Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
zigmag17
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par zigmag17 le Lun 13 Avr 2020 - 21:35
@Paleoprof a écrit:Comment peut-on interdire les rassemblements et envisager la réouverture même progressive des établissements ? Il pousse les syndicats à la grève ou au droit de retrait, au cas où notre image aurait été quelque peu redorée ces derniers temps.

C'est exactement ce que j'espère: grève ou droit de retrait.
Clecle78
Clecle78
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Clecle78 le Lun 13 Avr 2020 - 21:36
Ma sœur est chef d'établissement, son bahut a été fermé pour coronavirus, a réouvert jeudi pour 2 enfants de soignants. C'est déjà un Binz pas possible pour 2 gamins alors ce soir elle est dans tous ses états... Cette décision est criminelle si elle se confirme., Il n'y a pas d'autres mots.
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par RogerMartin le Lun 13 Avr 2020 - 21:36
@Ergo a écrit:
@Cicyle a écrit:Pourquoi pas les universités ? Parce que les profs de fac sont moins moutons que les autres ?
Je crois que pas mal de trucs entrent en ligne de compte outre les calendriers : ici, les cours sont finis depuis début avril, il ne reste donc "que" les examens -- ce qui permet une merveilleuse expérience grandeur nature au détriment de nos étudiants sur les examens à distance. Dans la nôtre et dans d'autres facs où les cours ne sont pas finis, reste de toute façon la question des logements universitaires en partie désertés, et donc la complexité de faire revenir les étudiants qui pour certains ont rendu les clés là où les élèves du premier et second degrés, de toute façon, sont chez leurs parents pour la plupart.

Maintenant, j'ai vraiment du mal à croire qu'au moins dans l'Est en Île de France les écoles rouvrent... et ça voudrait dire aussi interdire tout déplacement vers d'autres régions.
Oui, chez nous le 11 aurait été le début de notre dernière semaine de cours. On a fait 6 semaines de cours avant le déconfinement. Beaucoup de nos étudiants sont rentrés chez leurs parents pour des raisons pratiques et surtout financières, et heureusement : le ravitaillement à Paris et en RP ce sont des courses à faire à proximité, il n'y a plus de restauration collective dans les facs, etc.
Pour les examens, je n'en parle même pas ; évaluer les étudiants dans l'état où ils sont... titanic

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Paleoprof
Paleoprof
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Paleoprof le Lun 13 Avr 2020 - 21:36
C’est bien ce qu’il m’est venu à l’esprit. Il faut rentabiliser nos salaires mirobolants, et utiliser notre santé pour véhiculer le virus. Je me savais méprisée par ma hiérarchie, mais pas au point que ma vie serve ses intérêts économiques.

_________________
Je construis ma suite...... pingouin     Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 3201648960   pingouin
avatar
chmarmottine
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Lun 13 Avr 2020 - 21:37
@zigmag17 a écrit:
@Paleoprof a écrit:Comment peut-on interdire les rassemblements et envisager la réouverture même progressive des établissements ? Il pousse les syndicats à la grève ou au droit de retrait, au cas où notre image aurait été quelque peu redorée ces derniers temps.

C'est exactement ce que j'espère: grève ou droit de retrait.

Oui, mais cela ne résout pas tout si l'on a nous-même des enfants à envoyer à l'école et qui peuvent revenir avec le virus ...
Jacq
Jacq
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Jacq le Lun 13 Avr 2020 - 21:37
@ernya a écrit:J'ai l'impression d'être dans une boucle infernale. On retrouve les mêmes discours que lorsque le ministre a évoqué le bac et le maintien des oraux. 
Tout ça n'est que de la communication. Nous sommes le 13 avril, il annonce qu'on va pratiquement rester confinés encore un mois. C'est déjà beaucoup donc il tente de rassurer en évoquant un pseudo-retour à la normalité à partir du 11 mai (et encore, il parle de masques, de distanciation à respecter y compris dans les écoles, cette précision exclut de fait une reprise normale). 
D'ici deux semaines, nous aurons un nouveau discours, une nouvelle date de sortie du confinement. 
Bref. Rien de nouveau sous le soleil à part que la date du 15 avril s'est transformé en 11 mai. Peut-être que la date du 11 mai se transformera en 15 juin.


OUI
+10.000
Arrêtons, il y a 99.9999% de chance pour qu'on ne reprenne pas le 11, et puis même pour le reste.
Tamerlan
Tamerlan
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tamerlan le Lun 13 Avr 2020 - 21:38
Surtout il importera que les représentants du personnel fassent le point très précisément dans le cadre du CHSCT et que des plaintes soient déposées pour mise en danger de la vie d'autrui quand les conditions ne respecteront pas les préconisations, ce qui sera très souvent le cas. La justice ça fait réfléchir les décideurs.

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
AsarteLilith
AsarteLilith
Empereur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par AsarteLilith le Lun 13 Avr 2020 - 21:39
@kensington a écrit:Je partage les inquiétudes de beaucoup ici. On va se rassurer pour l'instant avec ce "progressivement" qui malgré tout peut vouloir dire tout et son contraire.

Clairement l'idée est de permettre aux parents de retourner au travail et mettre leurs enfants à la garderie habituelle.

Peut-être envisagent-"ils" un dispositif d'accueil selon la demande, comme ce qui se passe actuellement pour les enfants de soignants.

Il reste à entendre notre ministre maintenant.

Si on est des baby-sitters de luxe, pas la peine de passer un concours !!! furieux

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !
Honchamp
Honchamp
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Honchamp le Lun 13 Avr 2020 - 21:39
@kensington a écrit:Je partage les inquiétudes de beaucoup ici. On va se rassurer pour l'instant avec ce "progressivement" qui malgré tout peut vouloir dire tout et son contraire.

Clairement l'idée est de permettre aux parents de retourner au travail et mettre leurs enfants à la garderie habituelle.

Peut-être envisagent-"ils" un dispositif d'accueil selon la demande, comme ce qui se passe actuellement pour les enfants de soignants.

Il reste à entendre notre ministre maintenant.

J'avais pensé que le dispositif "enfants de soignants" pouvait être élargi à d'autres professions ou d'autres familles.
Mais non, ils sont maximalistes ...

Rien à attendre de JM Blanquer, il est encore plus "En marche ou cr.ve" que les autres.
CF le coup de l'oral de français.

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
avatar
Ramanujan974
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Ramanujan974 le Lun 13 Avr 2020 - 21:39
@Prosper de Barante a écrit:Soit, plus cyniquement, il faut atteindre l'immunité collective pour éviter une seconde vague. Il faut donc faire se propager le virus, dans la population la moins à risque possible : les enfants. Tant pis pour les dommages collatéraux.
+1

800 000 feign.. euh, enseignants.
Immunité collective : 70 %, soit 560 000 infectés.
Mortalité : 1 %.
5-6000 profs de moins, c'est toujours ça de gagné pour les finances publiques, surtout s'il y a des vieux agrégés HC ou CE.

5 millions d'élèves.
Immunité collective : 70 %, soit 3,5 millions infectés.
Mortalité : 0,01 %.
350 élèves. C'est triste, mais c'est la guerre, que voulez-vous. Le CAC40 offrira des actions à chaque famille concernée.


Dernière édition par Ramanujan974 le Lun 13 Avr 2020 - 21:41, édité 1 fois
Cleroli
Cleroli
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cleroli le Lun 13 Avr 2020 - 21:40
@Jacq a écrit:
Arrêtons, il y a 99.9999% de chance pour qu'on ne reprenne pas le 11, et puis même pour le reste.
J'aimerais que tu aies raison mais quand je pense au 1er tour des municipales, je me dis que tout est possible avec Macron
Firefly
Firefly
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Firefly le Lun 13 Avr 2020 - 21:40
Alors chez nous : 1200 élèves de la maternelle à la Terminale, le vendredi à 9h par exemple gros bouchon devant la salle, la clé circule parmi les élèves pour qu'on puisse y accéder et nous avons 2, oui bien 2 femmes de ménages ! (qui sont déjà surchargées de travail)
jgllt
jgllt
Niveau 3

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par jgllt le Lun 13 Avr 2020 - 21:40
@Hermiony a écrit:+ 1 Ernya.
Franchement, il est urgent d'attendre non?  Il n'a pas "on réouvre tout" le 11 mai, il a dit "progressif" avec aménagement des horaires et possibilité de revoir cela toutes les semaines...

Ouf... un peu de calme dans ce déferlement...
Le discours est aussi grandiloquent que vague...Pourquoi s'énerver si tôt?
Je suis dans un département REP+, dans un endroit où le concept de continuité pédagogique n'existe pas, avec des enfants qui ont déjà beaucoup de retard et qui commencent à se faire taper à la maison.
Aux dernières nouvelles, il y avait ici 88 cas de covid19, dont 53 guéris et 0 en réanimation.
Alors, oui, moi, je serais bien content que, pour une fois, on décentralise les décisions et que le collège rouvre le 11 mai. Et, croyez le ou non, mes élèves encore plus...
Leclochard
Leclochard
Empereur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Leclochard le Lun 13 Avr 2020 - 21:41
@Jacq a écrit:
@ernya a écrit:J'ai l'impression d'être dans une boucle infernale. On retrouve les mêmes discours que lorsque le ministre a évoqué le bac et le maintien des oraux. 
Tout ça n'est que de la communication. Nous sommes le 13 avril, il annonce qu'on va pratiquement rester confinés encore un mois. C'est déjà beaucoup donc il tente de rassurer en évoquant un pseudo-retour à la normalité à partir du 11 mai (et encore, il parle de masques, de distanciation à respecter y compris dans les écoles, cette précision exclut de fait une reprise normale). 
D'ici deux semaines, nous aurons un nouveau discours, une nouvelle date de sortie du confinement. 
Bref. Rien de nouveau sous le soleil à part que la date du 15 avril s'est transformé en 11 mai. Peut-être que la date du 11 mai se transformera en 15 juin.


OUI
+10.000
Arrêtons, il y a 99.9999% de chance pour qu'on ne reprenne pas le 11, et puis même pour le reste.

C'est bien possible.
On donne une date comme un point de repère sachant qu'il en faut un (les parents et les enfants commencent à s'interroger) mais il ne faut pas d'un coup annoncer qu'on revient en septembre parce que là, ce serait trop démoralisant. On gagne du temps. Mi-mai, on dira que c'est pour juin et ainsi de suite.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
Cicyle
Cicyle
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cicyle le Lun 13 Avr 2020 - 21:42
@Leclochard a écrit:
@Jacq a écrit:
@ernya a écrit:J'ai l'impression d'être dans une boucle infernale. On retrouve les mêmes discours que lorsque le ministre a évoqué le bac et le maintien des oraux. 
Tout ça n'est que de la communication. Nous sommes le 13 avril, il annonce qu'on va pratiquement rester confinés encore un mois. C'est déjà beaucoup donc il tente de rassurer en évoquant un pseudo-retour à la normalité à partir du 11 mai (et encore, il parle de masques, de distanciation à respecter y compris dans les écoles, cette précision exclut de fait une reprise normale). 
D'ici deux semaines, nous aurons un nouveau discours, une nouvelle date de sortie du confinement. 
Bref. Rien de nouveau sous le soleil à part que la date du 15 avril s'est transformé en 11 mai. Peut-être que la date du 11 mai se transformera en 15 juin.


OUI
+10.000
Arrêtons, il y a 99.9999% de chance pour qu'on ne reprenne pas le 11, et puis même pour le reste.

C'est bien possible.
On donne une date comme un point de repère sachant qu'il en faut un (les parents et les enfants commencent à s'interroger) mais il ne faut pas d'un coup annoncer qu'on revient en septembre parce que là, ce serait trop démoralisant. On gagne du temps. Mi-mai, on dira que c'est pour juin et ainsi de suite.
Sauf que nous essayons d'organiser notre enseignement… Mais bon, comme visiblement nous sommes une garderie géante, pas besoin d'anticiper, en effet.
avatar
Bouboule
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Bouboule le Lun 13 Avr 2020 - 21:42
Réouverture progressive, ça peut aussi vouloir dire réouverture là où il n'y a aucun cas, genre Lozère, Creuse, Landes...
A mon avis, Est et Paris, vous restez fermés jusqu'en septembre.
kensington
kensington
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par kensington le Lun 13 Avr 2020 - 21:43
@AsarteLilith a écrit:
@kensington a écrit:Je partage les inquiétudes de beaucoup ici. On va se rassurer pour l'instant avec ce "progressivement" qui malgré tout peut vouloir dire tout et son contraire.

Clairement l'idée est de permettre aux parents de retourner au travail et mettre leurs enfants à la garderie habituelle.

Peut-être envisagent-"ils" un dispositif d'accueil selon la demande, comme ce qui se passe actuellement pour les enfants de soignants.

Il reste à entendre notre ministre maintenant.

Si on est des baby-sitters de luxe, pas la peine de passer un concours !!! furieux

Si je l'avais su à l'époque, je me serais peut-être abstenu. Mais c'est une autre discussion.
Hypermnestre
Hypermnestre
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Hypermnestre le Lun 13 Avr 2020 - 21:43
Donc, le 11 mai, rien n'aura changé hormis que la situation sera (peut-être) moins critique dans les hôpitaux.
Pour le reste :
- le virus circulera toujours
- pas de distribution de masques annoncées
- pas de dépistage massif
Mais on va rouvrir les écoles.
C'est juste sidérant.
Ah pardon, il faudra continuer à respecter les gestes barrières : se tenir à 1m de distance etc. Dans des écoles. Dans des salles de collège / lycée où on accueille 32, 33, 34, 35... élèves.
Il faudra se laver les mains. Un collègue parlait des claviers, je songe aux poignées de porte, aux WC...
On laisse les restaurants fermés. Mais on rouvre les cantines scolaires.
Je suis atterrée. Une fois de plus. Ce sont des fous ou des criminels.
zigmag17
zigmag17
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par zigmag17 le Lun 13 Avr 2020 - 21:43
@Ramanujan974 a écrit:
@Prosper de Barante a écrit:Soit, plus cyniquement, il faut atteindre l'immunité collective pour éviter une seconde vague. Il faut donc faire se propager le virus, dans la population la moins à risque possible : les enfants. Tant pis pour les dommages collatéraux.
+1

800 000 feign.. euh, enseignants.
Immunité collective : 70 %, soit 560 000 infectés.
Mortalité : 1 %.
5-6000 profs de moins, c'est toujours ça de gagné pour les finances publiques, surtout s'il y a des vieux agrégés HC ou CE.

5 millions d'élèves.
Immunité collective : 70 %, soit 3,5 millions infectés.
Mortalité : 0,01 %.
350 élèves. C'est triste, mais c'est la guerre, que voulez-vous. Le CAC40 offrira des actions à chaque famille concernée.

C'est ça. Je pense que leur cynisme va jusque là.
Tamerlan
Tamerlan
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tamerlan le Lun 13 Avr 2020 - 21:44
@Bouboule a écrit:Réouverture progressive, ça peut aussi vouloir dire réouverture là où il n'y a aucun cas, genre Lozère, Creuse, Landes...
A mon avis, Est et Paris, vous restez fermés jusqu'en septembre.

Il y a des établissements scolaire en Lozère heu

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
Leclochard
Leclochard
Empereur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Leclochard le Lun 13 Avr 2020 - 21:44
@jgllt a écrit:
@Hermiony a écrit:+ 1 Ernya.
Franchement, il est urgent d'attendre non?  Il n'a pas "on réouvre tout" le 11 mai, il a dit "progressif" avec aménagement des horaires et possibilité de revoir cela toutes les semaines...

Ouf... un peu de calme dans ce déferlement...
Le discours est aussi grandiloquent que vague...Pourquoi s'énerver si tôt?
Je suis dans un département REP+, dans un endroit où le concept de continuité pédagogique n'existe pas, avec des enfants qui ont déjà beaucoup de retard et qui commencent à se faire taper à la maison.
Aux dernières nouvelles, il y avait ici 88 cas de covid19, dont 53 guéris et 0 en réanimation.
Alors, oui, moi, je serais bien content que, pour une fois, on décentralise les décisions et que le collège rouvre le 11 mai. Et, croyez le ou non, mes élèves encore plus...

C'est normal, prévisible et classique. Je l'avais dit aux élèves le dernier vendredi: "vous êtes contents de ne plus avoir cours et dans dix jours, vous regretterez le collège."
Un confinement, encore moins si les conditions de vie sont mauvaise, ce n'est pas des vacances !

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
Bouboule
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Bouboule le Lun 13 Avr 2020 - 21:45
@Tamerlan a écrit:
@Bouboule a écrit:Réouverture progressive, ça peut aussi vouloir dire réouverture là où il n'y a aucun cas, genre Lozère, Creuse, Landes...
A mon avis, Est et Paris, vous restez fermés jusqu'en septembre.

Il y a des établissements scolaire en Lozère heu

C'est le bon smiley ?
Honchamp
Honchamp
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Honchamp le Lun 13 Avr 2020 - 21:46
@Tamerlan a écrit:Surtout il importera que les représentants du personnel fassent le point très précisément dans le cadre du CHSCT et que des plaintes soient déposées pour mise en danger de la vie d'autrui quand les conditions ne respecteront pas les préconisations, ce qui sera très souvent le cas. La justice ça fait réfléchir les décideurs.


Nous ferons ce que suggère Tamerlan si tout cela n'est pas assuré.



_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
Tamerlan
Tamerlan
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tamerlan le Lun 13 Avr 2020 - 21:47
@Bouboule a écrit:
@Tamerlan a écrit:
@Bouboule a écrit:Réouverture progressive, ça peut aussi vouloir dire réouverture là où il n'y a aucun cas, genre Lozère, Creuse, Landes...
A mon avis, Est et Paris, vous restez fermés jusqu'en septembre.

Il y a des établissements scolaires en Lozère heu

C'est le bon smiley ?

J'ai hésité avec celui-là Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 3795679266

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
Cicyle
Cicyle
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cicyle le Lun 13 Avr 2020 - 21:47
@Bouboule a écrit:Réouverture progressive, ça peut aussi vouloir dire réouverture là où il n'y a aucun cas, genre Lozère, Creuse, Landes...
A mon avis, Est et Paris, vous restez fermés jusqu'en septembre.
Ici, on commence à avoir des cas. En cas de réouverture, ça va flamber. Je ne vois pas pourquoi il en serait autrement.
avatar
gp20
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par gp20 le Lun 13 Avr 2020 - 21:48
@Bouboule a écrit:Réouverture progressive, ça peut aussi vouloir dire réouverture là où il n'y a aucun cas, genre Lozère, Creuse, Landes...
A mon avis, Est et Paris, vous restez fermés jusqu'en septembre.
Il y a des cas dans tous les départements. C'est juste qu'il n'y a pas (encore) de mort dans le Cantal et la Lozère.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum