Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Tim
Tim
Niveau 5

Quand le mouvement inter n'existait pas  Empty Quand le mouvement inter n'existait pas

par Tim Dim 12 Avr 2020 - 15:13
Chers collègues,

En discutant de tout et de rien avec une collègue qui prenait sa retraite, j'ai appris qu'il y a une vingtaine d'années (selon ses dires), le mouvement inter n'existait pas. C'était directement l'intra de maintenant.
... je me suis prise à rêver : cela supprimerait tellement de barrières dans les mutations (autoriserait notamment le jeu des chaises musicales au niveau national)
... je me suis interrogée : comment se faisait-il que je n'avais jamais entendu parler de cela ?

Du coup, je vous interroge : le saviez-vous ? ... est-ce vrai ? J'en viens à douter de la mémoire de cette collègue tant je n'ai rien trouvé sur cet avant en cherchant un peu sur Internet. Et, si nous sommes bel et bien passé d'un système en un temps à un système en deux temps... savez-vous quand et pourquoi nous avons fait cela ? Je m'interroge vraiment sur les motivations de ce fonctionnement...

Pardon pour tous les points de suspension Quand le mouvement inter n'existait pas  2164541516
Cleroli
Cleroli
Grand sage

Quand le mouvement inter n'existait pas  Empty Re: Quand le mouvement inter n'existait pas

par Cleroli Dim 12 Avr 2020 - 15:14
J'ai débuté en 1995 et j'ai toujours connu les 2 mouvements, c'est donc antérieur à cette année là.
Laotzi
Laotzi
Expert spécialisé

Quand le mouvement inter n'existait pas  Empty Re: Quand le mouvement inter n'existait pas

par Laotzi Dim 12 Avr 2020 - 15:18
Cleroli a écrit:J'ai débuté en 1995 et j'ai toujours connu les 2 mouvements, c'est donc antérieur à cette année là.

Cela date pourtant de la rentrée 1999 !

C'était une décision d'Allègre : l'idée était de déconcentrer le mouvement pour avoir une gestion au niveau rectorale plus "fine". Cela participait de son idée de "dégraisser le mammouth". C'était aussi une demande des syndicats "réformistes" habituels (Sgen...), et une réforme au contraire fortement combattue par le Snes (l'un des objectifs était de diminuer le rôle des syndicats dans le mouvement).

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
mathmax
mathmax
Érudit

Quand le mouvement inter n'existait pas  Empty Re: Quand le mouvement inter n'existait pas

par mathmax Dim 12 Avr 2020 - 15:18
L'ubuesque situation actuelle date du ministère de C. Allègre nommé par Jospin en 1997.

Avec Allègre, ça mute plus vite.La déconcentration mise en place par le ministre a accéléré les procédures.Yves
Source libé juillet 99


Dernière édition par mathmax le Dim 12 Avr 2020 - 15:31, édité 1 fois

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
avatar
Bouboule
Doyen

Quand le mouvement inter n'existait pas  Empty Re: Quand le mouvement inter n'existait pas

par Bouboule Dim 12 Avr 2020 - 15:20
Disons qu'avant Allègre, il n'y avait qu'un tour (et non inter puis intra). On faisait des voeux sur tout ce qu'on voulait, ce qui permettait quand de muter par zone plutôt que par académie, typiquement pour les zones limitrophes et surtout de ne pas perdre son poste si on n'avait rien de satisfaisant.
Cleroli
Cleroli
Grand sage

Quand le mouvement inter n'existait pas  Empty Re: Quand le mouvement inter n'existait pas

par Cleroli Dim 12 Avr 2020 - 15:23
Laotzi a écrit:
Cleroli a écrit:J'ai débuté en 1995 et j'ai toujours connu les 2 mouvements, c'est donc antérieur à cette année là.

Cela date pourtant de la rentrée 1999 !

C'était une décision d'Allègre : l'idée était de déconcentrer le mouvement pour avoir une gestion au niveau rectorale plus "fine". Cela participait de son idée de "dégraisser le mammouth". C'était aussi une demande des syndicats "réformistes" habituels (Sgen...), et une réforme au contraire fortement combattue par le Snes (l'un des objectifs était de diminuer le rôle des syndicats dans le mouvement).
Je ne m'en souviens absolument pas (par contre, je me souviens bien du passage de TA à TZR en 99).

Bouboule a écrit:Disons qu'avant Allègre, il n'y avait qu'un tour (et non inter puis intra). On faisait des voeux sur tout ce qu'on voulait, ce qui permettait quand de muter par zone plutôt que par académie, typiquement pour les zones limitrophes et surtout de ne pas perdre son poste si on n'avait rien de satisfaisant.
Stagiaire, il me semble que j'avais demandé, pour mon 1er poste en tant que titulaire, des académies et non des zones (dans un second temps seulement les zones) Quand le mouvement inter n'existait pas  3795679266
VicomteDeValmont
VicomteDeValmont
Grand sage

Quand le mouvement inter n'existait pas  Empty Re: Quand le mouvement inter n'existait pas

par VicomteDeValmont Dim 12 Avr 2020 - 15:36
Le passage au mouvement à deux tours a surtout permis au MEN de gérer la pénurie entre les académies. Désormais, seulement un certain nombre de postes sont mis au mouvement par académie et non l'ensemble des postes réellement vacants afin que les académies déficitaires ne se retrouvent pas encore plus déficitaires.


_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.

J'aime le Quand le mouvement inter n'existait pas  Logo_s11, je m'y syndique !
avatar
Cath
Enchanteur

Quand le mouvement inter n'existait pas  Empty Re: Quand le mouvement inter n'existait pas

par Cath Dim 12 Avr 2020 - 15:39
C'était tellement mieux ! Tu voulais un poste au lycée X et non au collège Y, de la même ville, tu demandais X.
Si ce n'était pas possible, tu restais là où tu étais, au lieu de te retrouver à Y en ayant grillé tous tes points d'ancienneté/de rapprochement de conjoint/etc.
Mathador
Mathador
Grand Maître

Quand le mouvement inter n'existait pas  Empty Re: Quand le mouvement inter n'existait pas

par Mathador Dim 12 Avr 2020 - 15:44
VicomteDeValmont a écrit:Le passage au mouvement à deux tours a surtout permis au MEN de gérer la pénurie entre les académies. Désormais, seulement un certain nombre de postes sont mis au mouvement par académie et non l'ensemble des postes réellement vacants afin que les académies déficitaires ne se retrouvent pas encore plus déficitaires.
Le ministère aurait pu faire cela dans le cadre du mouvement à un tour (cela revient à relever artificiellement les barres des académies attrayantes pour atteindre les calibrages que l'on retrouve actuellement à l'inter), c'est simplement qu'il aurait eu plus de mal à imposer cela au SNES en FPMN.

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
Tim
Tim
Niveau 5

Quand le mouvement inter n'existait pas  Empty Re: Quand le mouvement inter n'existait pas

par Tim Dim 12 Avr 2020 - 15:46
Bouboule a écrit:Disons qu'avant Allègre, il n'y avait qu'un tour (et non inter puis intra). On faisait des voeux sur tout ce qu'on voulait, ce qui permettait quand de muter par zone plutôt que par académie, typiquement pour les zones limitrophes et surtout de ne pas perdre son poste si on n'avait rien de satisfaisant.

En effet ! Il y a tant de sujets (valables !) sur la table... les salaires, les heures allouées... je n'entends jamais parler d'un combat pour un autre système de mutation - un retour au système avant Allègre. Savez-vous si la question est débattue, ou si l'on considère que c'est - pour l'instant - perdu ?

Et c'est fou comme on dirait que la défense du service public et l'intérêt des travailleurs sont en contradiction...
On opposera peut-être l'argument du coût...
tchanq'
tchanq'
Neoprof expérimenté

Quand le mouvement inter n'existait pas  Empty Re: Quand le mouvement inter n'existait pas

par tchanq' Dim 12 Avr 2020 - 15:55
Pour mon premier poste en 1997, j'ai connu le mouvement à un tour. On pouvait en effet faire tout type de vœu n'importe où.

_________________
Failure is not an option
Kilmeny
Kilmeny
Empereur

Quand le mouvement inter n'existait pas  Empty Re: Quand le mouvement inter n'existait pas

par Kilmeny Dim 12 Avr 2020 - 16:09
Oui, quand j'ai accédé à l'enseignement, les deux mouvements avaient l'air assez neufs.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
Aurevilly
Aurevilly
Habitué du forum

Quand le mouvement inter n'existait pas  Empty Re: Quand le mouvement inter n'existait pas

par Aurevilly Dim 12 Avr 2020 - 16:23
Ce n'était pas le rêve mais, en comparaison de ce qu'Allègre a mis en place en 1999, c'était très sécurisant. En congé à l'époque, je n'ai pas suivi de très près les débats mais, lorsque j'ai repris mon poste, j'ai immédiatement compris qu'on avait perdu très gros. Moi non plus, je n'ai jamais compris pourquoi ce n'était pas un combat syndical majeur.
Illiane
Illiane
Érudit

Quand le mouvement inter n'existait pas  Empty Re: Quand le mouvement inter n'existait pas

par Illiane Dim 12 Avr 2020 - 16:27
Cath a écrit:C'était tellement mieux ! Tu voulais un poste au lycée X et non au collège Y, de la même ville, tu demandais X.
Si ce n'était pas possible, tu restais là où tu étais, au lieu de te retrouver à Y en ayant grillé tous tes points d'ancienneté/de rapprochement de conjoint/etc.

Mais aujourd'hui aussi tu peux demander X sans être obligé de demander Y en même temps, il suffit de faire un voeu établissement... Ou il y a une différence qui m'échappe (vous l'aurez compris, je fais partie des "jeunes" qui n'ont jamais connu le mouvement à un tour) ?
Hélips
Hélips
Prophète

Quand le mouvement inter n'existait pas  Empty Re: Quand le mouvement inter n'existait pas

par Hélips Dim 12 Avr 2020 - 16:33
Illiane a écrit:
Cath a écrit:C'était tellement mieux ! Tu voulais un poste au lycée X et non au collège Y, de la même ville, tu demandais X.
Si ce n'était pas possible, tu restais là où tu étais, au lieu de te retrouver à Y en ayant grillé tous tes points d'ancienneté/de rapprochement de conjoint/etc.

Mais aujourd'hui aussi tu peux demander X sans être obligé de demander Y en même temps, il suffit de faire un voeu établissement... Ou il y a une différence qui m'échappe (vous l'aurez compris, je fais partie des "jeunes" qui n'ont jamais connu le mouvement à un tour) ?
Tu es en poste dans l'académie de Versailles mettons, à Milly la Forêt. Tu rêves d'un poste en collège à Maleherbes, 20 min de voiture mais dans le Loiret. Actuellement, tu prends le risque de te retrouver en lycée à Orléans, puisqu'il faut d'abord demander l'académie d'Orléans-Tours, puis un poste dedans, avec risque d'extension. Avant tu demandais le poste dans le collège que tu voulais, sans autre risqueque de celui de rester à Milly.

_________________
Un jour, je serai prof, comme ça je serai toujours en vacances.
Cleroli
Cleroli
Grand sage

Quand le mouvement inter n'existait pas  Empty Re: Quand le mouvement inter n'existait pas

par Cleroli Dim 12 Avr 2020 - 16:42
Cath a écrit:C'était tellement mieux ! Tu voulais un poste au lycée X et non au collège Y, de la même ville, tu demandais X.
Si ce n'était pas possible, tu restais là où tu étais, au lieu de te retrouver à Y en ayant grillé tous tes points d'ancienneté/de rapprochement de conjoint/etc.
J'ai surtout le souvenir que les jeunes (que j'étais) étaient surtout TA et pouvaient être envoyés d'un bout à l'autre de l'académie chaque année. Après, pour ceux ayant un poste fixe pas trop mal, je comprends bien l'intérêt du système de mutation à un tour.


Dernière édition par Laverdure le Dim 12 Avr 2020 - 16:51, édité 1 fois (Raison : Rectification de l'auteur du post cité)
Illiane
Illiane
Érudit

Quand le mouvement inter n'existait pas  Empty Re: Quand le mouvement inter n'existait pas

par Illiane Dim 12 Avr 2020 - 16:44
Je comprends mieux le problème, merci ! Il vaut en fait pour tout ce qui est limitrophe mais appartenant à des académies différentes.
mafalda16
mafalda16
Modérateur

Quand le mouvement inter n'existait pas  Empty Re: Quand le mouvement inter n'existait pas

par mafalda16 Dim 12 Avr 2020 - 16:47
Cleroli a écrit:
Cath a écrit:C'était tellement mieux ! Tu voulais un poste au lycée X et non au collège Y, de la même ville, tu demandais X.
Si ce n'était pas possible, tu restais là où tu étais, au lieu de te retrouver à Y en ayant grillé tous tes points d'ancienneté/de rapprochement de conjoint/etc.
J'ai surtout le souvenir que les jeunes (que j'étais) étaient surtout TA et pouvaient être envoyés d'un bout à l'autre de l'académie chaque année. Après, pour ceux ayant un poste fixe pas trop mal, je comprends bien l'intérêt du système de mutation à un tour.

Les jeunes (que je suis) sont surtout TZR et peuvent être envoyés d'un bout à l'autre de l'académie chaque année.

Wink


Dernière édition par Laverdure le Dim 12 Avr 2020 - 16:52, édité 1 fois (Raison : actualisation de la citation)

_________________
"Muchos años después, frente al pelotón de fusilamiento, el coronel Aureliano Buendía había de recordar aquella tarde remota en que su padre lo llevó a conocer el hielo"
Illiane
Illiane
Érudit

Quand le mouvement inter n'existait pas  Empty Re: Quand le mouvement inter n'existait pas

par Illiane Dim 12 Avr 2020 - 16:50
Je confirme : vive l'extension et les ZR limitrophes Very Happy !
Aurevilly
Aurevilly
Habitué du forum

Quand le mouvement inter n'existait pas  Empty Re: Quand le mouvement inter n'existait pas

par Aurevilly Dim 12 Avr 2020 - 16:53
Illiane a écrit:Je comprends mieux le problème, merci ! Il vaut en fait pour tout ce qui est limitrophe mais appartenant à des académies différentes.
Pas seulement, tu pouvais demander un poste précis à l'autre bout de la France et rester dans le tien si tu n'avais pas obtenu satisfaction.
Quant à la différence TA et TZR, pour avoir été les deux : aucune.
Cleroli
Cleroli
Grand sage

Quand le mouvement inter n'existait pas  Empty Re: Quand le mouvement inter n'existait pas

par Cleroli Dim 12 Avr 2020 - 16:56
Aurevilly a écrit:
Illiane a écrit:Je comprends mieux le problème, merci ! Il vaut en fait pour tout ce qui est limitrophe mais appartenant à des académies différentes.
Pas seulement, tu pouvais demander un poste précis à l'autre bout de la France et rester dans le tien si tu n'avais pas obtenu satisfaction.
Quant à la différence TA et TZR, pour avoir été les deux : aucune.
J'ai mieux apprécié le statut de TZR (surtout qu'à ce moment là la zone était bien respectée) que celui de TA, à devoir déménager à l'autre bout de l'académie en fin d'année (vécu).
Hélips
Hélips
Prophète

Quand le mouvement inter n'existait pas  Empty Re: Quand le mouvement inter n'existait pas

par Hélips Dim 12 Avr 2020 - 16:59
Cleroli a écrit:
Cath a écrit:C'était tellement mieux ! Tu voulais un poste au lycée X et non au collège Y, de la même ville, tu demandais X.
Si ce n'était pas possible, tu restais là où tu étais, au lieu de te retrouver à Y en ayant grillé tous tes points d'ancienneté/de rapprochement de conjoint/etc.
J'ai surtout le souvenir que les jeunes (que j'étais) étaient surtout TA et pouvaient être envoyés d'un bout à l'autre de l'académie chaque année. Après, pour ceux ayant un poste fixe pas trop mal, je comprends bien l'intérêt du système de mutation à un tour.

Pour le premier poste, l'extension existait, pas le choix. Donc oui, les jeunes étaient déjà TA en région parisienne. Et à l'époque de mes parents, c'était le contraire, les franciliens se retrouvaient TA en Lorraine ou dans le Loir-et-Cher.

Illiane a écrit:Je comprends mieux le problème, merci ! Il vaut en fait pour tout ce qui est limitrophe mais appartenant à des académies différentes.
Pas seulement. Mettons que, je sois en poste fixe confortable à Nancy, à 10 ans de ma retraite, que j'envisage de prendre à La Rochelle. Je pouvais demander un poste à La Rochelle, histoire de tenter de commencer ma vie là-bas autrement que pendant les vacances, mais sans prendre le risque d'atterrir TZR sur un autre département.

_________________
Un jour, je serai prof, comme ça je serai toujours en vacances.
Illiane
Illiane
Érudit

Quand le mouvement inter n'existait pas  Empty Re: Quand le mouvement inter n'existait pas

par Illiane Dim 12 Avr 2020 - 17:04
Ok, merci pour vos explications !
Aurevilly
Aurevilly
Habitué du forum

Quand le mouvement inter n'existait pas  Empty Re: Quand le mouvement inter n'existait pas

par Aurevilly Dim 12 Avr 2020 - 17:32
Tim a écrit:
Bouboule a écrit:Disons qu'avant Allègre, il n'y avait qu'un tour (et non inter puis intra). On faisait des voeux sur tout ce qu'on voulait, ce qui permettait quand de muter par zone plutôt que par académie, typiquement pour les zones limitrophes et surtout de ne pas perdre son poste si on n'avait rien de satisfaisant.
En effet ! Il y a tant de sujets (valables !) sur la table... les salaires, les heures allouées... je n'entends jamais parler d'un combat pour un autre système de mutation - un retour au système avant Allègre. Savez-vous si la question est débattue, ou si l'on considère que c'est - pour l'instant - perdu ?
C'est une excellente question que je me pose aussi...Quelqu'un, sur le forum, a peut-être des éléments de réponse...


Dernière édition par Hélips le Dim 12 Avr 2020 - 17:44, édité 1 fois (Raison : balises de citation)
Isis39
Isis39
Enchanteur

Quand le mouvement inter n'existait pas  Empty Re: Quand le mouvement inter n'existait pas

par Isis39 Dim 12 Avr 2020 - 17:38
D'ailleurs il me semble que ce mouvement à deux tours a pas mal bloqué le système. Je connais des gens qui auraient bien changé d'académie mais qui n'osent prendre le risque de griller tous leurs points.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum