 5 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par Rosanette le Sam 11 Avr 2020 - 21:34
Mais le décret de 2016 ne s'applique pas davantage à nous qui ne sommes pas habituellement éligibles au télétravail et qui à strictement parler n'assurons pas réellement notre travail à distance ; et effectivement, à jouer au plus fin l'obligation d'une continuité péda pourrait se traduire par du présentiel dans notre bahut pour envoyer un minimum de travail, avec attestation de nos CDE pour nous rendre sur notre lieu de travail.

Je pense que les concernés remballeront leur décret s'il s'agit de les faire sortir de chez eux.


Je suis ravie de savoir que la courtoisie élémentaire de prévenir un établissement en cas de problème matériel ou personnel relève d'une interprétation morale de nos devoirs.
Provence
Provence
Bon génie

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 5 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par Provence le Sam 11 Avr 2020 - 21:46
@Rosanette a écrit:
Le cas d'épidémie est déjà prévu par les textes pour rendre le télétravail obligatoire (aménagement de poste).
Et donc, les textes, quels sont-ils? Es-tu bien sûre qu'ils existent?
avatar
Rosanette
Expert spécialisé

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 5 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par Rosanette le Sam 11 Avr 2020 - 21:53
@Provence a écrit:
@Rosanette a écrit:
Le cas d'épidémie est déjà prévu par les textes pour rendre le télétravail obligatoire (aménagement de poste).
Et donc, les textes, quels sont-ils? Es-tu bien sûre qu'ils existent?

On m'a fait remarquer plus haut que c'est une disposition concernant les salariés du privé (et oui, ils existent dans ce cas).

Maintenant, je repose aussi ma question : que faire des jolis décrets si la continuité pédagogique devait se traduire par un déplacement minimal à l'école/collège/lycée dans le cas où un personnel ferait savoir qu'on ne peut pas lui imposer le télétravail ? Vous auriez sans doute l'attestation permettant d'aller au charbon.


Enfin dès l'instant qu'on trouve normal, légitime et légal de ne pas prévenir son établissement lorsqu'on ne donne pas signe de vie, effectivement on peut tout faire y compris se plaindre du matériel informatique sur un forum.
Provence
Provence
Bon génie

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 5 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par Provence le Sam 11 Avr 2020 - 21:55
@Rosanette a écrit:

On m'a fait remarquer plus haut que c'est une disposition concernant les salariés du privé (et oui, ils existent dans ce cas).
Donc nous ne sommes pas concernés.

avatar
Rosanette
Expert spécialisé

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 5 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par Rosanette le Sam 11 Avr 2020 - 22:00
@Provence a écrit:
@Rosanette a écrit:

On m'a fait remarquer plus haut que c'est une disposition concernant les salariés du privé (et oui, ils existent dans ce cas).
Donc nous ne sommes pas concernés.


Pas plus que pour un décret prévoyant le télétravail choisi d'agents de la FP, dans l'absolu.


Par contre la définition d'abandon de poste est assez claire et s'appliquerait même dans la situation présente si un chef le voulait.


Provence
Provence
Bon génie

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 5 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par Provence le Sam 11 Avr 2020 - 22:05
@Rosanette a écrit:


Par contre la définition d'abandon de poste est assez claire et s'appliquerait même dans la situation présente si un chef le voulait.



Tu n'en sais rien, mais tu l'espères! Laughing

avatar
Graisse-Boulons
Niveau 9

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 5 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par Graisse-Boulons le Sam 11 Avr 2020 - 22:07
@Isis39 a écrit:
@PrCosinus a écrit:A ceux qui s'émeuvent de devoir acheter du matériel informatique sur leurs deniers à des fins professionnelles, je signale qu'il y a un abattement de 10% des impôts pour ce genre de frais. Et si vous estimez que 10% ne couvrent pas vos frais, dans ce cas vous passez en frais réels.

Donc les personnes qui n'achètent pas de matériel informatique sur leurs deniers à des fins professionnelles ne bénéficient pas de cet abattement de 10% ?

Il y a quelques années un collègue à téléphone aux impôts pour savoir comment, aux frais réels, on déclarait l'achat d'un PC pour le boulo. Réponse de l'agent "camarade fonctionnaire ": " il y a des PC dans tous les lycées, restez au lycée, y'a rien à déduire" ...les efforts de nos camarades pour que l'état ne dépensé pas trop pour les profs est sans limites...( la vérité C'est que Oui, on peut le déduire, C'est tant de % du prix d'achat pendant 5 ans ou un truc comme ça je sais plus...). Alors ce n'est pas la peine que les profs se tirent eux mêmes une balke dans le pied en s'inventant des devoirs et en niant eux mêmes leurs droits : les "professionnels " ne vont pas les leurs rappeler, certainement pas.

avatar
Rosanette
Expert spécialisé

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 5 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par Rosanette le Sam 11 Avr 2020 - 22:10
@Provence a écrit:
@Rosanette a écrit:


Par contre la définition d'abandon de poste est assez claire et s'appliquerait même dans la situation présente si un chef le voulait.



Tu n'en sais rien, mais tu l'espères!  Laughing


Pas vraiment, je crois que c'est toi qui disais que généralement les gens avaient été bluffés par la capacité des profs à s'adapter vu les circonstances et les discours de façade, chacun à sa façon et avec ses moyens, malheureusement - je crois que le forum dans l'absolu montre vraiment cet aspect, et que même ceux qui farfouillent dans les textes font quand même ce pour quoi ils sont payés ; bref on a pas trop eu l'image de glandu sur la période, on aura tout le temps et le loisir que ça revienne.
Adèled
Adèled
Niveau 3

Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne - Page 5 Empty Re: Des "vidéastes" "s'infiltrent" dans des cours en ligne

par Adèled le Sam 11 Avr 2020 - 22:37
Une amie travaille au trésor public. Étant seule avec deux enfants, elle est en télétravail. Un ordinateur configuré pour son travail lui a été fourni. Elle travaille deux heures par jour selon ses dires.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum